Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Zagara
Grand Maître

Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Zagara le Jeu 13 Juil 2017 - 23:48
http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/07/13/un-plan-severe-d-economies-de-331-millions-d-euros-pour-l-enseignement-superieur-et-la-recherche_5160310_4401467.html

Le gouvernement prend le risque de mettre le feu aux poudres à l’université, secteur déjà sous pression. L’éducation nationale est touchée, elle, à hauteur de 75 millions d’euros.

Ces « suppressions de crédits sont équivalentes à la rémunération annuelle de 5 500 chercheurs. C’est inédit ! », s’est émue la députée du Tarn-et-Garonne de la Nouvelle Gauche (ex-PS), Valérie Rabault. « Inacceptable », a réagi le SGEN-CFDT, premier syndicat chez les personnels


la rentrée apparaît de plus en plus « en danger » pour les présidents d’université. « Nous sommes extrêmement inquiets, réagit Gilles Roussel, à la tête de la conférence des présidents d’université. Étant donné la pression démographique [40 000 étudiants de plus attendus en septembre], les conditions d’études ne peuvent que se dégrader. » Ces sommes mises en réserve étaient jusqu’ici en partie « dégelées » en fin d’année, c’est-à-dire redistribuées aux établissements, afin de leur permettre de ne pas finir dans le rouge.
pingouin 

Et dans le même temps :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/13/macron-annonce-une-augmentation-du-budget-des-armees-en-2018_5160325_823448.html

La prochaine loi de programmation militaire portera le budget à 34,2 millions d’euros, contre 32,7 milliards cette année.
Voilà voilà... pingouin pingouin pingouin
avatar
Kagome
Niveau 10

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Kagome le Jeu 13 Juil 2017 - 23:58
Que dire. Que faire. Pas de surprise mais quand même déception Sad Sad Sad

_________________
Makenaï Zettaï
Marximus
Niveau 4

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Marximus le Ven 14 Juil 2017 - 0:03
[mention][/mention] a écrit:L’ardoise ne va pas manquer de provoquer la colère dans la communauté éducative. 331 millions d’économies sont à l’ordre du jour dès 2017 sur les lignes budgétaires qui concernent l’enseignement supérieur, la vie étudiante et la recherche, d’après deux projets de décret du gouvernement, que Le Monde a pu consulter.

Du moment que Science Po , ESSEC, ENA ne se serrent pas la ceinture...

Du coup peut-on faire un lien avec les dysfonctionnements d'APB ?


Dernière édition par Hélips le Ven 14 Juil 2017 - 0:17, édité 1 fois (Raison : balises de citation.)
User17706
Enchanteur

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User17706 le Ven 14 Juil 2017 - 0:26
Bien sûr. C'est directement lié. Si les formations non sélectives sont tellement sélectives, c'est en partie parce que, faute de personnel enseignant en quantité suffisante, elles ne peuvent p. ex. dédoubler leurs TD autant qu'elles le souhaiteraient. Sauf évidemment à faire des TD à 60 étudiants dans des salles de 40 places, mais bon, qui peut souhaiter ça?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Condorcet le Ven 14 Juil 2017 - 1:57
Oh, surprise : j'espère que l'ESR qui a bien peiné à se faire entendre durant la campagne électorale ne regrette pas sa passivité, ce serait dommage.

Et en même temps, ce ne serait pas la première fois qu'un gel opportun de crédits rendrait caduc cet effet d'annonce présidentiel et providentiel juste la veille du 14 juillet : il ne s'agirait pas que la grogne de la grande muette se répandît dans l'opinion, le jour du triomphe jupitérien après un diner mémorable dans les cîmes de Paris.

Ah, ces diables d'universitaires, on pourra toujours les payer en tickets de Resto U ou plutôt glisser délicatement l'idée aux présidents d'université qui manquent cruellement de créativité comptable.

Entre les godillots en proie au vague à l'âme et les éprouvettes en surnombre, Jupiter n'est pas aidé.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Ruthven le Ven 14 Juil 2017 - 8:10
J'ai hâte que les journalistes aillent questionner C. Villani pour voir s'il est toujours aussi exalté.
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 9:23
De toute façon, il ne faut pas se leurrer, on va devoir se serrer la ceinture partout et pendant longtemps pour faire diminuer notre taux d'endettement. On n'a plus le choix désormais...
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par e-Wanderer le Ven 14 Juil 2017 - 9:41
@Ruthven a écrit:J'ai hâte que les journalistes aillent questionner C. Villani pour voir s'il est toujours aussi exalté.
Lui, il est à la commission des lois, il doit s'en laver les mains. Mais on peut demander son avis à Claire O'Petit, l'ex-buraliste qui apporte son expertise à la commission éducation de l'Assemblée Nationale. Je suis sûr qu'elle est très satisfaite.
PauvreYorick a écrit:(…) Si les formations non sélectives sont tellement sélectives, c'est en partie parce que, faute de personnel enseignant en quantité suffisante, elles ne peuvent p. ex. dédoubler leurs TD autant qu'elles le souhaiteraient. Sauf évidemment à faire des TD à 60 étudiants dans des salles de 40 places, mais bon, qui peut souhaiter ça?
Sans oublier qu'à force de tailler dans les effectifs (gel ou suppression de postes), les universités ne peuvent aujourd'hui fonctionner qu'en faisant appel à des armées de vacataires, royalement payés 40€ de l'heure. On a commencé par remplacer les MCF par des PRAG, maintenant on oblige les directeurs d'UFR ou de département à devenir DRH pour faire tourner la boutique grâce à la bonne volonté de collègues du secondaire.

Mais il y a un avenir : l'université inter-âges, pour faire les poches des retraités, ou les conventions avec les universités chinoises, à 4500€ de frais d'inscription par étudiant. Vous pensiez enseigner la littérature française, avec un lien fort entre vos recherches et votre enseignement ? Eh bien vous ferez désormais du FLE pour étudiants chinois (avec quelques textes littéraires en illustration, histoire de faire un peu semblant).

Hier, la mort dans l'âme, j'ai dû écrire à deux étudiants qui avaient zappé APB pour leur dire qu'on n'avait plus de place. On a relevé notre seuil et rajouté un groupe de TD alors qu'on a à peine les forces nécessaires pour assurer les cours, mais c'est déjà complet. Pour les chinois, en revanche, on poussera un peu les murs : c'est rentable.
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 9:48
Personnellement, j'ai été à la fois en école de commerce et à l'université. Avec du recul, je pense qu'il faut vraiment encourager le rapprochement entre universités et grandes écoles. Les universités sont trop coupées du monde de l'entreprise mais le niveau académique est très bon: on apprend vraiment. En école de commerce c'est tout le contraire.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par stench le Ven 14 Juil 2017 - 9:52
jérémiemarseille a écrit:Les universités sont trop coupées du monde de l'entreprise mais le niveau académique est très bon: on apprend vraiment. En école de commerce c'est tout le contraire.

Donc, en école de commerce, on est proche du monde de l'entreprise mais on n'y apprend rien ? Etrange d'appeler ça une école alors ?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
titus06
Niveau 10

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par titus06 le Ven 14 Juil 2017 - 9:54
http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/07/13/un-plan-severe-d-economies-de-331-millions-d-euros-pour-l-enseignement-superieur-et-la-recherche_5160310_4401467.html

"Fortement attendu, le coup de pouce budgétaire obtenu pour la première fois en 2017, avec 850 millions d’euros supplémentaires – dont 100 millions pour les universités – se retrouve sérieusement amputé par ces annulations."

Donc, en gros, cela signifie qu' 1/3 de l'augmentation budgétaire prévu pour 2017 a été annulé. Ça aurait pu être pire, toute l'augmentation aurait pu être annulée!  Smile
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 9:56
Et bien on apprend des choses très utiles en entreprise (savoir-être; savoir-devenir, etc). Mais on ne voit pas vraiment la recherche actuelle, l'état de l'art avec des auteurs actuels. Je trouve cela dommage car pour moi avoir un master, c'est aussi avoir une solide culture académique. Ca manque un peu...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Ergo le Ven 14 Juil 2017 - 10:01
Il faut dire qu'on sentait déjà que la rentrée 2017 allait être sereine, avec ses cours non assurés et le b*** de la spécialisation progressive...Rolling Eyes

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Dame Tartine
Habitué du forum

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Dame Tartine le Ven 14 Juil 2017 - 10:12
L'éducation coûte cher. Essayons l'ignorance ...
Nouveau slogan de LREM.

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 10:18
En même temps plus personne ne veut voir la réalité en face on dirait. On veut continuer à vivre au dessus de nos moyens...On doit se serrer la ceinture, c'est dur pour tout le monde. Dans les hôpitaux c'est dur, dans les armées aussi, dans la justice également, dans l'éducation nationale aussi! Et dans le privé, les salariés font aussi des efforts!
Harnache
Niveau 6

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Harnache le Ven 14 Juil 2017 - 10:21
jérémiemarseille a écrit:En même temps plus personne ne veut voir la réalité en face on dirait. On veut continuer à vivre au dessus de nos moyens...On doit se serrer la ceinture, c'est dur pour tout le monde. Dans les hôpitaux c'est dur, dans les armées aussi, dans la justice également, dans l'éducation nationale aussi! Et dans le privé, les salariés font aussi des efforts!

Plus de doute possible, Agnès Verdier Molinié a frappé les cerveaux de son idéologie morbide.


Dernière édition par Harnache le Ven 14 Juil 2017 - 10:40, édité 1 fois
Butter
Niveau 5

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Butter le Ven 14 Juil 2017 - 10:23
Pour les traders, c'est dur, pour la finance, c'est dur... ils sont obligés de se serrer la ceinture... Et ceux qui doivent s'exiler à cause des impôts...c'est dur... il faut que l'Etat les aide.
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 10:27
On est dans l'Europe, on n'est plus les seuls à décider. On est 27 à décider... Je ne suis pas contre une taxe Tobin sur la finance mais si on est les seuls à le faire, on y perdra c'est certain. Or en Europe les autres pays la refusent. Que faire? Idem pour la mobilité dans l'Europe. Il faudrait une uniformité dans l'Europe mais les pays de l'Est et l'Irlande sont contre une taxe unique.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Ergo le Ven 14 Juil 2017 - 10:43
Et sinon, jérémiemarseille, votre département à l'université trouve donc qu'il va pouvoir fonctionner en se serrant la ceinture pour le bien de tous ?

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 10:45
Je ne suis pas un fan d'Agnès Verdier Molinié lol. Après, tout ce qu'elle dit n'est pas idiot, mais je crois au rôle de la fonction publique! Après je ne suis pas enfermé dans une idéologie. j'aime le pragmatisme. La réalité aujourd'hui, c'est notre endettement...qu'on a reçu de nos parents d'ailleurs. Moi je ne veux pas refiler le bébé à mes enfants... Je suis sûr qu'on peut mieux faire tous ensemble en trouvant des idées et en changeant tous nos comportements. On doit tous s'aider.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Ergo le Ven 14 Juil 2017 - 10:45
Ça ne répond pas à ma question. J'imagine que ce n'était pas fait pour mais comme vous ne citez pas le message auquel vous répondez...
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par stench le Ven 14 Juil 2017 - 10:46
jérémiemarseille a écrit: La réalité aujourd'hui, c'est notre endettement...qu'on a reçu de nos parents d'ailleurs. Moi je ne veux pas refiler le bébé à mes enfants... Je suis sûr qu'on peut mieux faire tous ensemble en trouvant des idées et en changeant tous nos comportements.

Je suis d'accord avec ça. En revanche, la dernière chose à toucher est à mon avis l'éducation.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 10:48
Personnellement, je veux bien travailler une heure de plus gratuitement pour que ça rembourse la dette. Encore faut-il que les sommes soient bien allouées au remboursement de la dette et pas pour entretenir des hauts fonctionnaires ou payer des commissions et rapports sans utilité...
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Schéhérazade le Ven 14 Juil 2017 - 10:57
https://www.amazon.fr/Dette-Publique-une-Affaire-Rentable/dp/2364290597

Jérémie, je ne sais pas si tu as une opinion là-dessus.
Je suis loin d'être forte en économie, et même d'avoir des bases suffisantes, mais quand on nous parle de la dette publique pour nous culpabiliser alors qu'un Leclerc pavoise avec sa fortune, je me dis toujours qu'on se moque du monde.
User28419
Niveau 8

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par User28419 le Ven 14 Juil 2017 - 11:00
Il est vrai que l'université souffre d'une insuffisance financière alors que le niveau académique est bon. J'ai beaucoup aimé mon passage à la fac avec des professeurs de qualité et des cours de qualité. Moi je crois à un rapprochement avec les écoles. L'université à de toute façon un potentiel face aux écoles de commerce dont les frais de scolarité explosent. On peut imaginer des frais de scolarité bas à l'université (2000 euros) pour encourager les élèves à être sérieux et faire rentrer de l'argent. Bien sûr les plus pauvres ne payeraient pas!
Contenu sponsorisé

Re: Un plan sévère d’économies de 331 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum