Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Sibylle le Sam 22 Juil 2017 - 22:24

Bonsoir,
Un ancien élève (qui va entrer à la rentrée 2017 au lycée) a le goût des lettres, il aimerait faire des études et un métier liés à la littérature mais il est très mauvais en orthographe.   Par exemple, il a eu 16/20 à la rédaction du brevet mais 0 en dictée.
Sa mère s'inquiète et aimerait des pistes pour savoir comment  remédier à ce problème.

Que conseilleriez-vous  de votre côté ? Quels livres ? Quels sites ?

Je lui envoie déjà quelques liens, mais de la fiche de deux pages que j'avais faite il y a plusieurs années sur des liens pour travailler l'orthographe, beaucoup ne marchent plus et de plus, c'était vraiment pour des sixièmes. Je me trouve donc avec une demi-page seulement !
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Anaxagore le Sam 22 Juil 2017 - 22:28

Aaaaah je comprends mieux. J'ai cru que l'on avait trouvé un élève qui avait été sanctionné pour l'orthographe.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nlm76 le Sam 22 Juil 2017 - 22:58

Anaxagore a écrit:Aaaaah je comprends mieux. J'ai cru que l'on avait trouvé un élève qui avait été sanctionné pour l'orthographe.
Impossible: le niveau monte.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Olympias le Sam 22 Juil 2017 - 22:59

Alors, le Bled et le Bescherelle.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par charlygp le Dim 23 Juil 2017 - 8:09

Je plussoie l'idée du Bled, du Bescherelle et du Guion (schémas visuels). Bien évidemment, pour progresser, il faut utiliser de vieux manuels. 

Faire de l'orthographe pour de l'orthographe n'est pas non plus une solution. Quand il s'agit d'un exercice spécifique, ça ne pose pas de problème. Dans un texte à écrire, c'est plus complexe. Je suppose qu'il ne fait pas uniquement des fautes lexicales. C'est pour cela qu'il faut lui faire régulièrement des dictées ou reprendre avec lui ses copies. L'élève doit réfléchir aux liens qui unissent les mots ou groupes de mots entre eux.

L'échelle orthographique Dubois Buyse peut être également une bonne piste de travail : http://o.bacquet.free.fr/db2.htm
avatar
charlygp
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par celitian le Dim 23 Juil 2017 - 9:06

Mon fils est dans le même cas, il s'exprime bien, rédige bien, connaît les règles, sait les expliquer mais ne sait pas les appliquer d'où des points en moins sur tous ses devoirs de français, HG, maths....
Pour plusieurs professeur c'est un problème de maturité et lui faire faire des dictées ne le fera pas progresser.
Le problème est qu'il veut avoir un bon dossier donc attendre que cela s'arrange tout seul bof bof donc il lit, il a un bled avec des exercices et je l'ai inscrit sur Internet au Projet Voltaire.
avatar
celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nitescence le Dim 23 Juil 2017 - 9:58

celitian a écrit:Pour plusieurs professeur c'est un problème de maturité et lui faire faire des dictées ne le fera pas progresser.
[...] donc il lit, il a un bled avec des exercices

C'est absurde ! S'il connait les règles, les exercices ne serviront à rien. Et s'il ne sait pas les appliquer, le seul exercice d'application : c'est la dictée !
Ceux qui disent que la dictée ne sert à rien car elle ne sert pas à apprendre les règles d'orthographe (ce qui est vrai) sont à côté de la plaque : la dictée sert à apprendre à les appliquer !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Lombalgia le Dim 23 Juil 2017 - 10:36

celitian a écrit: il s'exprime bien, rédige bien, connaît les règles, sait les expliquer mais ne sait pas les appliquer  
(...)
 il lit, il a un bled avec des exercices (...)
Bof bof aussi !

Si quelqu'un prétend connaître le sens des panneaux routiers, savoir les expliquer mais n'est pas en mesure de les appliquer en situation réelle, même pas la peine de se présenter au permis.

Je doute que sa compréhension des règles soit réelle. 

Il a un bled. Très bien. Mais fait-il les exercices qui sont dedans ? 

Je dirais qu'il a besoin d'être finement dirigé, avec son accord - le fait qu'il ait des projets littéraires et se sente concerné est un élément favorable pour sa motivation - et de se voir proposer un programme quotidien de 20 à 30 minutes maximum par jour. Mais 20 à 30 minutes quotidiennes réglées, juste avant ou juste après le petit déjeuner par exemple. Deux ou trois exercices du livre, par exemple. Dresser pour lui tout un programme jusqu'à la fin des vacances. Quotidien. Etablir un système de récompense en fonction du nombre de fautes par exo (nourriture, plat préféré, restau, sortie, billet de concert, sortie ciné le soir, fringue ou jeu video, n'importe quoi qui le motive). Si c'est fait en famille c'est plus sympa. Un peu dur pour un petit chéri ? Il a l'âge de penser à son avenir, et même de se mettre à le fabriquer.

C'est un autre élève qui entrera au lycée.

PS : le programme peut alterner une séance d'exos, une séance de dictée.

Lombalgia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par isabe le Dim 23 Juil 2017 - 11:22

Notre fils en 1ère année de fac avait le même pb. Sur les conseils d'un collègue de frs, nous l'avons inscrit sur ce site. Plus de soucis ;-)

http://www.orthodidacte.com/


isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Provence le Dim 23 Juil 2017 - 11:27

celitian a écrit:Mon fils est dans le même cas, il s'exprime bien, rédige bien, connaît les règles, sait les expliquer mais ne sait pas les appliquer  d'où des points en moins sur tous ses devoirs de français, HG, maths....

J'ai remarqué chez certains élèves une habitude d'accord qui prévaut sur la compréhension des règles. Parce que ces dernières ont mal été automatisées dans les premières années, de mauvais réflexes orthographiques se sont forgés, par exemple mettre un "e" à "elle a aimé". Quand on écrit, il faut que l'orthographe soit un réflexe, parce que l’élève n'a pas le temps de réfléchir à tout en même temps. Pour cela, je préconise une rééducation des mauvais réflexes (s'il y en a) par un travail de fond sur un vieux Bled (années 70-80) et des dictées, pas forcément longues mais régulières. Pour ce dernier point, Le Petit Prince ou Les Contes du chat perché font très bien l'affaire.


Pour plusieurs professeurs c'est un problème de maturité et lui faire faire des dictées ne le fera pas progresser.
La dictée est un exercice d'entraînement intéressant et sa pratique régulière donne à l'élève l'occasion de placer cette préoccupation au premier plan de ses pensées. Ces professeurs se trompent: pour la plupart des élèves, et je le constate, la dictée régulière fonctionne. Attendre la maturité, c'est un peu comme attendre un déclic magique: ça évite de se demander comment on a pu aboutir à un tel désastre.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Amaliah le Dim 23 Juil 2017 - 11:32

Provence, pour toi, dans les conditions actuelles d'enseignement en collège, qu'est-ce qu'une pratique régulière?
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nlm76 le Dim 23 Juil 2017 - 11:35

isabe a écrit:Notre fils en 1ère année de fac avait le même pb. Sur les conseils d'un collègue de frs, nous l'avons inscrit sur ce site. Plus de soucis ;-)

http://www.orthodidacte.com/

À pleurer.
À hurler.
À être violent.
Contre les responsables du forfait.
POURQUOI N'EST-CE PAS FAIT DANS L'ÉDUCATION NATIONALE?
On sait comment il faut faire ; on ne le fait pas.
Par malignité, scélératesse, pleutrerie ou veulerie, qu'importe ?
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par isabe le Dim 23 Juil 2017 - 11:37

nlm76 a écrit:
isabe a écrit:Notre fils en 1ère année de fac avait le même pb. Sur les conseils d'un collègue de frs, nous l'avons inscrit sur ce site. Plus de soucis ;-)

http://www.orthodidacte.com/

À pleurer.
À hurler.
À être violent.
Contre les responsables du forfait.
POURQUOI N'EST-CE PAS FAIT DANS L'ÉDUCATION NATIONALE?
On sait comment il faut faire ; on ne le fait pas.
Par malignité, scélératesse, pleutrerie ou veulerie, qu'importe ?

ça rejoint sur ce que je viens d'écrire dans un autre post.
Tout le monde râle dans son coin. Chacun essaie de faire sa cuisine à petits pas. Mais personne n'ose taper du poing sur la table.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nitescence le Dim 23 Juil 2017 - 11:38

Et je ne parle pas de la certification Voltaire qui n'existerait pas si le bac attestait d'un certain niveau de maitrise de la langue française.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Provence le Dim 23 Juil 2017 - 11:39

Amaliah a écrit:Provence, pour toi, dans les conditions actuelles d'enseignement en collège, qu'est-ce qu'une pratique régulière?
Avant la réforme, nous parvenions à obtenir un petit renforcement de l'horaire: avec six heures en 6e, on pouvait bosser correctement. Dans l'idéal, ce serait une fois par semaine, mais c'est impossible. Avant la réforme, je faisais pratiquer l'exercice tous les quinze jours environ, avec du résultat (j’arrivais à une douzaine de dictées dans l'année). Cette année, avec les nouveaux horaires, ça a plutôt été toutes les trois semaines, ce qui ne suffit pas. J'ai dû en faire faire 6 ou 7, pas plus.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nitescence le Dim 23 Juil 2017 - 11:45

Quand j'ai fait ma scolarité au collège (dans le privé), on avait une dictée par semaine et une interrogation de conjugaison par semaine : sur la quatrième et la troisième, j'ai comblé quasiment toutes mes lacunes en orthographe...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Provence le Dim 23 Juil 2017 - 11:48

nitescence a écrit:Quand j'ai fait ma scolarité au collège (dans le privé), on avait une dictée par semaine et une interrogation de conjugaison par semaine : sur la quatrième et la troisième, j'ai comblé quasiment toutes mes lacunes en orthographe...
De mémoire, c'était ça aussi dans mon collège. Mais nous bénéficiions alors d'horaires décents.

A 4 heures par semaine, en 3e, on ne fait pas cours: on limite la casse.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Anaxagore le Dim 23 Juil 2017 - 11:49

isabe a écrit:
nlm76 a écrit:
isabe a écrit:Notre fils en 1ère année de fac avait le même pb. Sur les conseils d'un collègue de frs, nous l'avons inscrit sur ce site. Plus de soucis ;-)

http://www.orthodidacte.com/

À pleurer.
À hurler.
À être violent.
Contre les responsables du forfait.
POURQUOI N'EST-CE PAS FAIT DANS L'ÉDUCATION NATIONALE?
On sait comment il faut faire ; on ne le fait pas.
Par malignité, scélératesse, pleutrerie ou veulerie, qu'importe ?

ça rejoint sur ce que je viens d'écrire dans un autre post.
Tout le monde râle dans son coin. Chacun essaie de faire sa cuisine à petits pas. Mais personne n'ose taper du poing sur la table.

Heu des gens du GRIP ont répondu aux invitations du CSP et sont allés dire ce qu'ils avaient à dire, de manière développée et étayée, dont moi pour les mathématiques.

Je ne pense pas que ces derniers soient les plus passifs.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Provence le Dim 23 Juil 2017 - 11:51

Ça me fait penser que je devrais adhérer au GRIP (est-ce possible?) et à SLL...
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par almuixe le Dim 23 Juil 2017 - 12:06

Je ne suis pas du tout professeur de français mais quelqu'un avait parlé de la pratique de la dictée journalière très courte (une ou 2 phrases pas plus), mais qui avait été une solution souveraine contre l'orthographe défaillante.

almuixe
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Provence le Dim 23 Juil 2017 - 12:23

almuixe a écrit:Je ne suis pas du tout professeur de français mais quelqu'un avait parlé de la pratique de la dictée journalière très courte (une ou 2 phrases pas plus), mais qui avait été une solution souveraine contre l'orthographe défaillante.
Il m'arrive de donner ce genre de conseil aux parents d'élève (je ne dois pas être la seule à le faire). En période scolaire, plusieurs fois par semaine: il s'agit d'être efficace sans que cela tourne au pugilat les soirs de fatigue.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par nlm76 le Dim 23 Juil 2017 - 14:06

Provence a écrit:
nitescence a écrit:Quand j'ai fait ma scolarité au collège (dans le privé), on avait une dictée par semaine et une interrogation de conjugaison par semaine : sur la quatrième et la troisième, j'ai comblé quasiment toutes mes lacunes en orthographe...
De mémoire, c'était ça aussi dans mon collège. Mais nous bénéficiions alors d'horaires décents.

A 4 heures par semaine, en 3e, on ne fait pas cours: on limite la casse.
Ouais, bon, enfin il n'y avait pas six heures non plus.
Cela dit, je reconnais que c'est insuffisant. Mais au vu des données du problème, au collège, il faut ne faire que de la grammaire, et tenir une dictée par semaine. Un point c'est tout. Sinon c'est certification Voltaire et compagnie.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Sibylle le Dim 23 Juil 2017 - 14:20

Merci beaucoup !
J'ai déjà fait suivre vos pistes de réflexion et ferai suivre d'autres conseils au fur et à mesure si d'autres parviennent ici.
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Amaliah le Dim 23 Juil 2017 - 14:21

Provence a écrit:
Amaliah a écrit:Provence, pour toi, dans les conditions actuelles d'enseignement en collège, qu'est-ce qu'une pratique régulière?
Avant la réforme, nous parvenions à obtenir un petit renforcement de l'horaire: avec six heures en 6e, on pouvait bosser correctement. Dans l'idéal, ce serait une fois par semaine, mais c'est impossible. Avant la réforme, je faisais pratiquer l'exercice tous les quinze jours environ, avec du résultat (j’arrivais à une douzaine de dictées dans l'année). Cette année, avec les nouveaux horaires, ça a plutôt été toutes les trois semaines, ce qui ne suffit pas. J'ai dû en faire faire 6 ou 7, pas plus.

Pareil dans mon collège : de 6h en 6e, on est passé à 4h30. J'ai quand même réussi à faire 12 dictées cette année, il me semble que c'est parce que j'ai imposé une dictée tous les quinze jours pendant la moitié de l'année puis une toutes les trois semaines (mais je n'ai pas vu le roman d'aventures du tout).

Provence a écrit:
nitescence a écrit:Quand j'ai fait ma scolarité au collège (dans le privé), on avait une dictée par semaine et une interrogation de conjugaison par semaine : sur la quatrième et la troisième, j'ai comblé quasiment toutes mes lacunes en orthographe...
De mémoire, c'était ça aussi dans mon collège. Mais nous bénéficiions alors d'horaires décents.

A 4 heures par semaine, en 3e, on ne fait pas cours: on limite la casse.

En 3e, c'est autre chose. Je suis entièrement d'accord, avec 4h/ semaine, on n'a le temps de rien. J'ai fait 5 dictées plus celle du brevet blanc. Mais ils n'ont pas eu le temps d'approfondir les textes non plus, ni de beaucoup écrire. Bref...

Provence a écrit:Ça me fait penser que je devrais adhérer au GRIP (est-ce possible?) et à SLL...

La réponse m'intéresse!

almuixe a écrit:Je ne suis pas du tout professeur de français mais quelqu'un avait parlé de la pratique de la dictée journalière très courte (une ou 2 phrases pas plus), mais qui avait été une solution souveraine contre l'orthographe défaillante.

C'est ce que ma mère a fait pour ma sœur pendant des années et ce que je conseille aux parents aussi.
Maintenant pour mon cadet, en primaire, l'été, c'est un cahier de dictées entier (18 en tout), il fait la double page de préparation, on fait la dictée, je lui ai appris à se relire l'an dernier. Là, il faut qu'on s'y remette.
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remédiation pour futur lycéen pénalisé par son orthographe

Message par Lombalgia le Dim 23 Juil 2017 - 14:47

Amaliah a écrit:


C'est ce que ma mère a fait pour ma sœur pendant des années et ce que je conseille aux parents aussi.
Maintenant pour mon cadet, en primaire, l'été, c'est un cahier de dictées entier (18 en tout), il fait la double page de préparation, on fait la dictée, je lui ai appris à se relire l'an dernier. Là, il faut qu'on s'y remette.

Quel âge ? Quelle classe ?
Quel éditeur ?

Il passe combien de temps sur la préparation ? 
Et après pour la dictée elle-même ?
Puis pour sa correction ?

Je crois que c'est à la fois un excellent rémède, une excellente habitude qui structure et donne confiance en soi ensuite. 
Ca peut être un chouette moment de partage aussi. Si ensuite on bavarde du sens du texte, des pensées qu'il éveille etc. 
Avec un enfant/ado qui a une passion particulière penser à aller chercher des petits textes en lien direct avec ce centre d'intérêt (extrait de magazine spécialisé ou de site internet). Si on instaure un rituel familial amener tout le monde à se mettre autour de la table (même le petit de 5/6 ans si ça l'amuse d'essayer bien sûr, il ne fera qu'une phrase), même le cousin, la grand-mère ou le copain de passage, et le dimanche c'est l'enfant qui dicte et qui corrige toutes les "copies" ensuite.

Bravo et amusez-vous !

Lombalgia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum