Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Haynee
Niveau 7

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Haynee le Sam 2 Sep 2017 - 17:35
@kimy a écrit:Intérêt du DNB ?!
Le D, voire le N, tend à disparaître. Il est clair que l'objectif final est de délivrer une sorte de certificat de fin de scolarité obligatoire, de même que le Bac devient une attestation de suivi de cours dans le secondaire. On est dans le certificat de présence, plus dans la reconnaissance d'un quelconque niveau.
avatar
Eleanor Rigby
Niveau 3

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Eleanor Rigby le Sam 2 Sep 2017 - 18:48
On avait déjà 100% de réussite tous les ans ou presque avant la réforme. Là çà devient ridicule : 100% de réussite, 100% de mentions dont 86% de mention Très bien...
Donc en Seconde, je m'attends à récupérer des élèves qui pensent qu'ils sont "très bon" et qui risquent de vite déchanter quand ils se rendront compte que les exigences sont plus élevées et qu'ils n'obtiendront pas un 16/20 aussi facilement (même si on a quand même pas mal d'élèves et de parents qui ne sont pas dupes).

Bon après, on a aussi dépassé les 80% de mentions au Bac... (même si ils sont nombreux à mériter effectivement une mention, il y a de quoi s'étrangler quand on compare le niveau réel de certains élèves avec leur moyenne au Bac).
avatar
aurel76
Niveau 6

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par aurel76 le Sam 2 Sep 2017 - 19:07
100% ici aussi parce qu'on est de très bons professeurs!
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Pierre-Henri le Sam 2 Sep 2017 - 19:50
@Eleanor Rigby a écrit:On avait déjà 100% de réussite tous les ans ou presque avant la réforme. Là çà devient ridicule : 100% de réussite, 100% de mentions dont 86% de mention Très bien...

Mêmes chiffres chez nous -- évidemment sans rapport avec le niveau réel des élèves. Cette bureaucratie folle a quelque chose de sourdement terrifiant.

avatar
madu
Niveau 6

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par madu le Sam 2 Sep 2017 - 20:33
Légère baisse chez nous cette année, en cause : nous sommes trop sévères avec nos élèves, manière de nous préparer à des consignes de bienveillance pour les futurs oraux... Ben oui, faut bien qu'on s'aligne pour rester compétitifs (privé).
avatar
nanoueva
Niveau 10

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par nanoueva le Sam 2 Sep 2017 - 20:37
82% dans mon collège, c'est bien en-dessous de la moyenne nationale.
La faute aux maths apparemment...

Nos 3èmes avaient un niveau assez faible cette année dans les disciplines à l'écrit.
Certains ne se sont pas même présentés aux épreuves.
archeboc
Esprit éclairé

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par archeboc le Dim 3 Sep 2017 - 8:32
@Haynee a écrit:
@kimy a écrit:Intérêt du DNB ?!
Le D, voire le N, tend à disparaître. Il est clair que l'objectif final est de délivrer une sorte de certificat de fin de scolarité obligatoire, de même que le Bac devient une attestation de suivi de cours dans le secondaire. On est dans le certificat de présence, plus dans la reconnaissance d'un quelconque niveau.

Le D a disparu depuis longtemps. Cela fait plusieurs années que dans ses statistiques le MEN compte les titulaires du seul DNB comme "sortant sans diplôme".

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Vididi
Niveau 5

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Vididi le Mar 5 Sep 2017 - 18:48
@Haynee a écrit:
@kimy a écrit:Intérêt du DNB ?!
Le D, voire le N, tend à disparaître. Il est clair que l'objectif final est de délivrer une sorte de certificat de fin de scolarité obligatoire, de même que le Bac devient une attestation de suivi de cours dans le secondaire. On est dans le certificat de présence, plus dans la reconnaissance d'un quelconque niveau.

C'est exactement ce qu'a dit l'IPR à la réunion d'entente. Il faut corriger les copies dans une optique de certification... Le DN n'est pas un examen.
Ben comme ça on est prévenus.
hyperbole
Niveau 5

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par hyperbole le Mar 5 Sep 2017 - 22:11
Chez nous au contraire, gros remontage de bretelles à la prérentrée car on a perdu 6 points par rapport à l'an dernier, on est au niveau du département alors que notre ville est favorisée et traditionnellement au moins 5 points au dessus.
Les notes au contrôle final restent assez nettement supérieures à celles du département, mais, dixit notre chef "on a été beaucoup trop sévères à la validation des compétences".


Dernière édition par hyperbole le Mer 6 Sep 2017 - 17:19, édité 1 fois

_________________
Karine, maths, collège
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Loreleii le Mar 5 Sep 2017 - 22:43
C'est devenu n'importe quoi ce brevet nouvelle formule !
avatar
missaudrey
Niveau 9

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par missaudrey le Mar 5 Sep 2017 - 23:03
Chez nous 69,5 % , sachant que nous étions antépénultièmes de l'Académie l'an dernier avec un peu plus de 70%. Petit collège d'Education prioritaire avec moins de 100 élèves en 3e ...

Vivement la prochaine réforme ! :blague:
archeboc
Esprit éclairé

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par archeboc le Mer 6 Sep 2017 - 0:28
@Vididi a écrit:C'est exactement ce qu'a dit l'IPR à la réunion d'entente. Il faut corriger les copies dans une optique de certification... Le DN n'est pas un examen.
Ben comme ça on est prévenus.

Ce monsieur ne sait pas ce qu'est une certification. Heureusement que la tuyauterie de mon installation de gaz de ville est n'est pas certifiée comme l'éducation nationale certifie les élèves de 3e.

Je crois que j'ai déjà raconté ceci : nos élèves ingénieurs doivent avoir un niveau B2 en sortie d'école. A la commission du titre d'ingénieur, j'ai dit que tous nos élèves avaient le bac, et que le bac certifie un niveau B2, c'est dans les textes du MEN. Les gars de la commission ont bien ri.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Vididi
Niveau 5

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Vididi le Mer 6 Sep 2017 - 7:38
@archeboc a écrit:
@Vididi a écrit:C'est exactement ce qu'a dit l'IPR à la réunion d'entente. Il faut corriger les copies dans une optique de certification... Le DN n'est pas un examen.
Ben comme ça on est prévenus.

Ce monsieur ne sait pas ce qu'est une certification.

Un des gros problème de l'EN est que dans cette institution les mots n'ont pas le même sens qu'ailleurs. Je me suis pris une remarque assez sèche il y a une quinzaine d'années pour avoir utilisé le mot "compétence" dans le sens classique sans faire référence à une compétence du socle. Je parlais juste français, visiblement c'était pire qu'une erreur, une faute. On (le prédécesseur de ce monsieur) m'a signalé que les compétences étaient définies par la loi et rien d'autre ne pouvait prétendre à ce terme et je ne pouvais donc pas parler de compétences géographiques. Cela m'aurait sans doute fait sourire si cela n'avait pas été 10 minutes après mon inspection.
avatar
roxanne
Devin

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par roxanne le Mer 6 Sep 2017 - 8:16
Tiens, hier, j'ai pensé à ce sujet. Premier cours en groupe restreint (un cafouillage d'EDT) en seconde, donc une dizaine d'élèves. Donc, je fais une petite fiche d'ortho-conjugaison. Et bien, mes amis "déterminant? on sait pas c'est quoi " (sic) "attendre au futur : attendions" etc...
Je demande qui a eu une mention au brevet et là, ils lèvent tous la main ! Voilà voilà.
Après, pour être honnête, dans on autre seconde (avec des euros, arts visuels) ça volait plus haut.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Lefteris le Mer 6 Sep 2017 - 8:26
Un peu plus de 60% paraît-il... Tout le monde va être sommé d'apporter sa contribution à un meilleur contrôle continu, je sens. Smile

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Li-Li le Mer 6 Sep 2017 - 8:28
Ici bien trop élevé quand on sait le niveau réel des élèves et le nombre qui maîtrise encore très très faiblement le français.
avatar
Jacq
Doyen

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Jacq le Dim 10 Sep 2017 - 3:37
@Zazk a écrit:Il paraît que dans un collège voisin du mien, les collègues ont voulu noter "honnêtement" (c'est à dire sans surnoter) les prestations des élèves.  Le taux de réussite est d'environ 76 %, ce qui fait de ce collège le dernier de l'académie, voire davantage ! (C'était loin d'être le cas auparavant !)

A l'inverse, dans un collège que je connais, aux résultats habituellement désastreux (l'un des pires de l'académie depuis des années) : 100% de réussite cette année.
Ce collège écrase ainsi totalement le collège voisin qui pourtant est l'un des meilleurs de l'académie.
Mais que se passe-t-il donc ?


Dernière édition par Jacq le Dim 10 Sep 2017 - 4:04, édité 1 fois
avatar
JEMS
Modérateur

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par JEMS le Dim 10 Sep 2017 - 3:59
Même constat ici... recrutement en zone rep pour la grande majorité... et bien au sondage plus de 95 % ont eu le brevet des collèges. En fait, il est désormais plus facile à avoir que la carte lycéen.
avatar
Niang973
Habitué du forum

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Niang973 le Dim 10 Sep 2017 - 7:40
ma véritable question c'est : est ce que l'on peut continuer à qualifier ce diplôme de national? Étant donné que la majeure partie de la note finale est déterminée par l'établissement. Je me demande vraiment si les établissements "sélects" qui ont été honnêtes dans l'attribution des compétences cette année et donc ont eu des mauvais résultats, vont encore jouer le jeu l'année prochaine, ou s'ils vont "s'aligner" sur les "mauvais joueurs". Car il y a fort à parier que les établissements "type REP" qui ont eu des 95% , eux ne risquent pas de devenir plus sévères

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
 :hermione2: pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
archeboc
Esprit éclairé

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par archeboc le Dim 10 Sep 2017 - 8:23
@Niang973 a écrit:ma véritable question c'est : est ce que l'on peut continuer à qualifier ce diplôme de national? Étant donné que la majeure partie de la note finale est déterminée par l'établissement. Je me demande vraiment si les établissements "sélects" qui ont été honnêtes dans l'attribution des compétences cette année et donc ont eu des mauvais résultats, vont encore jouer le jeu l'année prochaine, ou s'ils vont "s'aligner" sur les "mauvais joueurs". Car il y a fort à parier que les établissements "type REP" qui ont eu des 95% , eux ne risquent pas de devenir plus sévères

Il y a un présupposé ici que plus un établissement est "select", plus il est honnête. Il suffit de voir la liste des établissements parisiens qui ont eu des problèmes avec Affelnet pour voir que ce n'est pas le cas. A cette réserve près, je suis d'accord avec l'idée : les gogos de cette année ne seront pas gogos deux ans de suite. Si le rectorat de Paris ne règle pas le problème dès la rentrée, tous les élèves parisiens seront à 400 points de compétence dès l'an prochain. Il va donc "régler" le problème, et je tremble à l'idée de ce qu'il peut inventer de nouveau.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
dami1kd
Habitué du forum

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par dami1kd le Dim 10 Sep 2017 - 8:48
@Niang973 a écrit:ma véritable question c'est : est ce que l'on peut continuer à qualifier ce diplôme de national? Étant donné que la majeure partie de la note finale est déterminée par l'établissement. Je me demande vraiment si les établissements "sélects" qui ont été honnêtes dans l'attribution des compétences cette année et donc ont eu des mauvais résultats, vont encore jouer le jeu l'année prochaine, ou s'ils vont "s'aligner" sur les "mauvais joueurs". Car il y a fort à parier que les établissements "type REP" qui ont eu des 95% , eux ne risquent pas de devenir plus sévères

Comme dans l'ancienne mouture...
avatar
Jacq
Doyen

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Jacq le Dim 10 Sep 2017 - 9:50
@Niang973 a écrit:ma véritable question c'est : est ce que l'on peut continuer à qualifier ce diplôme de national? Étant donné que la majeure partie de la note finale est déterminée par l'établissement. Je me demande vraiment si les établissements "sélects" qui ont été honnêtes dans l'attribution des compétences cette année et donc ont eu des mauvais résultats, vont encore jouer le jeu l'année prochaine, ou s'ils vont "s'aligner" sur les "mauvais joueurs". Car il y a fort à parier que les établissements "type REP" qui ont eu des 95% , eux ne risquent pas de devenir plus sévères

... et nous allons faire la même chose avec le bac.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Pierre-Henri le Dim 10 Sep 2017 - 10:39
@archeboc a écrit:
Il y a un présupposé ici que plus un établissement est "select", plus il est honnête. Il suffit de voir la liste des établissements parisiens qui ont eu des problèmes avec Affelnet pour voir que ce n'est pas le cas. A cette réserve près, je suis d'accord avec l'idée : les gogos de cette année ne seront pas gogos deux ans de suite. Si le rectorat de Paris ne règle pas le problème dès la rentrée, tous les élèves parisiens seront à 400 points de compétence dès l'an prochain. Il va donc "régler" le problème, et je tremble à l'idée de ce qu'il peut inventer de nouveau.

Effectivement, et pas seulement à Paris. Les pressions pour gonfler les notes ont été beaucoup plus fortes dans les établissements réputés. L'argument massue était de ne pas pénaliser nos élèves, pour qu'ils ne se fassent pas dépasser par ceux des autres établissements moins côtés. Comme tout le monde a suivi la même logique, les résultats se sont envolés dans des proportions ubuesques, qui feraient passer un article d'Études Soviétiques dans les années 50 pour un modèle d'honnêteté statistique. Les 400 points d'office, nous y serons d'ici un an ou deux an à peine. Et comme l'oral et l'écrit relèvent de la vaste blague, nous ne serons pas loin de la note maximale garantie pour tous assez rapidement.

Quel avenir ? Sans doute la fuite en avant : on continue, et on se débrouille pour distinguer les élèves et les établissements à partir d'infimes variations. Celui qui aura 696 points sur 700 sera considéré bien meilleur que celui qui aura seulement 694 points. Parvenue à un tel point d'absurdité, l'éducation nationale en est parfaitement capable.

Ensuite, matraquer les lycées pour les forcer à accepter ce délire. Imposer la "bienveillance" à coups de menaces et de sanctions, jouer à fond du chantage aux bons sentiments ("tu comprends, il faut lui mettre une bonne note, sinon il fera quoi ?"), rester sourd à la souffrance des bons élèves piégés dans des classes invivables, puis user des mêmes pressions pour garantir la mention "très bien" pour tous au bac. Ce mouvement est déjà largement amorcé.
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Ilona le Dim 10 Sep 2017 - 10:46
@Jacq a écrit:... et nous allons faire la même chose avec le bac.
Et plus vite, cela sera fait, mieux ce sera.
Je m'explique..... Ils vont aller tellement loin dans leur folie pour cacher le niveau véritable des élèves que cela va finir par sauter aux yeux, même des derniers parents d'élèves atteints de cécité.
Et là, l'institution va se trouver totalement décrédibilisée ,  ce qui devrait normalement dans un monde rationnel aboutir à ce que de nombreuses têtes tombent (celles des brillants esprits inspirateurs des belles réformes qui ont détruit notre système éducatif).
A mon sens, une véritable purge stalinienne s'imposera tôt ou tard dans les hautes sphères de l'éducation nationale ( vous verrez que le monde économique poussera aussi dans ce sens).
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Pierre-Henri le Dim 10 Sep 2017 - 11:26
@Ilona a écrit:
Je m'explique..... Ils vont aller tellement loin dans leur folie pour cacher le niveau véritable des élèves que cela va finir par sauter aux yeux, même des derniers parents d'élèves atteints de cécité.
Et là, l'institution va se trouver totalement décrédibilisée ,  ce qui devrait normalement dans un monde rationnel aboutir à ce que de nombreuses têtes tombent (celles des brillants esprits inspirateurs des belles réformes qui ont détruit notre système éducatif).
A mon sens, une véritable purge stalinienne s'imposera tôt ou tard dans les hautes sphères de l'éducation nationale ( vous verrez que le monde économique poussera aussi dans ce sens).


Je pense, au contraire, que l'éducation nationale possède des ressources inépuisables en matière de déni de réel. Quand nous aurons 100% de mentions très bien au brevet, le ministre fera un beau discours pour féliciter les brillants lauréats, la presse spécialisée titrera "un bon cru", les chefs d'établissement et les inspecteurs remercieront les professeurs pour la qualité de leur travail, qui a si bien préparé les élèves, les experts en expertise analyseront les chiffres avec tout le sérieux dont ils sont capables, on échangera des sourires de satisfaction, et ça s'arrêtera là.

Après tout, la situation actuelle est déjà totalement délirante, absurde dans des proportions inouïes. Si le ministère était capable d'une réaction, ou même d'une simple réflexion, elle aurait eu lieu il y a des années.
avatar
Jacq
Doyen

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Jacq le Dim 10 Sep 2017 - 12:01
@Pierre-Henri a écrit:
@Ilona a écrit:
Je m'explique..... Ils vont aller tellement loin dans leur folie pour cacher le niveau véritable des élèves que cela va finir par sauter aux yeux, même des derniers parents d'élèves atteints de cécité.
Et là, l'institution va se trouver totalement décrédibilisée ,  ce qui devrait normalement dans un monde rationnel aboutir à ce que de nombreuses têtes tombent (celles des brillants esprits inspirateurs des belles réformes qui ont détruit notre système éducatif).
A mon sens, une véritable purge stalinienne s'imposera tôt ou tard dans les hautes sphères de l'éducation nationale ( vous verrez que le monde économique poussera aussi dans ce sens).


Je pense, au contraire, que l'éducation nationale possède des ressources inépuisables en matière de déni de réel. Quand nous aurons 100% de mentions très bien au brevet, le ministre fera un beau discours pour féliciter les brillants lauréats, la presse spécialisée titrera "un bon cru", les chefs d'établissement et les inspecteurs remercieront les professeurs pour la qualité de leur travail, qui a si bien préparé les élèves, les experts en expertise analyseront les chiffres avec tout le sérieux dont ils sont capables, on échangera des sourires de satisfaction, et ça s'arrêtera là.  

Après tout, la situation actuelle est déjà totalement délirante, absurde dans des proportions inouïes. Si le ministère était capable d'une réaction, ou même d'une simple réflexion, elle aurait eu lieu il y a des années.  

Ou alors on pourrait imaginer le supprimer, ce qui ferait des économies. A quand la même chose pour le bac ? Que d'économies ne ferions nous pas ?
Et hop, on valide toutes les compétences jusqu'en terminale, et le tour est joué !
Contenu sponsorisé

Re: résultats du brevet 2017 : et chez vous, c'est combien ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum