Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Perel Carel le Sam 3 Juin 2017 - 22:23

En 2013 déjà, Michel Desmurget co-signait un article : http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/08/laisser-les-enfants-devant-les-ecrans-est-prejudiciable_1829208_3232.html avec, en sous-titre : "Des chercheurs affirment que l'Académie des sciences a tort de minimiser les effets de la télévision, d'Internet et des jeux vidéo sur les jeunes."

Nous sommes en 2017, et les réactions de Lussault, de Vanssay et Cie me font penser au scandale du chlordécone, utilisé aux Antilles jusqu'en 1993 ("le ministère français de l'Agriculture n'a pas ou peu tenu compte des nombreuses alertes sanitaires et environnementales et a privilégié les intérêts économiques (culture bananière) sur l'environnement et la santé dans sa gestion du dossier, alors que dès 1977 des études alertaient les risques écologiques et sanitaires de ce produit" - article wikipédia).

Nous vivons une époque formidable, l'avenir s'annonce radieux !

Perel Carel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Luigi_B le Dim 4 Juin 2017 - 0:13

Enquête canadienne :


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Puck le Dim 4 Juin 2017 - 0:47

Continuons avec les cours sur tablettes, les manuels numériques ...

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Olympias le Dim 4 Juin 2017 - 0:56

Les dégâts sont déjà là.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par laMiss le Dim 4 Juin 2017 - 13:55

Et c'était tristement prévisible, en effet.
Ce qui se passe est gravissime. Il faut bien se rendre compte de toutes les répercussions. C'est déjà trop tard et c'est vertigineux. Quand j'y pense, je trouve cela absolument effrayant pour...l'humanité.

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

"Des écoliers au défi de se passer d’écran pendant une semaine" (Le Monde)

Message par Luigi_B le Dim 4 Juin 2017 - 14:15

En prolongement, cet article du "Monde" d'aujourd'hui : http://www.lemonde.fr/education/article/2017/06/04/des-ecoliers-au-defi-de-se-passer-d-ecran-pendant-une-semaine_5138659_1473685.html

Extrait :

Une heure de dessins animés le matin avant de partir à l’école, à midi quand on ne mange pas à la cantine, en mangeant son goûter, ou lors du repas familial, sans compter le film ou l’émission devant laquelle on s’endort… Dans un premier temps, les enfants doivent dresser un bilan de leur « utilisation habituelle des écrans ». Et les chiffres s’envolent : trois heures en moyenne en rentrant de l’école, et beaucoup plus le week-end… Les enfants ont beaucoup de mal à quantifier. En sixième, les collégiens français passent en moyenne six heures devant un écran (télévision, smartphone, ordinateur), selon l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children de 2016. Bien loin de la recommandation internationale de deux heures maximum d’écran par jour.

Un temps qui est pris sur celui du sommeil. « Qui se couche à 21 h 30 ? », demande Irène Munch. Les quelques courageux qui lèvent le bras suscitent les moqueries.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par archeboc le Dim 4 Juin 2017 - 20:06

Luigi_B a écrit:En prolongement, cet article du "Monde" d'aujourd'hui : http://www.lemonde.fr/education/article/2017/06/04/des-ecoliers-au-defi-de-se-passer-d-ecran-pendant-une-semaine_5138659_1473685.html

Extrait :

Une heure de dessins animés le matin avant de partir à l’école, à midi quand on ne mange pas à la cantine, en mangeant son goûter, ou lors du repas familial, sans compter le film ou l’émission devant laquelle on s’endort… Dans un premier temps, les enfants doivent dresser un bilan de leur « utilisation habituelle des écrans ». Et les chiffres s’envolent : trois heures en moyenne en rentrant de l’école, et beaucoup plus le week-end… Les enfants ont beaucoup de mal à quantifier. En sixième, les collégiens français passent en moyenne six heures devant un écran (télévision, smartphone, ordinateur), selon l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children de 2016. Bien loin de la recommandation internationale de deux heures maximum d’écran par jour.

Un temps qui est pris sur celui du sommeil. « Qui se couche à 21 h 30 ? », demande Irène Munch. Les quelques courageux qui lèvent le bras suscitent les moqueries.

Lorsque les écrans sont éteints, les enfants font plein de chose : jouer, cuisiner, courir dehors, travailler les maths, même. Il y a une activité absente du compte-rendu du journaliste : la lecture.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par *Fifi* le Dim 4 Juin 2017 - 20:42

Luigi_B a écrit:Enquête canadienne :

15% ?! C'est effrayant ! 1h à 2/3 ans c'est énorme !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par the educator le Lun 5 Juin 2017 - 9:34

Luigi_B a écrit:Le "média", ça paraît en effet beaucoup plus intelligent : une bonne façon de légitimer l'exposition de plus en plus précoces aux écrans.
Je ne vois pas par quelle mécanique. Il FAUT faire la différence, oublier le support en se concentrer sur le média, c'est parce que l'on va vers des médias qui captent de plus en plus l'attention que les effets se font sentir.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par archeboc le Lun 5 Juin 2017 - 10:36

the educator a écrit:
Luigi_B a écrit:Le "média", ça paraît en effet beaucoup plus intelligent : une bonne façon de légitimer l'exposition de plus en plus précoces aux écrans.
Je ne vois pas par quelle mécanique. Il FAUT faire la différence, oublier le support en se concentrer sur le média, c'est parce que l'on va vers des médias qui captent de plus en plus l'attention que les effets se font sentir.

Tu as une référence sérieuse pour affirmer cela ? Je ne dis pas que c'est contradictoire avec ce que dit Desmurget, mais à tout le moins sur le fond, il laisse entendre des choses assez différentes des tiennes. Et sur la forme, lorsqu'il affirme péremptoirement, il se réfère à des expériences scientifiques dont il donne les références.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Olympias le Lun 5 Juin 2017 - 10:59

On ne peut absolument pas ne pas prendre en compte la situation actuelle. Depuis plusieurs années, l'exposition massive aux écrans, smartphones, l'abus des réseaux sociaux font que nous avons des collégiens et lycéens absolument incapables de se concentrer et d'écouter ce qu'on leur dit. Certains n'ont plus de vraies interactions sociales et prennent pour telles des pseudo-échanges par écrans de smartphone interposés.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par the educator le Mar 6 Juin 2017 - 19:22

Ah, les vraies interactions sociales... ça se délimite comment?

Archeboc a écrit:Je ne dis pas que c'est contradictoire avec ce que dit Desmurget, mais à tout le moins sur le fond, il laisse entendre des choses assez différentes des tiennes.
Desmurget, typiquement, met tout dans le même sac, essentiellement pour simplifier son discours. Je suis fondamentalement d'accord avec lui, mais je trouve que son discours manque sérieusement de précision quant aux causes. C'est pas non plus le roi du sourçage d'ailleurs.
Je reprends toujours des exemples simples: une liseuse, c'est un écran, et il n'y a aucune différence fondamentale avec un livre. Et une bonne partie des reproches faits aux écrans pourraient être faits au livre (s'il généralise de la même manière) dans les mêmes conditions. Bien sur que les médias (tv, jeux videos, medias sociaux) ont des spécifités qui les opposent à la culture écrite, mais étrangement onb préfère parler "d'écrans".

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par barèges le Mar 6 Juin 2017 - 19:37

the educator a écrit:
Luigi_B a écrit:Le "média", ça paraît en effet beaucoup plus intelligent : une bonne façon de légitimer l'exposition de plus en plus précoces aux écrans.
Je ne vois pas par quelle mécanique. Il FAUT faire la différence, oublier le support en se concentrer sur le média, c'est parce que l'on va vers des médias qui captent de plus en plus l'attention que les effets se font sentir.

L'alliance "génère de la lumière" + "interactif" est tout de même assez nouvelle, et elle est matérielle. On peut ajouter le paramètre "tactile". L'exposition à un smartphone ou à une tablette n'est pas exactement identique à celle à une télé ou à un ordinateur à clavier/souris. Plus d'immédiateté, apparition d'un langage iconique : je touche l'icône, j'obtiens une action, sans médiation du langage écrit dans la langue maternelle ou la langue d'usage.

Le support modifie le média... Exemple récent : les sites de replay d'Arte ou de France Télévision. On est passé de menus avec des classements par rubrique, chaîne, date, etc., à des "tuiles" à faire défiler (à la souris, c'est une épreuve, c'est pensé pour le smartphone ou la tablette), classées par "playlists" ou "les plus vues". Personnellement, en personne peu habituée aux écrans tactiles et aux codes du smartphone, je dois avouer que je suis un peu perdue.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par the educator le Mar 6 Juin 2017 - 19:44

L'alliance "génère de la lumière" + "interactif" est tout de même assez nouvelle, et elle est matérielle
Et elle n'est sans doute pas anecdotique en terme de captation d'attention, nous sommes d'accord, mais justement, faire la part des choses entre lumière+animation (+ensuite interactif (tactile ou non), parce que la tv il n'y a pas grand chose de moins interactif.) et contenu c'est loin d'être inintéressant. La on a l'impression que parce qu'il y a des magazines pornos, il faudrait jeter les livres a la poubelle...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par barèges le Mar 6 Juin 2017 - 19:49

Justement, je ne suis pas sûre, ces articles récents ne critiquent pas un contenu, mais pointent les questions d'attention mentionnées dans les messages précédents.
A la rigueur, un contenu excellent ne compenserait pas les dégâts généraux sur l'attention  ou sur la capacité à communiquer autrement que sur un plan virtuel, ou même sur le développement de jeunes enfants.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par laMiss le Mar 6 Juin 2017 - 20:23

the educator a écrit:La on a l'impression que parce qu'il y a des magazines pornos, il faudrait jeter les livres a la poubelle...

Moi j'ai plutôt l'impression, pour reprendre ton image, qu'on a mis entre les mains des enfants des magazines pornos à volonté et sans réfléchir.
Ouvrir les vannes. Constater les dégâts après coup.
Je me dis qu'il serait peut-être temps de mettre "pause" et de réfléchir. Mais comme certains font du fric, cela n'arrivera pas.

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Puck le Mar 6 Juin 2017 - 20:34

Le téléphone sonne de France-Inter a traité de ce problème pendant un long moment ce soir. L'émission existe en podcast.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Dame Jouanne le Mar 6 Juin 2017 - 21:08

the educator a écrit:
L'alliance "génère de la lumière" + "interactif" est tout de même assez nouvelle, et elle est matérielle
Et elle n'est sans doute pas anecdotique en terme de captation d'attention, nous sommes d'accord, mais justement, faire la part des choses entre lumière+animation (+ensuite interactif (tactile ou non), parce que la tv il n'y a pas grand chose de moins interactif.) et contenu c'est loin d'être inintéressant. La on a l'impression que parce qu'il y a des magazines pornos, il faudrait jeter les livres a la poubelle...
Ta comparaison avec les livres est-elle si valable que cela?
Mets des petits enfants devant un écran : la plupart du temps leur attention est comme happée par lui quel que soit le contenu. Mets-les devant un livre d'image et compare.
Une intervenante du "téléphone sonne" parlait de comportement addictif dès la petite enfance concernant tablettes, smartphones, etc. On peut parler de lecteur boulimique et de comportement addictif pour les livres mais pas si tôt. C'est la précocité de cette dépendance qui me semble très inquiétante.
Si les deux objets étaient équivalents, on devrait sans problème pouvoir donner des livres ou des magazines à tous les enfants pour avoir un moment la paix : force est de constater que les écrans sont largement plus efficaces!


Dernière édition par Dame Jouanne le Mar 6 Juin 2017 - 21:19, édité 1 fois
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Héliandre le Mar 6 Juin 2017 - 21:16

Puck a écrit:Le téléphone sonne de France-Inter a traité de ce problème pendant un long moment ce soir. L'émission existe en podcast.

il en a également été un peu question dans la tête au carré,  l'émission de 14h.  J'ai l'impression que les médias se saisissent du truc -enfin- en mentionnant les effets pervers.
avatar
Héliandre
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Héliandre le Mar 6 Juin 2017 - 21:20

Dame Jouanne a écrit:
the educator a écrit:
L'alliance "génère de la lumière" + "interactif" est tout de même assez nouvelle, et elle est matérielle
Et elle n'est sans doute pas anecdotique en terme de captation d'attention, nous sommes d'accord, mais justement, faire la part des choses entre lumière+animation (+ensuite interactif (tactile ou non), parce que la tv il n'y a pas grand chose de moins interactif.) et contenu c'est loin d'être inintéressant. La on a l'impression que parce qu'il y a des magazines pornos, il faudrait jeter les livres a la poubelle...
Ta comparaison avec les livres est-elle si valable que cela?
Mets des petits enfants devant un écran : la plupart du temps leur attention est comme happée par lui quel que soit le contenu. Mets-les devant un livre d'image et compare.
Une intervenante du "téléphone sonne" parlait de comportement addictif dès la petite enfance concernant tablettes, smartphones, etc. On peut parler de lecteur boulimique et de comportement addictif pour les livres mais pas si tôt. C'est la précocité de cette dépendance qui me semble très inquiétante.
Il y a également la lumière bleue qui use et fatigue les yeux, le mouvement qui capte l'attention. Sûr, le problème n'est pas uniquement le contenu, mais bien l'objet média (sans même encore se pencher sur les ondes et l'écologie).
avatar
Héliandre
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Dame Jouanne le Mar 6 Juin 2017 - 21:22

Et dans l'émission de ce soir, l'intervenante disait qu'elle était absolument contre l'introduction des écrans en maternelle: ils étaient déjà largement trop en contact avec chez eux.
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Honchamp le Mar 6 Juin 2017 - 21:23

Puck a écrit:Le téléphone sonne de France-Inter a traité de ce problème pendant un long moment ce soir. L'émission existe en podcast.

C'était très bien d'ailleurs. Flippant par ailleurs.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Héliandre le Mar 6 Juin 2017 - 21:27

Dame Jouanne a écrit:Et dans  l'émission de ce soir, l'intervenante disait qu'elle était absolument contre l'introduction des écrans en maternelle: ils étaient déjà largement trop en contact avec chez eux.
Où l'on voit que notre ministère a du nez dans ses innovations et préconisations, s'attache à à veiller au principe de précaution,  appuie ses choix sur des études sérieuses et cherche des informations solides avant de lancer actions et préconisations. ... :-(
avatar
Héliandre
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Leclochard le Mar 6 Juin 2017 - 22:30

the educator a écrit:Ah, les vraies interactions sociales... ça se délimite comment?

Archeboc a écrit:Je ne dis pas que c'est contradictoire avec ce que dit Desmurget, mais à tout le moins sur le fond, il laisse entendre des choses assez différentes des tiennes.
Desmurget, typiquement, met tout dans le même sac, essentiellement pour simplifier son discours. Je suis fondamentalement d'accord avec lui, mais je trouve que son discours manque sérieusement de précision quant aux causes. C'est pas non plus le roi du sourçage d'ailleurs.
Je reprends toujours des exemples simples: une liseuse, c'est un écran, et il n'y a aucune différence fondamentale avec un livre. Et une bonne partie des reproches faits aux écrans pourraient être faits au livre (s'il généralise de la même manière) dans les mêmes conditions. Bien sur que les médias (tv, jeux videos, medias sociaux) ont des spécifités qui les opposent à la culture écrite, mais étrangement onb préfère parler "d'écrans".

Pour un adulte peut-être (encore que pour moi, il y a autant de différences qu'entre un vélo et une mobylette: technologie, dépendance énergétique et technologique, coût, usage, dimension affective). Pas pour un jeune enfant. Il n'acquiert pas les mêmes habitudes, sa mémoire est sollicitée autrement ainsi que son attention.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par barèges le Mar 6 Juin 2017 - 22:42

Leclochard a écrit:
the educator a écrit:Ah, les vraies interactions sociales... ça se délimite comment?

Archeboc a écrit:Je ne dis pas que c'est contradictoire avec ce que dit Desmurget, mais à tout le moins sur le fond, il laisse entendre des choses assez différentes des tiennes.
Desmurget, typiquement, met tout dans le même sac, essentiellement pour simplifier son discours. Je suis fondamentalement d'accord avec lui, mais je trouve que son discours manque sérieusement de précision quant aux causes. C'est pas non plus le roi du sourçage d'ailleurs.
Je reprends toujours des exemples simples: une liseuse, c'est un écran, et il n'y a aucune différence fondamentale avec un livre. Et une bonne partie des reproches faits aux écrans pourraient être faits au livre (s'il généralise de la même manière) dans les mêmes conditions. Bien sur que les médias (tv, jeux videos, medias sociaux) ont des spécifités qui les opposent à la culture écrite, mais étrangement onb préfère parler "d'écrans".

Pour un adulte peut-être (encore que pour moi, il y a autant de différences qu'entre un vélo et une mobylette: technologie, dépendance énergétique et technologique, coût, usage, dimension affective). Pas pour un jeune enfant. Il n'acquiert pas les mêmes habitudes, sa mémoire est sollicitée autrement ainsi que son attention.

Un des problèmes évoqués dans Le téléphone sonne est la gestuelle pauvre, main ouverte pour effleurer l'écran tactile du doigt (geste unique, geste le plus "efficient" de ce début de siècle ?), ce qui donne des mains d'enfants peu toniques quand il s'agit de jouer avec des objets autres ou plus tard de tenir un crayon...

Peut-être devons-nous nous réjouir d'avoir grandi dans un univers qui nous forçait à des gestes variés. Pour moi, tourner les pages d'un livre n'est pas la même expérience et n'implique pas la même activité mentale que "cliquer" ou faire défiler sur une liseuse. Je peux tenir un bloc de vingt pages entre deux doigts pour revenir à un autre passage, en relâchant et laissant retomber une à une ou deux à deux les pages inutiles quand je vois que le passage recherché n'y est pas, je peux feuilleter - sur la liseuse, il aurait fallu retenir le numéro de la page ? Le support modifie le média, et le support modifie l'activité mentale/cérébrale (cognitive...). On a bien dit cela du passage du manuscrit à l'imprimé, et c'était un changement bien moindre.

Je sais aussi que je ne suis plus la même lectrice qu'avant d'avoir pris l'habitude de tant lire sur écran avec défilement, liens hypertexte, possibilité perpétuelle de distraction en basculant sur un autre onglet ou un autre "bloc" de la page. Je le vois lors de mes retours au livre : inaptitude à lire avec la même "densité" sur un temps long. Une partie de mon activité mentale est ailleurs, au moins potentiellement, j'ai l'impression de n'être qu'"en partie" à ce que je fais. Frustrant.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune dans "Le Monde" : "L'exposition des jeunes enfants aux écrans est devenue un enjeu de santé publique majeur"

Message par Luigi_B le Mar 6 Juin 2017 - 23:38

Vous pouvez écouter également Sabine Duflo, Anne Lefebvre, Carole Van Houtte et Elsa Job dans les captations de ce colloque de fin 2016. Voir ce fil : http://www.neoprofs.org/t74388-colloque-parisien-enfants-adolescents-et-ecrans-ou-en-est-on-8-octobre-2016#3840693


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum