Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Marcelle Duchamp le Mar 13 Juin 2017 - 10:54
Les réseaux sociaux et Internet ont totalement bouleversé la façon de penser et de procéder. A la moindre "injustice", de suite, pétition en ligne! (J'avais adoré celle de Manhattan et New York l'année dernière!).
J'ai passé mon bac en 2003 avec la fameuse épreuve de maths horrible en Terminale S... Je n'ose imaginer le scandale si on avait eu accès aux pétitions en ligne!!
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Iphigénie le Mar 13 Juin 2017 - 10:55
Quand je pense que s'ils pétitionnaient directement contre le bac on leur donnerait immédiatement satisfaction...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Caspar le Mar 13 Juin 2017 - 11:00
@Marcelle Duchamp a écrit:Les réseaux sociaux et Internet ont totalement bouleversé la façon de penser et de procéder. A la moindre "injustice", de suite, pétition en ligne! (J'avais adoré celle de Manhattan et New York l'année dernière!).
J'ai passé mon bac en 2003 avec la fameuse épreuve de maths horrible en Terminale S... Je n'ose imaginer le scandale si on avait eu accès aux pétitions en ligne!!

Oui, elle valait son pesant d'or celle-là, sur le thème "nous ne sommes pas assez cultivés pour pouvoir répondre à cette question", le tout encore une fois pour 0,25 point ou même moins puisque la compréhension écrite correspond à cinq points sur vingt dans la note finale.
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Ilona le Mar 13 Juin 2017 - 11:07
C'est marrant, ayant préparé le bac C en 1989, refaisant la presque totalité des sujets des annales en physique -  chimie et en mathématiques, je n'avais pas été réellement surprise par les épreuves du baccalauréat dans ces deux matières.
Il est vrai que cela remonte à une époque où il était nécessaire de travailler pour avoir des notes correctes, et encore, nous étions moins triés que les générations précédentes (en TC, nous étions 22 élèves alors que lors de mon arrivée au lycée, ils n'étaient que 9)
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Marcelle Duchamp le Mar 13 Juin 2017 - 11:53
C'est vrai.
C'est pour ça que la session 2003 nous a désarçonné... J'avais fait quasiment toutes les annales, j'étais nulle en maths mais j'ai bossé comme une damnée juste histoire de sauver les meubles (j'espérais juste un 8/20). Manque de pot, j'ai même pas réussi à avoir plus de 5 et ça m'avait valu la repêche cette affaire.
Pourtant, qu'est ce que j'ai bossé pour l'avoir ce bac!!! Mais ça ne me serait pas venue a l'idée de signer une pétition!
ned3379
Niveau 2

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par ned3379 le Mar 13 Juin 2017 - 12:01
@Marcelle Duchamp a écrit:C'est vrai.
C'est pour ça que la session 2003 nous a désarçonné... J'avais fait quasiment toutes les annales, j'étais nulle en maths mais j'ai bossé comme une damnée juste histoire de sauver les meubles (j'espérais juste un 8/20). Manque de pot, j'ai même pas réussi à avoir plus de 5 et ça m'avait valu la repêche cette affaire.
Pourtant, qu'est ce que j'ai bossé pour l'avoir ce bac!!! Mais ça ne me serait pas venue a l'idée de signer une pétition!

Même bac, même année. Si je me souviens bien, c'était le deuxième exercice sur de la géométrie dans l'espace qui avait fait crier tout le monde parce que c'était pas au programme de TS mais... à celui de 1èreS.
Ca ne m'avait pas plus choqué que ça, j'ai eu 17, mais je me souviens que des parents voulaient contacter le rectorat. Mais ils se sont trouvés bêtes quand je leur disais que c'était des choses qu'on faisait en 1ère et donc rien d'insurmontable si on était logiquement passé en TermS (d'autant que le redoublement en fin de 1ère existait à l'époque).

Pas lu le sujet de cette année, si quelqu'un a un lien...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Anaxagore le Mar 13 Juin 2017 - 12:03
Il n'y a pas à hurler à la mort. Un pauvre gars a posé un exo de math quoi.

Mes TS ont dit: "ah ouais, merde faut réfléchir un peu".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Marcelle Duchamp le Mar 13 Juin 2017 - 12:07
@ned3379 a écrit:
@Marcelle Duchamp a écrit:C'est vrai.
C'est pour ça que la session 2003 nous a désarçonné... J'avais fait quasiment toutes les annales, j'étais nulle en maths mais j'ai bossé comme une damnée juste histoire de sauver les meubles (j'espérais juste un 8/20). Manque de pot, j'ai même pas réussi à avoir plus de 5 et ça m'avait valu la repêche cette affaire.
Pourtant, qu'est ce que j'ai bossé pour l'avoir ce bac!!! Mais ça ne me serait pas venue a l'idée de signer une pétition!

Même bac, même année. Si je me souviens bien, c'était le deuxième exercice sur de la géométrie dans l'espace qui avait fait crier tout le monde parce que c'était pas au programme de TS mais... à celui de 1èreS.
Ca ne m'avait pas plus choqué que ça, j'ai eu 17, mais je me souviens que des parents voulaient contacter le rectorat. Mais ils se sont trouvés bêtes quand je leur disais que c'était des choses qu'on faisait en 1ère et donc rien d'insurmontable si on était logiquement passé en TermS (d'autant que le redoublement en fin de 1ère existait à l'époque).

Pas lu le sujet de cette année, si quelqu'un a un lien...

Ah non! C'était le probleme qui avait suscité un tollé: croissance exponentielle de bactéries. De toute façon, j'étais nulle donc je ne pouvais quasiment rien faire 😝
avatar
Catalunya
Expert

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Catalunya le Mar 13 Juin 2017 - 12:16
S je me souviens bien, les notes de maths avaient été singulièrement gonflées cette année-là. Un ami qui avait ramé toute l'année en maths s'en était sorti avec un 10/20 miraculeux.
Et si mes souvenirs sont, une fois de plus, exacts, le sujet de physique était simplissime.
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Marcelle Duchamp le Mar 13 Juin 2017 - 12:25
J'ai demandé à voir ma copie et j'en ai fait une photocopie (que je dois encore avoir 14 ans apres!). Je l'avais montrée à mon prof de maths particulier qui corrigeait le bac tous les ans et ma note n'avait pas été ré-évaluée. Peut être que certains ont eu cette chance, pas moi.
Le sujet de physique était simple, oui, j'ai eu 10! Ma meilleure note de Terminale!!! (Oui oui moi j'étais faite pour les arts plastiques et l'histoire de l'art... Probleme d'orientation en fin de 2nde!)
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par VinZT le Mar 13 Juin 2017 - 12:29
Le vrai scandale est là, on pond des sujets plus ou moins nases (celui d'Amérique du Nord de cette année est quand même bien velu, autant que farfelu), et ensuite, un barème à la noix gonfle les notes (enfin certaines notes, quand la copie est vide, elle est vide) ce qui fait que les résultats n'ont plus aucun sens. À aucun moment l'Inspection Générale ne semble se poser la question du bien fondé de ce genre de sujet idiot et encore moins de la cohérence des programmes. Comme d'habitude on nous rétorquera que c'est à nous, soutiers professeurs de base, de préparer nos élèves car les mathématiques sont faites pour résoudre des problèmes, na ! Notamment des portails, des associations, des durées d'attente dans les parkings, etc.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par trompettemarine le Mar 13 Juin 2017 - 12:38
Moi, je propose que les élèves soient les concepteurs des sujets, les corrigent et se notent, vu que c'est entre pairs qu'ils apprennent le mieux.
Nous, on observe, surtout sans intervenir comme les IPR nous le recommandent.

Voilà, c'est beau l'EN marquée par 30 ans d'inepties et de désacralisation du professeur et du savoir.

Bon, je retourne coller des gommettes sur des copies pour m'entraîner à l'évolution de mon métier.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par wanax le Mar 13 Juin 2017 - 12:56
@VinZT a écrit:Le vrai scandale est là, on pond des sujets plus ou moins nases (celui d'Amérique du Nord de cette année est quand même bien velu, autant que farfelu), et ensuite, un barème à la noix gonfle les notes (enfin certaines notes, quand la copie est vide, elle est vide) ce qui fait que les résultats n'ont plus aucun sens. À aucun moment l'Inspection Générale ne semble se poser la question du bien fondé de ce genre de sujet idiot et encore moins de la cohérence des programmes. Comme d'habitude on nous rétorquera que c'est à nous, soutiers professeurs de base, de préparer nos élèves car les mathématiques sont faites pour résoudre des problèmes, na ! Notamment des portails, des associations, des durées d'attente dans les parkings, etc.
Quand cela se produit une fois, c'est un accident.
Quand cela se produit deux fois, c'est une coïncidence.
Quand cela se reproduit plusieurs fois, c'est une politique délibérée.
Des sujets débiles, flous, a-mathématiques, qu'il faut ensuite surnoter: cela détruit la corrélation entre les qualités mathématiques du candidat et sa note.
Cela permet d'égaliser les performances et donc d'en nier l'importance, la réalité.
Cela permet à des gens pas doués mais bien suivis de faire de 'bonnes études' ( Sciences-Po.. ) tout en se revendiquant d'un bac scientifique.

Les intérêts des égalitaristes se conjuguent ici avec ceux des tenants de la reproduction sociale.
On ne va quand même pas laisser des gamins doués concurrencer nos enfants, non ?
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Daphné le Mar 13 Juin 2017 - 13:17
@wanax a écrit:
@VinZT a écrit:Le vrai scandale est là, on pond des sujets plus ou moins nases (celui d'Amérique du Nord de cette année est quand même bien velu, autant que farfelu), et ensuite, un barème à la noix gonfle les notes (enfin certaines notes, quand la copie est vide, elle est vide) ce qui fait que les résultats n'ont plus aucun sens. À aucun moment l'Inspection Générale ne semble se poser la question du bien fondé de ce genre de sujet idiot et encore moins de la cohérence des programmes. Comme d'habitude on nous rétorquera que c'est à nous, soutiers professeurs de base, de préparer nos élèves car les mathématiques sont faites pour résoudre des problèmes, na ! Notamment des portails, des associations, des durées d'attente dans les parkings, etc.
Quand cela se produit une fois, c'est un accident.
Quand cela se produit deux fois, c'est une coïncidence.
Quand cela se reproduit plusieurs fois, c'est une politique délibérée.
Des sujets débiles, flous, a-mathématiques, qu'il faut ensuite surnoter: cela détruit la corrélation entre les qualités mathématiques du candidat et sa note.
Cela permet d'égaliser les performances et donc d'en nier l'importance, la réalité.
Cela permet à des gens pas doués mais bien suivis de faire de 'bonnes études' ( Sciences-Po.. ) tout en se revendiquant d'un bac scientifique.

Les intérêts des égalitaristes se conjuguent ici avec ceux des tenants de la reproduction sociale.
On ne va quand même pas laisser des gamins doués concurrencer nos enfants, non ?
Ça sert surtout à décrédibiliser le bac dans le but tout simplement évident de le supprimer ! Notre haute administration ne rêve que de ça.
Ça ne vous interpelle pas que chaque année à cette période on trouve un "scandale" autour du bac avec des sujets trop difficiles, des inégalités dans les corrections, des fraudes....
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Reine Margot le Mar 13 Juin 2017 - 13:20
Pas sûr qu'il s'agisse de le supprimer, il existe partout ou son équivalent, il y aura toujours un diplôme en fin de lycée; par contre ce sont les modalités et le contenu qui vont changer, et notamment le caractère national du diplôme...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Daphné le Mar 13 Juin 2017 - 13:24
Ils ne font pas mystère de vouloir le supprimer, il coûte cher à organiser pour le donner comme on sait, et comme cela nous a été dit au MEN on est arrivé au bout du système.
Alors le remplacer par autre chose de moins onéreux c'est dans les clous...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Reine Margot le Mar 13 Juin 2017 - 13:26
Oui il y aura quand même quelque chose d'autre, de moins cher, mais quand même un diplôme, je suppose.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Marcelle Duchamp le Mar 13 Juin 2017 - 13:35
http://www.legorafi.fr/2017/06/13/bac-2017-fuites-les-candidats-furieux-de-ne-pas-avoir-recu-la-correction-avec-les-sujets/
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par gauvain31 le Mar 13 Juin 2017 - 13:36
Ils ne pourront jamais supprimer le Bac. Je n'y crois pas une seconde, ; ce sont des effets d'annonce. Le bac a aussi une fonction sociologique évidente , celui de mettre au moins une fois dans la vie d'un citoyen tout le monde à égalité devant une épreuve commune, et qui plus est une épreuve qui marque le passage à la vie adulte. Il remplace désormais le service militaire. C'est pour cette raison je crois que bon nombre de jeunes sont attachés à ce bac et l'annonce de sa disparition créerait pas mal de remous puisqu'il y aurait suite à ça une sélection officielle à l'entrée de la fac.

Supprimer le bac reviendrait finalement à institutionnaliser une France à deux vitesses et de renoncer définitivement à ce que nous fassions société tous ensemble
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par gauvain31 le Mar 13 Juin 2017 - 13:37
@Marcelle Duchamp a écrit:http://www.legorafi.fr/2017/06/13/bac-2017-fuites-les-candidats-furieux-de-ne-pas-avoir-recu-la-correction-avec-les-sujets/

Patience, patience... ça arrivera un jour.... Le Gorafi se fait toujours plus ou moins rattraper par la réalité..hélas


Dernière édition par gauvain31 le Mar 13 Juin 2017 - 13:39, édité 1 fois
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Caspar le Mar 13 Juin 2017 - 13:39
@gauvain31 a écrit:Ils ne pourront jamais supprimer le Bac. Je n'y crois pas une seconde, ; ce sont des effets d'annonce. Le bac a aussi une fonction sociologique évidente , celui de mettre au moins une fois dans la vie d'un citoyen tout le monde à égalité devant une épreuve commune, et qui plus est une épreuve qui marque le passage à la vie adulte. Il remplace désormais le service militaire. C'est pour cette raison je crois que bon nombre de jeunes sont attachés à ce bac et l'annonce de sa disparition créerait pas mal de remous puisqu'il y aurait suite à ça une sélection officielle à l'entrée de la fac.

Supprimer le bac reviendrait finalement à institutionnaliser une France à deux vitesses et de renoncer définitivement à ce que nous fassions société tous ensemble

Désolé mais oh non pitié, pas de "faire société", "faire famille" etc...
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par gauvain31 le Mar 13 Juin 2017 - 13:44
Pardon Caspar je corrige : "renoncer définitivement à vivre ensemble dans la paix et l'harmonie dans le meilleurs des mondes et où tout les citoyens s'aimeraient, s'entraideraient quelque soit la couleur de leur peau, quelque soit leur religion. Car oui, j'ai fait un rêve, le rêve de voir un monde meilleur, plus beau , avec plein de bisous à l'intérieur"

C'est mieux là non ? bounce
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Caspar le Mar 13 Juin 2017 - 13:46
@gauvain31 a écrit:Pardon Caspar je corrige : "renoncer définitivement à vivre ensemble dans la paix et l'harmonie dans le meilleurs des mondes et où tout les citoyens s'aimeraient, s'entraideraient quelque soit la couleur de leur peau, quelque soit leur religion. Car oui,  j'ai fait un rêve, le rêve de voir un monde meilleur, plus beau , avec plein de bisous à l'intérieur"

C'est mieux là non ? bounce

Au moins, c'est clair, net et précis, pas comme "faire société".
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par VinZT le Mar 13 Juin 2017 - 14:07
@gauvain31 a écrit:Ils ne pourront jamais supprimer le Bac. […] Il remplace désormais le service militaire.

Les classes sont quand même vachement plus longues ! En revanche, on peut contester les punitions auprès de l'adjudant (pardon, du CPE).

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Anaxagore le Mar 13 Juin 2017 - 14:09
Et le gnouf n'est plus ce qu'il était.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Caspar le Mar 13 Juin 2017 - 14:28
Et le service militaire n'a jamais concerné que les garçons, donc moins de la moitié de la population (ce qu'on oublie souvent de dire quand on parle du merveilleux moyen de mélanger les classes sociales qu'était le service, pistonnés exceptés bien entendu).
Contenu sponsorisé

Re: Bac 2017 : première pétition contre une épreuve jugée «inabordable»

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum