Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par sookie le Sam 5 Aoû 2017 - 14:36

@Honchamp a écrit:Pour résumer, le zoo de Beauval a acheté Neymar, et quand celui-ci aura grandi, d'ici 4 ans, il partira en Chine.
Le PSG a eu 2 pandas hier, mais seul l'un était suffisamment costaud et aimé de sa mère pour pouvoir progresser et jouer en ligue 1-Conforama (Oui, oui, c'est le nom).

Comment ça, je délire ?  

pingouin        


D'ailleurs le bébé panda, on pourrait l'appeler Neymar (comme ça quand les Chinois le voudront on leur demandera aussi 200 millions de clause libératoire)

Sinon quelqu'un a évoqué des places à 200 euros pour des matchs de foot. A Barcelone, pour un match de championnat sans enjeu, la place la moins chère est delà à 90 euros.

sookie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Delia le Sam 5 Aoû 2017 - 14:50

@Guigues a écrit:Face à tant d'indignation et de mépris - montrant surtout bcp d'ignorance sur le sujet - je me permets qq remarques en vrac et en même temps qq questions : les brésiliens utilisent souvent prénom/diminutif/surnom comme "nom d'artiste". Sur Neymar/esclave soyons sérieux 2 minutes. Neymar était employé du Barça, il devient employé du PSG. Paris a payé la somme pour mettre fin au contrat avec Barcelone, c'est tout. En outre, est-ce qu'un esclave se sert d'un club adverse pour obtenir une augmentation auprès de son employeur (Neymar l'année dernière) ? Est ce qu'un esclave peut se permettre d'aller au bras de fer avec ses dirigeants pour changer de club (Payet cette année par exemple) ? On est plus dans l'affranchi impérial que dans l'esclave des mines du Laurion.
Je maintiens : dès que l'on parle d'achat et de vente, on est dans le cadre de l'esclavage.
Ma référence n'est pas l'esclavage antique, mais l'esclavage moderne, tel qu'il sévissait dans les Amériques.  Au Brésil, tiens, jusqu'en 1898. Ce qui soit, dit en passant, expliquerait que les Brésiliens usent du seul prénom : du temps de l'esclavage, ils n'avaient pas de nom propre.

En outre, est-ce qu'un esclave se sert d'un club adverse pour obtenir une augmentation auprès de son employeur
: il n'est pas exclu qu'un nègre à talent ait obtenu une amélioration de son sort en faisant jouer la concurrence d'un autre maitre. Je n'ai ni exemple ni preuve, bien entendu, mais la chose me  semble plausible.
Est ce qu'un esclave peut se permettre d'aller au bras de fer avec ses dirigeants pour changer de club : s'il lui faut venir au bras de fer pour obtenir de changer de club, c'est bien la preuve qu'il n'est pas libre. Pas libre de partir en claquant la porte, en tous cas.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Delia le Sam 5 Aoû 2017 - 15:52

nous nous égarons.
Ce n'est pas la chose c'est le procédé : on nous bassine à longueur d'antenne avec ce changement d'employeur d'un ouvrier qualifié. C'est un non-évènement. Disons, comme Talleyrand à la mort de Napoléon, que c'est une nouvelle.
Seulement, panem et circenses, le bon peuple se passionne pour cette nouvelle, la commente à perte de vue au lieu de se soucier de réclamer des augmentations de salaire pour son propre compte ou d'avoir l'œil au Code du travail.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par artaxerxes le Sam 5 Aoû 2017 - 20:26

...ou de s'intéresser au Yémen.

_________________
Et les fruits passeront la promesse des fleurs

artaxerxes
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Honchamp le Sam 5 Aoû 2017 - 21:57

Extraits de l'éditorial du Monde de ce soir :

[...]
Trois mécanismes font flamber les prix : starisation, spéculation et mondialisation.

Dans l'industrie du spectacle qu'est devenu le football moderne, Neymar est une valeur sûre. Belle gueule, beau jeu et marketing millimétré en ont fait une marque mondiale, à l'instar de son ancien partenaire barcelonais Lionel Messi ou de son concurrent madrilène Cristiano Ronaldo. Ses dizaines de millions de " fans " sur les réseaux sociaux en attestent, comme l'invraisemblable engouement qu'il suscite, dès à présent, chez les supporteurs parisiens.

La spéculation se nourrit de cette image hors norme. A supposer que ses prestations sportives soient à la hauteur des fantasmes qu'il déclenche, le Brésilien est une poule aux œufs d'or. Le PSG en attend un solide retour sur investissement (revalorisation de ses contrats avec ses sponsors, billetterie, ventes de maillots et autres produits dérivés…). Quant à la Ligue nationale de football, ravie de l'aubaine, elle se prépare déjà à renégocier très favorablement les droits de retransmission télévisée.

Enfin, Neymar est devenu en quelques années une icône planétaire. Pour les marques dont il est la vitrine (le PSG et ses sponsors), il est capable d'ouvrir grand les portes des marchés les plus prometteurs, chinois, américain et africain. Pour le Qatar, il peut constituer un levier diplomatique opportun, au moment où l'émirat, organisateur du Mondial de football 2022, est en butte à l'hostilité de ses puissants voisins saoudiens.

Il reste qu'on aimerait entendre, ces jours-ci, prononcer deux mots : " régulation " et " redistribution ". La première, portant sur les transferts, ne peut être qu'européenne pour avoir quelque effectivité. La seconde serait le moindre des gestes, quand on sait que les plus de 200  millions déboursés par le PSG pour s'offrir Neymar dépassent le budget total des vingt clubs de Ligue 2, la deuxième division française.

[...]

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Enaeco le Dim 6 Aoû 2017 - 0:18

@Delia a écrit:
@Guigues a écrit:Face à tant d'indignation et de mépris - montrant surtout bcp d'ignorance sur le sujet - je me permets qq remarques en vrac et en même temps qq questions : les brésiliens utilisent souvent prénom/diminutif/surnom comme "nom d'artiste". Sur Neymar/esclave soyons sérieux 2 minutes. Neymar était employé du Barça, il devient employé du PSG. Paris a payé la somme pour mettre fin au contrat avec Barcelone, c'est tout. En outre, est-ce qu'un esclave se sert d'un club adverse pour obtenir une augmentation auprès de son employeur (Neymar l'année dernière) ? Est ce qu'un esclave peut se permettre d'aller au bras de fer avec ses dirigeants pour changer de club (Payet cette année par exemple) ? On est plus dans l'affranchi impérial que dans l'esclave des mines du Laurion.
Je maintiens : dès que l'on parle d'achat et de vente, on est dans le cadre de l'esclavage.
Ma référence n'est pas l'esclavage antique, mais l'esclavage moderne, tel qu'il sévissait dans les Amériques.  Au Brésil, tiens, jusqu'en 1898. Ce qui soit, dit en passant, expliquerait que les Brésiliens usent du seul prénom : du temps de l'esclavage, ils n'avaient pas de nom propre.

En outre, est-ce qu'un esclave se sert d'un club adverse pour obtenir une augmentation auprès de son employeur
: il n'est pas exclu qu'un nègre à talent ait obtenu une amélioration de son sort en faisant jouer la concurrence d'un autre maitre. Je n'ai ni exemple ni preuve, bien entendu, mais la chose me  semble plausible.
Est ce qu'un esclave peut se permettre d'aller au bras de fer avec ses dirigeants pour changer de club : s'il lui faut venir au bras de fer pour obtenir de changer de club, c'est bien la preuve qu'il n'est pas libre. Pas libre de partir en claquant la porte, en tous cas.

Parce que nous, enseignants, sommes libres de choisir où nous exerçons ?

Tout comme on ne claque pas la porte de son collège pour aller dans un autre qui nous plait davantage, on ne quitte pas un club car il y a des règles établies et connues à l'avance avant de signer le contrat.

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Iphigénie le Dim 6 Aoû 2017 - 6:19

Face à  tant d'indignation et de mépris - montrant surtout bcp d'ignorance sur le sujet - je me permets qq remarques en vrac et en même temps qq questions : les brésiliens utilisent souvent prénom/diminutif/surnom comme "nom d'artiste

C' est aussi surtout parce que dans les milieux populaires et pauvres au Bresil les noms de famille , comme Santos ou Silva ....sont extrêmement similaires: si on utilisait les noms et non le prénom, on aurait des équipes avec des joueurs inidentifiables qui porteraient tous le même  nom .....
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neymar transféré au PSG contre 222 millions d'euros

Message par Delia le Dim 6 Aoû 2017 - 10:50

@Enaeco a écrit:

Parce que nous, enseignants, sommes libres de choisir où nous exerçons ?

Tout comme on ne claque pas la porte de son collège pour aller dans un autre qui nous plait davantage, on ne quitte pas un club car il y a des règles établies et connues à l'avance avant de signer le contrat.
Nous, nous sommes des serfs attachés à la glèbe : indéracinables, personne ne nous a achetés, personne ne nous vendra.
Pour nous déplacer, pour muter, nous n'avons pas à verser de rançon.
Ce sont les proxénètes qui exigent une rançon pour rendre sa liberté à leur gagne-pain.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Delia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum