Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Le ramadan et vos élèves

par coindeparadis le Mar 30 Mai 2017 - 20:41
Je ne suis pas certaine. J'ai connu une jeune femme qui refusait médicaments (voie orale, pommades...) pendant le Ramadan, car l'Imam lui avait dit que seuls les diabétiques étaient autorisés à prendre médecines et eau...
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: Le ramadan et vos élèves

par Dr Raynal le Mar 30 Mai 2017 - 20:43
Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.
avatar
Tallulah23
Niveau 5

Re: Le ramadan et vos élèves

par Tallulah23 le Mar 30 Mai 2017 - 20:45
Et bien elle se trompe. J'ai encore lu dans les journaux lors du début de ce ramadan que les imams de France et du monde disaient bien de rompre le jeûne si la personne sent qu'elle va faire un malaise, si elle doit prendre un traitement, si elle a une maladie chronique, si un avis médical déconseille le jeûne etc. Apparemment suivant les cas elle peut ensuite soit jeûner après la fin du ramadan ou payer un repas à un nécessiteux par jour. Quant à refuser d'utiliser des pommades c'est bien marrant, mais je vois pas en quoi ça rompt un jeûne...? elle devrait changer d'imam visiblement.
avatar
mamieprof
Érudit

Re: Le ramadan et vos élèves

par mamieprof le Mar 30 Mai 2017 - 20:46
@Celadon a écrit:Je suis troublée par le fait que peu d'élèves musulmans semblent ne pas jeûner, dans vos classes...

Dans ma classe de terminale, il y a un trio de filles très sympas ,avec lesquelles je discute souvent,que j avais en 2 nde. Elles vivent dans le quartier assez défavorisé de notre ville.
Tous les élèves de ce coin là font le ramadan et bien l'une d'elles qui est franco-portugaise  fait le ramadan. Je me suis permis de lui demander pourquoi, elle le fait pour soutenir ses copines et parce qu'elles partagent tout sauf les mecs m'a t-elle dit !
Elles m ont dit que c est très strict pour le ramadan, personne n'oserait boire sur le trajet lycée /leur quartier qui est à 20/25 minutes de bus surchauffé .

Entendu en salle des profs : un élève d'origine égyptienne avec un patronyme "arabe"  s'est fait reprendre par un élève car il buvait une canette  au foyer.  Ça a failli dégénérer mais la vie scolaire est proche alors des surveillants sont intervenus.  J'ai su que c'était un élève copte mais ses camarades ne le savaient pas selon la PP.   Une collègue algérienne pratiquant le ramadan m a dit que rien n'obligeait les personnes faibles,malades, fatiguées de faire absolument le ramadan. Elle n'hésite pas à le dire à ses élèves qu'elle trouve mal en point
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Le ramadan et vos élèves

par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 20:51
@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

Sur ce point, et pour une fois sur ce sujet, je suis totalement d'accord avec toi.
A ceci près que des enfants ne sont pas aptes à assumer l'entière responsabilité de leur conduite, et que si la santé de certains en pâtit, c'est aux parents qu'il faut dire deux mots.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Le ramadan et vos élèves

par coindeparadis le Mar 30 Mai 2017 - 21:00
@Tallulah23 a écrit:Et bien elle se trompe. J'ai encore lu dans les journaux lors du début de ce ramadan que les imams de France et du monde disaient bien de rompre le jeûne si la personne sent qu'elle va faire un malaise, si elle doit prendre un traitement, si elle a une maladie chronique, si un avis médical déconseille le jeûne etc. Apparemment suivant les cas elle peut ensuite soit jeûner après la fin du ramadan ou payer un repas à un nécessiteux par jour. Quant à refuser d'utiliser des pommades c'est bien marrant, mais je vois pas en quoi ça rompt un jeûne...? elle devrait changer d'imam visiblement.
C'est la question de la purification du corps. Rien ne doit y entrer. C'est aussi pour cela qu'on ne fume pas. Le Ramadan ne se réduit pas à la nourriture.
Moi ce qui m'inquiète c'est qu'au nom d'une pseudo paix sociale, on intervienne pas si les enfants sont en danger. La pseudo tolérance culturello-religieuse a bon dos !!!

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Le ramadan et vos élèves

par mistinguette le Mar 30 Mai 2017 - 21:02
Ce qui est terrible pour moi, c'est qu'après 14 ans de Zep, je suis dans un coin plus bobo et pour la première fois je ne me suis pas demandé quand tombe le Ramadan, pas d'absences supplémentaires, rien.... Probablement quelques enfants le font mais c'est tellement minoritaire que ça ne se voit pas. Tous ça pour dire que ces préocupations que vous avez et qui sont des problèmes de fond, doivent sembler très lointaine à tout ceux qui nous gouvernent.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Le ramadan et vos élèves

par Wahlou le Mar 30 Mai 2017 - 21:14
@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

+1

M'enfin bon, quand on voit que l'EN a accordé un jour supplémentaire pour les rattrapages du bac Rolling Eyes

D'ailleurs une collègue m'avait dit qu'il était possible de "rattraper" les jours non effectués à une date ultérieure, ajouté à cela la possibilité d'en être exempté pour cause de maladie/voyage/examen/malaise, je pense qu'il s'agit plus d'une mauvaise volonté de la part des élèves que d'une réelle excuse pour passer le brevet Neutral
marx
Niveau 5

Re: Le ramadan et vos élèves

par marx le Mar 30 Mai 2017 - 21:15
Sujet intéressant. Et pourquoi pas ouvrir un autre sujet sur "Pâques et vos élèves" ?

Par contre j'ai aussi des élèves hagards, pâles, dévitaminés, qui sont à chaque instant sur le point de s'affaler sur leur table pour dormir du sommeil du juste. Difficile de les faire parler. Ils ont les yeux écarquillés en permanence. Ils n'arrivent plus à se souvenir du cours de la veille. Même les règles de la langue française, si elles ont jamais été acquises, se sont perdues. Ils ne pensent qu'à la nourriture. Si je veux obtenir leur attention, je prends l'exemple d'un big mac et ça permet d'expliquer à peu près tout et n'importe quoi à un public tout ouïe, les oreilles pendantes jusqu'au plancher.
Par contre, ils ne font pas ramadan. Pas besoin de Mahomet. C'est leur état normal.
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Le ramadan et vos élèves

par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 21:18
@Wahlou a écrit:je pense


:mdr3:



Plus vraisemblablement, ils n'en savent rien. Ce sont rarement de grands théologiens, nos élèves.



@marx a écrit:Sujet intéressant. Et pourquoi pas ouvrir un autre sujet sur "Pâques et vos élèves" ?

Par contre j'ai aussi des élèves hagards, pâles, dévitaminés, qui sont à chaque instant sur le point de s'affaler sur leur table pour dormir du sommeil du juste. Difficile de les faire parler. Ils ont les yeux écarquillés en permanence. Ils n'arrivent plus à se souvenir du cours de la veille. Même les règles de la langue française, si elles ont jamais été acquises, se sont perdues. Ils ne pensent qu'à la nourriture. Si je veux obtenir leur attention, je prends l'exemple d'un big mac et ça permet d'expliquer à peu près tout et n'importe quoi à un public tout ouïe, les oreilles pendantes jusqu'au plancher.
Par contre, ils ne font pas ramadan. Pas besoin de Mahomet. C'est leur état normal.


Pâques n'a pas de conséquences sur la santé et la concentration d'une majorité d'élèves de certains secteurs, que je sache. A vrai dire, je me fous de Pâques comme du Ramadan, mais le second est nettement plus long Laughing

En plus, mes 4e n'ont même pas pensé à MacDo quand il s'est agi de proposer des exemples de FTN américaines, ce matin. Google, Facebook, Apple, ça, ouais. MacDal, nada wallou.


Dernière édition par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 21:19, édité 1 fois

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le ramadan et vos élèves

par Celadon le Mar 30 Mai 2017 - 21:19
@Rendash a écrit:
@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

Sur ce point, et pour une fois sur ce sujet, je suis totalement d'accord avec toi.
A ceci près que des enfants ne sont pas aptes à assumer l'entière responsabilité de leur conduite, et que si la santé de certains en pâtit, c'est aux parents qu'il faut dire deux mots.
Tout comme on n'a pas à tenir compte du refus de la transfusion sanguine de la part de parents témoins de Jéhovah pour sauver leur enfant.
Est-ce bien ainsi que cela se passe dans les hôpitaux ?
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Le ramadan et vos élèves

par Fesseur Pro le Mar 30 Mai 2017 - 21:19
@Rendash a écrit:
@Celadon a écrit:Je suis troublée par le fait que peu d'élèves musulmans semblent ne pas jeûner, dans vos classes...

L'effet de groupe. A un certain niveau, ça n'est plus un choix. J'ai même des élèves non musulmans qui jeûnent, pour faire comme les copains ...
La pression de plus en plus dure du quartier.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Le ramadan et vos élèves

par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 21:21
@Celadon a écrit:
@Rendash a écrit:
@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

Sur ce point, et pour une fois sur ce sujet, je suis totalement d'accord avec toi.
A ceci près que des enfants ne sont pas aptes à assumer l'entière responsabilité de leur conduite, et que si la santé de certains en pâtit, c'est aux parents qu'il faut dire deux mots.
Tout comme on n'a pas à tenir compte du refus de la transfusion sanguine de la part de parents témoins de Jéhovah pour sauver leur enfant.
Est-ce bien ainsi que cela se passe dans les hôpitaux ?

Je ne comprends pas ta question ^^' mais si tu demandes si on laisse caner les mômes de Témoins de Jéhovah, la réponse est non, et les signalements tombent illico presto, généralement suivis d'effets.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Le ramadan et vos élèves

par mistinguette le Mar 30 Mai 2017 - 21:22
Puis soyons honnête pâques et l'ascension honorent surtout le dieux tourisme

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Le ramadan et vos élèves

par zeprof le Mar 30 Mai 2017 - 21:29
j'ai 5 de mes terminales qui ne viennent plus en cours depuis le début du ramadan.
un 6e vient, "malgré le jeûne"...
je leur ai signalés qu'ils pouvaient faire report vu que leur examen tombera pendant la période du ramadan, je n'ai pas encore eu de retour... je ne sais pas ce qu'ils feront, j'espère qu'ils ne se mettront pas en danger voire qu'ils ne rateront pas les épreuves...
Mais effectivement, normalement en cas de maladie chronique, de grossesse, d'examen voire de travail de force il est possible d'adapter... Une de mes meilleures amies est d'origine algérienne, est très pratiquante et c'est elle qui me l'a dit, je lui fais confiance.
Mais il y a deux ans mes terminales de l'époque avaient poussé des cris d'orfraie quand je leur en avais parlé... parlant même de "mauvais musulmans" pour ceux qui décalent... lorsqu'on sait que c'est moi qui leur ai appris la date de l'Hégire je trouve cela assez savoureux mais bon... Rolling Eyes

je pense qu'hélas, l'environnement, l'Imam, l'entourage ont un rôle énorme à jouer... et que nous sommes en fin de chaine malheureusement...

aujourd'hui j'avais deux élèves qui passaient leur CCF, l'un est d'Algérie, l'autre du Mali (ce sont des allophones) et ils trouvaient que finalement, en France, c'est pas si difficile, il fait moins chaud que chez eux (comme quoi tout est question de relativité).
je précise que j'enseigne dans le sud est et qu'en ce moment, il fait environ 32 ° (je n'ai pas vérifié dans la salle, j'ai essayé de ventiler au mieux et c'était assez supportable, par contre sans boire je ne suis pas sure... Rolling Eyes )

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Le ramadan et vos élèves

par JEMS le Mar 30 Mai 2017 - 21:47
Moi les gamins sont fatigués et fatigants.
Une gamine m'a demandé si je faisais le ramadan.
Ils jurent sur le Coran tout le temps. Sont allongés sur la table et ne font plus rien.
Une gamine m'a demandé de ne pas boire devant elle car c'était ramadan...

avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le ramadan et vos élèves

par Celadon le Mar 30 Mai 2017 - 21:51
@Rendash a écrit:
@Celadon a écrit:
@Rendash a écrit:
@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

Sur ce point, et pour une fois sur ce sujet, je suis totalement d'accord avec toi.
A ceci près que des enfants ne sont pas aptes à assumer l'entière responsabilité de leur conduite, et que si la santé de certains en pâtit, c'est aux parents qu'il faut dire deux mots.
Tout comme on n'a pas à tenir compte du refus de la transfusion sanguine de la part de parents témoins de Jéhovah pour sauver leur enfant.
Est-ce bien ainsi que cela se passe dans les hôpitaux ?

Je ne comprends pas ta question ^^'  mais si tu demandes si on laisse caner les mômes de Témoins de Jéhovah, la réponse est non, et les signalements tombent illico presto, généralement suivis d'effets.
Ben voilà. Aucun accommodement, aucune concession.
avatar
Lowpow29
Niveau 9

Re: Le ramadan et vos élèves

par Lowpow29 le Mar 30 Mai 2017 - 21:52
@mistinguette a écrit:Puis soyons honnête pâques et l'ascension honorent surtout le dieux tourisme

Haha et le dieu Mon Lit aussi !!


_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Le ramadan et vos élèves

par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 21:53
@Celadon a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celadon a écrit:
@Rendash a écrit:

Sur ce point, et pour une fois sur ce sujet, je suis totalement d'accord avec toi.
A ceci près que des enfants ne sont pas aptes à assumer l'entière responsabilité de leur conduite, et que si la santé de certains en pâtit, c'est aux parents qu'il faut dire deux mots.
Tout comme on n'a pas à tenir compte du refus de la transfusion sanguine de la part de parents témoins de Jéhovah pour sauver leur enfant.
Est-ce bien ainsi que cela se passe dans les hôpitaux ?

Je ne comprends pas ta question ^^'  mais si tu demandes si on laisse caner les mômes de Témoins de Jéhovah, la réponse est non, et les signalements tombent illico presto, généralement suivis d'effets.
Ben voilà. Aucun accommodement, aucune concession.

Baway, cesköjdy.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le ramadan et vos élèves

par Celadon le Mar 30 Mai 2017 - 21:57
Si tu veux, mais c'est Raynal qui l'a dit. Smile
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Le ramadan et vos élèves

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 30 Mai 2017 - 21:59
Tout ceci me donne envie d'apporter une bouteille d'eau demain matin.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Le ramadan et vos élèves

par zeprof le Mar 30 Mai 2017 - 22:03
ben moi j'en ai une, tout le temps, donc je change pas mes habitudes...


_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: Le ramadan et vos élèves

par Rendash le Mar 30 Mai 2017 - 22:05
@Celadon a écrit:Si tu veux, mais c'est Raynal qui l'a dit. Smile

Dans ces termes, oui, si tu veux Laughing
J'espère qu'il a pioché ça plutôt chez Elisabeth Badinter que chez De Lesquen et Fdesouche, mais le contenu du dictionnaire est libre de droits Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Le ramadan et vos élèves

par Oudemia le Mar 30 Mai 2017 - 22:15
@coindeparadis a écrit:Je ne suis pas certaine. J'ai connu une jeune femme qui refusait médicaments (voie orale, pommades...) pendant le Ramadan, car l'Imam lui avait dit que seuls les diabétiques étaient autorisés à prendre médecines et eau...

@Tallulah23 a écrit:Et bien elle se trompe. J'ai encore lu dans les journaux lors du début de ce ramadan que les imams de France et du monde disaient bien de rompre le jeûne si la personne sent qu'elle va faire un malaise, si elle doit prendre un traitement, si elle a une maladie chronique, si un avis médical déconseille le jeûne etc. Apparemment suivant les cas elle peut ensuite soit jeûner après la fin du ramadan ou payer un repas à un nécessiteux par jour. Quant à refuser d'utiliser des pommades c'est bien marrant, mais je vois pas en quoi ça rompt un jeûne...? elle devrait changer d'imam visiblement.

C'est là qu'est le problème : le petit imam local fait la loi chez lui, et ne tient aucun compte de ce que disent des autorités qui sont en fait sans aucun pouvoir.
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Le ramadan et vos élèves

par Yazilikaya le Mar 30 Mai 2017 - 22:16
@zeprof a écrit:j'ai 5 de mes terminales qui ne viennent plus en cours depuis le début du ramadan.
un 6e vient, "malgré le jeûne"...
je leur ai signalés qu'ils pouvaient faire report vu que leur examen tombera pendant la période du ramadan, je n'ai pas encore eu de retour... je ne sais pas ce qu'ils feront, j'espère qu'ils ne se mettront pas en danger voire qu'ils ne rateront pas les épreuves...
Mais effectivement, normalement en cas de maladie chronique, de grossesse, d'examen voire de travail de force il est possible d'adapter... Une de mes meilleures amies est d'origine algérienne, est très pratiquante et c'est elle qui me l'a dit, je lui fais confiance.
Mais il y a deux ans mes terminales de l'époque avaient poussé des cris d'orfraie quand je leur en avais parlé... parlant même de "mauvais musulmans" pour ceux qui décalent... lorsqu'on sait que c'est moi qui leur ai appris la date de l'Hégire je trouve cela assez savoureux mais bon... Rolling Eyes

je pense qu'hélas, l'environnement, l'Imam, l'entourage ont un rôle énorme à jouer... et que nous sommes en fin de chaine malheureusement...

aujourd'hui j'avais deux élèves qui passaient leur CCF, l'un est d'Algérie, l'autre du Mali (ce sont des allophones) et ils trouvaient que finalement, en France, c'est pas si difficile, il fait moins chaud que chez eux (comme quoi tout est question de relativité).
je précise que j'enseigne dans le sud est et qu'en ce moment, il fait environ 32 ° (je n'ai pas vérifié dans la salle, j'ai essayé de ventiler au mieux et c'était assez supportable, par contre sans boire je ne suis pas sure... Rolling Eyes )

C'est exact mais on observe souvent une compétition vis à vis de soi même et vis à vis des autres.
archeboc
Esprit éclairé

Re: Le ramadan et vos élèves

par archeboc le Mar 30 Mai 2017 - 22:17
@coindeparadis a écrit:Et la loi française n'encourage pas à priver un mineur de nourriture et de boissons. Mais c'est à la direction d'intervenir, surtout lorsque des jeunes parlent de boycotter le brevet pour cause de fête de l'Aïd.

La direction ? Elle a validé toutes les compétences au maximum. Les élèves qui ne viennent pas auront leur brevet quand même.
Spoiler:
Au passage, la fête de l'Aïd (Aïd el Kébir) ne tombe pas sur le brevet cette année. La fin du Ramadan, c'est le petit Aïd.


@Dr Raynal a écrit:Nous n'avons absolument as à nous préoccuper de ce que "dit" le rite,et de toute la sarabande du licite et de l'illicite en islam : cela ne nous concerne pas. Que ceux qui veulent suivre ce genre de coutumes le fasse, et assument l'entière responsabilité de leur conduite (et cela vaut particulièrement pour les parents).
Aucun accommodement, aucune concession.
Comme d'habitude.

Oui, cela c'est la théorie. Ensuite, il y a les faits : les cas décrits ici, ou encore des adultes, par exemple des conducteurs de bus, qui en suivant ce rite mettent en danger les enfants qui leur sont confiés. C'est une nuisance difficile à quantifier : lorsque des élèves s'absentent, comme il est décrit ici, faire classe est plus agréable sur le moment, mais sur le long terme, cela renforce l'hétérogénéité des classes : c'est le rythme des apprentissages qui se trouve ralenti, ce sont tous les élèves qui en pâtissent. Si la République n'assume pas la manière forte pour faire cesser les comportements sectaires, le vivre ensemble se fait sous le joug de la loi islamiste, et ceux qu'elle incommode font sécession : contournement scolaire et vote FN.


@marx a écrit:Sujet intéressant. Et pourquoi pas ouvrir un autre sujet sur "Pâques et vos élèves" ?

Ouvre. On verra ce que cela donnera.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum