Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Licenciée dès la première année !

par KrilinXV3 le Jeu 27 Juil 2017 - 22:23
Bon courage @Soadiage. J'ai connu époque, pas si lointaine, où avec ce genre de bilan, on te titularisait sans états d'âme, confiant en ta capacité à t'améliorer.

De nombreux collègues, T1 ou même, expérimentés ont du mal la première année en Education Prioritaire. Cela ne les empêche pas de s'imposer et de réussir après.

Puisque @Miew confirme la teneur des rapports, je n'hésite pas le dire sans réserve: ce qui t'arrive est honteux.
avatar
Soadiage
Niveau 3

Re: Licenciée dès la première année !

par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 22:32
Qui peut se vanter d'être parfait dès sa première année ?
Après il s'agit aussi d'une question d'honnêteté de la part du tuteur. Certains de mes collègues de promo ont un suivi misérable, et des appréciations excellentes ensuite alors que le tuteur n'était absolument pas en mesure de juger. Le chef d'établissement se base sur l'avis du tuteur (le plus généralement). La décision de l'ESPE est fortement influencée par le tuteur (à plusieurs reprises dans mes rapports, le fameux "Selon sa tutrice"). Et même l'inspecteur, qui, comme je disais, avait préféré parler majoritairement de mon année suite aux retours qu'il avait reçu plutôt que de ma séance proprement dite durant l'entretien (son rapport se base bien évidemment sur la séance mais tout est question de nuance ensuite).

Bref, ma tutrice s'est montré extrêmement honnête, pensant jouer la bienveillance, mais ça m'a plutôt été fatale. Certains de mes collègues de promo, à les entendre parler de leurs difficultés, ne méritaient pas plus que moi d'être titularisée, mais pourtant, personne n'a été là pour relever leurs erreurs.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Licenciée dès la première année !

par Paul Dedalus le Jeu 27 Juil 2017 - 22:33
@Soadiage a écrit:
Quant au CAPES, ils feraient mieux de revoir entièrement leurs critères. Quand je pense que j'ai eu 16,6/20 à ce qu'ils appellent "Mise en situation professionnelle" (qui est l'épreuve de leçon)... Va falloir se montrer un peu plus cohérent entre jury du CAPES et jury de titularisation
En tout cas, j'aurais mieux fait de demander un report de stage après l'obtention de mon CAPES, faire une année en tant que contractuelle, galérer toute seule et faire mon année de stage ensuite en prenant en compte mon année d'expérience... Rolling Eyes

En même temps, on sait tous - ou presque - très bien que cette fameuse "mise en situation professionnelle" n'est que le titre d'une épreuve purement théorique et rhétorique et qui n'a pas grand chose de "professionnelle" (c'est le cas en philo en tout cas et je vois mal comment ce ne serait pas le cas dans les autres matières).

Sinon votre remarque sur le regret de ne pas avoir été contractuelle pendant un an avant votre année de stage (durant une année de report de stage donc) est intéressante car à la base j'avais fait un report précisément dans ce but mais on m'a dit que c'étai potentiellement risqué de ne pas faire ce que je suis censé faire (préparer l'agrégation) pendant mon année de report.
Mais moi aussi j'ai énormément d'appréhension concernant l'année de stage et j'aimerais bien profiter de cette année de report pour prendre un peu de bouteille en situation.


Dernière édition par Paul Dedalus le Jeu 27 Juil 2017 - 23:57, édité 2 fois

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Soadiage
Niveau 3

Re: Licenciée dès la première année !

par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 22:34
Oui exactement, c'est purement un recrachage de cours. C'est pas ça qui permet de montrer tes capacités à enseigner, loin de là Very Happy
avatar
Miew
Habitué du forum

Re: Licenciée dès la première année !

par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 22:42
@Soadiage a écrit:Qui peut se vanter d'être parfait dès sa première année ?
Après il s'agit aussi d'une question d'honnêteté de la part du tuteur. Certains de mes collègues de promo ont un suivi misérable, et des appréciations excellentes ensuite alors que le tuteur n'était absolument pas en mesure de juger. Le chef d'établissement se base sur l'avis du tuteur (le plus généralement). La décision de l'ESPE est fortement influencée par le tuteur (à plusieurs reprises dans mes rapports, le fameux "Selon sa tutrice"). Et même l'inspecteur, qui, comme je disais, avait préféré parler majoritairement de mon année suite aux retours qu'il avait reçu plutôt que de ma séance proprement dite durant l'entretien (son rapport se base bien évidemment sur la séance mais tout est question de nuance ensuite).

Bref, ma tutrice s'est montré extrêmement honnête, pensant jouer la bienveillance, mais ça m'a plutôt été fatale. Certains de mes collègues de promo, à les entendre parler de leurs difficultés, ne méritaient pas plus que moi d'être titularisée, mais pourtant, personne n'a été là pour relever leurs erreurs.

Certains tuteurs ont peur d'être pointés du doigt si l'on estime que le stagiaire a mal été formé... ou qui veulent tout simplement "faire plaisir" à leur stagiaire.
D'autres, en revanche, font des rapports assassins (cas évoqués sur ce forum) : abus de pouvoir ?
Au vu de tes rapports, tu es tombée sur une bonne tutrice visiblement qui a été honnête : elle me rappelle mes tutrices, honnêtes mais bienveillantes, soucieuses de me voir réussir.
Et au sein de l'ESPE, as-tu toi-même été "trop honnête" ? Un des conseils souvent prodigué sur ce forum est de ne pas trop en dire lors des formations de l'ESPE, mieux vaut souvent se faire tout petit.

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.
avatar
Soadiage
Niveau 3

Re: Licenciée dès la première année !

par Soadiage le Jeu 27 Juil 2017 - 22:49
@Miew a écrit:Et au sein de l'ESPE, as-tu toi-même été "trop honnête" ? Un des conseils souvent prodigué sur ce forum est de ne pas trop en dire lors des formations de l'ESPE, mieux vaut souvent se faire tout petit.
En plein dans le mille Embarassed
Les formateurs nous disent de ne pas rester seul face à nos difficultés. J'ai malheureusement peut-être été trop honnête oui...
avatar
Miew
Habitué du forum

Re: Licenciée dès la première année !

par Miew le Jeu 27 Juil 2017 - 23:16
Erreur fatale... mais tu n'y peux rien : l'ESPE materne tellement ses étudiants !
Ma tutrice ESPE, très honnête elle aussi, avait d'ailleurs critiqué ce système : elle avait estimé que j'avais moi-même été trop honnête, en montrant mes difficultés, alors que d'autres se font bien voir en formation et semblent très à l'aise alors que cela cache des difficultés...
J'ai parfois été surprise d'apprendre les renouvellements de certains : cela ne semblait pas annoncé, les étudiants étaient à l'aise, participaient lors des formations... Je me suis demandée si cela venait d'une volonté de l'étudiant de cacher ses difficultés, ou si le problème était tout autre : rapports non objectifs et non représentatifs de la réalité ?

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.
user18690
Je viens de m'inscrire !

Re: Licenciée dès la première année !

par user18690 le Jeu 27 Juil 2017 - 23:47
Je trouve que le licenciement à l'issue de la première année n'est pas normal...
Comme beaucoup, je rejoins l'idée que tout le monde devrait avoir une seconde chance.
J'ai connu le cas d'un stagiaire licencié à l'issue de sa première année mais les difficultés étaient telles que sa poursuite dans le métier était franchement inenviseageable, un mal pour un bien...
avatar
Catalunya
Expert

Re: Licenciée dès la première année !

par Catalunya le Jeu 27 Juil 2017 - 23:49
@Senochel a écrit:Je trouve que le licenciement à l'issue de la première année n'est pas normal...
Comme beaucoup, je rejoins l'idée que tout le monde devrait avoir une seconde chance.
J'ai connu le cas d'un stagiaire licencié à l'issue de sa première année mais les difficultés étaient telles que sa poursuite dans le métier était franchement inenviseageable, un mal pour un bien...
Tu te contredis.
user18690
Je viens de m'inscrire !

Re: Licenciée dès la première année !

par user18690 le Jeu 27 Juil 2017 - 23:53
C'est vrai oui. La personne que je cite était vraiment un cas particulier. Je parle dans un cas général : quand on lit Soadiage, cette décision me paraît injustifiée.
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Licenciée dès la première année !

par eleonore69 le Ven 28 Juil 2017 - 5:08
@Soadiage a écrit:
@Miew a écrit:Et au sein de l'ESPE, as-tu toi-même été "trop honnête" ? Un des conseils souvent prodigué sur ce forum est de ne pas trop en dire lors des formations de l'ESPE, mieux vaut souvent se faire tout petit.
En plein dans le mille Embarassed
Les formateurs nous disent de ne pas rester seul face à nos difficultés. J'ai malheureusement peut-être été trop honnête oui...  

Je pensais justement à cela "trop honnête" lorsque j'ai lu ton compte-rendu... Malheureusement pour être titularisé il faut savoir "faire croire" et ne pas faire de vagues...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Licenciée dès la première année !

par Anaxagore le Ven 28 Juil 2017 - 5:13
Tout est dans la réputation.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
kenshizen
Niveau 2

Re: Licenciée dès la première année !

par kenshizen le Ven 28 Juil 2017 - 9:04
Je suis désolée de lire ce qui t'es arrivé...Pour aller dans le sens de ce qui a été dit plus haut c'est honteux !!!
Pour ta "trop"grande honnêteté : il m'est arrivé une chose quasi similaire avec une des formatrices lors de mon année de stage : elle nous poussait à tout dire de nos difficultés, se confier à elle et on a apprit qu'en fait tout ce qu'on disait était rapporté aux ipr et déclenchait ensuite des visites... Cette année-là il y a eu beaucoup de casse...Ne pas trop parler de ces formations est, malheureusement, un bon conseil humhum  Triste constat...
Bon courage à toi et surtout que cette mauvaise expérience ne change pas ton estime de toi, ne les laisse pas de dévaloriser ! fleurs
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Licenciée dès la première année !

par scot69 le Ven 28 Juil 2017 - 10:20
J'ai moi aussi, lors de ma première année, fait la bêtise de demander de l'aide aux collègues, pour des problèmes que j'estimais graves mais qui étaient au final le lot quotidien de tous les enseignants de ce lycée. Résultat: certains se sont empressés de le répéter à la direction et de nombreux soucis graves de harcèlement et de réputation exécrable s'en sont suivis... heureusement que la roue a bien tourné depuis et que la nature a puni les coupables...

Juste pour dire qu'effectivement, en étant trop honnête et en jouant franc jeu, ça ne paye pas toujours dans cette institution.

Je te souhaite vraiment bon courage et je te soutiens face à cette ignoble injustice.
avatar
futfut
Niveau 1

Re: Licenciée dès la première année !

par futfut le Ven 28 Juil 2017 - 10:53
Ton histoire est tellement triste, tu as tout mon soutien.

Je me reconnais dans tes paroles. J'ai eu une classe infecte avec moi cette année, et lors de ma visite évaluative mon tuteur ESPE voulait me faire redoubler, parce que tu comprend à "Créteil j'allais me faire marcher dessus". Au final, j'ai été titularisé car "j'ai su appliquer les conseils prodigués", mais je n'ai vu aucun changement de comportement de cette classe, qui été toujours infecte avec moi...

J'espère de tout cœur que tu auras le droit à ton recours gracieux. Pourquoi tu n'auras pas le droit à une deuxième chance pour peaufiner ta gestion de classe, alors que tout le monde avance que cette gestion se construit au fil des années...

Bon courage, même si ce que tu vis en ce moment est injustice et cruel. fleurs fleurs fleurs
avatar
Soadiage
Niveau 3

Re: Licenciée dès la première année !

par Soadiage le Ven 28 Juil 2017 - 11:15
J'ai fait preuve de beaucoup trop de naïveté...pale

Après la gestion de classe n'était pas mon seul soucis. Face à l'inspecteur et aux formateurs, mes élèves se sont bien tenus. On m'a beaucoup reproché d'avoir une vision trop globale de la classe, de ne pas prendre en compte son hétérogénéité, ce qui serait à l'origine de mes difficultés de gestion. De mon coté, et de celui de ma tutrice qui me connait bien mieux que mon formateur et mon inspecteur, c'est plutôt mon problème de gestion de classe qui ne me permet pas d'avoir une prise en charge individuelle des élèves. J'ai toujours essayé, dans mes fiches d'exo, de commencer avec des choses très simples accessibles aux plus faibles, et de finir avec un exercice corsé pour que les plus rapides ne s'ennuient pas.
La différenciation reste l'une des choses les plus difficiles à mettre en place pour un enseignant.

Et quand même, je pense connaitre mes élèves. Lors de la deuxième visite de mon formateur, l'un d'eux, perturbateur de première faisant malgré tout parti de la tête de classe, a décidé que mon activité, c'était de la merde, et n'y a pas touché. Mon formateur m'a reproché de ne pas m'être arrêté pour lui expliquer ce qu'il fallait faire et qu'il était perdu. Quant à moi, je sais très bien qu'il avait tout compris et que ce n'était pas lui, l'élève en difficulté sur lequel je devais m'attarder. Certes, j'aurais du davantage lui demander de se mettre au travail, j'étais déjà contente que pour une fois, il n'amuse pas toute la classe...

Enfin bref ! Oui j'ai des difficultés. Oui j'ai réussi à progresser sur certains points. Et oui je n'ai pas réussi à progresser suffisamment sur tous les points qu'il fallait en quelques mois. Ça ne fait pas de moi un mauvais professeur, du moins j'ai encore du mal à le croire.

@kenshizen Dur dur pour l'estime de soi. J'ai passé mon année à prendre confiance, et il n'a fallu que 15mn pour me redémolir.


Et pour en revenir à l'une de mes questions de départ. Quand suis-je sensée recevoir la décision du ministre ? S'il a pris en compte ma demande, y-a-t-il des chances que je commence ma rentrée comme tout le monde ?
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Licenciée dès la première année !

par Wahlou le Ven 28 Juil 2017 - 11:43
@Madame_Prof a écrit:
@Diplomate a écrit:
Rien à voir avec ce qui t'aurait attendu dans l'Académie de Creteil ,c'est sûr.Surtout si tu fais jeune, tu te fais bouffer tout cru ,t'en aurais bavé !

Ça va les âneries sur l'académie de Créteil...?
C'est parce que certains répandent les mêmes que notre collègue n'a pas été titularisée.

Perso, je trouve ça ridicule de mettre trois avis négatifs malgré des progrès et de bons points, pour aller vers le renouvellement. On voit le résultat... Un ou deux auraient suffi. De plus, tu pouvais continuer à progresser en tant que titulaire aussi. Tu aurais peut-être était mieux accueillie ici... n'en déplaise à Diplomate.

Courage.

à tort ou à raison, telle est la question Wink.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
kyralina
Niveau 7

Re: Licenciée dès la première année !

par kyralina le Ven 28 Juil 2017 - 11:48
Quand un professeur est en difficulté, peu importe son académie.

Les formateurs auraient dû aider la collègue. Point barre!

Et la sacro-sainte bienveillance, alors!
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Licenciée dès la première année !

par Wahlou le Ven 28 Juil 2017 - 11:54
@kyralina a écrit:Quand un professeur est en difficulté, peu importe son académie.

Les formateurs auraient dû aider la collègue. Point barre!

Et la sacro-sainte bienveillance, alors!

Personne n'a dit le contraire... je rebondissais juste sur "les âneries sur l'académie de créteil", faire comme si ces "clichés" venaient de nulle part, c'est quand même se voiler la face.

Autant prévenir une jeune professeure sur ce qui pourrait lui arriver dans une académie réputée difficile me paraît bienveillant autant se bercer d'illusions en arguant que cette académie est loin d'être difficile me paraît assez exagéré.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
lisette83
Expert

Re: Licenciée dès la première année !

par lisette83 le Ven 28 Juil 2017 - 11:59
Il faut quand même se dire que dans les banlieues de grandes villes d'autres académies, on retrouve les mêmes difficultés qu'à Créteil et personne n'en fait un repoussoir (à Marseille par exemple, les jeunes collègues se retrouvent dans des établissements extrêmement difficiles et ce n'est pas un argument contre leur titularisation).
Peinard
Niveau 10

Re: Licenciée dès la première année !

par Peinard le Ven 28 Juil 2017 - 12:01
@kyralina a écrit:Quand un professeur est en difficulté, peu importe son académie. Les formateurs auraient dû aider la collègue. Point barre! Et la sacro-sainte bienveillance, alors!
La bienveillance envers les élèves, rien d'autre... Soulignons que le refrain de la bienveillance envers les élèves (comme si les professeurs étaient fondamentalement malveillants...) est un simple outil de l'institution visant à tolérer tout et n'importe quoi dont les comportements inacceptables ou l'absence de volonté de travail des élèves.
@Soadiage a écrit:J'ai fait preuve de beaucoup trop de naïveté...pale
Clairement... humhum Admettre des faiblesses dans le monde de l'EN peut être à double tranchant...
@Soadiage a écrit:On m'a beaucoup reproché d'avoir une vision trop globale de la classe, de ne pas prendre en compte son hétérogénéité, ce qui serait à l'origine de mes difficultés de gestion. [...] La différenciation reste l'une des choses les plus difficiles à mettre en place pour un enseignant.
Ah oui la fameuse différenciation..., ce disque rayé de l'institution et de la hiérarchie censé permettre la réussite de tous les élèves tout en justifiant les effectifs pléthoriques, les classes hétérogènes, le non redoublement, etc... Nous en sommes donc toujours à chercher la quadrature du cercle...
avatar
CNFA
Niveau 10

Re: Licenciée dès la première année !

par CNFA le Ven 28 Juil 2017 - 12:02
@Peinard a écrit:
@kyralina a écrit:Quand un professeur est en difficulté, peu importe son académie. Les formateurs auraient dû aider la collègue. Point barre! Et la sacro-sainte bienveillance, alors!
La bienveillance envers les élèves, rien d'autre... Soulignons que le refrain de la bienveillance envers les élèves (comme si les professeurs étaient fondamentalement malveillants...) est un simple outil de l'institution visant à tolérer tout et n'importe quoi dont les comportements inacceptables ou l'absence de volonté de travail des élèves.
@Soadiage a écrit:J'ai fait preuve de beaucoup trop de naïveté...pale
Clairement... humhum Admettre des faiblesses dans le monde de l'EN peut être à double tranchant...
@Soadiage a écrit:On m'a beaucoup reproché d'avoir une vision trop globale de la classe, de ne pas prendre en compte son hétérogénéité, ce qui serait à l'origine de mes difficultés de gestion. [...] La différenciation reste l'une des choses les plus difficiles à mettre en place pour un enseignant.
Ah oui la fameuse différenciation..., ce disque rayé de l'institution et de la hiérarchie censé permettre la réussite de tous les élèves tout en justifiant les effectifs pléthoriques, les classes hétérogènes, le non redoublement, etc... Nous en sommes donc toujours à chercher la quadrature du cercle...
+ 1000
kyralina
Niveau 7

Re: Licenciée dès la première année !

par kyralina le Ven 28 Juil 2017 - 12:51
J'aime l'académie de Créteil même si souvent je râle, quand je suis fatiguée et découragée. J'ai souvent trouvé du soutien et des collègues compréhensifs et des imbéciles comme partout ailleurs.

Tu dois te battre pour renouveler ton stage!
kenshizen
Niveau 2

Re: Licenciée dès la première année !

par kenshizen le Ven 28 Juil 2017 - 20:20
Soadiage, ce que tu dis me touche beaucoup : je voulais juste te dire que c'est honteux, injuste mais que ça ne doit pas remettre en question ton identité propre et qui tu es vraiment et que bien sûr ça ne voulait pas dire que tu étais une mauvaise prof...
J'ai vécu une année de stage traumatisante où ma tutrice m'a dit à la fin de mois de septembre qu'elle souhaitait que je me plante et qu'elle ferait en sorte que je ne sois pas titularisée...j'ai eu une inspection à charge et j'ai failli être licenciée.....finalement j'ai été renouvelée et titularisée...mais, encore maintenant, alors que ça fait des années, je doute de moi et pense ne pas savoir bien gérer mes classes, ne pas faire comme il faut ...mais ce que je voulais vraiment te dire c'est qu'on fait du mieux qu'on peut, tous les jours et que rien ne peut jamais être parfait, alors ne commence pas à croire que tu es nulle ou mauvaise prof car au vu de ce que tu as dit c'est faux !
Tu as tout mon soutien et je crois vraiment les doigts pour que ton recours aboutisse. etoilecoeur
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Licenciée dès la première année !

par Jenny le Ven 28 Juil 2017 - 20:44
@kenshizen a écrit:J'ai vécu une année de stage traumatisante où ma tutrice m'a dit à la fin de mois de septembre qu'elle souhaitait que je me plante et qu'elle ferait en sorte que je ne sois pas titularisée...j'ai eu une inspection à charge et j'ai failli être licenciée.....finalement j'ai été renouvelée et titularisée...:

Même parcours, on a eu la même tutrice ? Depuis, tout roule, mais ma première année a été horrible, j'en fais encore souvent des cauchemars. humhum

Soadiage : je reste très étonnée que tu aies été licenciée avec ce qui apparaît comme des difficultés très fréquentes chez des stagiaires. Mon dossier était beaucoup plus fragile que le tien à part que j'avais le soutien de l'espe.
Je trouve dingue que les stagiaires ne puissent pas confier leurs difficultés à leurs formateurs. Quand je pense au nombre de fois où j'ai vidé mon sac à l'espe.
Je pense qu'un recours se tente et je croise les doigts pour toi.
avatar
Soadiage
Niveau 3

Re: Licenciée dès la première année !

par Soadiage le Sam 29 Juil 2017 - 17:50
Merci à tous de croire en mon recours, et en mes compétences, ça fait du bien Very Happy

A vrai dire j'y croyais aussi avant que je ne reçoive cette lettre comme quoi la Rectrice ne pouvait rien faire et qu'il fallait attendre la réponse du ministère. Mon chef d'établissement était optimisme lui aussi, c'est par son biais que j'ai envoyé mon recours et il m'a dit qu'il y rajoutait un mot de sa part.
Mais non, on repousse toujours les délais, et je suppose que je ne saurais rien avant le 15 août...

Je suis déjà contente de ne pas avoir eu une année traumatisante comme certains d'entre vous, je n'aurais surement pas la même volonté de me battre qu'aujourd'hui. Au moins quand on est dans le milieu, on comprend mieux pourquoi la France manque tant d'enseignants. Le système manque vraiment de cohérence !
Contenu sponsorisé

Re: Licenciée dès la première année !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum