Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Lynae le Sam 1 Juil 2017 - 2:10

@Bilboqueto a écrit:Bien que je défende la condition misérable des stagiaires en ce moment, ces 20% me semblent exagérés. Vous trouverez des statistiques précises sur les renouvelés et licenciés, ici, pour les années 2015/2016 : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/kit_com/76/1/FICHE_6_581761.pdf .
jamme avait précisé "pour [son] académie" (Versailles) Wink

@lalilala a écrit:
@jamme a écrit:C'est pour l'ensemble des disciplines tout statut confondu! Ce serait énorme pour une seule effectivement!

C'est une source syndicale. J'ai une copine qui y suit les dossiers et a constaté une explosion des renouvellements et licenciements ces dernières années, particulièrement pour des "vieux" stagiaires qui sont en reconversion.

Ça s'est déjà vu plus de 20% de recalés dans une seule discipline : l'année où j'ai redoublé mon stage (2010), on était 13 stagiaires dans ma discipline et 4 ont redoublé... et l'année suivante, sur une dizaine de stagiaires, 3 ont été carrément licenciés....
De toute façon, pour qu'il y ait un total de 20% toute discipline confondue, il faut que certaines disciplines dépassent les 20% car si aucune n'atteignait les 20% comment la globalité les atteindrait-elle ? Une moyenne signifie qu'il y en a forcément en dessous et forcément en dessus (et sans doute d'autres aux alentours).

Lynae
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Bilboqueto le Sam 1 Juil 2017 - 6:15

Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.

Bilboqueto
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Escargot Géant le Sam 1 Juil 2017 - 8:02

Très intéressant ce document d'ailleurs.
J'ai aimé lire:
"l’augmentation significative des recrutements et la complexité ainsi que la nouveauté relative du dispositif d’évaluation pour l’année 2015 n’ont pas entrainé une augmentation significative des licenciements d’enseignants stagiaires dont la part reste relativement stable par rapport aux années antérieures(...) une attitude plutôt mesurée a été observée en règle générale de la part des jurys académiques qui ont préféré placer les stagiaires en difficultés en renouvellement de stage"

Puis quelques lignes plus bas:

"L’année 2015 confirme toutefois la tendance observée ces dernières années d’une augmentation des licenciements à l’issue de la première année de stage. Les jurys et corps d’inspections sont moins enclins à prononcer le renouvellement de stage."
avatar
Escargot Géant
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Hugo78 le Sam 1 Juil 2017 - 8:12

C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par nitescence le Sam 1 Juil 2017 - 8:30

@Hugo78 a écrit:C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Quelle fut la raison invoquée ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par nitescence le Sam 1 Juil 2017 - 8:33

@gauvain31 a écrit:
@jamme a écrit:Une seule!! Aucun signalement ou procédure d'alerte!

Alors dans ce cas là , la décision de non titularisation pourrait être théoriquement annulée au TA : il y a une double faute de l'institution: celle de ne pas avoir mis de tuteur et, encore plus grave, celle de ne pas avoir averti le stagiaire concerné de ses difficultés. La faute vient de l'IPR uniquement
Il faut que ton collègue contacte son syndicat ou pourquoi pas effectivement pas la société des agrégés.

+ 1
je suis tuteur et les inspecteurs ne cessent de nous alerter sur ce risque : les stagiaires recalés qui n'ont pas suivi de dispositif d'accompagnement gagnent à tous les coups au TA ! C'est leur hantise...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Hugo78 le Sam 1 Juil 2017 - 8:34

@nitescence a écrit:
@Hugo78 a écrit:C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Quelle fut la raison invoquée ?

D'après ce qu'il m'avait dit, des cours pas assez problématisés, des concepts pas assez abordés, des problèmes de gestion de classe et des critiques trop véhémentes contre l'institution et sa difficulté à appliquer les réformes en cours.

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par jamme le Sam 1 Juil 2017 - 8:39

@Bilboqueto a écrit:Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.


Le document émanant de l'EN, je ne lui fais pas super confiance. Je vois mal l'institution reconnaître qu'elle a merdé ( a part les cas lourds, souvent, le renouvellement est prononcé pour des motifs incompréhensibles). Ma copine est digne de foi et je ne vois pas l'intérêt d'avance ce chiffre de 20% (pour l'année 2015-2016) si il n'est pas vrai (je vais le lui transmettre pour avoir son avis) . Comme pour les manifs, il y a les chiffres de la police et des syndicats Razz !
avatar
jamme
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Anaxagore le Sam 1 Juil 2017 - 8:54

@Hugo78 a écrit:
@nitescence a écrit:
@Hugo78 a écrit:C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Quelle fut la raison invoquée ?

D'après ce qu'il m'avait dit, des cours pas assez problématisés, des concepts pas assez abordés, des problèmes de gestion de classe et des critiques trop véhémentes contre l'institution et sa difficulté à appliquer les réformes en cours.

Délit de non-conformité idéologique. C'est souvent le cas.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Bilboqueto le Sam 1 Juil 2017 - 9:10

@Jamme , je ne pense pas que l'on puisse comparer les fonctionnaires stagiaires à des manifestants dans la rue. Les chiffres de ce rapport sont liés à des traces papier dont il est difficile de remettre en question la légitimité. Je ne pense pas que l'EN aurait intérêt à falsifier ces données.
Il manque les pourcentages par disciplines dans chaque académie, en revanche.

Cela dit, ce ne sont que des chiffres ; la réalité du terrain est toute autre.

Bilboqueto
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par jamme le Sam 1 Juil 2017 - 9:24

Ce ne sont que des chiffres, certes.

Mais l'EN a tout intérêt à ne pas trop dire que les réformes successives pour l'entrée dans le métier ne fonctionnent pas et qu'elles broient les stagiaires (une minorité, mais quand même). L'institution est en difficulté depuis un moment mais ne se remet pas en cause. Plus facile de taper sur les stagiaires!

Et que dire de ceux qui sont titularisés au terme d'une année éprouvante , où ils ont du subir une pression constante de l'ESPE, du tuteur, du CDE, de l'inspection?

Et les stagiaires auraient bien raison de manifester face à ce manque de bienveillance! Mais trop risquer pour leur titularisation donc ils courbent l'échine!

avatar
jamme
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par gauvain31 le Sam 1 Juil 2017 - 9:34

@Hugo78 a écrit:
@nitescence a écrit:
@Hugo78 a écrit:C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Quelle fut la raison invoquée ?

D'après ce qu'il m'avait dit, des cours pas assez problématisés, des concepts pas assez abordés, des problèmes de gestion de classe et des critiques trop véhémentes contre l'institution et sa difficulté à appliquer les réformes en cours.

"cours pas assez problématisés": ils sont donc déjà problématisés
"concepts pas assez abordés: et on fait comment avec le peu d'heure qu'il y a ?
"problèmes de gestion de classe": quels conseils lui a-t-il donné ?
et pour la partie en gras, ben faut pas chercher plus loin la raison de la non titularisation.....

Mais encore une fois, il devrait gagner au TA
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 9:37

@Zagara a écrit:A priori il peut aller devant le TA pour rupture d'égalité entre stagiaires d'un même corps, non ?

dans le texte, ce n'est pas une obligation, le stagiaire peut demander à avoir un tuteur et une formation

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Bilboqueto le Sam 1 Juil 2017 - 9:38

Oui, @Jamme, et tout ce que tu décris n'est pas transmissible par les chiffres ; or c'est bien le langage de l'administration. Cependant, si l'administration avait voulu cacher ces données, elle ne les aurait tout simplement pas publiées. Mentir par omission est toujours bien moins préjudiciable... On peut donc accorder quelque crédit à ces données même si elles doivent être interprétées intelligemment.

Bilboqueto
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 9:40

@nitescence a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@jamme a écrit:Une seule!! Aucun signalement ou procédure d'alerte!

Alors dans ce cas là , la décision de non titularisation pourrait être théoriquement annulée au TA : il y a une double faute de l'institution: celle de ne pas avoir mis de tuteur et, encore plus grave, celle de ne pas avoir averti le stagiaire concerné de ses difficultés. La faute vient de l'IPR uniquement
Il faut que ton collègue contacte son syndicat ou pourquoi pas effectivement pas la société des agrégés.

+ 1
je suis tuteur et les inspecteurs ne cessent de nous alerter sur ce risque : les stagiaires recalés qui n'ont pas suivi de dispositif d'accompagnement gagnent à tous les coups au TA ! C'est leur hantise...

Le texte sur les agrégés dit ceci : Conformément à la circulaire n° 2014-080 du 17 juin 2014, les stagiaires réputés qualifiés sont affectés à temps complet.

S'agissant de la formation et du tutorat de ces enseignants stagiaires :

- La formation :

Les stagiaires réputés qualifiés peuvent bénéficier d'une dispense totale ou partielle de formation professionnelle. Il revient au rectorat, en lien avec l'Espe, dans le cadre de la commission académique, de définir le contenu de la formation, qu'elle soit inscrite au plan académique de formation (Paf) ou délivrée à l'Espe. En tout état de cause, la formation sera profilée en fonction des besoins du stagiaire.

Un avis du responsable de la formation ou du directeur de l'Espe n'est pas requis pour l'évaluation de ces stagiaires.

- L'accompagnement par un tuteur :

Les corps d'inspection et les services académiques peuvent proposer l'accompagnement d'un tuteur. Ce tutorat peut prendre des formes diverses, n'être que ponctuel et associé à un parcours de formation.

Néanmoins si le stagiaire en exprime clairement la demande, la désignation d'un tuteur peut être décidée en concertation avec les corps d'inspection.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Hugo78 le Sam 1 Juil 2017 - 9:49

@gauvain31 a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@nitescence a écrit:
@Hugo78 a écrit:C'est arrivé à un prof du bahut dans lequel j'ai fait mon stage. certifié depuis des années, il n'a pas été validé après l'obtention de l'agrégation. Il est donc revenu au grade des certifiés. Il a fait une dépression et quand j'ai quitté l'établissement, il était toujours en arrêt maladie.

Quelle fut la raison invoquée ?

D'après ce qu'il m'avait dit, des cours pas assez problématisés, des concepts pas assez abordés, des problèmes de gestion de classe et des critiques trop véhémentes contre l'institution et sa difficulté à appliquer les réformes en cours.

"cours pas assez problématisés": ils sont donc déjà problématisés
"concepts pas assez abordés: et on fait comment avec le peu d'heure qu'il y a ?
"problèmes de gestion de classe": quels conseils lui a-t-il donné ?
et pour la partie en gras, ben faut pas chercher plus loin la raison de la non titularisation.....

Mais encore une fois, il devrait gagner au TA

C'est le conseil qu'il m'avait donné en tant que stagiaire : "ferme ta gueule et dis amen à tout, sinon tu es mort !"

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Forster le Sam 1 Juil 2017 - 9:51

@jamme a écrit:Ce ne sont que des chiffres, certes.

Mais l'EN a tout intérêt à ne pas trop dire que les réformes successives pour l'entrée dans le métier ne fonctionnent pas et qu'elles broient les stagiaires (une minorité, mais quand même). L'institution est en difficulté depuis un moment mais ne se remet pas en cause. Plus facile de taper sur les stagiaires!

Et que dire de ceux qui sont titularisés au terme d'une année éprouvante , où ils ont du subir une pression constante de l'ESPE, du tuteur, du CDE, de l'inspection?

Et les stagiaires auraient bien raison de manifester face à ce manque de bienveillance! Mais trop risquer pour leur titularisation donc ils courbent l'échine!


Dans mon académie on ne les lâche même pas après l'année de stage, l'ESPE intervient maintenant pour des formations obligatoires pour les T1 et les T2. Donc ils en ont encore pour deux ans après la titularisation... certes c'est un volume horaire moins lourd mais on ne leur laisse pas le temps de souffler.
avatar
Forster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par virgere le Sam 1 Juil 2017 - 10:09

@Karine B. a écrit:
@nitescence a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@jamme a écrit:Une seule!! Aucun signalement ou procédure d'alerte!

Alors dans ce cas là , la décision de non titularisation pourrait être théoriquement annulée au TA : il y a une double faute de l'institution: celle de ne pas avoir mis de tuteur et, encore plus grave, celle de ne pas avoir averti le stagiaire concerné de ses difficultés. La faute vient de l'IPR uniquement
Il faut que ton collègue contacte son syndicat ou pourquoi pas effectivement pas la société des agrégés.

+ 1
je suis tuteur et les inspecteurs ne cessent de nous alerter sur ce risque : les stagiaires recalés qui n'ont pas suivi de dispositif d'accompagnement gagnent à tous les coups au TA ! C'est leur hantise...

Le texte sur les agrégés dit ceci : Conformément à la circulaire n° 2014-080 du 17 juin 2014, les stagiaires réputés qualifiés sont affectés à temps complet.

S'agissant de la formation et du tutorat de ces enseignants stagiaires :

- La formation :

Les stagiaires réputés qualifiés peuvent bénéficier d'une dispense totale ou partielle de formation professionnelle. Il revient au rectorat, en lien avec l'Espe, dans le cadre de la commission académique, de définir le contenu de la formation, qu'elle soit inscrite au plan académique de formation (Paf) ou délivrée à l'Espe. En tout état de cause, la formation sera profilée en fonction des besoins du stagiaire.

Un avis du responsable de la formation ou du directeur de l'Espe n'est pas requis pour l'évaluation de ces stagiaires.

- L'accompagnement par un tuteur :

Les corps d'inspection et les services académiques peuvent proposer l'accompagnement d'un tuteur. Ce tutorat peut prendre des formes diverses, n'être que ponctuel et associé à un parcours de formation.

Néanmoins si le stagiaire en exprime clairement la demande, la désignation d'un tuteur peut être décidée en concertation avec les corps d'inspection.
Mais s'il a reçu la visite d'un inspecteur, alors l'inspecteur aurait dû s'apercevoir avant la fin de l'année de "l'inaptitude" du collègue et proposer de fait l'accompagnement indispensable.
Donc l'administration est en tort et en ne lâchant rien, la décision de non titularisation doit pouvoir être cassée.
Courage à lui !

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)
avatar
virgere
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par jamme le Sam 1 Juil 2017 - 10:12

RooMcfly : Ce n'est pas le cas dans mon académie.  Vous avez eu un an de formation, débrouillez-vous!

Je constate de sacrés disparités entre les académies. Pas étonnant. C'est le début de l'autonomie dans les académies, non? On va finir par se retrouver avec le système allemand!
avatar
jamme
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Lefteris le Sam 1 Juil 2017 - 10:20

En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016 contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements). De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut ajouter un taux de démission de 2,48%.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 10:24

@virgere a écrit:
Mais s'il a reçu la visite d'un inspecteur, alors l'inspecteur aurait dû s'apercevoir avant la fin de l'année de "l'inaptitude" du collègue et proposer de fait l'accompagnement indispensable.
Donc l'administration est en tort et en ne lâchant rien, la décision de non titularisation doit pouvoir être cassée.
Courage à lui !

La visite de l'IPR intervient très tard dans l'année : j'ai un cas de PLP passé certifié, et on a constaté ses "insuffisances" le 1er juin (le gars a quand même 20 ans d'ancienneté et a été proposé par l'inspection pour être certifié via la liste d'aptitude l'an dernier ...)

Le TA mettre 2 ou 3 ans à statuer, et pas forcément dans le sens souhaité (on est parfois surpris), d'ici là, il est obligé de repasser par le stage

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 10:25

@Lefteris a écrit:En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres  dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016  contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements).  De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut  ajouter un taux de démission de 2,48%.

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par laMiss le Sam 1 Juil 2017 - 10:36

@Karine B. a écrit:
La visite de l'IPR intervient très tard dans l'année

Justement : on peut arguer que la visite intervient tard et ne laisse de facto aucune possibilité à l'EN d'alerter le stagiaire "en défaut", que c'est donc aussi le calendrier qui est problématique et injuste, non ?

_________________
Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ...

laMiss
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Hugo78 le Sam 1 Juil 2017 - 10:37

@Karine B. a écrit:
@Lefteris a écrit:En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres  dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016  contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements).  De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut  ajouter un taux de démission de 2,48%.

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 10:51

@laMiss a écrit:
@Karine B. a écrit:
La visite de l'IPR intervient très tard dans l'année

Justement : on peut arguer que la visite intervient tard et ne laisse de facto aucune possibilité à l'EN d'alerter le stagiaire "en défaut", que c'est donc aussi le calendrier qui est problématique et injuste, non ?

en l'occurrence, il n'est pas licencié, mais sans doute en renouvellement, et la titularisation n'étant pas automatique, je ne vois pas ce que le TA pourrait dire. Cela pourrait être utilisé s'il n'était pas validé du tout

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

Message par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 10:52

@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Lefteris a écrit:En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres  dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016  contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements).  De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut  ajouter un taux de démission de 2,48%.

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum