Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par V.Marchais le Sam 3 Juin 2017 - 16:50

Sophie38 a écrit:Nous chez nous, le cde a décidé à l'unanimité avec lui que : "on continue les EPI, les AP sans rien changer" et "on ne remet pas les bilangues et classes euro car cela ne va pas avec l'égalité des chances des élèves : tous doivent faire pareil"
--> hallucinationSSS
mais à lire le fil, les cde ont-ils eu des "prescriptions officielles" ???

En même temps, s'il n'a pas de volontaires pour les EPI, il n'a plus de moyen de contrainte.
Je crois comprendre que tu n'es pas volontaire. Tu veilles au respect de tes horaires nationaux, et c'est tout.

V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Franck059 le Sam 3 Juin 2017 - 17:53

Sophie38 a écrit:Nous chez nous, le cde a décidé à l'unanimité avec lui que : "on continue les EPI, les AP sans rien changer" et "on ne remet pas les bilangues et classes euro car cela ne va pas avec l'égalité des chances des élèves : tous doivent faire pareil"
--> hallucinationSSS
mais à lire le fil, les cde ont-ils eu des "prescriptions officielles" ???

Peut-être tout simplement est-il trop tard, en juin, pour changer quoi que ce soit à l’organisation des enseignements pour la rentrée prochaine.

Quant à l'année prochaine, si les établissements du privé du coin mettent en place dès la rentrée 2017 ou 2018 des classes de 6ème bilangues ou des sections de langue vivante renforcée en 4ème, et s'ils communiquent à ce sujet auprès des écoles primaires du secteur, peut-être que ton CDE, voyant les inscriptions en 6ème fondre, et des élèves de 5ème partir voir ailleurs, changera-t-il son fusil d'épaule...
avatar
Franck059
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Franck059 le Sam 3 Juin 2017 - 18:05

Dans le cadre d'un enseignement professionnalisant (Bac pro, BTS, DUT, Licence pro), l'évaluation par compétences ne me choque pas à la condition que lesdites compétences soient parfaitement circonscrites et peu nombreuses (cela semble le cas ici à la lecture du tableau fourni en fin de document).
Dans le cadre de l'enseignement général, c'est tout à fait prématuré et cela constitue une perte de temps tant les compétences sont vagues, nombreuses, car déclinées en sous-compétences, et cela pour chacune des disciplines.
avatar
Franck059
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Jacq le Sam 3 Juin 2017 - 18:30

Franck059 a écrit:Dans le cadre d'un enseignement professionnalisant (Bac pro, BTS, DUT, Licence pro), l'évaluation par compétences ne me choque pas à la condition que lesdites compétences soient parfaitement circonscrites et peu nombreuses (cela semble le cas ici à la lecture du tableau fourni en fin de document).
Dans le cadre de l'enseignement général, c'est tout à fait prématuré et cela constitue une perte de temps tant les compétences sont vagues, nombreuses, car déclinées en sous-compétences, et cela pour chacune des disciplines.

Oui mais attention dans les formations "professionnalisantes" il y a des matières générales et là il y a danger.
En LP certaines matières pro fonctionnent déjà par compétences (qui sont retranscrites en notes pour le bac, version pifomètre).
Pour les filières en échec le fonctionnement par compétences n'a strictement rien changé pour améliorer les résultats des élèves.
Si nous prenons les matières générales cela devient problématique. Ensuite, même en matières pro il y a des restitution de savoirs. Juger d'une compétence "restituer un savoir" qui est donc (oui) ou (non), ou (partiel), sur la durée cela revient à noter. Et "partiel", cela devient très rapidement pour un de nos élèves "pas mal", voire "bien" pendant qu'on y est.

As-tu entendu parler d'un changement au sujet de l'évaluation par compétences selon le nouveau ministre ?
J'en étais resté à la disparition des affreuses notes stigmatisantes par Hamon et sa clique, mais depuis je n'ai rien vu passer.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Franck059 le Sam 3 Juin 2017 - 18:38

Jacq a écrit:
Franck059 a écrit:Dans le cadre d'un enseignement professionnalisant (Bac pro, BTS, DUT, Licence pro), l'évaluation par compétences ne me choque pas à la condition que lesdites compétences soient parfaitement circonscrites et peu nombreuses (cela semble le cas ici à la lecture du tableau fourni en fin de document).
Dans le cadre de l'enseignement général, c'est tout à fait prématuré et cela constitue une perte de temps tant les compétences sont vagues, nombreuses, car déclinées en sous-compétences, et cela pour chacune des disciplines.

Oui mais attention dans les formations "professionnalisantes" il y a des matières générales et là il y a danger.
En LP certaines matières pro fonctionnent déjà par compétences (qui sont retranscrites en notes pour le bac, version pifomètre).
Pour les filières en échec le fonctionnement par compétences n'a strictement rien changé pour améliorer les résultats des élèves.
Si nous prenons les matières générales cela devient problématique. Ensuite, même en matières pro il y a des restitution de savoirs. Juger d'une compétence "restituer un savoir" qui est donc (oui) ou (non), ou (partiel), sur la durée cela revient à noter. Et "partiel", cela devient très rapidement pour un de nos élèves "pas mal", voire "bien" pendant qu'on y est.

As-tu entendu parler d'un changement au sujet de l'évaluation par compétences selon le nouveau ministre ?
J'en étais resté à la disparition des affreuses notes stigmatisantes par Hamon et sa clique, mais depuis je n'ai rien vu passer.

Non.
Mais aucun décret n'a jamais obligé personne à évaluer par compétences.
N'est-ce-pas ?
avatar
Franck059
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Jacq le Sam 3 Juin 2017 - 18:48

Non, mais chez nous il est question d'abandonner les notes au profit unique des compétences. Cela se fait pour l'instant par expérimentations rapidement généralisées. Comme tu abordais le sujet je me demandais si tu avais eu écho de quelque chose à ce sujet.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 18:51

Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Franck059 le Sam 3 Juin 2017 - 19:10

Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.
avatar
Franck059
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Fires of Pompeii le Sam 3 Juin 2017 - 19:27

Franck059 a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.

Ce dont les enfants ont besoin avant tout c'est d'un cerveau en état de fonctionnement qui leur permette, quel que soit leur choix, et parce qu'ils auront acquis le goût d'un travail minutieux, de faire tout ce qu'ils voudront, selon leur goût et leurs appétences, une fois qu'ils auront vu toutes les possibilités et tout ce qu'ils sont capable de faire.
Tout découle de cela, en réalité.

Et le latin et le grec entrent totalement dans ce projet.

Le collège n'a pas vocation à préparer à la vie professionnelle, et heureusement. Ou alors ton gamin saura parler anglais mais sera complètement incapable de s'intéresser à quoi que ce soit et de fournir un effort soutenu sur quelque chose dont il ne voit pas l'utilité directe...quelle tristesse.

Maintenant, même si j'aimerais que tout le monde puisse faire du latin et du grec, c'est irréaliste actuellement vu le niveau de connaissance du français de pas mal d'élèves.

Et en réalité on en revient toujours au même souci : tant qu'on n'aura pas recentré le primaire sur les bases à acquérir, toute diversification réelle et sérieuse sera impossible pour la plupart des élèves au collège (je dis bien la plupart). Quand on aura, au sortir du primaire, des élèves qui maîtrisent les savoirs primaires, ont une pratique réfléchie de la langue, etc. Alors là oui, la LV2, le latin pour tous,la LV8 auront du sens, parce qu'ils permettront de construire sur des fondations solides.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 19:37

Franck059 a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.

Tu regardes le monde tel que tu le vois, plutôt, hein. Comme tout le monde.
Quant au reste, ma foi, c'est toi que ça regarde, c'est une opinion que tu peux évidemment défendre, mais ça n'était pas mon propos. Ce que je disais, c'était que lorsqu'on croit à l'importance de l'enseignement des langues anciennes au point de souhaiter le généraliser à l'ensemble des élèves, il me semble assez contradictoire de soutenir une réforme qui les condamne. Ne pas en voir l'intérêt, c'est autre chose, un autre débat.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Audrey le Sam 3 Juin 2017 - 20:15

Franck059 a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.

C'est marrant tiens... j'ai l'impression d'être une des rares à transmettre la culture scientifique aux élèves de mon collège... pas plus tard qu'hier, en cours d'initiation au grec, en 4e, je leur parlais des ohms, des molécules chirales, des dendrites, du serment d'Hippocrate, de l'étymologie du mot hypothèse... tout ça leur étant totalement inconnu.

C'est vraiment triste cette façon de mettre les savoirs dans des boîtes étanches et mal étiquetées.

Pour le coup, tu prouves toi-même que tu ne connais rien, mais rien du tout à ce qu'on peut enseigner en langues anciennes aujourd'hui et que tu es donc fort mal placé pour porter un jugement quelconque sur leur enseignement ou leur utilité.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par ZeSandman le Sam 3 Juin 2017 - 20:57

Franck059 a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.

J'estime que mes enfants auront besoin de découvrir un maximum de savoirs et de culture, apporté par ceux qui nous précedent et sur les épaules desquels nous somme juchés.  Non pas pour s'adapter au monde qu'ils subissent, mais pour en comprendre le plus finement les rouages et l'adapter à la vison idéale qu'ils en auront développé.
Et quand je constate que la plupart de nos honorables prédécesseurs, notamment ceux qui avaient une culture scientifique très développée, maîtrisaient souvent les langues de l'Antiquité, cela ne me laisse aucun doute sur leur évidente nécessité.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Fires of Pompeii le Sam 3 Juin 2017 - 21:05

Audrey a écrit:
Franck059 a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.
 
Oui bon...

Je regarde le monde tel qu'il est aujourd'hui et j'estime, pour ma part, que mes enfants ont davantage besoin de développer au plus tôt la pratique d'une langue étrangère.

De même, pour faire face aux nombreux défis à venir, une bonne culture scientifique me semble davantage nécessaire.

Si l'on va par là, l'instauration d'une LV3 ? Ou le développement d'une culture financière en faisant remonter l'initiation aux sciences économiques au collège ? Bah ce serait préférable.

C'est marrant tiens... j'ai l'impression d'être une des rares à transmettre la culture scientifique aux élèves de mon collège... pas plus tard qu'hier, en cours d'initiation au grec, en 4e, je leur parlais des ohms, des molécules chirales, des dendrites, du serment d'Hippocrate, de l'étymologie du mot hypothèse... tout ça leur étant totalement inconnu.

C'est vraiment triste cette façon de mettre les savoirs dans des boîtes étanches et mal étiquetées.

Pour le coup, tu prouves toi-même que tu ne connais rien, mais rien du tout à ce qu'on peut enseigner en langues anciennes aujourd'hui et que tu es donc fort mal placé pour porter un jugement quelconque sur leur enseignement ou leur utilité.

+1000, Audrey.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par ipomee le Sam 3 Juin 2017 - 21:18

Je renchéris sur ces deux dernières interventions (Audrey et Zesandman).
Alors que je n'ai jamais été une spécialiste (hélas) des sciences et que mon niveau est lamentable, j'ai toujours été intéressée par elles. Et j'ai essayé d'y intéresser mon fils (et j'ai réussi) et mes élèves, car ce n'est pas incompatible, même si ma formation me permet de mieux appréhender la grammaire par exemple que les math.
Et il y a aussi des scientifiques sur ce forum qui ne sont pas hostiles aux langues anciennes.
C'est un appauvrissement que d'opposer lettres et sciences, et que de réduire l'intérêt des lettres à la pratique des langues vivantes. Après, dans la vie, on choisit une voie, mais on est néanmoins le produit de diverses formations, toutes enrichissantes, et ce qui fait qu'on est homme et non pas juste un exerceur de métier, c'est les intérêts voire les passions que l'école aura créées en nous ou auxquelles elles aura ouvert la voie.
avatar
ipomee
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Elyas le Sam 3 Juin 2017 - 22:00

Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

Rien que pour l'AP, je la soutiendrais à nouveau.


Dernière édition par Elyas le Sam 3 Juin 2017 - 22:02, édité 2 fois
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par V.Marchais le Sam 3 Juin 2017 - 22:01

Quelle AP ? Perso, rien vu.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 22:03

Elyas a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

Rien que pour l'AP, je la soutiendraisoutiendrais à nouveau.

Si l'AP, ou du moins l'AP tel qu'organisé dans ton établissement, valait à tes yeux le massacre des langues anciennes et des bilangues et le sort fait aux collègues de ces disciplines, sans parler des organisations foireuses du même AP dans d'autres établissements, ma foi, tu as bien raison. Après tout, penser à sa gueule, c'est une loi de l'évolution, askiparé.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par gauvain31 le Sam 3 Juin 2017 - 22:06

Elyas a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

Rien que pour l'AP, je la soutiendrais à nouveau.

Quel AP ? L'AP n'est-il pas pris sur l'horaire disciplinaire scratch scratch . Dans ce cas quel intérêt. Tu faisais forcément de "l'AP" même avant la réforme non?

Et le sort des collègues d'Allemand?
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 22:11

gauvain31 a écrit:
Elyas a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

Rien que pour l'AP, je la soutiendrais à nouveau.

Quel AP ? L'AP n'est-il pas pris sur l'horaire disciplinaire scratch scratch . Dans ce cas quel intérêt. Tu faisais forcément de "l'AP" même avant la réforme non?


Oui, mais il fallait étendre ces pratiques, "obliger à" "travailler autrement", tu comprends. Et comme refonder la formation initiale ou créer une formation continue solide et pas uniquement dans deux ou trois académies privilégiées n'était pas vendeur d'une part, et aurait entraîné des pleurs et des grincements de dents chez les copains de l'ESPE d'autre part, c'était plus simple de mettre en place un truc comme ça, quitte à provoquer un dawa monstre, à instaurer un climat de tension épouvantable dans beaucoup d'établissements, à regarder crever les collègues de langues anciennes, d'allemand (et d'autres langues qui connaissaient un regain grâce aux bilangues et qu'on oublie souvent) voire à applaudir à leurs râles d'agonie, à pourrir la vie des TZR à cheval sur plusieurs établissements, et à ouvrir la porte à un n'importe quoi de première catégorie faute de cadrage national de cet "AP".

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Elyas le Sam 3 Juin 2017 - 22:15

Je m'en fiche évidemment. Je suis le mal incarné et  voir de mon vivant la fin de l'école républicaine est mon désir le plus cher
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 22:16

Elyas a écrit:Je 2men fiche évidemment. Je suis le mal incarné et  voir de mon vivant la fin de l'école républicaine est mon désir le plus cher

La tentative maladroite d'ironie par l'exagération n'est pas vraiment une réponse aux contradictions que je pointe dans ton discours depuis un certain temps maintenant.
Et, pour couper court aux habituelles jérémiades à ce sujet, ce n'est pas toi que j'attaque, mais ton discours ; je salue également bien volontiers les propos intéressants que tu peux par ailleurs tenir sur tout un tas d'autres sujets. Il n'y a donc pas d'attaque personnelle, ce serait un mensonge de le prétendre.


Dernière édition par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 22:19, édité 1 fois

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par gauvain31 le Sam 3 Juin 2017 - 22:18

Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Je 2men fiche évidemment. Je suis le mal incarné et  voir de mon vivant la fin de l'école républicaine est mon désir le plus cher

La tentative maladroite d'ironie par l'exagération n'est pas vraiment une réponse aux contradictions que je pointe dans ton discours depuis un certaine temps maintenant.

Tu m'as enlevé le mot de la bouche Rendash, mais merci d'avoir répondu.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Calypso64 le Sam 3 Juin 2017 - 22:22

Pff ce n'est pas par solidarité disciplinaire mais ça fait règlement de comptes là.... Et non je ne suis pas pro réforme.
avatar
Calypso64
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par ZeSandman le Sam 3 Juin 2017 - 22:25

Elyas a écrit:
Rendash a écrit:
Elyas a écrit:Maintenant, personnellement, je suis pour le latin ou le grec en enseignement obligatoire pour tous. Mais ça aussi, ça défrise.

Dommage d'avoir soutenu la réforme qui les condamnait à mort, en ce cas.

Rien que pour l'AP, je la soutiendrais à nouveau.

Et flûte,  c'est comme "Plus belle la vie", dès que tu manques un épisode, tu ne comprends plus rien.

Moi j'en étais resté à "Au début j'étais contre sauf pour l'AP mais au vu de certains commentaires désobligeants sur ce forum, parce que plein d'arguments réfléchis, j'ai fini par être pour parce que je ne me reconnaissais pas dans l'image que donnaient d'eux-memes les vieux réacs qui étaient contre".

Alors qu'en fait la vrai raison pour laquelle Wendy a couché avec le mari de Blanche l'AP sans moyens réels dans la plupart des collèges méritait qu'on escalade les cadavres des collègues mis à mort dans le processus, c'est que la cause est noble. Ils sont forts en matière de rebondissements dans ces séries quand même.

Du coup je me demande : est-ce que j'ai aussi loupé l'épisode où être formateur, malgré la manière dont on cherche à l'emballer, ça sert souvent sa propre carrière ?


Dernière édition par ZeSandman le Sam 3 Juin 2017 - 22:27, édité 1 fois

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Rendash le Sam 3 Juin 2017 - 22:26

Calypso64 a écrit:Pff ce n'est pas par solidarité disciplinaire mais ça fait règlement de comptes là.... Et non je ne suis pas pro réforme.

C'est idiot, cette idée de "solidarité disciplinaire" scratch Les arguments que j'avance et qui n'ont jamais trouvé de réponse depuis maintenant deux ans sont bien valables, et plutôt que de se défausser sur l'idée mensongère d'un "règlement de comptes" ou de supposées "attaques personnelles", j'aimerais qu'une réponse leur soit apportée.

En plus, Elyas le sait très bien, que ça n'est pas une question personnelle, lui que j'ai défendu à plusieurs reprises contre ce genre de choses et que j'ai remercié plusieurs fois, en public et par MP, pour les réflexions par ailleurs intéressantes qu'il développe sur certains points.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet d'arrêté pour le Collège, par Blanquer : EPI, LA, LV, et autres considérations [arrêté publié le 18/06/2017].

Message par Peinard le Sam 3 Juin 2017 - 22:31

Dans la très grande majorité des établissements, l'AP était/est inutile... d'autant plus depuis qu'il s'effectue sur les horaires disciplinaires.

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum