[1re] Le monologue au théâtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[1re] Le monologue au théâtre

Message par Oxford le Mar 4 Juil 2017 - 13:06

Quels monologues de théâtre aimez-vous particulièrement faire étudier à vos élèves ?
Merci d'avance pour vos retours !


Dernière édition par Oxford le Mar 4 Juil 2017 - 13:35, édité 1 fois

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
Oxford
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Izambard le Mar 4 Juil 2017 - 13:18

Je travaille sur des monologues féminins. 
- La Reine dans Ruy Blas
- Winnie dans Oh les beaux jours !
- Martha dans Le Malentendu 

À quoi tu peux adjoindre n'importe quel monologue classique.
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Delia le Mar 4 Juil 2017 - 14:39

AMHA, cela n'a pas grand sens d'étudier un monologue sans étudier la pièce où il figure.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Oxford le Mar 4 Juil 2017 - 16:55

@Delia a écrit:AMHA, cela n'a pas grand sens d'étudier un monologue sans étudier la pièce où il figure.

Ayez la cordialité d'éviter les jugements péremptoires. Rolling Eyes

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
Oxford
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Delia le Mar 4 Juil 2017 - 19:20

Ce n'est pas un jugement, c'est un avis, et même un humble avis, dûment signalé comme tel : AMHA.
Ce n'est pas péremptoire, cela peut être discuté, c'était même écrit pour ouvrir une discussion.

Enfin la pelle se moque du fourgon...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Écusette de Noireuil le Mar 4 Juil 2017 - 23:26

Tu aurais une idée de thème particulier ou pas? Parce qu'il y en a beaucoup, quand même!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par lit et rature le Mer 5 Juil 2017 - 11:39

le monologue de Georges DANDIN
Celui de la reine dans Ruy Blas
le long monologue de Figaro dans le Mariage de FIGARO
Celui tiré de la pièce de Jean Tardieu, « Il y avait foule au manoir », La Comédie du langage, 1987.

lit et rature
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Aphrodissia le Ven 14 Juil 2017 - 16:27

Dans Cinna, le monologue d'Emilie ouvre la pièce, ce qui est exceptionnel.

_________________
" Voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. " (Montaigne)
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Illiane le Ven 14 Juil 2017 - 16:38

Le monologue de Thisbé à la fin des Amours tragiques de Pyrame et Thisbé de Théophile de Viau.

Illiane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Aphrodissia le Sam 18 Nov 2017 - 18:26

J'avais oublié ce fil: je suis en train de bâtir une séquence pour des 1e et je pense travailler sur le monologue avec les extraits suivants:
- monologue d'Emilie dans Cinna, dont j'ai parlé plus haut.
- monologue d'Hernani à la fin de l'acte I (sc 4: pourquoi il veut se venger du roi)
- le prologue et/ou l'épilogue de Juste la fin du monde de Lagarce. (Louis, le héros, dit qu'il va annoncer sa mort puis qu'il ne l'a pas fait)
- Peut-être et presque sûr le monologue de Ruy Blas à l'acte V, 1 (il va s'empoisonner) ou bien celui de la reine coeurs
Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?
Il faut que je travaille encore ma question. (Je sais qu'Emilie n'est pas l'héroïne de Cinna, évidemment, mais je vais garder son monologue quand même).
Je n'ai pas encore réfléchi à la lecture cursive et à part demander aux élèves de lire les pièces (au moins deux d'entre elles), je ne sais pas trop.
Qu'en pensez-vous?

_________________
" Voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. " (Montaigne)
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par archeboc le Sam 18 Nov 2017 - 19:54

@Aphrodissia a écrit:Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?

C'est une question qui m'embête, car elle s'applique plus à la tirade qu'au monologue, non ? Je pense aussi bien à la tirade du nez qu'à la scène 5 de l'acte II de Mithridate (et si on veut un monologue, on va à la scène 4 de l'acte III).

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par cannelle21 le Sam 18 Nov 2017 - 20:09

@Aphrodissia a écrit:J'avais oublié ce fil: je suis en train de bâtir une séquence pour des 1e et je pense travailler sur le monologue avec les extraits suivants:
- monologue d'Emilie dans Cinna, dont j'ai parlé plus haut.
- monologue d'Hernani à la fin de l'acte I (sc 4: pourquoi il veut se venger du roi)
- le prologue et/ou l'épilogue de Juste la fin du monde de Lagarce. (Louis, le héros, dit qu'il va annoncer sa mort puis qu'il ne l'a pas fait)
- Peut-être et presque sûr le monologue de Ruy Blas à l'acte V, 1 (il va s'empoisonner) ou bien celui de la reine  coeurs
Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?
Il faut que je travaille encore ma question. (Je sais qu'Emilie n'est pas l'héroïne de Cinna, évidemment, mais je vais garder son monologue quand même).
Je n'ai pas encore réfléchi à la lecture cursive et à part demander aux élèves de lire les pièces (au moins deux d'entre elles), je ne sais pas trop.
Qu'en pensez-vous?

On va dire que j'essaie de caser cette oeuvre dans tous les fils, mais Un obus dans le coeur, de Wajdi Mouawad est un monologue magnifique. J'aime aussi beaucoup La sentinelle, du même auteur (https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-theatre-et-cie/la-sentinelle-de-wajdi-mouawad). Il pourrait être intéressant de travailler en cursive sur le monologue comme objet scénique et ce d'autant plus qu'il occupe une place extrêmement importante dans le répertoire contemporain. J'ai été fascinée à Avignon par le nombre de monologues.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Tem-to le Sam 18 Nov 2017 - 20:11

@Aphrodissia a écrit:J'avais oublié ce fil: je suis en train de bâtir une séquence pour des 1e et je pense travailler sur le monologue avec les extraits suivants:
- monologue d'Emilie dans Cinna, dont j'ai parlé plus haut.
- monologue d'Hernani à la fin de l'acte I (sc 4: pourquoi il veut se venger du roi)
- le prologue et/ou l'épilogue de Juste la fin du monde de Lagarce. (Louis, le héros, dit qu'il va annoncer sa mort puis qu'il ne l'a pas fait)
- Peut-être et presque sûr le monologue de Ruy Blas à l'acte V, 1 (il va s'empoisonner) ou bien celui de la reine  coeurs
Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?
Il faut que je travaille encore ma question. (Je sais qu'Emilie n'est pas l'héroïne de Cinna, évidemment, mais je vais garder son monologue quand même).
Je n'ai pas encore réfléchi à la lecture cursive et à part demander aux élèves de lire les pièces (au moins deux d'entre elles), je ne sais pas trop.
Qu'en pensez-vous?
Le Roi se meurt pour le monologue de Marguerite à la fin ?

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
Tem-to
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Écusette de Noireuil le Sam 18 Nov 2017 - 23:25

Il existe une pièce de Noëlle Renaude qui s'appelle" à tous ceux qui" et qui n'est constituée que de monologues qui finissent par s'éclairer les uns les autres.Un texte très intéressant ; après je ne sais pas si ça correspond à ce que tu souhaiterais faire lire à tes élèves et d'ailleurs malheureusement peut-être que le texte n'existe pas du tout en poche...
Mais tout de même, c'est une piste.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Oxford le Dim 19 Nov 2017 - 4:40

@Aphrodissia a écrit:J'avais oublié ce fil: je suis en train de bâtir une séquence pour des 1e et je pense travailler sur le monologue avec les extraits suivants:
- monologue d'Emilie dans Cinna, dont j'ai parlé plus haut.
- monologue d'Hernani à la fin de l'acte I (sc 4: pourquoi il veut se venger du roi)
- le prologue et/ou l'épilogue de Juste la fin du monde de Lagarce. (Louis, le héros, dit qu'il va annoncer sa mort puis qu'il ne l'a pas fait)
- Peut-être et presque sûr le monologue de Ruy Blas à l'acte V, 1 (il va s'empoisonner) ou bien celui de la reine  coeurs
Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?
Il faut que je travaille encore ma question. (Je sais qu'Emilie n'est pas l'héroïne de Cinna, évidemment, mais je vais garder son monologue quand même).
Je n'ai pas encore réfléchi à la lecture cursive et à part demander aux élèves de lire les pièces (au moins deux d'entre elles), je ne sais pas trop.
Qu'en pensez-vous?

C'est ainsi que je procède.
Autre lecture cursive possible : certaines pièces de Koltès qui sont des monologues.

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
Oxford
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Aphrodissia le Dim 19 Nov 2017 - 5:27

Merci pour vos suggestions: en plus de la lecture des pièces à l'étude, je proposerai de voir ou écouter des extraits pour pouvoir travailler sur la représentation.
Ecusette de Noireuil, j'ai lu un extrait d'"à tous ceux qui...", ça m'intéresse, je vais me le procurer mais vu le prix de l'édition, ça ne va pas être possible de le faire acheter par les élèves.
Cannelle, c'est bien à cela que j'aspire:
travailler en cursive sur le monologue comme objet scénique
.
Archeboc, je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas se poser ces questions pour le monologue.
A quoi sert le monologue au théâtre? me paraît ce matin une question très judicieuse.

_________________
" Voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. " (Montaigne)
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par cannelle21 le Dim 19 Nov 2017 - 6:35

@Aphrodissia a écrit:Merci pour vos suggestions: en plus de la lecture des pièces à l'étude, je proposerai de voir ou écouter des extraits pour pouvoir travailler sur la représentation.
Ecusette de Noireuil, j'ai lu un extrait d'"à tous ceux qui...", ça m'intéresse, je vais me le procurer mais vu le prix de l'édition, ça ne va pas être possible de le faire acheter par les élèves.
Cannelle, c'est bien à cela que j'aspire:
travailler en cursive sur le monologue comme objet scénique
.
Archeboc, je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas se poser ces questions pour le monologue.
A quoi sert le monologue au théâtre? me paraît ce matin une question très judicieuse.

Dans ce cas, je pense qu'il y a matière à s'interroger :
- le monologue au sein d'une pièce
- le monologue comme pièce
- une pièce transformée en monologue
- un roman ou un poème transformé en monologue
Problème d'argent ? De financement ? Symptôme d'une incapacité à communiquer ? Symptôme d'une incapacité à dire autres choses que soi ? Être soi et les autres : se laisser traverser par des voix ? La solitude qui nous renvoie à nous-même ?

En ce moment, il y a la mise en scène de Cahier d'un retour au pays natal, sur Culture box : https://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/cahier-d-un-retour-au-pays-natal-d-aime-cesaire-260257

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par archeboc le Dim 19 Nov 2017 - 22:04

@Aphrodissia a écrit: Archeboc, je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas se poser ces questions pour le monologue.
A quoi sert le monologue au théâtre? me paraît ce matin une question très judicieuse.

A quoi sert le monologue au théâtre?, oui, mais les questions proposées avant (autour de la solitude du héros) me semble réductrices.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Sei le Dim 19 Nov 2017 - 22:36

@cannelle21 a écrit:
@Aphrodissia a écrit:J'avais oublié ce fil: je suis en train de bâtir une séquence pour des 1e et je pense travailler sur le monologue avec les extraits suivants:
- monologue d'Emilie dans Cinna, dont j'ai parlé plus haut.
- monologue d'Hernani à la fin de l'acte I (sc 4: pourquoi il veut se venger du roi)
- le prologue et/ou l'épilogue de Juste la fin du monde de Lagarce. (Louis, le héros, dit qu'il va annoncer sa mort puis qu'il ne l'a pas fait)
- Peut-être et presque sûr le monologue de Ruy Blas à l'acte V, 1 (il va s'empoisonner) ou bien celui de la reine  coeurs
Tout cela pour répondre à la question suivante: le monologue est-il la représentation de la solitude du héros?/ fait-il du héros un être d'exceptions?
Il faut que je travaille encore ma question. (Je sais qu'Emilie n'est pas l'héroïne de Cinna, évidemment, mais je vais garder son monologue quand même).
Je n'ai pas encore réfléchi à la lecture cursive et à part demander aux élèves de lire les pièces (au moins deux d'entre elles), je ne sais pas trop.
Qu'en pensez-vous?

On va dire que j'essaie de caser cette oeuvre dans tous les fils, mais Un obus dans le coeur, de Wajdi Mouawad est un monologue magnifique. J'aime aussi beaucoup La sentinelle, du même auteur (https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-theatre-et-cie/la-sentinelle-de-wajdi-mouawad). Il pourrait être intéressant de travailler en cursive sur le monologue comme objet scénique et ce d'autant plus qu'il occupe une place extrêmement importante dans le répertoire contemporain. J'ai été fascinée à Avignon par le nombre de monologues.

Cannelle, je me permets de faire de la pub pour les pièces de mon compagnon, car je suis sûre que tu pourrais aimer (les autres aussi, hein !) Wink :

https://www.editions-espaces34.fr/spip.php?page=espaces34_livre&id_article=388

Ce sont des monologues.
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [1re] Le monologue au théâtre

Message par Aphrodissia Hier à 3:30

@archeboc a écrit:
@Aphrodissia a écrit: Archeboc, je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas se poser ces questions pour le monologue.
A quoi sert le monologue au théâtre? me paraît ce matin une question très judicieuse.

A quoi sert le monologue au théâtre?, oui, mais les questions proposées avant (autour de la solitude du héros) me semblent réductrices.
Oui, c'est vrai. C'est parce que j'ai commencé à réfléchir en ayant ces monologues-là en tête; le plus important, il me semble, c'est que les élèves en saisissent les enjeux, les fonctions, la différence avec le dialogue et la tirade, le problème de la mise en scène.
Pour les pièces monologuées, je vais aller vérifier le fonds du CDI.
Et je vais relire Mithridate que je n'ai plus en tête.
Merci à tous pour vos propositions. J'essaierai de poster le produit finalisé si j'arrive à le taper jusqu'au bout.

_________________
" Voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. " (Montaigne)
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum