[6ème] Poésie et voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[6ème] Poésie et voyage

Message par Tournesol le Jeu 6 Aoû 2009 - 19:06

Tout ou presque est dans le titre ! Auriez-vous des suggestions à me faire pour un groupement de textes poétiques autour du thème du voyage, pour des sixièmes ?

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:21



Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage



Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.


Dernière édition par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:27, édité 1 fois

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:24

Brise Marine
La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres.
Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
O nuits! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature!
Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs!
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots!

Stéphane Mallarmé

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:32

Plus d'jeun !

L'homme Qui Prend La Mer, C'est La Mer Qui Prend L'homme
Interprété par Renaud




C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Tatatin
Moi la mer elle m'a prit
J'me souviens
Un mardi

J'ai troqué mes santiangs
Et mon cuir un peu zone
Contre une paire de Dock Side
Et un vieux ciré jaune
J'ai déserté les crasses
Qui m'disaient « Soit prudent »
La mer c'est dégueulasse
Les poissons baisent dedans

Dès que le vent soufflera
Je repartira
Dès que les vents tourneront
Nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a prit
Au dépourvu
Tant pis

Etc ...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:40

La prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France (1)


Blaise Cendrars, 1887-1961
En ce temps-là, j'étais en mon adolescence
J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance
J'étais à 16.000 lieues du lieu de ma naissance
J'étais à Moscou dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares
Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille et trois tours
Car mon adolescence était si ardente et si folle
Que mon cœur tour à tour brûlait comme le temple d'Ephèse ou comme la Place Rouge de Moscou quand le soleil se couche.
Et mes yeux éclairaient des voies anciennes.
Et j'étais déjà si mauvais poète
Que je ne savais pas aller jusqu'au bout.
Le Kremlin était comme un immense gâteau tartare croustillé d'or,
Avec les grandes amandes des cathédrales, toutes blanches
Et l'or mielleux des cloches...
Un vieux moine me lisait la légende de Novgorod
J'avais soif
Et je déchiffrais des caractères cunéiformes
Puis, tout à coup, les pigeons du Saint-Esprit s'envolaient sur la place
Et mes mains s'envolaient aussi avec des bruissements d'albatros
Et ceci, c'était les dernières réminiscences
Du dernier jour
Du tout dernier voyage
Et de la mer.

etc ...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:43


L'invitation au voyage



Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:49

Adieu


Oui, j’ai quitté ce port tranquille,
Ce port si longtemps appelé,
Où loin des ennuis de la ville,
Dans un loisir doux et facile,
Sans bruit mes jours auraient coulé.
J’ai quitté l’obscure vallée,
Le toit champêtre d’un ami ;
Loin des bocages de Bissy,
Ma muse, à regret exilée,
S’éloigne triste et désolée
Du séjour qu’elle avait choisi.
Nous n’irons plus dans les prairies,
Au premier rayon du matin,
Egarer, d’un pas incertain,
Nos poétiques rêveries.
Nous ne verrons plus le soleil,
Du haut des cimes d’Italie
Précipitant son char vermeil,
Semblable au père de la vie,
Rendre à la nature assoupie
Le premier éclat du réveil.
Nous ne goûterons plus votre ombre,
Vieux pins, l’honneur de ces forêts,
Vous n’entendrez plus nos secrets ;
Sous cette grotte humide et sombre
Nous ne chercherons plus le frais,
Et le soir, au temple rustique,
Quand la cloche mélancolique
Appellera tout le hameau,
Nous n’irons plus, à la prière,
Nous courber sur la simple pierre
Qui couvre un rustique tombeau.
Adieu, vallons; adieu, bocages ;
Lac azuré, rochers sauvages,
Bois touffus, tranquille séjour,
Séjour des heureux et des sages,
Je vous ai quittés sans retour.
Déjà ma barque fugitive
Au souffle des zéphyrs trompeurs,
S’éloigne à regret de la rive
Que n’offraient des dieux protecteurs.
J’affronte de nouveaux orages ;
Sans doute à de nouveaux naufrages
Mon frêle esquif est dévoué ,
Et pourtant à la fleur de l’âge,
Sur quels écueils, sur quels rivages
N’ai-je déjà pas échoué ?
Mais d’une plainte téméraire
Pourquoi fatiguer le destin ?
A peine au milieu du chemin,
Faut-il regarder en arrière ?
Mes lèvres à peine ont. goûté
Le calice amer de la vie,
Loin de moi je l’ai rejeté ;
Mais l’arrêt cruel est porté,
Il faut boire jusqu’à la lie !
Lorsque mes pas auront franchi
Les deux tiers de notre carrière,
Sous le poids d’une vie entière
Quand mes cheveux auront blanchi,
Je reviendrai du vieux Bissy
Visiter le toit solitaire
Où le ciel me garde un ami.
Dans quelque retraite profonde,
Sous les arbres par lui plantés,
Nous verrons couler comme l’onde
La fin de nos jours agités.
Là, sans crainte et sans espérance,
Sur notre orageuse existence,
Ramenés par le souvenir,
Jetant nos regards en arrière,
Nous mesurerons la carrière,
Qu’il aura fallu parcourir.
Tel un pilote octogénaire,
Du haut d’un rocher solitaire,
Le soir, tranquillement assis,
Laisse au loin égarer sa vue
Et contemple encor l’étendue
Des mers qu’il sillonna jadis.
Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:51

L’appel du large


Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
Le coeur gros de rancune et de désirs amers,
Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
Berçant notre infini sur le fini des mers.
Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !
Amer savoir, celui qu’on tire du voyage !
Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui !
Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:53

Clair de Lune


On tangue on tangue sur le bateau
La lune la lune fait des cercles dans l’eau
Dans le ciel c’est le mât qui fait des cercles
Et désigne toutes les étoiles du doigt
Une jeune Argentine accoudée au bastingage
Rêve à Paris en contemplant les phares qui dessinent
la côte de France
Rêve à Paris qu’elle ne connaît qu’à peine et qu’elle
regrette déjà
Ces feux tournants fixes doubles colorés à éclipses lui
rappellent ceux qu’elle voyait de sa fenêtre d’hôtel sur
les Boulevards et lui promettent un prompt retour
Elle rêve de revenir bientôt en France et d’habiter Paris
Le bruit de ma machine à écrire l’empêche de mener son
rêve jusqu’au bout.
Ma belle machine à écrire qui sonne au bout de chaque
ligne et qui est aussi rapide qu’un jazz
Ma belle machine à écrire qui m’empêche de rêver à
bâbord comme à tribord
Et qui me fait suivre jusqu’au bout une idée
Mon idée
Blaise Cendrars

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:55

Le relais


En voyage, on s’arrête, on descend de voiture ;
Puis entre deux maisons on passe à l’aventure,
Des chevaux, de la route et des fouets étourdi,
L’oeil fatigué de voir et le corps engourdi.
Et voici tout à coup, silencieuse et verte,
Une vallée humide et de lilas couverte,
Un ruisseau qui murmure entre les peupliers, -
Et la route et le bruit sont bien vite oubliés !
On se couche dans l’herbe et l’on s’écoute vivre,
De l’odeur du foin vert à loisir on s’enivre,
Et sans penser à rien on regarde les cieux…
Hélas ! une voix crie : “En voiture, messieurs !”
Gérard de Nerval, Odelettes

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par doublecasquette le Jeu 6 Aoû 2009 - 21:56

Iles


Iles
Iles
lles où l’on ne prendra jamais terre
Iles où l’on ne descendra jamais
Iles couvertes de végétations
Iles tapies comme des jaguars
Iles muettes
Iles immobiles
Iles inoubliables et sans nom
Je lance mes chaussures par-dessus bord car je voudrais
bien aller jusqu’à vous
Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par Tournesol le Ven 7 Aoû 2009 - 14:07

MEEEEEEEEEERCIIIIIIIIII !!! fleurs

Du Bellay, Cendrars et Nerval sont fréquemment dans les manuels de cinquième (et je ne connais pas encore mon établissement), et je préfèrerais les garder pour ce niveau, Baudelaire, je n'aurais pas osé, de peur de devoir me contenter d'une lecture "superficielle", mais vous le suggérez, alors, pourquoi pas, bien au contraire ! Et Renaud, je le garde...pour moi !

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par manais le Jeu 11 Juil 2013 - 16:53

Bonjour,

Je me permets de relancer cette discussion car le thème du voyage me tente aussi. Je viens d'avoir mon capes et je me lance dans la préparation pour la rentrée. J'envisage donc pour des 6eme de commencer l'année par la poésie. Pour l'instant, j'avais en tête:

-Heureux qui comme Ulysse de Du Bellay
edit= en complément, je proposerai bien un travail sur la chanson de Ridan Ulysse.
-Ma bohème
Rimbaud
-Epiphanie de Heredia

J'ai beaucoup aimé le premier texte de Cendrars proposé et l'odelette de Nerval.

Je me demande toutefois si je ne suis pas trop optimiste (je n'ai aucune idée du niveau de mes futurs élèves). Si quelqu'un a déjà tenté ce thème, j'aimerai beaucoup connaître son point de vue (les élèves ont-ils "accrochés" au thème, quels textes choisir, combien de textes ...).

Bonne fin de journée,

manais
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par miss sophie le Jeu 11 Juil 2013 - 19:18

Le thème du voyage en poésie se fait beaucoup en 5e, et déjà là les poèmes que tu proposes ne sont pas évidents pour nos élèves (surtout "Ma bohème"). Pour des sixièmes, cela risque donc d'être difficile. Pas infaisable toutefois, et c'est vrai que tes poèmes de Du Bellay et Heredia font un lien intéressant avec l'Antiquité, mais pour commencer l'année cela me semble ardu.
J'avoue que je commence aussi par la poésie en 6e mais avec des choses bien plus simples ("Le poisson rouge" de Marc Alyn et "Le chat" de Charles Baudelaire pour la vision modifiée par les images et le point de vue; "J'ai vu le menuisier" d'Eugène Guillevic pour réfléchir sur le poète; "Pluriel" de Gildas Féré, "La nuit" de Jacques Charpentreau, "Souvenir d'Ecosse" de Mathilde Martineau et "Le boa et le baobab" de Pierre Coran pour les jeux formels).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] Poésie et voyage

Message par manais le Jeu 11 Juil 2013 - 20:51

Bonsoir,

Merci de me répondre aussi vite. Je ne connais pas mes classes pour la rentrée prochaine. Il me faut donc tout envisager. Serait-il possible de simplement garder ce corpus pour une classe de 5eme?
Je rencontre des difficultés pour sélectionner des poèmes pour les 6eme autour d'un même thème. Comme je vais avoir une inspection pour la titularisation, je veux faire les choses au mieux (selon les programmes). Toutefois, il me semble au final plus productif de s'éloigner d'un critère thématique.

manais
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum