Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pseudo
Demi-dieu

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Pseudo le Dim 6 Aoû 2017 - 19:40
Tout cela me rappelle que j'ai été parmi les premières à "bénéficier" de la mesure du jour de carence lors de sa première instauration. 

Le soir du 31 décembre, je me retrouve à l'hosto pour un pépin qui aurait pu devenir très sérieux. Je repars chez moi le soir même mais avec un rendez-vous pour le 2 ou 3 janvier, je ne sais plus, avec le spécialiste que je devais voir de toute urgence. Premier jour de travail de l'année, bim, jour de carence dans ta face ! Bon, je ne me souviens pas que ça ait déséquilibré mon budget déjà serré pourtant. Enfin, en tout cas je n'en ai plus le souvenir. Je me souviens de la visite chez le ponte et du traitement de 3 mois que je me suis coltiné en revanche. Comme quoi, ce qui importe, c'est quand même bien la santé plus que le fric.

Ce qui ne m'empêche pas de trouver cette mesure de jour de carence absolument dégueulasse.
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Dadoo33 le Dim 6 Aoû 2017 - 19:58
@laMiss a écrit:
bigbang a écrit: J'aimerais la reconnaissance que toutes ces mesures sont douloureuses.
Quelques mots simples et francs, c'est compliqué ?

Bienvenue en politique. Cela consiste assez souvent à faire passer les mesures abjectes pour des mesures justes dans l'opinion publique, évidemment en mentant au moins par omission et très souvent en montant les gens les uns contre les autres.
Ils ne sont pas là pour être francs.

Pas de pb Wink
almuixe
Niveau 10

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par almuixe le Dim 6 Aoû 2017 - 21:38
@ddalcatel a écrit:Pour commencer il dira que ce n'est pas lui qui décide, c'est son collègue de Bercy. D'ailleurs notre "chef" est plutôt à Bercy puisque c'est lui qui décide de notre rémunération.

Et je dirais même plus, notre chef est à Bruxelles.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Dim 6 Aoû 2017 - 22:05
Il y a deux fils en un ici.
Avec un troisième on fait une tresse.

Je pense qu'il y a un effet psychosomatique à ce jour de carence.
En ayant la crainte de tomber malade, on tombe malade plus facilement non ?
Commencer à y penser et à faire attention fragilise sans doute.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Elaïna le Dim 6 Aoû 2017 - 22:07
Non mais en accumulant la fatigue et en ne prenant pas le temps de se reposer, on tombe plus facilement malade, c'est évident

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par chmarmottine le Dim 6 Aoû 2017 - 22:52
Cela me fait d'ailleurs penser que, à mon avis, le jour de carence va encore pénaliser les femmes ...
Je n'ai évidemment aucune étude statistique sous les yeux et ce que j'observe n'est pas la généralité, mais je trouve que mes collègues femmes sont plus souvent sujettes aux petites maladies hivernales.
Dans mon couple, c'est moi la plus fragile. Je dois m'arrêter plusieurs fois dans l'année (grande fragilité bronchique), je suis même souvent malade au début des petites vacances ! Mon conjoint, prof aussi, jamais arrêté.
Mais ici, la charge mentale des femmes (dont parlait une passante), on y est en plein : quand je rentre du boulot, je fais tout un tas de trucs (devoirs, rangement, repas, ...) et ce n'est que trad que je peux bosser. Cela m'épuise. Quand mon conjoint rentre, il corrige ses copies. Et peut passer ses soirées tranquilles ...
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par ProvençalLeGaulois le Dim 6 Aoû 2017 - 23:27
celinesud a écrit:Cela me fait d'ailleurs penser que, à mon avis, le jour de carence va encore pénaliser les femmes ...
Je n'ai évidemment aucune étude statistique sous les yeux et ce que j'observe n'est pas la généralité, mais je trouve que mes collègues femmes sont plus souvent sujettes aux petites maladies hivernales.
Dans mon couple, c'est moi la plus fragile. Je dois m'arrêter plusieurs fois dans l'année (grande fragilité bronchique), je suis même souvent malade au début des petites vacances ! Mon conjoint, prof aussi, jamais arrêté.
Mais ici, la charge mentale des femmes (dont parlait une passante), on y est en plein : quand je rentre du boulot, je fais tout un tas de trucs (devoirs, rangement, repas, ...) et ce n'est que trad que je peux bosser. Cela m'épuise. Quand mon conjoint rentre, il corrige ses copies. Et peut passer ses soirées tranquilles ...

Je ne suis pas une experte en vie de couple mais il y a des situations qui me dépasseront toujours.

Vous avez le même boulot, la même charge de travail, pourquoi le laisser se la couler douce pendant que vous faites toutes les tâches pénibles ?

Le jour de carence va pénaliser les femmes parce que statistiquement il y a plus de femmes professeurs que d'hommes et que les profs seront les seuls fonctionnaires à ne jamais pouvoir contourner le jour de carence par des RTT ou des congés ponctuels.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par *Fifi* le Lun 7 Aoû 2017 - 21:00
Discussions séparées en deux fils. De manière imparfaite, mais réservons celui-ci au jour de carence.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Mar 8 Aoû 2017 - 11:52
Merci Fifi.
Comment s'appelle l'autre fil ?

Bonne journée.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par amethyste le Mar 8 Aoû 2017 - 11:54
bigbang a écrit:Merci Fifi.
Comment s'appelle l'autre fil ?

Bonne journée.
http://www.neoprofs.org/t112884p100-methodes-et-temps-de-travail#4169350

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Marlou.Bassboost le Mar 8 Aoû 2017 - 13:58
Célinesud soit cette situation te convient à ce moment là tu ne changes rien
Soit une discussion s'impose.
Ce n'est franchement pas normal...

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par chmarmottine le Mar 8 Aoû 2017 - 17:28
La discussion a déjà eu lieu. Mais j'ai un homme buté. Bref ...
En discutant avec mes collègues féminines et maman, j'ai remarqué que c'est quand même très souvent le cas.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Zagara le Mar 8 Aoû 2017 - 17:32
C'est évident que dans les couples qui reproduisent encore le vieux modèle de la double-journée pour la femme et du cul-sur-canapé pour l'homme, la femme est malade plus souvent, puisqu'un organisme subissant plus de stress, de travail et de fatigue est moins résistant qu'un organisme ayant du repos quotidien.
Certes il y a des gens plus fragiles que d'autres, mais un organisme naturellement résistant subissant 2 fois plus de tension qu'un organisme plus fragile finira par être celui qui casse le plus souvent.
avatar
lene75
Empereur

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par lene75 le Mar 8 Aoû 2017 - 22:21
Pendant la période où il y avait le jour de carence, il m'a toujours été déduit, y compris pour des absences de 24h, pourtant j'ai été dans deux établissements dirigés par des chefs plutôt sympas pendant cette période. Veinarde comme je suis, c'est tombé pendant une grossesse pathologique, donc j'en ai eu plusieurs. Après mon congé maternité j'ai eu plusieurs migraines ophtalmiques car leur fréquence augmente en périnatal. J'ai eu les retraits à chaque fois sauf le jour où ça m'est arrivé en plein cours alors que j'avais presque fini ma journée. En revanche on m'a reproché de ne pas avoir achevé mon heure de cours, ce que je suis totalement incapable de faire compte tenu de la violence de mes migraines.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Mer 9 Aoû 2017 - 21:44
@lene75 a écrit:...En revanche on m'a reproché de ne pas avoir achevé mon heure de cours, ce que je suis totalement incapable de faire compte tenu de la violence de mes migraines.

Comment ne pas étrangler mentalement celui qui fait un tel reproche !!?

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
archeboc
Esprit éclairé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par archeboc le Sam 12 Aoû 2017 - 0:37
@Elaïna a écrit:(par ailleurs il se trouve que j'ai rangé les dernières feuilles de salaire de ma mère certifiée partie à la retraite à la hors classe, elle était au-dessus de 3000 euros, il se trouve que j'ai aussi rangé des fiches de paie de magasiniers des AN en fin de carrière, ils finissent à même pas 2000 euros, alors oui, zut à la fin, nous ne sommes pas les plus mal payés du monde)

Finir à la hors classe, ce n'est pas donné à tout le monde, il me semble : c'est le couronnement d'une belle carrière, non ? Quelle est la proportion de HC parmi les certifiés ?

Finir à 2000 euro pour un ouvrier d'état, (je suppose que c'est le statut derrière "magasinier des AN") c'est un salaire qui dénote un carrière plutôt moyenne.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Daphné le Sam 12 Aoû 2017 - 10:12
@archeboc a écrit:
@Elaïna a écrit:(par ailleurs il se trouve que j'ai rangé les dernières feuilles de salaire de ma mère certifiée partie à la retraite à la hors classe, elle était au-dessus de 3000 euros, il se trouve que j'ai aussi rangé des fiches de paie de magasiniers des AN en fin de carrière, ils finissent à même pas 2000 euros, alors oui, zut à la fin, nous ne sommes pas les plus mal payés du monde)

Finir à la hors classe, ce n'est pas donné à tout le monde, il me semble : c'est le couronnement d'une belle carrière, non ? Quelle est la proportion de HC parmi les certifiés ?

Finir à 2000 euro pour un ouvrier d'état, (je suppose que c'est le statut derrière "magasinier des AN") c'est un salaire qui dénote un carrière plutôt moyenne.  
Comparer un certifié HCL ou pas d'ailleurs et un magasinier, comment dire, la comparaison n'est absolument pas pertinente, ce sont des profils différents.
La très très grosse majorité des certifiés finissent à la HCL. Alors oui bien entendu pas tout le monde. Et même ceux qui accèdent à la HCL n'ont pas forcément le temps d'arriver au dernier échelon, ce qui ne sert donc à rien : j'ai vu des certifiés au début du 11ème échelon accéder à la HCL donc reclassés au 5ème et partir en retraite dans la foulée : gain = zéro.
avatar
DH
Monarque

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par DH le Ven 8 Sep 2017 - 18:20
Pardon pour la question donne mais je n'ai pas l'énergie de chercher . Vraiment  Désolée. Le jour de carence est il rétabli? Je vais devoir m'arrêter et c'est une question que je me pose.
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par chmarmottine le Ven 8 Sep 2017 - 18:24
En 2018, je crois. Il n'y a pas encore de texte.
avatar
DH
Monarque

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par DH le Ven 8 Sep 2017 - 18:25
Ok. Merci beaucoup
avatar
neocdt
Habitué du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par neocdt le Ven 8 Sep 2017 - 18:43
celinesud a écrit:En 2018, je crois. Il n'y a pas encore de texte.
Ah bon ? Je croyais que c'était déjà en vigueur... c'est sûr ?
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par chmarmottine le Ven 8 Sep 2017 - 18:47
http://www.lefigaro.fr/social/2017/09/06/20011-20170906ARTFIG00330-le-retour-attendu-du-jour-de-carence-dans-le-public.php
Gérald Darmanin, le ministre des Comptes et de l'Action publique, s'est attiré les foudres des syndicats, en annonçant avant l'été le rétablissement du jour de carence dans la fonction publique à compter de 2018.

Je vous passe la suite de l'article qui explique comment c'est normal tout ça.
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par colombane le Ven 8 Sep 2017 - 18:50
aucune info à ce sujet n'est descendue dans les établissements...

_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par pseudo-intello le Ven 8 Sep 2017 - 19:31
Les changements s'effectuent au 1er janvier.

C'est pour ça que quand Hollande l'a enlevé, entre l'annonce (vers mars, je crois) et l’application (1er janvier suivant), ça a pris du temps.

Alors que Sarko l'a annoncé en fin d'année, donc [modéré] tout de suite.


Attention analyse politique :
Mars, c'est au début du calendrier, donc sur la gauche (mais pas trop à gauche, on parle du PS, tout de même), et décembre, c'est à droite sur le calendrier, ce qui est logique pour un président de droite.

Cette fois-ci, comme on a un président "ni de droite ni de gauche", il a annoncé sa mesure en juin.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 8 Sep 2017 - 20:29, édité 2 fois (Raison : Grossièreté.)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Pseudo le Ven 8 Sep 2017 - 19:39
Oui, au 1er janvier, en cadeau de bonne année.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Plutarque
Niveau 7

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Plutarque le Sam 9 Sep 2017 - 1:44
@ProvençalLeGaulois a écrit:Les profs seront les seuls fonctionnaires à ne jamais pouvoir contourner le jour de carence par des RTT ou des congés ponctuels.

Je lis souvent cet argument qui doit être relativisé. Certes un fonctionnaire peut poser un jour de congé pour éviter un jour de carence ayant pour conséquence un retrait sur salaire de 1/30eme, mais il peut aussi faire le choix de subir la perte de 1/30eme, stocker son jour sur son compte épargne temps et se le faire indemniser 125 euros (pour les cat. A), ce qui est bien souvent plus rentable. En suivant ce raisonnement, un tel fonctionnaire n'a aucun intérêt à contourner un jour de carence en posant un jour de congé.
Contenu sponsorisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum