PES en détresse!

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 19:41

"Sexiste" dites-vous, c'est une accusation grave ! Je vais vous décevoir : je ne suis pas "sexiste". Je vous conseille de relire mon message à tête reposée et sans idées préconçues. Encore une fois : on n'est pas obligé de conseiller ceux qui demandent conseil. Bonne journée à vous.

@Inhumaine a écrit:Avant de commencer votre stage, essayez donc de déconstruire un peu toutes ces idées sexistes, ça ne pourra que vous faire du bien et surtout en faire à vos futurs élèves !!

J'hallucine de lire ça ici, franchement.

Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Oudemia le Mar 11 Juil 2017 - 19:43

@Yolasse a écrit: (câlins, bisous, s'assoir sur les genoux de l'adulte…) Une enseignante femme répondra à ces sollicitations
Ben non, je ne suis pas certaine du tout qu'un enseignant, femme ou homme, se permette ces gestes qui ne me semblent pas professionnels.
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Zagara le Mar 11 Juil 2017 - 19:51

Ce sont les actes qui parlent, pas les déclarations d'intention. Cela ne sert à rien de dire "je ne suis pas sexiste", il faut le montrer en ne proférant pas des choses aussi grossièrement sexistes et idiotes que celles que tu as écrites.

Quoi qu'il en soit, il me semble que tu prends le problème à l'envers.

L'affectation n'a pas à répondre à nos attentes, surtout pas en stage. C'est nous qui devons répondre aux attentes de l'affectation. Tu as la responsabilité d'enfants, et tu as un job qui est d'autant plus stimulant qu'il s'agit du premier vrai contact de ces personnes avec le monde scolaire. Ces années sont déterminantes pour la formation de l'être, autant que celles de primaire. C'est une tâche qui demande un professionnalisme, des compétences et des savoir nombreux et difficiles. Ta préoccupation ne devrait donc pas être : "ouin ouin je voulais pas cette affectation", mais plutôt : "comment être à la hauteur de cette tâche nouvelle pour moi et à laquelle je ne m'attendais pas ?".

Ce ne sera certainement pas la seule fois où tu auras des maternelles, car l'institution nous assigne là où elle le souhaite et c'est son droit. Notre enjeu est de nous demander comment être les meilleurs pour nos élèves là où nous sommes et il y a des gens en bien pire situation que toi (je pense aux profs de collèges REP+ violence).

Ce qui me semble certain, c'est que si tu pars avec l'idée qu'être enseignant en maternelle n'est pas un "vrai enseignement" et qu'il suffit de faire des poutous et des jeux, alors tu es disposé à rater ton stage, car tu ne comprends pas le rôle, ni la mission, ni les compétences attendues d'un PE en maternelle. A minima, c'est un manque de respect pour cette profession et nos collègues.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par olive-in-oil le Mar 11 Juil 2017 - 20:02

Il y a moult stagiaires qui commencent par des classes qu'ils ne retrouveront jamais plus ensuite, du collège au lycée et inversement, et il y a même des collègues qui enseignent dans des disciplines autres que celles pour lesquelles ils ont été recrutés.
Chaque chose en son temps, faites au mieux cette année avec vos élèves, vous verrez bien l'année suivante où vous serez affecté (peut-être en maternelle d'ailleurs !!)
Pour l'anecdote, mes enfants ont tous les trois eu des PE hommes en maternelle dans trois écoles différentes. Ce n'est donc pas si rare et cela ne pose aucun souci.
avatar
olive-in-oil
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 20:08

D'abord, merci pour votre critique, vos remarques et vos conseils.
"Ce sont les actes qui parlent" : m'avez-vous vu agir de façon sexiste ?
Par ailleurs, je souligne que votre interprétation personnelle de ce que j'ai écrit ne reflète que votre compréhension (partiellement erronée) de mon message et n’a aucun lien avec la réalité. Et pour cause, vous ne me connaissez pas. Permettez-moi de vous donner un petit conseil : face à la grossièreté et à l’idiotie (comme vous dites), il faudrait se montrer correct(e) et intelligent(e). Bonne journée à vous.

@Zagara a écrit:Ce sont les actes qui parlent, pas les déclarations d'intention. Cela ne sert à rien de dire "je ne suis pas sexiste", il faut le montrer en ne proférant pas des choses aussi grossièrement sexistes et idiotes que celles que tu as écrites.

Quoi qu'il en soit, tu prends le problème à l'envers.

L'affectation n'a pas à répondre à nos attentes, surtout pas en stage. C'est nous qui devons répondre aux attentes de l'affectation. Tu as la responsabilité d'enfants, et tu as un job qui est d'autant plus stimulant qu'il s'agit du premier vrai contact de ces personnes avec le monde scolaire. Ces années sont déterminantes pour la formation de l'être, autant que celles de primaire. C'est une tâche qui demande un professionnalisme, des compétences et des savoir nombreux et difficiles. Ta préoccupation ne devrait donc pas être : "ouin ouin je voulais pas cette affectation", mais plutôt : "comment être à la hauteur de cette tâche nouvelle pour moi et à laquelle je ne m'attendais pas ?".

Ce ne sera certainement pas la seule fois où tu auras des maternelles, car l'institution nous assigne là où elle le souhaite et c'est son droit. Notre enjeu est de nous demander comment être les meilleurs pour nos élèves là où nous sommes et il y a des gens en bien pire situation que toi (je pense aux profs de collèges REP+ violence).

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 20:10

olive-in-oïl : Merci pour les informations et pour les conseils.

@olive-in-oil a écrit:Il y a moult stagiaires qui commencent par des classes qu'ils ne retrouveront jamais plus ensuite, du collège au lycée et inversement, et il y a même des collègues qui enseignent dans des disciplines autres que celles pour lesquelles ils ont été recrutés.
Chaque chose en son temps, faites au mieux cette année avec vos élèves, vous verrez bien l'année suivante où vous serez affecté (peut-être en maternelle d'ailleurs !!)
Pour l'anecdote, mes enfants ont tous les trois eu des PE hommes en maternelle dans trois écoles différentes. Ce n'est donc pas si rare et cela ne pose aucun souci.

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par mrl le Mar 11 Juil 2017 - 20:34

Pour moi, répondre aux demandes des gamins par certains gestes affectueux, ça ne dépend pas tant du sexe que de la personnalité. Il faudra faire en fonction de qui tu es. Une partie de ton job l'an prochain sera justement de trouver la bonne posture pour demeurer qui tu es tout en répondant aux exigences professionnelles.
(À propos des gestes, un copain qui a beaucoup travaillé en colo m'a dit que toucher un enfant quand on lui demandait quelque chose, s'il était dans la lune et ne suivait pas la consigne, lui permettait d'entendre ce qu'on dit. J'ai testé avec mon fils, ça marche.)
(Et si tu n'es pas tactile du tout, appuie-toi sur l'atsem bien sûr, comme cela a déjà été dit)

Peut-être certains parents auront des idées reçues sur un PE masculin, eh bien tu les amèneras à changer d'avis. Et puis ce n'est pas d'eux que tu dois gagner la confiance pour que ton enseignement soit bénéfique. Pas en premier lieu, du moins.
Sinon, je sais que beaucoup de parents apprécient les PE masculins. Idées reçues là aussi, puisque pour eux un PE homme est plus cadrant.
avatar
mrl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 20:37

mrl : Merci pour tes conseils. J'en prends note.

@mrl a écrit:Pour moi, répondre aux demandes des gamins par certains gestes affectueux, ça ne dépend pas tant du sexe que de la personnalité. Il faudra faire en fonction de qui tu es. Une partie de ton job l'an prochain sera justement de trouver la bonne posture pour demeurer qui tu es tout en répondant aux exigences professionnelles.
(À propos des gestes, un copain qui a beaucoup travaillé en colo m'a dit que toucher un enfant quand on lui demandait quelque chose, s'il était dans la lune et ne suivait pas la consigne, lui permettait d'entendre ce qu'on dit. J'ai testé avec mon fils, ça marche.)
(Et si tu n'es pas tactile du tout, appuie-toi sur l'atsem bien sûr, comme cela a déjà été dit)

Peut-être certains parents auront des idées reçues sur un PE masculin, eh bien tu les amèneras à changer d'avis. Et puis ce n'est pas d'eux que tu dois gagner la confiance pour que ton enseignement soit bénéfique. Pas en premier lieu, du moins.
Sinon, je sais que beaucoup de parents apprécient les PE masculins. Idées reçues là aussi, puisque pour eux un PE homme est plus cadrant.

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Caspar le Mar 11 Juil 2017 - 20:41

@mrl a écrit:Pour moi, répondre aux demandes des gamins par certains gestes affectueux, ça ne dépend pas tant du sexe que de la personnalité. Il faudra faire en fonction de qui tu es. Une partie de ton job l'an prochain sera justement de trouver la bonne posture pour demeurer qui tu es tout en répondant aux exigences professionnelles.
(À propos des gestes, un copain qui a beaucoup travaillé en colo m'a dit que toucher un enfant quand on lui demandait quelque chose, s'il était dans la lune et ne suivait pas la consigne, lui permettait d'entendre ce qu'on dit. J'ai testé avec mon fils, ça marche.)
(Et si tu n'es pas tactile du tout, appuie-toi sur l'atsem bien sûr, comme cela a déjà été dit)

Peut-être certains parents auront des idées reçues sur un PE masculin, eh bien tu les amèneras à changer d'avis. Et puis ce n'est pas d'eux que tu dois gagner la confiance pour que ton enseignement soit bénéfique. Pas en premier lieu, du moins.
Sinon, je sais que beaucoup de parents apprécient les PE masculins. Idées reçues là aussi, puisque pour eux un PE homme est plus cadrant.

Idem chez beaucoup de collègues dans des établissements dirigés par une ou des femmes: "Pourvu qu'un homme soit nommé à la place de Madame Machin, ça remettra un peu d'ordre dans le bahut". Rolling Eyes

Idem pour les classes de filles ( censées être à problèmes, à histoires, perfides, qui font les choses par en-dessous ou par derrière ) VS les classes majoritairement masculines ( francs du collier, une bonne explication et c'est réglé...) Rolling Eyes Rolling Eyes le tout étant aussi souvent colporté par des professeur que des professeures.

Bref, le sexisme n'est pas mort (pas un scoop, je suis désolé, et je m'éloigne du sujet initial).

PS: Yolasse, je ne pense pas que tu sois obligé d'accuser réception de chaque message t'étant adressé. Very Happy
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par zoupinette le Mar 11 Juil 2017 - 20:47

En tant que Pe Homme, on te refilera parfois des gamins qui n'ont pas de référent masculin à la maison... Certains collègues hommes sont très mal à l'aise dans les vestiaires à la piscine.

Sinon tu trouveras d'excellents conseils sur ce blog : doublecasquette3.eklablog.com

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par nadounet le Mar 11 Juil 2017 - 21:04

Bonjour Yolasse,

Tu me semble très anxieux et je comprends tes angoisses.
Pour mon année de stage qui était aussi ma toute première année d'enseignement, j'ai été affectée en SEGPA et ce n'était pas mon choix car obligation de service dans ma  discipline. J'avoue que je ne m'attendais pas à cela et j'ai vraiment eu l'impression que l'on me facilitait pas du tout la tâche : quelle idée de mettre une stagiaire qui n'a jamais enseigné de sa vie devant une classe de SEGPA dans un secteur réputé difficile et dans une classe qui accueille des élèves ULIS!!!
Et puis, j'ai commencé à relativiser: mon affectation est due au hasard et je dois l'accepter. J'ai trouvé de l'aide auprès de mes proches, en particulier un ami contractuel qui a de l'expérience auprès de ce type d'élèves. Il m'a fait comprendre que c'était une chance de beaucoup apprendre sur la pédagogie et surtout, si j'occulte les difficultés et que je mets en avant ce que j'ai pu mettre en oeuvre avec ces élèves, je m'assure d'être titulariser. Selon lui mon IPR prendra en considération le fait que je me retrouve dans une situation particulière. Par la suite, mon tuteur m'a fait exactement la même remarque.
Dans la pratique, j'ai énormément appris de mes collègues PE. Une de mes collègue âgée de 26 ans était une jeune enseignante qui avait fait son année de stage en maternelle et qui s'est retrouvée nommée en SEGPA sans l'avoir choisi! Perso, je suis plus âgée, certes j'ai un ado ayant des difficultés d'apprentissage mais vraiment elle m'a bluffé et m'a appris beaucoup sur la gestion des élèves de SEGPA (et ce n'est pas grâce à son année de stage en maternelle).
Finalement, j'ai eu des moments difficiles et de très bons moments avec ces élèves. J'ai observé mes collèges PE, j'ai beaucoup échangé avec eux, j'ai tiré profit de tous les conseils qui m'ont été donnés. Mon inspection c'est très bien passée. En effet, mon IPR a apprécié le fait que je n'ai jamais eu à me plaindre. Il a aussi apprécié le fait que j'ai essayé de retirer de cette situation une expérience profitable pour ma carrière, j'ai été très lucide: je suis PLP (prof de lycée pro.) mais l'année de stage ne m'a permis d'apprendre à travailler en lycée pro. ce qui n'est pas grave car on apprend pas tout l'année de stage.

Pour répondre à tes préoccupations:
-est-ce que ton affectation en maternelle est un problème pour ta titularisation : non pas si tu acceptes cette situation et que tu fais de ton mieux. On risque de te demander ton ressentis par rapport à cela: il faut être honnête c'est forcément une source d'inquiétude mais tu n'as pas passé le concours PE spécial primaire du coup tu considérer cette année comme une forme d'apprentissage bénéfique pour ta carrière (toute expérience est bonne à prendre!).
-qui peut t'aider : tes collègues PE, les atsem et ton tuteur, ils seront les mieux placés pour t'accompagner dans ta formation;
-le regard des parents: hé bien je suis maman d'une fillette de 4 ans et je n'ai rien contre les enseignants hommes et je vis pas bien loin du lieu où certains évènements se sont produits. Mais dans mon entourage c'est vrai que certains parents sont assez méfiants. Il faut, je pense, rassurer les parents si le besoin se fait sentir. Tu n'as pas à t'inquiéter s'il n'y a pas d'inquiétude de la part des parents, d'ailleurs tu n'es pas seul en classe contrairement aux classes de primaires puisqu'il y a des atsem en maternelle (mais tu n'as pas à te justifier ou à rassurer des gens qui n'ont pas besoin de l'être), tu es là pour faire ton travail.

J'espère t'avoir un peu rassurer et que tu tireras profit de cette expérience qui ne peut être qu'enrichissante quelle que soit ton affectation future.


nadounet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Philomène87 le Mar 11 Juil 2017 - 21:18

J'ajouterais ceci à ce qui a été dit.
C'est normal d'être déçu d'une affectation non choisie, et d'être inquiet (c'est pareil pour les profs du secondaire entre collège et lycée).
En revanche, je trouve normal qu'on affecte aussi bien des hommes que des femmes en maternelle. Car des femmes qui n'aiment pas travailler avec de jeunes enfants, et en sont inquiètes, il y en a un paquet, alors, faute de candidats sur le poste en question, je ne vois pas pourquoi on mettrait en priorité une femme.
Si les parents sont suspicieux à l'idée que l'instit de leur enfant est un homme, je trouve ça très grave, et pour moi, ils ont juste le droit de la fermer.
Peut-être que vous devriez prendre contact avec des instits de maternelle hommes, pour en discuter et prendre du recul.
Bon courage
avatar
Philomène87
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par horribla le Mar 11 Juil 2017 - 21:30

Mon fils a eu deux hommes en maternelle, ils étaient tout les deux très pros mais savaient aussi consoler, soigner les bobos ou répondre aux peurs des enfants. Je n'ai jamais entendu aucune crainte ou plainte de la part des parents, en réunion ou devant le portail.
Tu dis ne pas comprendre les accusations de sexisme mais franchement à lire ton premier post on avait l'impression que les pe hommes devaient obligatoirement aller en élémentaire et qu'il fallait réserver la maternelle aux femmes. J'ignore sur quels critères se fait l'affectation des pe stagiaires mais je suis sûre que le sexe n'entre pas en ligne de compte et heureusement car ce serait complètement illégal. Quand à considérer le caractère ("froid"), ce serait encore pire.


horribla
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 21:31

zoupinette : Merci pour le site.

@zoupinette a écrit:En tant que Pe Homme, on te refilera parfois des gamins qui n'ont pas de référent masculin à la maison... Certains collègues hommes sont très mal à l'aise dans les vestiaires à la piscine.

Sinon tu trouveras d'excellents conseils sur ce blog : doublecasquette3.eklablog.com

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Thalia de G le Mar 11 Juil 2017 - 21:36

Yolasse, pourrais-tu répondre après la citation ? Ta manière de poster est... déconcertante.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 21:36

nadounet : merci infiniment pour ton retour d'expérience, tes conseils et ton encouragement Smile . Comme tu l'as bien souligné, la meilleure solution est de faire de son mieux.

@nadounet a écrit:Bonjour Yolasse,

Tu me semble très anxieux et je comprends tes angoisses.
Pour mon année de stage qui était aussi ma toute première année d'enseignement, j'ai été affectée en SEGPA et ce n'était pas mon choix car obligation de service dans ma  discipline. J'avoue que je ne m'attendais pas à cela et j'ai vraiment eu l'impression que l'on me facilitait pas du tout la tâche : quelle idée de mettre une stagiaire qui n'a jamais enseigné de sa vie devant une classe de SEGPA dans un secteur réputé difficile et dans une classe qui accueille des élèves ULIS!!!
Et puis, j'ai commencé à relativiser: mon affectation est due au hasard et je dois l'accepter. J'ai trouvé de l'aide auprès de mes proches, en particulier un ami contractuel qui a de l'expérience auprès de ce type d'élèves. Il m'a fait comprendre que c'était une chance de beaucoup apprendre sur la pédagogie et surtout, si j'occulte les difficultés et que je mets en avant ce que j'ai pu mettre en oeuvre avec ces élèves, je m'assure d'être titulariser. Selon lui mon IPR prendra en considération le fait que je me retrouve dans une situation particulière. Par la suite, mon tuteur m'a fait exactement la même remarque.
Dans la pratique, j'ai énormément appris de mes collègues PE. Une de mes collègue âgée de 26 ans était une jeune enseignante qui avait fait son année de stage en maternelle et qui s'est retrouvée nommée en SEGPA sans l'avoir choisi! Perso, je suis plus âgée, certes j'ai un ado ayant des difficultés d'apprentissage mais vraiment elle m'a bluffé et m'a appris beaucoup sur la gestion des élèves de SEGPA (et ce n'est pas grâce à son année de stage en maternelle).
Finalement, j'ai eu des moments difficiles et de très bons moments avec ces élèves. J'ai observé mes collèges PE, j'ai beaucoup échangé avec eux, j'ai tiré profit de tous les conseils qui m'ont été donnés. Mon inspection c'est très bien passée. En effet, mon IPR a apprécié le fait que je n'ai jamais eu à me plaindre. Il a aussi apprécié le fait que j'ai essayé de retirer de cette situation une expérience profitable pour ma carrière, j'ai été très lucide: je suis PLP (prof de lycée pro.) mais l'année de stage ne m'a permis d'apprendre à travailler en lycée pro. ce qui n'est pas grave car on apprend pas tout l'année de stage.

Pour répondre à tes préoccupations:
-est-ce que ton affectation en maternelle est un problème pour ta titularisation : non pas si tu acceptes cette situation et que tu fais de ton mieux. On risque de te demander ton ressentis par rapport à cela: il faut être honnête c'est forcément une source d'inquiétude mais tu n'as pas passé le concours PE spécial primaire du coup tu considérer cette année comme une forme d'apprentissage bénéfique pour ta carrière (toute expérience est bonne à prendre!).
-qui peut t'aider : tes collègues PE, les atsem et ton tuteur, ils seront les mieux placés pour t'accompagner dans ta formation;
-le regard des parents: hé bien je suis maman d'une fillette de 4 ans et je n'ai rien contre les enseignants hommes et je vis pas bien loin du lieu où certains évènements se sont produits. Mais dans mon entourage c'est vrai que certains parents sont assez méfiants. Il faut, je pense, rassurer les parents si le besoin se fait sentir. Tu n'as pas à t'inquiéter s'il n'y a pas d'inquiétude de la part des parents, d'ailleurs tu n'es pas seul en classe contrairement aux classes de primaires puisqu'il y a des atsem en maternelle (mais tu n'as pas à te justifier ou à rassurer des gens qui n'ont pas besoin de l'être), tu es là pour faire ton travail.

J'espère t'avoir un peu rassurer et que tu tireras profit de cette expérience qui ne peut être qu'enrichissante quelle que soit ton affectation future.


_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 21:40

@Philomène87 a écrit:J'ajouterais ceci à ce qui a été dit.
C'est normal d'être déçu d'une affectation non choisie, et d'être inquiet (c'est pareil pour les profs du secondaire entre collège et lycée).
En revanche, je trouve normal qu'on affecte aussi bien des hommes que des femmes en maternelle. Car des femmes qui n'aiment pas travailler avec de jeunes enfants, et en sont inquiètes, il y en a un paquet, alors, faute de candidats sur le poste en question, je ne vois pas pourquoi on mettrait en priorité une femme.
Si les parents sont suspicieux à l'idée que l'instit de leur enfant est un homme, je trouve ça très grave, et pour moi, ils ont juste le droit de la fermer.
Peut-être que vous devriez prendre contact avec des instits de maternelle hommes, pour en discuter et prendre du recul.
Bon courage

Philomène87 : Merci pour le conseil. Effectivement, je vais rencontrer très prochainement un instituteur homme pour avoir son propre retour d'expérience.

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Marie-Henriette le Mar 11 Juil 2017 - 21:41

Le collègue débute: il a des appréhensions, des a priori qui peuvent irriter mais qu'il aura bien le temps de réviser. On peut donc commencer par être un peu sympa avec lui, il aura l'occasion l'an prochain d'être jugé par ses tuteurs et IEN.
Pour la question des «câlins», ce n'est bien sûr pas une question de sexe. Il faut faire selon sa personnalité. Rien de plus contre productif que d'aller à rebours de ce qui nous semble juste.
Au collège, il m'arrive de toucher un élève (sur le bras, sur l'épaule) qui est en refus de travail. La plupart de mes collègues ne le font pas.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 21:49

@horribla a écrit:Mon fils a eu deux hommes en maternelle, ils étaient tout les deux très pros mais savaient aussi consoler, soigner les bobos ou répondre aux peurs des enfants. Je n'ai jamais entendu aucune crainte ou plainte de la part des parents, en réunion ou devant le portail.
Tu dis ne pas comprendre les accusations de sexisme mais franchement à lire ton premier post on avait l'impression que les pe hommes devaient obligatoirement aller en élémentaire et qu'il fallait réserver la maternelle aux femmes. J'ignore sur quels critères se fait l'affectation des pe stagiaires mais je suis sûre que le sexe n'entre pas en ligne de compte et heureusement car ce serait complètement illégal. Quand à considérer le caractère ("froid"), ce serait encore pire.


horribla : Merci pour votre retour. Et concernant mon premier post , et au risque de me répéter, il n'y a rien de sexiste dans ce que j'ai écrit. Avec tout le respect que je vous dois, votre "impression" n'est qu'une fausse "interprétation" et ne reflète en rien le fond de ma pensée. S'il vous plaît, essayer de vous tenir à ce qui est écrit.

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Volubilys le Mar 11 Juil 2017 - 21:53

Yolasse, nous sommes plusieurs à dire que ton message est sexiste et méprisant, il faudrait peut-être se remettre en question, non?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Caspar le Mar 11 Juil 2017 - 21:54

@horribla a écrit:Mon fils a eu deux hommes en maternelle, ils étaient tout les deux très pros mais savaient aussi consoler, soigner les bobos ou répondre aux peurs des enfants. Je n'ai jamais entendu aucune crainte ou plainte de la part des parents, en réunion ou devant le portail.
Tu dis ne pas comprendre les accusations de sexisme mais franchement à lire ton premier post on avait l'impression que les pe hommes devaient obligatoirement aller en élémentaire et qu'il fallait réserver la maternelle aux femmes. J'ignore sur quels critères se fait l'affectation des pe stagiaires mais je suis sûre que le sexe n'entre pas en ligne de compte et heureusement car ce serait complètement illégal. Quand à considérer le caractère ("froid"), ce serait encore pire.


Est-ce qu'ils étaient petits et trapus avec des physiques de rugbymen ? Wink
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Yolasse le Mar 11 Juil 2017 - 21:57

Un dernier message pour dire une dernière fois : un grand merci à tous ceux et à toutes celles qui ont pris de leur temps pour répondre par des informations, remarques, conseils, et ... critiques. J'ai beaucoup appris grâce à vous, et je veillerai à appliquer vos conseils. Pour moi le sujet est clos. Bonne soirée à tous et à toutes. Smile

_________________
Yolasse
avatar
Yolasse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par horribla le Mar 11 Juil 2017 - 22:13

Caspar Goodwood a écrit:
@horribla a écrit:Mon fils a eu deux hommes en maternelle, ils étaient tout les deux très pros mais savaient aussi consoler, soigner les bobos ou répondre aux peurs des enfants. Je n'ai jamais entendu aucune crainte ou plainte de la part des parents, en réunion ou devant le portail.
Tu dis ne pas comprendre les accusations de sexisme mais franchement à lire ton premier post on avait l'impression que les pe hommes devaient obligatoirement aller en élémentaire et qu'il fallait réserver la maternelle aux femmes. J'ignore sur quels critères se fait l'affectation des pe stagiaires mais je suis sûre que le sexe n'entre pas en ligne de compte et heureusement car ce serait complètement illégal. Quand à considérer le caractère ("froid"), ce serait encore pire.


Est-ce qu'ils étaient petits et trapus avec des physiques de rugbymen ? Wink

Ben oui !!! Et l'un était barbu, en plus... topela

horribla
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Caspar le Mar 11 Juil 2017 - 22:17

@Amaliah a écrit:J'ai été stagiaire en 6e et ensuite affectée en lycée, j'ai bien galéré mais j'ai tout de même appris beaucoup de choses avec les 6e qui m'ont servi avec les plus grands.

J'ai été étonnée de voir cette année deux remplaçants hommes quand la maîtresse de ma fille en TPS a été absente, surtout le premier petit trapu avec un physique de rugbyman mais je n'ai eu aucune suspicion parce que c'étaient des hommes.

avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Rendash le Mar 11 Juil 2017 - 23:15

@Yolasse a écrit: (câlins, bisous, s'assoir sur les genoux de l'adulte, …). Une enseignante femme répondra à ces sollicitations de façon naturelle



Pourquoi de façon naturelle ? Parce que c'est une femme, et qu'une femme, par essence, a forcément un supposé instinct maternel, peut-être ? Rolling Eyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PES en détresse!

Message par Socioéconomicus le Mar 11 Juil 2017 - 23:20

A force de faire une fixette sur certaines craintes, attention à ne pas basculer dans la prophétie auto-réalisatrice.

D'autre part c'est bien dommage de ne pas se rendre compte de la portée de certaines de ses paroles et la manière dont elles peuvent être interprétées. Il ne suffira pas toujours de se justifier en se braquant contre une mauvaise compréhension (surtout plus tard vis-à-vis des non-enseignants qui seront moins "compréhensifs"). En tout cas bon courage (aux formateurs) pour les séances à l'ESPE sur le genre.

Socioéconomicus
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum