Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Condorcet le Jeu 27 Juil 2017 - 7:43

KrilinXV3 a écrit:Je pense quand même que l'existence des APL entraîne mécaniquement une hausse des loyer (lors des nouveaux baux). C'est comme si l'Etat sponsorisait les marchands de sommeil.

Je propose qu'on encadre plus fermement les loyers pour mettre fin aux abus. Une fois qu'on aura fait ça, on pourra reposer la question de la baisse des APL.

Ce qu'a essayé de faire Cécile Duflot. Que n'avait-elle pas dit !

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Sulfolobus le Jeu 27 Juil 2017 - 8:31

Cath a écrit:
Les APL ne provoquent rien de tel...l augmentation des loyers est encadrée et indexée sur la variation de l'URL. Aucun proprio n 'adapte son loyer au profil du locataire.
Tu n'as pas loué de logement réservés aux étudiants récemment je crois.

Je peux t'assurer que quand tu t'étonnes du prix du loyer, on te répond que ce n'est pas grave parce que tu toucheras de toute façon 200 euros par mois d'APL ce qui rendra le loyer tout à fait convenable. Et comme tous les étudiants ont accès aux APLs, c'est tout benef.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Verdurette le Jeu 27 Juil 2017 - 9:16

A Paris où, en théorie, les loyers sont encadrés, il y a ceux qui respectent la loi, et beaucoup qui ne la respectent pas ... et comme y trouver un appart' relève de mission impossible, ces derniers ont de beaux jours devant eux.

Si l'offre augmentait, si on pouvait laisser certains vrais rapaces avec leur bien sur les bras, de facto les loyers baisseraient.
De là à dire que tous les propriétaires bailleurs sont d'affreux nantis, non ! Il y a pas mal de personnes âgées - des veuves, surtout- qui n'ont que cela en plus d'une parfois très petite pension. Et puis tous les loyers ne sont pas scandaleux comme ceux de la région parisienne.

Une offre plus large passe aussi par une législation qui permette aux uns de ne pas se retrouver dehors pour un oui ou pour un non, mais aussi aux autres de récupérer leur bien si nécessaire. Pas mal de gens ne louent pas de peur de ne pas pouvoir récupérer leur logement, ou parce qu'on les protège mal en cas de loyers impayés. Et tous ces propriétaires, comme dit plus haut, ne sont pas de riches rentiers loin s'en faut.
Et puis, des propriétaires bailleurs, on en a besoin, non ?

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Cath le Jeu 27 Juil 2017 - 10:55

Sulfolobus a écrit:
Cath a écrit:
Les APL ne provoquent rien de tel...l augmentation des loyers est encadrée et indexée sur la variation de l'URL. Aucun proprio n 'adapte son loyer au profil du locataire.
Tu n'as pas loué de logement réservés aux étudiants récemment je crois.

Je peux t'assurer que quand tu t'étonnes du prix du loyer, on te répond que ce n'est pas grave parce que tu toucheras de toute façon 200 euros par mois d'APL ce qui rendra le loyer tout à fait convenable. Et comme tous les étudiants ont accès aux APLs, c'est tout benef.

Je suis même en plein dedans !

Les APL attribuées varient selon les villes entre 94 et 260 euros. 94 euros, c'est pour Paris.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Delia le Jeu 27 Juil 2017 - 12:15

De toutes façons, « ce n'est pas pour la chose, c'est pour le procédé. »
Ce n'est pas le montant qu'il faut considérer mais le fait scandaleux de la baisse de l'aide. On disait dans les cours de récréation (on le dit peut-être encore) « Donner, c'est donner ; reprendre, c'est voler. »

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Babarette le Jeu 27 Juil 2017 - 12:31

Cath a écrit:
Sulfolobus a écrit:
Cath a écrit:
Les APL ne provoquent rien de tel...l augmentation des loyers est encadrée et indexée sur la variation de l'URL. Aucun proprio n 'adapte son loyer au profil du locataire.
Tu n'as pas loué de logement réservés aux étudiants récemment je crois.

Je peux t'assurer que quand tu t'étonnes du prix du loyer, on te répond que ce n'est pas grave parce que tu toucheras de toute façon 200 euros par mois d'APL ce qui rendra le loyer tout à fait convenable. Et comme tous les étudiants ont accès aux APLs, c'est tout benef.

Je suis même en plein dedans !

Les APL attribuées varient selon les villes entre 94 et 260 euros. 94 euros, c'est pour Paris.

La ville la plus chère de France est celle où on touche le moins d'APL? C'est moi qui suis stupide et qui ne comprends rien ou c'est totalement idiot comme mesure?
avatar
Babarette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Daphné le Jeu 27 Juil 2017 - 12:43

Delia a écrit:
De toutes façons, « ce n'est pas pour la chose, c'est pour le procédé. »
Ce n'est pas le montant qu'il faut considérer mais le fait scandaleux de la baisse de l'aide. On disait dans les cours de récréation (on le dit peut-être encore) « Donner, c'est donner ; reprendre, c'est voler. »
C'est ça : en suite on baisse les salaires, les différentes allocations...?
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Jenny le Jeu 27 Juil 2017 - 12:49

Cath a écrit:Les APL attribuées varient selon les villes entre 94 et 260 euros. 94 euros, c'est pour Paris.

Ça fait quelques années que je ne touche plus d'apl, mais je touchais plus de 200 euros en habitant Paris.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par ProvençalLeGaulois le Jeu 27 Juil 2017 - 12:53

Babarette a écrit:
Cath a écrit:
Sulfolobus a écrit:
Cath a écrit:
Les APL ne provoquent rien de tel...l augmentation des loyers est encadrée et indexée sur la variation de l'URL. Aucun proprio n 'adapte son loyer au profil du locataire.
Tu n'as pas loué de logement réservés aux étudiants récemment je crois.

Je peux t'assurer que quand tu t'étonnes du prix du loyer, on te répond que ce n'est pas grave parce que tu toucheras de toute façon 200 euros par mois d'APL ce qui rendra le loyer tout à fait convenable. Et comme tous les étudiants ont accès aux APLs, c'est tout benef.

Je suis même en plein dedans !

Les APL attribuées varient selon les villes entre 94 et 260 euros. 94 euros, c'est pour Paris.

La ville la plus chère de France est celle où on touche le moins d'APL? C'est moi qui suis stupide et qui ne comprends rien ou c'est totalement idiot comme mesure?

Certains touchent beaucoup plus que ça en APL et Paris ferait bien partie des zones où l'APL peut être la plus élevée (ce qui paraît logique en même temps).

Voilà ce que j'ai trouvé :

Locataires

Le montant de l'APL ne peut pas dépasser un plafond dont le montant dépend de votre zone géographique. Ces plafonds, dont la dernière mise à jour remonte à octobre 2015 (arrêté du 16 octobre), correspondent au barème suivant.

Situation familiale Zone 1 Zone 2 Zone 3
Personne seule 292,85 € 255,23 € 239,31 €
Couple 353,20 € 312,40 € 289,99 €
Personne seule ou couple avec une personne à charge 399,19 € 351,53 € 325,15 €
Par personne supplémentaire 57,91 € 51,16 € 46,60 €

Les zones sont réparties comme tel :
Zone 1 : Ile de france
Zone 2 : Agglomérations de plus de 100 000 habitants + la Corse
Zone 3 : Toutes les autres agglomérations
La participation minimale du locataire est fixée à 34,76 euros.

Exemple : une personne seule résidant dans la zone 2 ne pourra pas toucher des APL d'un montant supérieur à 255,23 - 34,76 = 220,47 euros.


Source : http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/6598-apl-montant-et-simulation-de-l-apl-2017

Edit : Après les APL prennent évidement en compte les revenus, si les revenus de l'ensemble des bénéficiaires sont plus élevés à Paris, il est possible qu'en moyenne, le montant moyen des APL effectivement versées soit inférieur à Paris qu'ailleurs.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Cath le Jeu 27 Juil 2017 - 13:07

J'ai fait plusieurs simulation sur le site de la caf car je croyais m'être trompée. Un étudiant 0 revenu, 0 patrimoine, 94 euros.
Je me suis dit que c'était pour décourager les étudiants touristes...

Et c'est confirmé (enfin le montant) ici : "Les résidents peuvent prétendre à l’Allocation de logement sociale (ALS) qui est plafonnée à 94.41€/mois (à l’exception des résidences Lila et Quai de Loire dont les locataires bénéficient de l’APL calculée en fonction des revenus)."
http://www.ciup.fr/maisons/les-tarifs/

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Daphné le Jeu 27 Juil 2017 - 13:15

Avec une location dans le secteur privé c'est davantage, mon fils touchait 200 euros à Paris pour un studio.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par sand le Jeu 27 Juil 2017 - 13:25

Il ne faut pas confondre ALS et APL. Les étudiants demandent les APL.
94 euros, c'est pour une colocation ou une chambre. Pur un studio, c'est le double.
avatar
sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Sulfolobus le Jeu 27 Juil 2017 - 13:37

Cath a écrit:
Sulfolobus a écrit:
Cath a écrit:
Les APL ne provoquent rien de tel...l augmentation des loyers est encadrée et indexée sur la variation de l'URL. Aucun proprio n 'adapte son loyer au profil du locataire.
Tu n'as pas loué de logement réservés aux étudiants récemment je crois.

Je peux t'assurer que quand tu t'étonnes du prix du loyer, on te répond que ce n'est pas grave parce que tu toucheras de toute façon 200 euros par mois d'APL ce qui rendra le loyer tout à fait convenable. Et comme tous les étudiants ont accès aux APLs, c'est tout benef.

Je suis même en plein dedans !

Les APL attribuées varient selon les villes entre 94 et 260 euros. 94 euros, c'est pour Paris.
J'avais plus quand j'étais à Paris. C'était certes il y a quelques années mais tout de même.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Cath le Jeu 27 Juil 2017 - 13:47

Je ne sais pas. En tout cas quand j'ai fait des simulations sur le site de la caf, je n'ai pas eu à choisir entre als/apl... C'est le résultat que j'ai obtenu en tout cas et ce que confirme le site de la résidence internationale.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Jenny le Jeu 27 Juil 2017 - 13:55

Cath : je viens de faire une simulation sur le site de la CAF. J'obtiens bien 260 euros pour un étudiant à Paris avec un petit job d'été. Il faut que le logement soit conventionné pour toucher l'APL.
Le site de la résidence internationale évoque l'ALS qui est une autre aide, moins élevée pour les logements n'ouvrant pas le droit à l'APL.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Cath le Jeu 27 Juil 2017 - 14:27

Jenny a écrit:Cath : je viens de faire une simulation sur le site de la CAF. J'obtiens bien 260 euros pour un étudiant à Paris avec un petit job d'été. Il faut que le logement soit conventionné pour toucher l'APL.
Le site de la résidence internationale évoque l'ALS qui est une autre aide, moins élevée pour les logements n'ouvrant pas le droit à l'APL.

Ah oui.
La différence doit se jouer entre les modulations conventionné/non conventionné/investisseur privé/etc.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Tristana le Jeu 27 Juil 2017 - 16:06

Dimka a écrit:Enfin, il n’y a pas que les gens pour qui les cinq euros servent à manger, il y a aussi tout ceux qui sont précaires (de quoi vivre, mais en cas de pépin, dans la mouise tout de suite). Et surtout, pour moi, un type qui va s’acheter un livre, une place de ciné, qui va aller boire un verre avec ses potes ou se faire un resto avec son conjoint… et tous les petits plaisirs de la vie (et chacun le sien, y a pas à juger), c’est important. À quoi ça sert, la vie, si l’objectif ultime, c’est juste de pouvoir survivre ? Et encore plus, juste pouvoir survivre, pour que les riches puissent continuer à s’empiffrer ? C’est pas une députée, avec son salaire, qui va venir expliquer l’indécence du petit luxe à cinq (dix, quinze, vingt…) euros par mois.

J'étais tombée sur une étude disant que globalement, il reste aux étudiants à peu près 5€ par mois sur leur budget pour leurs loisirs, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus.
5€ n'est pas une somme dérisoire. Ça a été suffisamment prouvé dans les jours qui précèdent.

Verdurette a écrit:A Paris où, en théorie, les loyers sont encadrés,

Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par archeboc le Jeu 27 Juil 2017 - 16:28

Tristana a écrit:Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

Un encadrement trop éloigné des prix du marché serait censuré par le conseil constitutionnel, le droit de propriété étant reconnu par la constitution.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Tristana le Jeu 27 Juil 2017 - 16:37

archeboc a écrit:
Tristana a écrit:Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

Un encadrement trop éloigné des prix du marché serait censuré par le conseil constitutionnel, le droit de propriété étant reconnu par la constitution.

Dans ces cas-là, que signifie l'encadrement des loyers s'il est toujours légal de vendre ou de louer des biens à des prix délirants ?

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Daphné le Jeu 27 Juil 2017 - 16:45

Tristana a écrit:
archeboc a écrit:
Tristana a écrit:Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

Un encadrement trop éloigné des prix du marché serait censuré par le conseil constitutionnel, le droit de propriété étant reconnu par la constitution.

Dans ces cas-là, que signifie l'encadrement des loyers s'il est toujours légal de vendre ou de louer des biens à des prix délirants ?
S'il y a des acheteurs et des locataires c'est que c'est le prix du marché.
Ceux qui ne veulent pas payer ce prix vont plus loin, en banlieue.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Daphné le Jeu 27 Juil 2017 - 16:46

Tristana a écrit:
archeboc a écrit:
Tristana a écrit:Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

Un encadrement trop éloigné des prix du marché serait censuré par le conseil constitutionnel, le droit de propriété étant reconnu par la constitution.

Dans ces cas-là, que signifie l'encadrement des loyers s'il est toujours légal de vendre ou de louer des biens à des prix délirants ?
S'il y a des acheteurs et des locataires ça devient le prix du marché.
Ceux qui ne veulent pas payer ce prix vont plus loin, en banlieue.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Tristana le Jeu 27 Juil 2017 - 20:06

Daphné a écrit:
Tristana a écrit:
archeboc a écrit:
Tristana a écrit:Je n'ai jamais compris cette loi. Les loyers sont encadrés alors même qu'on continue à payer 700€ pour 18m² ?!

Un encadrement trop éloigné des prix du marché serait censuré par le conseil constitutionnel, le droit de propriété étant reconnu par la constitution.

Dans ces cas-là, que signifie l'encadrement des loyers s'il est toujours légal de vendre ou de louer des biens à des prix délirants ?
S'il y a des acheteurs et des locataires ça devient le prix du marché.
Ceux qui ne veulent pas payer ce prix vont plus loin, en banlieue.

Et on n'a pas le droit de le réguler, ce marché ? Parce qu'on est juste en train de vider Paris de tous ses pauvres, voire de sa classe moyenne.
Après, on peut estimer normal qu'un pauvre doive se taper 1h de train tous les jours, avec de nombreux retards et dans des conditions détestables, quand seuls les riches peuvent habiter dans la capitale et profiter d'une qualité de vie bien meilleure. Personnellement, je trouve ça aberrant — et cela s'inscrit en faux avec tous les discours autour de la mixité sociale qui est à mon sens bien nécessaire.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par archeboc le Jeu 27 Juil 2017 - 21:52

Tristana a écrit:Et on n'a pas le droit de le réguler, ce marché ? Parce qu'on est juste en train de vider Paris de tous ses pauvres, voire de sa classe moyenne.
Après, on peut estimer normal qu'un pauvre doive se taper 1h de train tous les jours, avec de nombreux retards et dans des conditions détestables, quand seuls les riches peuvent habiter dans la capitale et profiter d'une qualité de vie bien meilleure. Personnellement, je trouve ça aberrant — et cela s'inscrit en faux avec tous les discours autour de la mixité sociale qui est à mon sens bien nécessaire.

Réguler un marché, cela veut dire que cela reste un marché. Si on fixe les prix, ce n'est plus vraiment un marché. Cela ne veut pas dire que c'est une mauvaise idée : cela veut juste dire qu'il ne faut pas s'étonner si certains acteurs désertent le marché. On sait depuis deux mille ans que fixer le prix du pain aggrave la famine. Et pourtant, il s'agit là de considération de vie et de mort, et pas des temps de trajet dans les transport en commun.

A Paris, il y a plein de pauvres dans la capitale. Il y a plein de riches aussi. Ce qui manque, ce sont les classes moyennes. Elles n'ont pas pu acheter leur logement lorsque les acteurs institutionnels (banque, compagnie d'assurance) se sont débarrassés de leur biens immobiliers, dans les années 2000. Elles sont parties. Les biens ont été achetés par des CSP+. L'absence des classes moyennes est frappant dans les conseils de classe des zones gentrifiées : beaucoup d'élèves complètement à la ramasse, un bon paquet de très bons et excellents élèves, il y a un déficit de bons élèves.

Ensuite, je ne sais pas si les pauvres ont des temps de trajet plus long que les riches. Les riches vivent généralement en couple, avec deux emplois. Cela rallonge très fortement les temps de parcours. Il n'est pas irrationnel, et le marché libre le permet plus facilement qu'une économie administrée, que les doubles revenus habitent le centre mieux desservi et que les revenus uniques habitent la périphérie.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Elaïna le Jeu 27 Juil 2017 - 22:05

Pour l'Etat, fixer le prix du pain aggrave la famine, oui, mais stocker des grains et pour éviter la spéculation, ça marche


_________________
Toutes mes excuses : je n'ai plus de point sur mon clavier, je ponctue donc avec les moyens du bord !
avatar
Elaïna
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Reine Margot le Ven 28 Juil 2017 - 10:22


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte de profs à Claire O'Petit

Message par Elaïna le Ven 28 Juil 2017 - 10:47

Le poujadisme dans toute sa splendeur, façon "je dis tout haut ce que tout le monde pense tout bas", sauf que non Madame, tout le monde n'est pas aussi bas du front !

_________________
Toutes mes excuses : je n'ai plus de point sur mon clavier, je ponctue donc avec les moyens du bord !
avatar
Elaïna
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum