Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Celadon le Ven 2 Juin 2017 - 11:10
C'est tout à fait normal que dans la tête des élèves, l'administration toute puissante soit perçue comme supérieur hiérarchique, quel que soit le poste occupé par l'administratif. C'est ce qu'on leur donne à voir tous les jours, alors... bac +5 contre bac - 3 (je sais, j'exagère)...
almuixe
Niveau 10

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par almuixe le Ven 2 Juin 2017 - 11:58
On est tellement loin de la distinction ministère - magistère.
avatar
Cryptoprof
Niveau 2

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Cryptoprof le Ven 2 Juin 2017 - 12:15
Une de mes élèves de troisième n'a pas aimé ce qu'elle a vu durant son stage. Elle rêvait d'être vétérinaire et la réalité d'un cabinet lui a fait peur... Elle a trouvé que c'était un trop grand investissement, en temps de travail comme en temps d'étude. Je lui demande donc si elle a d'autres pistes. Oui : professeur de Sciences Physiques. Cependant, sa mère ne veut pas... Je l'interroge sur le pourquoi : "ce n'est pas assez bien, on ne gagne pas assez d'argent". Voilà voilà... La demoiselle a décidé de passer son bac et de suivre la voie qui lui plaira ensuite, génitrice d'accord ou pas... Petite précision : la dame en question fait des ménages.
Je suis trop heureuse comme enseignante pour avoir été atteinte, mais j'ai tout de même été atterrée par la conversation...
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Slinky75 le Ven 2 Juin 2017 - 12:17
C'était pourtant un métier très valorisé il y a plusieurs années Sad

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Ven 2 Juin 2017 - 12:18
Il y a combien de temps exactement ?
avatar
amour
Expert

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par amour le Ven 2 Juin 2017 - 12:23
@Cryptoprof a écrit:Une de mes élèves de troisième n'a pas aimé ce qu'elle a vu durant son stage. Elle rêvait d'être vétérinaire et la réalité d'un cabinet lui a fait peur... Elle a trouvé que c'était un trop grand investissement, en temps de travail comme en temps d'étude. Je lui demande donc si elle a d'autres pistes. Oui : professeur de Sciences Physiques. Cependant, sa mère ne veut pas... Je l'interroge sur le pourquoi : "ce n'est pas assez bien, on ne gagne pas assez d'argent". Voilà voilà... La demoiselle a décidé de passer son bac et de suivre la voie qui lui plaira ensuite, génitrice d'accord ou pas... Petite précision : la dame en question fait des ménages.
Je suis trop heureuse comme enseignante pour avoir été atteinte, mais j'ai tout de même été atterrée par la conversation...

Une de mes anciennes et brillantes élèves de terminale voulait être professeur, finalement, après avoir effectué un stage auprès des CPE, elle a décidé que CPE, c'était mieux: plus cool, pas autant d'élèves devant soi tout le temps, on fait vraiment une différence, contrairement aux profs et "on n'a pas subir, contrairement à vous, les quolibets et les humiliations en groupe. (sic)

Après le "tu peux aspirer à faire mieux qu'enseignant" , nous sommes nombreux à l'avoir entendu quand nous étions élèves, et ça ne nous a pas découragés, bien au contraire!
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par dita le Ven 2 Juin 2017 - 12:47
C'est vrai qu'on gagne bien, si on considère notre traitement comme de l'argent de poche.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Ven 2 Juin 2017 - 13:19
Petite anecdote que j'ai déjà dû raconter sur le forum.

Je reçois lors d'une rencontre parents professeurs une élève et sa mère. L'élève me dit qu'elle veut devenir. Je lui dis que ça risque d'être difficile (en soi, et à cause de ses résultats médiocres) et que c'est un métier que je connais bien puisque mon père et mon grand-père étaient vétérinaires. Réaction spontanée et choquée de la mère et de la fille: "Et vous, vous êtes prof?" (En gros le raté de la famille). Je n'ai même pas quoi su répondre sur le coup.


avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:08
Il n'y a pas que l'argent dans la vie : il y a aussi les vacances ! Moi, je réponds qu'il y a trois raisons pour devenir prof : juin, juillet et août !
Pourquoi ne pas répondre : on en rediscute pendant les grandes vacances ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par alanne le Ven 2 Juin 2017 - 14:11
Juin , bof , ça dépend de chaque établissement , par contre les vacances de Noel !!!

_________________
Wait and see
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:16
Vous en connaissez beaucoup des professions avec quatre mois de vacances :
- 15 jours à la toussaint
- 15 jours à Noël
- 15 jours en février
- 15 jours au printemps
- 2 mois en été

Le temps libre, c'est ça la vraie richesse ! Sur toute une carrière, ça représente une extension de vie de 10 ans...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
288
Niveau 10

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par 288 le Ven 2 Juin 2017 - 14:18
@nitescence a écrit:
Le temps libre, c'est ça la vraie richesse ! Sur toute une carrière, ça représente une extension de vie de 10 ans...

Temps libre... un temps de travail autonome, plutôt.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:22
Ah oui, ça aussi c'est un sacré avantage : on n'a pas de chef, on s'organise comme on veut !
(et je ne me prive pas de rappeler aux élèves que le CdE n'est pas mon supérieur)

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par alanne le Ven 2 Juin 2017 - 14:28
On accepte un salaire moyen pour avoir tout de même un master .

_________________
Wait and see
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:32
C'est vrai, mais, avec l'agrégation, on est plutôt bien payé... Le problème, c'est que les élèves n'ont aucune conscience de l'échelle des salaires :
- 1700 euros pour le salaire médian
- 2200 euros pour le salaire moyen

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Reine Margot le Ven 2 Juin 2017 - 14:34
@nitescence a écrit:Il n'y a pas que l'argent dans la vie : il y a aussi les vacances ! Moi, je réponds qu'il y a trois raisons pour devenir prof : juin, juillet et août !
Pourquoi ne pas répondre : on en rediscute pendant les grandes vacances ?

Argument à double-tranchant: ça accrédite l'idée que le prof ne fiche rien en dehors de ses heures de cours.
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Kirth le Ven 2 Juin 2017 - 14:39
@nitescence a écrit:C'est vrai, mais, avec l'agrégation, on est plutôt bien payé... Le problème, c'est que les élèves n'ont aucune conscience de l'échelle des salaires :
- 1700 euros pour le salaire médian
- 2200 euros pour le salaire moyen

Réellement ?! Je suis choqué, je ne pensais pas !
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Ven 2 Juin 2017 - 14:40
@nitescence a écrit:Ah oui, ça aussi c'est un sacré avantage : on n'a pas de chef, on s'organise comme on veut !
(et je ne me prive pas de rappeler aux élèves que le CdE n'est pas mon supérieur)

Moui... humhum Tu joues un peu sur les mots, non ?
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:44
Pas de tout ! Une fois la porte de classe fermée, c'est moi qui décide.
Je détiens le pouvoir législatif : j'organise ma progression comme je veux
Je détiens le pouvoir exécutif : je décide du sujet des séances, des interrogations comme je veux
Je détiens le pouvoir judiciaire : c'est moi qui donne les punitions (devoirs supplémentaires, retenues)

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Wahlou le Ven 2 Juin 2017 - 14:45
Et je vous épargne le cliché "des profs de svt qui sont des médecins ratés" Rolling Eyes

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Reine Margot le Ven 2 Juin 2017 - 14:46
Heu, si le CDE est bien le supérieur hiérarchique, on envoie le courrier aux profs en suivant la voie hiérarchique, c'est à dire sous couvert du CDE. Very Happy

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:48
Il est le supérieur administratif, il n'a pas son mot à dire sur notre enseignement, ce qui est quand même notre coeur de métier : il s'occupe de la logistique, c'est l'intendant...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
BlackMail
Expert spécialisé

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par BlackMail le Ven 2 Juin 2017 - 14:49
@nitescence a écrit:Il n'y a pas que l'argent dans la vie : il y a aussi les vacances ! Moi, je réponds qu'il y a trois raisons pour devenir prof : juin, juillet et août !
Pourquoi ne pas répondre : on en rediscute pendant les grandes vacances ?

Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Ven 2 Juin 2017 - 14:53
@nitescence a écrit:Il est le supérieur administratif, il n'a pas son mot à dire sur notre enseignement, ce qui est quand même notre coeur de métier : il s'occupe de la logistique, c'est l'intendant...

Tu sais très bien que le cde ne s'occupe pas que de la logistique et de l'intendance. Pourquoi recruter les cde parmi les enseignants alors ? Bon, tu aimes faire de la provoc, c'est ton droit si ça t'amuse... De toute façon on s'éloigne du sujet.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par nitescence le Ven 2 Juin 2017 - 14:59
Caspar Goodwood a écrit:
@nitescence a écrit:Il est le supérieur administratif, il n'a pas son mot à dire sur notre enseignement, ce qui est quand même notre coeur de métier : il s'occupe de la logistique, c'est l'intendant...

Tu sais très bien que le cde ne s'occupe pas que de la logistique et de l'intendance. Pourquoi recruter les cde parmi les enseignants alors ? Bon, tu aimes faire de la provoc, c'est ton droit si ça t'amuse... De toute façon on s'éloigne du sujet.

Pourquoi avoir des inspecteurs, sinon ? C'est absurde : tu sais très bien que le CdE n'a pas vocation à nous faire des remarques d'ordre pédagogique. D'abord, tous ne sont pas d'anciens enseignants et, en plus, je vois mal ce qu'un ancien professeur de mathématiques pourrait dire sur la didactique de lettres à un professeur de français. Il n'a aucune légitimité dans ce domaine.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Caspar le Ven 2 Juin 2017 - 15:02
@nitescence a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:
@nitescence a écrit:Il est le supérieur administratif, il n'a pas son mot à dire sur notre enseignement, ce qui est quand même notre coeur de métier : il s'occupe de la logistique, c'est l'intendant...

Tu sais très bien que le cde ne s'occupe pas que de la logistique et de l'intendance. Pourquoi recruter les cde parmi les enseignants alors ? Bon, tu aimes faire de la provoc, c'est ton droit si ça t'amuse... De toute façon on s'éloigne du sujet.

Pourquoi avoir des inspecteurs, sinon ? C'est absurde : tu sais très bien que le CdE n'a pas vocation à nous faire des remarques d'ordre pédagogique. D'abord, tous ne sont pas d'anciens enseignants et, en plus, je vois mal ce qu'un ancien professeur de mathématiques pourrait dire sur la didactique de lettres à un professeur de français. Il n'a aucune légitimité dans ce domaine.

Certes, mais il est tout de même notre supérieur pour tout le reste, nous avons donc deux supérieurs hiérarchiques directs: le cde et l'IPR.
Contenu sponsorisé

Re: Prof, ce n'est pas un "vrai" métier... Humiliation...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum