Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
archeboc
Sage

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par archeboc le Lun 5 Juin 2017 - 15:58
@ProvençalLeGaulois a écrit:Ce qu'évoquait Iphigénie, c'est que l'essentiel du revenu des médecins (et infirmiers) libéraux provient de la secu, qui est de l'argent public, et pour beaucoup d'avocats, de l'aide juridictionnelle, qui est également de l'argent public, ça n'en fait pas des fonctionnaires, mais ça les place à part dans les professions libérales.

Euh, une fois enlevés les avocats et les médecins, il vous reste quoi comme profession libérale ?

avatar
slynop
Niveau 10

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par slynop le Lun 5 Juin 2017 - 15:59
Les prostituées ?

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par ProvençalLeGaulois le Lun 5 Juin 2017 - 16:06
Les notaires, les architectes, les experts-comptables, etc.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Leclochard le Lun 5 Juin 2017 - 17:31
@ProvençalLeGaulois a écrit:Les notaires, les architectes, les experts-comptables, etc.

Voici la liste. Elle est assez étendue.
https://www.afecreation.fr/pid14832/liste-des-activites-liberales.html

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Ramanujan974 le Lun 5 Juin 2017 - 17:52
On remarquera qu'il y a "Enseignant" dans cette liste.
Et plus loin : "Professeur (de musique, de sports, de langues, etc.)"
avatar
Honchamp
Expert

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Honchamp le Lun 5 Juin 2017 - 19:10
@ProvençalLeGaulois a écrit:Les notaires, les architectes, les experts-comptables, etc.

Les vétérinaires.
Gagnent bien leur vie, les vétérinaires....
Mais ce n'est pas le sujet...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
cunégonde
Niveau 9

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par cunégonde le Lun 5 Juin 2017 - 20:20
Trump, dont on parle plus haut, est diplômé de la Wharton School de l'université de Pennsylvanie :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wharton_School
Ses études lui ont permis d'avoir 4 sursis et de ne pas aller au Vietnam...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Lun 5 Juin 2017 - 20:31
@Honchamp a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Les notaires, les architectes, les experts-comptables, etc.

Les vétérinaires.
Gagnent bien leur vie, les vétérinaires....
Mais ce n'est pas le sujet...

Eh bien pas toujours, il y a toutes sortes de clientèles. Et se retrouver le bras dans le luc d'une vache à trois heures du matin au mois de février, ça vaut bien quelques deniers.
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 15:09
@scot69 a écrit:
Je pense qu'on travaille très largement une quarantaine d'heure par semaine, certes, on a les vacances, mais elles ne sont pas payées, et je les passe souvent à bosser aussi... donc non, je n'ai pas l'impression d'être un paresseux...
Deux belles légendes dans la même phrase !
BIEN SÛR QUE LES CONGÉS SONT PAYÉS ! Faudrait voir à apprendre ce qu'est une grille indiciaire et la rémunération des enseignants !
On demande ça aux candidats de concours de catégorie C vers B en interne.
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 15:12
@almuixe a écrit:
Tu oublies les RTT j'ai l'impression. Le temps de travail des enseignants est estimé (par le ministère) à plus de 39h de mémoire, tandis que les salariés (non cadre) sont passés aux 35h.
1/2 journée par semaine x 47 = 23,5 jours =  presque 5 semaines de jours de congé en plus.
Par contre, il est vrai que ces jours ne peuvent pas toujours être pris consécutivement.
Les fonctionnaires, y compris les profs, sont à 1 607 heures par an. Comme dans le privé.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Jeu 8 Juin 2017 - 15:36
@Goldored a écrit:
@almuixe a écrit:
Tu oublies les RTT j'ai l'impression. Le temps de travail des enseignants est estimé (par le ministère) à plus de 39h de mémoire, tandis que les salariés (non cadre) sont passés aux 35h.
1/2 journée par semaine x 47 = 23,5 jours =  presque 5 semaines de jours de congé en plus.
Par contre, il est vrai que ces jours ne peuvent pas toujours être pris consécutivement.
Les fonctionnaires, y compris les profs, sont à 1 607 heures par an. Comme dans le privé.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !

Non, non, les enseignants ont un statut dérogatoire par rapport aux autres fonctionnaires : ils ne doivent que leur service (et les missions annexes qui vont avec). Ils ne sont donc pas astreints au 1607 heures par an : ça, c'est un mensonge que raconte Florence Robine.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Reine Margot le Jeu 8 Juin 2017 - 15:48
En effet nulle mention des 1607h dans le décret sur les obligations de service des enseignants de 2014:
Dans le cadre de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail et dans celui de leurs statuts particuliers respectifs, les enseignants mentionnés à l'article 1er du présent décret sont tenus d'assurer, sur l'ensemble de l'année scolaire :
I. - Un service d'enseignement dont les maxima hebdomadaires sont les suivants :
1° Professeurs agrégés : quinze heures ;
2° Professeurs agrégés de la discipline d'éducation physique et sportive : dix-sept heures ;
3° Professeurs certifiés, adjoints d'enseignement et professeurs de lycée professionnel : dix-huit heures ;
4° Professeurs d'éducation physique et sportive, chargés d'enseignement d'éducation physique et sportive et adjoints d'enseignement d'éducation physique et sportive : vingt heures ;
5° Instituteurs et professeurs des écoles exerçant dans les établissements régionaux d'enseignement adapté, dans les sections d'enseignement général et professionnel adapté des collèges et dans les unités localisées pour l'inclusion scolaire : vingt et une heures.
II. - Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation.
III. - Par dérogation aux dispositions des I et II du présent article, les professeurs de la discipline de documentation et les professeurs exerçant dans cette discipline sont tenus d'assurer :

- un service d'information et documentation, d'un maximum de trente heures hebdomadaires.

Ce service peut comprendre, avec accord de l'intéressé, des heures d'enseignement. Chaque heure d'enseignement est décomptée pour la valeur de deux heures pour l'application du maximum de service prévu à l'alinéa précédent ;

- six heures consacrées aux relations avec l'extérieur qu'implique l'exercice de cette discipline.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906&categorieLien=id
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Daphné le Jeu 8 Juin 2017 - 15:48
@nitescence a écrit:
@Goldored a écrit:
@almuixe a écrit:
Tu oublies les RTT j'ai l'impression. Le temps de travail des enseignants est estimé (par le ministère) à plus de 39h de mémoire, tandis que les salariés (non cadre) sont passés aux 35h.
1/2 journée par semaine x 47 = 23,5 jours =  presque 5 semaines de jours de congé en plus.
Par contre, il est vrai que ces jours ne peuvent pas toujours être pris consécutivement.
Les fonctionnaires, y compris les profs, sont à 1 607 heures par an. Comme dans le privé.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !

Non, non, les enseignants ont un statut dérogatoire par rapport aux autres fonctionnaires : ils ne doivent que leur service (et les missions annexes qui vont avec). Ils ne sont donc pas astreints au 1607 heures par an : ça, c'est un mensonge que raconte Florence Robine.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !

Depuis le temps qu'on le serine, c'est incroyable ça quand même !
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:05
@nitescence a écrit:
Non, non, les enseignants ont un statut dérogatoire par rapport aux autres fonctionnaires : ils ne doivent que leur service (et les missions annexes qui vont avec). Ils ne sont donc pas astreints au 1607 heures par an : ça, c'est un mensonge que raconte Florence Robine.
Pathétique tous ces fonctionnaires qui ignorent les bases mêmes de leur statut et racontent n'importe quoi... !
Et il est où ce texte dérogatoire ?
Parce que sans texte, pas de dérogation...
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par wanax le Jeu 8 Juin 2017 - 17:10
https://www.snes.edu/1-607-heures-annuelles-applicable-aux-professeurs-FAUX.html
( Je ne prends pas parti, je m'en f... )
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:14
Je ne partage pas l'avis du Snes...
En même temps, ceux qui se considèrent comme une "profession libérale" (dixit ; voilà un point de vue bien classe de nature à bien améliorer l'image de la profession : je fais ce que je veux, comme je veux et ne rends de compte à personne !) n'en ont rien à foutre.


Dernière édition par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:25, édité 1 fois
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Jeu 8 Juin 2017 - 17:20
Ce n'est pas un argument ça.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:26
J'interprète autrement la portée des textes cités.
C'est mieux ?
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Jeu 8 Juin 2017 - 17:29
ça n'est guère susceptible d'interprétation : c'est quand même assez clair...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:34
L'article 2 du décret décret 2014-940 indique dans son point I le temps de service d'enseignement qu'il chiffre. Puis dans son point deux, un temps de service complémentaire non chiffré.
Aucune dérogation donc au texte fixant les 1 607 heures.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Jeu 8 Juin 2017 - 17:36
tu confonds temps de travail et obligation de service

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:37
Non. Tu confonds obligation de service devant élève et obligation de service.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par MelanieSLB le Jeu 8 Juin 2017 - 17:39
Goldored, pourrais-tu aller te présenter, s'il te plaît? Qu'on sache un peu d'où tu viens ...
Et le statut est dérogatoire, puisque notre temps de travail est défini comme temps d'obligation de service devant élève de façon hebdomadaire.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Goldored
Niveau 1

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Goldored le Jeu 8 Juin 2017 - 17:41
Bah non.
User17706
Enchanteur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par User17706 le Jeu 8 Juin 2017 - 17:53
@Goldored a écrit:Bah non.
Ah, là, vous m'avez convaincu.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
lene75
Empereur

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par lene75 le Jeu 8 Juin 2017 - 17:58
PauvreYorick a écrit:
@Goldored a écrit:Bah non.
Ah, là, vous m'avez convaincu.


_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Contenu sponsorisé

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum