Mon premier roman

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Mar 5 Sep 2017 - 23:26

Merci, joliefiona !

Oui, et de même que c'est un premier roman, c'est une première aussi pour la sélection, LordSteven !
Smile

lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Amaliah le Mer 6 Sep 2017 - 0:05

Bravo! Quelle fierté!
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Mer 6 Sep 2017 - 18:53

Je suis d'autant plus contente qu'il a été sélectionné sur la base des 10 premières pages alors que c'est le début que j'ai le moins réussi.
Smile Donc ce n'était pas gagné.

Du coup, je suis motivée et me suis remise à l'écriture de mon nouvel opus. Je lâche du lest par rapport à Chicago Requiem : pendant les mois qui ont précédé sa parution et les semaines qui ont suivi, j'avais du mal à m'en détacher... alors que même si c'est "mon précieux" ( :miam2:), je ne peux pas en rester là. William me pardonnera, je pense. acl
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par sand le Mer 6 Sep 2017 - 20:43

Félicitations Lectiole !
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Jeu 7 Sep 2017 - 15:01

Merci Sand !

Evolution du personnage de Nelly de la fin 2015 (quand j'en étais au brouillon) à mars 2017 (parce que je les griffonne de temps à autre) :



avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Ven 8 Sep 2017 - 19:16

J'espère n'avoir fait fuir personne avec mes petits dessins. Laughing
Je dessine très mal, mais à un moment donné, je ressens toujours le besoin de crayonner mes personnages.

avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Tamerlan le Ven 8 Sep 2017 - 19:20

C'est très frais mais il vaut mieux continuer à écrire Razz

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Ven 8 Sep 2017 - 19:25



Je n'en doute pas !
:aaq:

Ça m'amusait d'ailleurs beaucoup de voir à quel point mes dessins sont enfantins à côté d'un roman très noir, très adulte, même si j'ai aussi écrit des albums jeunesse, si j'ai un côté enfantin, et si ça se ressent aussi.
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Dim 10 Sep 2017 - 11:18

Une illustratrice avait fini par avoir pitié donner à Nelly son vrai visage :



Sa page FB : https://www.facebook.com/NineOpoppy/

Nine avait illustré mon poème "Ptarmigan" dans le webzine Vers à Lyre. Malheureusement, ça a aussi été le dernier numéro de cette revue. Sad

(J'aimerais bien savoir dessiner comme ça... Scrongnongnon.)
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Aemilia le Dim 10 Sep 2017 - 15:10

J'ai fait un tour sur Babelio, par curiosité, pour voir ce que les lecteurs ont pu dire de ton roman et sincèrement, une critique qui commence comme ça n'a pour moi tout simplement aucune crédibilité (mais je suis sans doute méchante) :

liliunivers a écrit:Tout d'abord, il faut savoir que cette histoire se déroule dans les années 20, donc, le temps des verbes sont pour la plupart au passé simple [...]

#delaconfitureauxcochons

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
avatar
Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Pseudo le Dim 10 Sep 2017 - 15:16

@Aemilia a écrit:J'ai fait un tour sur Babelio, par curiosité, pour voir ce que les lecteurs ont pu dire de ton roman et sincèrement, une critique qui commence comme ça n'a pour moi tout simplement aucune crédibilité (mais je suis sans doute méchante) :

liliunivers a écrit:Tout d'abord, il faut savoir que cette histoire se déroule dans les années 20, donc, le temps des verbes sont pour la plupart au passé simple [...]

#delaconfitureauxcochons

A partir de quelle date les histoires ne se déroulent-elles plus au passé simple ? 

Je dois dire que parfois on est bien content de ne pas plaire à certains critiques, c'est vrai.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Tem-to le Dim 10 Sep 2017 - 15:34

@Pseudo a écrit:
(...) A partir de quelle date les histoires ne se déroulent-elles plus au passé simple ? (...).

Pour moi, le processus a vraiment commencé à se mettre en place de façon massive et sans doute sans retour, à partir du moment où les responsables des bibiothèques rose, verte et rouge et or ont décidé de les chasser des titres qu'ils rééditent fréquemment sous d'autres titres de collection.
Ainsi, avec la succession des générations, même chez les jeunes qui sont plutôt lecteurs, la familiarité avec la phonétique des terminaisons au passé simple n'entre plus dans les cerveaux et nos élèves, même ceux qui sont un peu lecteurs -je me répète, mais c'est exprès- ont encore plus de mal que nous pouvions en avoir quand ils tombent dessus en classe, à les maîtriser et à comprendre pourquoi l'auteur a utilisé ce temps et pas un autre du passé. Et cela gagne la littérature pour adultes avec la complicité, voir les encouragements si ce ne sont les admonestations des maisons d'édition aux auteurs. Lectiole pourrait certainement en parler mieux que moi.
Les auteurs auront (et ont déjà) les lecteurs (pour ce qu'il en reste) et les critiques que la société scolaire et non scolaire se sera préparée.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
Tem-to
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Pseudo le Dim 10 Sep 2017 - 15:37

@Tem-to a écrit:
@Pseudo a écrit:
(...) A partir de quelle date les histoires ne se déroulent-elles plus au passé simple ? (...).

Pour moi, le processus a vraiment commencé à se mettre en place de façon massive et sans doute sans retour, à partir du moment où les responsables des bibiothèques rose, verte et rouge et or ont décidé de les chasser des titres qu'ils rééditent fréquemment sous d'autres titres de collection.
Ainsi, avec la succession des générations, même chez les jeunes qui sont plutôt lecteurs, la familiarité avec la phonétique des terminaisons au passé simple n'entre plus dans les cerveaux et nos élèves, même ceux qui sont un peu lecteurs -je me répète, mais c'est exprès- ont encore plus de mal que nous pouvions en avoir quand ils tombent dessus en classe, à les maîtriser et à comprendre pourquoi l'auteur a utilisé ce temps et pas un autre du passé. Et cela gagne la littérature pour adultes avec la complicité, voir les encouragements si ce ne sont les admonestations des maisons d'édition aux auteurs. Lectiole pourrait certainement en parler mieux que moi.
Les auteurs auront (et ont déjà) les lecteurs (pour ce qu'il en reste) et les critiques que la société scolaire et non scolaire se sera préparée.
Oui, je connais ce processus, mais ce qui m'a particulièrement amusé c'est que la lectrice relie le passé simple à l'époque où se passe le récit (les années 20), comme si le temps utilisé dépendait de cela.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Aemilia le Dim 10 Sep 2017 - 15:42

@Pseudo a écrit:
@Tem-to a écrit:
@Pseudo a écrit:
(...) A partir de quelle date les histoires ne se déroulent-elles plus au passé simple ? (...).

Pour moi, le processus a vraiment commencé à se mettre en place de façon massive et sans doute sans retour, à partir du moment où les responsables des bibiothèques rose, verte et rouge et or ont décidé de les chasser des titres qu'ils rééditent fréquemment sous d'autres titres de collection.
Ainsi, avec la succession des générations, même chez les jeunes qui sont plutôt lecteurs, la familiarité avec la phonétique des terminaisons au passé simple n'entre plus dans les cerveaux et nos élèves, même ceux qui sont un peu lecteurs -je me répète, mais c'est exprès- ont encore plus de mal que nous pouvions en avoir quand ils tombent dessus en classe, à les maîtriser et à comprendre pourquoi l'auteur a utilisé ce temps et pas un autre du passé. Et cela gagne la littérature pour adultes avec la complicité, voir les encouragements si ce ne sont les admonestations des maisons d'édition aux auteurs. Lectiole pourrait certainement en parler mieux que moi.
Les auteurs auront (et ont déjà) les lecteurs (pour ce qu'il en reste) et les critiques que la société scolaire et non scolaire se sera préparée.
Oui, je connais ce processus, mais ce qui m'a particulièrement amusé c'est que la lectrice relie le passé simple à l'époque où se passe le récit (les années 20), comme si le temps utilisé dépendait de cela.

+1 @Pseudo
C'est également ce qui m'a frappée.

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
avatar
Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Dim 10 Sep 2017 - 16:15

J'ai essayé de retenir le positif :
elle aurait pu ne mettre qu'une étoile, dissuader les autres lecteurs d'acheter mon roman... Elle a reconnu que ce n'était pas sa tasse de thé, qu'elle préférait les récits au présent et se passant à notre époque, mais que mon roman pouvait plaire à d'autres personnes qu'elle (et elle s'est tout de même attachée à un de mes personnages, ce qui n'était pas gagné).

Une personne, dans un mail, avait très bien résumé mon problème principal :

A la réflexion, ton écriture romanesque est finalement dans un "entre-deux" : ce n'est pas de l'écriture "artiste", avec une forme très étudiée et un style très soigné ; mais pas non plus quelque chose de commercial : c'est du "divertissement de qualité".

J'ai choisi cet entre-deux.
Par conséquent, j'ai voulu être lue par le plus grand nombre, y compris par les lecteurs de romans commerciaux écrits au présent de l'indicatif.
Je n'ai pas tout à fait réussi mon pari.

Je me pose tellement de questions, depuis des mois, sur ce sujet, que je ne pense pas pouvoir en parler mieux que toi pour le moment, Tem-to. Wink Il faudrait que ça arrive à maturation : j'ai le brouillon d'un essai dans la tête, mais mes réflexions ne sont pas encore structurées.

J'ai découvert récemment le blog d'Elen Brig Koridwen, autrice auto-éditée qui en parle, en revanche, déjà très bien :
http://www.blog-elenbrigkoridwen-elieapocalypse.fr/2017/08/quimporte-le-tonneau.html

Disons que quand on écrit un roman, on ne sait pas par qui il sera lu.  
À moins d'écrire dans un genre bien défini : une romance paranormale, un roman de fantasy, une dystopie...
Mais mon roman est à la croisée de plusieurs genres : historique, thriller, romance (sans érotisme). Un lecteur de thrillers habitué aux romans de Thilliez, de Karine Giebel ou de Chattam le trouverait mou. Un lecteur de romans historiques pourrait se montrer tâtillon sur certains points. Une lectrice de romances comme Calendar Girl est le plus souvent déstabilisée par le style, les quelques longueurs, les répétitions le plus souvent volontaires (le caractère musical du requiem, mon roman comme monument funéraire...). Mais c'est logique puisque un libraire aurait du mal à trouver l'étagère sur laquelle le poser.
Tout ceci explique pourquoi les critiques sur Babelio sont très différentes les unes des autres tout en se rejoignant sur le point principal : les premiers chapitres auraient mérité d'être encore débroussaillés, j'ai raté l'entrée en matière... mais j'emporte quand même le morceau, à l'usure. Razz (Le point de départ varie selon les lecteurs : certains plongent dès le prologue, certains à la 150e page).
Mais ce n'est qu'un premier roman : j'ai sans doute voulu y mettre trop de choses.
Je ferai mieux avec le temps. Smile

(Je travaille sur le second. Pour l'instant, j'ai plusieurs débuts, plusieurs projets, et je me demande lequel je mènerai à terme. Les jours de déprime, je me dis que je vais tout arrêter et j'écris des sonnets.  Laughing "Baudelaire, sors de ce corps !" Les autres jours, ça avance : je quitte le spleen pour l'idéal.  Wink )

Hop ! J'y retourne. idee
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Ven 22 Sep 2017 - 18:30

Mon roman a reçu une excellente critique aujourd'hui.
http://www.livraddict.com/biblio/livre/chicago-requiem.html

Figurer dans le webzine les Rebelles, c'est... Very Happy yesyes yesyes Je suis ravie.
De quoi me motiver à continuer.

Bon week-end !

avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Dr Raynal le Ven 22 Sep 2017 - 18:43

Bravo ! C'est un honneur largement mérité ! abi
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Ven 22 Sep 2017 - 19:00

Merci !
Pour le coup, voir mon nom dans la liste des auteurs chroniqués me rend très fière, car je reconnais plusieurs noms. Smile Et en plus 19/20 sur mon premier roman ! Very Happy

Ça me donne du coeur à l'ouvrage : ça ne sera pas le dernier. Very Happy
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par Babarette le Ven 22 Sep 2017 - 22:10

Bravo leticole !
Et j'espère bien que ce ne sera pas le dernier, parce que j'ai bien envie de lire le prochain dont tu nous as parlé Smile
avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Sam 23 Sep 2017 - 9:22

Je t'enverrai le premier chapitre en bêta-lecture quand il sera terminé, mais j'aurais besoin de ton adresse mail en mp. Wink
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Mar 3 Oct 2017 - 13:42

Je viens de voir que la version numérique de mon roman était à nouveau à 0,99 euro.
J'ignore jusqu'à quand, mais si vous voulez vous faire plaisir :
https://www.amazon.fr/Chicago-Requiem-Carine-Foulon-ebook/dp/B071FZ3PCQ/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1507030771&sr=1-1&keywords=chicago+requiem

Ou sur Kobo :
https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/chicago-requiem

Personnellement, j'ai la Nolim.

Bon, je retourne écrire le prochain.
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par sylvie57 le Mar 3 Oct 2017 - 14:48

Je l'ai lu et je le recommande ! En l'achetant, dites-vous tout simplement que vous aller  entrer dans une histoire et dans ses personnages sans l'a priori du genre (historique, policier...). Ce premier roman est sans étiquette ! Avec le temps, Lectiole, tu te créeras peut-être un genre ou bien tu trouveras ta place dans un genre  déjà défini. Après, comme tu le dis, c'est un premier roman. Ce serait louche qu'il soit exempt de maladresses !
Et bravo pour ces bonnes critiques !!!
avatar
sylvie57
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Mar 3 Oct 2017 - 15:14

Merci Sylvie. Wink
Créer un genre me dirait bien. Very Happy
En ce moment, je m'oriente vers le steampunk, mais encore une fois... c'est un peu particulier. Un mélange de romance (sans érotisme, ou presque), un aspect historique, du suspense et une grande place laissée aux personnages, à leur description, à leur psychologie.
C'est difficile de ranger ce que j'écris dans une case précise, mais heureusement, beaucoup de lecteurs aiment les romans atypiques. Or il semblerait que ce soit définitivement ma voie, avec un style très classique, mais des phrases courtes.
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par eponine21 le Mar 3 Oct 2017 - 21:10

Merci pour l'info !
Ça y est je l'ai acheté !... enfin...
avatar
eponine21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Mar 3 Oct 2017 - 22:31

J'espère qu'il te plaira ! Wink

Je ne sais pas combien de temps la version numérique va rester à 0,99 euro, mais à ce prix-là, c'est quasiment donné.

Il est bizarrement plus souvent chroniqué sur Babelio que sur Amazon :
https://www.babelio.com/livres/Foulon-Chicago-Requiem/964857

J'ai eu de la lecture. Smile
avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier roman

Message par lectiole le Sam 7 Oct 2017 - 10:17

Jusqu'au 14 octobre.

avatar
lectiole
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum