SOS Education : "Tirons les premiers"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par archeboc le Jeu 22 Juin - 10:19


Sous le titre "Tirons les premiers", je viens de recevoir le mail suivant de SOS Education :
Spoiler:

Chère amie, cher ami,

Parmi les 577 députés qui font cette semaine leur entrée à l’Assemblée nationale, combien savent que l’École de notre pays produit chaque année 20% d’élèves complètement illettrés…

… et même 58% dans les Réseaux d’Éducation Prioritaires ?

Combien savent que dans certaines académies, on recrute les professeurs à 4/20 de moyenne, certains écrivant à peine le français ?

Combien savent que le budget de l’Éducation nationale a pourtant quasiment doublé en euros constants, depuis le début des années 80, alors que le nombre d’élèves n’a pas augmenté ?

Nous devons tirer les premiers, et interpeller ces nouveaux députés de toute urgence. C’est la raison pour laquelle je vous ai préparé un courrier que vous pouvez envoyer d’un seul clic à VOTRE député. Cliquez ici pour y accéder. Il vous suffira de confirmer vos coordonnées pour participer à notre mobilisation.

Si votre nouveau député reçoit plusieurs milliers d’interpellations venant d’électeurs de sa circonscription, il sera contraint de s’engager. Je compte sur vous pour lui faire comprendre où doivent être ses priorités.

Lorsqu'on clique sur le lien, on aboutit à un formulaire qui permet d'envoyer à votre nouveau député le courrier suivant :
Spoiler:

Madame, Monsieur le Député,

Vous venez d'être élu(e) député(e) dans ma circonscription, je tenais avant tout à vous féliciter.

Je souhaite également vous interpeller au sujet de votre programme éducatif.

Comme des dizaines de milliers de grands-parents, parents d'élèves ou professeurs représentés par l'association SOS Éducation, je considère que le redressement de notre système scolaire est un enjeu majeur pour l'avenir de notre pays.

SOS Éducation a résumé les mesures les plus importantes à mettre en œuvre dans le pacte « NON à l'échec scolaire ! ».

Je vous demande de bien vouloir me faire connaître les engagements que vous comptez prendre en la matière, en complétant et renvoyant ce pacte signé à l'association SOS Éducation, qui publie au fur et à mesure les retours des élus ici.

La réponse à ce pacte « NON à l'échec scolaire ! » constituera un élément important dans l'appréciation que je porterai sur votre engagement parlementaire.

En vous remerciant de votre lecture attentive, je vous prie de croire, Madame, Monsieur le Député, en l'expression de ma parfaite considération.

Respectueusement,

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par archeboc le Jeu 22 Juin - 10:34


En dehors du fait que je ne leur suis ni cher, ni ami, une affirmation m'a tout étonné dans ce message : le budget de l'EN aurait doublé depuis 1980, en euro constant, sans augmentation du nombre d'élèves.

* Il n'y a pas eu d'augmentation du nombre d'élèves : comment cela serait-il possible alors que l'on a fortement rallongé la durée des études ?

* A quoi devons-nous le doublement de ce budget ? L'allongement de la durée de versement des prestations retraites ? La création de nouvelles options avec peu d'élèves ?

Sinon, la machine de SOS-éducation est efficace. On voit en direct le nombre de pétitionnaires augmenter.
http://petitions.soseducation.org/legislative-2017/?

Le formulaire vous permet de connaître le nom de votre député, mais pas son adresse, et vous ne pouvez pas modifier le courrier que vous envoyez. Le dispositif est bien verrouillé.

Si vous voulez écrire à votre député, la méthode est là :

http://www.politiquemania.com/contacter-depute.html

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par ysabel le Jeu 22 Juin - 12:26

Combien savent que le budget de l’Éducation nationale a pourtant quasiment doublé en euros constants, depuis le début des années 80, alors que le nombre d’élèves n’a pas augmenté ?

Ah Bon ? Donc la population française a augmenté de 56 millions, à la fin des années 80, à plus de 66 millions aujourd'hui mais pas le nombre d'élèves !? Va falloir qu'ils m'expliquent comment c'est possible !
Et ils oublient aussi que le taux de scolarisation à sérieusement augmenté avec presque tous les gamins qui vont jusqu'au bac.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par Euthyphron le Jeu 22 Juin - 12:43

Merveilleux, formidable, je suis tout prêt à signer.
Juste une petite précaution, c'est qui "SOS éducation"?
Je vérifie ce qu'est le pacte scolaire. Et je lis ceci :Candidat(e) à la députation, je m'engage solennellement à défendre pour l'école de notre pays (...) la responsabilisation des établissements, notamment par une évaluation transparente et l'autonomie dans le recrutement de leur équipe pédagogique.
Et je ne signe plus. Evil or Very Mad
avatar
Euthyphron
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par 288 le Jeu 22 Juin - 12:58

@Euthyphron a écrit:Merveilleux, formidable, je suis tout prêt à signer.
Juste une petite précaution, c'est qui "SOS éducation"?
Vous faites bien d'être prudent. Ils défendent une vision de l'école bien particulière, sous-tendu par le recours au chèque-éducation, dont l'autonomie des établissements n'est qu'un euphémisme. C'est une association conservatrice et liée aux milieux catholiques. Alors elle prône d'un côté la transmission des savoirs, la méthode syllabique, dénonce la baisse du niveau et blablabla mais par derrière, claque la bise à Sens commun. Et ça se dit libéral.
avatar
288
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par Leodagan le Jeu 22 Juin - 19:44

@288 a écrit: Et ça se dit libéral.

C'est libéral... économiquement.
avatar
Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS Education : "Tirons les premiers"

Message par 288 le Jeu 22 Juin - 20:00

@Leodagan a écrit:
@288 a écrit: Et ça se dit libéral.

C'est libéral... économiquement.
Mais ça interdit par derrière de se marier comme on veut. Soit on est libéral en tout, soit pas du tout.
avatar
288
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum