Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Se préparer au secondaire

par Ascagne le Mer 31 Mai 2017 - 17:49
Bonjour à toutes et à tous,

Après avoir bénéficié d'une situation privilégiée pendant quatre ans pour préparer ma thèse (contrat doctoral et demi-ATER) je me retrouve devant l'incertitude habituelle aux personnes dans ma situation : soit on me recrute comme ATER (mais la concurrence est forte) pour la prochaine année universitaire, soit je vais dans le secondaire, comme TZR, dans l'académie de Créteil.
Je suis agrégé titulaire de LC, mais j'ai obtenu ma titularisation par équivalence (charge d'enseignement à la fac durant le contrat doctoral) et je n'ai jamais enseigné dans le secondaire : pas de stage, pas de formation non plus à la pédagogie, ayant fait un master recherche.
J'appréhende la possibilité de devoir découvrir tout du métier, dans la condition d'une mission (TZR) qui me semble complexe et pas aisée pratiquement parlant (je n'ai pas le permis de conduire), alors que je n'ai pas fini ma thèse. Comme d'autres, j'ai passé le concours pour pouvoir poursuivre en doctorat, mais je n'ai pas de vocation particulière pour le secondaire et je ne me vois pas du tout enseigner au collège.

Je me demande ce que je peux faire pour me préparer à l'éventualité d'un enseignement au lycée. J'essaie de ne pas trop penser à l'hypothèse du collège, mais si j'ai compris, il n'est pas impossible de s'y retrouver, or je me sentirais complètement démuni dans ce cas-là.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Se préparer au secondaire

par William Foster le Mer 31 Mai 2017 - 18:04
Je crois surtout que ton angoisse vient du fait que tu n'as pas commencé. Un peu comme le trac avant de monter sur scène.
Essaie de trouver quelques cours/progressions de collègues pour t'en inspirer, et puis fais-toi confiance Smile

Bref, pense "printemps !" flower

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Philomèle
Niveau 9

Re: Se préparer au secondaire

par Philomèle le Mer 31 Mai 2017 - 18:46
Ascagne, ton post décrit à peu de choses près ma situation voilà quelques années. De fait, je n'ai pas eu de poste d'ATER et j'ai donc été envoyée en ZR (dans un collège prévention-violence, pour couronner le tout). À la fin de l'année précédente, j'avais demandé à des amis en poste dans le secondaire si je pouvais venir en observation dans leur établissement : soit dans leurs cours, soit dans les cours de collègues de connivence. Un collègue qui avait l'habitude des stagiaires a pris le temps de débrieffer son cours avec moi comme il l'aurait fait avec un stagiaire. Cela n'a pas été miraculeux lorsque j'ai pris mon poste mais, avec le recul, je peux dire que cette expérience m'a été très utile.
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Mer 31 Mai 2017 - 19:16
Merci pour ce message bienveillant William Foster.
Mon anxiété est due à plusieurs facteurs, au fond. Je me sens peu capable d'affronter en même temps dans quelques mois un déménagement loin de la famille, la découverte du métier, et la condition de TZR qui peut se concrétiser de diverses manières et n'est pas un gage de stabilité. D'un autre côté, je ne me sens pas prêt pour cet autre travail, pour ainsi dire : c'est aussi la conséquence du fait d'avoir joui de ma situation précédente, où j'étais payé pour faire cours dans mes domaines, dans le supérieur, et pour ma thèse...
De toute façon, si début juillet je vois que mes candidatures sérieuses à des postes d'ATER ont échoué, je devrai bien sûr me plonger dans la découverte des programmes et des méthodes.

Je me demande quelle est la probabilité de devoir faire cours au collège comme TZR en LC dans l'académie de Créteil.

@Philomèle : C'est sans doute une bonne idée, merci de l'indiquer, mais je ne suis pas sûr de pouvoir faire comme toi, connaissant seulement de loin une ou deux collègues en poste dans les environs.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Se préparer au secondaire

par Derborence le Mer 31 Mai 2017 - 19:27
@Ascagne a écrit:Merci pour ce message bienveillant William Foster.
Mon anxiété est due à plusieurs facteurs, au fond. Je me sens peu capable d'affronter en même temps dans quelques mois un déménagement loin de la famille, la découverte du métier, et la condition de TZR qui peut se concrétiser de diverses manières et n'est pas un gage de stabilité. D'un autre côté, je ne me sens pas prêt pour cet autre travail, pour ainsi dire : c'est aussi la conséquence du fait d'avoir joui de ma situation précédente, où j'étais payé pour faire cours dans mes domaines, dans le supérieur, et pour ma thèse...
De toute façon, si début juillet je vois que mes candidatures sérieuses à des postes d'ATER ont échoué, je devrai bien sûr me plonger dans la découverte des programmes et des méthodes.

Je me demande quelle est la probabilité de devoir faire cours au collège comme TZR en LC dans l'académie de Créteil.

@Philomèle : C'est sans doute une bonne idée, merci de l'indiquer, mais je ne suis pas sûr de pouvoir faire comme toi, connaissant seulement de loin une ou deux collègues en poste dans les environs.

Peut-être des néos voudront-ils t'accueillir ?

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Se préparer au secondaire

par Sphinx le Mer 31 Mai 2017 - 19:38
Tu es sûr que tu seras TZR, Ascagne ? En LC, c'est quand même rare. Mais ça peut être une bonne chose, aussi, avec du temps pour ta thèse si tu n'es pas affecté à l'année. (Bon, par contre, ça commence à ressembler à une bonne idée de passer le permis Wink Même si en région parisienne c'est généralement faisable de se déplacer en transports.)

Je me suis retrouvée dans la même situation que toi voilà cinq ans : fin de contrat doctoral, pas d'ATER disponible et thèse pas finie. Je suis passée des L3 option épigraphie latine à des sixièmes dont un m'a accueillie avec un "madame, j'ai oublié mon prénom" (il voulait parler du chevalet en papier sur lequel il l'avait inscrit, mais formulé tel quel, ça m'a fait drôle). J'ai tâtonné, j'ai fait des erreurs, et j'ai survécu Wink Personne ne m'a dit que j'étais une prof abominaffreuse et même j'ai fini par terminer ma thèse. Si tu as besoin d'échanger l'an prochain sur les cours, n'hésite pas.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Derborence
Modérateur

Re: Se préparer au secondaire

par Derborence le Mer 31 Mai 2017 - 19:45
Je ne suis pas en RP, donc je ne te propose pas de venir faire un tour dans mon collège, mais, tout comme Sphinx, nous pouvons échanger sur les cours, les programmes, les progressions, la gestion de classe...
Je pense qu'en LC, tu as peu de risques d'avoir des remplacements courts (je ne suis même pas certaine qu'il y ait des TZR de LC à Créteil). Quand j'étais TZR de LC, j'ai quasiment toujours eu des affectations à l'année.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Se préparer au secondaire

par Marie Laetitia le Mer 31 Mai 2017 - 19:50
@Sphinx a écrit:Tu es sûr que tu seras TZR, Ascagne ? En LC, c'est quand même rare. Mais ça peut être une bonne chose, aussi, avec du temps pour ta thèse si tu n'es pas affecté à l'année. (Bon, par contre, ça commence à ressembler à une bonne idée de passer le permis Wink Même si en région parisienne c'est généralement faisable de se déplacer en transports.)

Je me suis retrouvée dans la même situation que toi voilà cinq ans : fin de contrat doctoral, pas d'ATER disponible et thèse pas finie. Je suis passée des L3 option épigraphie latine à des sixièmes dont un m'a accueillie avec un "madame, j'ai oublié mon prénom" (il voulait parler du chevalet en papier sur lequel il l'avait inscrit, mais formulé tel quel, ça m'a fait drôle). J'ai tâtonné, j'ai fait des erreurs, et j'ai survécu Wink Personne ne m'a dit que j'étais une prof abominaffreuse et même j'ai fini par terminer ma thèse. Si tu as besoin d'échanger l'an prochain sur les cours, n'hésite pas.

Je pourrais écrire la même chose... Courage, Ascagne, on y arrive! Si tu as besoin d'aide en gestion de classe, pour te rassurer, tu as les conseils des Néos que j'avais compilés (pour me rassurer, moi-aussi, à l'époque ) sur le fil http://www.neoprofs.org/t77316-faire-face-aux-classes#2579634

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Mer 31 Mai 2017 - 20:11
Merci pour vos réponses. Wink

@Sphinx a écrit:Tu es sûr que tu seras TZR, Ascagne ? En LC, c'est quand même rare.
Pour candidater à un poste d'ATER l'an dernier, demander à être TZR était obligatoire.
Bon, par contre, ça commence à ressembler à une bonne idée de passer le permis Wink Même si en région parisienne c'est généralement faisable de se déplacer en transports.
C'est bien le problème, je ne me vois pas du tout conduire. J'ai une mauvaise coordination et c'est le genre de choses qui me fait peur (par exemple, je ne fais pas de vélo en ville au milieu des voitures). Oui, je suis quelqu'un d'assez spécial.  Laughing

@Marie Laetitia : Merci pour le lien, je lirai la compilation de conseils avec intérêt, c'est utile.

@Derborence a écrit:Je ne suis pas en RP, donc je ne te propose pas de venir faire un tour dans mon collège, mais, tout comme Sphinx, nous pouvons échanger sur les cours, les programmes, les progressions, la gestion de classe...
Ah mais je ne suis pas en région parisienne, mais dans le beau Sud-Ouest. Wink
S'il s'agit d'affectations longues, c'est plus rassurant pour moi... à part si c'est en collège.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Se préparer au secondaire

par Marie Laetitia le Mer 31 Mai 2017 - 20:59
Le sud-ouest, c'est grand! Very Happy Mais c'est mon coin. Donc, si ce n'est pas trop loin de Limoges ou de Bordeaux, y'a moyen de t'accueillir, si tu veux, dans les classes de mes collègues de Français...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Se préparer au secondaire

par Sphinx le Mer 31 Mai 2017 - 21:35
@Ascagne a écrit:Merci pour vos réponses. Wink

@Sphinx a écrit:Tu es sûr que tu seras TZR, Ascagne ? En LC, c'est quand même rare.
Pour candidater à un poste d'ATER l'an dernier, demander à être TZR était obligatoire.

Ah oui, mais il me semble avoir déjà entendu parler de gens qui avaient demandé à être TZR en LC (sur Versailles, pas Créteil) et qui ne l'ont pas eu...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Se préparer au secondaire

par DesolationRow le Mer 31 Mai 2017 - 21:39
Il y a cinq ans, dans cette situation, j'avais demandé un TZR, en LC à Versailles, et j'avais obtenu un poste fixe à l'année en collège.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Se préparer au secondaire

par Elaïna le Mer 31 Mai 2017 - 22:11
Ne t'angoisse pas trop non plus pour le statut de TZR
J'ai été allocataire moniteur trois ans puis demi-ATER pendant deux ans, titularisée au bout de trois ans d'exercice à l'Ecole des chartes, et j'ai eu un poste fixe dès mon retour dans le secondaire
Je n'avais certes pas des tonnes de points (en gros, des points d'agreg + quelques points pour les enfants), des copains ont eu des postes fixes avec encore moins de points que moi
Evidemment c'était pas à Henri IV hein mais dans un endroit tout à fait correct (niveau pourri mais bahut sympa, collègues adorables, en banlieue parisienne pas trop loin de chez moi)

Bon après à la différence de ton cas, j'avais souhaité aller dans le secondaire pour des raisons financières (demi-ATER c'était plus possible avec deux enfants) donc je n'avais aucun intérêt à demander un poste de TZR
Autre chose, si tu as presque fini ta thèse, ce qui doit être ton cas, ce n'est pas très difficile de la terminer en étant en poste fixe dans le secondaire

Je veux dire : j'y suis arrivée, en étant totalement bordélique, à temps plein en lycée, avec deux enfants en bas âge (le 2e est né juste après ma première rentrée au lycée, l'aîné ayant moins de deux ans), et partant du principe qu'il est difficile d'être plus bordélique que moi, c'est tout à fait faisable !

Enfin, je dois dire que j'ai bien plus apprécié l'ambiance de travail au lycée que l'ambiance (ou plutôt l'absence d'ambiance) du milieu des ATER, et j'ai finalement bien plus progressé humainement parlant depuis mon entrée au lycée, qu'en cinq ans d'enseignement en fac, surtout grâce à mes collègues d'ailleurs, qui m'ont soutenue, aidée, encouragée (y compris à finir ma thèse, plusieurs d'ailleurs sont venus à ma soutenance)


Dernière édition par Elaïna le Mer 31 Mai 2017 - 22:22, édité 1 fois
avatar
amour
Expert

Re: Se préparer au secondaire

par amour le Mer 31 Mai 2017 - 22:18
Ascagne, à ta place, j'essayerais vraiment de passer le permis. Outre le fait que cela te sera utile quelle que soit l'issue du recrutement pour cette année, cela te connectera à une activité nouvelle, très concrète et tu pourras être très fier de toi, ce qui est excellent pour mettre à distance l'angoisse bien naturelle que tu éprouves en ce moment. Et puis cela te montrera que tu es tout à fait capable de mener à bien un projet qui te semblait hors de portée ou risqué au départ!


Dernière édition par amour le Mer 31 Mai 2017 - 22:41, édité 1 fois
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Se préparer au secondaire

par Elaïna le Mer 31 Mai 2017 - 22:29
Ha oui je plussoie Amour
Dans mon cas j'avais le permis epuis mes 18 ans mais traumatisée par la conduite accompagnée avec mon père (prof, application vivante du fait que les cordonniers sont les plus mal chaussés et les professeurs de mauvais pédagogues avec leurs enfants ^^) je n'avais jamais conduit seule
J'avais le choix pour mon premier poste : 1h30 de bus avec deux changements ou 30 minutes de voiture
J'ai repris quelques heures de conduite (deux, en fait) et fait le trajet avec mon mari deux fois, depuis je peux conduire seule et franchement j'en suis bien contente, notamment pour gérer les courses, les enfants, aller voir des copains qui habitent un peu loin dans un endroit pas pratique et sans transports
Pour mon c'est une vraie indépendance et un vrai confort (même si in fine je la prends peu car j'ai muté dans un truc plus près ensuite)

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Se préparer au secondaire

par Madame_Prof le Jeu 1 Juin 2017 - 8:03
Il n'y a effectivement normalement pas de poste en ZR en LC dans l'académie. MAIS, cette procédure (obligation de demander des ZR pour partir en détachement ATER) permet aux collègues de ne pas obtenir de poste fixe au mouvement intra pour ensuite partir, au détriment d'autres collègues qui eux sont sûrs de prendre les postes. Il s'agit donc de placer les collègues sur ZR de façon transitoire s'ils ne partent pas en contrat d'ATER. Dans le cas d'Ascagne, s'il devient TZR, il aura sans problème une affectation à l'année (par contre, oui ça peut être en collège comme en lycée), et demandera un poste fixe l'année suivante.

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Ven 2 Juin 2017 - 15:12
@Elaïna a écrit:j'avais souhaité aller dans le secondaire pour des raisons financières (demi-ATER c'était plus possible avec deux enfants)
Quand j'ai signé mon contrat, je me suis dit que ça devait être compliqué pour les jeunes parents, en effet (bon, moi, je suis un éternel célibataire, donc pas concerné).
@amour a écrit: Outre le fait que cela te sera utile quelle que soit l'issue du recrutement pour cette année, cela te connectera à une activité nouvelle, très concrète et tu pourras être très fier de toi, ce qui est excellent pour mettre à distance l'angoisse bien naturelle que tu éprouves en ce moment
Je pense que chacun a son expérience. Devoir passer le code puis le permis, ce serait au contraire une source d'angoisse pour moi, en tout cas de désagrément. J'avoue ma grande flemmardise pour le premier point (ça encore, cela peut s'arranger), et ma crainte pour le second.
Pour le moment, ce qui me rendrait fier, ce serait d'arriver à rédiger ma thèse aussi vite que je le voudrais, en fait. Et puis j'ai aussi mes autres projets (participation à un congrès, à deux séminaires, projets de communication), évidemment ce sera plus difficile à tenir si je suis dans le secondaire.
Autre chose, si tu as presque fini ta thèse, ce qui doit être ton cas, ce n'est pas très difficile de la terminer en étant en poste fixe dans le secondaire
J'aimerais vraiment avoir un poste d'ATER dans l'absolu, mais relativement à ma thèse, ça me semble nécessaire étant donné que j'ai besoin, je pense, d'une année pleine encore, dans un contexte universitaire, pour approfondir et rédiger.
Dans le cas d'Ascagne, s'il devient TZR, il aura sans problème une affectation à l'année (par contre, oui ça peut être en collège comme en lycée), et demandera un poste fixe l'année suivante.
OK, mais concernant le dernier point, vous aurez compris qu'en fait, je suis dans la perspective de candidater tant que ce sera possible à des postes d'ATER (il me reste trois ans de contrat possible, vu ma situation, je crois).
@Marie Laetitia : Merci pour la proposition. Pour le moment, cependant, je me concentre sur mes recherches.
En tout cas, merci pour vos réponses. Wink
avatar
fabienne7564
Niveau 9

Re: Se préparer au secondaire

par fabienne7564 le Ven 2 Juin 2017 - 22:41
Ascagne : A propos du permis, pendant 10 ans en RP, j'ai été 5 ans TZR puis 5 ans en poste fixe sans jamais avoir eu mon permis (trop peur...) et cela ne m'a jamais causé aucun souci. Il est plus facile d'exercer sans voiture en région parisienne qu'en province. Il faut pour cela bien choisir où tu habites (près d'une gare ou d'une ligne RER qui dessert ta zone de remplacement ou ton établissement).
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Mar 27 Juin 2017 - 16:44
@fabienne7564 : Merci pour ton message (avec du retard, désolé) !
Je suppose que tout cela va dépendre de ma localisation, dans l'hypothèse où je n'aurais pas d'ATER (les premiers résultats vont arriver début juillet). Je me demande aussi quelle organisation cela représente pour un déménagement, à quel moment on est fixé dans ma situation par rapport à l'établissement ou aux établissements d'exercice...

Je me demande s'il y a des lectures vraiment utiles du point de vue didactique, et assez consensuelles, qui pourraient m'éclairer sur la manière de faire cours dans le secondaire (notamment bien entendu en français, en latin et en grec). J'ai commencé à rechercher un peu sur le forum, mais il n'y a pas forcément de commentaires sur les ouvrages. Enfin, je regarderai cela plus en détail.
avatar
Adèle Blanc-Sec
Niveau 1

Re: Se préparer au secondaire

par Adèle Blanc-Sec le Mar 27 Juin 2017 - 17:03
Ascagne, je suis plus ou moins dans la même situation que toi, sauf que j'ai anticipé sur les refus de candidatures aux postes d'ATER (et que j'avais envie de changer un peu de milieu professionnel).
Résultat, j'ai été affectée en poste fixe en lycée pour la rentrée prochaine à la fin de mes 3 ans de contrat doctoral. J'avais peur d'être TZR mais à la fois plusieurs personnes m'ont dit que c'était assez avantageux pour finir sa thèse. Par ailleurs, quelques personnes qui ont été ATER temps-plein puis prof dans le secondaire tout en rédigeant leur thèse m'ont dit qu'en termes de temps disponible pour la rédaction, les deux postes étaient à peu près équivalents... ce qui est également rassurant.

J'appréhende un peu moi aussi ma première rentrée scolaire comme prof en secondaire, bien sûr; en même temps c'est un sentiment agréable! L'idée de découvrir un nouveau métier, d'avoir des collègues sympas et potentiellement solidaires (comme le dit Elaïna) est enthousiasmante. Et tu n'auras pas forcément besoin du permis (que je n'ai pas non plus d'ailleurs...).

Cela dit je croise les doigts pour ton poste d'ATER, tiens nous au courant!
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Mar 27 Juin 2017 - 17:35
Merci pour ton témoignage, Adèle Blanc-Sec. En revanche, nos perspectives sont différentes, puisque comme tu l'écris toi-même, tu avais envie de changer un peu de cadre et de découvrir ce nouveau métier... Pour le moment, je n'ai eu de l'enthousiasme que pour le supérieur... Et mon tempérament n'y était pas trop en désaccord avec ma fonction d'enseignant, alors que je me dis qu'il va falloir faire de gros efforts pour le secondaire.

Je ne sais pas si j'ai une petite chance ou non pour un poste d'ATER, étant donné la concurrence et la nature de cette concurrence : les docteurs pouvant encore candidater, les normaliens, les doctorants ayant eu une expérience de cours plus variée... J'ai déjà été extrêmement chanceux d'avoir bénéficié d'un contrat doctoral puis d'un demi-ATER, bien entendu !
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Lun 10 Juil 2017 - 13:18
Cela se précise désormais : il ne me reste plus qu'une candidature d'ATER, faite pour la forme parce que le profil est général, mais je me suis dit que je ne perdais rien à candidater. Bon, en bref, il est quasiment certain que je ne serai pas ATER.
Chaque fac procède à sa façon, apparemment. Autant j'ai été contacté par téléphone par une université, qui m'a indiqué mon classement, autant dans d'autres cas il n'y a pas de mise à jour de la date des résultats (ce qui est tout de même curieux) et de l'état de la candidature sur Altaïr (vu le nombre de dossiers qu'il peut y avoir, c'est plus compréhensible).

Je me demande ce qu'il convient de faire, administrativement parlant, à ce stade, par rapport au rectorat de Créteil.

Pour le reste, comme dit plus haut, je corresponds au profil du lauréat de l'agrégation qui n'a enseigné que dans le supérieur, sans être jamais passé au lycée (ni au collège) comme stagiaire. Il faut que je commence à parcourir des ressources concernant la didactique des lettres (y compris latin et grec) dans le secondaire ; je me demande s'il y a des sources recommandables sur le plan pédagogique.

Enfin, une question aux collègues doctorants - ou docteurs : est-il compliqué de gérer avec l'administration des moments de disponibilité pour les engagements et les contraintes universitaires ? Faut-il faire le deuil de l'idée de pouvoir assister complètement à un congrès ou à un colloque sur plusieurs jours, hors vacances scolaires bien entendu ?
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Se préparer au secondaire

par Sphinx le Lun 10 Juil 2017 - 14:32
Pour la dernière question, difficile de te répondre, sinon que j'ai essentiellement assisté à des choses à Paris le week-end et sinon une grosse conférence à l'étranger l'an dernier pour laquelle mon principal m'a permis de m'absenter plusieurs jours, dont la surveillance du brevet. Mais je n'ai fait cela qu'une fois, plus une journée que j'ai prise la veille de ma soutenance de thèse (mais j'ai rattrapé les cours ; pour ma remise de manuscrit en revanche, je suis allée bosser normalement avec une nuit blanche dans les pattes...) Ce ne sont pas des absences de droit et cela dépend fortement de la bienveillance de ton chef et de ta bonne volonté à rattraper tes heures si besoin (au moins de français ; les heures de latin-grec sont difficiles à rattraper à cause des regroupements de classes et de toutes façons, tout le monde s'en fout). Si tu as coutume d'assister à plusieurs conférences à l'étranger par an, il faudra sans doute réduire la voilure.

Concernant la didactique, il vaudrait peut-être mieux attendre de savoir si tu seras affecté en collège ou en lycée, non ? Ce sont deux mondes très différents. Le lycée est sans doute plus proche de ce que tu as pu faire à la fac, pense simplement que tu auras des élèves plus lents, moins autonomes.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Se préparer au secondaire

par Ergo le Lun 10 Juil 2017 - 15:56
@Ascagne a écrit:
Enfin, une question aux collègues doctorants - ou docteurs : est-il compliqué de gérer avec l'administration des moments de disponibilité pour les engagements et les contraintes universitaires ? Faut-il faire le deuil de l'idée de pouvoir assister complètement à un congrès ou à un colloque sur plusieurs jours, hors vacances scolaires bien entendu ?
Cela dépend vraiment des administrations. J'ai passé les quatre premières années de ma thèse dans le secondaire avec deux administrations différentes et ai pu bénéficier de journées d'absence pour des colloques, temps de transport inclus, en proposant de rattraper quelques heures de cours (parce qu'il était impossible de toutes les rattraper, ne serait-ce qu'à cause des contraintes d'emploi du temps) mais je n'ai pas essayé plus d'une fois par an, ayant parfois de la chance avec les vacances scolaires, et il y a des administrations qui refusent.

Tu n'as pas moyen de savoir si la commission a eu lieu dans la fac de ton dernier dossier ?
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Se préparer au secondaire

par Ascagne le Lun 10 Juil 2017 - 17:31
Merci, Sphinx et Ergo, pour vos messages.
Je pense aux événements où je dois communiquer, puisque j'ai des engagements prévus. Tout reste accessible depuis Paris, mais ça représente une séance de séminaire, une journée d'études, un congrès sur plusieurs jours (et puis j'attends une réponse pour un colloque en Belgique).

@Sphinx a écrit:Concernant la didactique, il vaudrait peut-être mieux attendre de savoir si tu seras affecté en collège ou en lycée, non ? Ce sont deux mondes très différents. Le lycée est sans doute plus proche de ce que tu as pu faire à la fac, pense simplement que tu auras des élèves plus lents, moins autonomes.
En premier lieu, je voudrais m'habituer à ce qu'il est possible de faire au lycée, à la manière d'organiser les cours, à l'adaptation par rapport aux niveaux et aux filières concernés, à l'évaluation.
Mais précisément, je ne saurai où je serai affecté que tardivement, non ?

@Ergo a écrit:Tu n'as pas moyen de savoir si la commission a eu lieu dans la fac de ton dernier dossier ?
Je n'ai pas eu de poste dans mon domaine de spécialité (j'étais classé troisième dans les deux universités concernées) donc vu que ma dernière candidature est un poste à profil général, je ne serais sans doute pas retenu. J'ai candidaté quand même, puisqu'il ne fallait rien envoyer par la poste et que j'avais déjà tout le dossier sous la main. L'université concernée décide soit fin juillet, soit début septembre. Si j'ai bien compris, il peut y avoir encore des postes d'ATER ouverts à la dernière minute fin août, mais je suppose que c'est rare. D'où mon interrogation : faut-il contacter dès maintenant le rectorat en indiquant que je ne serai sans doute plus ATER, et donc pas détaché ?
Contenu sponsorisé

Re: Se préparer au secondaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum