Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par DH le Jeu 22 Juin - 7:22

Non non à Lille c'est la bienveillance qui prime donc on ne fournira jamais le pire. Pourtant il y aurait de la matière.... je suis ressortie de la réunion, lundi, déprimée et en colère. J'ai même pas ouvert mon paquet depuis...

DH
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par thierry75 le Jeu 22 Juin - 7:47

J'en ai déjà corrigé plus de la moitié, avec un certain plaisir (bon niveau général, je crois que je n'ai jamais eu aussi bien). (Il faut dire aussi que j'enseigne dans un lycée technique où le niveau en lettres est très bas.) Néanmoins quasiment aucun élève n'a saisi la dimension parodique du texte de Duras, son ironie, alors que ça crève les yeux quand même ! Mais le plus visible nous aveugle parfois.


Dernière édition par thierry75 le Jeu 22 Juin - 7:50, édité 1 fois

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
En Bretagne, il ne pleut que sur les cons.
avatar
thierry75
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Lilypims le Jeu 22 Juin - 7:48

Pour ma part, c'est la catastrophe. Je ne comprends pas ce que les auteurs de ces copies font en première.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Écusette de Noireuil le Jeu 22 Juin - 7:52

La moitié!  Tu en as combien?
Moi j'ai 59 copies et j'en suis à 15...et c'est pour moi un bon rythme.  Je ne suis pas très rapide... en plus quand j'en fais trop à la suite je sens que je deviens injuste alors j'arrête...
Bon,  j'y retourne
aah

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par thierry75 le Jeu 22 Juin - 7:55

Plus de trente ! Quand c'est bon, c'est plus facile, cela va plus vite. J'ai mis à profit mes (nombreuses) heures de surveillance.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
En Bretagne, il ne pleut que sur les cons.
avatar
thierry75
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Vatrouchka le Jeu 22 Juin - 8:09

J'ai dix copies où les clichés ont été relevés et mis en lien avec l'ironie. Mon paquet reste plutôt très bon, mais j'ai aussi lu une dissertation sur Harry Potter, une espèce de commentaire comparé entre Suzanne et Anne de Moderato Cantabile et une liste de figures de style avec des tirets, l'élève faisait ses courses.
avatar
Vatrouchka
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Siggy le Jeu 22 Juin - 8:12

Il m'en reste trente aussi! Plus qu'une classe (pour relativiser). J'ai plusieurs copies (techno) qui ne font que 3 ou 4 pages, ça aide. La qualité est très aléatoire d'une copie à l'autre.
avatar
Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Iphigénie le Jeu 22 Juin - 8:16

@DH a écrit:Non non à  Lille c'est la bienveillance qui prime donc on ne fournira jamais le pire. Pourtant il y aurait de la matière.... je suis ressortie de la réunion, lundi, déprimée et en colère. J'ai même pas ouvert mon paquet depuis...
L'académie est sous la moyenne nationale: donc on veut la rattraper, mais comme la moyenne nationale elle aussi est sur-gonflée  tous les ans, on finit par être en apesanteur
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 8:20

J'ai corrigé 17 commentaires. Seuls deux sont bons, et un très bon. Les autres font dans la paraphrase.

Je suis toujours démuni devant les champs lexicaux : pour moi, ils ne font que donner des airs d'analyse à ce qui n'est que de la paraphrase (ça parle d'amour : la preuve, il y a "amour", le verbe enlacer etc.), mais puisqu'on leur enseigne à faire ainsi...
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Iphigénie le Jeu 22 Juin - 8:31

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:J'ai corrigé 17 commentaires. Seuls deux sont bons, et un très bon. Les autres font dans la paraphrase.

Je suis toujours démuni devant les champs lexicaux : pour moi, ils ne font que donner des airs d'analyse à ce qui n'est que de la paraphrase (ça parle d'amour : la preuve, il y a "amour", le verbe enlacer etc.), mais puisqu'on leur enseigne à faire ainsi...
Mais qui fait ça vraiment?
J'ai l'impression que les élèves sont tellement culturellement paumés en français qu'ils se rabattent sur des révisions absurdes mais qui les rassurent comme figures de style et mouvements littéraires: ça leur paraît la part "stable" et "objective" quel que soit le prof... Et c'est pour ça qu'on a Verlaine, fin XIXe donc naturaliste et texte sur cinema donc champ lexical du cinema ( cinema, salle, écran)
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 8:33

Dans mon lycée, la majorité de mes collègues. Quant aux copies que je corrige, j'ai tout lieu de croire qu'une série de candidats a étudié le texte en classe, avec le même professeur, et que celui-ci leur a parlé du champ lexical de l'amour.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par totoro le Jeu 22 Juin - 8:41

J'ai fini les commentaires !!!!!
C'est d'une médiocrité déprimante (mais comme je suis hyper bienveillante, le lot de commentaires atteint les 10 de moyenne).

@thierry75 : même les candidats qui avaient MANIFESTEMENT ÉTUDIÉ LE TEXTE EN CLASSE n'ont pas évoqué la dimension parodique ; on sent bien que leur prof leur a signalé le changement de pronom à la fin, mais ils n'ont pas pas compris pourquoi...

_________________
avatar
totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par totoro le Jeu 22 Juin - 8:44

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Dans mon lycée, la majorité de mes collègues. Quant aux copies que je corrige, j'ai tout lieu de croire qu'une série de candidats a étudié le texte en classe, avec le même professeur, et que celui-ci leur a parlé du champ lexical de l'amour.

Le prof que que je corrige a dû parler des "occurrences du mot nuit" : je n'ai jamais autant lu le terme "occurrence"... Razz

_________________
avatar
totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 8:46

Là, c'est intéressant, par contre (si on ne se contente pas de remarquer qu'il y a répétition, bien sûr). Mais je ne vois absolument pas ce qu'on peut dire de pertinent à propos d'un champ lexical. Je manque peut-être d'imagination. En fait, je ne vois pas ce que peut signifier un champ lexical, puisque le sens commence au niveau de la phrase. Et puis, à partir de combien de mot y'a-t-il champ ? À quelle distance les uns des autres ?

Question : vous annotez comment --- si vous annotez --- lorsque l'interprétation de tel ou tel choix d'écriture vous semble complètement à côté de la plaque ? Par exemple : "Cette allitération en v traduit le bonheur de Suzanne" :/
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par totoro le Jeu 22 Juin - 8:57

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Là, c'est intéressant, par contre (si on ne se contente pas de remarquer qu'il y a répétition, bien sûr). Mais je ne vois absolument pas ce qu'on peut dire de pertinent à propos d'un champ lexical. Je manque peut-être d'imagination. En fait, je ne vois pas ce que peut signifier un champ lexical, puisque le sens commence au niveau de la phrase.

Question : vous annotez comment --- si vous annotez --- lorsque l'interprétation de tel ou tel choix d'écriture vous semble complètement à côté de la plaque ? Par exemple : "Cette allitération en v traduit le bonheur de Suzanne" :/

J'ai dit qu'ils avaient mentionné les "occurrences", pas qu'ils en avaient fait une quelconque interprétation... Faut pas pousser... Enfin si : "on voit que la nuit a un effet appaisant (sic) sur Suzanne".

Réponse : Je mets "non" dans la marge.

_________________
avatar
totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Oxford le Jeu 22 Juin - 8:58

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Là, c'est intéressant, par contre (si on ne se contente pas de remarquer qu'il y a répétition, bien sûr). Mais je ne vois absolument pas ce qu'on peut dire de pertinent à propos d'un champ lexical. Je manque peut-être d'imagination. En fait, je ne vois pas ce que peut signifier un champ lexical, puisque le sens commence au niveau de la phrase. Et puis, à partir de combien de mot y'a-t-il champ ? À quelle distance les uns des autres ?

Question : vous annotez comment --- si vous annotez --- lorsque l'interprétation de tel ou tel choix d'écriture vous semble complètement à côté de la plaque ? Par exemple : "Cette allitération en v traduit le bonheur de Suzanne" :/
Je mets un point d'exclamation -les injures sont interdites Smile

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
Oxford
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Poupoutch le Jeu 22 Juin - 8:58

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Là, c'est intéressant, par contre (si on ne se contente pas de remarquer qu'il y a répétition, bien sûr). Mais je ne vois absolument pas ce qu'on peut dire d'intéressant et de pertinent à propos d'un champ lexical. Je manque peut-être d'imagination. En fait, je ne vois pas ce que peut signifier un champ lexical, puisque le sens commence au niveau de la phrase.

Question : vous annotez comment --- si vous annotez --- lorsque l'interprétation de tel ou tel choix d'écriture vous semble complètement à côté de la plaque ? Par exemple : "Cette allitération en v traduit le bonheur de Suzanne" :/

Pour ta question : je mettrais "non justifié" ou "discutable"...

Pour les champs lexicaux : il m'arrive de les utiliser quand un lexique est surprenant dans un texte, mais uniquement quand ça s'y prête et quand c'est justifié par un lexique particulier. Après tout, leur boulot est de montrer comment fonctionne le texte, comment la manière dont on a choisi de l'écrire lui donne un sens particulier, et le lexique entre bien dans ce travail d'analyse.
Ceci étant, la majorité des élèves retient trois ou quatre procédés stylistiques parmi les plus simples et les réinjecte dans tous les commentaires... Le champ lexical étant un procédé simple à relever, évidemment, ils le retiennent (et l'appliquent y compris quand il n'y a que deux mots à commenter !)

Pour DH : moi aussi, je suis ressortie dépitée de ma réunion de lundi... En particulier après le commentaire de la copie-test de dissertation.

_________________
TEACHER : Harold, what do you call a person who keeps on talking when people are no longer interested?
HAROLD : A teacher.
avatar
Poupoutch
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 9:05

@Poupoutch a écrit:Pour les champs lexicaux : il m'arrive de les utiliser quand un lexique est surprenant dans un texte, mais uniquement quand ça s'y prête et quand c'est justifié par un lexique particulier.

Aurais-tu un exemple ? Dans ceux qui me viennent à l'esprit, c'est la métaphore filée, ou autre chose, qui crée la surprise, non les mot seuls. La seule présence d'un champ ne signifie rien en soi. Un discours pacifiste, par exemple, pourrait très bien avoir en commun avec un discours belliciste un certain lexique de la guerre : c'est l'emploi qui en est fait qui créera ou non la surprise. Dans "Il faut faire la guerre aux bellicistes", il me semble important de s'attarder sur le mot guerre ; dans "Nous sommes contre la guerre", non. De même, tous les mots du texte de Duras pourraient se retrouver dans un discours type "J'ai l'amour de la haine, j'enlace le célibat etc", et ils deviendraient surprenants, non pas parce qu'ils sont là, mais parce qu'ils formeraient une métaphore paradoxale, et parce que le premier constituerait un complément du nom a priori contradictoire.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par 0massilia0 le Jeu 22 Juin - 9:37

Pour le champ lexical : un lexique fantastique au sein d'un texte réaliste ou naturaliste (incipit Germinal par ex). Ca fait sens car ça vient perturber l'horizon d'attente.
A partir du lexique on peut arriver au registre.
avatar
0massilia0
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par 0massilia0 le Jeu 22 Juin - 9:43

Sinon je suis assez perturbée par le niveau supposé des élèves sur la dissertation.
Je trouve le sujet très difficile et sa formulation engendre de la confusion.
Avez-vous eu des consignes/remarques concernant cette difficulté ?
Cela m'a donné l'impression qu'on voulait vraiment faire de la dissert un sujet élitiste alors que je trouve qu'il est plus facile d'y préparer les élèves qu'au commentaire, qui suppose une vraie sensibilité littéraire. Et comme ils ne l'ont pas souvent, on ne lit quasi que des paraphrases/résumés du texte.
Autant changer les sujets d'ailleurs et demander cet exercice au bac.
Ce serait bien moins hypocrite.
avatar
0massilia0
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Écusette de Noireuil le Jeu 22 Juin - 9:49

Cela dit vous avez raison pour ce qui concerne la propension des élèves à mettre des champs lexicaux partout et à ne rien en faire, moi maintenant à mes élèves je leur dis que je leur interdis les champs lexicaux dans les copies de commentaire!
Je sors d'une série avec pléthore de remarques très techniques mais sans aucune interprétation, c'est vraiment pénible car on sent des élèves désireux de bien faire, mais qui n'ont vraiment pas compris ce que c'était qu'un commentaire de texte ...  je fais de mon mieux pour ne pas les descendre quand ça paraît sérieux... surtout si je constate qu'ils ont quand même compris le texte...

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Écusette de Noireuil le Jeu 22 Juin - 9:51

Concernant la dissertation on nous a dit d'accepter différents sens possibles de la formulation" se construit"... et puis bien entendu il s'agit pour les élèves non pas d'un traitement exhaustif mais d'une mise en relation des connaissances qu'ils ont et de ce sujet. J'ai pour le moment corrigé peu de dissertations et elles sont mauvaises( du type kamikaze qui torche ça en 2 pages)...

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Iphigénie le Jeu 22 Juin - 9:58

Question : vous annotez comment --- si vous annotez --- lorsque l'interprétation de tel ou tel choix d'écriture vous semble complètement à côté de la plaque ? Par exemple : "Cette allitération en v traduit le bonheur de Suzanne" :/

En classe, je leur dis:
 "il y a
 les serpents qui sifflent sur vos têtes
et il y a
ces saucisses sèches sont très sèches":

vous ressentez la même chose?
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 10:04

@0massilia0 a écrit:Pour le champ lexical : un lexique fantastique au sein d'un texte réaliste ou naturaliste (incipit Germinal par ex). Ca fait sens car ça vient perturber l'horizon d'attente.
A partir du lexique on peut arriver au registre.

Là aussi, c'est l'emploi qui est fait de ces mots, et non le champ lexical, qui perturbera éventuellement l'horizon d'attente. Si les personnages de mon roman réaliste sont en train de lire un conte fantastique ou de se raconter des histoires de fantômes, la présence du même lexique n'aura rien de perturbant.

@Iphigénie a écrit:En classe, je leur dis:
"il y a
les serpents qui sifflent sur vos têtes
et il y a
ces saucisses sèches sont très sèches":

vous ressentez la même chose?

Je garde cela pour mes prochains cours, merci Smile

Je vois que je me prends bien la tête avec les annotations, en fait.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 22 Juin - 10:12, édité 1 fois
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par Poupoutch le Jeu 22 Juin - 10:06

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Aurais-tu un exemple ? Dans ceux qui me viennent à l'esprit, c'est la métaphore filée, ou autre chose, qui crée la surprise, non les mot seuls. La seule présence d'un champ ne signifie rien en soi. Un discours pacifiste, par exemple, pourrait très bien avoir en commun avec un discours belliciste un certain lexique de la guerre : c'est l'emploi qui en est fait qui créera ou non la surprise. Dans "Il faut faire la guerre aux bellicistes", il me semble important de s'attarder sur le mot guerre ; dans "Nous sommes contre la guerre", non. De même, tous les mots du texte de Duras pourraient se retrouver dans un discours type "J'ai l'amour de la haine, j'enlace le célibat etc", et ils deviendraient surprenants, non pas parce qu'ils sont là, mais parce qu'ils formeraient une métaphore paradoxale, et parce que le premier constituerait un complément du nom a priori contradictoire.
Dans la première version de ma réponse (que j'ai effacée parce que trop longue), j'avais dit que les champs lexicaux étaient pour moi un outil. Une manière d'apprendre aux élèves à être sensibles au choix des mots, à la manière dont ils résonnent dans le texte. Si je prends, par exemple, la scène du meurtre dans l'Etranger, de Camus, relever les diverses manières de parler du soleil et de la lumière permet de lancer la réflexion. Ça ne suffit pas en soi, mais ça permet d'étudier avec précision les métaphores et comparaisons dans le texte. Bref, c'est une étape de travail qui ne me semble pas négligeable ; de là à l'utiliser dans sa copie comme un procédé à part entière... c'est là que, comme je le disais, la recherche de la facilité entre en jeu et pousse les élèves à se retrancher derrière ce genre de remarques évidentes. Mais les évidences sont un bon point de départ, en particulier pour les élèves de séries technologiques.

@0massilia0 a écrit:Sinon je suis assez perturbée par le niveau supposé des élèves sur la dissertation.
Je trouve le sujet très difficile et sa formulation engendre de la confusion.
Avez-vous eu des consignes/remarques concernant cette difficulté ?
Chez nous, on a indiqué que les deux interprétations du sujet étaient recevables : "se construire" au sens "être construit par l'auteur" et "se construire" au sens "dans la diégèse"...

_________________
TEACHER : Harold, what do you call a person who keeps on talking when people are no longer interested?
HAROLD : A teacher.
avatar
Poupoutch
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions relatives à la correction de l'EAF (charte, annotations, consignes étranges, origine des corrigés)

Message par 0massilia0 le Jeu 22 Juin - 10:06

@Écusette de Noireuil a écrit:on nous a dit d'accepter différents sens possibles de la formulation" se construit"...
= quels sont ces sens ?
on est d'accord que "se construit" ne veut pas dire "est construit" (par l'auteur) ? ou bien il faut accepter ce sens aussi ? Donc mettre la moyenne au candidat qui fait sa dissert sur la façon dont l'auteur crée ses personnages : réalistes ou pas ?
avatar
0massilia0
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum