Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Méthodes et temps de travail

par Cleroli le Dim 6 Aoû 2017 - 22:33
@ProvençalLeGaulois a écrit:Mais pourquoi essayer de nier qu'il y a des gens qui travaillent de manière plus efficace que d'autres ? Et que l'efficacité vient également avec l'expérience ?
Ce n'est pas si simple car les réformes rabotent les horaires par classe, ce qui accroît le nombre total de classes et de copies. Certes, qu'on passe d'une à 3 classes d'un même niveau ne change pas le temps de préparation mais la fatigue est accrue et le rendement baisse. il ne faut pas non plus oublier qu'un EDT avec des TPE ou de l'EMC, ce n'est pas la même chose qu'un EDT sans ces enseignements.


Dernière édition par Cleroli le Dim 6 Aoû 2017 - 22:34, édité 1 fois
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Méthodes et temps de travail

par Elaïna le Dim 6 Aoû 2017 - 22:34
@Une passante a écrit:
@Elaïna a écrit:Une passante, juste pour préciser, mes deux parents étaient professeurs de lettres classiques (père agrégé mère certifiée)

Curieusement, mon père passait beaucoup moins de temps sur ses cours et ses copies - même métier pourtant ! je pense très sérieusement qu'il se faisait bien plus confiance (au bout d'un moment, faut pas déconner, qui sait plus de choses sur la littérature baroque, les 1eL ou l'agrégé de lettres ?) et qu'il se posait beaucoup moins de questions


Tu n'as jamais envisagé que ta mère, supportant la fameuse "charge mentale" dont il est beaucoup question en ce moment, passait plus de temps sur son travail parce qu'elle était plus fatiguée et donc moins efficace ?
Parce qu'a priori, c'est plutôt cela dont il est question, non pas d'organisation mais d'efficacité...


alors pour le coup, je suis certaine que non ! mes parents gèrent avec une parfaite équité la maisonnée, depuis toujours, et mon père s'est toujours autant occupé des détails matériels et familiaux que ma mère (il a toujours fait la cuisine, les courses, fait le taxi pour nous emmener à droite à gauche, checké les devoirs etc)

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Méthodes et temps de travail

par Elaïna le Dim 6 Aoû 2017 - 22:47
bigbang a écrit:@Elaïna ;

Mince, c'est vrai que tu ne mets jamais de points (de ponctuation je veux dire).

Du coup, je t'en donne qquns que tu peux copier/coller :-)

.............................................
.............................................

Cool, merci XD

Blague à part, c'est pas drôle voire super-relou ! je suis obligée de mendier l'ordi de mon mari pour pouvoir rédiger les articles que je dois rendre pour la rentrée !

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par User24373 le Dim 6 Aoû 2017 - 22:56
@ProvençalLeGaulois a écrit:Mais pourquoi essayer de nier qu'il y a des gens qui travaillent de manière plus efficace que d'autres ? Et que l'efficacité vient également avec l'expérience ?

On dit pourtant aux stagiaires que c'est normal d'être moins rapides dans leurs préparations de cours, parce qu'ils tâtonnent avant de trouver et de perfectionner leurs habitudes, méthodes de travail, peu importe la discipline qu'ils enseignent.

J'ai débuté dans mon nouveau poste en septembre 2015, eh bien, il va sans dire que sur des tas de dossiers, j'ai bossé beaucoup plus vite et plus efficacement cette année, parce que j'avais compris leur fonctionnement et quoi faire dans tel ou tel cas, ça ne veut pas dire non plus que j'étais nulle en 2015...

Quant aux corrections chronophages, je dis cela d'un point de vue extérieur, mais la multiplication des évaluations semble avoir été exponentielle depuis que j'étais élève. On n'avait à l'époque pas 12 notes par matière et on ne s'en portait pas plus mal.

Ce qui pose problème ici, si j'ai bien compris, ce n'est pas la mise en doute de l'efficacité de certains collègues mais l'emploi par Elaina des expressions " manque d'organisation et sévère syndrome de Stockholm" pour désigner les collègues qui travaillent beaucoup.
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Méthodes et temps de travail

par ProvençalLeGaulois le Dim 6 Aoû 2017 - 23:00
Ben le manque d'organisation, c'est un problème d'efficacité, et l'organisation, ça s'apprend, comme beaucoup de choses.

Et je comprends ce qu'elle veut dire par syndrome de Stockholm. À force de s'entendre dire que les profs ne travaillent que 18h par semaine, certains tombent dans l'excès inverse en travaillant plus que de raison ou en prétendant le faire (tous les soirs, tous les week-ends, toutes les vacances, etc).

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par User24373 le Dim 6 Aoû 2017 - 23:13
Je pense que tout dépend de ce que tu mets dans tes cours.
Je laisse mon cartable au collège toute la semaine. Mais je ne pars qu'une heure ou deux après la fin de mes cours. La base de mes cours est prête mais j'ai souvent envie de modifier des choses, envie de les compléter.
Je pourrais très certainement ne pas le faire et les élèves n'y verraient rien, mais ça ne me satisfait pas. Préparer les cours fait partie des choses que j'aime faire dans le cadre de mon métier et je ne devrais pas en avoir honte et accepter qu'on me dise que je souffre de je ne sais quel syndrome.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par Une passante le Dim 6 Aoû 2017 - 23:41
simone43 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Mais pourquoi essayer de nier qu'il y a des gens qui travaillent de manière plus efficace que d'autres ? Et que l'efficacité vient également avec l'expérience ?

On dit pourtant aux stagiaires que c'est normal d'être moins rapides dans leurs préparations de cours, parce qu'ils tâtonnent avant de trouver et de perfectionner leurs habitudes, méthodes de travail, peu importe la discipline qu'ils enseignent.

J'ai débuté dans mon nouveau poste en septembre 2015, eh bien, il va sans dire que sur des tas de dossiers, j'ai bossé beaucoup plus vite et plus efficacement cette année, parce que j'avais compris leur fonctionnement et quoi faire dans tel ou tel cas, ça ne veut pas dire non plus que j'étais nulle en 2015...

Quant aux corrections chronophages, je dis cela d'un point de vue extérieur, mais la multiplication des évaluations semble avoir été exponentielle depuis que j'étais élève. On n'avait à l'époque pas 12 notes par matière et on ne s'en portait pas plus mal.

Ce qui pose problème ici,  si j'ai bien compris,  ce n'est pas la mise en doute de l'efficacité de certains collègues mais l'emploi par Elaina des expressions " manque d'organisation et sévère syndrome de Stockholm" pour désigner les collègues qui travaillent beaucoup.

Merci simone43, c'est exactement cela !

Je me répète, mais il y a des particularités liées aux disciplines enseignées qui font que la charge de travail, l'organisation sera différente (contrairement à certains collègues de math- ce n'est qu'un exemple, et je généralise pas  Smile - , je suis incapable de travailler en salle des profs, est-ce de ma faute si mes copies, longues et confuses, demandent plus qu'une concentration intermittente ?).
De même, en fonction du temps de trajet matin et soir, la fatigue physique ne sera pas la même selon chacun (et je pourrais ajouter selon la condition physique, les insomniaques notamment...), est-ce de la faute du collègue s'il est moins efficace et a besoin de plus de temps pour corriger ? L'accuser d'être mal organisé est franchement injuste.
J'espère que vous aurez saisi l'idée...
Remettre en question de manière péremptoire les profs qui passent du temps à travailler chez eux en disant que c'est de leur faute, qu'ils s'organisent mal ou donnent trop de devoirs, c'est choquant (ce qui ne veut pas dire que cela n'existe pas, mais on ne peut pas généraliser ainsi !)

L'efficacité quand on est face à son travail (le fait de faire plus de choses en moins de temps) dépend notamment de la condition physique, et là, il y a des injustices entre chacun mais on n'y peut rien, en revanche dire que les profs manquent d'organisation (ou donnent trop de devoirs), parce que là c'est les accuser clairement et dire que c'est de leur faute !


Dernière édition par Une passante le Lun 7 Aoû 2017 - 0:06, édité 1 fois
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Dadoo33 le Dim 6 Aoû 2017 - 23:56
@Une passante a écrit:
simone43 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Mais pourquoi essayer de nier qu'il y a des gens qui travaillent de manière plus efficace que d'autres ? Et que l'efficacité vient également avec l'expérience ?

On dit pourtant aux stagiaires que c'est normal d'être moins rapides dans leurs préparations de cours, parce qu'ils tâtonnent avant de trouver et de perfectionner leurs habitudes, méthodes de travail, peu importe la discipline qu'ils enseignent.

J'ai débuté dans mon nouveau poste en septembre 2015, eh bien, il va sans dire que sur des tas de dossiers, j'ai bossé beaucoup plus vite et plus efficacement cette année, parce que j'avais compris leur fonctionnement et quoi faire dans tel ou tel cas, ça ne veut pas dire non plus que j'étais nulle en 2015...

Quant aux corrections chronophages, je dis cela d'un point de vue extérieur, mais la multiplication des évaluations semble avoir été exponentielle depuis que j'étais élève. On n'avait à l'époque pas 12 notes par matière et on ne s'en portait pas plus mal.

Ce qui pose problème ici,  si j'ai bien compris,  ce n'est pas la mise en doute de l'efficacité de certains collègues mais l'emploi par Elaina des expressions " manque d'organisation et sévère syndrome de Stockholm" pour désigner les collègues qui travaillent beaucoup.

Merci simone43, c'est exactement cela !

Je me répète, mais il y a des particularités liées aux disciplines enseignées qui font que la charge de travail, l'organisation sera différente (contrairement à certains collègues de math- ce n'est qu'un exemple, et je généralise pas  Smile - , je suis incapable de travailler en salle des profs, est-ce de ma faute si mes copies, longues et confuses, demandent plus qu'une concentration intermittente ?).
De même, en fonction du temps de trajet matin et soir, la fatigue physique ne sera pas la même selon chacun (et je pourrais ajouter selon la condition physique, les insomniaques notamment...), est-ce de la faute du collègue s'il est moins efficace et a besoin de plus de temps pour corriger ? L'accuser d'être mal organisé est franchement injuste.
J'espère que vous aurez saisi l'idée...
Remettre en question de manière péremptoire les profs qui passent du temps à travailler chez eux en disant que c'est de leur faute, qu'ils s'organisent mal ou donnent trop de devoir, c'est choquant (ce qui ne veut pas dire que cela n'existe pas, mais on ne peut pas généraliser ainsi !)

L'efficacité quand on est face à son travail (le fait de faire plus de choses en moins de temps) dépend notamment de la condition physique, et là, il y a des injustices entre chacun mais on n'y peut rien, en revanche dire que les profs manquent d'organisation (ou donnent trop de devoirs), parce que là c'est les accuser clairement et dire que c'est de leur faute !


+1 sans compter les edt qui ne permettent pas de bosser aussi sur place lorsqu'ils sont compacts et donc sans trou.
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Méthodes et temps de travail

par ProvençalLeGaulois le Lun 7 Aoû 2017 - 0:11
Je ne comprends pas l'argument de l'edt compact.
Pour beaucoup, si l'on croit les nombreux fils qui ressortent chaque année, c'est un avantage.

Elaina n'a pas dit que tout devait se faire sur place mais que ceux qui prétendaient travailler H24 ont un problème d'efficacité et d'organisation.
Que vous travailliez de 8h à 17h en faisant tout sur place pendant vos heures de trou ou de 8h à 12h au collège en assurant vos cours puis l'après-midi de 14h à 17h chez vous parce que vous avez un edt compact, cela revient au même question efficacité.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Dadoo33 le Lun 7 Aoû 2017 - 0:57
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je ne comprends pas l'argument de l'edt compact.
Pour beaucoup, si l'on croit les nombreux fils qui ressortent chaque année, c'est un avantage.

Elaina n'a pas dit que tout devait se faire sur place mais que ceux qui prétendaient travailler H24 ont un problème d'efficacité et d'organisation.
Que vous travailliez de 8h à 17h en faisant tout sur place pendant vos heures de trou ou de 8h à 12h au collège en assurant vos cours puis l'après-midi de 14h à 17h chez vous parce que vous avez un edt compact, cela revient au même question efficacité.

Bah cela ne l'a pas été pour moi. Un edt sans trou, pas génial avec du 8h30-17h30. Je ne bossais pas les jeudis mais pour des raisons de santé.
Je restais au lycée mais en général pour faire des photocopies. Je corrigeais mais pas comme je le souhaitais, ce qui n'était pas le cas l'année précédente alors que j'avais toujours une journée libérée.
Et ce n'est pas un pb d'organisation vu que je le suis un peu "trop" ni un pb de "trop de devoirs".


Encore une fois, comme l'a dit Simone, ce sont les expressions employées par Elaïna qui peuvent "choquer".

Il faut juste tenir compte de certaines situations et de certaines conditions de travail et ne pas être aussi catégorique.
Mais bizarre comme je le suis, sur le fond, je trouve que vous avez tous raison
Voilà tout!


avatar
roxanne
Devin

Re: Méthodes et temps de travail

par roxanne le Lun 7 Aoû 2017 - 10:08
@Elaïna a écrit:Une passante, juste pour préciser, mes deux parents étaient professeurs de lettres classiques (père agrégé mère certifiée)

Curieusement, mon père passait beaucoup moins de temps sur ses cours et ses copies - même métier pourtant ! je pense très sérieusement qu'il se faisait bien plus confiance (au bout d'un moment, faut pas déconner, qui sait plus de choses sur la littérature baroque, les 1eL ou l'agrégé de lettres ?) et qu'il se posait beaucoup moins de questions

Pour cela je tiens de lui : c'est peut-être de l'orgueil mal placé, mais j'estime qu'à mon niveau d'études et au bout de quelques années d'enseignement, je sais assez de trucs pour tenir la route du point de vue scientifique, et je sais évaluer une copie à sa valeur (j'ai fait le test avec des collègues : je mets beaucoup moins de temps à corriger que pas mal d'entre eux, et pourtant on met quasiment les mêmes notes, ce n'est pas par l'opération du Saint-Esprit quand même)

J'ai infiniment d'autres choses à apprendre mais pour le plus chronophage (les copies et les prépas de cours), je cherche à m'épargner tant que je peux, justement parce que je m'estime trop peu payée pour y passer mes soirées et mes we

(après, pour certains collègues, je suis persuadée qu'il s'agit d'une posture, la même que certains collègues de mon mari qui placent opportunément dans la conversation qu'ils bossaient encore hier à 22h : s'ils ne montrent pas qu'ils bossent comme des tarés, ils se sentent comme des sous-hommes)

Après évidemment, l'HG est plus facile à enseigner que les lettres mais je suis loin d'avoir une intelligence supérieure, et je suis vite fatiguée : le soir, j'ai besoin de glander ! histoire d'éviter justement les maladies et les jours de carence !
Je suis assez d'accord avec ça. J'ai une collègue qui du 1e septembre au 30 juin est débordée, au bord de l'implosion selon ses termes. Bon. Elle met 6 heures pour faire une synthèse de classe par exemple. Mais certains collègues par complexe peut-être, par posture aussi en font des tonnes. Et je rejoins Elaïna sur le salaire.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Madame_Prof le Lun 7 Aoû 2017 - 10:37
Elaïna a peut-être mal choisi ses termes (elle clame souvent ici qu'elle ne ramène pas de boulot à la maison ou peu parce qu'elle est bien organisée, et elle énonce aussi souvent des choses qui me font doucement sourire quand elle parle des mutations, qu'elle voit aussi à travers son propre prisme...) C'est maladroit, mais je ne crois pas pour autant qu'elle ait voulu critiquer et cataloguer de nombreux collègues. Quant à toi Une passante, tu insistes de nombreuses fois sur la différence entre disciplines (les lettres étant bien évidemment celle qui nécessite le plus de temps de travail, selon toi, ce qui est tout aussi agaçant à lire). 

En vrai, cela dépend de multiples facteurs, cités plus haut pour certains. Parfois, le taux horaire est plus faible, mais le nombre de niveaux et de classes démultiplié. On ne peut pas nier non plus qu'un certifié ait sans doute un peu plus de boulot qu'un agrégé. Et puis, il y a des aspects auxquels on ne pense pas : la vitesse de lecture, la vitesse de traitement des infos, la vitesse d'écriture, etc. J'ai une copine dyslexique sévère depuis toujours, ben oui elle a besoin de plus de temps que moi pour faire la même chose, et ce n'est nullement un problème d'organisation. Et puis, selon les élèves qu'on a, on peut avoir encore de l'énergie le soir, ou pas... 

En ce qui me concerne, je constate surtout une variabilité selon les périodes. Je ne fais quasiment rien pendant les vacances, donc je compense par ailleurs pendant l'année. Je passe la plupart de mes soirées à récupérer de mes journées et donc je travaille souvent une partie du WE mais cela ne me dérange pas (je m'organiserai probablement autrement si un jour j'ai une vie de famille, c'est fou comme je trouvais l'énergie pour tout faire en semaine quand je partais voir mon ex tous les WE en province). TZR sur deux établissements depuis 4 ans, le travail sur place, je n'y ai jamais compté (de plus, j'utilise un ordi en bon état de fonctionnement, un scanner et une imprimante, pour préparer mes cours). Je rejoins Dadoo sur ce qui concerne les conditions de travail donc. Les corrections, certains n'en sortent pas, mais font franchement trop d'évaluations (quand je vois des carnets de notes en lettres ou en langues avec 15 notes par trimestre au collège, je plains les collègues, et du côté des élèves cela ne change rien). Ce qui est certain, c'est que le boulot ne doit PAS empiéter sur la vie personnelle, sur la santé, etc. Surtout pas pour un tel salaire en effet. Quand on a compris ça, on se met un peu moins la pression et on vit mieux la lecture de tels messages sur le forum...

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Elyas le Lun 7 Aoû 2017 - 10:43
Pour la conception des cours, il y a aussi des différences entre les gens. Certains se mettent dans leur siège devant le bureau et font tout de A à Z, ce qui prend du temps. Ils ont besoin de se poser et de calme. D'autres, quand ils se mettent au bureau, ils font leur cours en 10-20 mn, montre en main. Ces derniers, en fait, ont préparé leur cours en marchant, en faisant leurs courses, bref lors de leurs phases de déplacement et de corvée ménagère. Quand ils arrivent devant le bureau, c'est juste de la mise en forme.

On a eu ce débat une fois entre collègues et il y avait une incompréhension entre deux personnes n’œuvrant pas de la même façon. Cela s'est détendu en expliquant les phases. Nous ne sommes pas tous identiques.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Madame_Prof le Lun 7 Aoû 2017 - 10:47
@Elyas a écrit:Pour la conception des cours, il y a aussi des différences entre les gens. Certains se mettent dans leur siège devant le bureau et font tout de A à Z, ce qui prend du temps. Ils ont besoin de se poser et de calme. D'autres, quand ils se mettent au bureau, ils font leur cours en 10-20 mn, montre en main. Ces derniers, en fait, ont préparé leur cours en marchant, en faisant leurs courses, bref lors de leurs phases de déplacement et de corvée ménagère. Quand ils arrivent devant le bureau, c'est juste de la mise en forme.

On a eu ce débat une fois entre collègues et il y avait une incompréhension entre deux personnes n’œuvrant pas de la même façon. Cela s'est détendu en expliquant les phases. Nous ne sommes pas tous identiques.

Voilà. 

Mais, on sent bien que certains "souffrent" en lisant des propos comme ceux d'Elaïna (alors que, je ne les partage pas, mais je ne me sens pas plus offusquée que cela, je m'en fiche). Et, c'est ça à mon avis qui est inquiétant. La pression qu'on nous met sur les épaules (celle de la société, du système hiérarchique, etc.) J'ai toujours considéré que je n'avais de comptes à rendre qu'à mes élèves. Toute personne ici qui a une conscience professionnelle fait bien son travail et remplit sa mission première auprès des élèves, peu importe comme il / elle s'organise. Pour autant, on peut y réfléchir à sa propre organisation, je le fais souvent. 

Bref, c'est les vacances, détendez-vous 

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Nadejda
Monarque

Re: Méthodes et temps de travail

par Nadejda le Lun 7 Aoû 2017 - 10:56
Juste une précision pour le nombre de notes en français au collège (en lycée c'est assez différent) : quand on doit évaluer la grammaire, la conjugaison, l'orthographe (par des dictées régulières), les lectures effectuées hors cours (sous la forme d'une restitution classique ou d'une manière un peu plus "ludique"), les différents travaux d'écriture (écrit d'invention, paragraphes argumentés en 3e), les travaux d'analyse sur des textes (questions ou autres), les récitations, d'éventuels travaux à l'oral, ça fait très vite monter le nombre de notes, même en faisant une moyenne de plusieurs petits contrôles portant sur une même "sous-discipline" (conjugaison, dictées...). Et, à moins de négliger certains aspects de la matière, on ne peut pas faire autrement. Donc je corrige beaucoup aussi mais j'essaie de m'arranger pour corriger le plus possible en semaine dans la journée ; je corrige rarement le soir, sauf le vendredi soir où j'essaie de préparer le plus possible la semaine suivante afin de passer un week-end serein.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Madame_Prof le Lun 7 Aoû 2017 - 11:01
@Nadejda a écrit:Juste une précision pour le nombre de notes en français au collège (en lycée c'est assez différent) : quand on doit évaluer la grammaire, la conjugaison, l'orthographe (par des dictées régulières), les lectures effectuées hors cours (sous la forme d'une restitution classique ou d'une manière un peu plus "ludique"), les différents travaux d'écriture (écrit d'invention, paragraphes argumentés en 3e), les travaux d'analyse sur des textes (questions ou autres), les récitations, d'éventuels travaux à l'oral, ça fait très vite monter le nombre de notes, même en faisant une moyenne de plusieurs petits contrôles portant sur une même "sous-discipline" (conjugaison, dictées...). Et, à moins de négliger certains aspects de la matière, on ne peut pas faire autrement. Donc je corrige beaucoup aussi mais j'essaie de m'arranger pour corriger le plus possible en semaine dans la journée ; je corrige rarement le soir, sauf le vendredi soir où j'essaie de préparer le plus possible la semaine suivante afin de passer un week-end serein.

Evaluer n'est pas noter. Je comprends bien tout cela, et c'est à mes yeux un peu "compensé" (sûrement pas suffisamment) par le fait que vous ayez un fort taux horaire et peu de classes, mais de là à avoir 15 notes ou plus par trimestre et à passer tout son temps à corriger, cela me paraît excessif... Je parle des collègues qui passent leur temps à corriger, qui s'en plaignent, et des élèves qui ont tellement de notes qu'ils ne savent plus à quoi cela correspond et ce sur quoi ils doivent progresser.

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par User24373 le Lun 7 Aoû 2017 - 11:06
Alors personnellement,  ce qui me dérange profondément ce sont les jugements des uns et des autres. Quand bien même on voudrait passer la moitié de la nuit et le week end à bosser,  je ne vois pas ce qui autoriserait les collègues à faire des remarques comme j'ai pu en lire ici. Et de la même manière, je ne vois pas ce qui nous autoriserait à descendre un collègue qui recycle ses cours et ses évaluations d'année en année.
On est tous assez grand pour décider de travailler comme on le souhaite. C'est quand même fou ça !
On ne doit rien à personne.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Madame_Prof le Lun 7 Aoû 2017 - 11:14
simone43 a écrit:Alors personnellement,  ce qui me dérange profondément ce sont les jugements des uns et des autres. Quand bien même on voudrait passer la moitié de la nuit et le week end à bosser,  je ne vois pas ce qui autoriserait les collègues à faire des remarques comme j'ai pu en lire ici. Et de la même manière, je ne vois pas ce qui nous autoriserait à descendre un collègue qui recycle ses cours et ses évaluations d'année en année.
On est tous assez grand pour décider de travailler comme on le souhaite. C'est quand même fou ça !
On ne doit rien à personne.

C'est juste logique et normal, sur un FORUM, que chacun donne son avis, parfois maladroitement. Ne le prennent mal et comme des jugements que certains, et comme je le disais, c'est bien dommage (et inquiétant parfois). La forme est parfois maladroite, mais personne n'a visé personne d'autre en particulier, et personne non plus n'a dit que certains faisaient mal leur travail.

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Elyas le Lun 7 Aoû 2017 - 11:20
Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par User24373 le Lun 7 Aoû 2017 - 11:22
(À madame prof)Certaines expressions qui ont déjà été relevées,  n'apportent rien. Ce sont ces maladresses-là qui heurtent.  On peut effectivement échanger sur les méthodes de travail sans pour autant chercher à descendre ceux qui ne font pas comme nous.
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par User24373 le Lun 7 Aoû 2017 - 11:27
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je suis incapable de me lever très tôt pour travailler.
Je ne travaille jamais chez moi : j'en suis incapable et je n'ai jamais réussi à le faire.
Du coup, je travaille beaucoup au collège, je reste après mes heures de cours, dans l'un des petits bureaux de la sdp (je n'ai pas salle fixe). Parfois, je vais au collège sur ma matinée de libre (en fin de matinée quand même).
Je peux passer des mercredis et des samedis après midi dans un café à corriger les copies.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Madame_Prof le Lun 7 Aoû 2017 - 11:33
Oui, Simone, on peut y mettre les formes en écrivant...

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Méthodes et temps de travail

par Daphné le Lun 7 Aoû 2017 - 12:23
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je faisais pareil. Après une journée de cours fatigante, je n'avais pas le courage de bosser le soir, je préférais me lever le matin à 5h voire même 4h et travailler tranquille quand tout le monde dormait en sirotant mon thé. En forme à et horaire matinal, j'abattais bien plus de travail, rapidement, que le soir.
Entre ça, les corrections pendant les trous et la pause midi deux, le mercredi et un peu le WE quand le papa s'occupait des enfants, je pouvais me détendre le soir en famille et m'occuper d'eux.
En collège ça ne posait pas de problème.
En lycée c'est différent. Mais j'ai été peu en lycée, et sans enfants, donc on a un rythme différent.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par totoro le Lun 7 Aoû 2017 - 12:50
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je corrige souvent entre 4 et 7 h le matin, même les copies de bac (je n'avais plus cours à ce moment-là). Je ne suis pas particulièrement matinale, mais au moins à cette heure-là, je n'ai personne pour me déranger, pas de tentations TV ou internet... Je ne le fais que pour les copies, la préparation de cours me demande moins de concentration.

_________________
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Méthodes et temps de travail

par Isis39 le Lun 7 Aoû 2017 - 13:22
simone43 a écrit:
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je suis incapable de me lever très tôt pour travailler.
Je ne travaille jamais chez moi : j'en suis incapable et je n'ai jamais réussi à le faire.
Du coup, je travaille beaucoup au collège,  je reste après mes heures de cours,  dans l'un des petits bureaux de la sdp (je n'ai pas salle fixe). Parfois,  je vais au collège sur ma matinée de libre (en fin de matinée quand même).
Je peux passer des mercredis et des samedis après midi dans un café à corriger les copies.

Même pour tes préparations de cours tu ne travailles pas chez toi ?
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par Une passante le Lun 7 Aoû 2017 - 13:47
Ce sont en effet les jugements et les expressions qui heurtent.
Les fonctionnements de chacun sont différents, et si j'insiste aussi sur les différences entre les disciplines, c'est parce qu'elles existent ! Mais tout comme il y a des différences entre les services, les établissements, les emplois du temps, l'endurance au travail (certains peuvent bosser 4 heures non stop alors que d'autres auront besoin de pauses, par exemple).
J'ai du mal à voir qu'on porte un jugement sur quelqu'un alors que ce qui lui est reproché ne dépend pas forcément de lui.
Contenu sponsorisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum