Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DOROGA
Je viens de m'inscrire !

Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par DOROGA le Ven 2 Juin 2017 - 8:35
Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par RogerMartin le Ven 2 Juin 2017 - 8:38
Eh bien oui, aujourd'hui quand on est médecin ou ingénieur, on est mieux considéré qu'enseignant. Le proviseur adjoint serait une truffe de ne pas en tenir compte lors de conseils d'orientation. D'ailleurs, vous souffrez vous-même de ce manque de reconnaissance, non ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
GaliNéo
Habitué du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par GaliNéo le Ven 2 Juin 2017 - 8:42
Et nous alors les profs-docs, nous sommes les moins considérés de la profession.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
User21929
Expert

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par User21929 le Ven 2 Juin 2017 - 8:44
@DOROGA a écrit:Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc

Cela aurait pu être pire, elle aurait pu choisir de devenir proviseur adjointe...
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Marcelle Duchamp le Ven 2 Juin 2017 - 8:55
Imaginez alors le mépris que reçoivent les profs d'arts plastiques... On m'a tres souvent demande ce que je faisais de mes journées!
avatar
GaliNéo
Habitué du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par GaliNéo le Ven 2 Juin 2017 - 8:56
@Marcelle Duchamp a écrit:Imaginez alors le mépris que reçoivent les profs d'arts plastiques... On m'a tres souvent demande ce que je faisais de mes journées!
Oui, mais toi, tu as des classes, alors que nous, parfois, nous n'avons personne.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
User17706
Enchanteur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par User17706 le Ven 2 Juin 2017 - 9:05
@GaliNéo a écrit:Et nous alors les profs-docs, nous sommes les moins considérés de la profession.
Qu'est-ce que ça doit être pour le moins considéré des profs-docs !

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Halybel le Ven 2 Juin 2017 - 9:15
@Marcelle Duchamp a écrit:Imaginez alors le mépris que reçoivent les profs d'arts plastiques... On m'a tres souvent demande ce que je faisais de mes journées!

On sait très bien que vous passez votre temps à dessiner et pensez aux libellules!

Par contre, la professeur d'arts plastiques passe son temps en salle informatique avec toutes ses classes, du coup j'arrive même pas l'avoir de temps en temps vache Depuis quand on fait des dessins sur le net :chat:

Humour je précise.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Reine Margot le Ven 2 Juin 2017 - 9:18
c'est quoi un "vrai" métier?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Halybel le Ven 2 Juin 2017 - 9:22
@Reine Margot a écrit:c'est quoi un "vrai" métier?

Banquier, chauffeur Uber
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Reine Margot le Ven 2 Juin 2017 - 9:24


Quand ton chat te réclame un emploi fictif
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Rendash le Ven 2 Juin 2017 - 9:26
PauvreYorick a écrit:
@GaliNéo a écrit:Et nous alors les profs-docs, nous sommes les moins considérés de la profession.
Qu'est-ce que ça doit être pour le moins considéré des profs-docs !

Tu penses à ceux qui sont dames du CDI et contractuels ? Bah, j'imagine que chacun a les pratiques sexuelles qu'il veut Laughing


_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
GaliNéo
Habitué du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par GaliNéo le Ven 2 Juin 2017 - 9:29
@Rendash a écrit:Tu penses à ceux qui sont dames du CDI et contractuels ? Bah, j'imagine que chacun a les pratiques sexuelles qu'il veut Laughing
Si c'est de l'humour, le ressortissant étranger que je ne suis n'y a rien compris.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Zagara le Ven 2 Juin 2017 - 9:30
@Reine Margot a écrit:c'est quoi un "vrai" métier?
Un métier où on devient milliardaire grâce à ses projeeeeets.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Rendash le Ven 2 Juin 2017 - 9:31
@Zagara a écrit:
@Reine Margot a écrit:c'est quoi un "vrai" métier?
Un métier où on devient milliardaire grâce à ses projeeeeets.

Ou bien où l'on permet à d'autres de le rester ?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Patience et raison
Niveau 8

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Patience et raison le Ven 2 Juin 2017 - 9:52
Un vrai métier c'est ce qui permet de gagner de l'argent... Donc fonctionnaire n'est pas un métier!
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Dimka le Ven 2 Juin 2017 - 9:58
Salut,
Je pense que de toute façon, il y aura toujours des gens pour mépriser tous les métiers. J'ai des histoires de pompiers ou de smuristes (a priori, plus populaires​ et consensuels, comme métiers​, tu trouveras pas), qui se font klaxonner ou engueuler, du genre "vous n'allez quand même pas vous garer là, y a des gens qui bossent, eux".

En plus, j'ai l'impression que pour une partie de la population, un "vrai métier", c'est un métier rentable, qui s'inscrit dans l'économie à court terme. Un peu comme "la vraie vie" qui signifie pour certains "le monde de l'entreprise".

Bref. À mon avis, tout ça, ce sont des aigris ou des gens qui ont un complexe par rapport à leur propre métier, leur propre fonction dans la société. Quand on est bien dans ses baskets mocassins, on n'a pas besoin de dénigrer ou rabaisser les autres pour se faire valoir, ni de chercher qui a la plus grosse. Du coup, on ne devrait pas se sentir blessé par les remarques désobligeantes, mais éprouver de la pitié pour ceux qui les tiennent, car c'est eux qui s'humilient. Razz

_________________
Spoiler:
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par freche le Ven 2 Juin 2017 - 9:59
@DOROGA a écrit:Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc


J'avoue que si mon fils cadet, brillant élève au lycée, m'avait dit qu'il voulait être prof, je ne l'aurait pas poussé, alors que j'aime ce que je fait. Et vous  ne feriez pas autrement dans la même situation. Et je ne me sens pas humiliée de cette réflexion.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Elaïna le Ven 2 Juin 2017 - 10:02
Moi je rentre dans le lard des gens : "bah toi, rester le cul sur une chaise devant un ordi, c'est un vrai boulot ? tu tiendrais pas une heure devant une classe alors viens pas me faire la leçon".
Et oui, même avec des gens pas proche, je deviens très vite vulgaire si on me sort ça.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
User21929
Expert

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par User21929 le Ven 2 Juin 2017 - 10:03
Moi, j'ai eu la chance d'avoir des enfants nuls à l'école qui aujourd'hui gagnent déjà plus que moi à leurs âges.
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Kirth le Ven 2 Juin 2017 - 10:13
@freche a écrit:
@DOROGA a écrit:Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc


J'avoue que si mon fils cadet, brillant élève au lycée, m'avait dit qu'il voulait être prof, je ne l'aurait pas poussé, alors que j'aime ce que je fait. Et vous  ne feriez pas autrement dans la même situation. Et je ne me sens pas humiliée de cette réflexion.

Tout dépend de la manière dont il l'a dit, en soi c'est plutôt vrai, mais si c'est réellement ce qu'elle souhaite faire c'est ironique que l'équipe pédagogique lui conseille de faire autre chose. Il faut simplement, comme cela a été le cas pour moi et bien certainement nombre d'entre nous, que l'équipe prévienne de la situation pas forcément confortable du métier malgré ses avantages.


Dernière édition par Kirth le Ven 2 Juin 2017 - 10:40, édité 1 fois
Marc au Polo
Niveau 2

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Marc au Polo le Ven 2 Juin 2017 - 10:28
@Reine Margot a écrit:c'est quoi un "vrai" métier?

Ça par exemple:
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Iphigénie le Ven 2 Juin 2017 - 10:34
@freche a écrit:
@DOROGA a écrit:Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc


J'avoue que si mon fils cadet, brillant élève au lycée, m'avait dit qu'il voulait être prof, je ne l'aurait pas poussé, alors que j'aime ce que je fait. Et vous  ne feriez pas autrement dans la même situation. Et je ne me sens pas humiliée de cette réflexion.
Si: elle est inconvenante, déplacée, et visiblement dans un conseil de classe, destinée à humilier les collègues.
C'est une chose de ne pas pousser ton fils à devenir enseignant si tu estimes ce métier difficile, ç'en est une autre de le dénigrer en public et devant une assistance de professeurs.
Cet adjoint est une buse.
Cela dit j'ai connu un adjoint qui disait être devenu adjoint parce que prof de maths, il estimait avoir fait le tour des mathématiques. Alors, bon, le jugement des pires n'est pas forcément le meilleur... Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Lefteris le Ven 2 Juin 2017 - 11:07
@DOROGA a écrit:Comme nombre d'entre vous-malheureusement-, j'ai eu l'occasion de recevoir des remarques désobligeantes du fait de ma profession. Alors que j'évoquais-dans une phase "sans"- l'idée de me reconvertir, la maman d'un couple d'amis (65 ans) s'est écriée: "Enfin tu ferais un vrai métier"! Sous-entendu un boulot qui rapporte...du fric!

On monte d'un cran, quand le métier est dénigré par le proviseur adjoint. Conseil de Classe en 1°S, très bonne élève, on évoque son projet professionnel. Patatras, la miss voudrait devenir prof de math! Réponse de l'adjoint: "C'est dommage quand même, elle pourrait prétendre à mieux"...Comprendre médecine, école d'ingé etc

Allez pour te remonter le moral, tu n'es pas la seule, loin de là.
Dans mon établissement (REP) les professeurs sont totalement méprisés par la majorité des élèves. "Métier de clochard" est une de leurs phrases  favorite.  Ils demandent si on a le bac (ça m'est encore arrivé il y a deux jours), et pour eux ça ne peut être qu'un pis-aller. Et les rares qui savent qu'il faut faire des études, pensent que c'est également un ratage majeur ("a quoi ça sert d'avoir fait des études si c'est pour finir prof !"). Le fait qu'il y ait des concours en plus leur échappe totalement et pour beaucoup nous sommes des employés de base,  dont le "patron" est le CDE , et dont les supérieurs directs sont les CPE ( d'où l'idée qu'ils ils n'ont pas à nous obéir , et  en cas de litige, de punition qu'ils estiment injuste  disent  :"on verra ça avec le CPE" ; ou encore "on fait ce qu'on veut en cours, nos parents vous paient pour faire cours et si on veut bavarder on bavarde".). Les plus stupides cherchent à nous faire virer ou partir écoeurés. Il y a quelque temps, une classe particulièrement affreuse  avait même décidé de tous nous faire partir un par un , il y en avait un qui avait craché le morceau et c'était revenu aux oreilles du PP Very Happy. La confusion dans leur cervelle  vient sans doute du fait qu'ils voient des contractuels ne faire que passer (il est vrai qu'une année, nous avons eu des postes vacants et des professeurs de maths, de français et d'anglais se sont succédé jusqu'à 5 selon la matière)  , et ils pensent qu'ils vont rééditer l'exploit pour tous. Cette année là, manque de bol,  toute l'équipe était titulaire Razz .
Faut prendre du recul, penser qu'on vient pour manger avant tout, sinon on n'est pas sorti...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Celadon le Ven 2 Juin 2017 - 11:10
C'est tout à fait normal que dans la tête des élèves, l'administration toute puissante soit perçue comme supérieur hiérarchique, quel que soit le poste occupé par l'administratif. C'est ce qu'on leur donne à voir tous les jours, alors... bac +5 contre bac - 3 (je sais, j'exagère)...
Contenu sponsorisé

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum