Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Verdurette le Dim 4 Juin 2017 - 20:52

Floisa n'a pas utilisé la citation, du coup on a l'impression que les erreurs orthographiques émanant de l'initiatrice du fil sont les siennes.

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Rendash le Dim 4 Juin 2017 - 20:54

@Celadon a écrit:Rendash, empereur certes, mais diplomate...
Enfin, heureusement qu'y a Bayrou...

C'est parce que j'ai un caractère doux et accommodant qui me pousse à arrondir les angles et à mettre les formes quand je mets une tarte.

Bayrou corrigera ça, en effet aai



@Verdurette a écrit:Floisa n'a pas utilisé la citation, du coup on a l'impression que les erreurs orthographiques émanant de l'initiatrice du fil sont les siennes.  

Elle devait au moins utiliser les guillemets. S'abstenir de poster une vacherie aurait pas mal fonctionné également Razz

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par floisa le Dim 4 Juin 2017 - 21:06

Je m'incline... mais maintiens ma perplexité.

floisa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Rendash le Dim 4 Juin 2017 - 21:19

@Seifer a écrit:Oui, tu seras en DU avec le mémoire à réaliser + nouvelle inspection et tout le tralala.

@lisette83 a écrit:
@Samothrace a écrit:Le mémoire est normalement une UE impossible à compenser : avec moins de 10/20 (ce qui semble être le cas, compte tenu du plagiat), le M2 MEEF ne vous sera pas délivré et vous devrez refaire une année de stage.
Cela dépend, ici cela se compense au-dessus de 8 mais, en cas de plagiat avéré, c'est peut-être une autre procédure.

Un renouvellement de stage est peut-être la meilleure chose qui puisse arriver : un tel plagiat pour un mémoire peut coûter beaucoup plus cher ...

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par skindiver le Lun 5 Juin 2017 - 0:06

Tu as clairement recopié les 5 pages sans rien modifier ou tu as quand même tout paraphrasé?
avatar
skindiver
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par archeboc le Lun 5 Juin 2017 - 0:17


La plagiat, en tant que tricherie a un examen, est-il passible de la sanction prévue pour les cas de triche : interdiction de passer un examen public pendant cinq ans ?

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par ycombe le Lun 5 Juin 2017 - 0:19

Pour plagier de nos jours, il faut tout de même manquer un peu d'information sur la question. On peut vraiment arriver en master sans savoir qu'il existe des sites dédiés à la détection du plagiat et que les universités y sont abonnées?
http://megamathsblog.blogspot.fr/2015/06/47-de-plagiat-dans-un-memoire-de-master.html

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Galette le Lun 5 Juin 2017 - 0:25

@archeboc a écrit:
La plagiat, en tant que tricherie a un examen, est-il passible de la sanction prévue pour les cas de triche : interdiction de passer un examen public pendant cinq ans ?

Je ne suis pas sûr que le rapport de stage soit vraiment un examen.
Et puis cette sanction est un maximum : le constat de la faute entraîne l'annulation de l'épreuve pour le candidat (donc ici non validation du M2 et du stage), ensuite s'il passe en commission de discipline, celle-ci peut ajouter une peine allant jusqu'aux fameux 5 ans d'interdiction. On peut imaginer que dans ce cas il obtienne un an d'interdiction avec sursis, histoire qu'il ne recommence pas pendant l'année de redoublement.
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par lisette83 le Lun 5 Juin 2017 - 8:10

Ce n'est pas un "simple" rapport de stage mais un mémoire qui peut être publié et il compte comme un EC de M2.

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par roxanne le Lun 5 Juin 2017 - 8:45

Et puis, il ne faudrait pas que ça te suive ou que ça se sache trop.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Celadon le Lun 5 Juin 2017 - 8:48

J'ai l'impression que cela va te vacciner à vie...
Entraîne-toi peut-être à ouvrir et fermer des guillemets ? Wink
Vraiment désolée que tu doives refaire une année.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Panta Rhei le Lun 5 Juin 2017 - 8:54

Ce qui me choque, c'est le "bon ça, va quoi: j'ai seulement plagié 5 pages" dans l'esprit d'un peut-être futur collègue (et donc fonctionnaire).

Le plagiat est interdit. Il n'y a pas de petit ou de gros plagiat. Il ne doit pas y en avoir. C'est tout.

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence

avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par sylvie57 le Lun 5 Juin 2017 - 8:58

Bonjour,

Je suis également stagiaire et il me semble peu probable qu'aucun document concernant la rédaction d'un Mémoire (et donc du plagiat) n'ait été remis aux étudiants.Dans mon académie, nous avons eu un fascicule de 30 pages nous expliquant les règles à respecter.
Voici la partie dévolue au plagiat Je mets en PJ la double page correspondant à ce point précis (enfin j'ai essayé mais mes documents sont trop 'lourds')

Enfin, il y est dit que:

[...]d'un point de vue juridique, le plagiat constitue une contrefaçon.Son auteur s'expose à des sanctions civiles(indemnisation de la victime)et pénales (lourdes amendes,voire emprisonnement)
Lorsque le plagiat est réalisé dans un contexte scolaire ou universitaire, son auteur doit en outre être traduit devant la section disciplinaire de son établissement qui peut prononcer diverses sanctions allant jusqu'à une interdiction illimitée d'inscription dans tout établissement d'enseignement supérieur[]
(Source:Guide pour la réalisation du Mémoire de Master/Espé de Lorraine)
avatar
sylvie57
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Une passante le Lun 5 Juin 2017 - 9:09

@vicdc75 a écrit: je tiens à préciser que je n'ai eu aucun retour de la part de mon tuteur de mémoire pendant l'année.

Sans vouloir accabler vicdc75 (qui n'est pas revenu(e) sur le fil ?), cette précision aussi m'a un peu fait tiquer parce qu'elle sous-entend que le tuteur n'ayant pas perçu le plagiat pendant l'année, il n'y avait pas de souci, et cela m'inquiète sur l'avenir de la profession.
Parfois, je me demande si la conscience professionnelle et la déontologie ne sont pas en train de disparaître...

En ce qui concerne les 5 années d'interdiction, ce n'est en effet qu'une peine maximale. Un élève de terminale pris en pleine triche pendant l'examen, sans aucun doute possible, n'a pas eu son bac mais a pu le repasser tranquillement l'année suivante comme si de rien n'était, la commission n'ayant pas jugé utile cette fameuse interdiction.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Philomèle le Lun 5 Juin 2017 - 9:21

@Une passante a écrit:
@vicdc75 a écrit: je tiens à préciser que je n'ai eu aucun retour de la part de mon tuteur de mémoire pendant l'année.

Sans vouloir accabler vicdc75 (qui n'est pas revenu(e) sur le fil ?), cette précision aussi m'a un peu fait tiquer parce qu'elle sous-entend que le tuteur n'ayant pas perçu le plagiat pendant l'année, il n'y avait pas de souci, et cela m'inquiète sur l'avenir de la profession.
Parfois, je me demande si la conscience professionnelle et la déontologie ne sont pas en train de disparaître...

Si tu suggères un laxisme de la part de l'évaluateur de ce travail, nous n'avons pas assez d'informations pour le savoir. Je vois beaucoup de stagiaires bâcler un travail en quelques semaines et tout remettre en une seule fois à la date limite. Cela pose un problème de suivi mais il y a un moment où il devient difficile à imputer au directeur du mémoire.

@Une passante a écrit:En ce qui concerne les 5 années d'interdiction, ce n'est en effet qu'une peine maximale. Un élève de terminale pris en pleine triche pendant l'examen, sans aucun doute possible, n'a pas eu son bac mais a pu le repasser tranquillement l'année suivante comme si de rien n'était, la commission n'ayant pas jugé utile cette fameuse interdiction.

Là encore, sans vouloir accabler davantage vicdc75, on parle de quelqu'un qui est fonctionnaire, en poste, rétribué, dans le cadre de sa formation à l'enseignement. Rien à voir avec un mineur en terminale. "Attitude éthique et responsable, etc." On attend de l'enseignant fonctionnaire qu'il soit capable de sanctionner les fraudes, ce qui devient douteux s'il pratique lui-même le plagiat.
avatar
Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Une passante le Lun 5 Juin 2017 - 9:33

Non, je tiquais justement sur le sous-entendu rejetant la faute sur le tuteur.

Et ma remarque sur les années d'interdiction était purement informative, parce que tout le monde semble y croire dur comme fer. Nous sommes bien d'accord qu'un futur enseignant n'est pas un lycéen.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par egomet le Lun 5 Juin 2017 - 9:53

@Whypee a écrit:
@floisa a écrit:Oui, justement: je citais le message ouvrant ce fil!
Il n'empêche que l'espace est nécessaire avant une ponctuation double.

Cette espace doit être insécable ! Ce qui est délicat avec certaines applications. Est-ce même possible sur ce forum?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par egomet le Lun 5 Juin 2017 - 9:59

@Panta Rhei a écrit:Ce qui me choque, c'est le "bon ça, va quoi: j'ai seulement plagié 5 pages" dans l'esprit d'un peut-être futur collègue (et donc fonctionnaire).

Le plagiat est interdit. Il n'y a pas de petit ou de gros plagiat. Il ne doit pas y en avoir. C'est tout.

C'est choquant dans l'esprit d'un professeur, fonctionnaire ou pas.

Il n'est pourtant pas difficile d'indiquer ses sources, si le texte reproduit représente "seulement" une petite partie du mémoire.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Presse-purée le Lun 5 Juin 2017 - 10:05

Ce fil est drôle.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par celinesud le Lun 5 Juin 2017 - 10:06

ah ?

celinesud
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Whypee le Lun 5 Juin 2017 - 10:16

@egomet a écrit:
@Whypee a écrit:
@floisa a écrit:Oui, justement: je citais le message ouvrant ce fil!
Il n'empêche que l'espace est nécessaire avant une ponctuation double.

Cette espace doit être insécable ! Ce qui est délicat avec certaines applications. Est-ce même possible sur ce forum_?
Bah, non pour un novice. Mais pas concerné dans ce cas ! <=== la preuve Razz


Dernière édition par Whypee le Lun 5 Juin 2017 - 10:18, édité 1 fois

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Philomèle le Lun 5 Juin 2017 - 10:18

@Une passante a écrit:Non, je tiquais justement sur le sous-entendu rejetant la faute sur le tuteur.

J'avais compris que tu pointais un problème de déontologie dans le suivi ! On est d'accord :  Smile
Je trouve souvent les étudiants (stagiaires ou non) prompts à se déresponsabiliser et à rejeter la faute sur autre chose qu'eux-mêmes. J'espère dans le cas présent que c'est une manière d'essayer de ne pas perdre la face et qu'il y a un vrai travail d'intégration dans la conscience morale des frontières à ne pas franchir. J'ai toujours un doute devant ce genre de propos.

@Une passante a écrit:Et ma remarque sur les années d'interdiction était purement informative, parce que tout le monde semble y croire dur comme fer. Nous sommes bien d'accord qu'un futur enseignant n'est pas un lycéen.

Pas futur enseignant dans le cas présent : lauréat d'un concours de recrutement, fonctionnaire stagiaire. Le statut de fonctionnaire implique d'être irréprochable dans l'exercice de son travail et suppose de la part de l'institution de veiller à ce que son fonctionnement le soit. Ce serait très grave qu'une université (puisqu'il s'agit d'un diplôme universitaire) couvre de telles pratiques.
avatar
Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par egomet le Lun 5 Juin 2017 - 10:18

@vicdc75 a écrit:Bonjour à tous,

Je suis actuellement stagiaire en lycée en lettres modernes, j'ai reçu la visite de l'inspecteur qui s'est plutôt bien passée, si tout se passe bien mon année devrait être validée, j'ai un très bon rapport avec ma tutrice de stage et il n'y a jamais de souci avec la proviseure du lycée où je suis en stage. Jusque là tout s'annonce plutôt bien pour la titularisation seul ombre au tableau la soutenance du mémoire et le mémoire que j'ai complètement ratés, la raison principale a été le plagiat... oui je sais c'est dramatique je suis une criminelle, c'est mal c'est ce que je n’arrête pas de me répéter depuis trois jours... J'explique rapidement en quoi à consister mon plagiat, grosso-modo 5 pages sur 48 pages plagiées sur différents sites et mon erreur de novice en matière de mémoire a été de ne pas avoir mentionné les sites en bas de pages, je tiens à préciser que je n'ai eu aucun retour de la part de mon tuteur de mémoire pendant l'année.
Bref, j'ai appris qu'une commission allait donc avoir lieu, avez-vous ou connaissez-vous quelqu'un qui a été dans cette situation et quelle en a été la finalité ?

Merci d'avance !

Dans ce genre de circonstances, quelles que soient les sanctions possibles, il convient de faire profil bas. Oublie l'argument du tuteur qui n'a pas vu la fraude. Assume tes responsabilités.
Essaie de voir si les 43 pages qui sont de toi sont de qualité suffisante pour se passer des 5 pages de "citations non déclarées".
Prépare à tout hasard une version corrigée, indiquant clairement les passages qui ne sont pas de toi, en respectant toutes les conventions de l'exercice.
Et sois clair sur ta ligne de défense: ignorance des règles de l'exercice (un peu casse-gueule), travail trop rapide (mouais), contrition etc. Rester au plus près de la vérité est sans doute la meilleure solution, surtout pour un professeur. Mais si la vérité est "j'espérais ne pas me faire prendre", il n'est pas sûr que cela suffise.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par egomet le Lun 5 Juin 2017 - 10:23

@Whypee a écrit:
@egomet a écrit:
@Whypee a écrit:
@floisa a écrit:Oui, justement: je citais le message ouvrant ce fil!
Il n'empêche que l'espace est nécessaire avant une ponctuation double.

Cette espace doit être insécable ! Ce qui est délicat avec certaines applications. Est-ce même possible sur ce forum_?
Bah, non pour un novice. Mais pas concerné dans ce cas ! <=== la preuve Razz

Bon, je suis novice en ce qui concerne la typo sur ce forum. Évidemment, si ta ponctuation se situe dans un post assez court, tu ne risques rien, mais si tu as une pensée un peu plus riche à développer, comment fais-tu?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par ycombe le Lun 5 Juin 2017 - 10:26

Si les stagiaires étaient malins, ils placeraient leurs mémoires sous licence publique rien à branler, ce qui règlerait la question légale (relative aux droits d'auteurs) du plagiat et poserait problème aux université: comment sanctionner quelque chose de légal ?.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire plagié/ Titularisation interrompue

Message par Rendash le Lun 5 Juin 2017 - 10:33

@ycombe a écrit:Si les stagiaires étaient malins, ils placeraient leurs mémoires sous licence publique rien à branler, ce qui règlerait la question légale (relative aux droits d'auteurs) du plagiat et poserait problème aux université: comment sanctionner quelque chose de légal ?.

"Si les stagiaires étaient malins" ? autrement dit, "les stagiaires sont cons" ? Bravo, le modérateur, hein  Rolling Eyes

Le problème est plutôt dans la mastérisation, ce mémoire MEEF est complètement absurde et vide de sens, il n'est là que pour faire croire aux formateurs de l'ESPE spécialistes en "sciences" de l'éducation qu'ils sont des universitaires. Cela étant, les tricheurs doivent être sanctionnés, c'est évident.


Dernière édition par Rendash le Lun 5 Juin 2017 - 10:35, édité 1 fois

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum