Autonomie des établissements : qui le CDE va-t-il choisir ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Autonomie des établissements : qui le CDE va-t-il choisir ?

Message par Gryphe le Ven 26 Mai 2017 - 19:28

@VicomteDeValmont a écrit:
A ma connaissance, il y a beaucoup plus de C2 que de C1. Si on prend par exemple le concours de 2015: 560 C2 et 40 C1. En 2014: 605 C2 et 45 C1.
Donc la grosse majorité des PERDIR sont gagnants, non?
Il faudrait distinguer l'entrée dans le métier et le déroulement de carrière.

Le concours C1 a été placé en extinction, avec de moins en moins de postes mis au concours (j'avais fait les stats sur les dix dernières années : c'était flagrant).
Tout C2 était amené à devenir 1e classe plus ou moins rapidement.
Spoiler:

Au total :
Bilan social 2015 a écrit:Parmi les 13 360 personnels de direction affectés à la rentrée scolaire 2015 dans les 30 académies, on dénombre :
• 6 165 personnels de direction de 2e classe ;
• 5 449 personnels de direction de 1re classe ;
• 1 746 personnels de direction hors classe.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/personnels_de_direction/87/2/2015_bilansocial_WEB_573872.pdf

Je n'ai pas été au bout de l'analyse pour voir qui gagnait/perdait : c'est un peu dur à faire car ce sont les conditions de reclassement qu'il faut examiner (qui ne sont pas dans le document que tu cites plus haut mais dans un autre) ; or, comme le reclassement se fait à partir des nouveaux indices du PPCR des professeurs, tout est changé et cela revient à mesurer si l'échelle est plus favorable qu'avant alors qu'elle repose sur des sables mouvants.
Quand tu marques "la grosse majorité des PERDIR sont gagnants", c'est sûr que pour la passation du concours, c'est plus juste qu'avant avec la fusion des deux concours C1-C2, mais je n'irais pas jusqu'à dire que la grosse majorité du corps est gagnante. En tout cas, au bout d'un moment, on est bloqué au bout de la classe normale. En haut de la classe normale, il y a stagnation du salaire (ce qui revient à une diminution), perspective de passage à la hors-classe plus qu'hypothétique et pas avant de très longues années.
A partir du moment où le haut de la classe normale est au même point qu'avant, je ne suis pas sûre qu'on puisse parler d'une hausse. Symboliquement, il aurait fallu la borner un tout petit peu plus haut pour qu'on puisse parler d'une augmentation de salaire.
Bref, les ex-agrégés se font avoir dans l'affaire.
Et pour les ex-certifiés, la grille ci-dessus seule ne permet pas trop de voir s'il y a amélioration de la rémunération ou pas : ce qui compte, enfin il me semble, ce sont les conditions de reclassement (que je n'ai pas assez analysées, j'avoue).

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie des établissements : qui le CDE va-t-il choisir ?

Message par Finrod le Ven 26 Mai 2017 - 19:43

@Gryphe a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
A ma connaissance, il y a beaucoup plus de C2 que de C1. Si on prend par exemple le concours de 2015: 560 C2 et 40 C1. En 2014: 605 C2 et 45 C1.
Donc la grosse majorité des PERDIR sont gagnants, non?
Il faudrait distinguer l'entrée dans le métier et le déroulement de carrière.

Le concours C1 a été placé en extinction, avec de moins en moins de postes mis au concours (j'avais fait les stats sur les dix dernières années : c'était flagrant).
Tout C2 était amené à devenir 1e classe plus ou moins rapidement.
Spoiler:

Au total :
Bilan social 2015 a écrit:Parmi les 13 360 personnels de direction affectés à la rentrée scolaire 2015 dans les 30 académies, on dénombre :
• 6 165 personnels de direction de 2e classe ;
• 5 449 personnels de direction de 1re classe ;
• 1 746 personnels de direction hors classe.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/personnels_de_direction/87/2/2015_bilansocial_WEB_573872.pdf

Je n'ai pas été au bout de l'analyse pour voir qui gagnait/perdait : c'est un peu dur à faire car ce sont les conditions de reclassement qu'il faut examiner (qui ne sont pas dans le document que tu cites plus haut mais dans un autre) ; or, comme le reclassement se fait à partir des nouveaux indices du PPCR des professeurs, tout est changé et cela revient à mesurer si l'échelle est plus favorable qu'avant alors qu'elle repose sur des sables mouvants.
Quand tu marques "la grosse majorité des PERDIR sont gagnants", c'est sûr que pour la passation du concours, c'est plus juste qu'avant avec la fusion des deux concours C1-C2, mais je n'irais pas jusqu'à dire que la grosse majorité du corps est gagnante. En tout cas, au bout d'un moment, on est bloqué au bout de la classe normale. En haut de la classe normale, il y a stagnation du salaire (ce qui revient à une diminution), perspective de passage à la hors-classe plus qu'hypothétique et pas avant de très longues années.
A partir du moment où le haut de la classe normale est au même point qu'avant, je ne suis pas sûre qu'on puisse parler d'une hausse. Symboliquement, il aurait fallu la borner un tout petit peu plus haut pour qu'on puisse parler d'une augmentation de salaire.
Bref, les ex-agrégés se font avoir dans l'affaire.
Et pour les ex-certifiés, la grille ci-dessus seule ne permet pas trop de voir s'il y a amélioration de la rémunération ou pas : ce qui compte, enfin il me semble, ce sont les conditions de reclassement (que je n'ai pas assez analysées, j'avoue).

Le reclassement se se fait il pas au premier l'échelon dont l'indice est supérieur ou égal à l'indice actuel ?

(Peut être pour le passage C2 à nouveau statut, toute l'ancienneté théorique n'est pas reprise, comme pour le passage certifié-agrégé)
avatar
Finrod
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie des établissements : qui le CDE va-t-il choisir ?

Message par Gryphe le Ven 26 Mai 2017 - 19:52

@Finrod a écrit: l'indice actuel
Mais les indices actuels ne sont-ils pas en train de changer, justement, avec le PPCR des professeurs ?

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie des établissements : qui le CDE va-t-il choisir ?

Message par VicomteDeValmont le Ven 26 Mai 2017 - 22:13

Avec les nouveaux indices au 1er septembre l'indice PERDIR échelon 1 est équivalent à l'échelon 6 des certifiés (entre 8,5 ans et 10,5/11,5 ans d'ancienneté).

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum