Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Galette le Dim 25 Juin 2017 - 22:06


En imposant le sacrifice d' une éducation fondée sur la mémorisation des contenus au profit de la « différenciation pédagogique », les intellectuels progressistes ont tué l'école française.

https://www.lesechos.fr/04/10/2016/lesechos.fr/0211356920527_comment-la-france-a-sabote-son-ecole.htm#


Dernière édition par Thalia de G le Lun 26 Juin 2017 - 2:34, édité 1 fois (Raison : Mise en forme de la citation)
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Whypee le Dim 25 Juin 2017 - 22:25

@Galette a écrit:
En imposant le sacrifice d' une éducation fondée sur la mémorisation des contenus au profit de la « différenciation pédagogique », les intellectuels progressistes ont tué l'école française.

https://www.lesechos.fr/04/10/2016/lesechos.fr/0211356920527_comment-la-france-a-sabote-son-ecole.htm#

Bawé ! Et... ?

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par thierry75 le Dim 25 Juin 2017 - 22:46

Le verdict est sans appel.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
En Bretagne, il ne pleut que sur les cons.
avatar
thierry75
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Galette le Dim 25 Juin 2017 - 23:02


Sera-t-il entendu ?
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par mrl le Lun 26 Juin 2017 - 4:48

C'est moi où il y a une contradiction dans les propos ?
C'est pas juste les Echos qui profitent pour vilipender Bourdieu ?
E.D. Hirsch retrace les origines de ce changement de paradigme. Il insiste sur l'oeuvre dévastatrice de Pierre Bourdieu, en contestant la méthodologie de son opus majeur Les héritiers (« ahurissant de superficialité ").
E.D. Hirsch, qui s'est toujours revendiqué de la gauche démocrate, n'a pas de mots assez durs contre les progressistes qui, en rejetant la culture hors de l'école, ont laissé la reproduction sociale atteindre des niveaux insoutenables.
avatar
mrl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Ramanujan974 le Lun 26 Juin 2017 - 4:55

@Galette a écrit:
Sera-t-il entendu ?

Le problème est que tous les "lanceurs d'alerte" de son genre sont des personnes classées à droite, vu que la gauche a abandonné l'école depuis 30 ans. La méritocratie, les efforts, le goût du travail bien fait ne sont plus vraiment des valeurs actuelles (sans jeu de mot avec un obscur magazine...)

Ramanujan974
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par mrl le Lun 26 Juin 2017 - 5:00

Quelques mots tirés du rapport Bourdieu-Gros que cite Les Échos, qui montrent bien qu'il est faux d'imputer le problème actuel de l'école à Bourdieu.
http://www.sauv.net/bourdgros.htm
Il faut en particulier veiller à ce que l'enseignement ne laisse pas subsister des lacunes inadmissibles, parce que préjudiciables à la réussite de l'ensemble de l'entreprise pédagogique, notamment en matière de modes de pensée ou de savoir-faire fondamentaux qui, parce qu’ils sont censés être enseignés par tout le monde, finissent par n'être enseignés par personne.

Il faut résolument privilégier les enseignements qui sont chargés d'assurer l'assimilation réfléchie et critique des modes de pensée fondamentaux comme le mode de pensée déductif, le mode de pensée expérimental ou le mode de pensée historique, et aussi le mode de pensée réflexif et critique qui devrait leur être toujours associé.  [...] Et il faudrait enfin veiller à faire une place importante à tout un ensemble de techniques qui, quoiqu'elles soient tacitement exigées par tous les enseignements, font rarement l'objet d'une transmission méthodique : utilisation du dictionnaire, usage des abréviations, rhétorique de communication, établissement d'un fichier, création d'un index, utilisation d'un fichier signalétique ou d'une banque de données, préparation d'un manuscrit, recherche documentaire, usage des instruments informatiques, lecture de tableaux de nombres et de graphiques, etc. Livrer à tous les élèves cette technologie du travail intellectuel et, plus généralement, leur inculquer des méthodes rationnelles de travail (comme l'art de choisir entre les tâches imposées ou de les distribuer dans le temps) serait une manière de contribuer à réduire les inégalités liées à l'héritage culturel.
avatar
mrl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Ashtrak le Lun 26 Juin 2017 - 16:00

@mrl a écrit:Quelques mots tirés du rapport Bourdieu-Gros que cite Les Échos, qui montrent bien qu'il est faux d'imputer le problème actuel de l'école à Bourdieu.
http://www.sauv.net/bourdgros.htm
Il faut en particulier veiller à ce que l'enseignement ne laisse pas subsister des lacunes inadmissibles, parce que préjudiciables à la réussite de l'ensemble de l'entreprise pédagogique, notamment en matière de modes de pensée ou de savoir-faire fondamentaux qui, parce qu’ils sont censés être enseignés par tout le monde, finissent par n'être enseignés par personne.

Il faut résolument privilégier les enseignements qui sont chargés d'assurer l'assimilation réfléchie et critique des modes de pensée fondamentaux comme le mode de pensée déductif, le mode de pensée expérimental ou le mode de pensée historique, et aussi le mode de pensée réflexif et critique qui devrait leur être toujours associé.  [...] Et il faudrait enfin veiller à faire une place importante à tout un ensemble de techniques qui, quoiqu'elles soient tacitement exigées par tous les enseignements, font rarement l'objet d'une transmission méthodique : utilisation du dictionnaire, usage des abréviations, rhétorique de communication, établissement d'un fichier, création d'un index, utilisation d'un fichier signalétique ou d'une banque de données, préparation d'un manuscrit, recherche documentaire, usage des instruments informatiques, lecture de tableaux de nombres et de graphiques, etc. Livrer à tous les élèves cette technologie du travail intellectuel et, plus généralement, leur inculquer des méthodes rationnelles de travail (comme l'art de choisir entre les tâches imposées ou de les distribuer dans le temps) serait une manière de contribuer à réduire les inégalités liées à l'héritage culturel.

Excellente remarque. Nombreux sont les critiques de Bourdieu qui n'ont pas lu Bourdieu.

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
avatar
Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Dame Jouanne le Lun 26 Juin 2017 - 16:43

Je n'ai pas lu Bourdieu, ma remarque porte donc sur ce seul extrait et les questions qu'il soulève pour moi:
Comment faire efficacement le tri si on ne sait pas de quoi parle la banque de données, le graphique, le tableau, le texte...? Et on revient à la base : l'esprit critique ou l'esprit de synthèse ne peut pas venir sans de solides bases de connaissances. Or, sauf erreur, ce texte semble mettre en avant les méthodes sur les connaissances. Et on aboutit à ces élèves qui respectent le plan donné par l'enseignant mais font d'horribles contre sens  faute de maîtrise du fond et de la matière.  Certes Bourdieu nous dit qu'il faut éviter les lacunes mais elles semblent plus dans cet extrait être des lacunes de méthodologie que de connaissances. Bref, j'ai l'impression qu'il met un peu la charrue avant les bœufs : on ne peut pas organiser ce qu'on ne possède pas...
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Carabas le Lun 26 Juin 2017 - 17:32

Ce n'est pas la faute de Bourdieu, qui n'a fait qu'analyser la société de son temps, mais de ceux qui ont cru remédier aux inégalités sociales en cassant la culture bourgeoise, prétendue élitiste, au lieu de se donner les outils d'y faire accéder la masse.

C'est comme le faux procès qu'on fait à Françoise Dolto : ce n'est pas elle qui a créé les enfants rois, ce sont les mauvais lecteurs de Dolto.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell
avatar
Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Galette le Lun 26 Juin 2017 - 17:36

@Carabas a écrit:Ce n'est pas la faute de Bourdieu, qui n'a fait qu'analyser la société de son temps, mais de ceux qui ont cru remédier aux inégalités sociales en cassant la culture bourgeoise, prétendue élitiste, au lieu de se donner les outils d'y faire accéder la masse.

C'est comme le faux procès qu'on fait à Françoise Dolto : ce n'est pas elle qui a créé les enfants rois, ce sont les mauvais lecteurs de Dolto.

Tut à fait d'accord.
avatar
Galette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la France a saboté son école : la faute à Bourdieu

Message par Dame Jouanne le Lun 26 Juin 2017 - 17:40

@Carabas a écrit:Ce n'est pas la faute de Bourdieu, qui n'a fait qu'analyser la société de son temps, mais de ceux qui ont cru remédier aux inégalités sociales en cassant la culture bourgeoise, prétendue élitiste, au lieu de se donner les outils d'y faire accéder la masse.

C'est comme le faux procès qu'on fait à Françoise Dolto : ce n'est pas elle qui a créé les enfants rois, ce sont les mauvais lecteurs de Dolto.
Tu as sans doute raison : je le répète, je n'ai pas lu Bourdieu.
Mais l'extrait choisi le défend mal, je trouve, car j'ai l'impression de voir dans ce texte les défauts actuels de l'école : on met en avant les méthodes au détriment des savoirs de base qui permettent de les rendre efficaces. Et l'école se défausse en disant que les connaissances sont désormais accessibles à tous sur internet (ça ce n'est pas Bourdieu).
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum