Licenciée dès la première année !

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 18:07

Bonjour à tous !

Je me décide enfin à venir parler de mon cas ici, de plus en plus désespérée par ma situation.

J'ai depuis toujours souhaité devenir prof de Maths. Née en 1995, j'ai obtenu mon bac en 2012 avec un an d'avance. J'ai ensuite effectuée une licence où, durant mon année de L3, j'ai effectué en parallèle une année en tant qu'EAP où j'ai principalement fait de l'observation et accompagné ma tutrice pour vérifier les exercices des élèves et les aider. J'ai pu finalement donner quelques séances de cours que j'avais moi-même préparées. J'ai adoré cette expérience, j'ai donc intégré sans hésitation un master MEEF. J'ai obtenu mon CAPES en 2016 (plutôt bien classée et pas spécialement grâce à l'écrit).

J'ai donc fait ma rentrée en 2016 en tant que professeur stagiaire dans un collège de campagne accueillant tout de même plus de 700 élèves.

Je ne vais pas mentir en vous disant que cette année a été parfaite. J'ai dès la fin de la première semaine commencé à rencontrer des difficultés de gestion de classe. Ce n'est pas forcément une excuse acceptable, mais à 21 ans, 1m60, quand l'une des premières questions que vous pose vos élèves de 6èmes est "Mais vous avez quel âge madame ? Vous avez l'air d'être une grande troisième", j'avoue qu'il m'a été très difficile d'adopter la bonne posture.
J'ai vite fait appel à ma tutrice avec qui j'ai énormément travaillé tout au long de l'année. En octobre, j'ai eu droit à une visite conseil de l'ESPE. Mes progrès ont commencé à se faire ressentir, sur ce qui m'avait été reproché :
- bon travail sur la voix, changements de ton bien marqués, reprise individuel des élèves bavards plutôt que collectif pour un meilleur impact
- meilleure gestion du questionnement, interaction prof-élèves
- séances mieux préparées dans une vision plus globale de la séquence
- questions flashs ritualisées et bien réalisées

En décembre, j'ai eu ma visite officielle de l'ESPE, par le même formateur qui était venu me voir durant la visite conseil. Mes progrès ont été remarquables. J'ai eu quelques axes sur lesquels travailler mais le bilan globale de cette séance fut tout de même très positif.  

Dès janvier, un groupe d'aide pour les stagiaires en difficulté à été ouvert à l'ESPE. Optimisme quant à ses bienfaits, j'ai participé à toutes les séances proposées. Nous avons travaillé notamment sur l'estime de soi, la confiance en soi, la posture.

Toutefois, malgré ma bonne volonté, je n'ai pas eu l'impression d'effectuer de progrès satisfaisants durant la deuxième partie de l'année. Mes classes restaient bavardes et certaines séances difficiles à mener correctement, notamment quand on enchaine 2h à la suite sur le dernier créneau de la journée un jeudi ou un vendredi (une excuse de plus mais l'emploi du temps fait beaucoup...). Bref, je n'avais envie que d'une chose : recommencer une nouvelle année à zéro, ailleurs.

Ma deuxième visite officielle de l'ESPE, fin mars, ne s'est pas extrêmement bien passée. J'avais suivi une idée proposée dans les ressources sur Eduscol, et confirmé comme efficace par deux collègues qui l'avait testée. Visiblement je n'avais pas étudié la proposition suffisamment en profondeur et ma préparation a été durement critiquée par mon formateur, malgré l'illusion que j'avais eu d'avoir effectué une bonne séance. Ce dernier m'a toutefois assuré qu'on avait tous droit à l'erreur.

Enfin, j'ai eu la visite d'inspection début avril (qui est arrivé avec 10mn de retard mais ce n'est qu'un détail...). Mes élèves ont fait un incroyable effort de concentration, tous très calmes, parfois même trop. Je n'ai pas réussi à avoir l'interaction avec la classe que j'attendais, mes élèves ayant perdu leur dynamisme en même temps que leur langue. J'ai tout de même réussi à faire participer près de la moitié de la classe.
La séance fut loin d'être catastrophique. Pendant les 3/4 de l'entretien, nous avons principalement parlé de mon année en général, plutôt que de ma séance. L'inspecteur m'avait alors évoqué la possibilité d'effectuer une deuxième année de stage. J'en avais ensuite parlé avec ma tutrice qui jugeait elle aussi, surtout après avoir appris que j'étais destiné à Créteil si j'étais titularisée, qu'il vaudrait mieux pour moi de refaire une année.

Au final, cette décision a fait l'unanimité. Mon chef d'établissement, l'inspecteur et le directeur de l'ESPE ont tous donné un avis négatif à ma titularisation, toutefois dans leurs rapports, chaque conclusion suggère clairement un renouvellement.    

Comme conseillé par mon formateur qui m'avait fait part de la décision de l'ESPE, je suis allée consulter mon dossier 10 jours avant mon entretien avec le jury d'évaluation. J'en ai bien pris connaissance, et le jour J, lorsqu'on m'a demandé ce que je pouvais dire de mon année, j'ai déballé un résumé de mes rapports, affichant bien que j'avais conscience de mes difficultés, et lesquelles, mais que j'avais progressé dans certains domaines, etc etc...
Dès la fin de mon speach, je suis tomber des nues quand le jury m'a avoué qu'il n'avait aucunement l'intention de me renouveler et qu'il ne voyait pas en quoi ce serait bénéfique. Je pensais pourtant leur avoir raconté ce qu'il fallait et j'avoue avoir totalement été déstabilisée et plus à l'aise du tout pour leur répondre. Peut-être ceci aurait été le moment de vraiment les convaincre, mais on ne m'avait jamais évoqué la possibilité d'un licenciement avant ça, pas dès la première année, ou alors si cela est vraiment justifié. J'ai tout de même tenter de les convaincre tant bien que mal, mais avec une confiance en soi et une crédibilité détruite.

Et début juillet, la sentence est tombée (le jour même où j'apprenais l'obtention de mon Master) : Le jury propose le licenciement.

Ma tutrice, mon chef d'établissement, et tous mes collègues, ont cru à une blague. Non, malheureusement. Sous les conseils du syndicat et avec l'aide de mon chef d'établissement, j'ai tenté un recours gracieux. Je suis parfaitement consciente que je n'étais pas prête à être titularisée à l'issue de cette année, mais je pensais entièrement mériter une deuxième chance.

Et voici la réponse que j'ai obtenu :

[...]
Par courrier cité en référence, vous formez un recours gracieux contre cette proposition. J'ai bien pris note de l'ensemble de vos remarques et arguments.
Je vous rappelle qu'il appartiendra au ministère de se prononcer sur votre situation.

Ma proposition constitue par conséquent un acte préparatoire et non une décision susceptible de recours. Il ne m'est dès lors pas possible de réserver une suite favorable à votre requête.

Je vous informe cependant que je transmets vos remarques au ministère.

Une seule question : Depuis quand les recours gracieux n'existent plus ?
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par ycombe le Jeu 27 Juil 2017 - 18:45

@Soadiage a écrit:Sous les conseils du syndicat et avec l'aide de mon chef d'établissement, j'ai tenté un recours gracieux. Je suis parfaitement consciente que je n'étais pas prête à être titularisée à l'issue de cette année, mais je pensais entièrement mériter une deuxième chance.

Et voici la réponse que j'ai obtenu :

[...]
Par courrier cité en référence, vous formez un recours gracieux contre cette proposition. J'ai bien pris note de l'ensemble de vos remarques et arguments.
Je vous rappelle qu'il appartiendra au ministère de se prononcer sur votre situation.

Ma proposition constitue par conséquent un acte préparatoire et non une décision susceptible de recours. Il ne m'est dès lors pas possible de réserver une suite favorable à votre requête.

Je vous informe cependant que je transmets vos remarques au ministère.

Une seule question : Depuis quand les recours gracieux n'existent plus ?
La réponse du recteur est qu'il ne peut pas étudier ton recours parce qu'il concerne un acte qui n'en est administrativement pas un. On ne forme pas un recours contre une proposition. On forme un recours contre une décision.

Il faut que tu attendes la décision du ministre, c'est cette décision là (lorsqu'elle te sera notifiée) qui pourra faire l'objet d'un recours gracieux et d'un recours au TA. Fais attention aux délais: tu as un délai de deux mois pour le recours au TA, le recours gracieux ne prolonge pas ce délai.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 18:59

Bonjour Soadiage,

Je compatis... J'avoue ne pas comprendre comment tu as pu être licenciée dès la première année compte-tenu de ce que tu racontes, d'autant plus que tu sembles avoir évoqué tes difficultés sans accuser l'ESPE ou ton tuteur...

Qu'en pense ton syndicat ? Compte-t-il aller plus loin ? (tribunal administratif peut-être ?)

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 19:03

J'avais pourtant compris qu'on faisait un recours gracieux auprès de la rectrice, et un recours hiérarchique au ministère en cas d'échec. Même mon syndicat se serait trompé ?

Mon premier courrier m’annonçant mon licenciement expliquait :
A l'issue de votre parcours de formation, et après un examen approfondi de votre dossier de compétences, le jury académique de la session 2017, chargé de vous évaluer, a émis un avis défavorable à votre titularisation et proposé un licenciement.

Je vous informe que j'ai décidé, après avoir pris connaissance de votre dossier, de saisir l’administration centrale en vue de votre lienciement.

Assez étonnantes leurs tournures, j'ai interprété ça comme une décision, pas une proposition...

Du coup, quand suis-je sensée recevoir la décision du ministre ? Pensez-vous que je dois renvoyer un recours sachant que mes "remarques" ont été transmises au ministère ? Ou peut-être que du coup, ces remarques permettront d'avoir immédiatement une décision positive du ministère ?  

Et enfin, si on reste optimiste, est-ce que j'ai une chance de commencer ma rentrée en septembre ?  


@Miew, oui c'est incompréhensible. Si ça vous intéresse je peux vous envoyer mes rapports en MP.

Je n'ai pas encore fait part de cette réponse à mon syndicat. Le tribunal administratif, je préfère ne pas y penser. Ça impliquerait de commencer l'année très tard, j'ai peur que ce soit pénalisant... certains ici doivent le savoir bien mieux que moi. Mais initialement, je préférerais encore repasser le CAPES dans une autre académie, peut-être changerais-je d'avis ?
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par VicomteDeValmont le Jeu 27 Juil 2017 - 19:06

Le CAPES est national est donc le passer de nouveau dans une autre académie n'a pas d'importance puisque tu as déjà ton master tu participeras au mouvement inter-académique pour l'affectation des stagiaires si tu es de nouveau admise au CAPES.


Dernière édition par VicomteDeValmont le Jeu 27 Juil 2017 - 19:12, édité 1 fois

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 19:07

@VicomteDeValmont a écrit:Le CAPES est national est donc le passer dans nouveau dans une autre académie n'a pas d'importance puisque tu as déjà ton master tu participeras au mouvement inter-académique pour l'affectation des stagiaires si tu es de nouveau admise au CAPES.
Ah, je ne savais pas ça ! Bon à savoir merci Wink
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 19:19

Je veux bien recevoir les rapports en MP, si cette fonction est disponible vu que tu viens tout juste de t'inscrire.
Bon courage en tout cas.
Le jury voulait me licencier dès la première année mais finalement le recteur a décidé de me renouveler... Je l'ai découvert car je suis de nouveau passée devant le jury de titularisation l'année suivante (et cette fois ci j'ai été titularisée). J'avais donc consulté mon dossier. J'ai visiblement eu de la chance et je me suis vraiment sentie mal à l'aise lorsque j'ai vu que le jury avait voulu me virer... J'avais quelques similitudes avec toi : petit bout de femme, 1m50 seulement, une fois une surveillante m'a prise pour une élève au moment où les élèves se rangeaient dans la cour ! Difficultés de gestion de classe aussi, mais en te lisant, j'ai carrément l'impression que j'avais moins géré mon année que toi (j'étais à 18h, sans encadrement par l'ESPE, mais une bonne tutrice EN avec de bons conseils mais difficile de tous les appliquer...)

Tu sembles avoir fait ton maximum pour te défendre devant le jury mais ce dernier ne t'a pas vraiment laissé ta chance : peut-être que les membres ont eu l'impression que tu étais "fragile", pas assez solide pour enseigner ? Qu'importe, le jury n'avait pas à agir de la sorte avec toi.

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 19:29

Effectivement je vais devoir écrire un peu plus de messages avant de pouvoir envoyer un MP.
La secrétaire qui me demande "C'est pour qui" quand je suis allée chercher de nouveaux feutres pour le tableau, alors que j'étais déjà passée 4-5 fois dans son bureau... Bref, passons Very Happy

C'est sur que je suis apparue fragile lors de cet entretien. Mais j'ai tout de même réussi à rester solide face à mes élèves tout au long de l'année. Je ne me comporte absolument pas de la même manière quand je suis face à des élèves que lorsque je suis face à des adultes qui ont mon avenir entre leur main, et je pense que c'est normal. Et pourtant, le jury ne me connait que sous cette vision Neutral
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 19:39

@Soadiage a écrit:
C'est sur que je suis apparue fragile lors de cet entretien. Mais j'ai tout de même réussi à rester solide face à mes élèves tout au long de l'année. Je ne me comporte absolument pas de la même manière quand je suis face à des élèves que lorsque je suis face à des adultes qui ont mon avenir entre leur main, et je pense que c'est normal. Et pourtant, le jury ne me connait que sous cette vision Neutral

C'est normal en effet, quand tu sais que ta carrière de jeune enseignante se joue devant ce jury.
Et dire qu'on nous rabâche sans cesse qu'il faut faire preuve de bienveillance avec les élèves... heu

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 19:50

Oui ... Mon chef d'établissement et mon formateur (qui a influencé l'avis de l'ESPE évidemment) me l'ont eux-même fait entendre : Tu as reçu un avis défavorable quant à ta titularisation, mais c'est une décision bienveillante.

Bah merci, super ! La prochaine fois vous consulterez le jury hein, histoire de savoir s'ils connaissent ce mot eux aussi Wink

Je dis ça, je leur en veux pas, ils avaient tout à fait raison. Shit happens ...
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 19:59

Ton chef d'établissement et ton formateur sentaient juste, comme tu l'as écrit dans ton premier post, que tu ne ferais pas le poids dans l'académie de Créteil en tant que néo-tit.
Une stagiaire dans l'un des collèges où j'étais cette année se retrouve renouvelée pour ces mêmes raisons.
Déjà qu'apprendre un renouvellement est parfois difficile à accepter (vu parfois comme un échec après une année de grand investissement dans le métier), alors le licenciement, je n'imagine même pas.

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par olive-in-oil le Jeu 27 Juil 2017 - 20:07

@Miew a écrit:Ton chef d'établissement et ton formateur sentaient juste, comme tu l'as écrit dans ton premier post, que tu ne ferais pas le poids dans l'académie de Créteil en tant que néo-tit.
Une stagiaire dans l'un des collèges où j'étais cette année se retrouve renouvelée pour ces mêmes raisons.

J'ai entendu mon IPR dire qu'un motif de licenciement concernait soit :
- Un "danger" pour la discipline enseignée (incompétence ?)
- Un "danger" pour les élèves (incompétence aussi ?)
- Un "danger" pour le professeur

Je crains que le dernier cas soit de plus en plus courant dans certaines académies où il faut avoir les reins solides. Un peu de bouteille, ça aide, il n'y a qu'à voir les reconversions de carrière qui s'en sortent plutôt bien avec des bagages universitaires moindres (3è concours, dispenses de diplômes...).
avatar
olive-in-oil
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 20:14

Pour mon entretien, ma tutrice m'avait fortement conseillée de me montrer solide, motivée (sans surjouer non plus !). Ne pas donner une deuxième chance à notre (trop ?) jeune collègue me semble incompréhensible : est ce pour eux prendre un trop gros risque ? Pourquoi n'ont ils pas eu l'honnêteté de dire pourquoi ils voulaient la licencier, pour qu'elle sache, au moins ?

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par mamieprof le Jeu 27 Juil 2017 - 20:24

Nous avons eu un stagiaire (qui refaisait son stage)  de maths épouvantable : ne tenait pas sa classe (mais ça c est assez récurrent pour un stagiaire (comme je me suis faite bordéliser en stage...mais j ai vu les cours des collègues, toutes disciplines confondues, et ils sont venus chez moi et j ai vu mes ERREURS énormes...) ne supportait pas le contact avec élèves et parents, n'écoutait ni sa tutrice ni les collègues ni les PP pour essayer d'améliorer sa gestion... ne supportait pas non plus le contact avec les profs...un an de gâché pour nos élèves de seconde et première vraiment la catastrophe. ..
Et bien le CDE a demandé à la tutrice de le mettre en valeur car on manque tant de profs de maths...titularisé le bougre   pauvres élèves...

Tu n as pas eu de chance...


Dernière édition par mamieprof le Ven 28 Juil 2017 - 22:42, édité 1 fois
avatar
mamieprof
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 20:34

@olive-in-oil a écrit:Je crains que le dernier cas soit de plus en plus courant dans certaines académies où il faut avoir les reins solides. Un peu de bouteille, ça aide, il n'y a qu'à voir les reconversions de carrière qui s'en sortent plutôt bien avec des bagages universitaires moindres (3è concours, dispenses de diplômes...).
Effectivement, parmi les 5 stagiaires de Maths que nous étions à être passé en comission, personne n'avait eu d'expérience professionnelle auparavant, tous sortis tout juste d'étude.
C'est sur que je ne tiendrais surement pas si je devais passer toute ma vie comme je l'ai passée cette année, car l'énergie n'est pas infinie. Mais comme tu le dis, la bouteille nous rend plus fort, je pense qu'avec une année d'expérience, j'aurais agis d'une manière totalement différente. Et dans l'hypothèse où effectivement je serais trop fragile, on m'aurait licenciée la deuxième année et je l'aurais accepté. C'est pas comme si je demandais une titularisation où après, il est beaucoup plus difficile de se faire virer.

@Miew a écrit:Pourquoi n'ont ils pas eu l'honnêteté de dire pourquoi ils voulaient la licencier, pour qu'elle sache, au moins ?
On est d'accord que leur décision n'est pas très explicitée ...

@mamieprof
Incroyable !
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Jenny le Jeu 27 Juil 2017 - 20:41

S'il n'y a rien de plus dans les rapports, je trouve la décision difficile à comprendre. :shock: Je pense aussi que tu as dû leur sembler trop fragile lors de l'entretien, mais ça me paraît rude de licencier un stagiaire dès la première année lorsqu'il n'y a pas de faute grave. Que te conseille le syndicat ?
Bon courage à toi dans tes démarches (ou pour repasser le concours).

Miew : Tu as dû faire une drôle de tête (et bénir le recteur).
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par olive-in-oil le Jeu 27 Juil 2017 - 20:43

Avec le déficit de profs de maths, tu aurais tout intérêt à travailler tout de même comme contractuelle, dans le privé ou le public. Cela te ferait une solide expérience. Et comme tu sembles à l'aise avec les études (et le concours), tu repasses le capes dans la foulée !

Courage ! Wink
avatar
olive-in-oil
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 20:43

@Jenny a écrit:

Miew : Tu as dû faire une drôle de tête (et bénir le recteur).

Je n'étais pas spécialement ravie de revoir l'IPR, de nouveau membre du jury, qui avait décidé de me virer l'année précédente. Mais j'ai eu encore plus envie de me battre pour être titularisée !

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

2017-2018 : T2 TZR, collège/lycée, trop de niveaux...
2016-2017 : T1 TZR, 2 collèges - 1 classe de 6e, 2 classes de 5e, 1 classe de 4e + PP d'une classe de 5e
2015-2016 : Renouvellement de stage, 1 classe de 5e, 1 classe de 4e.
2014-2015 : Stage, 3 classes de 4e, 1 classe de 5e + 2h AP 6e.
avatar
Miew
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Jenny le Jeu 27 Juil 2017 - 20:48

Ah oui, en plus, c'était le même IPR. J'ai été soulagée de ne pas repasser par l'EQP la 2e année...
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 20:59

@Jenny Le syndicat m'avait proposé le recours. Je leur ai transmis le retour par mail, j'attends leur réponse maintenant.

@olive-in-oil C'était effectivement mon projet, faire contractuel en attendant de repasser le CAPES. Mais j'avoue qu'après 1 an et demi sans avoir fait de Maths post-bac, il va falloir que je m'y remette sérieusement, et j'étais bien contente d'en avoir fini.

Après, vu les barres actuelles en Maths, c'est si bas que ça devrait le faire avec un peu de motivation !
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par skindiver le Jeu 27 Juil 2017 - 20:59

C'est incompréhensible le choix du licenciement dans ce que tu nous décris.
Je ne comprends pas qu'on ne donne pas sa chance à un enseignant stagiaire qui n'a pas fait de très grosses boulettes.

J'espère sincèrement que tu auras droit à une année de plus.
avatar
skindiver
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 21:01

Peut être que 4 en renouvellement ça faisait déjà beaucoup...
avatar
Soadiage
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par lectiole le Jeu 27 Juil 2017 - 21:08

@Miew a écrit:Ton chef d'établissement et ton formateur sentaient juste, comme tu l'as écrit dans ton premier post, que tu ne ferais pas le poids dans l'académie de Créteil en tant que néo-tit.

C'est une supposition. Quand j'ai enseigné au lycée de Creil, j'ai eu une classe très dure que j'ai très bien géré et le CPE m'a dit que le jour de la rentrée, en me voyant arriver, il penserait que je ne tiendrais même pas une journée. On n'est pas pareil devant les adultes, et a fortiori un jury, que devant des élèves. En outre, on peut y arriver devant une classe réputée dure, en ZEP ou en zone éclair, et ne pas gérer une classe réputée facile.

Etre licencié(e) sur des suppositions et des prévisions, je trouve ça exagéré.

Au pire, si le néo-titulaire ne fait vraiment pas le poids, il peut démissionner l'année suivante. Mais là, il est licencié sous prétexte qu'il démissionnerait l'année suivante.
avatar
lectiole
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Peinard le Jeu 27 Juil 2017 - 21:18

@Soadiage a écrit:J'en avais ensuite parlé avec ma tutrice qui jugeait elle aussi, surtout après avoir appris que j'étais destiné à Créteil si j'étais titularisée, qu'il vaudrait mieux pour moi de refaire une année.

Au final, cette décision a fait l'unanimité. Mon chef d'établissement, l'inspecteur et le directeur de l'ESPE ont tous donné un avis négatif à ma titularisation, toutefois dans leurs rapports, chaque conclusion suggère clairement un renouvellement.
De mieux en mieux dans l'EN... À présent, l'affectation du stagiaire après le stage serait un élément pour décider de la non titularisation Suspect Décidément, on marche sur la tête dans cette maison qui se dégrade à un rythme inquiétant; d'ailleurs, peut-être est-il déjà trop tard pour sauver cette institution...?

Dans cette logique absurde, je propose au MEN la non titularisation de tous les stagiaires affectés à Créteil ou autre académie "difficile" (au passage, vive le stéréotype...).  chat

J'ai effectué mon année de stage à Créteil et ma gestion de classe était complètement nulle... Avis des évaluateurs : c'est pas grave, l'apprentissage de la gestion de classe nécessite du temps voire plusieurs années et l'essentiel est de progresser d'une année sur l'autre... Avec les évaluateurs/jurys actuels, je constate que j'aurais probablement été licencié aussi sec.  humhum


Dernière édition par Peinard le Jeu 27 Juil 2017 - 21:19, édité 1 fois

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Licenciée dès la première année !

Message par Mictlantecuhtli le Jeu 27 Juil 2017 - 21:19

@Soadiage a écrit:Ma tutrice, mon chef d'établissement, et tous mes collègues, ont cru à une blague.

Ce genre de phrase me rend triste...

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?
avatar
Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum