Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Ponocrates le Ven 28 Juil 2017 - 13:39
Au coeur de l'été, je vous propose de laisser libre cours à votre goût pour la littérature. Un autre fil parlait de redonner une lecture sensible des textes aux élèves. Il me semble que pour ce faire nous avons plus de chance avec les textes qui nous "parlent", qui ont un sens pour nous. Mais je suis certaine que ce ne sont pas les mêmes pour chacun - voir le fil sur les classiques que l'on n' a pas lu ou que l'on déteste Wink Et l'on gagne toujours à savoir ce que les autres aiment.
Le "jeu" est donc le suivant: proposer un lien vers le texte ou le mettre en spoiler et expliquer en quelques mots ce que l'on apprécie plus particulièrement et pourquoi on trouve important de le faire lire aux élèves.
Je m'y colle abi
https://bible.catholique.org/le-cantique-des-cantiques/4519-chapitre-4
https://bible.catholique.org/le-cantique-des-cantiques/4520-chapitre-5
J'ai souvent commencé l'année avec les secondes - anciens programmes- avec ce texte.D'abord parce que lorsqu'on le lit généralement les élèves sont sensibles à la "beauté du texte" comme disait un de mes profs de fac - bon, une fois élucidé le fait que la grenade est un fruit pas une arme mortelle Laughing. La lecture à voix haute le fait également saisir l'importance du ton, du rythme.
Les comparaisons et les métaphores jouent avec les sens et leur analyse permet de faire comprendre que les procédés rhétoriques ne sont pas des éléments à recenser mais à lire pleinement d'abord pour en jouir -aspect esthétique - ensuite pour s'interroger sur la différence de traitement du portrait de la fiancée et du fiancé et voir quelles qualités sont attendues de l'homme et de la femme dans la société antique - ou moins. Voir qu'un texte reflète toujours une vision du monde, voire une idéologie quand il ne contribue pas à la construire - et voir le rapport avec le religion.
Comprendre que le texte est souvent plus efficace quand il suggère que quand il montre.
Sans compter que, pour moi, ce texte a nourri une bonne partie de la littérature "amoureuse" postérieure et qu'il ouvre bien une analyse de la poésie.
Au plaisir de vous lire. Very Happy

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Tangleding
Érudit

Re: Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Tangleding le Ven 28 Juil 2017 - 17:05
C'est un sujet inépuisable. Je n'aime pas trop l'idée d'anthologie dans le cadre scolaire dans la mesure où ça présente une vision réductrice de la littérature (une somme de passages obligés). Je n'aime pas cette idée d'"incoutournables" si on se réfère à la sensibilité (par contre il y des textes fondateurs source d'une inépuisable intertextualité)

Il y des textes qui nous parlent plus intimement que d'autres, comme tu l'exprimes, et donc c'est plutôt en ce sens que je répondrai au sujet : nous occupons un rôle institutionnel auprès des élèves, mais il y a aussi notre subjectivité de lecteur...

Un des textes que j'ai préféré étudier en collège c'est celui de la révélation d'Ulysse à Alcinoos : "Je suis Ulysse, fils de Laerte, dont les ruses
Sont fameuses partout, et dont la gloire touche au ciel." (traduit par Jaccottet)

Etc.

Il y a bien d'autres textes, et tous ne seraient pas jugés "incontournables" mais impossible d'en livrer un catalogue (heureusement).

En collège j'avais tenté de lancer l'idée d'une banque collective de textes entre collègues, mais sans convaincre.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Ponocrates le Ven 28 Juil 2017 - 19:25
@Tangleding a écrit:C'est un sujet inépuisable. Je n'aime pas trop l'idée d'anthologie dans le cadre scolaire dans la mesure où ça présente une vision réductrice de la littérature (une somme de passages obligés). Je n'aime pas cette idée d'"incoutournables" si on se réfère à la sensibilité (par contre il y des textes fondateurs source d'une inépuisable intertextualité)

Je suis tout à fait d'accord sur le caractère réducteur et généralement partial de toute anthologie. Néanmoins, il me semble que nous sommes aussi des passeurs. La réduction des horaires fait que nous avons de moins en moins de temps pour faire lire, que nous donnons accès à moins de textes. Et il me semble aussi qu'il y a des passages qui ont davantage nourri les auteurs contemporains de leur écriture ou suivants et que -pour travailler précisément l'intertextualité, l'important dialogue que nourrissent les oeuvres et les auteurs entre eux- il est bon que nos élèves les connaissent. C'est l'existence de ces "passages obligés" - la mort de Didon, l'aveu de Phèdre - qui a constitué pendant 150 ans le fonds, la culture commune des lettrés. On peut déplorer qu'elle ait servi de marqueur social et donc qu'elle ait eu une fonction ségrégative au lieu d'être un véritable facteur de cohésion de la population. Mais a contrario, aujourd'hui, il nous manque avec les élèves ce substrat commun qui permettait d'aller plus vite et surtout de comprendre la plupart des allusions. Quoi qu'il en soit, merci pour votre contribution. Very Happy

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Tangleding
Érudit

Re: Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Tangleding le Ven 28 Juil 2017 - 20:39
Je comprends le souci de transmission, bien sûr.

L'aspect "discriminant social" n'est pas vraiment ce à quoi je pensais. C'est une question qui m'importe d'ailleurs mais à ce niveau le risque premier est celui d'évacuer la difficulté des oeuvres auprès des élèves socialement défavorisés, et pour cette raison je ne considère jamais que l'intérêt littéraire des oeuvres, et ce que je pense être ma capacité à les rendre accessibles, indépendamment de leur difficulté présumée.

Disons que je me méfie de la réduction de la culture à une culture scolaire étroite. Je suis frappé de voir à quel point les élèves étudient toujours les mêmes oeuvres. C'est encore plus net en collège : et Vendredi ou la vie sauvage, et Le petit prince, etc. Et je ne parle pas de Matin brun.


En lycée c'est un peu différent car on peut davantage approfondir l'étude des oeuvres et beaucoup d'oeuvres ont suffisamment de profondeur pour justifier de revenir sans cesse sur le métier. Et surtout les étudier en mettant en exergue leur singularité et non la façon dont ces oeuvres rentrent bien dans les cases scolaires...

Mais certaines oeuvres me semblent surévaluées par l'institution scolaire. Je pense à Candide par exemple. C'est amusant, c'est intéressant par rapport au contexte etc. Mais d'un strict point de vue littéraire, je trouve que c'est une oeuvre assez pauvre. Proche d'un exercice de style. (allez-y, caillassez-moi.)

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Ponocrates le Ven 28 Juil 2017 - 21:08
@Tangleding a écrit:

L'aspect "discriminant social" n'est pas vraiment ce à quoi je pensais. C'est une question qui m'importe d'ailleurs mais à ce niveau le risque premier est celui d'évacuer la difficulté des oeuvres auprès des élèves socialement défavorisés, et pour cette raison je ne considère jamais que l'intérêt littéraire des oeuvres, et ce que je pense être ma capacité à les rendre accessibles, indépendamment de leur difficulté présumée.
Ce n'est pas exactement ce à quoi je pensais, plutôt le fait qu'assez longtemps l'élite qui avait été au lycée se comprenait à demi-mots parce qu'elle avait des références communes.
@Tangleding a écrit:
Disons que je me méfie de la réduction de la culture à une culture scolaire étroite. Je suis frappé de voir à quel point les élèves étudient toujours les mêmes oeuvres. C'est encore plus net en collège : et Vendredi ou la vie sauvage, et Le petit prince, etc. Et je ne parle pas de Matin brun.
Si c'était toujours des oeuvres classiques - le genre à emporter sur une île déserte - cela ne me gênerait pas. Si au moins elles n'étaient pas choisies par un mouvement de mode ou par confort mais parce que l'on éprouve le besoin de les analyser d'un point de vue littéraire, de même.
Je n'aime pas Candide, son ironie systématique qui finit par être usante, mais il m'est arrivé de le faire, en dehors de son côté "apologue, témoignage des Lumières" parce qu'avec ses morts qui ressuscitent toujours, ses rebondissements forcés, sa critique des récits d'aventure est toujours d'actualité, en particulier quand on le compare avec certaines séries et que cela permet de montrer que la littérature est "vivante" et ne se prend pas toujours au sérieux, qu'il y a des ponts avec différents modes d'expression artistiques.
Néanmoins je partage votre lassitude quand sur 10 listes de Bac, 5 comportent Candide.



_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Contenu sponsorisé

Re: Textes coups de coeur/incontournables pour les élèves: une anthologie ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum