Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Proton
Niveau 6

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Proton le Mar 27 Juin 2017 - 13:53
@Badiste75 a écrit:Merci Moonchild, parfaitement d'accord. J'ai 9 de moyenne pour l'instant spé svt, en appliquant le barème gentil et la bienveillance à tout prix. C'est franchement moyen et ça va de 2 à 17.

Ca me "rassure" ... j'ai autour de 11,5 de moyenne. Bon courage Rolling Eyes

A l'exercice 4, je dois avoir seulement 10 bonnes réponses (sur 50) à propos de la formule de tableur. Je trouve cela étonnant.

Et pour déterminer l'indice de la semaine ... ils répondent souvent 6 (numéro de la ligne au lieu de la valeur de n).

La récurrence ... très peu arrivent à mener le calcul. Les étapes sont souvent passées sous silence.
avatar
Finrod
Expert

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Finrod le Mar 27 Juin 2017 - 17:01
@Badiste75 a écrit:Pour être plus précis, c'est une limite d'intégrale dépendant d'un paramètre, ce qui n'est absolument pas en contradiction avec ce qu'on fait sur les fonctions de densité.

Si j'ai bien suivi les élèves ont répondu que A_lambda était la densité.  Ils confondent donc l'intégrale et la fonction densité censée être située à l'intérieur de l'intégrale.

Pour moi, c'est grave...

L'origine du problème est lié au programme en premier lieu, mais cela n'enlève rien à la réalité du problème. Ils ne comprennent rien à rien en probabilité. C'est une catastrophe qui apparaît d'autant plus clairement en BAC+1...
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mar 27 Juin 2017 - 17:53
Au niveau TS, ce concept, même s'il est traité dans la partie proba, est un concept d'analyse, pas de probabilités. Donc faire cette erreur ne révèle pas une faille en proba mais en analyse. C'est grave si tu veux mais bcp bcp moins que tout ce que je peux voir dans les copies de bac que je corrige. Et cela me conforte tout à fait dans l'idée première qui était la mienne que de parler de densité (ce que je n'ai pas encore vu) même mal n'est pas ridicule.
avatar
Finrod
Expert

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Finrod le Mar 27 Juin 2017 - 18:41
Tout dépend des objectifs que l'on se fixe.

Il est normal de rencontrer des situations d'incompréhension partielle (le partiel est gentil, ils doivent en comprendre 10% au plus) au cours d'un processus d'apprentissage.

Mais à la toute fin de ce processus... c'est quand même embêtant.

D'autant que même si les programmes sont mal fichus, ils sont capables de faire mieux, mais il leur faudrait travailler pour cela (et ce n'est pas une supposition, ils font vraiment mieux en BAC+1/BAC+2 quand on les force à bosser dessus)
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mar 27 Juin 2017 - 19:35
9 de moyenne. De 2 à 17. Avec un barême plus que généreux. Noté honnêtement ça vaut 6 de moyenne, sur un sujet pas méchant. On continue à creuser.
avatar
VinZT
Expert

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par VinZT le Mar 27 Juin 2017 - 21:05
@Badiste75 a écrit:9 de moyenne. De 2 à 17. Avec un barême plus que généreux. Noté honnêtement ça vaut 6 de moyenne, sur un sujet pas méchant. On continue à creuser.

Eh bien ici (Antilles-Guyane), moyenne autour de 6 pour les non spé maths (et 10 pour les spé, là où d'habitude ça tourne autour de 13).
Paroles de conclusion de l'ipéhère: « ce sont vos élèves » et « il faudra mettre en place des choses en AP ».
Voilà, voilà.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mar 27 Juin 2017 - 21:22
Ah oui la fameuse heure d'AP où on sauve tout le monde? Demande lui ce que tu fais des parties du programme portant la mention AP? Ah oui, on différencie, on gère plusieurs activités en même temps parce qu'on fait des îlots bonifiés. Bah voyons! Ceci ne marcherait qu'à la condition qu'on ait le temps, avec un programme deux fois moins lourd, où on pourrait alors reprendre la rédaction détaillée après que les élèves aient été en activité. Tant qu'on n'aura pas compris que cette pédagogie n'est pas compatible avec des programmes aussi lourds, on n'avancera pas. Le comble c'est qu'Antilles Guyane n'était pas compliqué. Je n'ose même pas imaginer ce que ça aurait donné sur Liban, polynesie ou Am du Nord... ah mais ce ne serait sans doute pas la faute du sujet mais d'un mauvais fonctionnement de l'AP!
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Moonchild le Mar 27 Juin 2017 - 22:39
@Badiste75 a écrit:9 de moyenne. De 2 à 17. Avec un barême plus que généreux. Noté honnêtement ça vaut 6 de moyenne, sur un sujet pas méchant. On continue à creuser.
Je ne suis pas du tout surpris. En fin de semaine dernière j'ai croisé deux de mes élèves dont une qui était plutôt en tête de classe - même si c'était en bachotant et que que je vois bien que, malgré tout le travail fourni, sa compréhension des notions reste superficielle - et ils ont trouvé ce sujet vraiment difficile ; je leur ai expliqué que mathématiquement il est en réalité très simple mais que la présentation "originale" pouvait effectivement beaucoup les perturber.

Les élèves sont ce qu'ils sont, mais je continue à trouver que ce sujet est franchement mal conçu : d'un côté il est insuffisant pour vraiment mesurer la solidité du niveau des candidats en mathématique, tandis que de l'autre, avec ses énoncés qui peuvent les désorienter, il ne permet même pas de valoriser les élèves de bonne volonté mais fragiles. Bien sûr on pourrait considérer que ces derniers n'ont pas leur place en TS, mais le système fait qu'ils y sont et ils se retrouvent confrontés à un sujet qui ne récompensera même pas les efforts laborieux qu'ils ont pu fournir par rapport aux glandeurs qui, en bidouillant des réponses approximatives, bénéficieront eux aussi de la "bienveillance" du barème. Je trouve qu'avec ce genre de sujet indigent sur le fond et trop ambitieux sur la forme, on envoie un très mauvais signal aux élèves un peu justes qu'on a laissé s'engouffrer dans cette filière.

@VinZT a écrit:Eh bien ici (Antilles-Guyane), moyenne autour de 6 pour les non spé maths (et 10 pour les spé, là où d'habitude ça tourne autour de 13).
Paroles de conclusion de l'ipéhère: « ce sont vos élèves » et « il faudra mettre en place des choses en AP ».
Voilà, voilà.
Dans la recette pour faire un bon ipéhère, il a deux ingrédients essentiels : hypocrisie et incompétence ; mais quelles sont les proportions idéales de ce mélange ?
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mar 27 Juin 2017 - 22:55
Je suis relativement d'accord avec toi sur le fait que certains résultats approximatifs ne nécessitaient pas de justification convenable pour avoir les points et que du coup ça favorise les, excuse moi du terme, branleurs de service. En revanche, L'ex 1, on ne peut plus détaillé (et pour le coup absolument pas déstabilisant !) n'est même pas mieux réussi que le reste, plus alambiqué et qu'on peut trouver déstabilisant. C'est bien la preuve que même du classique n'est pas mieux réussi. Moralité : le classique, on note normalement, c'est mauvais parce qu'ils ne savent pas faire. L'original, ils ne justifient rien, on accepte, on met bcp de points sur les questions simples pour compenser, c'est normal. Tout va bien Madame la Marquise! Mais on fera mieux l'an prochain, notamment grâce à l'AP :-)
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Moonchild le Mar 27 Juin 2017 - 23:05
@Badiste75 a écrit:Je suis relativement d'accord avec toi sur le fait que certains résultats approximatifs ne nécessitaient pas de justification convenable pour avoir les points et que du coup ça favorise les, excuse moi du terme, branleurs de service. En revanche, L'ex 1, on ne peut plus détaillé (et pour le coup absolument pas déstabilisant !) n'est même pas mieux réussi que le reste, plus alambiqué et qu'on peut trouver déstabilisant. C'est bien la preuve que même du classique n'est pas mieux réussi. Moralité : le classique, on note normalement, c'est mauvais parce qu'ils ne savent pas faire. L'original, ils ne justifient rien, on accepte, on met bcp de points sur les questions simples pour compenser, c'est normal. Tout va bien Madame la Marquise! Mais on fera mieux l'an prochain, notamment grâce à l'AP :-)
Cela me semble être une conséquence logique du "paradigme" pédagogique qui prévaut actuellement à tous les niveaux : "la technicité, ils pourront l'acquérir après" ; bein, en fait, non.
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mar 27 Juin 2017 - 23:21
Le problème c'est que nos ipr tiennent des discours qui peuvent être valables dans d'autres matières et qui ne sont vrais que pour la forme mais pas le fond. Ex : En effet, un élève qui n'a pas acquis la méthode du commentaire en 2nde en HG ou Français peut l'acquérir en 1ère. Et en maths, en effet un élève qui n'a pas acquis la méthode de résolution des exercices à prise d'initiative (repérer les mots clefs de l'énoncé pour mobiliser les savoirs faire de base relatifs à la notion pour pouvoir ensuite la traiter) en Seconde peut encore l'acquérir en première ou Terminale. Sauf que s'il n'a pas compris le fond, les contenus, c'est mort. Chez nous, on passe notre temps à cumuler sur des bases fragiles, voire absentes. Mais les révisions systématiques sont interdites : et pour cause les programmes sont trop lourds! Corriger un devoir? Inutile, vous n'y pensez pas et de toute façon on n'a pas le temps! Et on fait comme si la majorité des élèves pouvait comprendre. Parfois même, on considère qu'un élève d'une classe donnée a les pre requis et ceci de manière tout à fait évidente. C'était sans doute vrai il y a vingt ans encore parce que celui qui n'avait pas IE niveau était freine de classe en classe et les enseignements plus progressifs et moins contextualisés. Désormais, c'est archi faux. Soit l'inspection n'en a pas conscience, soit pire elle ferme les yeux.
Mike137
Niveau 2

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Mike137 le Mar 27 Juin 2017 - 23:41
@Badiste75 a écrit:Ah oui la fameuse heure d'AP où on sauve tout le monde? Demande lui ce que tu fais des parties du programme portant la mention AP? Ah oui, on différencie, on gère plusieurs activités en même temps parce qu'on fait des îlots bonifiés. Bah voyons! Ceci ne marcherait qu'à la condition qu'on ait le temps, avec un programme deux fois moins lourd, où on pourrait alors reprendre la rédaction détaillée après que les élèves aient été en activité. Tant qu'on n'aura pas compris que cette pédagogie n'est pas compatible avec des programmes aussi lourds, on n'avancera pas. Le comble c'est qu'Antilles Guyane n'était pas compliqué. Je n'ose même pas imaginer ce que ça aurait donné sur Liban, polynesie ou Am du Nord... ah mais ce ne serait sans doute pas la faute du sujet mais d'un mauvais fonctionnement de l'AP!
On a eu des formations sur l'AP où l'on nous a dit qu'il faut également le faire en "pédagogie de projet".

Traduction: "si vous échouez en classe à faire progresser les élèves en faisant des îlots bonifiés, en différenciant, en évaluant par compétences, en laissant l'élève acteur de son savoir, alors continuez à faire tout ça en AP".
avatar
neo-fit
Niveau 8

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par neo-fit le Mar 27 Juin 2017 - 23:43
@VinZT a écrit:
Eh bien ici (Antilles-Guyane), moyenne autour de 6 pour les non spé maths (et 10 pour les spé, là où d'habitude ça tourne autour de 13).
Paroles de conclusion de l'ipéhère: « ce sont vos élèves » et « il faudra mettre en place des choses en AP ».
Voilà, voilà.
C'est sympa d'être soutenus comme ça.
Répondons :
- ce sont vos injonctions pédagogiques (pas d'excès de technicité, idée de démonstration, pas de formalisme excessif, problème ouvert, prise d'initiative, projet…)
- ce sont vos horaires (sans garantie de dédoublement)
- ce sont vos programmes (et vous continuez à laisser s'installer un peu plus algo/programmation enseignés par des non spécialistes)
- quant à l'AP si nous possédions la recette miracle, on ne se gênerait pas pour le faire dans toutes les autres heures de cours, non ?
Mais vous avez raison, c'est nous qui sommes nuls.

Spoiler:
Y aurait aussi des choses à dire sur la note de service : "calculatrice en mode examen" (rien que tout bêtement au niveau des surveillances)


User17865
Niveau 1

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par User17865 le Jeu 29 Juin 2017 - 1:15
Ce sujet est une catastrophe.

C'est l'opération Frankenstein visant à transformer les mathématiques en une matière amusante et ludique, mais on perd de vue que les mathématiques irriguent toutes les sciences et qu'on a besoin avant tout de maîtriser l'algèbre et l'analyse.

C'est un peu comme si on enlevait de la matière histoire le français. Peut-on faire de l'histoire sans français ? Réponse : non. A moins d'être très fort en bande-dessinées. Mais alors c'est du dessin ! Mais alors, c'est de l'histoire ou du dessin ?

Ma femme qui enseigne la physique en licence et maîtrise à l'université m'indique qu'on arrive au bout ... Bientôt on ne pourra même plus enseigner les sciences, tellement les élèves sont nuls. Les élèves ne connaissent plus les notations de bases (sinus) et des notions simples (une démonstration) leur sont étrangères.

La limite de la déchéance, c'est le mur, le sol, le niveau zéro ... Les mecs aux commandes de l'avion sont en train de piquer vers le sol, pour nous prouver qu'ils ont raison.

Moi, je ne participe pas à ce suicide collectif et je démissionne. Si j'ai un conseil à donner, c'est de se mettre en résistance.
Je signale que l'industrie embauche des matheux à deux fois le salaire de l'Education nationale.

Bon courage pour la suite ...
Ramanujan974
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Ramanujan974 le Jeu 29 Juin 2017 - 4:41
KornFlakes a écrit:
Je signale que l'industrie embauche des matheux à deux fois le salaire de l'Education nationale.

Qui ? Où ? Comment ? Dans quelles branches ? Avec les mêmes vacances ? abi
Si on me propose un job pour 2 fois mon salaire actuel (~4500 €), je veux bien faire quelques concessions !
lisette83
Expert

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par lisette83 le Jeu 29 Juin 2017 - 6:26
Sauf qu'en étant déjà engagé dans l'enseignement, vous aurez plus de mal à vous faire embaucher car vous n'avez pas de diplôme professionnalisant.
Mais pour les étudiants en mathématiques, le choix est vite fait. Plus aucun ne va vers l'enseignement, ni pour le salaire ni pour les vacances qui dans le privé sont beaucoup plus modulables (RTT, weekends prolongés et départs bien plus économiques hors vacances scolaires).
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Anaxagore le Mer 5 Juil 2017 - 9:00
Bon. Il se confirme "qu'ils se sont gavés". Razz

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mer 5 Juil 2017 - 18:19
Alors les résultats dans vos classes et en particulier en maths? Perso, ils ont tous plus que leur moyenne annuelle (à minima autant et pour certains beaucoup plus!), donc je suis relativement satisfait de ce point de vue là, je ne leur ai pas menti! Le 8 de moyenne de classe (5 au BB avec un sujet difficile et un barême exigent mais honnête) a tendance à tendre vers le 12 à l'examen (en même temps vu le barême, pas de quoi fanfaronner même si sur ce que j'ai corrigé, que des SVT, j'ai eu 9.) 4 mentions TB, 5 mentions B, 9 AB, 7 sans mention, 4 rattrapages, 3 recalées (en même temps elles étaient en décrochage scolaire et quasiment toujours absentes ou ne faisaient rien quand présentes). Dans la classe d'un garçon de ma famille à qui j'ai donné des cours (il a eu 16), 29 mentions TB, 3 mentions B, lui mention AB (preque B), il est dernier. Mais je crois qu'on peut parler de classe d'élite non représentative.
Ramanujan974
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Ramanujan974 le Mer 5 Juil 2017 - 18:34
@Badiste75 a écrit: (il a eu 16), 29 mentions TB, 3 mentions B, lui mention AB (preque B), il est dernier. Mais je crois qu'on peut parler de classe d'élite non représentative.


C'est où cette classe ?!?!
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mer 5 Juil 2017 - 19:00
Lycée pv du centre ville de lille. Classe ultra favorisée socialement, avec des élèves qui ont fait toute leur scolarité là bas et où on sélectionne.
Badiste75
Niveau 9

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mer 5 Juil 2017 - 19:16
Classe de niveau aussi, il était dans la meilleure TS. La pédagogie du prof de maths n'était pas optimale mais vu les bêtes de concours qu'il avait dans sa classe, ça suffisait largement et nul besoin de se remettre en question.
Contenu sponsorisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum