Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
meignié
Niveau 1

bac de français

par meignié le Ven 26 Mai 2017 - 17:32
Bonjour,

Je suis maintenant professeur de français en étant en micro entrepreneur(j''étais avant prof au collège). Je voudrais savoir, j'ai un de mes élèves qui a 15 textes au bac de français en ES. Peut-elle être interrogée sur un texte inconnu ? Elle a comme oeuvre intégrale Poèmes saturniens de Verlaine. Sinon à l'oral doit-elle avoir les oeuvres complètes en double ?
Merci de votre réponse.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: bac de français

par Kilmeny le Ven 26 Mai 2017 - 17:36
@meignié a écrit:Bonjour,

Je suis maintenant professeur de français en étant en micro entrepreneur(j''étais avant prof au collège). Je voudrais savoir, j'ai un de mes élèves qui a 15 textes au bac de français en ES. Peut-elle être interrogée sur un texte inconnu ?C'est interdit. Elle a comme oeuvre intégrale Poèmes saturniens de Verlaine. Sinon  à l'oral doit-elle avoir les oeuvres complètes en double ? Oui
Merci de votre réponse.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
meignié
Niveau 1

Re: bac de français

par meignié le Ven 26 Mai 2017 - 17:41
Merci pour votre réponse. Elle a étudié certains poèmes dans les poèmes saturniens de Verlaine. C'est son oeuvre complète. Peut elle être interrogée sur un poème des poèmes saturniens non étudié en cours ?
avatar
Isidoria
Doyen

Re: bac de français

par Isidoria le Ven 26 Mai 2017 - 17:44
15 textes et elle n'a qu'une œuvre intégrale?
je ne comprends pas trop les questions, c'est une élève de cours particulier? Si elle a suivi des cours de français de 1ES cette année, elle aura un descriptif des textes et activités à présenter au bac. Elle ne peut être interrogée hors liste sauf pour les œuvres intégrales.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: bac de français

par Kilmeny le Ven 26 Mai 2017 - 17:55
Les hors liste ne sont autorisés que sur les œuvres intégrales, mais on nous recommande d'éviter soigneusement de le faire.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
henriette
Médiateur

Re: bac de français

par henriette le Ven 26 Mai 2017 - 17:57
1 seule OI ? Cela semble très maigre.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: bac de français

par Kilmeny le Ven 26 Mai 2017 - 18:11
Tous les objets d'étude ont-il été traités ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
meignié
Niveau 1

Re: bac de français

par meignié le Ven 26 Mai 2017 - 19:24
non elle a également l'illusion comique en oeuvre théâtrale. Mais cela ne fait que 15 textes. Ce qui me paraît pas énorme par rapport à mes autres élèves d'où son inquiétude.
elle a 4 séquences : le roman, le théâtre, l'argumentation et la poésie.
meignié
Niveau 1

Re: bac de français

par meignié le Ven 26 Mai 2017 - 19:26
Donc elle peut être interrogée sur un passage non étudié d'une oeuvre intégrale ?
avatar
henriette
Médiateur

Re: bac de français

par henriette le Ven 26 Mai 2017 - 19:33
Oui, c'est possible en effet - mais assez rare en pratique.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: bac de français

par NLM76 le Ven 26 Mai 2017 - 20:28
@Kilmeny a écrit:Les hors liste ne sont autorisés que sur les œuvres intégrales, mais on nous recommande d'éviter soigneusement de le faire.
Chez nous, on nous recommande chaudement de le faire.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Isidoria
Doyen

Re: bac de français

par Isidoria le Ven 26 Mai 2017 - 20:33
Si les quatre objets d'étude ont été traités, pas d'inquiétude à avoir. Ce n'est pas lourd en effet, mais il y a peut-être des lectures cursives? Pas d'oeuvre intégrale sur le roman, c'est une peu dingue, malgré tout, mais bon, on ne sait pas ce qui s'est passé dans l'année. La classe est peut-être difficile.
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: bac de français

par Slinky75 le Ven 26 Mai 2017 - 20:37
Si j'ai bien compris les dires de mes collègues de lettres, le temps de préparation est de 30min. Cela est vraiment très court pour composer sur un nouvel extrait d'une œuvre intégrale et décevant pour les élèves qui auront appris plusieurs textes par cœur.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: bac de français

par Isidoria le Ven 26 Mai 2017 - 20:42
C'est bien le problème: les élèves ne devraient pas apprendre les lectures analytiques par coeur. C'est pourquoi une question leur est posée sur un texte, afin qu'ils réfléchissent et non qu'ils récitent.
Par ailleurs, 30' c'est court mais l'oeuvre est censée être connue de l'élève. On n'attendra pas d'un élève interrogé sur un texte non travaillé la même connaissance que sur un texte qu'il aura travaillé en classe.
Par ailleurs, on pourrait discuter éternellement de toutes les épreuves de toutes les matières, mais est-ce vraiment l'objectif ici?
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: bac de français

par Slinky75 le Ven 26 Mai 2017 - 20:54
Non, évidemment. Merci pour ces informations Isidoria. Cependant, en me mettant à la place de l'élève et pour un premier oral de bac, je trouve ça extrêmement déstabilisant.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Isidoria
Doyen

Re: bac de français

par Isidoria le Ven 26 Mai 2017 - 21:37
Ce n'est pas leur premier oral. Ils ont eu les TPE avant, et on essaie du mieux que l'on peut de leur faire passer un/des oraux blancs. Désormais, il y a aussi un oral au brevet.
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: bac de français

par thierry75 le Ven 26 Mai 2017 - 23:04
@nlm76 a écrit:
@Kilmeny a écrit:Les hors liste ne sont autorisés que sur les œuvres intégrales, mais on nous recommande d'éviter soigneusement de le faire.
Chez nous, on nous recommande chaudement de le faire.
Si c'est le cas c'est parfaitement dégueulasse et totalement incompréhensible. J'imagine la tête de l'élève qui a passé des heures à bosser ses textes. Bah non finalement ! Démerde-toi, en trente minutes ! Vas-y mon brave, c'est cadeau !!!

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: bac de français

par Delia le Ven 26 Mai 2017 - 23:42
Les candidats ont la déplorable habitude d'apprendre par cœur leurs note de cours et de les réciter imperturbablement à l'examinateur, que ce cours réponde ou non à la question posée.
Il faut avoir interrogé plusieurs élèves d'une même classe sur le même texte et entendu à chaque fois le même exposé, à la virgule près pour savoir à quel point c'est décevant. Nous nous efforçons de  leur inculquer des méthodes d'analyse, de les aider à faire parler les textes... et nous nous retrouvons à noter les collègues ! Il n'est d'ailleurs pas nécessaire de passer des heures à bosser ses textes : tout est dans le texte, le candidat a le texte sous les yeux et doit répondre à une question. C'est une épreuve où l'on peut arriver les mains dans les poches en sifflotant... pour peu que l'on ait travaillé tout au long de l'année. Voilà pourquoi je préférais le hors piste : le candidat qui  pris la peine de lire les pages qui séparaient les LA faites en classe, le candidat qui fait un exposé personnel  parce qu'il a retenu la méthode voit ses efforts largement récompensés.
Rien de dégueulasse là dedans. Ce qui est dégueulasse c'est de réciter le cours.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: bac de français

par Poupoutch le Sam 27 Mai 2017 - 1:29
J'ajouterais que si le prof a bien fait son boulot, il a abordé la structure globale et les spécificités de l'oeuvre et donc préparé les candidats à une telle éventualité. Si ces derniers ont suivi le cours et se donnent la peine de faire de vraies révisions (en comprenant les textes au lieu d'en apprendre bêtement l'analyse) alors cela peut être au contraire bien plus productif qu'un exposé appris par cœur.
Il reste que la pratique du hors piste demeure manifestement marginale. En tous cas, chez nous, on ne fait que nous en rappeler la possibilité, sans nous l'interdire ni nous y inciter.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
roxanne
Devin

Re: bac de français

par roxanne le Sam 27 Mai 2017 - 7:47
De toute façon, c'est possible donc ça peut arriver. J'ai dit à mes élèves que si c'était le cas, et bien, de ne pas en faire une maladie. et d'essayer. Le problème avec une liste courte, c'est que si la classe est nombreuse, l'examinateur peut être tenté de le faire pour ne pas se répéter.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: bac de français

par stench le Sam 27 Mai 2017 - 8:00
@thierry75 a écrit:
@nlm76 a écrit:
@Kilmeny a écrit:Les hors liste ne sont autorisés que sur les œuvres intégrales, mais on nous recommande d'éviter soigneusement de le faire.
Chez nous, on nous recommande chaudement de le faire.
Si c'est le cas c'est parfaitement dégueulasse et totalement incompréhensible. J'imagine la tête de l'élève qui a passé des heures à bosser ses textes. Bah non finalement ! Démerde-toi, en trente minutes ! Vas-y mon brave, c'est cadeau !!!

Je le fais parfois et c'est en général meilleur parce que les élèves n'ont pas d'autre choix que de répondre à la question que je leur pose. Ca, plus le fait que je suis bien plus cool avec eux sachant qu'ils n'ont pas travaillé ce texte en détails, ça fait souvent de meilleures notes qu'un exposé d'un extrait vu en cours, dont on crache un plan appris par coeur même si on ne répond pas à la question de départ. Un travail même maladroit aura toujours une meilleure note qu'un travail HS.

Mais je suis dégueulasse, c'est un fait.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
roxanne
Devin

Re: bac de français

par roxanne le Sam 27 Mai 2017 - 8:04
J'ai interrogé deux classes l'année dernière (ES et S), et bien, sur les 70 élèves, j'ai bien dû en avoir trois ou quatre qui ont vraiment répondu à la question que je leur avais posée, et rien n'était hors-liste.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: bac de français

par Iphigénie le Sam 27 Mai 2017 - 11:12
Il faut reconnaître que travailler un texte inconnu (sinon le contexte) en un e demi heure n'est pas aisé pour nos élèves mais ils ne sont pas notés de la même manière ; mais de toute façon l'épreuve orale est  mal calibrée, trop ambitieuse dans son intention, trop bradée dans sa réalité. La question est un ambarras de plus.
Bref la majorité des élèves finissent par avoir beaucoup plus qu'ils ne le meriteraient de toute façon ! Mon fiston est même tombé sur une question que l'examinateur avait prévue,  mais pour un autre texte ....( car errare humanum  est...): fallait que ça tombe sur lui, heureusement dirai-je car il ne s'est pas démonté plus que ça. ...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: bac de français

par Iphigénie le Sam 27 Mai 2017 - 11:54
@Delia a écrit:
Les candidats ont la déplorable habitude d'apprendre par cœur leurs note de cours et de les réciter imperturbablement à l'examinateur, que ce cours réponde ou non à la question posée.
Il faut avoir interrogé plusieurs élèves d'une même classe sur le même texte et entendu à chaque fois le même exposé, à la virgule près pour savoir à quel point c'est décevant. Nous nous efforçons de  leur inculquer des méthodes d'analyse, de les aider à faire parler les textes... et nous nous retrouvons à noter les collègues ! Il n'est d'ailleurs pas nécessaire de passer des heures à bosser ses textes : tout est dans le texte, le candidat a le texte sous les yeux et doit répondre à une question. C'est une épreuve où l'on peut arriver les mains dans les poches en sifflotant... pour peu que l'on ait travaillé tout au long de l'année. Voilà pourquoi je préférais le hors piste : le candidat qui  pris la peine de lire les pages qui séparaient les LA faites en classe, le candidat qui fait un exposé personnel  parce qu'il a retenu la méthode voit ses efforts largement récompensés.
Rien de dégueulasse là dedans. Ce qui est dégueulasse c'est de réciter le cours.
Je ne suis PAS du tout d'accord avec ta vision qui est celle d'un professeur de français adulte. C'est une vision totalement idéaliste,  ramenée à un  adolescent de 16  ans....
Un élève qui apprend ses cours, ce n'est pas dégueulasse c'est au contraire bien!... et d'ailleurs si les cours sont bien faits,  c'est ce qui lui apprend à comprendre ce qu'il y a à commenter dans un texte: en fait j'ai toujours constaté que les élèves comprenaient enfin ce qu'il fallait faire en fin de premiere', une fois les révisions bien entamées: malheureusement c'est alors qu'ils ne feront plus de français...
Mais bon, les méthodes d'analyse, c'est à très long terme que ça s''inculque".  Le vrai problème c'est qu'il y a au contraire des fumistes qui sont jugés sur leur seule aptitude à 'communiquer leur ressenti",parfois: pour moi c'est ça qui est sinon dégueulasse,  du moins catastrophique....
Le problème en français c'est qu'on en veut toujours trop pour finalement brader complètement les notes: les moyennes générales à l'oral sont de plus de 13 alors qu'on passe le temps à déplorer, à juste titre, titre helas, à peu près tout chez nos élèves.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: bac de français

par Delia le Sam 27 Mai 2017 - 12:32
@Iphigénie a écrit:
Un élève qui apprend ses cours, ce n'est pas dégueulasse c'est au contraire bien!... et d'ailleurs si les cours sont bien faits,  c'est ce qui lui apprend à comprendre ce qu'il y a à commenter dans un texte: en fait j'ai toujours constaté que les élèves comprenaient enfin ce qu'il fallait faire en fin de premiere', une fois les révisions bien entamées: malheureusement c'est alors qu'ils ne feront plus de français...
Et un élève qui récite l'analyse d'un autre texte que celui que l'examinateur lui  a donné ? C'est  bien aussi ?
Ne protestez pas, c'est arrivé au tournant du siècle, du temps de la précédente formule, à une collègue. A la fin, le candidat s'est avisé de son erreur :« Ah non, c'est pas le bon texte. Si vous voulez, je vais vous le lire... »
La collègue a décliné.


Enfin, rassurez-vous, bonnes gens : cela fait cinq ans que j'ai été mise hors d'état de nuire. Mes propos sont purement théoriques.
Contenu sponsorisé

Re: bac de français

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum