Épreuve de français métropole brevet 2017

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par anthinéa le Ven 30 Juin 2017 - 20:34

miss sophie a écrit:
Vautrin84 a écrit:Bien entendu, une fois la méthode acquise, ça roule. Mais, quand même, on donne le choix entre un sujet d'imagination et un de réflexion, les faibles peuvent se réfugier dans l'imagination, qu'on laisse les très bons élèves qui seront dans une bonne année en série générale faire la preuve de la culture acquise au collège avec un vrai sujet de réflexion littéraire, diantre !

Mais pourquoi le sujet de réflexion devrait-il être "littéraire" ? Ce sont des troisièmes, ils ne peuvent pas pondre une dissertation. Argumenter sur un sujet de société, oui, s'ils se tiennent un petit peu au courant de l'actualité.

Et c'est clairement ce qui est demandé!
Les références artistiques, culturelles et littéraires ne sont que des moyens d'étayer des arguments. Ce ne sont que des exemples! 
C'est assez difficile pour un troisième ACTUEL je trouve.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Caine le Ven 30 Juin 2017 - 20:39

Je reste assez perplexe sur le brevet de cette année et je suis soulagé de voir que je ne suis pas le seul. Pour ma première année avec des 3èmes, je dois vous avouer que j'appréhendais pas mal cette épreuve (j'en ai pas dormi de la nuit, c'est dire !). Et au final... tout ça pour ça. Tellement de conjugaison et de valeurs, tellement de subordination et de connecteurs logiques, tellement d'analyses d'images... Pour ça. Quelle déception. On se sent assez frustré, en fin de compte. Je sais que l'an prochain, je ne vais pas me prendre autant la tête que cette année !

Texte : Le texte ne m'a pas déplu, mais les questions ne permettaient pas d'en appréhender toute la profondeur. De plus, ces questions me semblaient assez déconnectées du programme de 3ème (que dire sur l'autobiographie ? La critique des dérives de la société ? Bref, des questions en lien avec le programme, que diable !). Je m'abstiendrai, par ailleurs, de commenter cette absence de questions de grammaire...

Image : Contrairement à ce que certains peuvent en penser, j'ai plutôt bien aimé l'image. Certes, la question sur le ressenti me semble facile aussi, mais n'est-il pas important que les élèves sachent justifier (de manière pertinente, bien sûr) leur interprétation d'une œuvre ? Ne soyons pas trop sévères.

Réécriture : Facile. Trop facile. Et moi qui avais tant misé sur le discours direct/indirect... Mes élèves vont sans doute bien rire de moi.

Dictée : Très accessible, malgré quelques formulations qui ont posé problème (le "est", notamment).

Sujet A : Bien compliqué ! Je rejoins ce que vous dites sur ce sujet-là. La ville n'est théoriquement pas au programme de 3ème. Alors pour trouver des exemples littéraires que les élèves pourraient exploiter... Ils ont intérêt à avoir une très bonne culture personnelle. On va avoir droit à des banalités assez déconcertantes.

Sujet B : Très accessible. Trop même. La description est surtout au programme de 5ème (j'ai pratiquement donné le même devoir à mes 5èmes !) et le sujet aurait pu être bien s'il y avait eu d'autres attentes de la part des concepteurs de sujet (un peu de dialogues, un peu d'argumentation, bref quelque chose qui fasse plus que programme de 5ème). C'est dommage.
avatar
Caine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Mona Lisa Klaxon le Ven 30 Juin 2017 - 21:02

J'apporte ma pierre à l'édifice: j'ai trouvé le texte difficile pour nos élèves, mais les questions "abordables" pour qui se prépare à la seconde. En revanche, pour la moitié de mes élèves qui, eux, ont choisi la voie pro, c'était difficile parce qu'il fallait "blablater" (sic) et qu'ils n'y arrivent pas. J'aime Giono, mais j'ai détesté qu'on choisisse ce texte pour ce DNB. Et pourtant, nous avions choisi la thématique de la ville pour notre DNB blanc (avec un sujet de "réflexion" proche)... Mais cette langue et ce thème sont aux antipodes de ce que nous avons travaillé en classe au long de l'année. Je ne crois pas qu'on évalue les compétences de nos élèves efficacement avec un texte comme celui-là... L'image, qui plus est de mauvaise qualité, donnait peu à dire pour des ados de 3e (et pour moi aussi...) Quant à la dictée, elle m'a donné le sentiment de faire de l'ortho pour de l'ortho, sans le sens (que 80 % des élèves n'ont pas saisi). Le reste a été dit. On aura des consignes de correction très ouvertes, comme chaque année et les points seront là...
avatar
Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Nikestardreamer le Ven 30 Juin 2017 - 21:43

Est-ce que quelqu'un aurait le sujet du DNB professionnel ?

Nikestardreamer
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par simone43 le Ven 30 Juin 2017 - 22:00

J'ai traité le sujet : "Est-il préférable de vivre en ville ou à la campagne ? " avec mes 3e la semaine dernière. J'en ai croisé quelques uns en fin de journée et j'ai un peu l'impression qu'ils ont traité ce sujet aujourd'hui...

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
simone43
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par blanche le Ven 30 Juin 2017 - 22:15

Je vous rejoins sur vos commentaires concernant le thème de la ville qui n'était pas au programme de nos actuels 3e... Grosse déception donc de me dire que mes élèves ne pourront pas exploiter les oeuvres étudiées cette année...
Pour ce qui est de la réécriture, plusieurs élèves de ma salle se sont contentés de respecter la première consigne (passer de "je" à "nous") en laissant de côté la transposition à l'imparfait! Rolling Eyes
avatar
blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Provence le Ven 30 Juin 2017 - 22:58

*Plume* a écrit:Le sujet de réflexion m'a surprise : à quel objet d'étude se rattache-t-il? Je me suis creusé la tête pour trouver quels textes vu cette année pouvaient être mentionnés par mes élèves
J'ai pensé à "La ville lieu de tous les possibles" mais c'est en 4ème ! Et ces 3èmes n'ont pas vu ce thème... scratch
Encore une incohérence de cette fichue réforme pensée avec les pieds. Et puis répartir les différentes parties de l'épreuve de français sur deux demi-journées, ce n'est pas non plus l'idée du siècle.

lapetitemu a écrit:

Une pause ? Alors là, nous, on n'a carrément eu aucune info là-dessus, du coup, sujets de rédac distribués directement après la fin de la dictée, que j'ai fait duuuuuuuuuuurer au maximum, mais que j'ai quand même terminé au bout de 25 mn (et vraiment, vraiment en prenant mon temps). Du coup épreuve totale terminée 5 mn avant la fin puisqu'on a laissé 1h30 exactement pour la rédaction. Ca m'étonnerait qu'on soit dans les clous !

Vous n'avez pas laissé de temps de relecture?

Caine a écrit:Je reste assez perplexe sur le brevet de cette année et je suis soulagé de voir que je ne suis pas le seul. Pour ma première année avec des 3èmes, je dois vous avouer que j'appréhendais pas mal cette épreuve (j'en ai pas dormi de la nuit, c'est dire !). Et au final... tout ça pour ça. Tellement de conjugaison et de valeurs, tellement de subordination et de connecteurs logiques, tellement d'analyses d'images... Pour ça. Quelle déception. On se sent assez frustré, en fin de compte. Je sais que l'an prochain, je ne vais pas me prendre autant la tête que cette année !
Il ne faut pas s'angoisser pour le DNB!  Razz  En revanche, enseigner en 3e, c'est n'est pas se limiter au programme du DNB. C'est donner à tes élèves toutes les billes dont ils ont besoin dans leur construction intellectuelle, et la grammaire en fait partie. Continue de te "prendre la tête", tes élèves le méritent.  Wink

Réécriture : Facile. Trop facile. Et moi qui avais tant misé sur le discours direct/indirect... Mes élèves vont sans doute bien rire de moi.
Mais non!  Wink

Sujet B : Très accessible. Trop même. La description est surtout au programme de 5ème (j'ai pratiquement donné le même devoir à mes 5èmes !) et le sujet aurait pu être bien s'il y avait eu d'autres attentes de la part des concepteurs de sujet (un peu de dialogues, un peu d'argumentation, bref quelque chose qui fasse plus que programme de 5ème). C'est dommage.
Tant qu'ils ne rédigent pas comme des 5e... Hélas, ce que j'ai lu était plat...
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Aphrodissia le Sam 1 Juil 2017 - 5:28

La question 6 sur le ressenti face à l'image m'a fait penser à une recommandation de mon IPR l'an dernier: surtout ne jamais demander à un élève son ressenti. Un élève, c'est un ado, il est en révolte, il s'ennuie, il n'a pas envie d'être là, etc. : si on lui demande son ressenti, il répondra qu'il ne ressent rien.
Dans les quelques copies que j'ai vues, j'ai croisé deux ou trois fois cette réponse.
Heureusement, mon fils a eu un peu plus d'imagination.

_________________
" Voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. " (Montaigne)
avatar
Aphrodissia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Roumégueur Ier le Sam 1 Juil 2017 - 8:28

Comme cela a été dit précédemment : très étonnant de traiter le thème de la ville alors que c'est au nouveau programme de la 4ème, programme qu'ils n'ont pas suivi l'an dernier, tout en ayant au minimum perdu 18h de cours entier cette année à cause de la refonte des horaires de français! Mais bon, ils avaient bien fait tomber un conte (programme de 6ème) "bizarre" il y a peu de temps.
Un texte autobiographique de Giono... mais aucune question sur cette entrée qui est pourtant clairement au programme de 3ème cette fois.
De même, la portée argumentative (encore une fois en plein programme de 3ème) est ignorée, voilà pourtant bien un auteur qui développe son point de vue.
Le peu de questions en partie français, il y en avait bien davantage auparavant, frustre et empêche une bonne exploitation de ce très beau texte, (d'où une question fourre-tout sur les fameux 'procédés d'écriture'!).
Pas de question de grammaire, pas de formation de mots (pourtant, c'était jouable sur 'entassement').
Le fil rouge Histoire-Français montre ses limites et pousse à faire des sujets totalement artificiels.
Il faut repartir sur un brevet où français et histoire sont indépendants, où il y a davantage de questions de compréhension, où il ne faut pas rendre 4 copies (!!!) et surtout, où le français est traité sur une seule demi-journée!!
Point positif : l'analyse de l'image éclaire bien les textes, mais à cause du manque d'heures cette année, cela n'a pas pu être travaillé en profondeur.
Dictée piégeuse, réécriture ridicule (mais certains sont ENCORE incapables de traiter correctement ces petits exercices!).

Et que dire de l'exploitation d'un document émanant de l'IFRAP (fondation ouvertement anti-fonctionnaires) au brevet d'Histoire-EMC?


Dernière édition par Roumégueur Ier le Dim 2 Juil 2017 - 9:30, édité 1 fois
avatar
Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par sifi le Sam 1 Juil 2017 - 8:29

De toute façon, on aura pour consigne à la réponse 6 "toute réponse est admise tant qu'elle est justifiée". Donc "je ne ressens rien parce que ça m'ennuie" est recevable.
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Diclonia le Sam 1 Juil 2017 - 8:38

*Plume* a écrit:Le sujet m'a fait penser à celui de l'année dernière, mêlant récit et poésie.
La dictée avait quelques subtilités sympas mais le sens n'était pas toujours évident. Je pense que la dernière relecture a fait du bien niveau compréhension.
Le sujet de réflexion m'a surprise : à quel objet d'étude se rattache-t-il? Je me suis creusé la tête pour trouver quels textes vu cette année pouvaient être mentionnés par mes élèves
J'ai pensé à "La ville lieu de tous les possibles" mais c'est en 4ème ! Et ces 3èmes n'ont pas vu ce thème... scratch

C'est la réflexion que l'on s'est faite hier...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
avatar
Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par lapetitemu le Sam 1 Juil 2017 - 10:01

Provence a écrit:

lapetitemu a écrit:

Une pause ? Alors là, nous, on n'a carrément eu aucune info là-dessus, du coup, sujets de rédac distribués directement après la fin de la dictée, que j'ai fait duuuuuuuuuuurer au maximum, mais que j'ai quand même terminé au bout de 25 mn (et vraiment, vraiment en prenant mon temps). Du coup épreuve totale terminée 5 mn avant la fin puisqu'on a laissé 1h30 exactement pour la rédaction. Ca m'étonnerait qu'on soit dans les clous !

Vous n'avez pas laissé de temps de relecture?

Si, bien sûr, mais j'ai eu l'impression que certains ici parlaient d'une vraie pause (on libère les élèves avant de les faire revenir pour la rédaction).
Que fallait-il faire alors ? Compter une demi-heure entière pour la dictée ? Mais là on se serait vraiment regardé en chiens de faïence pendant cinq bonnes minutes...

Roumégueur Ier a écrit:Et que dire de l'exploitation d'un document émanant de l'IFRA (fondation ouvertement anti-fonctionnaires) au brevet d'Histoire-EMC?
Ah, tiens, ça, je ne savais pas ! :abb:
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Pouce le Sam 1 Juil 2017 - 10:09

Roumégueur Ier a écrit:Comme cela a été dit précédemment : très étonnant de traiter le thème de la ville alors que c'est au nouveau programme de la 4ème, programme qu'ils n'ont pas suivi l'an dernier, tout en ayant au minimum perdu 18h de cours entier cette année à cause de la refonte des horaires de français! Mais bon, ils avaient bien fait tomber un conte (programme de 6ème) "bizarre" il y a peu de temps.
Un texte autobiographique de Giono... mais aucune question sur cette entrée qui est pourtant clairement au programme de 3ème cette fois.
De même, la portée argumentative (encore une fois en plein programme de 3ème) est ignorée, voilà pourtant bien un auteur qui développe son point de vue.
Le peu de questions en partie français, il y en avait bien davantage auparavant, frustre et empêche une bonne exploitation de ce très beau texte, (d'où une question fourre-tout sur les fameux 'procédés d'écriture'!).
Pas de question de grammaire, pas de formation de mots (pourtant, c'était jouable sur 'entassement').
Le fil rouge Histoire-Français montre ses limites et pousse à faire des sujets totalement artificiels.
Il faut repartir sur un brevet où français et histoire sont indépendants, où il y a davantage de questions de compréhension, où il ne faut pas rendre 4 copies (!!!) et surtout, où le français est traité sur une seule demi-journée!!
Point positif : l'analyse de l'image éclaire bien les textes, mais à cause du manque d'heures cette année, cela n'a pas pu être travaillé en profondeur.
Dictée piégeuse, réécriture ridicule (mais certains sont ENCORE incapables de traiter correctement ces petits exercices!).

Et que dire de l'exploitation d'un document émanant de l'IFRA (fondation ouvertement anti-fonctionnaires) au brevet d'Histoire-EMC?

Même remarque du collègue d'histoire.

Pouce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Diclonia le Sam 1 Juil 2017 - 10:23

ah, oui, pour la pause !

Le responsable du centre, n'ayant pas eu d'informations claires, a, si j'ai bien compris, téléphoné au rectorat.
On a fait dictée pendant 20 mn, puis 10 mn de pause pour ramasser les copies, coller les étiquettes et donner les nouvelles, les élèves sont allés cherchés les dicos dans leur sac, au fond de la classe, les docs du matin, si par hasard, ils ne les avaient pas laissés sur la table. Ils ont donc eu 10 minutes de pause, mais ne sont pas sortis de la classe.


_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
avatar
Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Finrod le Sam 1 Juil 2017 - 10:25

Il faut répondre en citant l'anaphore question 3. Le concepteur serait il nostalgique du précédant quinquennat ? abi
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Chocolat le Sam 1 Juil 2017 - 10:47

Sibylle a écrit:
Chocolat a écrit:Je trouve le sujet de brevet de cette année d'une banalité affligeante.

Quand proposeront-ils quelque chose d'intellectuellement stimulant ?

Non mais qui pond de tels sujets ?!

Quel ennui...

Ca alors, qu'on n'aime pas ce sujet, pourquoi pas mais je ne dirais jamais que ce texte de Giono est d'une banalité affligeante !  Il est au contraire profond et bien écrit.   Les questions l'abordent de façon intéressante et demandant de l'autonomie.
Il est en plus enrichissant d'élargir sur les "vraies richesses" de la vie.

J'ai écrit "sujet" d'une banalité affligeante et je le maintiens. Même le sujet zéro était mieux.

Je trouve par ailleurs que le choix du texte n'est pas très heureux (et ce n'est pas comme s'il n'y avait pas le choix) car pas suffisamment riche pour être mobilisateur en situation d'examen.
Bref, c'est tiédasse !

Mais nous ne sommes pas obligées d'être d'accord.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Haynee le Sam 1 Juil 2017 - 11:24

lapetitemu a écrit:

Une pause ? Alors là, nous, on n'a carrément eu aucune info là-dessus, du coup, sujets de rédac distribués directement après la fin de la dictée, que j'ai fait duuuuuuuuuuurer au maximum, mais que j'ai quand même terminé au bout de 25 mn (et vraiment, vraiment en prenant mon temps). Du coup épreuve totale terminée 5 mn avant la fin puisqu'on a laissé 1h30 exactement pour la rédaction. Ca m'étonnerait qu'on soit dans les clous !

Effectivement, vous ne l'étiez pas : si on lit ce qui est écrit sur la feuille avec la dictée, il est bien spécifié "Durée de l'épreuve : 20 minutes". Vu que la deuxième partie durait deux heures sur les convocations, cela impliquait donc une pause (que nous avons faite pour notre part dans la classe) de dix minutes. Ce saucissonnage de l'épreuve de français cumule décidément toutes les tares.

Nikestardreamer a écrit:Est-ce que quelqu'un aurait le sujet du DNB professionnel ?
C'est en pièce jointe. Smile
Fichiers joints
Némirovsky - Suite française - Dictée - Série Pro - Métropole.pdf La dictée de la série professionnelleVous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(384 Ko) Téléchargé 24 fois
Némirovsky - Suite française - Questions - Série Pro - Métropole.pdf Les questions et la réécritureVous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(470 Ko) Téléchargé 29 fois
Némirovsky - Suite française - Rédaction - Série Pro - Métropole.pdf La rédactionVous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(351 Ko) Téléchargé 26 fois
avatar
Haynee
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Amaliah le Sam 1 Juil 2017 - 12:00

Mona Lisa Klaxon a écrit:J'apporte ma pierre à l'édifice: j'ai trouvé le texte difficile pour nos élèves, mais les questions "abordables" pour qui se prépare à la seconde. En revanche, pour la moitié de mes élèves qui, eux, ont choisi la voie pro, c'était difficile parce qu'il fallait "blablater" (sic) et qu'ils n'y arrivent pas. J'aime Giono, mais j'ai détesté qu'on choisisse ce texte pour ce DNB. Et pourtant, nous avions choisi la thématique de la ville pour notre DNB blanc (avec un sujet de "réflexion" proche)... Mais cette langue et ce thème sont aux antipodes de ce que nous avons travaillé en classe au long de l'année. Je ne crois pas qu'on évalue les compétences de nos élèves efficacement avec un texte comme celui-là... L'image, qui plus est de mauvaise qualité, donnait peu à dire pour des ados de 3e (et pour moi aussi...) Quant à la dictée, elle m'a donné le sentiment de faire de l'ortho pour de l'ortho, sans le sens (que 80 % des élèves n'ont pas saisi). Le reste a été dit. On aura des consignes de correction très ouvertes, comme chaque année et les points seront là...

Le thème, ok, mais la langue de ce texte aux antipodes de ce que tu as étudié... scratch
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par frimoussette77 le Sam 1 Juil 2017 - 12:13

Chocolat a écrit:
Sibylle a écrit:
Chocolat a écrit:Je trouve le sujet de brevet de cette année d'une banalité affligeante.

Quand proposeront-ils quelque chose d'intellectuellement stimulant ?

Non mais qui pond de tels sujets ?!

Quel ennui...

Ca alors, qu'on n'aime pas ce sujet, pourquoi pas mais je ne dirais jamais que ce texte de Giono est d'une banalité affligeante !  Il est au contraire profond et bien écrit.   Les questions l'abordent de façon intéressante et demandant de l'autonomie.
Il est en plus enrichissant d'élargir sur les "vraies richesses" de la vie.

J'ai écrit "sujet" d'une banalité affligeante et je le maintiens. Même le sujet zéro était mieux.

Je trouve par ailleurs que le choix du texte n'est pas très heureux (et ce n'est pas comme s'il n'y avait pas le choix) car pas suffisamment riche pour être mobilisateur en situation d'examen.
Bref, c'est tiédasse !

Mais nous ne sommes pas obligées d'être d'accord.
Je partage ton avis Chocolat !
avatar
frimoussette77
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Anarore le Sam 1 Juil 2017 - 12:21

Très déçue par ce sujet...
Mes élèves étaient déboussolés : ils ont fini les question très vite avec une simple question sur les figures de style (reste à savoir s'ils ont répondu correctement ou pas), la dictée leur a paru assez subtile, et les sujets flous et pas du tout pratique pour exploiter les chapitres de l'année (ils m'ont eux même demandé lequel était censé être celui d'argumentation, et ce qu'on entendait par "déboussolé = positif ou négatif). Mais c'est surtout le thème qui les a perturbé : la ville c'était censé être au programme de 4e EVENTUELLEMENT car on a le choix entre ça et ce que l'on veut. Heureusement j'avais fait un sujet brevet type pour les entraîner à l'argumentation avec l'exemple de l'opposition ville/campagne. Mais on ne peut pas dire qu'ils aient eu beaucoup de billes.

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac
avatar
Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Li-Li le Sam 1 Juil 2017 - 12:22

Pour ma part ce qui m agace c est que dans cet épreuve sui sanctionne 4 années de collège rien n est fait pour les élèves en difficulté mais méritants afin de s accrocher un peu. Pourquoi n y a t il plus de progressivité avec des questions de compréhension puis d analyse.
A Mayotte ce sera l hécatombe non méritée...
avatar
Li-Li
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par lalivrophile le Sam 1 Juil 2017 - 12:28

Petite question, le thème de la ville n'est-il pas uniquement dans les questionnements complémentaires de 4eme (donc au choix) ? Et que conséquence, on n'est pas obligé d'avoir choisi ce thème ?
avatar
lalivrophile
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par LadyC le Sam 1 Juil 2017 - 13:03

Même remarque sur le point de programme choisi. C'est fantastique tout de même, ce à quoi pousse l'idée merveilleuse du mariage Français/Histoire-Géo au sein d'un même (Rolling Eyes) sujet : entre ça et le saucissonnage ubuesque des morceaux d'épreuve de français, je ne sais même pas ce que je préfère.

Quant aux questions, je les ai trouvées redondantes et difficiles (on est à deux doigts d'une analyse libre du texte).
Deux sur des "procédés d'écriture" - je ne suis même pas sûre d'avoir prononcé le mot "procédé" en cours, j'ai bêtement fait étudier des textes, des phrases, quelques figures de style, des tournures, des images, des impressions produites, des points de vue, mais des "procédés", non. Je suis indigne.
Et quelle bêtise et quelle absurdité que de demander à un collégien (ou à quiconque en situation d'examen) ce qu'il "ressent" devant une oeuvre. D'ailleurs, ce que je ressens, c'est mon affaire, pas celui du correcteur furieux De quoi je me mêle ?

Je n'avais même pas vu le point transféré de la dictée à la réécriture :shock: Faut oser, quand même, après avoir donné un cadre, des textes réglementaires, changer les règles au dernier moment. Pourquoi ne pas carrément réduire la rédaction à 10 points, transférés sur les questions ou la réécriture ? C'est dur la rédaction...

Je sens que la journée de mardi et l'écoute en particulier des consignes de correction va être une épreuve psychologique Evil or Very Mad

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Esméralda le Sam 1 Juil 2017 - 13:23

Je suis de commission mardi ( ô joie on corrige mercredi!), c'est vous dire comme j'ai hâte...
Pour la part, je trouve que le texte est beau mais mal choisi, certaines questions me semblent redondantes et pas forcément inspirantes pour les élèves - je déteste la question sur le ressenti face à l'image, j'ai envie de répondre : RIEN. Quel intérêt franchement ?
La réécriture était facile mais la dictée pas tant que ça si on considère sa longueur, je pense que ça ne sera pas très bon.
Pour la rédac, j'avais comme d'autre traité un sujet proche du sujet 1. Le 2 n'était pas très inspirant pour des gamins qui aiment écrire de la fiction.
Bref...
avatar
Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par Stered le Sam 1 Juil 2017 - 13:41

Li-Li a écrit:Pour ma part ce qui m agace c est que dans cet épreuve sui sanctionne 4 années de collège rien n est fait pour les élèves en difficulté mais méritants afin de s accrocher un peu. Pourquoi n y a t il plus de progressivité avec des questions de compréhension puis d analyse.
A Mayotte ce sera l hécatombe non méritée...

Mais non, mais non ! Hécatombe nulle part !
Moi, depuis qu'une collègue syndicaliste a soulevé la question, devant les IPR, d'une copie blanche notée logiquement 0 et remontée à 10/20 après passage de la commission, les sujets m'indiffèrent courtoisement...
Les IPR ont d'ailleurs éludé la question dans un silence gêné !
Le collège de la collègue avait 52% de réussite avant la commission et plus de 80% ensuite. Et ça, c'était avant la dernière réforme

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
avatar
Stered
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épreuve de français métropole brevet 2017

Message par LadyC le Sam 1 Juil 2017 - 13:45

Stered a écrit:Moi, depuis qu'une collègue syndicaliste a soulevé la question, devant les IPR, d'une copie blanche notée logiquement 0 et remontée à 10/20 après passage de la commission, les sujets m'indiffèrent courtoisement...
Les IPR ont d'ailleurs éludé la question dans un silence gêné !

affraid
Et :
- comment l'a-t-elle su ?
- cela a-t-il été modifié ? (quel scandale !)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum