Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
egomet
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par egomet le Mar 11 Juil 2017 - 9:32
@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:
Et je ne crois pas qu'on ait besoin d'être physiquement plus haut que les élèves pour "assoir son autorité".
Il s'agit de voir tous les élèves et que les élèves nous voient. Pour assurer un cours, c'est le minimum.
Pour ma part, en effet, je suis petite et j'ai réussi à sauvegarder mon estrade et je l'adore, je n'en suis jamais tombée et pour faire du théâtre, c'est top.
Moi, j'en suis tombé plusieurs fois POUR faire du théâtre! Effet garanti. Une très bonne introduction sur le comique de geste et l'occasion de faire réfléchir sur la petite dose de cruauté qui se cache derrière l'humour.
avatar
Cisil
Niveau 10

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Cisil le Mar 11 Juil 2017 - 9:35
@Babarette a écrit:

Je ne pense pas qu'un professeur ait besoin d'une estrade pour asseoir son autorité. Les élèves sont assis, le professeur est debout, en terme de posture, c'est déjà significatif.

Certes, mais quand on fait moins d' 1m60, on apprécie les 15 ou 20 cm que nous offre l'estrade Wink

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Anaxagore le Mar 11 Juil 2017 - 9:38
Je sens que nous avons un nouveau fil qui va conduire à des considérations du type "ce n'est pas la taille qui compte".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
egomet
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par egomet le Mar 11 Juil 2017 - 9:39
@skindiver a écrit:Je garde un très bon souvenir des estrades!! (Quand j'étais élève!!)
On prenait un malin plaisir à décaler le bureau de notre prof d'anglais pendant la pause afin qu'il ait un pied dans le vide et qu'il bascule lorsqu'elle posait son sac dessus (et sa "cup of tea") et ça ne manquait jamais, le bureau basculait systématiquement, son thé avec, ça nous faisait hurler de rire à chaque fois (on ne s'en est jamais lassé) et elle qui pétait un câble à chaque fois, mais qui se faisait avoir pourtant systématiquement....

Pour en revenir à un interet autre que de faire des bétises, j'étais dans un vieux lycée versaillais, et il y avait une estrade professeur, mais aussi des estrades pour les élèves. Ca faisait un peu comme au cinéma. Chaque rang de table était une marche plus haut en allant au fond de la salle.

Il faut arrêter avec la sécurité à tout va! Personne ne s'est jamais pété une jambe ou un bras dans ces salles. Un jour on ne pourra plus rien faire par peur de se blesser.

Personne? Tu t'aventures avec une affirmation pareille...

Cela dit, le risque reste généralement acceptable. Il faut faire preuve de bon sens. Autant je trouve triste qu'on rejette les estrades par principe, autant je trouve idiot qu'on en colle dans des salles exiguës. Une estrade qui ne laisse pas la place de mettre le bureau du professeur ou qui ne va pas jusqu'au bout du tableau, c'est effectivement une gêne et un danger.
Une estrade bien faite te permet de mieux voir la classe. Mais une mauvaise limite tes mouvements et ton champ de vision.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Babarette le Mar 11 Juil 2017 - 9:39
@Cisil a écrit:
@Babarette a écrit:

Je ne pense pas qu'un professeur ait besoin d'une estrade pour asseoir son autorité. Les élèves sont assis, le professeur est debout, en terme de posture, c'est déjà significatif.

Certes, mais quand on fait moins d' 1m60, on apprécie les 15 ou 20 cm que nous offre l'estrade Wink

Mais quand on fait 1m80, on n'arrive pas à écrire en bas du tableau. Smile
avatar
egomet
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par egomet le Mar 11 Juil 2017 - 9:40
@Anaxagore a écrit:Je sens que nous avons un nouveau fil qui va conduire à des considérations du type "ce n'est pas la taille qui compte".

Question fort sérieuse au demeurant. professeur

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Zagara le Mar 11 Juil 2017 - 9:44
Désolée Egomet, mais la conservation de mes chevilles vaut plus que l'application de ton "bon sens". Laughing
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Anaxagore le Mar 11 Juil 2017 - 9:51
@egomet a écrit:
@Anaxagore a écrit:Je sens que nous avons un nouveau fil qui va conduire à des considérations du type "ce n'est pas la taille qui compte".

Question fort sérieuse au demeurant.  professeur

La réponse étant: "oui, ça compte".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
skindiver
Érudit

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par skindiver le Mar 11 Juil 2017 - 9:53
@egomet a écrit:
@Anaxagore a écrit:Je sens que nous avons un nouveau fil qui va conduire à des considérations du type "ce n'est pas la taille qui compte".

Question fort sérieuse au demeurant.  professeur

En effet c'est le goût....

Quel gout aurait une estrade?
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par KrilinXV3 le Mar 11 Juil 2017 - 9:58
Quand on est passé au "tout" (en réalité 2 salles sur 3) numérique, j'avais demandé à ce que le plan d'installation concrète soit négocié avec les enseignants. Las, on a découvert à la rentrée des TNI ou VPI, magnifique, mais situés trop bas. Les élèves à partir de second rang ne voient pas bien le tableau. Ceux des 3e et 4e rang ne voient quasiment rien et sont obligés de se contorsionner.
Dans les salles avec estrade (je parle de "fausses" estrades en bois), ils ont enlevé les estrades...
J'ai posé la question, on m'a répondu un melting-pot de "on a pas pensé à ça " + "pas de budget pour acheter des estrades" + "vous savez c'est mal vu, ça fait un peu ancienne école".

Bref. Neutral Evil or Very Mad

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par neomath le Mar 11 Juil 2017 - 10:00
@Écusette de Noireuil a écrit:Nous en avions et elles ont été enlevées " pour raisons de sécurité" ( les vols planés sus - mentionnés) mais c'était en partie un prétexte.
Cela dit les tableaux ont été redescendus en conséquence.  J'ai regretté les estrades mais je m'y suis faite, d'autant qu'à présent j'utilise beaucoup le vidéo projecteur et suis assez souvent à l'ordinateur ou en train de me balader dans la classe.  C'est rigolo,  je me rends compte en écrivant ceci que j'ai pas mal modifié mes pratiques!
Pareil. Avec l'apparition du vidéo-projecteur je circule beaucoup plus et la présence d'une estrade devient gênante.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
tit871
Niveau 6

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par tit871 le Mar 11 Juil 2017 - 10:08
@Thalia de G a écrit:Encore un sujet passionnant. Rolling Eyes

Cela dit
on valorise le rapport horizontal à l'élève
Surtout pas malheureux si tu ne veux pas d'ennuis avec la justice.

pourquoi critiquer mon sujet? Pour moi il est important j'aimerais que tu ne me dénigres pas à travers ton ironie.
avatar
Zazk
Fidèle du forum

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Zazk le Mar 11 Juil 2017 - 10:27
Comme l'ont souligné certain(e)s collègues, les estrades étaient bien utiles pour les "personnes à taille modérée", ce que les "grands" ont du mal à comprendre. Cela dit, elles ont offert de beaux spectacles aux élèves, notamment quand j'ai réussi à m'étaler à plat ventre dessus sans comprendre comment... (plus de ridicule que de mal... Mais ça a été raconté par plusieurs générations d'élèves, comme j'ai pu le constater...). Je pourrais parler aussi de la collègue d'anglais sur son estrade trop courte qui s'est retrouvée avec le pied dans la corbeille à papier qui s'est renversée : belle fracture ... et belle crise de rire des élèves avant qu'ils se rendent compte que c'était grave...
Aujourd'hui, plus d'estrade. Je ne vois plus ce que font les élèves du fond et je ne peux pas utiliser tout le tableau. Le video-projecteur est alors utile... quand il décide de fonctionner.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Thalia de G le Mar 11 Juil 2017 - 10:35
@tit871 a écrit:
@Thalia de G a écrit:Encore un sujet passionnant. Rolling Eyes

Cela dit
on valorise le rapport horizontal à l'élève
Surtout pas malheureux si tu ne veux pas d'ennuis avec la justice.

pourquoi critiquer mon sujet? Pour moi il est important j'aimerais que tu ne me dénigres pas à travers ton ironie.

Je m'en suis expliquée et j'ai même répondu à la question
@Thalia de G a écrit:
@Cath a écrit:Je regrette qu' elles aient disparu.
Pourquoi ironises-tu Thalia ?
Parce que je suis mal lunée, au sens propre du terme. La lune a parfois des effets ravageurs sur la qualité de mon sommeil, donc mon humeur. Wink

J'aimais bien les estrades, mais il eût fallu qu'elles s'accompagnassent d'un tableau réglable en hauteur : parce que lorsqu'on arrive à mi-hauteur et qu'il faut se contorsionner pour écrire, c'est pas top non plus.
Plan en 2 parties :
Thèse : l'estrade c'est bien, on peut écrire en haut du tableau
Antithèse : l'estrade c'est pas bien, on peut pas écrire en bas du tableau professeur

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par egomet le Mar 11 Juil 2017 - 10:41
@Zagara a écrit:Désolée Egomet, mais la conservation de mes chevilles vaut plus que l'application de ton "bon sens". Laughing

La prise en compte de tes chevilles fait partie du bon sens.
Ce que je veux dire, c'est qu'il faut examiner la configuration des lieux avant de décider de mettre en place une estrade. Ou de la supprimer d'ailleurs. Ce n'est pas une question de principe.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
mistinguette
Habitué du forum

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par mistinguette le Mar 11 Juil 2017 - 11:01
Il me semble que pour les élèves c'est mieux si on écrit en haut. Et que tout les balezes d' 1m80 place leur yeux à 1m50 vous verrez qu' il vous manque 30 cm1 soit grosso modo la hauteur de feu l'estrade

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Fesseur Pro le Mar 11 Juil 2017 - 11:01
Ici on a gardé les estrades.
Pour les élèves qui passent au tableau.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Thalia de G le Mar 11 Juil 2017 - 11:02
@mistinguette a écrit:Il me semble que pour les élèves c'est mieux si on écrit en haut.    Et que tout les balezes d' 1m80 place leur yeux à  1m50 vous verrez qu' il vous manque 30 cm1 soit grosso modo la hauteur de feu l'estrade
Il suffit de faire des classes de niveaux. Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Marcelle Duchamp le Mar 11 Juil 2017 - 11:02
J'avais une estrade dans mon ancienne classe... J'avais même projeté de profiter d'une fin d'année pour la poncer et me la repeindre ds une belle couleur et finalement je ne l'ai jamais fait. Elle était pourtant parfaite: toute la longueur du tableau, pas d'écarts qui pouvaient me faire tomber et je voyais bien tout le monde qd je faisais Histoire de l'Art.
Dans mon nouveau collège, je l'ai faite enlever le 1er jour. Un génie avait eu l'idée d'en positionner 2 petites en T: une verticale sous mon tableau couvrant donc 1/4 de la surface pour écrire et l'autre a l'horizontale sous le bureau. Le truc hyper casse g*eule où j'aurai eu mon 1er accident du travail dès la 1ère semaine de septembre!

Pdt son année de stage, ma soeur avait une collègue stagiaire qui est tombée violemment de l'estrade: fracture ouverte du coude devant une classe. Elle a du subir plusieurs opérations si je me rappelle bien, a été arretee de novembre à juin et du recommencer son stage!
avatar
Honchamp
Expert

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Honchamp le Mar 11 Juil 2017 - 12:04
Je suis la seule au collège qui ait conservé l'estrade. Très grande estrade, il faut dire, ancienne salle de Sciences Physiques, l'estrade fait toute la longueur du tableau/TBI, et est assez large pour que le bureau y soit installé.
J'ai bataillé pour la garder, car elle est (elles sont, en réalité) bien sûr, en bois.
J'en descends régulièrement pour arpenter la classe.
J'aurais du mal à m'en passer. Car c'est plus confortable pour les élèves (Ils "voient mieux") et je domine ! (J'assume de dominer , aucun complexe, en classe , c'est moi le boss !). En fait, c'est bien pratique pour voir ce qui se trame à droite et à gauche dans la classe...

Quant aux collègues qui viennent exercer dans la salle, il y en a qui aiment, et d'autres, pas du tout.

J'ai corrigé le DNB dans un collège qui a encore toutes ses estrades, et je m'en suis étonnée auprès du principal. Il m'a dit qu'il se moquait bien des recommandations de la commission de sécurité, car il avait des profs "pas grandes", et que par ailleurs, il n'avait pas les agents pour faire "redescendre tous les tableaux". J'ai bien aimé le volontarisme du gars !

Bref, oui, l'estrade, ça me convient.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Iphigénie le Mar 11 Juil 2017 - 12:05
En dehors des cas tragiques, c'etait quand même une source inépuisable de gags :Det
avatar
Provence
Bon génie

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Provence le Mar 11 Juil 2017 - 12:05
@Babarette a écrit:

Je ne pense pas qu'un professeur ait besoin d'une estrade pour asseoir son autorité. Les élèves sont assis, le professeur est debout, en terme de posture, c'est déjà significatif.
Je n'ai pas besoin d'une estrade pour asseoir mon autorité, mais pour m'asseoir tout court en voyant les élèves.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Babarette le Mar 11 Juil 2017 - 12:17
@Provence a écrit:
@Babarette a écrit:

Je ne pense pas qu'un professeur ait besoin d'une estrade pour asseoir son autorité. Les élèves sont assis, le professeur est debout, en terme de posture, c'est déjà significatif.
Je n'ai pas besoin d'une estrade pour asseoir mon autorité, mais pour m'asseoir tout court en voyant les élèves.

Tu arrives à faire cours assise?
Je n'ai jamais réussi à m'asseoir en deux ans d'enseignement. Du reste, le bureau n'était pas sur l'estrade, elles étaient vraiment mal fichues, il faut le dire.

J'ai vu des estrades pour la première fois quand je suis arrivée au lycée, ça m'avait beaucoup étonnée.

avatar
Provence
Bon génie

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Provence le Mar 11 Juil 2017 - 12:21
@Babarette a écrit:

Tu arrives à faire cours assise?


Oui.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Babarette le Mar 11 Juil 2017 - 12:27
J'ai sans doute, malgré toutes mes réticences, été trop imprégnée d'ESPE. C'était considéré comme interdit.
Je n'ai donc jamais réussi à m'asseoir, sauf lors des évaluations, et encore, même pas. J'ai essayé une fois pour reposer mes chevilles endolories et je me sentais mal à l'aise.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par ycombe le Mar 11 Juil 2017 - 12:33
J'ai réclamé (et obtenu) une estrade. Nous sommes deux dans ce cas dans mon collège, l'autre étant une prof vraiment pas grande même par rapport à moi qui suit plutôt petit (1m68). Le bureau n'est pas sur l'estrade, par contre.

- J'ai eu un problème à l'épaule droite qui m'a empêché, l'an dernier, d'écrire au tableau. Ce n'est pas tout à fait guéri et je souffre beaucoup moins en écrivant au tableau avec l'estrade.
- Ma salle est en longueur. Les élèves ne voient plus la moitié inférieure du tableau passé les 2 ou 3 premiers rangs.
- Je vois beaucoup mieux mes élèves.
- Les élèves qui passent au tableau sont beaucoup plus facile à lire pour les autres.

Le seul inconvénient est que, si on ne fait pas gaffe, on peut se casser la gueule. Ça m'est arrivé à l'oral de l'agrégation dans un grand lycée parisien.

L'histoire de la posture est un argument tout à fait ridicule. Si vous n'avez pas d'autorité, vous n'en n'aurez pas non plus sur une estrade. Quand à l'idée de «descendre à égalité» avec ses élèves, c'est l'archétype du beau discours sans lien avec la réalité qu'on trouve en éducation.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Contenu sponsorisé

Re: Estrade = vieil outil du maitre ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum