Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ycombe
Modérateur

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par ycombe le Lun 22 Mai 2017 - 19:07
un nouveau bac plus musclé


C'est marrant, on croirait entendre Mme Vallaud-Belkacem parler du latin:
le latin et le grec ne disparaissent pas du collège. Au contraire, ils sont renforcés.

Le bac, futur victime du ministère...
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Moonchild le Lun 22 Mai 2017 - 20:41
Pour cette histoire de Bac "plus musclé qu'épais", je me demande si l'inspiration initiale n'est pas à rechercher de ce côté là :

avatar
Galette
Niveau 7

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Galette le Lun 22 Mai 2017 - 21:07
Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Kirth le Lun 22 Mai 2017 - 21:16
Un bac GT en CCF ne subirait-il pas d'être estampillé de l'établissement d'origine ? Là où chez les LP il y a assez diversité pour ne pas pouvoir comparer tous les établissements, j'ai bien peur qu'un bac de "lycée de zone" ait moins de valeur que celui d'un "beau lycée de centre ville".
Mais pourquoi pas revaloriser les matières principales des filières, les avoir aux mineures ne devrait pas être aussi courant...

(+1 pour les QCM : quoi de plus dense ?)
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Balthamos le Lun 22 Mai 2017 - 21:19
Donc un bac se rapprochant du brevet....

Youpi, quelle perspective.

Et en échange, un lycée se rapprochant du collège mode 2016 certainement.
Combien d'EPI au lycée ?
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par verdurin le Lun 22 Mai 2017 - 21:56
On peut rappeler que M. Blanquer a été un des auteurs de la réforme Chatel.
Qui a beaucoup fait pour l'élévation du niveau du baccalauréat.
Il suffit de voir l'enthousiasme qui a saisi les universitaires devant la hausse prodigieuse du niveau des étudiants depuis cette réforme.
Et cette réforme a tellement déplu à Mme Vallaud-Belckacem qu'elle a refusé que l'on en fasse une évaluation.

Lasciate ogne speranza, voi ch'intrate

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Kimberlite le Lun 22 Mai 2017 - 23:11
Je ne comprends pas ceux qui se réjouissent... apparemment ils ne savent pas ce qui se passe au collège!
Et j'aimerais bien savoir ce que l'histoire-géo a de fondamental pour un futur scientifique par exemple (je prends un exemple) et pourquoi la physique-chimie serait accessoire?

Quand à la comparaison avec nos voisins: vraiment marre qu'on nous prenne pour des cons... à chaque fois que j'ai entendu ce pseudo-argument, c'était en fait soit un mensonge éhonté, soit une caricature très grossière de ce que font les dits-voisins.

K

_________________
Spoiler:
avatar
gauvain31
Monarque

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par gauvain31 le Lun 22 Mai 2017 - 23:23
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
archeboc
Sage

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par archeboc le Mar 23 Mai 2017 - 0:12
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....

Cela tombe bien, elle est dans le programmme de Macron.
avatar
egomet
Grand sage

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par egomet le Mar 23 Mai 2017 - 0:32
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
Ce qui serait une excellente chose.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Galette
Niveau 7

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Galette le Mar 23 Mai 2017 - 0:34
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
C'est ce qu'était sensé opérer le bac en tant que premier grade universitaire, non ?
La sélection est déjà là, plus sournoise car plus tard qu'à l'entrée en fac : nombre de masters ont des places limitées et sont sélectifs, sans parler des concours de médecine, pharma, etc... Et puis je crois que les facs en ont un peu marre d'accueillir toute la misère intellectuelle du monde réformé par Jospin, Allègre, Fillon, Châtel ou Vallaud-Belkacem.

Cela poussera peut être certains de nos élèves à s'y mettre pour avoir le bon dossier, dès la 1ere comme nous ne cessons de le leur répéter.

avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par verdurin le Mar 23 Mai 2017 - 0:56
@egomet a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
Ce qui serait une excellente chose.
Je ne crois pas.
Pour donner un exemple personnel, j'ai deux enfants.
Le premier a eu un bac avec mention bien.
Il s'est planté en fac.
Le second a eu un bac avec mention passable (10.2 de moyenne). Il a eu une licence avec mention AB, le master1 avec mention B et semble parti pour avoir son master2 avec mention TB.
Les résultats en lycée ne prédisent pas la réussite en fac.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
User17706
Enchanteur

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par User17706 le Mar 23 Mai 2017 - 1:25
En quelles années ?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Slinky
Niveau 10

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Slinky le Mar 23 Mai 2017 - 8:46
Personnellement, je ne trouve pas que le bac soit un examen bradé car il nécessite tout de même beaucoup de travail en raison d'une multitude d'épreuves différentes. Je ne suis pas favorable à une évaluation en contrôle continu pour certaines matières car les disparités seraient grandes entre les établissements.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Zagara le Mar 23 Mai 2017 - 8:54
Le bac sera-t-il agile, en plus d'être musclé ?
J'attends surtout sa simplification pragmatique afin de le mettre en synergie avec les partenaires sociaux.
elisa18
Niveau 10

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par elisa18 le Mar 23 Mai 2017 - 8:59
Un bac plus musclé avec moins d'épreuves et plus de contrôle continu??????
avatar
henriette
Médiateur

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par henriette le Mar 23 Mai 2017 - 9:35
@Zagara a écrit:Le bac sera-t-il agile, en plus d'être musclé ?
J'attends surtout sa simplification pragmatique afin de le mettre en synergie avec les partenaires sociaux.
C'est tellement beau quand tu parles, Zagara ! coeurs Je comprends pas tout, mais je sens que ce sont des mots super modernes, je crois que je vais voter pour toi, tiens.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
egomet
Grand sage

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par egomet le Mar 23 Mai 2017 - 10:45
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
Ce qui serait une excellente chose.
Je ne crois pas.
Pour donner un exemple personnel, j'ai deux enfants.
Le premier a eu un bac avec mention bien.
Il s'est planté en fac.
Le second a eu un bac avec mention passable (10.2 de moyenne). Il a eu une licence avec mention AB, le master1 avec mention B et semble parti pour avoir son master2 avec mention TB.
Les résultats en lycée ne prédisent pas la réussite en fac.

Dans quelles filières? Avec quelles motivations? Avec quelles notes dans quelles disciplines?

Le problème de la sélection à la faculté, c'est son hypocrisie. Les facultés selectionnent pour la simple et bonne raison qu'elles ont un nombre de places limité. Ne pouvant le faire sur le niveau des étudiants à cause d'une loi parfaitement idiote, elles le font sur des critères pourris, comme le logement ou le hasard. C'est une pratique injuste entérinée par APB.
Le bac, me diras-tu consitue la sélection par le niveau. Mais ses objectifs sont beaucoup trop mal définis pour que ce soit efficace. Il est absurde que n'importe quel bac ouvre la porte de n'importe quelle faculté.
L'administration, encore une fois à dépouillé les établissements de leur pouvoir de décision. Or les professeurs d'université sont les seuls à pouvoir dire quels sont les prérequis pour pouvoir suivre leurs enseignements. La question n'est pas tant le niveau du bac, ou de savoir s'il faut sélectionner. La question, comme toujours, est de savoir qui décide.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Moses2
Niveau 5

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Moses2 le Mar 23 Mai 2017 - 12:09
@archeboc a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....

Cela tombe bien, elle est dans le programmme de Macron.
C'est nulle part dit en tant que tel dans son programme : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/enseignement-superieur-recherche

Mais admettons comme hypothèse que cela soit mis en place : que deviennent les titulaires du baccalauréat qui n'ont été acceptés dans aucune formation supérieure ? Statistiquement, ils vont renforcer la part des NEET (1). Un certain nombre d'entre eux (quelle part ? je l'ignore) s'inscrira au chômage, accroissant le taux de chômage du pays. Ceux qui dirigent le pays peuvent-ils se le permettre, compte tenu de l'extrême sensibilité de la population à cet indicateur ?

(1) http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/10/jeune-sans-emploi-et-hors-du-systeme-scolaire-qui-sont-les-neet_4453249_4355770.html
avatar
Awott
Niveau 10

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Awott le Mar 23 Mai 2017 - 12:28
@Moses2 a écrit:
@archeboc a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Galette a écrit:Oui pour une réforme dans ce sens si cela veut dire aussi que le bac n'est plus le premier grade universitaire mais bien le diplôme de fin d'études secondaires.

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....

Cela tombe bien, elle est dans le programmme de Macron.
C'est nulle part dit en tant que tel dans son programme : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/enseignement-superieur-recherche

Mais admettons comme hypothèse que cela soit mis en place : que deviennent les titulaires du baccalauréat qui n'ont été acceptés dans aucune formation supérieure ? Statistiquement, ils vont renforcer la part des NEET (1). Un certain nombre d'entre eux (quelle part ? je l'ignore) s'inscrira au chômage, accroissant le taux de chômage du pays. Ceux qui dirigent le pays peuvent-ils se le permettre, compte tenu de l'extrême sensibilité de la population à cet indicateur ?

(1) http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/10/jeune-sans-emploi-et-hors-du-systeme-scolaire-qui-sont-les-neet_4453249_4355770.html

Formation non-universitaire. Emploi précaire, auto-entrepreneuriat, uber-emploi ...
Ces jeunes n'ayant pas cotisé, ce seront des chômeurs sans indemnités et ils auront bien besoin de bosser même pour des cacahuètes. Une hausse du nombre de chômeurs c'est bien la preuve qu'il faut changer quelques choses au droit du travail pour favoriser l'emploi des jeunes.
Quelle sensibilité de la population sur cet indicateur ? Des manifestations en faveurs de l'emploi ? Des grèves ? Une simple cote de popularité ? Un chômage fort, ciblé chez les jeunes, ce sera l’occasion pour Macron de réformer profondément le code du travail.

Bref, le chômage ce n'est pas une préoccupation, c'est un argument.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Zagara le Mar 23 Mai 2017 - 12:38
Les zero hour jobs, qui sont l'aboutissement des politiques de "libéralisation"/précarisation du travail dans tous les pays de grande coalition (qui sont par exemple généralisés en Allemagne, Pays-Bas, Angleterre) permettent de régler élégamment ce problème des jeunes recalés à l'université. Le jeune devient une sorte de tâcheron corvéable à merci : il est d'astreinte non-payée H24, même pour 1h de travail par mois, et n'est payé que sur le temps réel effectué.

Auto-entreprenariat (= tâcheron professionnel) ; zero hour jobs ; ubérisation : des solutions agiles à la hausse de la courbe du chômage. Comment ça, ça augmente le malheur des gens et la pauvreté ? Comment ça, ça revient à instaurer une soumission permanente et gratuite des corps à leur employeur, puisqu'ils doivent être disponibles à tout instant, créant ainsi une structure de contrainte qui ne permet plus de prétendre que ces êtres sont "libres" ? Oui mais la courbe baisse, regardez. Donc ça ne peut qu'être une bonne politique, puisque la condition humaine n'existe pas ; seules les statistiques sont pertinentes.
Moses2
Niveau 5

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Moses2 le Mar 23 Mai 2017 - 12:53
Time will tell.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Zagara le Mar 23 Mai 2017 - 12:59
C'est marrant, généralement on nous dit qu'il faut regarder les exemples à l'étranger pour savoir quoi faire, et quand on montre les effets concrets des grandes coalitions libérales étrangères, on nous dit que ça ne donne aucune indication sur ce que fera notre grande coalition libérale. Smile

ILes solutions apportées par ce type de gouvernement au chômage sont bien connues et documentées. Je prédis effectivement une baisse de la courbe du chômage... avec à côté une explosion de la pauvreté. L'Allemagne en est à un tel point que même le FMI lui préconise de... (attention, asseyez-vous, les propos hétérodoxes du FMI pourraient choquer les âmes libérales)... augmenter ses salaires pour combattre la pauvreté (dans un pays où une majorité des pauvres ont un emploi).

Donc il n'y a aucune difficulté à sélectionner à l'entrée de l'université si on installe la paupérisation structurelle des travailleurs peu qualifiés. Dans ce cas-ci, la politique scolaire, le bac, la sélection à l'université, font système avec la politique du travail.

Et comme le dit notre Ministre : "il faut penser de manière systémique, tout se tient" (j'adore cette phrase parce qu'elle est très vraie et est nécessaire à la compréhension de ce type de politiques).
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par verdurin le Mer 24 Mai 2017 - 22:08
@egomet a écrit:
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Dans ce cas , ce sera sélection à l'entrée de la fac.....
Ce qui serait une excellente chose.
Je ne crois pas.
Pour donner un exemple personnel, j'ai deux enfants.
Le premier a eu un bac avec mention bien.
Il s'est planté en fac.
Le second a eu un bac avec mention passable (10.2 de moyenne). Il a eu une licence avec mention AB, le master1 avec mention B et semble parti pour avoir son master2 avec mention TB.
Les résultats en lycée ne prédisent pas la réussite en fac.

Dans quelles filières?  Avec quelles motivations? Avec quelles notes dans quelles disciplines?  

[ . . . ]
C'est une bonne question.
Mais une sélection à partir du bac aurait pris le premier et éliminé le second sans s'interroger sur ce genre de choses.
Et, pour être honnête, je n'aurais rien misé sur les chances de réussite du second il y a cinq ans, quand il était en terminale.
Et il a réussi dans ce que l'on appelle les « sciences dures ».
Mais pas en maths.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
egomet
Grand sage

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par egomet le Mer 24 Mai 2017 - 22:33
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
Ce qui serait une excellente chose.
Je ne crois pas.
Pour donner un exemple personnel, j'ai deux enfants.
Le premier a eu un bac avec mention bien.
Il s'est planté en fac.
Le second a eu un bac avec mention passable (10.2 de moyenne). Il a eu une licence avec mention AB, le master1 avec mention B et semble parti pour avoir son master2 avec mention TB.
Les résultats en lycée ne prédisent pas la réussite en fac.

Dans quelles filières?  Avec quelles motivations? Avec quelles notes dans quelles disciplines?  

[ . . . ]
C'est une bonne question.
Mais une sélection à partir du bac aurait pris le premier et éliminé le second sans s'interroger sur ce genre de choses.
Et, pour être honnête, je n'aurais rien misé sur les chances de réussite du second il y a cinq ans, quand il était en terminale.
Et il a réussi dans ce que l'on appelle les « sciences dures ».
Mais pas en maths.

Je n'ai pas dit que le bac était un bon outil pour faire cette sélection, surtout en l'état. Je dis juste qu'une sélection est nécessaire et que le seul critère juste, c'est les capacités du candidat, pas les critères lamentables d'APB.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Graisse-Boulons le Mer 24 Mai 2017 - 22:47
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
@verdurin a écrit:
@egomet a écrit:
Ce qui serait une excellente chose.
Je ne crois pas.
Pour donner un exemple personnel, j'ai deux enfants.
Le premier a eu un bac avec mention bien.
Il s'est planté en fac.
Le second a eu un bac avec mention passable (10.2 de moyenne). Il a eu une licence avec mention AB, le master1 avec mention B et semble parti pour avoir son master2 avec mention TB.
Les résultats en lycée ne prédisent pas la réussite en fac.

Dans quelles filières?  Avec quelles motivations? Avec quelles notes dans quelles disciplines?  

[ . . . ]
C'est une bonne question.
Mais une sélection à partir du bac aurait pris le premier et éliminé le second sans s'interroger sur ce genre de choses.
Et, pour être honnête, je n'aurais rien misé sur les chances de réussite du second il y a cinq ans, quand il était en terminale.
Et il a réussi dans ce que l'on appelle les « sciences dures ».
Mais pas en maths.

...Toujours pas assez d'éléments pour juger du caractère imprévisible des deux parcours : on peut avoir un bac STI2D avec mention B ou TB et se vautrer en fac, ça arrive souvent, même si je n'ai plus les stats sous la main...de même que l'inverse est aussi fort répandu : le titulaire d'un bac S "moyen" qui s'inscrit en fac dans une discipline ou d'autres bacs sont ultra-majoritaires (on va dire comme ça pour ne pas provoquer un nouveau débat enflammé), et qui "explose" tous les tableaux à grands coups de mentions B et TB...Et ne parlons pas des "bacs pro" qui entrent en fac...Ce que je veux dire c'est qu'avec tous les éléments en mains, on peut souvent comprendre certains "revirements de situation", que ce soit dans un sens ou dans l'autre, et que non, il n'y a pas tant de surprises que ça...Par contre, réussir en "sciences dures" mais pas en math, là, oui, je l'avoue, je suis surpris,...ou alors tout a bien changé.
Contenu sponsorisé

Re: MM. Macron et Blanquer veulent un nouveau bac plus musclé

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum