Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Daphné le Dim 4 Juin 2017 - 17:22

Finrod a écrit:
Enaeco a écrit:
trompettemarine a écrit:Merci de ne pas taper parce que vous avez dû répondre quinze mille fois à la questions :
Où sont placées légalement nos cinq semaines de congés payés ?

Sinon, comme la plupart d'entre vous, je travaille le dimanche, les jours fériés et les vacances (les grandes aussi, même si le rythme est moins soutenu : y a-t-il un travail intellectuel qui ne cesse pas ?)

http://www.nantes.snes.edu/index.php/2015-06-22-10-52-48/enseignants/140-les-conges-payes-des-enseignants

Il est considéré que nos 5 semaines de congés payés sont noyées dans les périodes de fermeture d'établissement qui excèdent très largement les 5 semaines. Elles ne sont donc pas placées, le droit aux congés payés étant respecté.

Et nos we ?   Il y a 47 semaines dans l'année hors congés payés, cela fait 94 jours de week end qui sont normalement non travaillés et s'ajoutent aux 35 jours des congés payés. Sauf que... presque tous les week ends, personnellement, je travaille...

Les 129 jours de repos (94+35) semblent un objectif difficilement atteignable pour un enseignant.

Surtout quand on a cours le samedi matin, il n'y a pas vraiment de WE.

Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Finrod le Dim 4 Juin 2017 - 17:30

Daphné a écrit:

Les 129 jours de repos (94+35) semblent un objectif difficilement atteignable pour un enseignant.
Surtout quand on a cours le samedi matin, il n'y a  pas vraiment de WE.

Je n'y pensais plus, je parlais des préparations et des correction.

Il y a beaucoup d'établissements où il y a cours le Samedi matin ?
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Juin 2017 - 17:32

Finrod a écrit:
Daphné a écrit:

Les 129 jours de repos (94+35) semblent un objectif difficilement atteignable pour un enseignant.
Surtout quand on a cours le samedi matin, il n'y a  pas vraiment de WE.

Je n'y pensais plus, je parlais des préparations et des correction.

Il y a beaucoup d'établissements où il y a cours le Samedi matin ?

Beaucoup je ne sais pas, mais il y a encore des lycées comme le mien, en revanche en collège ça doit être rarissime de nos jours (mais j'ai connu ça au début de ma carrière).
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Daphné le Dim 4 Juin 2017 - 17:37

J'ai plus souvent eu cours le samedi matin que mon samedi libre.
Et avec une CDE qui ne supportait qu'on puisse vivre en dehors du bahut, c'était cours de 8 à 9 et de 11 à 12.
Bon ça n'a pas toujours été ça et j'avais le temps d'avancer sur place les corrections.
J'avais souvent autant si ce n'est plus de temps libre en milieu de semaine que le WE, mais on ne décompresse pas autant et impossible de partir.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Enaeco le Dim 4 Juin 2017 - 17:42

Je ne sais pas quoi vous répondre...

Le volume horaire entre deux enseignants peut varier du simple au double (peut-être même le triple à voir certains témoignages).

Si vous vous sentez lésés, fournissez le travail pour lequel vous estimez le salaire et la durée juste...

Le week-end dernier, j'avais prévu de changer des activités parce qu'elles ne me convenaient pas parfaitement l'année passée. Il a fait beau et on m'a proposé beaucoup plus intéressant à faire. J'ai recyclé l'activité moyenne de l'année dernière, elle sera modifiée pour l'année prochaine épicétou...
Malgré ce manque de dévotion ultime à mon métier, je ne pense pas mal le faire, même si je dois pouvoir faire mieux au prix d'innombrables heures de travail en plus.
Peut-être quand on sera mieux considérés.....(ça n'engage pas à grand chose de dire ça au moins...).

Sinon, je confirme que les cours du samedi matin, ça plombe totalement un week-end...

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Finrod le Dim 4 Juin 2017 - 17:52

Daphné a écrit:J'ai plus souvent eu cours le samedi matin que mon samedi libre.
Et avec une CDE qui ne supportait qu'on puisse vivre en dehors du bahut, c'était cours de 8 à 9 et de 11 à 12.
Bon ça n'a pas toujours été ça et j'avais le temps d'avancer sur place les corrections.
J'avais souvent autant si ce n'est plus de temps libre en milieu de semaine que le WE, mais on ne décompresse pas autant et impossible de partir.

ça m'est arrivé une année aussi (cours Samedi et Lundi matin)

Par contre le "impossible de partir" me fait tiquer. J'imagine que quand tu as débuté, la question se posait encore...
J'ai jamais eu les moyens de réfléchir à un départ en week-end, j'ai toujours cru que c'était l’apanage d'autres professions, comme les médecins.
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par sookie le Dim 4 Juin 2017 - 18:01

Certains ont la possibilité de partir pas trop loin et en famille, d'autres ont un peu plus les moyens car ils vivent avec quelqu'un qui gagne plus, donc oui partir en week-end est possible quand l'emploi du temps le permet.
Dans mes deux premiers collèges, je travaillais aussi le samedi, et dans mon collège actuel, on a arrêté les cours le samedi, il y a une quinzaine d'années. Mais quasiment tous les lycées de la ville ont cours le samedi.
Dans le lycée d'un de mes fils, lorsque les élèves avaient cours le samedi, ils n'avaient pas cours le lundi matin, mais je ne sais pas si c'était pareil pour les profs.
avatar
sookie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Daphné le Dim 4 Juin 2017 - 18:07

Finrod a écrit:
Daphné a écrit:J'ai plus souvent eu cours le samedi matin que mon samedi libre.
Et avec une CDE qui ne supportait qu'on puisse vivre en dehors du bahut, c'était cours de 8 à 9 et de 11 à 12.
Bon ça n'a pas toujours été ça et j'avais le temps d'avancer sur place les corrections.
J'avais souvent autant si ce n'est plus de temps libre en milieu de semaine que le WE, mais on ne décompresse pas autant et impossible de partir.

ça m'est arrivé une année aussi (cours Samedi et Lundi matin)

Par contre le "impossible de partir" me fait tiquer.  J'imagine que quand tu as débuté, la question se posait encore...  
J'ai jamais eu les moyens de réfléchir à un départ en week-end, j'ai toujours cru que c'était l’apanage d'autres professions, comme les médecins.
Nan, quand j'ai débuté la question ne se posait pas avec mon salaire de débutante.

C'est plus tard qu'elle aurait pu se poser, avec un salaire plus conséquent et un mari    - un petit WE à Paris par exemple, ou en Belgique ou au Luxembourg, habitant dans les académies du Nord-Est ce n'était pas loin, juste un petit coup de voiture - ce que j'ai pu faire quand j'avais mon samedi et parfois mon vendredi après-midi. Après on ne part pas tous les WE non plus, et on n'est pas obligé de partir loin et de claquer un argent fou, mais c'est bien de savoir qu'on peut le faire si on veut. Alors qu'avec cours le samedi matin et le lundi matin c'est niet dès le départ.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Ramanujan974 le Dim 4 Juin 2017 - 18:11

Cela fait 4 ans que je travaille le samedi matin. Par choix, je demande ça chaque année au proviseur-adjoint !
Par contre, je demande à ne pas travailler le lundi, ce que j'ai aussi !
J'aime bien ce système : week-end du samedi midi au mardi matin.

Ramanujan974
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Daphné le Dim 4 Juin 2017 - 18:13

Ramanujan974 a écrit:Cela fait 4 ans que je travaille le samedi matin. Par choix, je demande ça chaque année au proviseur-adjoint !
Par contre, je demande à ne pas travailler le lundi, ce que j'ai aussi !
J'aime bien ce système : week-end du samedi midi au mardi matin.
Disons que ça permet de profiter de son dimanche tranquille.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Ramanujan974 le Dim 4 Juin 2017 - 18:29

Daphné a écrit:
Ramanujan974 a écrit:Cela fait 4 ans que je travaille le samedi matin. Par choix, je demande ça chaque année au proviseur-adjoint !
Par contre, je demande à ne pas travailler le lundi, ce que j'ai aussi !
J'aime bien ce système : week-end du samedi midi au mardi matin.
Disons que ça permet de profiter de son dimanche tranquille.

C'est ça !
Je peux ne rien faire le samedi après-midi et le dimanche. J'ai le lundi pour préparer ma semaine.

Ramanujan974
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Juin 2017 - 19:06

Ramanujan974 a écrit:
Daphné a écrit:
Ramanujan974 a écrit:Cela fait 4 ans que je travaille le samedi matin. Par choix, je demande ça chaque année au proviseur-adjoint !
Par contre, je demande à ne pas travailler le lundi, ce que j'ai aussi !
J'aime bien ce système : week-end du samedi midi au mardi matin.
Disons que ça permet de profiter de son dimanche tranquille.

C'est ça !
Je peux ne rien faire le samedi après-midi et le dimanche. J'ai le lundi pour préparer ma semaine.

Le problème c'est que les lundis fériés (Pâques, Pentecôte...passent à l'as ). J'ai essayé les deux systèmes: pas de cours le lundi, cours le lundi matin, et l'année prochaine je teste le lundi matin libre, si on me l'accorde, mon premier vœu étant le vendredi après-midi. Six jours au lycée ça fait des semaines longues et des week-ends qui passent vite, on a l'impression de ne jamais décrocher, mais l'ambiance du samedi matin est plutôt agréable (un peu moins cette année, car il y a beaucoup plus de classes qui ont cours ce jour-là, donc jour presque normal finalement).
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par ysabel le Dim 4 Juin 2017 - 19:16

Ramanujan974 a écrit:
Peinard a écrit:
• Ajout d’une semaine de vacances à Noël pour s’adapter à la fatigue des enfants, dans l’hypothèse examinée, la semaine était prise en repoussant le départ en vacances en juillet


Depuis que je suis à la Réunion, je préfère largement le système en place à celui de métropole, à savoir :
- vacances du 20 décembre au 25 janvier.
- rentrée le 16 août.

Franchement, sous mon climat lorrain, cela me ferait bien braire un mois de vacances quand les jours sont les plus courts et que le temps est pourri.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Caspar Goodwood le Dim 4 Juin 2017 - 19:24

ysabel a écrit:
Ramanujan974 a écrit:
Peinard a écrit:
• Ajout d’une semaine de vacances à Noël pour s’adapter à la fatigue des enfants, dans l’hypothèse examinée, la semaine était prise en repoussant le départ en vacances en juillet


Depuis que je suis à la Réunion, je préfère largement le système en place à celui de métropole, à savoir :
- vacances du 20 décembre au 25 janvier.
- rentrée le 16 août.

Franchement, sous mon climat lorrain, cela me ferait bien braire un mois de vacances quand les jours sont les plus courts et que le temps est pourri.

Sous mon climat légèrement plu méridional aussi...je préfère garder de longues vacances en été. Le climat réunionnais n'est pas celui de la métropole. En Écosse on rentre très tôt aussi, mais les élèves ne souffrent pas trop de la canicule.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par archeboc le Dim 4 Juin 2017 - 19:47

Enaeco a écrit:
trompettemarine a écrit:Merci de ne pas taper parce que vous avez dû répondre quinze mille fois à la questions :
Où sont placées légalement nos cinq semaines de congés payés ?

Sinon, comme la plupart d'entre vous, je travaille le dimanche, les jours fériés et les vacances (les grandes aussi, même si le rythme est moins soutenu : y a-t-il un travail intellectuel qui ne cesse pas ?)

http://www.nantes.snes.edu/index.php/2015-06-22-10-52-48/enseignants/140-les-conges-payes-des-enseignants

Il est considéré que nos 5 semaines de congés payés sont noyées dans les périodes de fermeture d'établissement qui excèdent très largement les 5 semaines. Elles ne sont donc pas placées, le droit aux congés payés étant respecté.

Il y a un autre droit, consacré par une jurisprudence européenne, c'est celui de la notification des congés : un salarié doit connaître les dates de ses congés dans un délai raisonnable. Tant que l'Etat ne rappelle pas les enseignants durant les petites vacances, ne leur donne pas du travail obligatoire (genre formation continue), le calendrier des vacances doit valoir notification, mais si l'Etat pousse la caporalisation du métier jusqu'à confier des missions obligatoires durant les vacances, le droit à notification des congés ne serait plus respecté.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Verdurette le Dim 4 Juin 2017 - 20:57

Pour moi qui vis séparée de mon compagnon depuis cinq ans, faute de pouvoir muter, les vacances sont les seuls moments que nous pouvons passer ensemble (le reste du temps, nous n'avons que des week-ends toutes les 2 ou 3 semaines), donc je ne suis pas prête à faire une croix dessus tant qu'on ne me laisse pas muter en paix.

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Enaeco le Lun 5 Juin 2017 - 1:12

archeboc a écrit:
Enaeco a écrit:
trompettemarine a écrit:Merci de ne pas taper parce que vous avez dû répondre quinze mille fois à la questions :
Où sont placées légalement nos cinq semaines de congés payés ?

Sinon, comme la plupart d'entre vous, je travaille le dimanche, les jours fériés et les vacances (les grandes aussi, même si le rythme est moins soutenu : y a-t-il un travail intellectuel qui ne cesse pas ?)

http://www.nantes.snes.edu/index.php/2015-06-22-10-52-48/enseignants/140-les-conges-payes-des-enseignants

Il est considéré que nos 5 semaines de congés payés sont noyées dans les périodes de fermeture d'établissement qui excèdent très largement les 5 semaines. Elles ne sont donc pas placées, le droit aux congés payés étant respecté.

Il y a un autre droit, consacré par une jurisprudence européenne, c'est celui de la notification des congés : un salarié doit connaître les dates de ses congés dans un délai raisonnable. Tant que l'Etat ne rappelle pas les enseignants durant les petites vacances, ne leur donne pas du travail obligatoire (genre formation continue), le calendrier des vacances doit valoir notification, mais si l'Etat pousse la caporalisation du métier jusqu'à confier des missions obligatoires durant les vacances, le droit à notification des congés ne serait plus respecté.


A ce petit jeu là, on va se retrouver avec des vacances clairement notifiées, du 14 juillet au 18 aout et on sera corvéable à merci le reste du temps, pendant les petites vacances.

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par archeboc le Lun 5 Juin 2017 - 10:09

Enaeco a écrit:Il y a un autre droit, consacré par une jurisprudence européenne, c'est celui de la notification des congés : un salarié doit connaître les dates de ses congés dans un délai raisonnable. Tant que l'Etat ne rappelle pas les enseignants durant les petites vacances, ne leur donne pas du travail obligatoire (genre formation continue), le calendrier des vacances doit valoir notification, mais si l'Etat pousse la caporalisation du métier jusqu'à confier des missions obligatoires durant les vacances, le droit à notification des congés ne serait plus respecté.


A ce petit jeu là, on va se retrouver avec des vacances clairement notifiées, du 14 juillet au 18 aout et on sera corvéable à merci le reste du temps, pendant les petites vacances.[/quote]

Il me semble qu'il faut au moins une semaine séparée des quatre autres. A vérifier, mais c'était du moins le principe de la cinquième semaine de congés du programme commun.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par ProvençalLeGaulois le Lun 5 Juin 2017 - 10:11

archeboc a écrit:
Enaeco a écrit:

A ce petit jeu là, on va se retrouver avec des vacances clairement notifiées, du 14 juillet au 18 aout et on sera corvéable à merci le reste du temps, pendant les petites vacances.

Il me semble qu'il faut au moins une semaine séparée des quatre autres. A vérifier, mais c'était du moins le principe de la cinquième semaine de congés du programme commun.

Rien de plus facile, une semaine à Noël, quatre en été...

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Enaeco le Lun 5 Juin 2017 - 10:24

On est sur du 16 semaines de vacances officielles élèves.
Donc si on veut morceler, on peut même isoler les 5 semaines différentes dans le calendrier, les possibilités ne manquent pas.
Pas sur qu'on soit gagnant de se la jouer "code du travail" sur ce coup la...

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par lene75 le Lun 5 Juin 2017 - 10:35

johel a écrit:A mon avis collègues de secondaire vous n'avez aucune crainte à avoir...Cela ne concernera que nous en premier degré...

Ça je n'y crois pas du tout. Quand j'étais élève en primaire, les lycées commençaient en décalé en septembre (vers le 10) pour compenser le bac qui rognait sur juillet alors que collèges et primaires commençaient environ une semaine plus tôt. Ça a peut-être duré 2 ou 3 ans maxi et puis les lycées ont été alignés, sans partir en vacances plus tôt en juillet. Et maintenant tout le monde bosse en juillet et tout le monde reprend début septembre voire fin août, comme ça c'est réglé.

Il est possible qu'entreprises et familles ne soient pas d'accord avec la réduction des vacances d'été, même avec zonage (les employés d'une même entreprise habitant généralement dans la même zone) : poser ses congés entre le 15 juillet et le 15 août est déjà compliqué à cause de la forte demande à ce moment-là : il y a souvent des roulements ou des arrangements du type deux semaines seulement pendant cette période, le reste obligatoirement en dehors. Si les vacances sont réduites à ça, certains parents n'auront plus du tout de vacances communes avec leurs enfants, sauf à fermer totalement les entreprises pendant un mois. Sans compter le pb des parents divorcés.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Whypee le Lun 5 Juin 2017 - 11:28

Nous, les vieux, rentrions vers le 15 septembre et avions le résultat du bac (ou BTS) vers le 20 juin. Et entre deux notre semaine était constituées de 40 heures de cours ! Même pas mort Very Happy

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Finrod le Lun 5 Juin 2017 - 11:40

C'est étonnant, je n'ai vu personne souligner le fait qu'en été, dans certains ETB, la chaleur est tellement étouffante qu'il est impossible de travailler.
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par ProvençalLeGaulois le Lun 5 Juin 2017 - 11:51

Ça a été évoqué dès la première page du fil.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par Daphné le Lun 5 Juin 2017 - 11:54

Finrod a écrit:C'est étonnant, je n'ai vu personne souligner le fait qu'en été, dans certains ETB, la chaleur est tellement étouffante qu'il est impossible de travailler.

Si je l'ai fait : un peu plus haut, avec le calendrier climatique et la possibilité de fermeture des établissements à partir de 30° comme en Allemagne.
Des années le bac s'est passé ici avec des T° dans les salles de plus de 40°, salles en plein soleil, fenêtres bloquées et impossibles à ouvrir autrement qu'en oscillo-battant. De la folie.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanquer remet le calendrier scolaire en chantier

Message par VinZT le Lun 5 Juin 2017 - 12:28

Aux Antilles nous travaillons quotidiennement avec 30° ou plus dans des salles non climatisées. Quand on ose évoquer le problème, en allant dans les bureaux des chefs où il fait 21°, on s'entend dire qu'il n'y a pas d'argent pour ça et que circulez y a rien à voir. Même son de cloche à la région (avec parfois de jolies remarques du style « mais si vous ne supportez pas le climat, fallait pas muter ici ».

Faut se faire une raison, les gars, notre confort (et celui des élèves) ils s'en tamponnent le coquillart avec une pelle à tarte …

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum