Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par Une passante le Lun 7 Aoû 2017 - 13:47
Ce sont en effet les jugements et les expressions qui heurtent.
Les fonctionnements de chacun sont différents, et si j'insiste aussi sur les différences entre les disciplines, c'est parce qu'elles existent ! Mais tout comme il y a des différences entre les services, les établissements, les emplois du temps, l'endurance au travail (certains peuvent bosser 4 heures non stop alors que d'autres auront besoin de pauses, par exemple).
J'ai du mal à voir qu'on porte un jugement sur quelqu'un alors que ce qui lui est reproché ne dépend pas forcément de lui.
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 13:49
@Isis39 a écrit:
@simone43 a écrit:
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je suis incapable de me lever très tôt pour travailler.
Je ne travaille jamais chez moi : j'en suis incapable et je n'ai jamais réussi à le faire.
Du coup, je travaille beaucoup au collège,  je reste après mes heures de cours,  dans l'un des petits bureaux de la sdp (je n'ai pas salle fixe). Parfois,  je vais au collège sur ma matinée de libre (en fin de matinée quand même).
Je peux passer des mercredis et des samedis après midi dans un café à corriger les copies.

Même pour tes préparations de cours tu ne travailles pas chez toi ?

Non, Isis, j'ai vraiment beaucoup de mal à me concentrer. Je peux préparer, très inefficaccement, mes progressions, je peux lire mais pas me mettre véritablement au travail.
Paradoxalement, les endroits où j'arrive le mieux à me concentrer sont les cafés.
Alors je travaille beaucoup au collège après les heures de cours, et dans les cafés pour le reste.
Ce n'est pas terrible,entre autres parce que les cafés nécessitent une consommation (pas terrible pour le porte-monnaie ni pour la ligne), mais je n'arrive pas à faire autrement.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Méthodes et temps de travail

par Isis39 le Lun 7 Aoû 2017 - 17:04
@simone43 a écrit:
@Isis39 a écrit:
@simone43 a écrit:
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Je suis incapable de me lever très tôt pour travailler.
Je ne travaille jamais chez moi : j'en suis incapable et je n'ai jamais réussi à le faire.
Du coup, je travaille beaucoup au collège,  je reste après mes heures de cours,  dans l'un des petits bureaux de la sdp (je n'ai pas salle fixe). Parfois,  je vais au collège sur ma matinée de libre (en fin de matinée quand même).
Je peux passer des mercredis et des samedis après midi dans un café à corriger les copies.



Même pour tes préparations de cours tu ne travailles pas chez toi ?

Non,  Isis, j'ai vraiment beaucoup de mal à me concentrer. Je peux préparer, très inefficaccement, mes progressions,  je peux lire mais pas me mettre véritablement au travail.
Paradoxalement,  les endroits où j'arrive le mieux à me concentrer sont les cafés.
Alors je travaille beaucoup au collège après les heures de cours, et dans les cafés pour le reste.
Ce n'est pas terrible,entre autres parce que les cafés nécessitent une consommation (pas terrible pour le porte-monnaie ni pour la ligne), mais je n'arrive pas à faire autrement.

Je ne sais pas dans quelle matière tu es mais moi j'ai besoin de mes livres et des manuels, sans parler d'Internet pour préparer mes cours. Alors un peu compliqué de faire ça dans un café !
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 19:13
J'enseigne le français, Isis. Je m'organise et j'essaie de prévoir les livres et manuels dont j'aurai besoin. Je n'utilise pas beaucoup Internet, ou alors pour une recherche très précise,  dans ce cas,  j'ai mon téléphone ou je peux le faire de chez moi ( je suis capable de faire des recherches chez moi).
Ceci dit, en période scolaire,  je travaille beaucoup au collège,  où j'ai accès à tous mes manuels et bouquins.
Par contre, au bout d'un moment,  j'ai besoin d'un ordinateur pour taper mes cours, soit j'embarque le mien au café,  soit je le fais au collège.
Je me doute que mon organisation ne conviendrait pas à tout le monde. Pour ma part,  j'ai toujours fonctionné comme ça,  y compris en tant qu'étudiante,  au lycée j'allais au CDI ou à la bibliothèque municipale.
Je m'en sors très bien,  j'ai très bien réussi mes études et mes cours tiennent la route (de l'avis des personnes qui les ont vus : tutrice,  inspecteurs).
P. S. : Je n'utilise pas vraiment les manuels ou alors pour les textes je travaille à partir des photocopies.


Dernière édition par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 19:47, édité 1 fois

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Méthodes et temps de travail

par Isis39 le Lun 7 Aoû 2017 - 19:45
Tu as les bouquins qu'il te faut dans ton collège ? Tu as bien de la chance. En HG le CDI n'a que des livres niveau collège. Rien d'universitaire, donc...
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 19:49
Oui, toutes les séries y sont, tout ce que je fais lire aux élèves pour le reste je les prends de chez moi.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Méthodes et temps de travail

par Isis39 le Lun 7 Aoû 2017 - 20:15
En HG on a besoin de documentation qu'on ne trouve pas dans un CDI de collège.
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 20:32
C'est le cas pour le français également, c'est pour cela que "j'embarque des livres de chez moi", comme je l'écrivais plus haut.

Ce sont mes méthodes, elles ne sont pas parfaites mais elles me permettent de travailler, elles me conviennent.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Méthodes et temps de travail

par *Fifi* le Lun 7 Aoû 2017 - 20:32
@ProvençalLeGaulois a écrit:Ben le manque d'organisation, c'est un problème d'efficacité, et l'organisation, ça s'apprend, comme beaucoup de choses.

Et je comprends ce qu'elle veut dire par syndrome de Stockholm. À force de s'entendre dire que les profs ne travaillent que 18h par semaine, certains tombent dans l'excès inverse en travaillant plus que de raison ou en prétendant le faire (tous les soirs, tous les week-ends, toutes les vacances, etc).

Je pense qu'il n'y a pas que le syndrome de Stockholm mais aussi le fait qu'on ait un travail sans heure fixe. C'est un luxe - chacun peut s'adapter, travailler le matin, le soir, dans un café ou son lit-, mais aussi un piège si on a du mal à se mettre des limites, si on veut toujours refaire car ce n'est pas parfait, si on en vient à passer des heures sur la mise en page. Et puis, si on aime préparer des cours, on peut ne pas vouloir compter ses heures et aimer que ce soit bien préparé / bien mis en page.
Personnellement, tout à changé en ayant un enfant. Tout, y compris les heures / lieux où je peux travailler.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Méthodes et temps de travail

par simone43 le Lun 7 Aoû 2017 - 20:37
Est-ce qu'on ne devrait pas ouvrir un fil sur les méthodes de travail ? Parce que là, ça fait un moment qu'on s'éloigne du sujet : "jour de carence"...

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Méthodes et temps de travail

par *Fifi* le Lun 7 Aoû 2017 - 21:01
Discussion issue du topic sur le jour de carence.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Méthodes et temps de travail

par Fenrir le Lun 7 Aoû 2017 - 23:16
Pendant très longtemps, je me suis senti mal à l'aise par rapport aux forcené du boulots. Au delà des spécificités propres à chaque matière s'entend. Je me disais que je devais mal faire mon travail puisque je ne passe ni mes soirées, ni mes week-end à bosser. Certains collègues me faisaient même des remarques acerbes.

Et puis j'ai arrêté. Finalement, je suis assez d'accord avec Elaïna. Nonobstant le vocabulaire utilisé peut-être.

Mon travail est fait correctement, j'ai bien quelques coups de bourre, mais rien d'insurmontable, j'ai du temps pour moi, et je méprise cordialement ceux qui me regardent de travers parce que j'ose dire que je n'ai pas bossé du week-end.

Encore une fois j'ai l'impression que tout le monde campe sur ses positions et se sent agressé au moindre message. Oui il y a des feignants, et oui il y a des collègues qui manquent d'organisation et qui se prennent la tête pour des broutilles chronophages. C'est quand même pas compliqué que de le constater et de l'admettre.

Personnellement (je parie trois kopecks que je vais me faire admonester pour jugement), j'ai du mal à comprendre pourquoi refaire complétement un cours qui marche, pourquoi refaire un sujet de contrôle s'il permet une évaluation efficace, pourquoi passer 2h sur une synthèse de classe ou pour remplir des bulletins, pourquoi se trimbaler un sac de plusieurs paquets de copies à la maisons alors qu'on sait très bien qu'on ne pourra en corriger qu'un ( je corrige au collège, mais j'ai des collègues qui s'en plaignent, des copies bien sûr). Et pour pallier certaines critiques, une bonne partie de ses remarques ont, ou ont pu, s'appliquer à des collègues de ma matière à la situation personnelle bien plus simple.
à lire plus tard:
J'ai déjà un top 3 des réponses qui pourront m'être faites concernant cette fin de message

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Dadoo33 le Lun 7 Aoû 2017 - 23:28
Pourquoi te ferais-tu tondre en place publique pour tes propos?  abi On dit enfin , moi je dis, qu'on ne nie pas que les collègues décrits par  Elaïna et toi existent, je dis juste qu'il faut tenir compte aussi des situations et des conditions de chacun et qu'il ne faut pas être aussi catégorique. Voilà tout Wink

Et comme je l'ai déjà dit, nous avons tous raison sur le fond. Wink




Dernière édition par Dadoo33 le Mar 8 Aoû 2017 - 9:46, édité 1 fois
avatar
celestemalaby
Niveau 4

Re: Méthodes et temps de travail

par celestemalaby le Lun 7 Aoû 2017 - 23:39
@Fenrir a écrit:
Encore une fois j'ai l'impression que tout le monde campe sur ses positions et se sent agressé au moindre message. Oui il y a des feignants, et oui il y a des collègues qui manquent d'organisation et qui se prennent la tête pour des broutilles chronophages. C'est quand même pas compliqué que de le constater et de l'admettre.

Tout à fait d'accord ! Personnellement je ne rentre plus dans ce genre de débat avec les collègues depuis longtemps pour cette raison.
Et ce comportement n'existe pas que dans l'EN ! Sans parler des remarques sexistes que j'ai pu entendre en salle des profs ou dans mon ancien boulot concernant l'organisation de certains ou certaines...

Personnellement, j'adore mon métier et quand je m'emballe je peux travailler des heures sur un sujet sans me lasser. Mais cela reste mon métier et ne doit ni empiéter sur ma vie personnelle ni sur mes loisirs. Il me suffit de penser à cela pour faire la part des choses.


_________________
2017 - 2018 T1 TZR (lycée)
2016 - 2017 Stagiaire mi-temps 2de et 1STMG
2014 - 2016 Contractuelle (lycées)
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Méthodes et temps de travail

par Marcelle Duchamp le Mar 8 Aoû 2017 - 0:35
Si je puis me permettre de mettre mon grain de sel, je me suis posée cette question qd j'étais à la fac et en avais parlé a mon psy. Je me sentais illégitime de recevoir des bonnes notes en TD et ds mes ateliers de pratique qd je voyais des copains trimer et ne pas y arriver. Et mon psy m'a fait cette réflexion tres juste: je travaille H24. Mon cerveau se focalise sur une tache et j'y réfléchis bcp inconsciemment en cuisinant, en me douchant, en prenant les transports etc... Du coup, qd j'ai besoin de passer à l'écrit, j'ai déjà débroussaillé mon sujet et me concentre sur l'essentiel, là où d'autres vont entamer la réflexion.
Qd je conçois mes séquences, j'ai cette sorte d'automatisme qui s'est mis en place, je pars d'un mot, d'une idée ou d'un artiste et progressivement tout s'est ramifié ds mon esprit.
Ça fait mnt des années que je fonctionne comme ça et je ne me sens plus illégitime et je sais que c'est efficace.

Édit: je n'avais pas vu qu'Elyas avait proposé ma vision des choses plus haut
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Méthodes et temps de travail

par MelanieSLB le Mar 8 Aoû 2017 - 8:16
@Fenrir a écrit:
Personnellement (je parie trois kopecks que je vais me faire admonester pour jugement), j'ai du mal à comprendre pourquoi refaire complétement un cours qui marche, pourquoi refaire un sujet de contrôle s'il permet une évaluation efficace, pourquoi passer 2h sur une synthèse de classe ou pour remplir des bulletins, pourquoi se trimbaler un sac de plusieurs paquets de copies à la maisons alors qu'on sait très bien qu'on ne pourra en corriger qu'un ( je corrige au collège, mais j'ai des collègues qui s'en plaignent, des copies bien sûr).

Tu peux remplir des bulletins de 5 classes de 36 élèves en moins de 2 heures, toi? T'en as de la chance! Parce que même en étant efficace et en ne réfléchissant pas 15 ans pour chaque appréciation, je mets un certain temps (si on compte une minute par élève, ce qui ne me paraît pas aberrant, le temps de vérifier la photo -j'ai toujours beaucoup de doublons de prénoms dans une même classe-, de jeter un œil sur les notes pour être sûr de ne pas faire de bourde et le temps de taper l'appréciation - 1 min 30 est d'ailleurs plus probable-, ça fait déjà 3 heures).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Méthodes et temps de travail

par Elyas le Mar 8 Aoû 2017 - 8:23
J'ai trois moments de travail :

- la maison : mise en forme des évaluations et des cours + lectures. C'est très rapide. Je le fais souvent tôt le matin, quand je suis le seul humain éveillé de la maison.
- le collège : correction de copies et paperasse administrative + logistique photocopies.
- mes trajets : je réfléchis à mes cours/programmations/progressions, les structures, les organise.

J'essaie vraiment d'avoir le moins de temps de travail possible à la maison. Je demande à avoir des heures de trou pour cela. Cette année, 0 heure de trous. Les enfants m'ont dit que je travaillais tout le temps (année très dure avec les nouveaux programmes). L'an prochain, il est hors de question d'avoir la même remarque.
avatar
simone43
Neoprof expérimenté

Re: Méthodes et temps de travail

par simone43 le Mar 8 Aoû 2017 - 8:48
@Fenrir a écrit:Pendant très longtemps, je me suis senti mal à l'aise par rapport aux forcené du boulots. Au delà des spécificités propres à chaque matière s'entend. Je me disais que je devais mal faire mon travail puisque je ne passe ni mes soirées, ni mes week-end à bosser. Certains collègues me faisaient même des remarques acerbes.

Et puis j'ai arrêté. Finalement, je suis assez d'accord avec Elaïna. Nonobstant le vocabulaire utilisé peut-être.

Mon travail est fait correctement, j'ai bien quelques coups de bourre, mais rien d'insurmontable, j'ai du temps pour moi, et je méprise cordialement ceux qui me regardent de travers parce que j'ose dire que je n'ai pas bossé du week-end.

Encore une fois j'ai l'impression que tout le monde campe sur ses positions et se sent agressé au moindre message. Oui il y a des feignants, et oui il y a des collègues qui manquent d'organisation et qui se prennent la tête pour des broutilles chronophages. C'est quand même pas compliqué que de le constater et de l'admettre.

Personnellement (je parie trois kopecks que je vais me faire admonester pour jugement), j'ai du mal à comprendre pourquoi refaire complétement un cours qui marche, pourquoi refaire un sujet de contrôle s'il permet une évaluation efficace, pourquoi passer 2h sur une synthèse de classe ou pour remplir des bulletins, pourquoi se trimbaler un sac de plusieurs paquets de copies à la maisons alors qu'on sait très bien qu'on ne pourra en corriger qu'un ( je corrige au collège, mais j'ai des collègues qui s'en plaignent, des copies bien sûr). Et pour pallier certaines critiques, une bonne partie de ses remarques ont, ou ont pu, s'appliquer à des collègues de ma  matière à la situation personnelle bien plus simple.
à lire plus tard:
J'ai déjà un top 3 des réponses qui pourront m'être faites concernant cette fin de message

Pour ma part, ça change pas mal de choses.
Pour le reste, tu peux ne pas préparer tes cours du tout, te contenter d'une évaluation par trimestre, ça ne me dérange pas absolument : je ne suis pas ton inspectrice.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
angelxxx
Niveau 9

Re: Méthodes et temps de travail

par angelxxx le Mar 8 Aoû 2017 - 8:54
@Marcelle Duchamp a écrit:Si je puis me permettre de mettre mon grain de sel, je me suis posée cette question qd j'étais à la fac et en avais parlé a mon psy. Je me sentais illégitime de recevoir des bonnes notes en TD et ds mes ateliers de pratique qd je voyais des copains trimer et ne pas y arriver. Et mon psy m'a fait cette réflexion tres juste: je travaille H24. Mon cerveau se focalise sur une tache et j'y réfléchis bcp inconsciemment en cuisinant, en me douchant, en prenant les transports etc... Du coup, qd j'ai besoin de passer à l'écrit, j'ai déjà débroussaillé mon sujet et me concentre sur l'essentiel, là où d'autres vont entamer la réflexion.
Qd je conçois mes séquences, j'ai cette sorte d'automatisme qui s'est mis en place, je pars d'un mot, d'une idée ou d'un artiste et progressivement tout s'est ramifié ds mon esprit.
Ça fait mnt des années que je fonctionne comme ça et je ne me sens plus illégitime et je sais que c'est efficace.

Édit: je n'avais pas vu qu'Elyas avait proposé ma vision des choses plus haut

Je n'aurais pas pu le formuler si bien !
C'est exactement cela, quand je commence à écrire, je sais directement comment tout va s’enchaîner, je connais les grandes lignes, bref, il me reste à fignoler.
Je ne travaille qu'au collège et dans le train. Si je ramène du travail à la maison c'est que j'ai mal géré mon temps. La pause méridienne dure 1h30. Certains collègues adorent glander à ce moment là. Moi ça me va bien un petit moment, mais pas 1h30 : du coup j'en profite pour travailler, parce que je préfère être avec ma femme et mon fils que de rien faire avec mes collègues.
Le seul moment où j'ai du mal c'est les bulletins. Ecrire environ 300 remarques ça prend un sacré temps !

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
e1654d
Niveau 6

Re: Méthodes et temps de travail

par e1654d le Mar 8 Aoû 2017 - 9:06
La première année, je mettais énormément de temps à corriger mes copies (je mettais une note, la corrigeais, refaisais mon barème, etc.) ainsi qu'à remplir les appréciations des bulletins (j'ai plus de 200 élèves et il y en a certains que je ne vois pas en TP mais seulement en cours magistral ; autant dire que je ne les connais qu'au travers de leurs copies de DS).

Maintenant je corrige avec mon ordinateur sans écrire aucune note sur les copies (juste des remarques quand il y a lieu). Ça me permet de changer mes notes en cours de route si besoin sans avoir à changer physiquement sur les copies et surtout d'ajuster mon barème comme je veux. Également, comme je n'écris rien sur la copie pour une réponse entièrement juste ou entièrement fausse, je vais plus vite.

Surtout, j'écris l'appréciation générale de la copie sur ordinateur aussi (puis j'imprime une fiche élève avec les notes et tout). Cela me permet, au moment des bulletins, d'avoir de façon automatique un premier jet d'appréciation par la concaténation des appréciations des copies du semestre. Ensuite je fais une passe sur chacune mais essentiellement rédactionnelle : je supprime les redites, je lisse les aspects contradictoires, etc.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Méthodes et temps de travail

par Verdurette le Mar 8 Aoû 2017 - 9:10
@Elyas a écrit:Personnellement, j'ai beaucoup bossé cette année entre 5h et 7h du matin. On pourrait me dire que je suis complètement allumé ou désorganisé. Il se trouve que je me lève à 5h du matin et que le soir, après 22h, il n'y a plus d'Elyas qui fonctionne. De plus, quand je rentre du boulot, je m'occupe de ma vie personnelle avec ma femme et mes enfants (les devoirs, les jeux, les discussions, la cuisine, bref la vie). Donc, ce créneau est parfait pour moi, je suis un gros matinal.

Nous ne sommes pas les plus nombreux statistiquement, parait-il, mais pour moi c'est exactement la même chose. Tôt le matin, je suis productive et pleine de ressources. Le soir une chiffe molle.
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Méthodes et temps de travail

par Fenrir le Mar 8 Aoû 2017 - 9:45
@MelanieSLB a écrit:Tu peux remplir des bulletins de 5 classes de 36 élèves en moins de 2 heures, toi?

Bien sûr que non. Je compare ce qui est comparable et je parlais d'une classe (de collège REP), même si ce n'était pas clair.

Je connais un collègue d'arts plastiques qui passe une dizaine de minute par classe et ses appréciations sont développées, il a plutôt intérêt vu qu'il a 20 classes.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Dadoo33 le Mar 8 Aoû 2017 - 9:49
@MelanieSLB a écrit:
@Fenrir a écrit:
Personnellement (je parie trois kopecks que je vais me faire admonester pour jugement), j'ai du mal à comprendre pourquoi refaire complétement un cours qui marche, pourquoi refaire un sujet de contrôle s'il permet une évaluation efficace, pourquoi passer 2h sur une synthèse de classe ou pour remplir des bulletins, pourquoi se trimbaler un sac de plusieurs paquets de copies à la maisons alors qu'on sait très bien qu'on ne pourra en corriger qu'un ( je corrige au collège, mais j'ai des collègues qui s'en plaignent, des copies bien sûr).

Tu peux remplir des bulletins de 5 classes de 36 élèves en moins de 2 heures, toi? T'en as de la chance! Parce que même en étant efficace et en ne réfléchissant pas 15 ans pour chaque appréciation, je mets un certain temps (si on compte une minute par élève, ce qui ne me paraît pas aberrant, le temps de vérifier la photo -j'ai toujours beaucoup de doublons de prénoms dans une même classe-, de jeter un œil sur les notes pour être sûr de ne pas faire de bourde et le temps de taper l'appréciation - 1 min 30 est d'ailleurs plus probable-, ça fait déjà 3 heures).



Et un cours marchant une année ne fonctionne pas toujours l'année suivante. J'ai dû refaire mes cours de 2de et de 1ère es, cette année, tant le niveau des classes étaient faibles... extrêmement faibles. Et ce n'est pas du zèle abi
avatar
BritLéty
Habitué du forum

Re: Méthodes et temps de travail

par BritLéty le Mar 8 Aoû 2017 - 10:14
Je travaille très peu à la maison car je ne peux pas travailler chez moi avec mes enfants.

Avant je travaillais énormément à la maison, tous les soirs, tous mes mercredis après-midi, voire mes dimanche entiers.

Mais maintenant, c'est fini.

travailler alors que mes enfants sont à côté à jouer, alors qu'il faut regarder la montre pour s'arrêter pour préparer le repas, leur faire la douche, ou autre: impossible.

Ca m'a forcée à revoir mes méthodes de travail. Je travaille essentiellement au collège, je ne ramène quasiment jamais de copies à la maison. Pour la préparation de cours, j'en fais un maximum au collège, parce que sinon c'est le soir après le coucher des enfants.
Le remplissage des bulletins, c'est le plus possible au collège: premièrement, parce qu'utiliser mon internet perso pour un truc administratif du boulot, ça me gonfle, deuxièmement parce que ma connection est un peu pourrie ( j'habite à la campagne )

Quand au temps passé pour la préparation des cours, j'avoue en vous lisant faire partie des gens qui font une grande partie de leurs cours en conduisant, en surveillant les élèves en éval', en faisant mes courses... Je crois que je ne peux pas arriver devant ma feuille blanche sans le moindre début d'idée déjà établie. Et je reprends - ou plutôt m'inspire - souvent de ce que j'ai fait les années précédentes, à part bien sûr pour les séquences qui n'ont pas fonctionné / qui m'ont soûlée ou qui commencent à me soûler. Ce qui ne m'empêche nullement de modifier 95% des documents des années précédentes, toujours un truc à rajouter, enlever, et / ou améliorer.
avatar
Cisil
Niveau 10

Re: Méthodes et temps de travail

par Cisil le Mar 8 Aoû 2017 - 10:21
Je prépare/retravaille mes progressions pour l'année pendant les vacances d'été, un peu chaque jour à mon rythme, de sorte à n'avoir plus que des ajustements à faire le moment venu et notamment pendant les petites vacances.
Pendant la semaine le reste de l'année, je  travaille essentiellement au collège -j'ai la chance d'avoir ma propre salle et d'être la seule à l'occuper- et je rentabilise chaque heure de trou pour corriger, remplir les bulletins, faire les photocopies, etc... Quel que soit mon edt, je suis chaque jour au collège de la première à la dernière heure y compris si j'ai une demi journée de libre. Et quand je suis à la bourre pour les corrections, je fais comme Elyas et Verdurette,  je bosse très tôt le matin.
Cette façon de faire me permet de démarrer l'année sereinement, en me disant que le plus gros est fait, et ainsi je profite de ma famille le soir en rentrant.

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Méthodes et temps de travail

par Zagara le Mar 8 Aoû 2017 - 10:26
J'ai pris l'habitude de m'aligner sur l'emploi du temps de mon conjoint : bosser de 7h30 à 16h du lundi au vendredi.
Vu qu'il est bien mieux payé que moi, je ne vois pas pourquoi je bosserais plus que lui.

Après, il y a des périodes de crunch time, notamment les grandes corrections, où je dépasse sur les soirées.
Contenu sponsorisé

Re: Méthodes et temps de travail

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum