Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sheldon
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Sheldon le Lun 8 Oct 2018 - 21:16
Ok.
Donc il y a des profs avec des notes sur 20 , qui ne veulent pas de paliers.
Il y a des profs qui ont les deux : notes et paliers.
Il y a des profs qui n'ont que des paliers.

Cela amène ma dernière question... A quoi ressemble le bulletin (et le relevé de "notes") ???


Dernière édition par Sheldon le Lun 8 Oct 2018 - 21:20, édité 1 fois (Raison : une faute !)
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par *Ombre* le Lun 8 Oct 2018 - 21:17
Oui, pronote peut présenter à la fois des notes et des compétences. C'est le cas dans mon établissement. Si tu as besoin, je pourrai te poster une capture d'écran. Tu pourras la montrer à ton CDE s'il prétend que c'est impossible.
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par *Ombre* le Lun 8 Oct 2018 - 21:17
Le bulletin présente une colonne compétences avec des grilles de couleurs et une colonne notes.
avatar
Calypso64
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Calypso64 le Lun 8 Oct 2018 - 21:19
C'est ce qu'on fait aussi dans mon collège : Bulletins notés envoyés aux parents et bulletins compétences visibles sur Pronote.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Ma'am le Lun 8 Oct 2018 - 21:23
@Sheldon a écrit:Ok.
Donc il y a des profs avec des notes sur 20 , qui ne veulent pas de paliers.
Il y a des profs qui ont les deux : notes et paliers.
Il y a des profs qui n'ont que des paliers.

Cela amène ma dernière question... A quoi ressemble le bulletin (et le relevé de "notes") ???

A un arbre de Noël chez moi !
Très long, illisible pour les parents et rempli de couleurs.

Bon OK, je ne suis pas objective...
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par William Foster le Lun 8 Oct 2018 - 21:25
@Ma'am a écrit:
@Sheldon a écrit:Ok.
Donc il y a des profs avec des notes sur 20 , qui ne veulent pas de paliers.
Il y a des profs qui ont les deux : notes et paliers.
Il y a des profs qui n'ont que des paliers.

Cela amène ma dernière question... A quoi ressemble le bulletin (et le relevé de "notes") ???

A un arbre de Noël chez moi !
Très long, illisible pour les parents et rempli de couleurs.

Bon OK, je ne suis pas objective...

Il suffit de l'imprimer en noir et blanc pour éviter l'agression par la couleur Neutral
...
Et oui : ça sent le vécu cafe

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Sheldon le Lun 8 Oct 2018 - 21:27
Bon, je stresse moins du coup... Et mes collègues vont également souffler un peu je pense.

Je ne savais pas que l'on pouvait évaluer les compétences avec des notes sur 20.
On associe à tort, compétences et paliers.
Le principal frein est je pense d'utiliser ces paliers, avec l'usine à gaz et l’imprécision qu'il y a derrière.

Du coup, se voir imposer l'évaluation des compétences, n'est pas vraiment un problème si l'on y est opposé.
Il suffit de nommer correctement ses compétences afin de ne pas modifier ses habitudes de travail.


Dernière édition par Sheldon le Lun 8 Oct 2018 - 21:29, édité 1 fois

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Ma'am le Lun 8 Oct 2018 - 21:28
@William Foster a écrit:
@Ma'am a écrit:
@Sheldon a écrit:Ok.
Donc il y a des profs avec des notes sur 20 , qui ne veulent pas de paliers.
Il y a des profs qui ont les deux : notes et paliers.
Il y a des profs qui n'ont que des paliers.

Cela amène ma dernière question... A quoi ressemble le bulletin (et le relevé de "notes") ???

A un arbre de Noël chez moi !
Très long, illisible pour les parents et rempli de couleurs.

Bon OK, je ne suis pas objective...

Il suffit de l'imprimer en noir et blanc pour éviter l'agression par la couleur Neutral
...
Et oui : ça sent le vécu cafe

Et là, tout de suite, la nuance entre le jaune et le orange est beaucoup plus claire ! Déjà qu'en couleurs, c'est pas flagrant...
Non mais sérieusement...
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Pat B le Lun 8 Oct 2018 - 21:45
Quand je vous lis, je suis bien contente de ne plus être en collège, mais l'inspectrice surexcitée m'a dit que de toute façon, c'était dans les cartons pour le lycée. Misère...

Moi, je n'aime pas l'évaluation par compétence parce qu'implicitement (et peut-être à tort), je la ressens comme "tu est capable / n'est pas capable de faire telle ou telle chose" (compétence qui ne pourrait que progresser, d'ailleurs, car comment imaginer qu'on régresse ?), alors que l'évaluation traditionnelle, je la ressens comme "ta copie vaut tant"... Dans le premier cas on évalue la personne et on doit juger ce qu'elle est capable ou non de faire ; dans le second cas, on est plus humble, on évalue que la copie à l'instant t (peut-être le DS est-il raté pour des raisons autres)... Alors bien sûr, je suppose que l'évaluation par compétences, c'est "dans cette copie, tu as prouvé que tu es capable (ou pas) de faire telle ou telle chose", mais je ne sais pas si c'est perçu ainsi.

Et j'ai bien du mal avec les rares compétences qu'on nous demande de cocher en lycée. Moi, je ne sais pas évaluer si l'élève est capable de raisonner (ben ça dépend, des fois oui, des fois non, tout dépend du contexte, ce n'est pas assez fin comme catégorie !), modéliser (idem), chercher (ça dépend l'inspiration du jour?).... communiquer et calculer ça va déjà mieux... et j'ai oublié la 6ème, c'est pas bien.

Bon courage aux profs de collège...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par JPhMM le Lun 8 Oct 2018 - 23:14
@William Foster a écrit:
@Ma'am a écrit:
@Sheldon a écrit:Ok.
Donc il y a des profs avec des notes sur 20 , qui ne veulent pas de paliers.
Il y a des profs qui ont les deux : notes et paliers.
Il y a des profs qui n'ont que des paliers.

Cela amène ma dernière question... A quoi ressemble le bulletin (et le relevé de "notes") ???

A un arbre de Noël chez moi !
Très long, illisible pour les parents et rempli de couleurs.

Bon OK, je ne suis pas objective...

Il suffit de l'imprimer en noir et blanc pour éviter l'agression par la couleur Neutral
...
Et oui : ça sent le vécu cafe
Le bureau de William :



_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par William Foster le Lun 8 Oct 2018 - 23:27
Mais où t’as trouvé cette photo ?
On dirait un remake de Shining dans lequel l’hôtel a été remplacé par un Espe.
La vache, ça fout les j’tons !!

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par JPhMM le Mar 9 Oct 2018 - 0:02
En cherchant « yayoi kusama gommettes » sur Google.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Manu7
Niveau 7

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Manu7 le Mar 9 Oct 2018 - 0:35
En formation, on m'a expliqué comment faire des évaluations par compétences et de la différenciation en même. On nous a donné un bel exemple :

Vous voyez le joli gâteau d'anniversaire à trois étage:

Groupe 1 : les étages sont des cubes et on doit calculer le volume
Groupe 2 : les étages sont des cylindre et on doit calculer le volume
Groupe 3 : même cas que le groupe 2, mais on doit calculer la surface du napage en plus du volume.

Quelque soit le groupe on peut obtenir le niveau 4 ou très bonne maîtrise. On nous a expliquer que finalement l'important c'est de savoir calculer des volumes, donc même si on est incapable de calculer un autre volume qu'un carré c'est pas grave...

Pour rire dans mon groupe de travail, j'ai proposé pour les équations Gr 1 : Résoudre x = 4 Gr2 : ...
avatar
BritLéty
Habitué du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par BritLéty le Mar 9 Oct 2018 - 8:26
Chez moi les bulletins c'est un remake des 50 nuances de Grey intitulée " 4 nuances de gris ".

Complètement illisible.

Mais cette année, on donne l'accès aux bulletins Sacoche pour que les parents puissent avoir la version couleur. C'est vrai que le curseur à 4 couleurs, c'est tellement plus chouette! ( et tellement plus parlant, surtout pour les enfants qui n'ont pas de "couleur dominante" )
Question: combien de parents vont vraiment prendre de leur temps pour aller voir la version couleur du bulletin de leur enfant?

De plus, on est bien d'accord que sur le bulletin Sacoche, ce ne sont pas les compétences qui apparaissent, mais les domaines de compétence. Bah oui, on va pas imprimer un bulletin de 5 pages non plus. Donc si les parents veulent vraiment voir les compétences travaillées, idem, il faut qu'ils se connectent sur le bulletin en ligne.
Question 2: combien de parents vont prendre de leur temps pour aller voir la version "complète" du bulletin de leur enfant?

Bref, il me semble que cette seule question du bulletin prouve à elle seule à quel point cette histoire d'évaluation par compétence est mal pensée, et pas faite pour les parents ni pour les enfants qui ne peuvent pas avoir un réel bilan de ce que leur enfant sait ou doit améliorer.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Sheldon le Mar 9 Oct 2018 - 11:35
Pourquoi ceux qui évaluent les compétences ne notent-ils pas sur 20 ?
C'est quand même autre chose que sur 4 non ?
Ça résoudrait pas mal de problèmes liés à cette usine à gaz.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par abricotedapi le Mar 9 Oct 2018 - 11:44
@Sheldon a écrit:Pourquoi ceux qui évaluent les compétences ne notent-ils pas sur 20 ?
C'est quand même autre chose que sur 4 non ?
Ça résoudrait pas mal de problèmes liés à cette usine à gaz.
Je ne vois pas comment on ferait. Quand j'évalue si un-e élève maitrise la compétence "Maitriser l'orthographe grammaticale", soit il/elle la maitrise, soit c'est en cours d'acquisition, soit c'est insuffisant (point vert/point jaune/point rouge). Il n'y a pas vingt nuances différentes.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par pseudo-intello le Mar 9 Oct 2018 - 12:01
Mouais, donc ceux qui la maîtrisent en gros (14/20), ceux qui la vraiment très bien (20/20), ceux qui la maîtrisent très bien sauf une partie des cas particuliers (17/20), ceux qui la maîtrisent très bien mais peuvent se laisser aller à une étourderie s'ils vont trop vite (18/20), tout le monde est dans le même panier, quoi.

Pour les élèves, bonjour la motivation. Rolling Eyes

Honnêtement, je ne comprends pas. L'élève qui suit un cours de musique aura a cœur de jouer son morceau vraiment sans faute pour l’audition, et ça va le motiver à faire des efforts à se dépasser. En sport, un score chiffré, millimétré, parfois au centième de seconde sur un temps de parcours va le motiver à battre son record. Sur un jeu vidéo, souvent, l'ado qui finit un niveau a envie de le repasser en obtenant la mention "100% complete" (certains jeux affichaient des pourcentages en fonction des goodies chopées ou perdues / pas vues le long du parcours).

Mais à l'école, quand c'est acquis grosso modo, c'est gommette verte, c'est très bien, pas besoin de progresser davantage.

Le perfectionnisme, c'est bon pour les activités secondaires, pas pour ce qui compte vraiment. Super.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par abricotedapi le Mar 9 Oct 2018 - 12:11
Si c'est acquis grosso modo, ce n'est pas une "maitrise satisfaisante". Ton exemple de 14/20 ne deviendrait pas (dans ma notation en tout cas) un point vert.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par pseudo-intello le Mar 9 Oct 2018 - 12:42
Dans ce cas, c'est que tu ne fais pas la différence entre un "en cours d'acquisition, mais il reste vachement de boulot" (8 - 10/20) et un "globalement acquis (14/20).

A moins que tu colles un "non acquis" au 8 - 10/20, auquel cas on ne fait guère plus de différence entre un "en cours d'acquisition, mais il reste vachement de boulot" et un Bagdad grammatical...

(et ce, sans résoudre que finalement, l'élève avec 16/20 a sa pastille verte et est bien content, et ne voit donc pas l'intérêt de faire encore un effort pour réussir encore mieux. La comparaison entre le perfectionnisme du travail scolaire et celui des loisirs tient toujours).


Dernière édition par pseudo-intello le Mar 9 Oct 2018 - 13:12, édité 1 fois
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par tiptop77 le Mar 9 Oct 2018 - 12:52
Les élèves ont besoin de voir une progression. On utilise le système 1 ( maîtrise insuffisante), 2 ( maîtrise fragile), 3 ( maîtrise satisfaisante) et 4 ( maîtrise très satisfaisante) dans notre établissement. Des élèves me disaient en tant que pp " je comprends pas, Mme * dit que j'ai progressé mais je suis toujours au niveau 3" alors que passer d'un 11 à un 14/ 20 lui aurait parlé bien davantage.

Il n'y a rien entre "fragile" et "satisfaisant" mouais…. alors beaucoup de profs mettent 2+ ou 3- Rolling Eyes

_________________
May the force be with us!
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Pat B le Mar 9 Oct 2018 - 13:32
4 niveaux, c'est clairement insuffisant...
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Ma'am le Mar 9 Oct 2018 - 14:46
@Sheldon a écrit:Pourquoi ceux qui évaluent les compétences ne notent-ils pas sur 20 ?
C'est quand même autre chose que sur 4 non ?
Ça résoudrait pas mal de problèmes liés à cette usine à gaz.


C'est ce que je faisais jusqu'à l'année dernière. Je notais chaque activité langagière séparément sur 20. Bon après l'ennui  c'est qu'il y avait une moyenne globale d'anglais calculée à partir de toutes ces notes, ce qui n'avait pas beaucoup de sens. 

Maintenant  le gros de la troupe oscille entre jaune et orange. Ça n'a aucun sens et je note complètement à la louche, il n'y a rien d'objectif là-dedans puisqu'il n'y a pas de barème. 

Les parents râlent,  les élèves râlent, je râle  mais il paraît qu'on a tous tort et rien ne va changer.
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par *Ombre* le Mar 9 Oct 2018 - 16:52
@tiptop77 a écrit:Les élèves ont besoin de voir une progression. On utilise le système 1 ( maîtrise insuffisante), 2 ( maîtrise fragile), 3 ( maîtrise satisfaisante) et 4 ( maîtrise très satisfaisante) dans notre établissement. Des élèves me disaient en tant que pp " je comprends pas, Mme * dit que j'ai progressé mais je suis toujours au niveau 3" alors que passer d'un 11 à un 14/ 20 lui aurait parlé bien davantage.

Il n'y a rien entre "fragile" et "satisfaisant" mouais…. alors beaucoup de profs mettent 2+ ou 3- Rolling Eyes


C'est aussi le principal reproche que je fais à ce système (outre la vision utilitariste de l'enseignement à laquelle il est adossé, qui est un reniement de la vision humaniste héritée des Lumières). Une fois que j'ai évité l'usine à gaz en décidant de n'évaluer que de grandes compétences (lire, écrire, analyser la langue...), je me retrouve obligée d'adopter une notation (et j'insiste sur le mot notation, qu'on appelle ça A, NA, ECA ou 1, 2, 3 et 4) sur 4 au lieu d'une notation sur 20.
Quand j'avais une notation sur 20, l'élève qui partait de 4 et qui arrivait, à force de travail, à 8 à la fin du trimestre, voyait bien les progrès qu'il faisait, même s'il restait un peu de travail pour atteindre la moyenne ; il voyait aussi que celle-ci n'était plus inaccessible.
Avec une notation sur 4, en français, où les progrès sont particulièrement lents, un élève peut rester coincé des mois au niveau 2. On a beau lui dire qu'il a progressé, pour lui, cette parole est contredite par la réalité crue d'un chiffre qui refuse obstinément de varier. Et il finit par avoir l'impression qu'il ne pourra jamais en sortir et se décourage.
J'ai besoin de suffisamment de degrés à mon échelle pour pouvoir signifier les progrès.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par JPhMM le Mar 9 Oct 2018 - 21:20
On pourrait faire de 0 à 4 avec des pas de 0,2 pour marquer la progressivité. Cela gagnerait en graduation.
Ainsi : 0 ; 0,2 ; 0,4 ; ... ; 3,8 ; 4.
Mais bon, comme les nombres décimaux sont toujours (intrinsèquement) plus compliqués à utiliser que les nombres entiers, on pourrait se ramener à des entiers en multipliant tout par 5.
D'où : 0 ; 1 ; 2 ; ... ; 19 ; 20.

Ah... mais... attends... idee idee idee

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par ZeSandman le Mar 9 Oct 2018 - 21:53
@JPhMM a écrit:On pourrait faire de 0 à 4 avec des pas de 0,2 pour marquer la progressivité. Cela gagnerait en graduation.
Ainsi : 0 ; 0,2 ; 0,4 ; ... ; 3,8 ; 4.
Mais bon, comme les nombres décimaux sont toujours (intrinsèquement) plus compliqués à utiliser que les nombres entiers, on pourrait se ramener à des entiers en multipliant tout par 5.
D'où : 0 ; 1 ; 2 ; ... ; 19 ; 20.

Ah... mais... attends... idee idee idee

Je ne suis pas d'accord, il vaut mieux rester sur [0-4], ça a le mérite de ne pas contrevenir à l'adage selon lequel on est en formation et donc qu'on apprend toute notre vie ; les parents n'ayant pas validé la compétence "Je maîtrise l'ensemble D" lors de leurs études pourront la retravailler en passant plusieurs soirées à analyser le bulletin de leur enfant.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Kimberlite le Mer 10 Oct 2018 - 16:52
Personnellement, les compétences à 4 niveau me vont pour des trucs très simples (parfois, je serais même plutôt pour du "tout ou rien"). Par exemple si j'évalue si un élève porte correctement le microscope, soit c'est bon, soit c'est mauvais, il n'y a pas 36 façons!
Evidemment, pour certaines activités où de nombreux critères doivent être remplis, je préfère une échelle plus fine.
A force d'en avoir marre de me creuser la tête pour qu'un devoir tombe sur 10 ou 20, avec des interrogations sur l'importance relative de tel exercice par rapport à tel autre, j'ai fini par noter sur ce qui m'arrange: parfois sur 5, sur 12, sur 18, etc... ceci n'empêche pas de faire une moyenne par trimestre, j'aime aussi bien le fait que ça pousse les élèves à réfléchir pour trouver "combien ça fait sur 20".

Le problème de guéguerre compétences/notes est aussi que, selon les disciplines, les choses que l'on attend des élèves sont plus ou moins facilement évaluées d'une façon ou d'une autre. Du coup, j'ai vu un prof de techno snober un prof de français, lui expliquant qu'il évaluait par compétences sans problème, et ne comprenant pas le prof de français qui lui expliquait que noter une rédaction par compétence, ce n'était pas facile...

K

_________________
Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: Classes sans notes et liberté pédagogique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum