Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Iphigénie le Jeu 6 Juil 2017 - 14:01

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je pense que oui. Il était demandé aux relecteurs de signer la copie, je suppose que c'est afin de pouvoir leur envoyer le dû supplément pécuniaire. Le rectorat doit disposer d'un logiciel capable de retrouver les numen via numérisation des signatures.
:aaq:

Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Isidoria le Jeu 6 Juil 2017 - 14:42

Dites, je me permets une question à propos des oraux de l'EAF, car nous avons reçu de la part d'un autre établissement des accusations de discrimination, et de non respect des consignes d'examen pour l'oral, pour deux élèves qui ont obtenu respectivement 9 et 10 et qui sont normalement paraît-il d'un bien meilleur niveau.
Il se trouve que les élèves d'un établissement que nous avons évalué ont tous tenu aux environs de 5' pour leur exposé, sauf un élève qui a tenu 9'30 environ.
Comme cela est dit dans les consignes, nous avons demandé aux élèves à chaque fois s'ils voulaient préciser leurs propos, et entrer dans les détails car il restait du temps. Ils ont tous refusé.
C'est sur leur accord que nous sommes passés à l'entretien de 10'.
Je précise que les candidats n'étaient pas mauvais en soi, qu'il n'y avait aucun contresens sur les textes, mais en revanche qu'ils ne faisaient aucune référence précise au texte, aucune analyse, que donc aucun savoir linguistique et littéraire n'était mis en avant, et très rarement de connaissances culturelles en lien avec le texte. En gros, les élèves répondaient plus ou moins à la question, mais sans véritable analyse.
Comment faites-vous dans ce cas? Nous nous sommes harmonisés, et avons décidé que ces exposés ne pouvaient obtenir 10/10, mais nous sommes régulièrement allés au delà de 5/10 malgré tout.
Qu'en pensez-vous? Le collègue en question nous menace de suggérer aux parents de demander un recours, parce que ce sont, je cite, deux jeunes filles "honnêtement travailleuses, bien préparées, sérieuses et natives de surcroît" alors que, je cite toujours: "Je suis agréablement surpris que le beau et grand jeune homme ait eu un 15 à l’oral". Le collègue ajoute que les deux jeunes filles en question ont obtenu 15 et 16 à l'écrit et qu'un tel écart n'est pas possible.
Bref, je suis secouée par ces accusations, car il paraît que nous ne sommes pas professionnels...
Je m'en remets à vous, à vous remarques, parce que je suis vraiment affectée qu'on puisse m'accuser (et mes collègues) de telles choses.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par roxanne le Jeu 6 Juil 2017 - 15:17

C'est sûr que si les collègues s'y mettent et encouragent et excitent les parents, on n'est pas rendus. Tu ne fais rien. C'est le problème du rectorat.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 6 Juil 2017 - 17:20

Isodoria a écrit:Comment faites-vous dans ce cas? Nous nous sommes harmonisés, et avons décidé que ces exposés ne pouvaient obtenir 10/10, mais nous sommes régulièrement allés au delà de 5/10 malgré tout.

Les dix minutes font partie de la définition de l'épreuve. Je ne donne pas la moyenne à un élève qui n'est pas capable de parler dix minutes d'un texte qu'il a étudié pendant plusieurs heures, qu'il est censé avoir relu et médité au cours du dernier mois au moins, et qu'il a eu encore le temps d'étudier pendant trente minutes, afin de répondre à une question conçue de sorte qu'il n'ait à réaliser qu'une adaptation de ce qu'il sait à celle-ci. 9 minutes, voire 8, ça peut passer, mais 5, non, vraiment.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 6 Juil 2017 - 17:24, édité 1 fois
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par roxanne le Jeu 6 Juil 2017 - 17:23

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Isodoria a écrit:Comment faites-vous dans ce cas? Nous nous sommes harmonisés, et avons décidé que ces exposés ne pouvaient obtenir 10/10, mais nous sommes régulièrement allés au delà de 5/10 malgré tout.

Les dix minutes font partie de la définition de l'épreuve. Je ne donne pas la moyenne à un élève qui n'est pas capable de parler dix minutes d'un texte qu'il a étudié pendant plusieurs heures, qu'il est censé avoir relu et médité au cours du dernier mois au moins, et qu'il a eu encore le temps d'étudier pendant trente minutes, afin de répondre à une question conçue pour qu'il n'ait à faire qu'une réaliser qu'une adaptation de ce qu'il sait à celle-ci.
Deux candidats sur la cinquantaine de mes candidats de techno auraient donc eu la moyenne ...Et l'année dernière même en S et ES très peu ont tenu 10 minutes.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 6 Juil 2017 - 17:27

Bah, il y a les TPE pour rattraper tout ça.

J'ai eu des ES d'un lycée bof, la plupart ont tenu dix minutes ou pas loin, quand même. Si c'est possible, c'est que c'est possible, je ne vois pas bien quoi dire de plus...

J'ajoute que j'ai dit ce que je faisais comme s'il s'agissait d'une règle bête et méchante. C'est surtout que je n'ai pas eu l'occasion de me demander si, tout de même, la puissance intellectuelle de cet exposé de cinq minutes ne méritait pas qu'on lui attribuât la moyenne ou plus. Si, une fois : l'élève parlait très vite, on voyait clairement qu'il avait peur de ne pas avoir le temps.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 6 Juil 2017 - 17:40, édité 1 fois
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Babarette le Jeu 6 Juil 2017 - 17:39

@Isidoria a écrit:Dites, je me permets une question à propos des oraux de l'EAF, car nous avons reçu de la part d'un autre établissement des accusations de discrimination, et de non respect des consignes d'examen pour l'oral, pour deux élèves qui ont obtenu respectivement 9 et 10 et qui sont normalement paraît-il d'un bien meilleur niveau.
Il se trouve que les élèves d'un établissement que nous avons évalué ont tous tenu aux environs de 5' pour leur exposé, sauf un élève qui a tenu 9'30 environ.
Comme cela est dit dans les consignes, nous avons demandé aux élèves à chaque fois s'ils voulaient préciser leurs propos, et entrer dans les détails car il restait du temps. Ils ont tous refusé.
C'est sur leur accord que nous sommes passés à l'entretien de 10'.
Je précise que les candidats n'étaient pas mauvais en soi, qu'il n'y avait aucun contresens sur les textes, mais en revanche qu'ils ne faisaient aucune référence précise au texte, aucune analyse, que donc aucun savoir linguistique et littéraire n'était mis en avant, et très rarement de connaissances culturelles en lien avec le texte. En gros, les élèves répondaient plus ou moins à la question, mais sans véritable analyse.
Comment faites-vous dans ce cas? Nous nous sommes harmonisés, et avons décidé que ces exposés ne pouvaient obtenir 10/10, mais nous sommes régulièrement allés au delà de 5/10 malgré tout.
Qu'en pensez-vous? Le collègue en question nous menace de suggérer aux parents de demander un recours, parce que ce sont, je cite, deux jeunes filles "honnêtement travailleuses, bien préparées, sérieuses et natives de surcroît" alors que, je cite toujours: "Je suis agréablement surpris que le beau et grand jeune homme ait eu un 15 à l’oral". Le collègue ajoute que les deux jeunes filles en question ont obtenu 15 et 16 à l'écrit et qu'un tel écart n'est pas possible.
Bref, je suis secouée par ces accusations, car il paraît que nous ne sommes pas professionnels...
Je m'en remets à vous, à vous remarques, parce que je suis vraiment affectée qu'on puisse m'accuser (et mes collègues) de telles choses.

C'est censé vouloir dire quoi "et natives de surcroît"? C'est un mérite d'être natif? Natif d'où?
avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par liliepingouin le Jeu 6 Juil 2017 - 17:56

Sauf exception, je ne mets pas plus de 5/10 à un exposé de 5 minutes ou moins. Je suis un tout petit peu plus coulante pour les élèves qui passent sur un poème court.
Marre de baisser sur les exigences. Les élèves ont toute l'année pour s'entraîner à tenir 10 minutes. Tant pis pour eux.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Isidoria le Jeu 6 Juil 2017 - 18:00

J'enseigne à l'étranger. Peu d'élèves sont natifs de France et donc beaucoup ont soit un fort accent soit un français approximatif. J'imagine que par là il voulait dire que l'on aurait dû valoriser deux élèves parlant bien français.
Pour les 5 minutes, je ne vais pas par principe ne pas mettre la moyenne, mais je ne vois pas comment en 5 minutes on peut faire une bonne intro, un plan cohérent et nourri, un relevé de citations analysées et une conclusion...
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Isidoria le Jeu 6 Juil 2017 - 18:01

Et du coup pour un exposé court, est-ce que vous relancez par une question pour approfondir?
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par liliepingouin le Jeu 6 Juil 2017 - 18:07

Je ne vois aucune raison de valoriser un natif. On n'a pas de mérite à avoir appris le français comme langue maternelle. Au contraire j'aurais tendance à être un soupçon plus indulgente avec les autres.

Quand un candidat tourne court, je lui indique le temps qu'il lui reste et lui demande s'il veut ajouter quelque chose ou s'il veut passer à l'entretien.
En cas d'exposé qui tourne court 30 secondes après la lecture, je pose une question de relance très générale (qu'est-ce qui est exprimé par ce poème? Quels sont les arguments de l'auteur?) Mais en pratique je n'ai jamais vu (ou alors très exceptionnellement) un candidat reprendre son propos pour ajouter quelque chose de constructif après avoir tourné cours.

Dans les 5 minutes il y en a en plus généralement une ou deux de lecture. Je ne vois pas comment un élève peut avoir une bonne note pour avoir parlé 3 minutes...

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Babarette le Jeu 6 Juil 2017 - 18:09

@Isidoria a écrit:J'enseigne à l'étranger. Peu d'élèves sont natifs de France et donc beaucoup ont soit un fort accent soit un français approximatif. J'imagine que par là il voulait dire que l'on aurait dû valoriser deux élèves parlant bien français.
Pour les 5 minutes, je ne vais pas par principe ne pas mettre la moyenne, mais je ne vois pas comment en 5 minutes on peut faire une bonne intro, un plan cohérent et nourri, un relevé de citations analysées et une conclusion...

Je comprends mieux.
Que je sache, ce n'est pas un examen de FLE, donc il n'y a pas de raison que des "natifs" soient forcément brillants.
avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Isidoria le Jeu 6 Juil 2017 - 18:10

Merci liliepinguoin, nous avons plus ou moins les mêmes pratiques.
Quant aux natifs, oui en effet, d'ailleurs généralement on "tique" plus sur les fautes de français des natifs.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 7:42

Et depuis quand l'enseignant de la classe interrogée a ce droit de s'immiscer dans les notes données par des examinateurs?
Perso, j'aurais très mal pris ses remarques suggérant que vous avez fait preuve de racisme ou de préférence pour le "beau garçon".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Orlanda le Ven 7 Juil 2017 - 9:05

Ne vous inquiétez pas, avec le contrôle continu, nous ne rencontrerons plus ces problèmes!

Sinon, de quoi ces collègues se mêlent-ils?

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Orlanda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Isidoria le Ven 7 Juil 2017 - 9:18

Ca m'a secouée aussi, à vrai dire... D'autant que je ne vous ai pas copié tout le mail, mais il y a bien pire. Je trouve que le collègue en question manque de mesure, il m'arrive aussi d'être déçue ou très agréablement surprise par les résultats aux oraux d'un élève. Mais n'ayant pas assisté à la prestation, je me dis seulement que l'élève a raté ou réussi, pas que le prof fait preuve de discrimination!
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Izambard le Ven 7 Juil 2017 - 9:37

Mais apprends-lui la vie à ce grossier personnage!
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par ysabel le Ven 7 Juil 2017 - 17:04

ça y est, je suis en vacances... je reviens de la commission d'harmonisation.

Moi qui étais contente de ma moyenne à l'oral : 11.61, la moyenne de l'académie est à 12.91 pour les S

Mes deux collègues qui ont corrigé les copies dans la même commission se sont fait tirer les oreilles car leur moyenne était trop basse (environ 11.5 alors qu'elles étaient à un peu plus de 10). C'est bizarre quand même, si les deux collègues obtenaient la même chose, c'est qu'il y a bien une raison.
Bref, on s'est mis d'accord rapidement : on ne change rien.
On a donc fait semblant de regarder de près qq copies pendant qu'on râlait.
Et puis nous sommes allées en chœur souhaiter de bonnes vacances à l'IPR qui ne nous a même pas demandé si on avait fait des changements.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par roxanne le Ven 7 Juil 2017 - 17:16

J'ai l'impression qu'effectivement, les collègues augmentent d'eux-mêmes leurs notes. Une collègue -qui a eu pas mal de difficultés cette année au lycée-me montre assez fièrement sa moyenne de 13.5 à l'oral pour des S en me disant : "Finalement, je ne suis pas une mauvaise prof!" scratch Comme si le fait de mettre des bonnes notes au bac (à des élèves qui ne sont pas les siens) la rendait bonne prof ! Certaines choses m'échappent.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par ysabel le Ven 7 Juil 2017 - 17:33

@roxanne a écrit:J'ai l'impression qu'effectivement, les collègues augmentent d'eux-mêmes leurs notes. Une collègue -qui a eu pas mal de difficultés cette année au lycée-me montre assez fièrement sa moyenne de 13.5 à l'oral pour des S en me disant : "Finalement, je ne suis pas une mauvaise prof!" scratch  Comme si le fait de mettre des bonnes notes au bac (à des élèves qui ne sont pas les siens) la rendait bonne prof ! Certaines choses m'échappent.

Moi aussi...

Mais je pense qu'elle a compris : le bon prof, c'est celui qui met des bonnes notes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Une passante le Ven 7 Juil 2017 - 18:34

@roxanne a écrit:J'ai l'impression qu'effectivement, les collègues augmentent d'eux-mêmes leurs notes. Une collègue -qui a eu pas mal de difficultés cette année au lycée-me montre assez fièrement sa moyenne de 13.5 à l'oral pour des S en me disant : "Finalement, je ne suis pas une mauvaise prof!" scratch  Comme si le fait de mettre des bonnes notes au bac (à des élèves qui ne sont pas les siens) la rendait bonne prof ! Certaines choses m'échappent.

Avec la pratique (et plusieurs "rappels à l'ordre" des IPR), j'ai en effet constaté que je notais plus généreusement les copies d'examens afin d'anticiper la future moyenne minimale à atteindre (ce qui ne m'a pas empêchée quand même de devoir reprendre trois fois mon paquet d'écritures d'invention pour atteindre péniblement un 9 et quelques de moyenne...).
On devient plus indulgent envers des erreurs qu'on pénaliserait fortement pendant l'année avec nos élèves, mais se vanter d'avoir une moyenne élevée, cela me dépasse !
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par trompettemarine le Ven 7 Juil 2017 - 18:42

Nous, on a tous refusé de relever nos notes et comme il n'y avait pas d'IPR...
Il fallait passer des moyennes de 12 à 13... au bout d'un moment, cela devient insultant.

L'année prochaine, on demandera à l'élève de mettre la note qu'il estime devoir obtenir et ce sera celle de la copie...
Pour ce que l'on sert...
On commence à passer sacrément la ligne rouge.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Iphigénie le Ven 7 Juil 2017 - 18:57

@trompettemarine a écrit:Nous, on a tous refusé de relever nos notes et comme il n'y avait pas d'IPR...
Il fallait passer des moyennes de 12 à 13... au bout d'un moment, cela devient insultant.

L'année prochaine, on demandera à l'élève de mettre la note qu'il estime devoir obtenir et ce sera celle de la copie...
Pour ce que l'on sert...
On commence à passer sacrément la ligne rouge.
Il y a peut-etre bien une volonté de démontrer  l'inanité de l'examen, histoire de préparer la suite...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par nlm76 le Ven 7 Juil 2017 - 19:38

@roxanne a écrit:J'ai l'impression qu'effectivement, les collègues augmentent d'eux-mêmes leurs notes. Une collègue -qui a eu pas mal de difficultés cette année au lycée-me montre assez fièrement sa moyenne de 13.5 à l'oral pour des S en me disant : "Finalement, je ne suis pas une mauvaise prof!" scratch  Comme si le fait de mettre des bonnes notes au bac (à des élèves qui ne sont pas les siens) la rendait bonne prof ! Certaines choses m'échappent.
C'est pourtant simple:
Un élève qui a de bonnes notes réussit à l'école.
Or un bon professeur est un professeur qui fait réussir les élèves.
Donc un professeur qui met de bonnes notes est un bon professeur.

Ah là là ! Il faut tout expliquer à ces gens-là.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par roxanne le Ven 7 Juil 2017 - 21:42

J'ai eu quelques messages de mes élèves qui me donnent leurs résultats. Evidemment ceux qui écrivent ont plutôt réussi, mais rien de scandaleux , ce sont des élèves qui bossent. Je suis contente pour les STMG notamment une gamine qui bosse chez Mac Do en dehors qui s'en est bien sortie. Et puis malgré tout quelques mots de remerciement qui font plaisir.
Spoiler:
la collègue dont je parle a réussi à être interdite de première au bout d'un an..
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum