Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lit et rature
Niveau 8

qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par lit et rature le Mer 07 Juin 2017, 12:39
Qui a déjà travaillé sur les oeuvres suivantes ?

Réparer les vivants  Maylis de Kerangal

La Centrale - Elisabeth Filhol

Eldorado -Laurent Gaudé

D'avance soyez-en remercié(e)s )!

Lit et rature
avatar
Auz
Niveau 5

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Auz le Mer 07 Juin 2017, 14:48
Bonjour,

J'ai fait lire Réparer les vivants en cursive, les élèves aiment l'histoire mais le style les rebute (et moi aussi... en plus un film est sorti en novembre dernier). Eldorado passe bien, je m'en suis aussi servi en cursive (avec une écriture d'invention pour évaluer la lecture), ça marche bien, une de mes collègues l'a travaillé en analytique (avec 2 ou 3 lectures analytiques).
Je ne sais pas si ça aide beaucoup, bonne après midi!

_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Écusette de Noireuil le Lun 12 Juin 2017, 22:09
J'ai fait réparer les vivants en OI l'an dernier en première.  Pas vu le film qui n'était pas sorti. Les élèves ont bien adhéré et moi j'aime bien cette écriture, qui est intéressante à étudier et qui leur a pu dans l'ensemble.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par V.Marchais le Mar 13 Juin 2017, 09:25
C'est le genre de bouquins que je lis le soir dans mon lit. Ça ne me choque pas du tout qu'on les donne en cursive. Par contre, en tant que mère d'un lycéen, franchement, j'aurais les boules que mon fils, qui a toute sa culture à construire, étudie ça plutôt que des classiques (et ne me dites pas qu'on peut faire les deux, ce n'est pas vrai : quand vous faites ça, vous ne faites pas autre chose à la place). Je me dirais, faich, je vais encore devoir faire le boulot à la maison.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Orlanda le Mar 13 Juin 2017, 09:28
Non, et je ne le ferai pas.
Même avec des classes technologiques, qui ont elles aussi droit à l'étude d'une véritable littérature classique qui certes les barbera, mais pas moins que les oeuvres sus-citées, malgré les apparences.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Poupoutch le Mar 13 Juin 2017, 09:48
J'ai fait Réparer Les Vivants en OI, en complément d'une séquence sur le roman où je faisais étudier des choses biens plus classiques et une de mes collègues a fait Eldorado l'an dernier. Les deux ont très bien fonctionné auprès des élèves, d'après les retours que j'en ai eu. Les miens, en tous cas, ont été très motivés par l'étude de ce texte. Je mettrai ma séquence sur la BDD bientôt, mais il faut que je tape tout ce que j'ai fait, car j'ai une fâcheuse tendance à travailler dans l'urgence (et en écrivant à la main).
Quel est l'objectif de ta question, Lit et rature? Est-ce parce que tu les as dans un descriptif de bac, ou parce que tu envisages de les étudier l'an prochain?

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
roxanne
Devin

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par roxanne le Mar 13 Juin 2017, 12:32
Et c'est reparti pour l'éternel "débat". Bon, moi j'ai fait Eldorado en STMG , ça a bien marché. J'ai utilisé le DVD d'accompagnement qu'on trouve sur CANOPE avec entretien de Gaudé sur l'écriture romanesque qui les a bien aidés à comprendre le travail du romancier.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Iphigénie le Mar 13 Juin 2017, 14:54
@V.Marchais a écrit:C'est le genre de bouquins que je lis le soir dans mon lit. Ça ne me choque pas du tout qu'on les donne en cursive. Par contre, en tant que mère d'un lycéen, franchement, j'aurais les boules que mon fils, qui a toute sa culture à construire, étudie ça plutôt que des classiques (et ne me dites pas qu'on peut faire les deux, ce n'est pas vrai : quand vous faites ça, vous ne faites pas autre chose à la place). Je me dirais, faich, je vais encore devoir faire le boulot à la maison.
Voilà.
Après il y a les cas particuliers de certaines classes, où pour x raisons: tant pis, on fait au mieux du possible. 
ais où on ne souhaite pas à nos gosses de se trouver.
Je serais pour ma part favorable à ce que ce débat se règle par des programmes beaucoup plus contraignants en matière d'auteurs: ne serait-ce que pour recréer un minimum d'unité dans la culture transmise. C'est bien beau d'être contre l'autonomie administrative, mais l'autonomie pédagogique dans les programmes, c'est un désastre, quand même...
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Poupoutch le Mar 13 Juin 2017, 15:33
Il ne me semble pas que le but de Lit et Rature était de relancer une énième fois le débat stérile qui apparaît à chaque fois que sont mentionnés les noms de Kerangal ou de Gaudé ; débat qui commence à rendre ce forum particulièrement désagréable.
En ce qui me concerne j'ai fait le bouquin de Kerangal avec une bonne classe, PRECISEMENT parce qu'elle était bonne et que je pouvais donc faire deux séquences sur le roman et associer l'étude d’œuvres patrimoniales et d'un texte contemporain. Et il se trouve que j'avais la fille d'une collègue qui est manifestement ravie de l'année passée par sa fille, qui a beaucoup apprécié ses cours de français et n'a manifestement pas pâti de mon inculture crasse...
Vos attitudes sont la raison pour laquelle je crains toujours d'avoir des enfants de prof dans mes classes... Vous êtes vous-mêmes les premières à vous plaindre de la dévalorisation du métier d'enseignant et du manque de considération que nous subissons, mais vous êtes en revanche bien promptes à condamner vos collègues sans les connaître ou même savoir ce qu'ils font en cours ou avec quelle classe ils le font.
Quant à un programme plus contraignant, c'est une question qui se discute. Mon expérience d'élève - j'ai subi les programmes imposés en 1ère - m'a montré que les professeurs peuvent toujours allègrement passer outre les injonctions officielles s'ils le souhaitent (je n'ai eu aucun cours sur les Châtiments en 1ère, aucun sur Les Fleurs Bleues en terminale, dans les deux cas parce que les professeurs décidaient et assumaient de nous dire que ces œuvres ne présentaient selon elles pas d'intérêt). Au-delà de ce problème, je pense, sincèrement, Iphigénie, que tu regretterais un programme imposé, car la tendance actuelle pousse plus au contemporanéisme qu'à l'étude des œuvres patrimoniales, jugées rébarbatives ; vous risqueriez donc toutes de devoir étudier Réparer les Vivants ou Eldorado, ce qui ne me semblerait pas plus judicieux que de faire en sorte que tout le monde étudie Hugo ou Voltaire.
En ce qui me concerne, et c'est sans doute ma formation qui m'y pousse, je fais très attention à construire une progression qui permette aux élèves, de techno comme de séries générales, d'aborder à la fois des textes patrimoniaux et des textes contemporains. Non pas par facilité ou par haine de ce qui est ancien, mais parce que je trouve que la culture ne se construit que dans le dialogue entre le passé et le présent. C'est cela qui selon moi, forge une culture. Et j'entends bien l'idée qu'on doit acquérir sa bibliothèque idéale au collège et au lycée et qu'on a déjà peu de temps pour y aborder tous les auteurs qui comptent. Et je ne sais pas si Kerangal ou Gaudé seront encore étudiés dans vingt, trente ou cinquante ans (il est probable que non). Mais nos élèves, quand ils lisent, lisent de la littérature contemporaine et il ne me semble pas idiot de les faire réfléchir aussi à ce type de littérature. Certes, je l'ai fait cette année par des lectures analytiques, je le fais parfois par les lectures cursives, en particulier quand les élèves sont plus faibles et qu'on avance moins vite. Bref, moi je tiens à ma liberté pédagogique, peu importe le jugement des collègues.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par V.Marchais le Mar 13 Juin 2017, 15:54
Tu te trompes Poupoutch, nous ne "condamnons pas nos collègues", nous discutons des choix d'oeuvres. Ce n'est pas une question de personne. Encore moins de toi.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Poupoutch le Mar 13 Juin 2017, 16:13
Je laisse tomber. Je suis fatiguée de répéter de sujet en sujet qu'implicitement, la manière que vous avez de vous exprimer sur le sujet est une manière de remettre en cause le travail de vos collègues (donc le mien, et pardon d'être lassée d'avoir systématiquement à faire face à ces réactions, que ce soit en salle des profs ou sur Internet, qui quoi que tu en dises remettent en cause la légitimité de certains d'entre nous à choisir leurs supports de cours, alors même que les programmes nous l'autorisent.
Je trouverais cela plus simple, parfois, de parler des oeuvres que nous faisons étudier sans que la conversation ait à dériver systématiquement en débat des anciens contre les modernes. Ne serait-ce que parce que c'est une opposition que je trouve inutile et stérile...).
Accessoirement, j'avais aussi apporté quelques arguments, histoire d'expliquer ma position ; je n'avais pas particulièrement l'impression de faire ma psychanalyse... m'enfin...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par V.Marchais le Mar 13 Juin 2017, 16:23
Non, vraiment pas, Poupoutch.
Iphigénie et moi défendons des principes généraux qui sont les nôtres, parce que nous pensons qu'ils méritent d'être répétés.
Ce n'est justement pas une critique particulière sur tel ou tel travail, puisque nous ne connaissons pas ce travail. Il est tout à fait possible que, dans ton cas particulier, avec ta classe particulière, le choix de Kerangal pour doubler un travail sur une oeuvre classique soit tout à fait défendable. Je ne dis pas le contraire. Mais justement, ce n'est pas de toi que nous parlons.
D'une manière générale, nous avons peu d'heures, des élèves qui ont de plus en plus de mal à lire les classiques, et partant une culture de plus en plus réduite, je pense qu'on ne peut pas poser en principe d'étudier en classe, sur un temps devenu rare et précieux, des oeuvres à l'intérêt littéraire douteux (je n'ai pas dit inexistant, j'ai dit douteux, au sens strict). Bien sûr, tout principe a ses exceptions. C'est pourquoi, justement, il n'est pas question de juger des pratiques particulières. Mais je trouve sain, ne t'e déplaise, de réaffirmer sans cesse ces principes. Et de rappeler que dans certains établissements, on ne transige jamais avec les classiques. Gare aux inégalités créées à partir de bons sentiments.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
Rosanette
Expert

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Rosanette le Mar 13 Juin 2017, 16:31
@V.Marchais a écrit:C'est le genre de bouquins que je lis le soir dans mon lit. Ça ne me choque pas du tout qu'on les donne en cursive. Par contre, en tant que mère d'un lycéen, franchement, j'aurais les boules que mon fils, qui a toute sa culture à construire, étudie ça plutôt que des classiques (et ne me dites pas qu'on peut faire les deux, ce n'est pas vrai : quand vous faites ça, vous ne faites pas autre chose à la place). Je me dirais, faich, je vais encore devoir faire le boulot à la maison.

Pourtant, quand on lit cela, on a vraiment l'impression que si un contemporain se glissait dans un descriptif ailleurs que une petite section de cursives, votre enfant ne pourrait acquérir une culture classique au lycée. Avec Poupoutch ou un.e autre.
avatar
288
Niveau 10

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par 288 le Mar 13 Juin 2017, 16:36
Effectivement, j'ai un chapitre entier consacré à Réparer les vivants de Maylis de Chépaquoi sur un descriptif d'EAF (de 1re S), et ça me gonfle pas mal. Le pire, c'est qu'il y a La Peste... en lecture cursive.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Iphigénie le Mar 13 Juin 2017, 16:44
J'étais partie, mais Véronique a exactement dit ce qu'était ma pensée aussi. Il ne s'agit pas de remettre en cause le travail des collègues, mais plutôt de NOUS interroger sur les objectifs que nous poursuivons.
Disons que ma fille a dû reviser(entre autre, certes) pour son bac "Grand corps malade": ce n'est pas que ce soit inintéressant mais j'aurais mieux aimé qu'elle connaisse Baudelaire (ou Hugo, ou Verlaine ou Rimbaud ou ...): ce n'est pas comme si on avait le temps de tout voir.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par V.Marchais le Mar 13 Juin 2017, 17:02
@Rosanette a écrit:
@V.Marchais a écrit:C'est le genre de bouquins que je lis le soir dans mon lit. Ça ne me choque pas du tout qu'on les donne en cursive. Par contre, en tant que mère d'un lycéen, franchement, j'aurais les boules que mon fils, qui a toute sa culture à construire, étudie ça plutôt que des classiques (et ne me dites pas qu'on peut faire les deux, ce n'est pas vrai : quand vous faites ça, vous ne faites pas autre chose à la place). Je me dirais, faich, je vais encore devoir faire le boulot à la maison.

Pourtant, quand on lit cela, on a vraiment l'impression que si un contemporain se glissait dans un descriptif ailleurs que une petite section de cursives, votre enfant ne pourrait acquérir une culture classique au lycée. Avec Poupoutch ou un.e autre.

Oui, je le redis, en tant que mère, je trouverais navrant que mon fils étudie (j'ai bien dit étudie, pas lise en cursive, ça, ça ne me dérange pas du tout) ce genre de textes. Sauf à constater, effectivement, qu'il a déjà fait énormément de choses riches par ailleurs. Mais en général, le peu de temps que nous avons ne nous en laisse guère l'occasion. Et je pense que ce qui est valable pour mon fils est valable pour tous les enfants de France.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Poupoutch le Mar 13 Juin 2017, 17:02
Il est possible, toujours, que l'écrit, le fait de ne pas se connaître accentue l'effet de vos remarques, V. Marchais, Iphigénie, Orlanda. Il n'en reste pas moins que, si je trouve vos arguments tout à fait clairs, à défaut d'être convaincue par eux, je trouve que vos interventions prennent souvent un ton paternaliste, relativement condescendant, mettant systématiquement dos à dos ceux qui étudient ces textes et ceux qui les récusent. Et pour avoir déjà participé à de nombreux fils relatifs à ces livres, je constate que la plupart du temps, on les abandonne parce que les voix condescendantes de ceux qui récusent leur étude finissent par décourager ceux qui les étudient. Je trouve ça dommage de ne pas laisser aux collègues qui le souhaitent la possibilité d'échanger sereinement sur les livres qu'ils étudient, quand bien même ils ne vous plaisent pas. Alors oui, je m'énerve, parce que de même que vous semblez vous sentir viscéralement obligées de venir exposer vos arguments à chaque fois qu'apparaît le nom de Maylis de Kerangal, j'espère à chaque fois qu'on va enfin pouvoir en apprendre un peu plus sur ce que font les collègues qui choisissent de s'emparer de ces textes. Et, comme à chaque fois, on n'en saura rien, mais on saura trop bien que certains collègues ne supportent pas l'idée que ces oeuvres soient étudiées...
Je pense qu'il existe plusieurs façons d'aborder notre métier, et cette notion de culture qui vous est si chère. Je ne crois pas que faire tous les mêmes textes dits incontournables soit le moyen le plus sûr de donner aux élèves, au-delà d'un bagage, le goût de la culture ; mais je crois aussi que nous ne convaincrons pas l'autre partie.
Un débat sur le sujet serait très intéressant. Mais ne le serait-il pas d'autant plus sur un fil dédié ?

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par V.Marchais le Mar 13 Juin 2017, 17:09
Je ne critique pas l'étude de ces textes parce qu'ils ne me plairaient pas (personnellement, j'aime bien Gaudé). Je critique l'étude de ce textes parce que je pense qu'elle porte préjudice aux élèves, ne serait-ce que parce que, pendant ce temps, les gosses de la haute feront du bien classique, eux.
Cela dit, encore une fois, c'est une pétition de principe qui n'exclut pas d'admettre qu'on puisse faire des ouvertures intéressantes. Comme dit ailleurs, tout est question de dosage.
Mais effectivement, je ne voudrais pas banaliser la présence de telles oeuvres au lycée, ni faire du relativisme la règle.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
Rosanette
Expert

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Rosanette le Mar 13 Juin 2017, 17:11
@V.Marchais a écrit:
@Rosanette a écrit:
@V.Marchais a écrit:C'est le genre de bouquins que je lis le soir dans mon lit. Ça ne me choque pas du tout qu'on les donne en cursive. Par contre, en tant que mère d'un lycéen, franchement, j'aurais les boules que mon fils, qui a toute sa culture à construire, étudie ça plutôt que des classiques (et ne me dites pas qu'on peut faire les deux, ce n'est pas vrai : quand vous faites ça, vous ne faites pas autre chose à la place). Je me dirais, faich, je vais encore devoir faire le boulot à la maison.

Pourtant, quand on lit cela, on a vraiment l'impression que si un contemporain se glissait dans un descriptif ailleurs que une petite section de cursives, votre enfant ne pourrait acquérir une culture classique au lycée. Avec Poupoutch ou un.e autre.

Oui, je le redis, en tant que mère, je trouverais navrant que mon fils étudie (j'ai bien dit étudie, pas lise en cursive, ça, ça ne me dérange pas du tout) ce genre de textes. Sauf à constater, effectivement, qu'il a déjà fait énormément de choses riches par ailleurs. Mais en général, le peu de temps que nous avons ne nous en laisse guère l'occasion. Et je pense que ce qui est valable pour mon fils est valable pour tous les enfants de France.

Donc en tant que mère (et prof), vous remettez en cause le boulot de la collègue, puisqu'elle vous explique qu'elle fait étudier le texte, et que visiblement ça n'est pas concevable vu le peu de temps imparti à la préparation des EAF. Si votre fils l'avait comme enseignante, a priori, vous diriez "fais iech".

(Et je trouve l'argument sur "certains établissements ne transigeant pas avec les classiques" (argument HS, mais bon) assez rance, parce que ces établissements (qu'il faudrait nommer plus précisément du reste, vu que chaque prof reste libre aux dernières nouvelles) accueille très souvent un public qui reçoit la culture patrimoniale, avec ou sans l'aide de leurs enseignants. Sous-entendre que de tremper un orteil dans du Gaudé accentuerait les inégalités sociales, je trouve ça bien curieux.
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Poupoutch le Mar 13 Juin 2017, 17:20
@V.Marchais a écrit:Je ne critique pas l'étude de ces textes parce qu'ils ne me plairaient pas (personnellement, j'aime bien Gaudé). Je critique l'étude de ce textes parce que je pense qu'elle porte préjudice aux élèves, ne serait-ce que parce que, pendant ce temps, les gosses de la haute feront du bien classique, eux.
Cela dit, encore une fois, c'est une pétition de principe qui n'exclut pas d'admettre qu'on puisse faire des ouvertures intéressantes. Comme dit ailleurs, tout est question de dosage.
Mais effectivement, je ne voudrais pas banaliser la présence de telles oeuvres au lycée, ni faire du relativisme la règle.

Au vu des descriptifs que j'ai reçus ce matin du lycée de centre ville le plus côté du coin, c'est une généralité qui commence manifestement à avoir du plomb dans l'aile... Et même combat pour le lycée privé situé non loin de là.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
User17706
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par User17706 le Mar 13 Juin 2017, 17:25
Si je puis me permettre, l'expression « ce qu'étudient les gosses de la haute » n'est ici qu'un raccourci pour exprimer tout autre chose, donc la question de savoir si, empiriquement, ceux qui sont de « la haute » étudient effectivement les classiques, pour intéressante qu'elle soit, est un peu à côté de la question.

Autrement exprimé : le préjudice n'a pas à être relatif à une classe sociale pour être un préjudice.


Dernière édition par PauvreYorick le Mar 13 Juin 2017, 17:27, édité 1 fois

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Iphigénie le Mar 13 Juin 2017, 17:27
Je me demande qui est le plus intransigeant sur son opinion à l'égard des collègues.
Cela dit si on ne peut plus parler des principes sans que chacun convoque son excellence personnelle on est mal barrés : vivement les harmonisations de l'eaf
Rosanette
Expert

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Rosanette le Mar 13 Juin 2017, 17:30
Mais personne, sur ce fil, n'a demandé "vos principes", ce n'est pas le sujet, et vos réactions de parents d'élève non plus d'ailleurs.

Avant de débattre des modernes et des classiques, on peut souligner que "Qui a déjà travaillé ces œuvres ?" n'appelait pas vraiment "ces œuvres vous paraissent-elles dignes d'être étudiées ?"
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Fires of Pompeii le Mar 13 Juin 2017, 17:33
@Rosanette a écrit:Mais personne, sur ce fil, n'a demandé "vos principes", ce n'est pas le sujet, et vos réactions de parents d'élève non plus d'ailleurs.

Avant de débattre des modernes et des classiques, on peut souligner que "Qui a déjà travaillé ces œuvres ?" n'appelait pas vraiment "ces œuvres vous paraissent-elles dignes d'être étudiées ?"

Ben ça peut appeler une réponse du type "pas moi car je trouve que ça n'est pas la mission du collège", techniquement...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Provence le Mar 13 Juin 2017, 17:38
@Rosanette a écrit:Mais personne, sur ce fil, n'a demandé "vos principes", ce n'est pas le sujet, et vos réactions de parents d'élève non plus d'ailleurs.

Avant de débattre des modernes et des classiques, on peut souligner que "Qui a déjà travaillé ces œuvres ?" n'appelait pas vraiment "ces œuvres vous paraissent-elles dignes d'être étudiées ?"

Effectivement, il ne faudrait surtout pas élargir la réflexion: ça risquerait d'être intéressant...

Je suis bien évidemment d'accord avec Véronique et Iphigénie.
Contenu sponsorisé

Re: qui a déjà travaillé sur les œuvres suivantes ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum