BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Luigi_B le Lun 29 Mai 2017 - 18:34


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Ven 16 Juin 2017 - 18:46

Le BO n'est toujours pas sorti ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Dim 18 Juin 2017 - 9:43

up

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Jeu 22 Juin 2017 - 19:45

J'ai beau chercher, mais je ne trouve pas de BO officiel annonçant ce programme. L'avez-vous vu ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Eliza-Jane le Jeu 22 Juin 2017 - 20:53

Le BO n'est pas encore paru...

_________________
Fais ce que dois, advienne que pourra.
avatar
Eliza-Jane
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Jeu 22 Juin 2017 - 21:00

Merci de me l'avoir confirmé.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Mer 28 Juin 2017 - 15:53

J'espère que ce sera demain... Je n'ose pas commencer à préparer mes cours tant que le BO n'est pas sorti.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par A rebours le Jeu 29 Juin 2017 - 11:39

C'est paru au BO http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=117979

Chez Pétrone, la thématique du corps me semble une idée assez ardue à étudier avec les élèves. Quel besoin y a-t-il à toujours ainsi donner une thématique aussi "universitaire" pour des élèves qui n'ont souvent que 2h de latin par semaine, pas forcément spécialistes... On va encore se casser la tête avec une oeuvre pourtant très sympa !
avatar
A rebours
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Iphigénie le Jeu 29 Juin 2017 - 11:49

Punaise, les bibliographies! Et au fait c'est signé Florence Robine: vous en voulez, eh bien, tenez! gageons qu'elle se marre...
 rien que le grec:
On ménagera donc des rapprochements avec les œuvres latines de Térence et de Plaute, mais aussi, notamment, avec Molière - qui a, pour sa pièce, repris l'exact titre de Ménandre -, avec Shakespeare (Timon d'Athènes), Jean Anouilh (L'Hurluberlu ou le Réactionnaire amoureux) et Hugo von Hofmannsthal (L'Homme difficile).


Le programme est sous la rubrique: séries générales et série technologique technique de la musique et de la danse scratch


Dernière édition par Iphigénie le Jeu 29 Juin 2017 - 11:57, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par trompettemarine le Jeu 29 Juin 2017 - 11:57

Cela va être coton de se procurer les ouvrages quand on habite au fin le fond de la cambrousse. J'y passe à chaque fois un temps fou et y dépense énormément d'argent. cafe
L'Etat devrait payer des droits d'auteurs et rendre accessibles aux professeurs de langues anciennes les articles et les monographies (ainsi que quelques conférences en ligne de spécialistes) sur un site sécurisé le temps des deux années.

On court à chaque fois le risque de se retrouver avec des séquences sur internet faites par des collègues, mais sans pouvoir rien vérifier de leur validité, séquences qu'on trouve à foison dans de multiples listes de baccalauréat.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Bussy le Jeu 29 Juin 2017 - 12:29

Iphigénie a écrit:Punaise, les bibliographies! Et au fait c'est signé Florence Robine: vous en voulez, eh bien, tenez! gageons qu'elle se marre...
 rien que le grec:
On ménagera donc des rapprochements avec les œuvres latines de Térence et de Plaute, mais aussi, notamment, avec Molière - qui a, pour sa pièce, repris l'exact titre de Ménandre -, avec Shakespeare (Timon d'Athènes), Jean Anouilh (L'Hurluberlu ou le Réactionnaire amoureux) et Hugo von Hofmannsthal (L'Homme difficile).


C'était un programme de comparée à l'agrégation LM vers 2008-2009 : Ménandre, Shakespeare, Molière et Hofmannsthal...
avatar
Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Jeu 29 Juin 2017 - 13:06

Iphigénie a écrit:Punaise, les bibliographies! Et au fait c'est signé Florence Robine: vous en voulez, eh bien, tenez! gageons qu'elle se marre...
 rien que le grec:
On ménagera donc des rapprochements avec les œuvres latines de Térence et de Plaute, mais aussi, notamment, avec Molière - qui a, pour sa pièce, repris l'exact titre de Ménandre -, avec Shakespeare (Timon d'Athènes), Jean Anouilh (L'Hurluberlu ou le Réactionnaire amoureux) et Hugo von Hofmannsthal (L'Homme difficile).


Le programme est sous la rubrique: séries générales et série technologique technique de la musique et de la danse scratch

Oui, c'est normal, la TMD est la seule filière techno à avoir le droit de faire du latin et du grec.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par nevermore le Jeu 29 Juin 2017 - 13:22

trompettemarine a écrit:Cela va être coton de se procurer les ouvrages quand on habite au fin le fond de la cambrousse. J'y passe à chaque fois un temps fou et y dépense énormément d'argent. cafe
L'Etat devrait payer des droits d'auteurs et rendre accessibles aux professeurs de langues anciennes les articles et les monographies (ainsi que quelques conférences en ligne de spécialistes) sur un site sécurisé le temps des deux années.

On court à chaque fois le risque de se retrouver avec des séquences sur internet faites par des collègues, mais sans pouvoir rien vérifier de leur validité, séquences qu'on trouve à foison dans de multiples listes de baccalauréat.

Comme tu dis! A moins d'habiter Paris et de pouvoir se rendre à la BNF, comment se procurer les ouvrages sur Pétrone qui ne sont plus édités, en rupture chez l'éditeur, ... impossible de les commander, impossible d'avoir accès aux articles. Et bien sûr, il ne faut pas compter sur un quelconque stage au
Paf dans mon académie. Je passe sur le fait que des journées de formation sur les œuvres au programme sont bien sûr organisées pour les options théâtre ou cinéma. Bref ... les LA n'intéressent vraiment personne furieux
avatar
nevermore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par A rebours le Jeu 29 Juin 2017 - 13:25

J'ai acheté les bouquins, en partie, recommandés pour Phèdre à l'époque, et n'en ai utilisé que quelques chapitres, leur préférant finalement les études des éditions du Bac aux Belles Lettres et Ellipses... Ca suffisait pour les élèves, donc pas d'achat inutile et onéreux.
avatar
A rebours
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par trompettemarine le Jeu 29 Juin 2017 - 13:29

HS : La même question se pose pour les bibliographies des oeuvres de littérature en TL.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Albius le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:52

A rebours a écrit:J'ai acheté les bouquins, en partie, recommandés pour Phèdre à l'époque, et n'en ai utilisé que quelques chapitres, leur préférant finalement les études des éditions du Bac aux Belles Lettres et Ellipses... Ca suffisait pour les élèves, donc pas d'achat inutile et onéreux.
C'est aussi ce que j'ai coutume de faire.
Mais, si l'ouvrage des éditions Ellipses -décevant quant aux extraits de Pétrone traités pour l'oral, à mon goût- est sorti depuis longtemps, pas de nouvelles de celui d'Hatier-Les Belles-Lettres, ni en librairie -Gibert, pour ne pas le nommer-, ni sur le site d'Hatier. Auraient-ils jeté l'éponge?


Dernière édition par Albius le Jeu 24 Aoû 2017 - 21:54, édité 1 fois

_________________
La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas. F. Pessoa
avatar
Albius
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par A rebours le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:06

Souvent il arrive plutôt en octobre.
Je viens de commander l'ouvrage des éditions Ellipses, et je le trouve moi aussi assez décevant...
avatar
A rebours
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Albius le Ven 25 Aoû 2017 - 0:33

A rebours a écrit:C'est paru au BO http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=117979

Chez Pétrone, la thématique du corps me semble une idée assez ardue à étudier avec les élèves. Quel besoin y a-t-il à toujours ainsi donner une thématique aussi "universitaire" pour des élèves qui n'ont souvent que 2h de latin par semaine, pas forcément spécialistes... On va encore se casser la tête avec une oeuvre pourtant très sympa !
Je suis tout à fait dans cette situation. Il semblerait que les directives soient données en ne tenant compte que des excellents élèves, bénéficiant des trois heures hebdomadaires officielles depuis leur entrée au lycée et se trouvant dans des établissements faisant reposer leur renommée sur les études littéraires.
Mais on le savait déjà depuis la réforme du collège: les langues anciennes ne devraient concerner que les surdoués des établissements centraux des grandes villes diable . Les autres auraient déjà dû dégager furieux
Pour ma part, avec des élèves de bonne volonté mais qui n'ont depuis la seconde que deux heures par semaine, ce sera "récupération" des deux extraits étudiés l'an dernier -je les avais en 1ère-, à savoir l'histoire du loup-garou et celle des Stryges, et deux autres extraits à définir. Et probablement un rapprochement avec l'Heptameron, ça me tente, mais subjectivement, car j'ai d'agréables réminiscences de l'ouvrage de la bonne Marguerite, et que bon, les récits qui se succèdent en vase clos, dans un temps fini, il est imaginable d'en tirer quelque chose, non ?

_________________
La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas. F. Pessoa
avatar
Albius
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Iphigénie le Ven 25 Aoû 2017 - 6:03

On peut se demander si les programmes ne sont pas faits pour prouver que l'enseignement des langues anciennes est mort: constat d'echec.
Et ça  fait un certain temps... on retrouve la même stratégie globalement, avec les errances des sujets de bac: délitement de l'interieur par une incohérence institutionnelle: les programmes donnés pour la terminale ne sont en rien compatibles avec ce qui est prôné  dans les années antérieures : ou il faudrait supposer une grande désinvolture et une grande étourderie, ou c'est un travail de sape organisée.
publication des programmes signée  par F Robine, bis repetita....
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Luigi_B le Ven 25 Aoû 2017 - 10:19

Quant au choix, jamais été aussi peu enthousiaste pour étudier une œuvre grecque.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Iphigénie le Ven 25 Aoû 2017 - 10:22

Luigi_B a écrit:Quant au choix, jamais été aussi peu enthousiaste pour étudier une œuvre grecque.
Je n'ose même pas parler du grec, tant la possibilité de progression de son enseignement est loufoque...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par nlm76 le Ven 25 Aoû 2017 - 10:31

Quand je retourne au lycée, dans les classes, que je pense à ces programmes, j'éprouve physiquement le sens du mot déréliction.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Albius le Ven 25 Aoû 2017 - 11:15

Luigi_B a écrit:Quant au choix, jamais été aussi peu enthousiaste pour étudier une œuvre grecque.

J'en finis par bénir le sort qui fait que, cette année, il n'y aura pas d'hellénistes en Tale chez moi. C'est comme autrefois la conscription: il y a des années déficitaires, puis ça reprend Wink .

Plus largement, et nous avions déjà eu la discussion ici à propos des précédentes oeuvres au programme, il semble qu'il faille à tout prix éviter les auteurs "traditionnels", au sens le plus noble, c'est-à-dire ceux qui éventuellement permettraient une transmission, un échange transgénérationnel entre un grand-père ou un arrière-grand-père cultivé et son petit ou arrière-petit-fils -on peut tout mettre au féminin, bien sûr Laughing - qui tous deux se seraient frottés aux langues anciennes à plusieurs décennies d'écart.

Puisqu'il faut faire des choix de plus en plus drastiques, pourquoi ne puise-t-on pas -ou très rarement- chez Virgile, Cicéron, Horace, Tite-Live... -on complètera ad libitum-? Pourquoi ne pas aller à l'essentiel? J'ai peur que la réponse soit en partie: parce qu'innover devient une fin en soi, quelle que soit la valeur des oeuvres, pourvu qu'elles aient été délaissées jadis; parce qu'il faut caresser l'élève dans le sens du poil -l'Antiquité "décadente" se vend mieux que les hauts-faits des héros de la République romaine ou le talent oratoire d'un Cicéron.

_________________
La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas. F. Pessoa
avatar
Albius
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Kilmeny le Ven 25 Aoû 2017 - 11:36

Luigi_B a écrit:Quant au choix, jamais été aussi peu enthousiaste pour étudier une œuvre grecque.

Moi c'est surtout le latin qui me dérange.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: BAC : Ménandre et Pétrone au programme 2018-2019

Message par Iphigénie le Ven 25 Aoû 2017 - 11:38

Puisqu'il faut faire des choix de plus en plus drastiques, pourquoi ne puise-t-on pas -ou très rarement- chez Virgile, Cicéron, Horace, Tite-Live... -on complètera ad libitum-? Pourquoi ne pas aller à l'essentiel? J'ai peur que la réponse soit en partie: parce qu'innover devient une fin en soi, quelle que soit la valeur des oeuvres, pourvu qu'elles aient été délaissées jadis; parce qu'il faut caresser l'élève dans le sens du poil -l'Antiquité "décadente" se vend mieux que les hauts-faits des héros de la République romaine ou le talent oratoire d'un Cicéron.


Il y a peut-être aussi à faire des renvois d'ascenseurs vers les recherches dans le supérieur (je n'ose dire "les copains"), qui aujourd'hui portent plus sur la "marge" que sur les grands auteurs canoniques qui ont été analysés déjà sous bien des coutures?
Cette remarque s'applique aussi au programme de Lettres des terminales, car enfin, pour un pédagogue, au bon sens du terme, est-ce que par exemple Les Faux Monnayeurs et Montpensier sont les oeuvres les plus urgentes à faire absolument connaître à nos L ? (je le pensais déjà avec Bonnefoy, par exemple, devant des élèves qui n'avaient jamais étudié Baudelaire).
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum