Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Galette le Dim 21 Mai - 16:20

C'est à lire là :
http://www.ouest-france.fr/education/le-nouveau-ministre-de-l-education-promet-pas-d-enieme-reforme-4997952

« Il n'y aura pas une énième loi ou une énième réforme. Il y aura tout simplement la volonté de s'attacher aux problèmes concrets » en donnant « la liberté aux acteurs et du pouvoir à nos professeurs, chefs d'établissements et à l'ensemble des acteurs de l'Education nationale », a-t-il déclaré

Il promet tout même la mise en oeuvre de ce qui est son programme  : l'autonomie des établissements.


Dernière édition par Galette le Dim 21 Mai - 17:36, édité 1 fois
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par trompettemarine le Dim 21 Mai - 16:35

Pas de réforme, mais une démarche pragmatique ???? Quelles différences ?
On connaît la chanson. Sans vouloir jeter la pierre tant que rien n'est fait, j'avoue ne pas parvenir pas à imaginer un autre mode de fonctionnement que celui que je connais depuis que je suis devenue enseignante.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Ilona le Dim 21 Mai - 16:36

Merci pour cet article.

« Je n'ai pas tout bien fait et je n'ai pas tout fini », a déclaré de son côté Najat Vallaud-Belkacem, « mais je suis heureuse d'avoir retiré » aux professeurs « quelques épines du pied », a-t-elle dit, évoquant les créations de postes et la revalorisation salariale."

Dixit celle qui nous a tressé une couronne de ronces.
avatar
Ilona
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Daphné le Dim 21 Mai - 16:43

Sans compter que l'autonomie des établissement serait la pire réforme qui soit : finie l'Education nationale !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Thalia de G le Dim 21 Mai - 16:49

Galette, peux-tu s'il te plaît éditer et ajouter un extrait de l'article ? Merci d'avance.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Whypee le Dim 21 Mai - 16:51

@Ilona a écrit:Merci pour cet article.

« Je n'ai pas tout bien fait et je n'ai pas tout fini », a déclaré de son côté Najat Vallaud-Belkacem, « mais je suis heureuse d'avoir retiré » aux professeurs « quelques épines du pied », a-t-elle dit, évoquant les créations de postes et la revalorisation salariale."

Dixit celle qui nous a tressé une couronne de ronces.

18 € de moins par mois au 1er janvier 2018, merci NVB furieux

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Lefteris le Dim 21 Mai - 17:08

@Whypee a écrit:
@Ilona a écrit:Merci pour cet article.

« Je n'ai pas tout bien fait et je n'ai pas tout fini », a déclaré de son côté Najat Vallaud-Belkacem, « mais je suis heureuse d'avoir retiré » aux professeurs « quelques épines du pied », a-t-elle dit, évoquant les créations de postes et la revalorisation salariale."

Dixit celle qui nous a tressé une couronne de ronces.

18 € de moins par mois au 1er janvier 2018, merci NVB furieux
A titre purement individuel le bilan de ce quinquennat sera, très concrètement :
-disparition de mon métier
-100 € de moins par mois quand je serai au dernier échelon.

Je passe aux pertes et profits le quotidien pourri par les divers autres aspects de la réforme, les propos insultants et les provocations médiatiques, et la somme considérable laissée en jours de grève.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Iphigénie le Dim 21 Mai - 17:09

Bon il l'écrit quand son autobiographie, celui-là? Twisted Evil
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Galette le Dim 21 Mai - 17:37

@Thalia de G a écrit:Galette, peux-tu s'il te plaît éditer et ajouter un extrait de l'article ? Merci d'avance.
fait Wink
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Thalia de G le Dim 21 Mai - 17:40

Merci, Galette. Je suis un peu casse-pied sur les bords. Embarassed Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par gnafron2004 le Dim 21 Mai - 17:47

Deviens ministre! Very Happy
avatar
gnafron2004
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Thalia de G le Dim 21 Mai - 18:00

@gnafron2004 a écrit:Deviens ministre! Very Happy
Ça va pas la tête ? Razz

Bon, on dévie. Embarassed

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Isidoria le Dim 21 Mai - 18:26

Non pas que je sois particulièrement pro-réforme, mais ce serait bien quand même de revoir le lycée, non? D'autant que maintenant on a un sacré décalage entre le collège et le lycée...
Les enseignements d'exploration, l'AP, ça aurait pu être pas mal de revoir ça, à mon avis.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par William Foster le Dim 21 Mai - 18:34

En même temps, si le gars est à l'origine de ce qui se fait actuellement au lycée, engager une réforme sur ce même lycée reviendrait peut-être à reconnaître qu'il n'a pas bien réussi la précédente ? Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Celadon le Dim 21 Mai - 18:41

@Lefteris a écrit:
@Whypee a écrit:
@Ilona a écrit:Merci pour cet article.

« Je n'ai pas tout bien fait et je n'ai pas tout fini », a déclaré de son côté Najat Vallaud-Belkacem, « mais je suis heureuse d'avoir retiré » aux professeurs « quelques épines du pied », a-t-elle dit, évoquant les créations de postes et la revalorisation salariale."

Dixit celle qui nous a tressé une couronne de ronces.

18 € de moins par mois au 1er janvier 2018, merci NVB furieux
A titre purement  individuel  le bilan de ce quinquennat  sera, très concrètement :
-disparition de mon métier
-100 € de moins par mois quand je serai au dernier échelon.

Je passe aux pertes et profits le quotidien pourri par les divers  autres aspects de la réforme,  les propos insultants et les provocations médiatiques, et la somme considérable laissée en jours de grève.
Taka aller en REP+ et tu auras... 2400 E de plus par mois. Dixit Burggraf. Very Happy
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Finrod le Dim 21 Mai - 18:47

@Daphné a écrit:Sans compter que l'autonomie des établissement serait la pire réforme qui soit : finie l'Education nationale !

Pas si les programmes / objectifs sont nationaux et que l'on parvient à ne pas avoir de zones exclues, ce qui dépend essentiellement des investissements qui y sont fait et de la stabilité des équipes qui s'y trouvent, pas du mode de gouvernance.
avatar
Finrod
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Whypee le Dim 21 Mai - 18:53

@Celadon a écrit:Taka aller en REP+ et tu auras... 2400 E de plus par mois. Dixit Burggraf. Very Happy
Cela ne me fait pas rire du tout ! C'est le genre d'ânerie qui reste dans le crane du pleu-pleu qui regarde ce genre de ****
Et c'est comme ça qu'on s'en prend plein la tronche pour pas un rond.

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Daphné le Dim 21 Mai - 18:53

@Celadon a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Whypee a écrit:
@Ilona a écrit:Merci pour cet article.

« Je n'ai pas tout bien fait et je n'ai pas tout fini », a déclaré de son côté Najat Vallaud-Belkacem, « mais je suis heureuse d'avoir retiré » aux professeurs « quelques épines du pied », a-t-elle dit, évoquant les créations de postes et la revalorisation salariale."

Dixit celle qui nous a tressé une couronne de ronces.

18 € de moins par mois au 1er janvier 2018, merci NVB furieux
A titre purement  individuel  le bilan de ce quinquennat  sera, très concrètement :
-disparition de mon métier
-100 € de moins par mois quand je serai au dernier échelon.

Je passe aux pertes et profits le quotidien pourri par les divers  autres aspects de la réforme,  les propos insultants et les provocations médiatiques, et la somme considérable laissée en jours de grève.
Taka aller en REP+ et tu auras... 2400 E de plus par mois. Dixit Burggraf. Very Happy

Ils ont de tels salaires qu'ils ne se rendent même pas compte des énormités qu'ils peuvent sortir...
Par contre oui les gens vont le croire !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Hugo78 le Dim 21 Mai - 19:04

L'autonomie des établissements ? Bon courage à celui qui oserait s'aventurer vers le recrutement des personnels titulaires par le chef d'établissement ! Concrètement, je ne vois pas comment cela va pouvoir se faire, mais je suis peut-être naïf...

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Galette le Dim 21 Mai - 19:10

@Hugo78 a écrit:L'autonomie des établissements ? Bon courage à celui qui oserait s'aventurer vers le recrutement des personnels titulaires par le chef d'établissement ! Concrètement, je ne vois pas comment cela va pouvoir se faire, mais je suis peut-être naïf...
Tu peux t'en faire une idée en observant le recrutement des établissements à l'étranger ou des établissements hors EN (défense, agriculture), et avec la multiplication de postes à profils....
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Hugo78 le Dim 21 Mai - 19:12

@Galette a écrit:
@Hugo78 a écrit:L'autonomie des établissements ? Bon courage à celui qui oserait s'aventurer vers le recrutement des personnels titulaires par le chef d'établissement ! Concrètement, je ne vois pas comment cela va pouvoir se faire, mais je suis peut-être naïf...
Tu peux t'en faire une idée en observant le recrutement des établissements à l'étranger ou des établissements hors EN (défense, agriculture), et avec la multiplication de postes à profils....

Comment se passe -t-il à l'étranger concrètement ? En même temps, si ça peut éviter aux jeunes célibataires d'être bloqués 15 ans dans l'académie de Versailles ou de Creteil....

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Gryphe le Dim 21 Mai - 19:12

@Hugo78 a écrit:L'autonomie des établissements ? Bon courage à celui qui oserait s'aventurer vers le recrutement des personnels titulaires par le chef d'établissement ! Concrètement, je ne vois pas comment cela va pouvoir se faire
Il est possible de passer d'abord par des "super-contractuels", recrutés par les CDE comme ils le font déjà pour les AED.
Puis, on va se rendre compte que, bah, finalement, ça le fait, c'est plus pratique pour tout le monde, ça coûte moins cher.
Ensuite, on se dit que, à quoi bon organiser des concours nationaux (soit des gens embauchés pour 40 ans + 20 ans de retraite à payer) alors que le système des super-contractuels marche bien.
Là, on se dit qu'on arrête totalement les concours nationaux, tout en continuant à expliquer à quel point c'est une réforme merveilleuse.
Et à ce point, on n'a plus de professeurs fonctionnaires d’État, plus de système de mutations à gérer, tout coûte moins cher et tout part à vau-l'eau mais ça tout le monde s'en fiche.

Librement inspiré par Lefteris (c).

Ça se tient non ? En une vingtaine d'années, ça peut être réalisé.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Hugo78 le Dim 21 Mai - 19:14

@Gryphe a écrit:
@Hugo78 a écrit:L'autonomie des établissements ? Bon courage à celui qui oserait s'aventurer vers le recrutement des personnels titulaires par le chef d'établissement ! Concrètement, je ne vois pas comment cela va pouvoir se faire
Il est possible de passer d'abord par des "super-contractuels", recrutés par les CDE comme ils le font déjà pour les AED.
Puis, on va se rendre compte que, bah, finalement, ça le fait, c'est plus pratique pour tout le monde, ça coûte moins cher.
Ensuite, on se dit que, à quoi bon organiser des concours nationaux (soit des gens embauchés pour 40 ans + 20 ans de retraite à payer) alors que le système des super-contractuels marche bien.
Là, on se dit qu'on arrête totalement les concours nationaux, tout en continuant à expliquer à quel point c'est une réforme merveilleuse.
Et à ce point, on n'a plus de professeurs fonctionnaires d’État, plus de système de mutations à gérer, tout coûte moins cher et tout part à vau-l'eau mais ça tout le monde s'en fiche.

Librement inspiré par Lefteris (c).

Ça se tient non ? En une vingtaine d'années, ça peut être réalisé.


La fin de l'Education Nationale en somme ! C'est super ! Plus ça va, plus j'ai envie de quitter ce métier. C'est consternant !

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Noisettine le Dim 21 Mai - 19:18

Bonjour Hugo,
Je pense que ce serait bien que le chef d'établissement recrute les personnels titulaires. C'est ce qui se passe en Grande-Bretagne et les profs sont payés en moyenne 3000 Euros par mois. De plus, ils peuvent choisir l'établissement où ils veulent enseigner. Au moins, les profs précaires gagneraient la même chose que les profs titulaires. Ce serait l'égalité. Je trouve scandaleux qu'un prof précaire fasse le même boulot qu'un titulaire et soit payé 50% moins cher. Le recrutement par le concours du Capes est stupide et injuste car le concours n'est pas un gage de compétences et les profs précaires sont exploités car ils n'ont pas ce fichu concours (en plus, ils sont considérés comme des sous-profs). Les profs précaires ont des mauvaises conditions de travail et un salaire de misère. 1/3 de leur salaire passe dans les frais de déplacement. Pour moi, à travail égal, salaire égal.

Noisettine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau ministre promet "pas d'énième réforme"

Message par Finrod le Dim 21 Mai - 19:19

@Gryphe a écrit:
Il est possible de passer d'abord par des "super-contractuels", recrutés par les CDE comme ils le font déjà pour les AED.
Puis, on va se rendre compte que, bah, finalement, ça le fait, c'est plus pratique pour tout le monde, ça coûte moins cher.
Ensuite, on se dit que, à quoi bon organiser des concours nationaux (soit des gens embauchés pour 40 ans + 20 ans de retraite à payer) alors que le système des super-contractuels marche bien.
Là, on se dit qu'on arrête totalement les concours nationaux, tout en continuant à expliquer à quel point c'est une réforme merveilleuse.
Et à ce point, on n'a plus de professeurs fonctionnaires d’État, plus de système de mutations à gérer, tout coûte moins cher et tout part à vau-l'eau mais ça tout le monde s'en fiche.
Librement inspiré par Lefteris (c).

Pourquoi faire fonctionner les ETB du public sur le modèle de ceux du privé changerait-il la performance du système ?

Le privé ne par pas à vau-l'eau, non ?
avatar
Finrod
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum