Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rabelais
Grand Maître

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Rabelais le Dim 4 Juin 2017 - 13:13
@skindiver a écrit:Personne ne nous empêchait de faire un CAP plomberie...

Perso je préfère mon salaire inférieur à l'heure que celui d'un plombier plutôt que de gagner plus mais de passer des heures les mains dans les déjections des autres...
Je ne voudrais pas paraître trop abrupte, mais c'est souvent ce que l'on fait et je me demande si la métaphore n'est pas pire que la réalité.
Devenir plombier me dérangerait moins en ce sens.
:blague:
avatar
nightowl
Niveau 7

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par nightowl le Dim 4 Juin 2017 - 14:50
Whypee a écrit:Cela faisait 5 ans que je n'avais pas réparé de matériel informatique pour cause de mépris. Du coup la famille, amis et collègues allaient chez les professionnels. Bizarrement, tous reviennent et me proposent de me rémunérer pour que je jette un œil sur leur matériel défectueux...
Un tarif horaire de 88 € hors forfait (et des délais long). J'habite en Outre mer. Enseignant Uberisé - Page 2 890557982
J'ai arrêté d'aider certains collègues mais pas tous. Un peu de bienveillance permet d'avoir la paix ailleurs. Enseignant Uberisé - Page 2 437980826
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Elaïna le Dim 4 Juin 2017 - 15:05
LordSteven a écrit:J'avoue que quelque part j'admire les collègues qui peuvent simplement envisager des activités  régulières annexes. Entre les cours, les préparations et les copies je n'en aurais tout simplement pas le temps si je veux avoir une vie personnelle à côté. Certes j'ai moi même une autre activité mais qui n'est pas soumise à des horaires fixes, donc essentiellement réalisée pendant les vacances.
Si vous pouvez me donner la recette pour dégager du temps la semaine je suis preneur,  mais si tel est le cas j'ai peur que cela n'apporte de l'eau au moulin de deux qui estimenpourrait enseigner plus de 20 heures par semaine avec la même qualité de préparation.

- refuser toutes les missions hors enseignement (par exemple je refuse d'être PP, déléguée etc)
- corriger au boulot, sur la moindre heure de trou
- utiliser le manuel si possible, ne pas se prendre la tête 107 ans à faire des super-polys
- se faire confiance pour corriger : personnellement j'ai le souvenir de ma mère qui passait 15, 20 minutes sur une copie ! des soirées entières à corriger ! elle faisait une première correction, puis une 2e, etc, ça n'en finissait pas car elle ne se faisait pas confiance
- ne pas trop s'embêter avec le ludique, les activités extraordinaires etc : moi je fais cours, et j'évalue mes élèves, j'estime que c'est déjà pas mal

à côté, je fais des colles en prépa et quelques cours par ci par là pour une grande école de l'enseignement supérieur
Les colles me rapportent une soixantaine d'euros par après-midi mais il faut déduire les frais de garde de mes enfants et le trajet donc au final il ne reste plus grand chose - contrairement à ce que pensait l'inspectrice qui m'a reproché de "chercher à m'enrichir en CPGE en négligeant mes élèves" (et de toute façon, les impôts passent par là après, donc le gain doit vraiment être négligeable, mais ce sont des heures où j'ai vraiment plaisir à être professeur d'histoire alors je continue)
Les cours pour la grande école, c'est un peu moins de 50 euros de l'heure net

Avec tout ça j'arrive à ne jamais bosser le soir et le we, ou alors exceptionnellement, c'est un choix personnel et familial (je n'aurais pas supporté de faire comme mes parents qui passaient des heures le soir à corriger)
avatar
nightowl
Niveau 7

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par nightowl le Dim 4 Juin 2017 - 15:09
@Elaïna a écrit:
LordSteven a écrit:J'avoue que quelque part j'admire les collègues qui peuvent simplement envisager des activités  régulières annexes. Entre les cours, les préparations et les copies je n'en aurais tout simplement pas le temps si je veux avoir une vie personnelle à côté. Certes j'ai moi même une autre activité mais qui n'est pas soumise à des horaires fixes, donc essentiellement réalisée pendant les vacances.
Si vous pouvez me donner la recette pour dégager du temps la semaine je suis preneur,  mais si tel est le cas j'ai peur que cela n'apporte de l'eau au moulin de deux qui estimenpourrait enseigner plus de 20 heures par semaine avec la même qualité de préparation.

- refuser toutes les missions hors enseignement (par exemple je refuse d'être PP, déléguée etc)
- corriger au boulot, sur la moindre heure de trou
- utiliser le manuel si possible, ne pas se prendre la tête 107 ans à faire des super-polys
- se faire confiance pour corriger : personnellement j'ai le souvenir de ma mère qui passait 15, 20 minutes sur une copie ! des soirées entières à corriger ! elle faisait une première correction, puis une 2e, etc, ça n'en finissait pas car elle ne se faisait pas confiance
- ne pas trop s'embêter avec le ludique, les activités extraordinaires etc : moi je fais cours, et j'évalue mes élèves, j'estime que c'est déjà pas mal


à côté, je fais des colles en prépa et quelques cours par ci par là pour une grande école de l'enseignement supérieur
Les colles me rapportent une soixantaine d'euros par après-midi mais il faut déduire les frais de garde de mes enfants et le trajet donc au final il ne reste plus grand chose - contrairement à ce que pensait l'inspectrice qui m'a reproché de "chercher à m'enrichir en CPGE en négligeant mes élèves" (et de toute façon, les impôts passent par là après, donc le gain doit vraiment être négligeable, mais ce sont des heures où j'ai vraiment plaisir à être professeur d'histoire alors je continue)
Les cours pour la grande école, c'est un peu moins de 50 euros de l'heure net

Avec tout ça j'arrive à ne jamais bosser le soir et le we, ou alors exceptionnellement, c'est un choix personnel et familial (je n'aurais pas supporté de faire comme mes parents qui passaient des heures le soir à corriger)
J'applique ces deux-là et je passe moins de temps. Par contre, utiliser le livre, sans moi. Sauf pour les exercices.
Pour les missions annexes, uniquement celles qui m'intéressent (genre pas le CESC)
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Elaïna le Dim 4 Juin 2017 - 15:14
Ha c'est sûr que parfois le manuel est bien pourri !
dans mon ancien lycée, le manuel d'histoire était super bien, je l'utilisais beaucoup (ça m'a été reproché à l'inspection - j'ai tenté l'humour à base de "oui mais ça fait économiser du papier", j'aurais pas dû, je me suis fait flinguer à vue parce que "le manuel n'est pas adapté à tous les élèves" (je n'ai toujours pas compris à qui il était adapté alors))
cette année dans mon nouveau bahut il n'est vraiment pas terrible, du coup je fais des photocopies de mon ancien manuel - c'est nul, mais bon !

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
nightowl
Niveau 7

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par nightowl le Dim 4 Juin 2017 - 15:19
@Elaïna a écrit:Ha c'est sûr que parfois le manuel est bien pourri !
dans mon ancien lycée, le manuel d'histoire était super bien, je l'utilisais beaucoup (ça m'a été reproché à l'inspection - j'ai tenté l'humour à base de "oui mais ça fait économiser du papier", j'aurais pas dû, je me suis fait flinguer à vue parce que "le manuel n'est pas adapté à tous les élèves" (je n'ai toujours pas compris à qui il était adapté alors))
cette année dans mon nouveau bahut il n'est vraiment pas terrible, du coup je fais des photocopies de mon ancien manuel - c'est nul, mais bon !

Depuis quand l'avis d'un IA-IPR est important. Comme tous les [modéré], il a un avis...
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Elaïna le Dim 4 Juin 2017 - 15:23
@nightowl a écrit:
@Elaïna a écrit:Ha c'est sûr que parfois le manuel est bien pourri !
dans mon ancien lycée, le manuel d'histoire était super bien, je l'utilisais beaucoup (ça m'a été reproché à l'inspection - j'ai tenté l'humour à base de "oui mais ça fait économiser du papier", j'aurais pas dû, je me suis fait flinguer à vue parce que "le manuel n'est pas adapté à tous les élèves" (je n'ai toujours pas compris à qui il était adapté alors))
cette année dans mon nouveau bahut il n'est vraiment pas terrible, du coup je fais des photocopies de mon ancien manuel - c'est nul, mais bon !

Depuis quand l'avis d'un IA-IPR est important. Comme tous les[modéré], il a un avis...

je suis bien d'accord, mais en tout cas je m'en suis bien pris plein la tronche sur le moment ^^ mais comme dit l'autre, ça m'en touchait une sans faire bouger l'autre, en fait !
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par trompettemarine le Dim 4 Juin 2017 - 15:23
@L_Apeiron a écrit:Bonjour à tous,

Je voulais vous faire part d'une expérience récente - liée à ce que certains d'entre nous vivent sûrement : la recherche de complément d'activité pour des compléments de revenus. Le réflexe consiste à faire des HSA/HSE, mais j'avoue que mes conditions d'exercice du métier (Lycée de Marseille ; en maths) deviennent plus que pénibles. Je voulais donc voir d'autres horizons.

J'ai fait l'expérience de Kartable : ils proposent des missions pour créer du contenu. Ils demandent expressément de devenir auto-entrepreneur, ce que j'ai fait. La première mission est assez simple, et est proposé pour une modique somme, mais le flou est total sur les cotisations et autres taxes. Au final, je pense m'en tirer pour 25/30 euros pour environs 2h30 de boulot. Je n'arrive pas à m'enlever de la tête que pendant ce temps, cette start-up s'en met plein les poches... Je ne sais ce que vous en pensez...

En parallèle, je viens d'avoir une proposition pour travailler dans une école d'ingénieur : faire 3 heures de TD par semaine. Et là... le tarif proposé est de 35 euros de l'heure.

Je ne sais que penser de cela, si ce n'est ce que j'évoque dans le titre : notre uberisation d'un côté, et un profond mépris de la part de nos administratifs qui nous "remplissent" des classes totalement délirante du point de vue du niveau des élèves (par ex. des élèves de TS qui ne savent pas dériver "x^2+1").

Je ne sais la perception que vous avez de tout cela...

Marc


Kartable ne reçoit-il pas des subventions de l'Etat ?

De mon côté, j'interdis à mes élèves d'aller sur ce site.
Cela ferait un bon cas d'étude pour un professeur de SES (ce que je ne suis pas, malheureusement).
J'espère qu'un jour un journaliste consciencieux mettra le nez dans cette entreprise plus que douteuse.

Cher collègue, pour éviter de finir dans le rouge à la fin du mois, je ne puis que t'engager à aller vers d'autres voies  que celle de Kartable : il y a les cours particuliers,  si tu es agrégé, demande à faire des Khôlles ; il y aussi des offres de chargé de mission parfois rémunérées, regarde aussi du côté des IMP dans ton établissement (tutorat, référent culturel, coordinateur). En tant que professeur de mathématiques, d'autres horizons peuvent s'ouvrir à toi comme des vacations dans les universités ou dans d'autres écoles.
Mais évite d'entrer de ton plein gré dans cette forme nouvelle d'esclavage.
Bon courage ! fleurs2
Cisil
Cisil
Niveau 10

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Cisil le Dim 4 Juin 2017 - 15:48
@Elaïna a écrit:

- refuser toutes les missions hors enseignement (par exemple je refuse d'être PP, déléguée etc)
- corriger au boulot, sur la moindre heure de trou
- utiliser le manuel si possible, ne pas se prendre la tête 107 ans à faire des super-polys
- se faire confiance pour corriger
: personnellement j'ai le souvenir de ma mère qui passait 15, 20 minutes sur une copie ! des soirées entières à corriger ! elle faisait une première correction, puis une 2e, etc, ça n'en finissait pas car elle ne se faisait pas confiance
- ne pas trop s'embêter avec le ludique, les activités extraordinaires etc : moi je fais cours, et j'évalue mes élèves, j'estime que c'est déjà pas mal

à côté, je fais des colles en prépa et quelques cours par ci par là pour une grande école de l'enseignement supérieur
Les colles me rapportent une soixantaine d'euros par après-midi mais il faut déduire les frais de garde de mes enfants et le trajet donc au final il ne reste plus grand chose - contrairement à ce que pensait l'inspectrice qui m'a reproché de "chercher à m'enrichir en CPGE en négligeant mes élèves" (et de toute façon, les impôts passent par là après, donc le gain doit vraiment être négligeable, mais ce sont des heures où j'ai vraiment plaisir à être professeur d'histoire alors je continue)
Les cours pour la grande école, c'est un peu moins de 50 euros de l'heure net

Avec tout ça j'arrive à ne jamais bosser le soir et le we, ou alors exceptionnellement, c'est un choix personnel et familial (je n'aurais pas supporté de faire comme mes parents qui passaient des heures le soir à corriger)

Je fais en partie comme toi : manuels, corrections et surtout temps sur place rentabilisé.  Je suis au collège de 8h30 à 17h00, du lundi au vendredi (sauf mercredi bien sûr !), et ce alors que je commence parfois plus tard et que je n'ai pas cours le vendredi après-midi, et surtout que je pourrais rentrer chez moi puisque je suis à six minutes de mon établissement... Depuis que je fonctionne comme ça, j'ai enfin une vraie vie à côté ! Bon, ça n'empêche pas d'avoir parfois du boulot le week-end ou certains soirs, mais ça devient de plus en plus rare -l'expérience, ma brave amie Enseignant Uberisé - Page 2 2289946511 - et au moins je n'ai plus le sentiment de ne faire que ça de mes soirées ou de mes jours de repos.

Pour le reste, je suis PP de 4ème de longue date (ce n'est pas ça qui est le plus chronophage) et je propose chaque année un séjour en Espagne (mais ça, c'est un autre débat...).
J'ai fais des vacations pendant huit ans en école d'ingé (entre 2h00 et 5h30 semaine selon les années), je me suis régalée intellectuellement, mais j'ai arrêté parce que je n'arrivais plus à suivre physiquement.
Le rythme que j'ai maintenant me convient parfaitement, mais clairement, je songe parfois à refaire des heures ailleurs pour soulager les fins de mois...

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
Lefteris
Lefteris
Empereur

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Lefteris le Dim 4 Juin 2017 - 16:21
Comme Elaïna, je dégage de plus en plus de temps en, appliquant les mêmes principes. J'ai vu que travailler sans cesse, faire des polycops ne sert strictement à rien. Ou plutôt si : à être claqué, à ne plus avoir le temps de se cultiver à force d'être à flux tendu. Il vaut mieux la maîtrise disciplinaire qui permet de rebondir aisément, de préparer vite, un bon esprit critique pour choisir dans le manuel (ou d'autres manuels), des corrections rapides , aucune activité extra-pro. Les auteurs de manuels ne sont pas tous des crétins comme on veut le faire croire aux stagiaires (ils n'ont pas tous la même logique de parcours, mais c'est à nous de trier) et un texte patrimonial n'est pas moins patrimonial parce qu'il est dans un manuel, les corrections précises et chronophages ne sont pas lues (les élèves ne regardent que la note et souvent déchirent quand ça ne leur va pas, je préfère encore faire un corrigé que je mets sur le site). Si je voulais donner des cours, je pourrais le faire désormais (mais je préfère vivre un peu hein, ou faire du sport).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
titrit
titrit
Niveau 6

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par titrit le Dim 4 Juin 2017 - 16:22
Pour ma part, si ma situation perdure avec un salaire aussi peu conséquent, je compte m'organiser en donnant des cours de dessin/peinture et en liant ceux-ci avec de l'art thérapie, ou autre technique comme la sophrologie... Bref, rien à voir avec mes cours actuels. Je ne veux pas me déclarer, car c'est vraiment une histoire à se faire avoir... j'ai déjà donné. (Maison des Artistes)
C'est plus agréable qu'un cours en classe et cela me permet de faire abstraction de pas mal de trucs négatifs que je ramène de mon établissement...tensions, indigestions, pressions!

Mais pour l'avoir fait, alors que j'avais encore des cours à préparer, je peux dire que j'étais TRES fatiguée au final! Donc, il faut s'organiser (comme dit plus haut) pour optimiser son temps.
Hernanelgrande
Hernanelgrande
Niveau 3

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Hernanelgrande le Dim 4 Juin 2017 - 16:54
Pourquoi quelqu'un ayant étudie les mathématiques ferait-il de l'enseignement? :-S

C'est sûr qu'on peut avoir mieux...
Caspar
Caspar
Bon génie

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Caspar le Dim 4 Juin 2017 - 16:55
@Elaïna a écrit:Ha c'est sûr que parfois le manuel est bien pourri !
dans mon ancien lycée, le manuel d'histoire était super bien, je l'utilisais beaucoup (ça m'a été reproché à l'inspection - j'ai tenté l'humour à base de "oui mais ça fait économiser du papier", j'aurais pas dû, je me suis fait flinguer à vue parce que "le manuel n'est pas adapté à tous les élèves" (je n'ai toujours pas compris à qui il était adapté alors))
cette année dans mon nouveau bahut il n'est vraiment pas terrible, du coup je fais des photocopies de mon ancien manuel - c'est nul, mais bon !

Tu ne savais pas que les manuels c'et le Mal ? :diablecontent: Ne pas les utiliser = des tonnes de photocopies ou alors le tout numérique, qui a aussi ses inconvénients, y compris d'un point de vue écologique. les manuels font gagner du temps à l'enseignant, donc c'est très vilain de les utiliser (alors qu'ils ont été élaborés par des professeurs chevronnés et passionnés, des IPR, des formateurs... donc les même qui prônent la séquence montée de A à Z par le professeur, surtout stagiaire). Fin du HS.
Li-Li
Li-Li
Érudit

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Li-Li le Dim 4 Juin 2017 - 17:13
J'essaie aussi de bosser plus efficacement et cette année je n'ai pratiquement pas travaillé de mes vacances, à part deux ou trois jours pour les corrections de Brevet Blanc.
Après j'aime beaucoup mon travail et j'ai le temps de m'investir, donc l'année prochaine je mets un peu de beurre dans les épinards avec deux projets qui me tiennent à coeur et qui me permettent de cumuler des HSE pour du plaisir. Je ne souhaite plus faire d'heures supp devant classe je trouve que c'est un investissement trop important pour le salaire récupéré.
Et dans notre collège nous faisons école ouverte sur le mercredi après-midi ou samedi matin. C'est de petits groupes d'élèves, des projets une rémunération correcte.
Isis39
Isis39
Bon génie

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Isis39 le Dim 4 Juin 2017 - 17:17
Pour gagner un peu d'argent à côté, il vaut mieux éviter Kartable.
On peut travailler pour un manuel, pour Canopé. J'ai aussi fait un temps des fiches pédagogiques pour lesite.tv. C'était très bien payé.
Caspar
Caspar
Bon génie

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Caspar le Dim 4 Juin 2017 - 17:19
Le problème de l'école ouverte ou des stages de vacances, c'est que ça donne du crédit à l'idée que les établissements devraient être ouverts toute l'année, et que les professeurs soient eux aussi présents toute l'année.
Li-Li
Li-Li
Érudit

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Li-Li le Dim 4 Juin 2017 - 17:26
Caspar Goodwood a écrit:Le problème de l'école ouverte ou des stages de vacances, c'est que ça donne du crédit à l'idée que les établissements devraient être ouverts toute l'année, et que les professeurs soient eux aussi présents toute l'année.

J'avoue que je ne serai pas à Mayotte je ne participerai pas, mais quand je vois le désœuvrement de nos élèves et les problèmes de violence on tente l'aventure école ouverte pour leur donner un endroit où faire quelque chose.
Je n'aime pas trop non plus que l'on puisse se servir de cela pour donner du crédit...
Caspar
Caspar
Bon génie

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Caspar le Dim 4 Juin 2017 - 17:28
Oui, je comprends que cela puisse être utile dans certains endroits mais pour l'instant je refuse ce genre de chose, ainsi que les remplacements de type "Robien", tant qu'on ne m'y oblige pas.
avatar
ned3379
Niveau 2

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par ned3379 le Dim 4 Juin 2017 - 17:36
Ca me fait penser à une expérience qui s'est produite quelques fois.
Depuis mes 14 ans, je donne des cours particuliers, en partie via un organisme, [propos illégal].
Ca marche beaucoup en bouche à oreille maintenant que j'ai un petit réseau, mais depuis 2-3 ans, la "crise" faisant son oeuvre, on a le droit à des demandes assez incroyables.

J'ai eu par exemple une mère qui voulait une remise à niveau en maths et français sur une semaine pour le passage en 6ème de son enfant. Elle voulait faire une dizaine d'heures à "entre 5 et 10 euros de l'heure". Bah j'ai refusé. Elle trouvera bien un esclave pour faire ça.

Il y a peu, un ancien élève, actuellement en TermS, me demande du soutien en vue du bac. Je lui dis que vu le niveau, je prendrais 20€ de l'heure, minimum (prix d'ami, c'est quand même Term S, pas CM1). Il a dit que ça faisait trop cher parce qu'il a un prof de maths qui le fait pour 12 de l'heure, ce à quoi je lui ai répondu que c'était presque la paie d'une femme de ménage, pas de quelqu'un ayant eu le concours et un (au moins) master.

Au final, les gens vont aller vers des personnes prêtes à tout pour un peu d'argent, feront les choses à l'arrache (parce qu'on peut décemment pas faire ça bien à 10 de l'heure, puisque ça nécessite d'avoir beaucoup d'élèves). Ils vont avoir l'impression de faire une économie d'argent sans voir plus loin.

Dans le même genre, j'ai une amie de la famille en première S, elle galère en maths malgré le fait d'avoir une prof de math en cours particuliers. Je lui ai demandé quelle était cette prof : 19 ans, fac de droit, 12 au bac en math en 2015, 15€/heure.
Bah oui, elle est moins chère que moi, mais bon, on va pas être surpris que sa moyenne en math ne franchisse pas le 7.

Il y a ubérisation si on l'accepte. Faut être patients, les personnes qui vont payer un prof 10 de l'heure, quand ils se rendront compte qu'ils jettent de l'argent pour rien, ils finiront par se dire que 20 de l'heure, c'est finalement pas cher payé pour ce travail (qu'ils n'arrivent pas à faire ou n'ont pas le temps de le faire).
Alegato.
Alegato.
Niveau 7

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Alegato. le Dim 4 Juin 2017 - 17:46
En tout cas pour pouvoir donner des cours particuliers, il faut des élèves en difficultés. Dans mon établissement, de nombreux profs mettent des notes excellentes à quasiment toute la classe, l'échec (en apparence) a presque totalement disparu. C'est beau le progrès non ? Très peu de familles cherchent donc des cours particuliers pour leurs enfants.
Finrod
Finrod
Expert

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Finrod le Dim 4 Juin 2017 - 17:48
@ned3379 a écrit:Ca me fait penser à une expérience qui s'est produite quelques fois.
Depuis mes 14 ans, je donne des cours particuliers, en partie via un organisme, [propos illégal].
Ca marche beaucoup en bouche à oreille maintenant que j'ai un petit réseau, mais depuis 2-3 ans, la "crise" faisant son oeuvre, on a le droit à des demandes assez incroyables.

J'ai eu par exemple une mère qui voulait une remise à niveau en maths et français sur une semaine pour le passage en 6ème de son enfant. Elle voulait faire une dizaine d'heures à "entre 5 et 10 euros de l'heure". Bah j'ai refusé. Elle trouvera bien un esclave pour faire ça.

Il y a peu, un ancien élève, actuellement en TermS, me demande du soutien en vue du bac. Je lui dis que vu le niveau, je prendrais 20€ de l'heure, minimum (prix d'ami, c'est quand même Term S, pas CM1). Il a dit que ça faisait trop cher parce qu'il a un prof de maths qui le fait pour 12 de l'heure, ce à quoi je lui ai répondu que c'était presque la paie d'une femme de ménage, pas de quelqu'un ayant eu le concours et un (au moins) master.

Au final, les gens vont aller vers des personnes prêtes à tout pour un peu d'argent, feront les choses à l'arrache (parce qu'on peut décemment pas faire ça bien à 10 de l'heure, puisque ça nécessite d'avoir beaucoup d'élèves). Ils vont avoir l'impression de faire une économie d'argent sans voir plus loin.

Dans le même genre, j'ai une amie de la famille en première S, elle galère en maths malgré le fait d'avoir une prof de math en cours particuliers. Je lui ai demandé quelle était cette prof : 19 ans, fac de droit, 12 au bac en math en 2015, 15€/heure.
Bah oui, elle est moins chère que moi, mais bon, on va pas être surpris que sa moyenne en math ne franchisse pas le 7.

Il y a ubérisation si on l'accepte. Faut être patients, les personnes qui vont payer un prof 10 de l'heure, quand ils se rendront compte qu'ils jettent de l'argent pour rien, ils finiront par se dire que 20 de l'heure, c'est finalement pas cher payé pour ce travail (qu'ils n'arrivent pas à faire ou n'ont pas le temps de le faire).

Oui enfin en TS c'est minimum 30 euros de l'heure...
avatar
ned3379
Niveau 2

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par ned3379 le Dim 4 Juin 2017 - 17:52
Pour ça que je disais "prix d'ami"... si je connais pas la personne, je demande 30. Le plus fréquent pour le bac c'est 25 pour les enfants de collègues ou amis.
Alegato.
Alegato.
Niveau 7

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Alegato. le Dim 4 Juin 2017 - 18:38
Visiblement, les prix n'ont pas suivi l'inflation, il y a 15 ans lorsque j'étais étudiant, je prenais 30 euros de l'heure pour donner des cours particuliers à des élèves de 1S.
Honchamp
Honchamp
Expert

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Honchamp le Dim 4 Juin 2017 - 20:32
@Elaïna a écrit:
@nightowl a écrit:
@Elaïna a écrit:Ha c'est sûr que parfois le manuel est bien pourri !
dans mon ancien lycée, le manuel d'histoire était super bien, je l'utilisais beaucoup (ça m'a été reproché à l'inspection - j'ai tenté l'humour à base de "oui mais ça fait économiser du papier", j'aurais pas dû, je me suis fait flinguer à vue parce que "le manuel n'est pas adapté à tous les élèves" (je n'ai toujours pas compris à qui il était adapté alors))
cette année dans mon nouveau bahut il n'est vraiment pas terrible, du coup je fais des photocopies de mon ancien manuel - c'est nul, mais bon !

Depuis quand l'avis d'un IA-IPR est important. Comme tous les t*r*ud*c, il a un avis...

je suis bien d'accord, mais en tout cas je m'en suis bien pris plein la tronche sur le moment ^^ mais comme dit l'autre, ça m'en touchait une sans faire bouger l'autre, en fait !

Bien d'accord avec vous.
Moi aussi, je m'économise, particulièrement en fin d'année.

Sinon, Elaïna, c'est lequel ce manuel d'HG de lycée que tu trouves bien ?
MP si tu veux.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par Elaïna le Dim 4 Juin 2017 - 21:00
Honchamp, y'a pas de secret : au lycée, j'aime beaucoup les Belin, la collection David Colon, en particulier pour les secondes et premières
Les manuels avec la tranche noire (pour les terminales, je n'ai que la nouvelles mouture, rouge, qui est bien aussi cela dit)

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
corailc
corailc
Fidèle du forum

Enseignant Uberisé - Page 2 Empty Re: Enseignant Uberisé

par corailc le Dim 4 Juin 2017 - 21:42
Un collègue qui était un ancien militaire me disait qu'au delà de 25 heures de travail par semaine, il perdait de l'argent. Un bon manuel change déjà la vie mais c'est le mal absolu. Un collègue l'ayant utilisé lors de sa visite de validation de l'agreg interne s'est vu renouvelé car c'était un choix inadmissible scientifiquement selon l'inspecteur. Je me delande dans quelle mesure dire qu'on s'économise ne nous nuit pas pour les gens du ministère qui nous lisent...

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum