Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Quelle décision prendre ? (choix multiples possibles)

18 - 19%
28 - 29%
3 - 3%
15 - 16%
8 - 8%
24 - 25%
 
Total des votes: 96
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Mar 30 Mai 2017 - 23:31
Merci de compléter la liste des associations à contacter.
Il faut qu'on se bouge ! (dixit celle qui a voté contre le fait de les contacter mais qui pense qu'il faut aller très vite. On est presque en juin !).
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Presse-purée le Mar 30 Mai 2017 - 23:38
@Sibylle a écrit:
@Presse-purée a écrit:Vu ce que se sont pris ces assos sur le forum, je ne sais pas vraiment comment elles recevront la chose.

Je ne sais pas si elles lisent Néoprofs.
 

Tout le monde lit Néoprofs...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Mar 30 Mai 2017 - 23:44
Oh que non !
Je pense que peu de collègues de mon collège connaissent même l'existence de ce forum.
avatar
Puck
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Puck le Mer 31 Mai 2017 - 8:12
Je vous mets le c-r de la Cnarela :


www.cnarela.fr
Adresse postale : 40 rue Godefroy Cavaignac, 75011 Paris Tél. : 01 43 56 52 33
courriel : francois.martin@club-internet.fr

MOTIONS DE LA CNARELA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 20 MAI 2017 PARIS - SORBONNE
L’Assemblée Générale de la CNARELA, réunie à la Sorbonne le 20 mai 2017, a voté les trois motions suivantes :
Motion 1 : collège - enseignements pratiques interdisciplinaires et enseignements de complément
La CNARELA alerte le ministère sur les « Enseignements Pratiques Interdisciplinaires » qui créent sur le territoire une inégalité sans précédent pour les élèves. Les EPI sont à géométrie variable d’un établissement à l’autre, aussi bien par l’inégalité de leurs horaires que par le caractère hétéroclite de leurs contenus et n’ont plus rien de national. La CNARELA rappelle son attachement, d’une part, à des enseignements assurés par des professeurs recrutés dans les disciplines qu’ils ont à enseigner, et, d’autre part, à des programmes nationaux, offerts à tous, sur l’ensemble du territoire.
La CNARELA demande le retour à un horaire de 2h en 5e pour le latin, dès la rentrée 2017, afin que les plus jeunes élèves puissent profiter d’un enseignement réel de la langue ; puis, progressivement, à des horaires de 3h en 4e et en 3e pour le latin et le grec ancien. Ces enseignements doivent faire leur retour dans les grilles horaires du collège, sans dépendre de l’EPI-LCA.
Motion votée à l’unanimité
Motion 2 : lycée - options de Langues et cultures de l’Antiquité
La CNARELA demande au ministère de prendre toutes les mesures nécessaires pour que les enseignements optionnels de latin et de grec ancien au lycée puissent se dérouler dans de bonnes conditions : fin des regroupements pédagogiquement inacceptables, fin des horaires placés en début et en fin de journée. La CNARELA demande que les élèves des séries technologiques puissent présenter les options de Langues et Cultures de l’Antiquité au baccalauréat.
Motion votée à l’unanimité
Motion 3 : Concours - CAPES
La CNARELA demande que le CAPES externe de Lettres classiques ne soit plus une option du CAPES de Lettres mais un CAPES à part entière, distinct du CAPES de Lettres modernes.
À l’écrit, elle demande que l’épreuve de latin et de grec comporte seulement une version de latin et une version de grec ancien, de même longueur, dans la durée actuelle de l’épreuve, soit 6h. Les conditions actuelles de l’épreuve (deux versions suivies d’une question de didactique) ne permettent pas de traiter l’ensemble de façon satisfaisante.
À l’oral, elle demande que l’épreuve de mise en situation professionnelle (explication de texte et question de grammaire) porte, par tirage au sort, soit sur le français, soit sur le latin, soit sur le grec. Ce sont, en effet, ces trois disciplines que les candidats seront amenés à enseigner lorsqu’ils seront en poste.
[img(50px,0.390625px)]file:///page1image24920[/img] [img(105px,0.390625px)]file:///page1image25080[/img]
Motion votée à l’unanimité 

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par V.Marchais le Mer 31 Mai 2017 - 8:31
@Sibylle a écrit:Ben, il me semble que si on contacte les associations, on ne le fait pas à titre personnel, mais en montrant qu'on est  déjà plus qu'une seule personne à penser la même chose !  

Non, on ne le fait pas à titre personnel, on le fait au titre de collectif de professionnels, cela suffit.

Individus ou associations peuvent ne pas se reconnaître sous l'étiquette "Néoprofs", parce qu'ils ne fréquentent pas le forum, justement, et que ça les gêne de s'associer à un contenu qu'ils ne connaissent pas, ou précisément parce qu'ils le connaissent. Pourquoi leur demander de signer sous cette étiquette ? En quoi est-ce nécessaire à votre demande ?

Je te dis cela tout à fait amicalement, Sibylle, avec le respect de la démarche que tu as entreprise et l'envie qu'elle aboutisse. J'ai un peu l'expérience des collectifs de collectifs, à une époque où quelques bonnes volontés essayaient de rassembler SLL, le GRIP, RE et quelques autres associations. Comme chacun peut le constater aujourd'hui, ça a foiré dans les grandes largeurs. J'ai assisté aux débats à l'époque. Il y aura toujours le problème de tel collectif qui refuse par principe de signer à côté de tel autre - et ça, tu n'y peux rien. Pas besoin d'ajouter le problème de ceux qui refuseront de se ranger sous une étiquette que tu crois neutre, mais qui n'est pas toujours perçue comme telle (penser par exemple à ceux qui, ailleurs, parlent des Néocons. Désolée de le rappeler, ça ne fait pas plaisir, mais ils existent). Mon conseil est d'éviter tout ce qui peut alimenter les a prioris.

Cela dit, je ne suis même pas prof de LC. Vous ferez ce que vous jugerez bon. Vous aurez de toute façon mon soutien, et mon aide autant qu'il m'est possible.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Mer 31 Mai 2017 - 11:47
@V.Marchais a écrit:
@Sibylle a écrit:Ben, il me semble que si on contacte les associations, on ne le fait pas à titre personnel, mais en montrant qu'on est  déjà plus qu'une seule personne à penser la même chose !  

Non, on ne le fait pas à titre personnel, on le fait au titre de collectif de professionnels, cela suffit.

Individus ou associations peuvent ne pas se reconnaître sous l'étiquette "Néoprofs", parce qu'ils ne fréquentent pas le forum, justement, et que ça les gêne de s'associer à un contenu qu'ils ne connaissent pas, ou précisément parce qu'ils le connaissent. Pourquoi leur demander de signer sous cette étiquette ? En quoi est-ce nécessaire à votre demande ?

Je te dis cela tout à fait amicalement, Sibylle, avec le respect de la démarche que tu as entreprise et l'envie qu'elle aboutisse. J'ai un peu l'expérience des collectifs de collectifs, à une époque où quelques bonnes volontés essayaient de rassembler SLL, le GRIP, RE et quelques autres associations. Comme chacun peut le constater aujourd'hui, ça a foiré dans les grandes largeurs. J'ai assisté aux débats à l'époque. Il y aura toujours le problème de tel collectif qui refuse par principe de signer à côté de tel autre - et ça, tu n'y peux rien. Pas besoin d'ajouter le problème de ceux qui refuseront de se ranger sous une étiquette que tu crois neutre, mais qui n'est pas toujours perçue comme telle (penser par exemple à ceux qui, ailleurs, parlent des Néocons. Désolée de le rappeler, ça ne fait pas plaisir, mais ils existent). Mon conseil est d'éviter tout ce qui peut alimenter les a prioris.

Cela dit, je ne suis même pas prof de LC. Vous ferez ce que vous jugerez bon. Vous aurez de toute façon mon soutien, et mon aide autant qu'il m'est possible.

Je ne suis pas contre signer "collectif de professionnels de LC" (ou pas de LC si on veut englober d'autres enseignants) mais autant, cela peut vaguement passer pour signer le message envoyé aux associations autant on ne va pas mettre cette étiquette parmi les signataires officiels de la pétition finale. Je serais favorable à ce qu'il y ait un nom donné à ce collectif de professeurs (venant de Néo) qui soutiennent la démarche. Des idées ?

En même temps, si tout le monde est censé lire Néo comme cela a été dit plus haut, les associations recevant le mail sauront bien d'où vient le message !

avatar
Puck
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Puck le Mer 31 Mai 2017 - 12:18
À mon avis, le mieux est d'envoyer la pétition à Antiquité-Avenir puisque c'est la "maison-mère" et qu'elle répercute le tout à ses différentes nébuleuses. Je suis pour une réaction assez rapide. Mais je reste perplexe sur leur véritable efficacité.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Mer 31 Mai 2017 - 12:20
@Puck a écrit:À mon avis, le mieux est d'envoyer la pétition à Antiquité-Avenir puisque c'est la "maison-mère" et qu'elle répercute le tout à ses différentes nébuleuses. Je suis pour une réaction assez rapide. Mais je reste perplexe sur leur véritable efficacité.

OK, je pensais plus poli d'écrire à chacune. Mais si d'autres personnes pensent que c'est mieux de contacter Antiquité-Avenir et de laisser ce groupe gérer, on peut faire ainsi.
avatar
Puck
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Puck le Mer 31 Mai 2017 - 12:26
Cela étant on peut écrire partout. Plus on se fera entendre, mieux c'est. 
Il faut aussi l'envoyer à Connaissance hellénique. Le prochain numéro sort en juillet. 

http://ch.hypotheses.org/

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Mer 31 Mai 2017 - 12:31
Liste à compléter par vos bons soins (j'éditerai ici au fur et à mesure en fonction de vos remarques en marquant en gras les nouveaux) :
 SLL, , Arrête ton Char, GRIP...................)
Connaissance Hellénique http://ch.hypotheses.org/
Nausicaa http://nausicaa13.free.fr/
La vie des classiques http://www.laviedesclassiques.fr/
JDA : Journées Découvrir l'Antiquité : https://sites.google.com/site/lesitejda/

Arelate éventuellement : mes parents connaissent bien le président à qui j'ai parlé une fois et qui m'a donné sa carte de visite : https://www.festival-arelate.com/index.php/lasso

Les 15 associations présentes à la fondation du réseau Antiquité Avenir
* AEEGF (Association pour l’Encouragement des Études Grecques en France)
* AFHE (Association Française d’Histoire Économique)
* ALLE (Association le Latin dans les Littératures Européennes)
* APHG (Association des Professeurs d’Histoire et Géographie)
* APFLA-CPL(Association des Professeurs de Français et Langues Anciennes en Classes Préparatoires Littéraires)
* APLAES (Association des Professeurs de Langues Anciennes de l’Enseignement Supérieur)
* Athéna. La passion des voyages culturels
* CNARELA (Coordination Nationale des Associations Régionales des Enseignants de Langues Anciennes)
* Les Clionautes, les historiens et les géographes de l’avenir
* Fortuna Juvat
* Méditerranées
* Société des agrégés de l’Université
* Société des Études Latines
* Thalassa. Association culturelle de tourisme
* SoPHAU (Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université)

Le site annonce 28 associations regroupées donc il y en a 13 autres à retrouver !


Dernière édition par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 21:51, édité 3 fois
avatar
Puck
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Puck le Mer 31 Mai 2017 - 12:35
L'association Nausicaa à Marseille. 

http://nausicaa13.free.fr/


La vie des classiques 



http://www.laviedesclassiques.fr/

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Presse-purée le Mer 31 Mai 2017 - 16:28
@Sibylle a écrit:Oh que non !
Je pense que peu de collègues de mon collège connaissent même l'existence de ce forum.

Là, on parle d'associations qui comptent des centaines, voire quelques milliers de membres. Donc, ne t'inquiète pas que lorsqu'un truc est dit sur eux ici, ils sont au courant. Notamment quand on les insulte, comme cela a été le cas en 2015. Je ne dis pas que cela risque d'invalider la démarche entreprise ici, je dis juste que ce qui a été dit à cette époque est forcément connu.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
LadyC
Empereur

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par LadyC le Jeu 1 Juin 2017 - 16:51
Je n'ai rien à ajouter à ton texte, Sibylle (ni autres associations à proposer), si ce n'est que je préfère "fréquentons" et que, comme plusieurs ici, il me semble inopportun de signaler plusieurs fois l'appartenance au forum. Ce n'est pas en tant que membres du forum mais en tant que professeurs de LC - ou pas, d'ailleurs - et même en tant qu'individus, dirais-je - que nous signerons cette pétition ; le forum n'est que la plate-forme d'échanges où celle-ci est née - grâce à toi -, et je trouverais étrange qu'il en soit fait mention par la suite.

Merci encore.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Jeu 1 Juin 2017 - 17:55
D'accord, LadyC.
Pour ceux qui, ici, ne seraient pas encore au courant : http://www.neoprofs.org/t111358-le-projet-d-arrete-pour-le-college-par-blanquer-epi-la-lv-et-autres-considerations
Je reçois ceci de la CNARELA : l'arrêté sera présenté le 8 juin. La CNARELA demande une audience avant le 8 juin. "Nous rappellerons que l'urgence porte sur les 2h en 5e, et nous aborderons sérieusement les autres difficultés auxquelles les professeurs de Lettres classiques sont confrontés (et risquent encore de l'être !)."

Je pense qu'il y a vraiment, vraiment urgence à lancer la pétition.
Cette histoire de 1h en 5ème n'est pas possible...

J'ai encore plein de choses à dire, mais je reviens plus tard !
avatar
Héliandre
Expert spécialisé

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Héliandre le Jeu 1 Juin 2017 - 18:11
@Sibylle a écrit:
Je pense qu'il y a vraiment, vraiment urgence à lancer la pétition.
Cette histoire de 1h en 5ème n'est pas possible...
Je suis d'accord, une 2ème heure en 5ème est vraiment la première des choses attendues.
avatar
LadyC
Empereur

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par LadyC le Jeu 1 Juin 2017 - 18:15
Oui, c'est la priorité absolue.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 16:39
Je n'ai pas pu revenir plus tôt.
Il faut envoyer des mails aujourd'hui ou demain.
On ne peut pas envoyer un texte sans faire allusion au projet d'arrêté. Il faut donc s'entendre sur ce qu'on modifie au message que j'avais formulé.

En lisant le projet d'arrêté, voici ce à quoi je pense :
1) il y a un trop grand décalage entre l'horaire de 5e et l'horaire de la suite, ce n'est pas bon pédagogiquement et je trouve même qu'on prend les élèves en traître avec une seule heure en 5ème qui enchaîne ensuite sur 6 heures en deux ans. Ce n'est pas du tout la même charge de travail.   Je suis encore plus en train de me dire qu'il pourrait être question de 2h30 à chacun des niveaux.
2) il y a une souplesse sur la répartition des heures pour les matières obligatoires mais pas pour les facultatives (impossibilité pour un collègue de choisir d'assurer moins d'heures en 4e pour en mettre plus en 5e).
3) "dans la limite de" n'est pas restaurer le latin et le grec car beaucoup de collèges resteront exactement avec le même nombre d'heures qu'actuellement, il ne faut pas se leurrer
et ceux qui avaient supprimé le latin ne le restaureront pas pour autant
4) en lien avec le 3 : toujours le souci que les langues anciennes se financent au détriment de dédoublements concernant tous les élèves
5) la grille horaire ne mentionne toujours pas les enseignements facultatifs ce qui donne l'impression qu'elles n'existent pas pour les parents consultant les horaires de tel ou tel niveau
6) comme le signale Luigi dans son article, avant c'était "Cette dotation horaire attribuée à l'établissement lui permet également, dans le cadre de son projet pédagogique, de proposer, pour les élèves volontaires, un enseignement de complément aux enseignements pratiques interdisciplinaires prévus à l'article 3, qui porte sur un enseignement de langues et cultures de l'Antiquité ou sur un enseignement de langue et culture régionales." puis mention des heures. J'avoue que je ne savais plus très bien comment c'était formulé.
A présent, c'est :
"Les enseignements facultatifs peuvent porter sur :
a) les langues et cultures de l'Antiquité au cycle 4, dans la limite d'une heure hebdomadaire en classe de cinquième et de trois heures hebdomadaires pour les classes de quatrième et de troisième;"
Mon mari a tout de suite réagi en se disant : "mais en fait, vu la formulation, on peut très bien assurer un cours de grec et non de latin sur trois ans".
Après réflexion, moi, je réagis surtout sur ces points :
* dans la version actuelle, il est dit que "les élèves volontaires" peuvent recevoir un enseignement de complément
* dans la version en projet, on semble ne plus se situer au niveau de ce qu'un élève peut recevoir mais de ce qu'un collège peut proposer :  il me semble donc que cela sous-entend que  par exemple, pour les quatrièmes, la marge peut utiliser trois heures maximum pour les langues et cultures de l'Antiquité  et qu'on entérine donc avec une telle formulation qu'un seul groupe est autorisé
* en comparant "un enseignement de langues et cultures de l'Antiquité[/b]" (formulation actuelle) où j'interprète le fait qu'il y ait non pas "des" mais "de" comme un nom de matière pour ce qui suit  "lettres et cultures de l'Antiquité" :  LCA) et ce qu'il y a dans le projet " les enseignements facultatifs peuvent porter sur les langues et cultures de l'Antiquité" puis mention d'un nombre d'heures maximum,  je comprends que c'est le nombre d'heures maximum qu'on puisse consacrer à l'ensemble des deux langues ce qui veut dire :
fin du grec en 3e ou bien 1h30 de latin, 1h30 de grec (alors qu'avant, c'était plutôt 4h, je pense, la plupart du temps pour les élèves qui faisaient les deux).


7) je me demande vraiment quelle est la raison de fond qui fait que ce projet de décret remet tous les horaires d'options à l'identique sauf pour cette heure de 5e. Sachant que comme ce serait financé sur la marge, donc en interne, cela ne coûte pas plus cher à l'Etat d'indiquer une heure maximum ou deux heures maximum. Qu'est-ce qui les pousse donc à ne pas revenir à deux heures ????

A force, j'en suis même à me demander si ce n'est pas pour être sûrs qu'un service de professeur de lettres classiques n'arrive à 18h qu'avec 3 classes de français.

Je prends mon exemple. Dans mon collège avec le choix d'une demi-heure ajoutée aux services de français pour pouvoir faire une heure d'AP dédoublée par quinzaine (une heure prise sur l'horaire normal, une heure pour l'autre groupe prise sur ce temps sorti de la marge) donc 4h30 pour une 6e ou 3e et 5h pour une 5e ou 4e, s'il y a 7h de latin à assurer, je ne peux pas trouver 11h avec 2 classes mais 10 seulement maximum. Il faut donc que je prenne une classe de plus pour dépasser 18h donc 4h30 minimum de plus. Je suis donc à 21h30, ce qui n'est pas envisageable pour la répartition des heures au sein du collège ni pour celle au sein de l'équipe de français ni même pour moi qui n'ai pas envie d'assurer autant d'heures donc comme c'est marqué dans la limite de deux heures" pour les 4e et 3e, on ne me met effectivement que 2h en latin pour ces deux niveaux et là, je suis à 19h30 avec 3 classes de français et 5h de latin. Au final, je ne suis pas du style à être complotiste, mais est-ce que le but ne serait pas éventuellement de créer un système qui fait semblant de pouvoir nous donner 7h de langues anciennes alors que dans les faits, il est évident que les services ne pourront pas les avoir ?

Je pense que la question en terme de services de profs de LC mérite de se poser.
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 17:07
Voici ma proposition pour le texte d'envoi aux associations pour évoquer le projet de décret.
Les changements sont en gras.

Madame/Monsieur,
Nous sommes un groupe de professeurs de lettres classiques. Vu le changement de gouvernement et la promesse qui a été lancée par celui-ci de "valoriser le latin et le grec", nous souhaitons pouvoir obtenir des changements dès la rentrée 2017. Ce qui nous semble le plus urgent est de réussir à faire rétablir une deuxième heure de latin en 5e. Nous avons été mis au courant du projet d'arrêté apportant des modifications à la réforme du collège. Le texte est encore bien loin de ce qui peut être souhaité pour revivifier l'enseignement des langues anciennes  et ce, pour de multiples raisons.  Une seule heure hebdomadaire de latin en 5e ne permet absolument pas de mener à bien l'enseignement.. Nous aimerions demander au ministère de l'Education Nationale, à travers une pétition lancée extrêmement rapidement, d'anticiper le rétablissement complet des heures de latin qui aura lieu en 2018-2019 en proposant déjà pour l'année scolaire 2017-2018 aux professeurs de lettres classiques qui le désirent et le peuvent, d'accepter d'assurer une heure de plus de cours de latin pour le niveau de 5e. Celle-ci serait financée en heure supplémentaire, indépendamment de la marge.

Voudriez-vous participer à l'écriture du texte d'une telle pétition et en être officiellement signataire à titre d'association ? Nous nous organisons pour  l'instant pour contacter au plus vite les associations suivantes :   celles du Réseau Antiquité Avenir,  SLL,  Arrête ton Char, GRIP, Connaissance Hellénique, Nausicaa, La vie des classiques, JDA (Journées Découvrir l'Antiquité), Arelate. N'hésitez pas à faire suivre à d'autres associations que vous connaîtriez.

Il nous semble important de fédérer diverses énergies dans le même sens et en dehors des audiences que les associations pourront avoir avec le ministère, il paraît intéressant que des parents d'élèves et citoyens aient la possibilité de s'exprimer nombreux sur le sujet, ce que permet une pétition.

Nous envisagerions également de prendre le temps de la discussion pour lancer une deuxième pétition abordant, elle, une réflexion sur le long terme à propos de l'enseignement du latin.

Nous vous remercions de votre lecture.

Veuillez recevoir nos salutations respectueuses.
Des professeurs de lettres classiques


Dernière édition par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 21:56, édité 5 fois
avatar
Héliandre
Expert spécialisé

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Héliandre le Sam 3 Juin 2017 - 17:27
Pour moi cela semble bien, Sibylle. On n'entre pas dans le détail des problèmes, mais c'est préférable pour l'instant, car sinon il y aurait des débats autour du texte de la pétition, et l'on est dans l'urgence. Peut-être mettre un terme plus mesuré qu' "aberration" : "Une seule heure de latin possible en 5ème pose problème" à la place ?
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 18:31
@Héliandre a écrit:Pour moi cela semble bien, Sibylle. On n'entre pas dans le détail des problèmes, mais c'est préférable pour l'instant, car sinon il y aurait des débats autour du texte de la pétition, et l'on est dans l'urgence. Peut-être mettre un terme plus mesuré qu' "aberration" : "Une seule heure de latin possible en 5ème pose problème" à la place ?

Oui pour aberration. J'ai mis "pose de réels soucis".
J'attends qu'il y ait encore 3-4 personnes qui valident le message aux associations et je m'occuperai d'envoyer à quelques associations.
Mais je ne veux pas être la seule à faire des envois !


Dernière édition par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 18:35, édité 1 fois
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 18:34
Je ne souhaite pas envoyer moi-même à la CNARELA.
J'en suis adhérente. L'an dernier, le bureau national m'a envoyé un mail très sec pour me dire que je n'avais pas à envoyer des mails directement au bureau national mais uniquement à l'antenne locale et que c'est à elle de juger bon ou non de relayer au national. Je préfère que quelqu'un d'extérieur envoie.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 18:35
Un mot pour que les langues anciennes ne dépendent pas de la marge est-il souhaitable et possible selon vous ?
(Surtout quand les marges seront détruites ou réduites à peau de chagrin ?)


Dernière édition par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 18:45, édité 1 fois
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 18:39
@trompettemarine a écrit:Un mot pour que les langues anciennes ne dépendent pas de la marge est-il souhaitable et possible selon vous ?
(Surtout quand les marges seront détruites ou réduites à peau de chagrin ?)
Le sondage a donné
- qu'on ne parle que de la cinquième l'année prochaine
- qu'on contacte les associations
- qu'on réfléchit posément au sujet du reste pour râler un peu plus tard ;-)

De toute façon, pour la rentrée 2017, le latin est pris sur la marge. Il ne peut y avoir qu'un supplément d'heures qui soit financé différemment.


Dernière édition par Sibylle le Sam 3 Juin 2017 - 18:47, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 18:42
Les textes de la Cnarela sont souvent trop vagues et pas assez offensifs. Ils réagissent, (mais la structure de volontaires bénévoles) est lourde et trop lente. Ainsi leur pétition a été lancée après celle d'Audrey.
Ne te soucie pas de passer par la Cnarela. (j'en suis aussi, comme 9/10e des professeurs, mais ne suis pas toujours d'accord avec eux et c'est normal.)
En revanche, en tant qu'association "représentative" en quelque sorte, ce sont les seuls qui sont reçus par le ministère (sauf, NVB qui ne l' a pas fait.)


Dernière édition par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 19:25, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 18:43
@Sibylle a écrit:
@trompettemarine a écrit:Un mot pour que les langues anciennes ne dépendent pas de la marge est-il souhaitable et possible selon vous ?
(Surtout quand les marges seront détruites ou réduites à peu de chagrin ?)
Le sondage a donné
- qu'on ne parle que de la cinquième l'année prochaine
- qu'on contacte les associations
- qu'on réfléchit posément au sujet du reste pour râler un peu plus tard ;-)

De toute façon, pour la rentrée 2017, le latin est pris sur la marge. Il ne peut y avoir qu'un supplément d'heures qui soit financé différemment.

Pardon ! je n'ai pas lu le sondage ! Embarassed

Tu peux ajouter le "a" à peu pour que cela fasse "peau" de chagrin : un lapsus calami de ma part ?


Dernière édition par trompettemarine le Sam 3 Juin 2017 - 19:26, édité 1 fois
avatar
Audrey
Oracle

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Audrey le Sam 3 Juin 2017 - 18:49
@Sibylle a écrit:Je ne souhaite pas envoyer moi-même à la CNARELA.
J'en suis adhérente. L'an dernier, le bureau national m'a envoyé un mail très sec pour me dire que je n'avais pas à envoyer des mails directement au bureau national mais uniquement à l'antenne locale et que c'est à elle de juger bon ou non de relayer au national. Je préfère que quelqu'un d'extérieur envoie.

Disons que ça montre bien pourquoi je ne jugeais pas pertinent de passer par les assoces... l'ivresse du pouvoir, aussi petit et mesquin soit-il, m'étonnera toujours.

Ton courrier est très bien, Sibylle.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
Contenu sponsorisé

Re: Projet de pétition pour les langues anciennes ? (récapitulatif au 6ème post de page 6)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum