Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Karine B.
Empereur

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 11:52
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Lefteris a écrit:En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres  dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016  contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements).  De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut  ajouter un taux de démission de 2,48%.

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient
Hugo78
Niveau 7

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Hugo78 le Sam 1 Juil 2017 - 14:45
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Lefteris a écrit:En fouillant, j'ai retrouvé quelques chiffres  dans une revue syndicale que je n'ai pas encore jetée.
Ce na concerne pas que les agrégés mais ce n'est pas totalement HS
Il y eu 1631 stagiaires non titularisés en 2015-2016  contre 674 en 2012 ( tous corps confondus sans précision du taux de licenciements secs ou de redoublements).  De tête, mais je ne retrouve plus le document, on est au-dessus des 10% de non-titularisés.
Il faut  ajouter un taux de démission de 2,48%.

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

C'est dingue et l'Education Nationale ne peut rien faire ? C'est un bon élément au moins ou c'est une catastrophe sur pattes en cours ?
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Karine B. le Sam 1 Juil 2017 - 14:52
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

C'est dingue et l'Education Nationale ne peut rien faire ? C'est un bon élément au moins ou c'est une catastrophe sur pattes en cours ?

Joker ! Je n'aimerais pas qu'il ait mes enfants en cours

Tant qu'il n'est pas vu officiellement, que veux-tu faire ?

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Arverne
Sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Arverne le Sam 1 Juil 2017 - 19:39
Est-ce obligatoire de le prévenir avant de le visiter ? Parce que c'est tout simplement scandaleux de se défiler ainsi depuis tant d'années.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Babarette le Sam 1 Juil 2017 - 20:55
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:

Nous avons une inflation de non évalués : congés maternité, congés maladie tout court, ou encore stratégie d'évitement (un stagiaire qui l'est depuis 2009 et qui vient encore d'éviter de se rendre à la convocation du jury pour l'entretien pro, il sera reconvoqué en janvier)

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

C'est dingue et l'Education Nationale ne peut rien faire ? C'est un bon élément au moins ou c'est une catastrophe sur pattes en cours ?

Stagiaire depuis 2009? Franchement, s'il s'acharne comme ça, il s'y prend mal. Il vaut mieux repasser le CAPES et être stagiaire dans une autre académie, si on craint d'être suivi par sa réputation. A priori, s'il a été en arrêt pendant aussi longtemps, il doit pas du tout être fait pour ce métier. Certains refusent de le reconnaître.
Quand je pense que l'inspectrice s'est acharnée sur moi pour que je démissionne, alors que je comptais seulement finir l'année et que certains se font payer comme stagiaire pendant des années...
avatar
Taek
Niveau 9

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Taek le Sam 1 Juil 2017 - 22:18
Il n'est pas question d'être fait pour le métier ou non ici, il profite juste du système. En plus, il gravit sans doutes les échelons comme tout le monde et donc est bien payé pour faire visiblement mal son travail... Pourquoi se priver ?
cunégonde
Niveau 9

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par cunégonde le Sam 1 Juil 2017 - 23:38
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Quel est l'intérêt de ne pas se rendre à l'entretien pro ? Stagiaire depuis 2009 ? Je ne comprends pas trop...

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

C'est dingue et l'Education Nationale ne peut rien faire ? C'est un bon élément au moins ou c'est une catastrophe sur pattes en cours ?

Joker ! Je n'aimerais pas qu'il ait mes enfants en cours

Tant qu'il n'est pas vu officiellement, que veux-tu faire ?

Karine, est-ce qu'il est déontologiquement acceptable pour un responsable syndical de livrer sur un forum public des informations à propos d'un stagiaire, sur lequel on porte, en outre, un jugement dépréciatif ?
avatar
Lowpow29
Niveau 9

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Lowpow29 le Sam 1 Juil 2017 - 23:44
Petite question : comment savoir si on a été titularisé, sans être syndiqué ?
La CAPA de titularisation des agrégés a eu lieu le 27 juin dans mon académie (la même que Karine B.) mais je n'ai eu évidemment aucune nouvelle officielle et c'est un peu stressant (il me semble que pour la titularisation en tant que certifiée, j'avais pu consulter le résultat sur internet mais je me trompe peut-être...).
Merci d'avance pour vos réponses !

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par thierry75 le Sam 1 Juil 2017 - 23:47
On est loin du sujet initial : on est jugé apte à enseigner en tant que certifié mais pas en tant qu' agrégé : mystère.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Rendash le Sam 1 Juil 2017 - 23:56
@cunégonde a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Karine B. a écrit:

L'intérêt ? Continuer à être payé en retardant le licenciement ... Il suffit d'être en arrêt au moment où l'IPR vient

C'est dingue et l'Education Nationale ne peut rien faire ? C'est un bon élément au moins ou c'est une catastrophe sur pattes en cours ?

Joker ! Je n'aimerais pas qu'il ait mes enfants en cours

Tant qu'il n'est pas vu officiellement, que veux-tu faire ?

Karine, est-ce qu'il est déontologiquement acceptable pour un responsable syndical de livrer sur un forum public des informations à propos d'un stagiaire, sur lequel on porte, en outre, un jugement dépréciatif ?

+1.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par nitescence le Dim 2 Juil 2017 - 0:00
@thierry75 a écrit:On est loin du sujet initial : on est jugé apte à enseigner en tant que certifié mais pas en tant qu' agrégé : mystère.

Voici une explication (attention, je ne dis pas que je l'approuve) : un cuisinier dans une cantine scolaire peut ne pas être jugé apte à être un chef étoilé dans un restaurant gastronomique et pourtant tous deux exercent le même métier, ils sont cuisiniers (et pour pousser l'analogie jusqu'au bout on dira que l'inspecteur est le critique gastronomique).

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Bilboqueto
Niveau 2

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Bilboqueto le Dim 2 Juil 2017 - 0:26
@Lowpow29 , tu regardes sur iprof. Normalement, tu auras la date de stagiarisation au 01/09/2016 et celle de titularisation au 01/09/2017.
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par thierry75 le Dim 2 Juil 2017 - 0:43
Nitescence, un peu de logique : on parle de quelqu'un qui a réussi à être admis à l'agreg tout en étant considéré bon en pratique ; que vous faut-il de plus ? Il est doublement qualifié, si je puis dire. En tout cas il a fait ses preuves à tout point de vue.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par nitescence le Dim 2 Juil 2017 - 0:48
@thierry75 a écrit:Nitescence, un peu de logique : on parle de quelqu'un qui a réussi  à être admis à l'agreg tout en étant  considéré bon en pratique ; que vous faut-il de plus ? Il est doublement qualifié, si je puis dire. En tout cas il a fait ses preuves à tout point de vue.

J'ai pourtant bien prévenu que je n'approuvais pas ce type de raisonnement, je cherche juste à expliquer, pas à justifier

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Ingeborg B. le Dim 2 Juil 2017 - 0:50
@jamme a écrit:
@Bilboqueto a écrit:Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.


Le document émanant de l'EN, je ne lui fais pas super confiance. Je vois mal l'institution reconnaître qu'elle a merdé ( a part les cas lourds, souvent, le renouvellement est prononcé pour des motifs incompréhensibles). Ma copine est digne de foi et je ne vois pas l'intérêt d'avance ce chiffre de 20% (pour l'année 2015-2016) si il n'est pas vrai (je vais le lui transmettre pour avoir son avis) . Comme pour les manifs, il y a les chiffres de la police et des syndicats Razz !
Sauf que dans les 20 % , il y a les personnes en prolongation de stage ou non évaluées.
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Ramanujan974 le Dim 2 Juil 2017 - 6:05
@nitescence a écrit:
Voici une explication (attention, je ne dis pas que je l'approuve) : un cuisinier dans une cantine scolaire peut ne pas être jugé apte à être un chef étoilé dans un restaurant gastronomique et pourtant tous deux exercent le même métier, ils sont cuisiniers (et pour pousser l'analogie jusqu'au bout on dira que l'inspecteur est le critique gastronomique).


Ta comparaison pourrait se traduire de la manière suivante :
un certifié dans un collège peut ne pas être jugé apte à être un agrégé dans une classe prépa (ce qui est certainement vrai, par ailleurs).
Sauf que, la plupart du temps, le prof reste sur le même poste. Il est compétent pour la 2de 8 une année mais jugé pas assez compétent pour la 2de 8 l'année suivante ?
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par lectiole le Dim 2 Juil 2017 - 7:33
Ça m'est arrivé avec ma 5e après plusieurs années à avoir des 5e. Si mon agrégation n'avait pas été validée (ce à quoi je ne m'attendais même pas, n'ayant aucune difficulté avec mes classes), j'aurais perdu la bonification lycée, donc continué à enseigner devant des classes de 5e jusqu'à ma retraite, ou en tout cas pendant des années, parce que jugée inapte à enseigner devant des classes de 5e.

Bon, ceci étant, je reste professeur de collège et garde des 5e. Ça me va très bien (même si le lycée m'irait très bien aussi). Mais c'était pour souligner l'absurdité du bouzin.
avatar
jamme
Habitué du forum

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par jamme le Dim 2 Juil 2017 - 10:41
@Ingeborg B. a écrit:
@jamme a écrit:
@Bilboqueto a écrit:Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.


Le document émanant de l'EN, je ne lui fais pas super confiance. Je vois mal l'institution reconnaître qu'elle a merdé ( a part les cas lourds, souvent, le renouvellement est prononcé pour des motifs incompréhensibles). Ma copine est digne de foi et je ne vois pas l'intérêt d'avance ce chiffre de 20% (pour l'année 2015-2016) si il n'est pas vrai (je vais le lui transmettre pour avoir son avis) . Comme pour les manifs, il y a les chiffres de la police et des syndicats Razz !
Sauf que dans les 20 % , il y a les personnes en prolongation de stage ou non évaluées.

Ca, ma copine ne me l'a pas précisé. Il faut espérer pour les stagiaires en prolongation ou non évalués qu'ils soient titularisés l'année suivante.
Si les licenciés, renouvelés, représentent en gros 6 à 8%, 12 à 14% de prolongation ou de non évalués, c'est énorme!
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Ingeborg B. le Dim 2 Juil 2017 - 11:41
@jamme a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@jamme a écrit:
@Bilboqueto a écrit:Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.


Le document émanant de l'EN, je ne lui fais pas super confiance. Je vois mal l'institution reconnaître qu'elle a merdé ( a part les cas lourds, souvent, le renouvellement est prononcé pour des motifs incompréhensibles). Ma copine est digne de foi et je ne vois pas l'intérêt d'avance ce chiffre de 20% (pour l'année 2015-2016) si il n'est pas vrai (je vais le lui transmettre pour avoir son avis) . Comme pour les manifs, il y a les chiffres de la police et des syndicats Razz !
Sauf que dans les 20 % , il y a les personnes en prolongation de stage ou non évaluées.

Ca, ma copine ne me l'a pas précisé. Il faut espérer pour les stagiaires en prolongation ou non évalués qu'ils soient titularisés l'année suivante.
Si les licenciés, renouvelés, représentent en gros 6 à 8%, 12 à 14% de prolongation ou de non évalués, c'est énorme!
Ce chiffre ne correspond pas à ce que j'ai vu en commission. D'où mon interrogation.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Babarette le Dim 2 Juil 2017 - 15:19
@jamme a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@jamme a écrit:
@Bilboqueto a écrit:Lynae, il y a les statistiques par académie dans le document dont j'ai donné le lien. Versailles se situe dans les 6-8%. Je t'invite à y jeter un œil si la question t'intéresse.


Le document émanant de l'EN, je ne lui fais pas super confiance. Je vois mal l'institution reconnaître qu'elle a merdé ( a part les cas lourds, souvent, le renouvellement est prononcé pour des motifs incompréhensibles). Ma copine est digne de foi et je ne vois pas l'intérêt d'avance ce chiffre de 20% (pour l'année 2015-2016) si il n'est pas vrai (je vais le lui transmettre pour avoir son avis) . Comme pour les manifs, il y a les chiffres de la police et des syndicats Razz !
Sauf que dans les 20 % , il y a les personnes en prolongation de stage ou non évaluées.

Ca, ma copine ne me l'a pas précisé. Il faut espérer pour les stagiaires en prolongation ou non évalués qu'ils soient titularisés l'année suivante.
Si les licenciés, renouvelés, représentent en gros 6 à 8%, 12 à 14% de prolongation ou de non évalués, c'est énorme!

Ca fait en effet beaucoup de malade ou de femmes enceintes.
Dans mon académie, l'an dernier, nous étions une dizaine de renouvelés dans ma matière, dont huit qui n'ont pas été titularisés après le deuxième stage. Dont trois à être ravis de quitter cette maison de fous.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Caspar le Dim 2 Juil 2017 - 15:51
@nitescence a écrit:
@thierry75 a écrit:On est loin du sujet initial : on est jugé apte à enseigner en tant que certifié mais pas en tant qu' agrégé : mystère.

Voici une explication (attention, je ne dis pas que je l'approuve) : un cuisinier dans une cantine scolaire peut ne pas être jugé apte à être un chef étoilé dans un restaurant gastronomique et pourtant tous deux exercent le même métier, ils sont cuisiniers (et pour pousser l'analogie jusqu'au bout on dira que l'inspecteur est le critique gastronomique).

Cette analogie n'est pas valable dans le cas où un collègue passe l'agreg et reste sur le même poste.

Considères-tu qu'un collège est une cantine scolaire et un lycée un restaurant gastronomique ? Si c'est le cas, permets-moi de rire...
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par lectiole le Dim 2 Juil 2017 - 17:20
Oui, j'étais dans un collège, j'ai passé l'agrégation, j'ai été inspectée dans mon collège...

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Babarette le Dim 2 Juil 2017 - 17:24
@lectiole a écrit:Oui, j'étais dans un collège, j'ai passé l'agrégation, j'ai été inspectée dans mon collège...

Et entre  temps, tu as pris un coup de gourdin sur la tête, ce qui t'a rendu fou et donc incapable d'exercer ton métier. abi

Edith: ah, pardon, tu as été titularisé. C'est ce qui est arrivé au collègue dont il est question sur ce fil en fait.
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par lectiole le Dim 2 Juil 2017 - 17:59
Oui, j'ai été titularisée.
Ça s'était toujours bien passé avec mes classes.
En 2015, j'ai eu l'agrégation à 7 mois de grossesse. Deux mois plus tard, ma fille naissait, et elle est lourdement épileptique. Jusqu'au 25 décembre, ça a été. Ce jour-là, on a fini aux urgences pédiatriques et après deux semaines à l'hôpital, son état s'est encore dégradé : réanimation pour état de mal épileptique. Pendant 2 mois 1/2, je ne suis plus retournée au collège. J'ai repris le 15 mars. J'ai eu une semaine ma 5e qui n'avait rien fait pendant mon absence à part le bazar (ma remplaçante leur faisait recopier le manuel) contrairement à mes 4e qui avaient avancé. À la fin de cette semaine, les 5e sont allés une semaine au ski avec le collège et j'ai appris que j'allais être inspectée le 1er avril.
1er avril 2015 : élèves nickel, tous sages et levant la main pendant la séance parce qu'ils avaient peur que ma remplaçante revienne.
Puis entretien auquel je n'ai pas compris grand-chose vu que ma séance s'était bien passée, et même très bien au vu des circonstances. Quand j'ai recroisé mes 5e, ils s'étonnaient de me voir presque en pleurs alors qu'ils s'étaient tous très bien tenus. Je n'ai même pas pu les remercier.
Quand un mois plus tard, l'IPR a voulu revenir, je suis à nouveau tombée en larmes, comme si j'avais vécu un traumatisme, car je ne comprenais pas pourquoi je n'avais pas été titularisée. Visite-conseil, mais je ne voyais pas les conseils, seulement le lynchage, donc j'ai contacté le rectorat, la société des agrégés, mes anciens professeur de faculté, l'IG, pour expliquer que je n'étais pas en état d'être inspectée, ce qui était vrai.
J'ai à nouveau été inspectée, par une autre IPR, le 15 septembre, et cette fois, j'ai été titularisée.
Mais d'avril à septembre, j'ai même pensé à la démission. Ça fait très, très bizarre d'apprendre que l'on n'est pas titularisé pour une séance ratée quand on n'a même eu conscience, pendant cette séance, qu'elle a été ratée. Neutral

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par MelanieSLB le Dim 2 Juil 2017 - 18:06
Tu as changé de pseudo, lectiole? (Ou tu t'es inscrite sous un nouveau pseudo?)

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par lectiole le Dim 2 Juil 2017 - 18:47
Ça fait un bout de temps. Mais je reviens vraiment ici depuis une semaine.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Contenu sponsorisé

Re: Non titularisation d'un stagiaire agrégé déjà certifié

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum