Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Ramanujan974 le Jeu 25 Mai 2017 - 16:19
Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Paddy le Jeu 25 Mai 2017 - 17:03
Et on peut même être orienté en voie pro à la fin de la 3e puis être intégré en voie générale à Toussaint.
Bref, prenez la prime et chut...
lisette83
Expert

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par lisette83 le Jeu 25 Mai 2017 - 17:32
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !
Désormais, la plupart des parents n'envisagent même plus l'échec en seconde puisque le non-redoublement veut dire passage en 1re de toute façon.
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par colombane le Jeu 25 Mai 2017 - 19:13
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Si, c'est possible, tout est prévu : ce sont les passerelles pour entrer en 1ère pro. Et les élèves peuvent aussi se positionner pour une autre seconde en lycée pro.

Par contre : il faut qu'il y ait de la place dans la section choisie du lycée pro. C'est tout.

_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Ramanujan974 le Jeu 25 Mai 2017 - 19:26
@colombane a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Si, c'est possible, tout est prévu : ce sont les passerelles pour entrer en 1ère pro. Et les élèves peuvent aussi se positionner pour une autre seconde en lycée pro.

Par contre : il faut qu'il y ait de la place dans la section choisie du lycée pro. C'est tout.


Tout est prévu, sauf les places !
Et comme par hasard, ce sont toujours les mêmes filières demandées : commerce, etc..
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Dadoo33 le Jeu 25 Mai 2017 - 19:29
@Ramanujan974 a écrit:
@colombane a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Si, c'est possible, tout est prévu : ce sont les passerelles pour entrer en 1ère pro. Et les élèves peuvent aussi se positionner pour une autre seconde en lycée pro.

Par contre : il faut qu'il y ait de la place dans la section choisie du lycée pro. C'est tout.


Tout est prévu, sauf les places !
Et comme par hasard, ce sont toujours les mêmes filières demandées : commerce, etc..

+1. Exactement!
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Hervé Hervé le Jeu 25 Mai 2017 - 19:37
@colombane a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Si, c'est possible, tout est prévu : ce sont les passerelles pour entrer en 1ère pro. Et les élèves peuvent aussi se positionner pour une autre seconde en lycée pro.

Par contre : il faut qu'il y ait de la place dans la section choisie du lycée pro. C'est tout.

C'est le passage en première pro qui pose problème, certains ont du mal à rattraper ce qui a été vu en seconde en matières professionnelles.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Fesseur Pro le Jeu 25 Mai 2017 - 20:42
@Hoa Mai a écrit:Je suis PP de troisième aussi.
Pardon pour le HS mais comment arrives-tu à t'en sortir en ne les voyant qu'une heure/semaine ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Rendash le Jeu 25 Mai 2017 - 23:39
@Isis39 a écrit:Avec le dernier mot aux parents, être PP en 3e ne va pas être simple.
Quand on en a parlé en réunion mon chef a dit que ce serait à nous d'être suffisamment convaincants. Comme si jusqu'à présent on essayait pas de convaincre les parents... En gros si les parents veulent quand même une orientation pas du tout adaptée, ce sera notre faute...

Jusqu'au jour où il n'y aura plus assez de volontaires pour se taper à la fois la charge énorme de travail que ça représente, le sentiment de vacuité de plus en plus fort, et les multiples avanies dans ce genre.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Rendash le Jeu 25 Mai 2017 - 23:43
@Marcelle Duchamp a écrit:Je vous avoue que l'année dernière, on a vu 3 ou 4 eleves d'une même classe de 3ème dont le PP était prof de techno.
Tous ces eleves avaient 0 de moyenne en techno et ce, pour 2 trimestres sur 3 (les autres moyennes étaient entre 6 et 7 généralement).
Au bout du 2ème élève, on lui demande pourquoi il a 0 de moyenne en technologie. Et le PP de nous répondre: "oh mais moi je fais 1 contrôle ds l'année et apres, j'évalue leur travail en classe et leur comportement comme ça... Cette classe était horrible donc ils ont tous eu 0 de moyenne a chaque trimestre".
Ca m'a estomaquée!
Déjà l'aplomb du mec qui avoue qu'il n'en fout pas une devant un jury de profs et de CDE et cette désinvolture à etre le seul prof de son établissement avec autant d'élèves à passer en commission. Il n'avait évidemment aucuns documents, bulletins, jouait sur son portable et était en tenue de sport!

Donc, à partir de la tenue vestimentaire et du nombre de notes, tu arrives à savoir si le collègue bosse ou non ? T'es ach'ment balaise, dis donc. Je suis sûr qu'à chaque fois que tu inspectes tes collègues de techno, ils apprennent plein de choses.

...ha, mais... attends ...



Rolling Eyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par doubledecker le Ven 26 Mai 2017 - 0:16
@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:Avec le dernier mot aux parents, être PP en 3e ne va pas être simple.
Quand on en a parlé en réunion mon chef a dit que ce serait à nous d'être suffisamment convaincants. Comme si jusqu'à présent on essayait pas de convaincre les parents... En gros si les parents veulent quand même une orientation pas du tout adaptée, ce sera notre faute...

Jusqu'au jour où il n'y aura plus assez de volontaires pour se taper à la fois la charge énorme de travail que ça représente, le sentiment de vacuité de plus en plus fort, et les multiples avanies dans ce genre.

5 ans que j'ai rendu mon tablier de PP de 3e.  La charge de boulot est gigantesque quand on veut le faire correctement et pour une isoe misérable. J'entends mes collègues se plaindre (à raison) du temps que cette fonction demande et je me demande toujours pourquoi ils rempilent l'année suivante...

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Marie-Noire
Niveau 7

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Marie-Noire le Ven 26 Mai 2017 - 0:59
Le pire, ce n'est pas la charge de travail et le peu que ça rapporte. C'est qu'on passe l'année à dire aux familles que leurs enfants n'ont pas le niveau pour la 2de GT, qu'ils doivent travailler leur projet, que sinon ils courent à la catastrophe... et ce, au cours de discussions parfois assez déplaisantes, pour ne pas dire houleuses. Tout ça pour quoi ? Pour que les gamins passent malgré tout en 2de GT finalement ! On passe pour des cons. Et quand le conseil de classe refuse le passage mais que le CDE l'accorde à la famille dans son bureau, c'est le summum ! Franchement, je ne comprends pas que les chefs fassent ça : on est complètement discrédités aux yeux des familles et des élèves. S'ils ne veulent pas aller en appel, qu'ils assument et refusent la décision des profs pendant le conseil de classe devant les élèves et les parents. Au passage, ce n'est pas le chef qui se déplace pour l'appel, mais le PP. Quant à la réputation des établissements, je ne sais pas si elle pâtit du nombre d'élèves en appel, mais ce qui est sûr, c'est que ça ne fait pas bon effet non plus d'envoyer en 2de des élèves qui n'ont pas le niveau requis. (Ce qui est bon, c'est quand le proviseur du lycée d'à côté appelle le collège pour gueuler !)
Pour en revenir au cas de ton élève Honchamp, chez nous, en général, la chef ne refuse pas d'aller en appel pour un élève dont les notes sont aussi basses (enfin cette année, on a une nouvelle chef donc on verra bien...). Ceux pour lesquels c'est plus difficile d'obtenir l'appel, c'est ceux dont la moyenne est autour de 10 et dont on se doute que la commission les fera passer. Mais il n'y a pas que la chef qu'il faut convaincre, il y a la COP aussi qui m'a bien fait comprendre qu'elle voulait faire le moins d'appels possible. Bref, j'ai l'impression qu'on est les seuls à se soucier vraiment de la réussite des élèves en 2de et les seuls à se mouiller pour que les familles nous écoutent.
avatar
roxanne
Devin

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par roxanne le Ven 26 Mai 2017 - 9:05
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !
et "il vaut mieux redoubler sa seconde que la troisième" finito aussi.
avatar
jamme
Habitué du forum

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par jamme le Ven 26 Mai 2017 - 9:27
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Dans mon établissement, dans une de mes classes de seconde où un paquet d'élèves n'avaient pas la niveau de 2de dès la rentrée, nous avons plusieurs réorientation en voie pro. Ca se fait sans problème après un long dialogue avec la famille.
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Ramanujan974 le Ven 26 Mai 2017 - 9:32
@jamme a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Dans mon établissement, dans une de mes classes de seconde où un paquet d'élèves n'avaient pas la niveau de 2de dès la rentrée, nous avons plusieurs réorientation en voie pro. Ca se fait sans problème après un long dialogue avec la famille.

Tu as de la chance qu'il y ait de la place.
Ce qui n'est pas le cas par chez moi...
avatar
Hoa Mai
Niveau 8

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Hoa Mai le Ven 26 Mai 2017 - 9:35
@Fesseur Pro a écrit:
@Hoa Mai a écrit:Je suis PP de troisième aussi.
Pardon pour le HS mais comment arrives-tu à t'en sortir en ne les voyant qu'une heure/semaine ?

Ce n'est pas un HS, c'est une vraie question ! Cette année, c'est très particulier car pour la première fois de ma carrière, il s'agit d'une classe dont je suis PP depuis 4 ans d'affilée. De plus il s'agit de musiciens en horaires aménagés donc je les vois deux heures et non pas une, trois heures même pour certains les années où ils viennent à la chorale. Je les connais donc très bien, et je connais aussi très bien les familles (quatre ans à partager les concerts, leur vie au conservatoire, ça créé des liens, amicaux même dans certains cas).

Donc je communique énormément par mails, SMS et appels téléphoniques avec les familles (et les élèves aussi, ce qui va faire hurler ici sur Néo où ce genre de pratiques n'est pas du tout entré dans les moeurs), mais bien sûr je perds aussi souvent du temps sur mon cours de musique, ce qui fait que l'an prochain je demande à être PP de 5e car parfois je passe plus de temps à faire de l'administratif et à répondre aux questions des élèves (à Paris, le choix du lycée est dans tous les esprits et complique encore la tâche du PP par rapport à une petite ville de province où un seul choix de lycée est possible) qu'à faire de la musique avec eux.

avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Fesseur Pro le Ven 26 Mai 2017 - 9:42
OK.
Merci.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
roxanne
Devin

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par roxanne le Ven 26 Mai 2017 - 9:50
@jamme a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Dans mon établissement, dans une de mes classes de seconde où un paquet d'élèves n'avaient pas la niveau de 2de dès la rentrée, nous avons plusieurs réorientation en voie pro. Ca se fait sans problème après un long dialogue avec la famille.
Ca a été possible l'année dernière, beaucoup moins cette année. Et pourtant, nous sommes une cité scolaire avec un LP associé.
avatar
mamieprof
Érudit

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par mamieprof le Ven 26 Mai 2017 - 11:14
Chez nous le prov et adjoint disent clairement s'ils veulent aller en appel qu'ils y aillent.
Mais ça négocie "grave" dans leur bureau avant l'appel...
Et cette année en 1 ES j ai 4 élèves nullissimes (moins de 6 de moyenne générale) passés en appel avec entre 2.5 et 5 en maths coef 5 ou 7 au bac... Un collègue PP de 2 nde m'a dit que pour les appels de cette année il irait avec les notes de ces élèves en 2 nde et celles de 1 ES pour remercier la commission d appel d'avoir envoyé ces  4 élèves droit dans le mur...
Par contre j'ai un bon élève passé aussi en appel qui m'a avoué "j'ai rien foutu en seconde car comme je sais que tout le monde passe j'en ai profité"
En seconde les PP vont chercher les bulletins de 3 eme des élèves catastrophiques. Leurs notes de 3 eme étaient souvent pourries et on a du mal à comprendre le passage. Et on n'accuse pas les collègues de 3 eme
Parfois, les collègues (de maths surtout) pètent un câble  "Comment pouvait-il avoir 13 au collège alors qu'il a 2 maintenant ?" Mais cet élève vient du collège difficile de secteur où les notes sont incroyablement hautes...
Au final on envoie des élèves très faibles et souvent très turbulents en 1 STMG en se disant que les collègues vont nous maudire... Les PP de seconde sont vraiment très ennuyés mais il faut bien mettre les élèves quelque part. Sur une douzaine de secondes, on trouve au final de la place pour 4/5 élèves en bac pro. Même si certains y seraient mieux qu'en techno de toutes façons il n'y a pas de place pour eux.
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Marcelle Duchamp le Ven 26 Mai 2017 - 11:21
@Rendash a écrit:

Donc, à partir de la tenue vestimentaire et du nombre de notes, tu arrives à savoir si le collègue bosse ou non ? T'es ach'ment balaise, dis donc. Je suis sûr qu'à chaque fois que tu inspectes tes collègues de techno, ils apprennent plein de choses.

...ha, mais... attends ...



Rolling Eyes

Je suis désolée Rendash si tu t'es senti offensé par cette critique d'un collègue mais j'aime à penser que comme tu fais partie du forum, tu es donc un prof qui met plus qu'une note par an, qui ne dit pas qu'il évalue au pif, qui n'amène pas plusieurs de ses 3ème en appel sans préparer le moindre argumentaire, qui ne joue pas avec son portable au milieu d'une commission d'appel et qui a la décence de porter une tenue appropriée lors d'un "événement" officiel.

Je n'ai pas critique sa pratique de sa discipline (puisque de toute façon, je ne suis pas prof de techno) mais la personne que j'ai eu en face de moi.

Pour en revenir à l'orientation post 3ème, effectivement, il y a un gros souci car on voit de plus en plus d'élèves partir en 2nde gt avec des moyennes catastrophiques tout en sachant pertinemment qu'ils vont s'y casser les dents.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Rendash le Ven 26 Mai 2017 - 11:26
@mamieprof a écrit:
Au final on envoie des élèves très faibles et souvent très turbulents en 1 STMG en se disant que les collègues vont nous maudire... Les PP de seconde sont vraiment très ennuyés mais il faut bien mettre les élèves quelque part. Sur une douzaine de secondes, on trouve au final de la place pour 4/5 élèves en bac pro. Même si certains y seraient mieux qu'en techno de toutes façons il n'y a pas de place pour eux.

ET on se retrouve avec des classes ingérables qui explosent en vol, coulant au passage les élèves bosseurs qui auraient pu tirer quelque chose de leur STMG. Ils passent dans la colonne "pertes et profits", dans la ligne "dommages collatéraux". C'est honteux. J'ai des échos des premières STMG de mon lycée de l'an dernier, ça fait frémir : ceux de l'an dernier étaient gratinés, mais on pouvait généralement les tenir, tandis que cette année ça ressemble à un mélange entre une ménagerie de cirque et un ludus de gladiateurs.

Les collègues ne savent plus quoi faire, et certains élèves que j'ai eus en seconde, faibles mais bosseurs, dépriment complètement tant ils vivent mal la situation.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Rendash le Ven 26 Mai 2017 - 11:36
@Marcelle Duchamp a écrit:
@Rendash a écrit:

Donc, à partir de la tenue vestimentaire et du nombre de notes, tu arrives à savoir si le collègue bosse ou non ? T'es ach'ment balaise, dis donc. Je suis sûr qu'à chaque fois que tu inspectes tes collègues de techno, ils apprennent plein de choses.

...ha, mais... attends ...



Rolling Eyes

Je suis désolée Rendash si tu t'es senti offensé par cette critique d'un collègue mais j'aime à penser que comme tu fais partie du forum, tu es donc un prof qui met plus qu'une note par an, qui ne dit pas qu'il évalue au pif, qui n'amène pas plusieurs de ses 3ème en appel sans préparer le moindre argumentaire, qui ne joue pas avec son portable au milieu d'une commission d'appel et qui a la décence de porter une tenue appropriée lors d'un "événement" officiel.

Je n'ai pas critique sa pratique de sa discipline (puisque de toute façon, je ne suis pas prof de techno) mais la personne que j'ai eu en face de moi.

Pour en revenir à l'orientation post 3ème, effectivement, il y a un gros souci car on voit de plus en plus d'élèves partir en 2nde gt avec des moyennes catastrophiques tout en sachant pertinemment qu'ils vont s'y casser les dents.


Mais mettre une note par an ne signifie pas qu'on n'évalue qu'une fois dans l'année, et tu as d'ailleurs dit le contraire. Cette note unique peut être la synthèse de beaucoup d'évaluations, ou une traduction chiffrée d'une somme d'évaluations non chiffrées, et de cela on ne sait rien. Par ailleurs, rien ne permet de penser qu'une note qui semble être mise "au feeling" soit moins juste qu'une qui résulte d'un barème au quart de point, on le voit beaucoup dans les rédaction en lettres et en histoire-géo ; autrement dit, le collègue, s'il a réellement noté "au feeling", n'a pas noté "au hasard", et sa note reflète peut-être une vision bien plus exacte de la réalité que des machins qui résultent de barèmes à rallonge. Bref, on ne sait rien de sa grille d'évaluation, et on n'a pas à en savoir quoi que ce soit.  
Quant à la "préparation de la commission", à quoi bon ? Le fait qu'un appel puisse être fait quand le conseil a refusé le passage est déjà, aujourd'hui, signe qu'il est inutile de trop s'épuiser sur ces dossiers puisqu'on n'a plus notre mot à dire, tout professionnel que l'on puisse être. Enfin, en ce qui concerne la tenue vestimentaire, il y a déjà eu des milliers de posts de débat sur le sujet, on ne va pas revenir là-dessus une énième fois ; mais quoi qu'il en soit, cette propension à partir d'une impression ponctuelle pour se permettre de juger le travail d'un collègue ensuite, qui devient courante, me rebute, d'où ma réaction. Que chacun se mêle de son propre travail pour commencer, ce sera un bon début.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
mamieprof
Érudit

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par mamieprof le Ven 26 Mai 2017 - 11:46
@Rendash a écrit:Les collègues ne savent plus quoi faire, et certains élèves que j'ai eus en seconde, faibles mais bosseurs, dépriment complètement tant ils vivent mal la situation
   
C'est pour cela qu'on met en 1 ES, à la marge, des élèves faibles MAIS bosseurs, sérieux en classe, volontaires pour ne pas les broyer en 1 STMG. Chaque année des ex PP de seconde m'expliquent que tel élève est un pari sur l'avenir et n'aurait pas survécu en STMG.
Au final c'est une bonne chose pour ces élèves qui rament mais qui ont leur bac (parfois au rattrapage) dans une ambiance de travail pas désagréable.
C'est dingue que la STMG soit devenue le réceptacle de tous les nuls... Les autres séries techno STI2D, STL  sont exigeantes sur leur recrutement.

L’accès à la 2GT donne le ticket gagnant pour la 1 STMG sans rien faire de l'année vraiment rien. C'est une aberration.


Dernière édition par Equipe de modération le Ven 26 Mai 2017 - 12:06, édité 1 fois (Raison : Merci de bien vouloir utiliser le bouton citation pour... citer.)
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Ramanujan974 le Ven 26 Mai 2017 - 12:20
@mamieprof a écrit:Les autres séries techno STI2D, STL  sont exigeantes sur leur recrutement.

L’accès à la 2GT donne le ticket gagnant pour la 1 STMG sans rien faire de l'année vraiment rien. C'est une aberration.

Euh..
STI2D, c'est pareil que STMG niveau recrutement.
On envoie des élèves avec 2 en maths et 4 en physique en 2de.

Après, il faut faire attention avec le fait d'envoyer des élèves faibles mais sérieux en ES : ils risquent fort de n'avoir pas de place en BTS, qui sont de plus en plus réservés aux bacs techno et bacs pro.
avatar
titrit
Niveau 7

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par titrit le Ven 26 Mai 2017 - 12:26
Est-il absolument impossible de redoubler en seconde? Même s'il y a une demande des parents pour raisons personnelles?
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Caspar le Ven 26 Mai 2017 - 12:28
@jamme a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Petit rappel du PP de 2de que je suis : une fois en 2GT, quasi-impossible de bifurquer en voie pro.
Faire passer le message aux parents qui disent "si ça ne marche pas en 2de, il ira en voie pro". Et non, trop tard !

Dans mon établissement, dans une de mes classes de seconde où un paquet d'élèves n'avaient pas la niveau de 2de dès la rentrée, nous avons plusieurs réorientation en voie pro. Ca se fait sans problème après un long dialogue avec la famille.


Donc, ça ne se fait pas tout à fait sans problème.

Cette année j'ai des STMG tout à fait corrects: bavards, pas très forts, mais quand même plutôt sympas et qui ont envie d'avoir de bonnes notes.

Quoi qu'il en soit: plus de redoublements en seconde à partir de cette année, même à la demande de la famille, sauf si l'lève a été absent pendant très longtemps pour des raisons de santé.

Contenu sponsorisé

Re: Pourquoi les chefs d'établissement refusent-ils que le collège aille en commission d'appel ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum