Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Monsieur_Tesla
Niveau 5

Pédagogie inversée

par Monsieur_Tesla le Ven 23 Juin 2017 - 22:54
Je ne sais si je suis sur le bon "topic"

Excellent article de SKHOLE.FR sur la pédagogie inversée ...

long mais très instructif ....

http://skhole.fr/la-pedagogie-inversee-une-pedagogie-archaique-par-alain-beitone-et-margaux-osenda

bonne lecture :blague:
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: Pédagogie inversée

par Ilona le Ven 23 Juin 2017 - 22:59
Merci cher collègue
avatar
ben2510
Érudit

Re: Pédagogie inversée

par ben2510 le Sam 24 Juin 2017 - 1:06
Une critique féroce du caractère peu novateur et purement "transmissif" de la dite "pédagogie inversée". Bref, un nez, un caca, et cette vision jouissive de la rencontre entre les deux.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie inversée

par Elyas le Sam 24 Juin 2017 - 7:03
Je partage le bilan de cet article sur la question des écueils liés à ce qu'on appelle les pédagogies invisibles (cependant, elle n'est pas la seule à connaître ces écueils). Cependant, la critique posée ici pose un vrai souci de méthodologie : il y a peu d'études réelles sur ces travaux, l'auteur utilise ses propres travaux pour justifier ses arguments (et sur néoprofs, d'autres ont été taillés en pièce pour moins que ça) et les autres sources sont rares.
Après, il utilise des références comme De Vecchi, Bonnéry et compagnie, des travaux des sciences de l'éducation et de didactique qui habituellement donnent des boutons à pas mal de gens qui critiquent les pédagogies dites innovantes.

Cet article révèle en tout cas trois choses :
- on est dans l'idéologie avec la classe inversée.
- on manque de recul sur les effets de cette tendance et peu importe le bord pédagogique où on se place.
- il y a un lien évident avec la volonté de développer la marchandisation de l'enseignement avec la communication narrative entourant la pédagogie inversée (l'histoire de Khan par exemple).

Maintenant, la lame de fond est très forte. Il devient difficile d'y résister ou de positionner d'autres alternatives. Dans mon champ d'expertise, je sens bien que ma triade "crayon-papier-livre" tangue face aux capsules, applications d'écriture collaborative et compagnie. Ces outils numériques ont un certain intérêt (enfin, pas tous) mais uniquement pour des usages inédits par rapport aux outils traditionnels.

Personnellement, je pense surtout que sous l'expression "pédagogie inversée", il y a une pluralité de pédagogies et que cet article illustre bien l'urgence de faire un état des lieux pour voir ce qui est réellement fait dans les classes. Après tout, des collègues font des choses formidables avec la pédagogie inversée et d'autres des trucs minables. Cependant, dans tous les cas, ce n'est pas ma tasse de thé.
avatar
Upstart
Niveau 5

Re: Pédagogie inversée

par Upstart le Sam 24 Juin 2017 - 16:02
Avec la pédagogie inversée, en tant que professionnels de l'éducation, on ne se tire pas une balle dans le pied, on se tire une balle dans la tête.
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Pédagogie inversée

par Kirth le Sam 24 Juin 2017 - 16:40
L'article explique très bien les défauts de faire "le cours à la maison sur internet puis des exercices en classe". Sauf que cela fait un moment que cette définition de la pédagogie inversée est erronée d'après tout ce qu'il dit dans l'article. Sans aller jusqu'à une révolution pédagogique, c'est souvent pas mal pour éviter d'avoir à faire des définitions faciles en cours. Personnellement c'est un système que j'utilise avant le TP pour montrer les manipulations (un truc pas compliqué sinon ça perd de son intérêt), pas plus, et c'est bougrement efficace : les élèves arrivent en TP devant un matériel inconnu et savent l'utiliser. Et ceux qui ne savent pas car ils n'ont pas fait le travail préalable ont bien compris la fois suivante que c'était dans leur intérêt de le faire.
Hors de question pour moi de faire tout un cours à la maison et juste des exercices en classe, ça sert juste à abandonner les faibles en leur disant "reprends le cours" et à s'occuper des bons.
avatar
ysabel
Devin

Re: Pédagogie inversée

par ysabel le Sam 24 Juin 2017 - 17:05
Bel article !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Monsieur_Tesla
Niveau 5

Re: Pédagogie inversée

par Monsieur_Tesla le Sam 24 Juin 2017 - 20:23
Présentation rapide de la pédagogie inversée :

sur Eduscol : http://eduscol.education.fr/primabord/un-dossier-complet-sur-la-classe-inversee

Les élèves regardent une "capsule" un cours sur le web chez eux (souvent ridicule) et peuvent en discuter avec l'enseignant au cours d'après ....

Quelques exemples :

https://www.youtube.com/watch?v=Gmp2YDI-agA

https://www.youtube.com/watch?v=WFGJdBLhBwg

:blague: :blague: :blague:

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
User21929
Expert

Re: Pédagogie inversée

par User21929 le Sam 24 Juin 2017 - 21:11
@Monsieur_Tesla a écrit:



:blague: :blague: :blague:

A pleurer !
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Pédagogie inversée

par Kirth le Sam 24 Juin 2017 - 21:19
Forcément quand on cherche les vidéos les plus ridicules possibles, humhum
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie inversée

par Rendash le Sam 24 Juin 2017 - 21:48
Faut avouer qu'il bat des records.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pédagogie inversée

par MelanieSLB le Sam 24 Juin 2017 - 22:19
Ben, l'une de ces deux vidéos nous a été montrée lors d'une conférence qui se voulait chantre de la classe inversée (mais qui mentionnait tout de même certains écueils cités par Elyas).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Pédagogie inversée

par tiptop77 le Sam 24 Juin 2017 - 22:24
Et la classe accompagnée?? Qu'en pensez-vous? Je pose la question car il y aura 2 4e qui auront cours en classe accompagnée dans plusieurs matières l'année prochaine dans mon collège.

_________________
May the force be with us!
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pédagogie inversée

par MelanieSLB le Sam 24 Juin 2017 - 22:33
La classe accompagnée? C'est quoi ce truc?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Finrod
Expert

Re: Pédagogie inversée

par Finrod le Dim 25 Juin 2017 - 9:09
@Rendash a écrit:Faut avouer qu'il bat des records.

Il devrait faire des sketch, il a vraiment le même style que Dubosc.

Quelqu'un devrait envoyer son CV pour Camping 4, "devoirs de vacances".
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie inversée

par Rendash le Dim 25 Juin 2017 - 9:16
@Finrod a écrit:
@Rendash a écrit:Faut avouer qu'il bat des records.

Il devrait faire des sketch, il a vraiment le même style que Dubosc.

Quelqu'un devrait envoyer son CV pour Camping 4, "devoirs de vacances".

Il fait, je crois Laughing Il a repris l'idée des conférences gesticulées de Franck Lepage, et se produit ainsi de temps à autre. Bon, pourquoi pas, on a vu d'autres trucs sur les planches. Mais côté cours, les deux exemples qu'on a vus ne plaident pas vraiment pour la solidité et la rigueur =/
avatar
oursdestropiques
Niveau 7

Re: Pédagogie inversée

par oursdestropiques le Dim 25 Juin 2017 - 9:45
Je vais lire l'article qui est le sujet de ce fil, car ce n'est pas la première fois que je le vois passer. Mais pour les extraits que j'ai pu lire ici et là, il me semble que les auteurs tombent parfois dans la critique exagérée. Mais je me méfie des extraits bien choisis. Je rejoins également ce que dit un neo plus haut, si on va chercher les vidéos les plus ridicules aussi...

Ensuite si l'idée c'est juste de faire le cours à la maison, il y a déjà le CNED, et les bibliothèques. Je crois que le principe est de pousser l'élève à être plus actif en dehors de la classe, en l'amenant à travailler sur des choses où l'enseignant est peu utile. Je ne vois pas la plus-value que j'apporte quand je passe une heure à lire mon fascicule de cours avec les élèves. Par contre, si je peux passer ce temps à faire des démonstrations (oui lubie de prof de math), faire des exercices d'applications, et expliciter davantage les méthodes étudiées, je trouve ce temps de classe plus utile. Ce qui ne veut pas dire que le travail à la maison se résume à cela.

Pour ma part, je ne pense pas que la capsule vidéo soit le Graal dans cette façon d'aborder la classe. Surtout si c'est pour pondre des trucs comme montré plus haut. D'ailleurs ça me fait penser à ces collègues qui font faire des poème et planter des arbres sur les heures de cours. Autant les poème je vois l'utilité, autant planter des arbres sur les heures de français... Pour revenir sur les vidéos, en mathématiques, il y a des collègues qui font de très belles vidéos, très utiles sur certains points de cours. Mais il s'agit là d'un complément à ce que je fais moi même, et non de la base de ma leçon.

Pour ma part, je n'ai pas encore expérimenté le concept, mais je compte le faire dès la rentrée à venir, avec plusieurs collègues, aussi bien de mon lycée, que de lycée environnant. On arrive chacun avec nos critiques, et nos idées reçues, et l'idée c'est de travailler ensemble un an, ou plus, afin de voir ce que l'on peut faire en s'inspirant de ces pratiques là. Nous ne sommes pas dans l'adoration aveugle, mais il est clair que la façon classique, si façon de faire classique il y a, de faire cours n'est pas la plus efficace avec certaines classes.

Pour finir, dans deux revues de l'APMEP (BV 223 et dernier PLOT) il y a deux témoignages sur la classe inversée qui sont pas mal à lire, à mon avis.
Et pour finir, quelque soit la méthode, tant que ne l'impose pas, ça me va. Après forcément il y en aura qui auront droit à plus de publicité que d'autre. Allez je file lire cet article.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie inversée

par Rendash le Dim 25 Juin 2017 - 9:46
@oursdestropiques a écrit:Je rejoins également ce que dit un neo plus haut, si on va chercher les vidéos les plus ridicules aussi...

Mais ça devient légitime à partir du moment où ces vidéos sont érigées en modèles par un certain nombre de tenants de la chose, incluant des formateurs et des IPR.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie inversée

par Elyas le Dim 25 Juin 2017 - 10:04
@Rendash a écrit:
@oursdestropiques a écrit:Je rejoins également ce que dit un neo plus haut, si on va chercher les vidéos les plus ridicules aussi...

Mais ça devient légitime à partir du moment où ces vidéos sont érigées en modèles par un certain nombre de tenants de la chose, incluant des formateurs et des IPR.

Je ne sais pas dans quelle Académie des guignols mettent ces vidéos en avant mais ce ne sont pas les seuls exemples de pédagogie inversée existants et mis en avant. En revanche, sur néoprofs, on ne présente que ces exemples.

Après, je ne suis pas fan de la pédagogie inversée. J'ai créé un stage cette année avec l'un des promoteurs de la classe inversée, il mettait des exemples uniquement issus de la classe inversée. J'étais incapable de m'approprier ce qu'il faisait. J'ai donc plutôt mis des exemples sur ce que je maîtrise et cela a plutôt bien fonctionné. En revanche, pour avoir vu et constaté ce qu'il fait, c'est très loin de ce que fait le gars des vidéos mises en exemples sur ce fil.

Cependant, je n'en ai jamais parlé avec ce collègue mais cela lui demande un investissement personnel hors établissement énorme et il y a le souci des implicites qui font que toute une pédagogie invisible à pas mal de familles et d'élèves apparaît. Sans parler de la question des familles où il y a un ordinateur pour 2-3+ enfants. Maintenant, il enseigne dans un des bahuts les plus privilégiés de mon Académie. Cependant, je connais un collègue incroyable qui fait cela à Sarcelles et wouah ce qu'il fait avec des solutions par rapport aux questions de l'accès au numérique pour ses élèves. En revanche, il ne fait aucune vidéo avec sa tête. Il donne des mini-vidéos déjà créées à regarder (des extraits de C'est par sorcier !, du Dessous des cartes ! des séries Il était une fois... et compagnie) tout en faisant attention aux questions de droit. Dans les vidéos, ils incluent des pauses obligatoires grâce à un logiciel où une question apparaît et l'élève doit y répondre pour continuer. Après, tout cela va dans un document numérique qui compile les résultats. Les questions peuvent être rédigées. Apparemment, l'application Sway est au coeur des pratiques de cette pédagogie numérique.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie inversée

par Rendash le Dim 25 Juin 2017 - 10:08
@Elyas a écrit: En revanche, sur néoprofs, on ne présente que ces exemples.

Je ne crois pas, j'ai souvenir de capsules d'une collègue d'allemand, qui avaient été présentées ici (et avaient déclenché l'ire de PY pour des questions d'accent, et de collègues d'allemand pour des raisons pédagogiques). On a eu aussi, plus solides, des exemples dans lesquels ces "capsules" étaient remplacées par des documents papier, plus accessibles aux élèves qui n'ont pas le matériel adéquat chez eux (ce que tu soulignes peu après, fort justement à mon avis).

Tant que ça fonctionne, tant mieux. Comme toujours en pareil cas, là où ça commence à devenir toxique, c'est quand cette façon de faire est présentée comme la chose à faire par d'aucuns inspecteurs et CDE.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie inversée

par Elyas le Dim 25 Juin 2017 - 10:20
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: En revanche, sur néoprofs, on ne présente que ces exemples.

Je ne crois pas, j'ai souvenir de capsules d'une collègue d'allemand, qui avaient été présentées ici (et avaient déclenché l'ire de PY pour des questions d'accent, et de collègues d'allemand pour des raisons pédagogiques). On a eu aussi, plus solides, des exemples dans lesquels ces "capsules" étaient remplacées par des documents papier, plus accessibles aux élèves qui n'ont pas le matériel adéquat chez eux (ce que tu soulignes peu après, fort justement à mon avis).

Tant que ça fonctionne, tant mieux. Comme toujours en pareil cas, là où ça commence à devenir toxique, c'est quand cette façon de faire est présentée comme la chose à faire par d'aucuns inspecteurs et CDE.

Je n'avais pas vu cette vidéo en allemand. Cependant, l'exemple récurrent est celui de ce collègue.

En réalité, je considère qu'il y a derrière l'appellation "pédagogie inversée" trois mouvements bien distincts :
- les inverseurs avec les capsules et compagnie.
- les penseurs d'une pédagogie utilisant le numérique qui aboutit à ce que j'entende de plus en plus le terme de pédagogie connectiviste et qui pose la question du temps et du lieu entre école et vie privée.
- les gens qui veulent faire de la classe un lieu de travail sur le modèle des "lecture" anglo-saxon et qui, lors du CLIS, ont parlé de tout sauf des capsules et autres youtuberies mais plans de travail, travail de mémorisation, activités langagières, travail sur l'orthographe et la conjugaison et compagnie... bref, comment faire bosser et progresser les élèves en classe. Enfin, mes retours sur les CLIS viennent de collègues qui sont comme moi dans les mouvements des pédagogies coopératives et donc je les soupçonne d'avoir été dans les conférences qui correspondaient à leurs idées (ils sont curieux mais pas des pro-pédagogie inversée, ils venaient juste voir ce que cela pouvait apporter à leurs pratiques issues de Freinet ou de la PI). Donc, témoignage à relativiser.

Bref, de ce que je vois, nous vivons une époque bouillonnante et beaucoup de choses jaillissent mais toutes ne demeureront pas.
avatar
celitian
Érudit

Re: Pédagogie inversée

par celitian le Dim 25 Juin 2017 - 12:56
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: En revanche, sur néoprofs, on ne présente que ces exemples.

Je ne crois pas, j'ai souvenir de capsules d'une collègue d'allemand, qui avaient été présentées ici (et avaient déclenché l'ire de PY pour des questions d'accent, et de collègues d'allemand pour des raisons pédagogiques). On a eu aussi, plus solides, des exemples dans lesquels ces "capsules" étaient remplacées par des documents papier, plus accessibles aux élèves qui n'ont pas le matériel adéquat chez eux (ce que tu soulignes peu après, fort justement à mon avis).

Tant que ça fonctionne, tant mieux. Comme toujours en pareil cas, là où ça commence à devenir toxique, c'est quand cette façon de faire est présentée comme la chose à faire par d'aucuns inspecteurs et CDE.

Je n'avais pas vu cette vidéo en allemand. Cependant, l'exemple récurrent est celui de ce collègue.

En réalité, je considère qu'il y a derrière l'appellation "pédagogie inversée" trois mouvements bien distincts :
- les inverseurs avec les capsules et compagnie.
- les penseurs d'une pédagogie utilisant le numérique qui aboutit à ce que j'entende de plus en plus le terme de pédagogie connectiviste et qui pose la question du temps et du lieu entre école et vie privée.
- les gens qui veulent faire de la classe un lieu de travail sur le modèle des "lecture" anglo-saxon et qui, lors du CLIS, ont parlé de tout sauf des capsules et autres youtuberies mais plans de travail, travail de mémorisation, activités langagières, travail sur l'orthographe et la conjugaison et compagnie... bref, comment faire bosser et progresser les élèves en classe. Enfin, mes retours sur les CLIS viennent de collègues qui sont comme moi dans les mouvements des pédagogies coopératives et donc je les soupçonne d'avoir été dans les conférences qui correspondaient à leurs idées (ils sont curieux mais pas des pro-pédagogie inversée, ils venaient juste voir ce que cela pouvait apporter à leurs pratiques issues de Freinet ou de la PI). Donc, témoignage à relativiser.

Bref, de ce que je vois, nous vivons une époque bouillonnante et beaucoup de choses jaillissent mais toutes ne demeureront pas.
Je me retrouve modestement dans ton point 3 avec des plan de travail, beaucoup de travail sur la à la rédaction, du travail sur la mémorisation (je ne sais pas si tu connais l'application Anki, elle est efficace sur ce point précis) mais comme à chaque fois que tu interviens, j'ai une question c'est quoi CLIS ?
Merci
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie inversée

par Elyas le Dim 25 Juin 2017 - 13:13
@celitian a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit: En revanche, sur néoprofs, on ne présente que ces exemples.

Je ne crois pas, j'ai souvenir de capsules d'une collègue d'allemand, qui avaient été présentées ici (et avaient déclenché l'ire de PY pour des questions d'accent, et de collègues d'allemand pour des raisons pédagogiques). On a eu aussi, plus solides, des exemples dans lesquels ces "capsules" étaient remplacées par des documents papier, plus accessibles aux élèves qui n'ont pas le matériel adéquat chez eux (ce que tu soulignes peu après, fort justement à mon avis).

Tant que ça fonctionne, tant mieux. Comme toujours en pareil cas, là où ça commence à devenir toxique, c'est quand cette façon de faire est présentée comme la chose à faire par d'aucuns inspecteurs et CDE.

Je n'avais pas vu cette vidéo en allemand. Cependant, l'exemple récurrent est celui de ce collègue.

En réalité, je considère qu'il y a derrière l'appellation "pédagogie inversée" trois mouvements bien distincts :
- les inverseurs avec les capsules et compagnie.
- les penseurs d'une pédagogie utilisant le numérique qui aboutit à ce que j'entende de plus en plus le terme de pédagogie connectiviste et qui pose la question du temps et du lieu entre école et vie privée.
- les gens qui veulent faire de la classe un lieu de travail sur le modèle des "lecture" anglo-saxon et qui, lors du CLIS, ont parlé de tout sauf des capsules et autres youtuberies mais plans de travail, travail de mémorisation, activités langagières, travail sur l'orthographe et la conjugaison et compagnie... bref, comment faire bosser et progresser les élèves en classe. Enfin, mes retours sur les CLIS viennent de collègues qui sont comme moi dans les mouvements des pédagogies coopératives et donc je les soupçonne d'avoir été dans les conférences qui correspondaient à leurs idées (ils sont curieux mais pas des pro-pédagogie inversée, ils venaient juste voir ce que cela pouvait apporter à leurs pratiques issues de Freinet ou de la PI). Donc, témoignage à relativiser.

Bref, de ce que je vois, nous vivons une époque bouillonnante et beaucoup de choses jaillissent mais toutes ne demeureront pas.
Je me retrouve modestement dans ton point 3 avec des plan de travail, beaucoup de travail sur la  à la rédaction, du travail sur la mémorisation (je ne sais pas si tu connais l'application Anki, elle est efficace sur ce point précis) mais comme à chaque fois que tu interviens, j'ai une question c'est quoi CLIS ?
Merci

Je me suis trompé, je parlais du CLIC, le salon sur la classe inversée. C'est un événement qui a lieu chaque année. On en a déjà parlé l'an dernier car F. Robine y était présente je crois.
avatar
ptifok
Niveau 7

Re: Pédagogie inversée

par ptifok le Dim 25 Juin 2017 - 15:16
édité


Dernière édition par ptifok le Ven 2 Fév 2018 - 12:25, édité 1 fois
avatar
oursdestropiques
Niveau 7

Re: Pédagogie inversée

par oursdestropiques le Dim 25 Juin 2017 - 15:44
@ptifok a écrit:
@tiptop77 a écrit:Et la classe accompagnée?? Qu'en pensez-vous? Je pose la question car il y aura 2 4e qui auront cours en classe accompagnée dans plusieurs matières l'année prochaine dans mon collège.

Je pratique. Si tu as des questions, tu peux me MP.
Ce concept là m'est totalement inconnu pour le coup. Si jamais tu voulais en donner les principes ici, ou dans un autre fil si ça n'a pas de rapport avec la pédagogie inversée, je t'en serai des plus reconnaissants.
Contenu sponsorisé

Re: Pédagogie inversée

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum