Stress contractuel en Histoire-Géographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par BraRa le Mer 9 Aoû 2017 - 2:36

Bonjour à tous,
D'un côté je suis très stessé car j'ai peur de ne pas avoir de poste à la rentrée et de l'autre je suis excité à l'idée d'avoir des classes dans quelques semaines maintenant.
Bon, mon parcours est un peu chaotique. J'ai eu une licence d'histoire puis un master MEEF. J'ai tenté le CAPES une fois, j'ai éte admissible et les oraux m'ont tellement dégoûté que je n'ai pas voulu le repasser. Durant ma deuxième année de master MEEF j'ai éte contractuel durant 5 mois dans l'académie de Lyon. Mais mon expérience a été très mauvaise, je n'ai pas réussi à gérer ma classe, et beaucoup de gens s'en sont plaints, j'étais en difficulté. Je n'ai pas eu accès à l'évaluation de mon chef d'établissement mais elle n'a pas dû être bien brillante, la proviseur-adjoint voulait quelques semaines avant la fin de mon contrat que j'ai une inspection "conseil" mais finalement ça ne s'est pas fait. Mon contrat a pris fin en Avril et le rectorat ne m'a plus jamais appelé, j'étais certain d'avoir été blacklisté. En Juillet 2016 je suis parti vivre à l'étranger, j'y suis resté un an, où j'ai effectué plusieurs vacations au lycée français de la ville où j'étais. En Juin 2017, j'ai décidé de revenir en France, j'ai donc de nouveau postulé au sein de l'académie de Lyon et quelques jours plus tard un lycée pro m'a appelé pour un remplacement en lettres-histoire, je n'ai pas donné suite car c'était un mi-temps, mais ce qui me rassure c'est que malgré ma mauvaise expérience en 2016, le rectorat a de nouveau validé mon dossier pour l'année scolaire qui vient puisqu'un établissement m'a directement contacté. En tout cas, pour multiplier mes chances d'avoir un poste en Septembre, j'ai aussi postulé pour l'académie de Paris, Créteil et Versailles.

BraRa
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mer 9 Aoû 2017 - 3:10

Vu le bazar dans les rectorats, aucune chance pour qu'ils échangent entre-eux sur les prestations de leurs anciens contractuels... Il est donc probable qu'ils se rappellent de toi à Lyon, mais ailleurs je ne pense pas qu'ils te connaissent !

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 21:59

Bon, mon parcours est un peu chaotique. J'ai eu une licence d'histoire puis un master MEEF. J'ai tenté le CAPES une fois, j'ai éte admissible et les oraux m'ont tellement dégoûté que je n'ai pas voulu le repasser

Le statut de contractuel reste un statut des plus précaire avec un salaire bien en deçà d'un titulaire. Si tu souhaites enseigner... il faut passer le capes, à défaut, je ne vois pas en quoi le statut de contractuel pourra t'apporter quelque chose à moyen/long terme.
Donc il faut réfléchir et voir si tu es fait ou non pour l'enseignement puis si tu le souhaites.

tintin4444
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:12

@tintin4444 a écrit:
Bon, mon parcours est un peu chaotique. J'ai eu une licence d'histoire puis un master MEEF. J'ai tenté le CAPES une fois, j'ai éte admissible et les oraux m'ont tellement dégoûté que je n'ai pas voulu le repasser

Le statut de contractuel reste un statut des plus précaire avec un salaire bien en deçà d'un titulaire. Si tu souhaites enseigner... il faut passer le capes, à défaut, je ne vois pas en quoi le statut de contractuel pourra t'apporter quelque chose à moyen/long terme.
Donc il faut réfléchir et voir si tu es fait ou non pour l'enseignement puis si tu le souhaites.

Le statut est certes plus précaire mais pour le salaire il n'est pas toujours bien en deçà. J'ai des collègues contractuels de mon âge qui touchent le même salaire que moi, échelon 5.
avatar
Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Elyas le Sam 12 Aoû 2017 - 22:24

@Artysia a écrit:
@tintin4444 a écrit:
Bon, mon parcours est un peu chaotique. J'ai eu une licence d'histoire puis un master MEEF. J'ai tenté le CAPES une fois, j'ai éte admissible et les oraux m'ont tellement dégoûté que je n'ai pas voulu le repasser

Le statut de contractuel reste un statut des plus précaire avec un salaire bien en deçà d'un titulaire. Si tu souhaites enseigner... il faut passer le capes, à défaut, je ne vois pas en quoi le statut de contractuel pourra t'apporter quelque chose à moyen/long terme.
Donc il faut réfléchir et voir si tu es fait ou non pour l'enseignement puis si tu le souhaites.

Le statut est certes plus précaire mais pour le salaire il n'est pas toujours bien en deçà. J'ai des collègues contractuels de mon âge qui touchent le même salaire que moi, échelon 5.

La situation des contractuels est pourtant extrêmement précaire. J'ai rencontré des contractuels qui en sont à leur 24e année et à leur 120e établissement (oui, je sais, on ne croirait pas que ça existe). Les incidents de paiement sont très fréquents et peuvent poser de vraie problème de solvabilité. Enfin, ils sont mal vus par les équipes et ont rarement une seule salle pour enseigner. Un vrai calvaire. En tout cas, c'est ce que j'ai constaté en HG. Alors, ils peuvent être contractualisés et monter dans les échelons de leur corps de contractuels. Là aussi, c'est après 5-6 ans de contrats précaires. Tous les contractuels ne sont pas en maths et ne peuvent engager un bras de fer gagnant avec l'administration. De plus, ne le cachons pas, certains collègues titulaires sont impitoyables et font vivre un enfer aux contractuels.
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:27

Je ne parlais que du salaire Elyas, pas du reste. Dans mon établissement, on essaye de les aider un maximum : on donne les cours, on soutient syndicalement, on veille au versement des salaires. Les titulaires n'ont souvent pas leur salle, les contractuels non plus (je parle toujours de mon établissement).
avatar
Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Elyas le Sam 12 Aoû 2017 - 22:33

@Artysia a écrit:Je ne parlais que du salaire Elyas, pas du reste. Dans mon établissement, on essaye de les aider un maximum : on donne les cours, on soutient syndicalement, on veille au versement des salaires. Les titulaires n'ont souvent pas leur salle, les contractuels non plus (je parle toujours de mon établissement).

Je comprends bien. Cependant, la réalité ne s'arrête pas au salaire. De plus, tu vas vite monter et tes heures sup' seront payées et ce n'est pas toujours le cas pour les contractuels. Enfin, tu vas monter jusqu'à plus de 3000 euros en fin de carrière (voire plus et même avant). Pas eux. De plus, aucune opportunité de carrière sinon passer les concours. Or, ils tentent souvent le CAPES interne ou réservé qui ont un nombre de postes ridicule et ces deux concours sont dès lors très sélectifs de facto.
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 22:37

Contractuel et titulaire échelon 5 : pas possible qu'il y ait le même salaire sauf si le contractuel faut pas mal d'HSA.

un certifié échelon 5 touche (sans prime PP, rep, hsa...) juste salaire et ISOE part fixe : 1850 euros net (indice 466)
un contractuel : 1560€ (indice 389 à l'échelon 5) pour un contractuel niveau 2 (licence)

Après, plus facile d'avoir des HSA, prime de PP si tu es titulaire que contractuel.

Et la différence devient très importante dès le 7ème échelon. Après, plus on attend, plus le reclassement sera défavorable car les années de contractuel sont loin de compter comme 1 année prof. Du coup, tu réussis le concours à 35 ans... quand les autres sont échelon 8, le contractuel sera reclassé au 5 !


Dernière édition par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 22:39, édité 1 fois

tintin4444
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:38

Une partie de mes heures sup de cette année n'ont pas été payées (je parle d'HSE) et monter vite, avec ce qu'on nous annonce, je n'y pense plus trop. Nous avons des possibilités de carrières à part passer des concours ? ou des certifications ?
Après, je n'envie pas leur situation.

@tintin4444 a écrit:Contractuel et titulaire échelon 5 : pas possible qu'il y ait le même salaire sauf si le contractuel faut pas mal d'HSA.

un certifié échelon 5 touche (sans prime PP, rep, hsa...) juste salaire et ISOE part fixe : 1850 euros net (indice 466)
un contractuel : 1560€ (indice 389 à l'échelon 5) pour un contractuel niveau 2 (licence)

Après, plus facile d'avoir des HSA, prime de PP si tu es titulaire que contractuel.

Et la différence devient très importante dès le 7ème échelon. Après, plus on attend, plus le reclassement sera défavorable car les années de contractuel sont loin de compter comme 1 année prof. Du coup, tu réussis le concours à 35 ans... quand les autres sont échelon 8, le contractuel sera reclassé au 5 !

Pour le coup je parle d'un contractuel niveau master. Il avait une demie IMP, n'était pas PP et je ne crois pas qu'il avait d'HSA ou alors 1.


Dernière édition par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:41, édité 1 fois
avatar
Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 22:44

D'accord le PPCR est gelé mais l'avancement se fait tous les 3 ans en général. L'avancement n'est pas gelé lui.

Après, l'agrégation t'offre un supplément de rémunération (2250€ net à l'échelon 5 soit 400€ de plus que le certifié) et au moins... dès lors que tu as un poste fixe... tu ne vis pas dans l'angoisse de savoir où tu seras en septembre (dans le cas où tu obtiens un poste... or, après 6ans de contractuel, on obtient un CDI... encore faut-il faire 6 ans).
Une fois l'obtention du concours, il est plus facile en début de carrière d'être muté à perpettes alors que lorsque l'on a une famille... la situation des contractuels obtenant le concours tard et mutés loin... les poussent à la démission.

Le niveau master est payé 1800 (soit 50€ de moins). Le reste... difficile pour lui d'être PP, d'avoir des HSA s'il le veut.... bref... loin d'envier ce statut précaire. D'où une vraie réflexion à avoir... si on veut être prof... faut passer et obtenir le plus vite possible le concours.


Dernière édition par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 22:48, édité 1 fois

tintin4444
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:47

L'avancement risque d'être gelé d'après les dernières nouvelles. Ce n'est pas encore fait, mais j'y pense.

Pourquoi parler de l'agrégation qui est un concours ? Si je dois le passer pour avoir un supplément de rémunération, les contractuels aussi non ?
Beaucoup de collègues sont TZR, ne les oublions pas non plus ! Trop ne savent pas où ils seront en septembre, même s'ils sont assurés d'être payés.
Et ceux passant les concours ne sont pas que des célibataires. Célibataires qui, par ailleurs, souffrent grandement des bonifications de mutations.
avatar
Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par tintin4444 le Sam 12 Aoû 2017 - 22:53

On ne refera pas le procès des mutations mais il faut bien des "prioritaires' Neutral . Les TZR sont au moins sur une zone avec paiement d'ISSR s'ils sont affectés hors etab de rattachement contrairement aux contractuels. Pour l'agreg, toi tu peux la passer, non le contractuel qui n'a pas un master.
En toute honnêteté, je préfère grandement être titulaire que contractuel. Pour en revenir à la situation de départ, je conseille à ce "jeune" de réfléchir sur ce qu'il veut maintenant plutôt qu'après x années de contractuel puis... passage au privé car plus de contrats.

tintin4444
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Artysia le Sam 12 Aoû 2017 - 22:58

Le paiement des ISSR est très encadré et de plus en plus compliqué à obtenir, je sais de quoi je parle. Il ne suffit pas d'être affecté hors RAD. Les zones de remplacements sont parfois très larges (départementales) et ne sont pas toujours respectées non.

J'ai dû avoir un master pour passer le CAPES.
Fin du HS.
avatar
Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par LaMaisonQuiRendFou le Sam 12 Aoû 2017 - 23:23

Contractuel cela peut être bien pour découvrir le métier ou préparer le CAPES à condition de ne pas être à temps plein. Sinon, à de rares exceptions près, contractuel dans la fonction publique d’État c'est la misère. Il faut déjà voir comment est "gérée" la carrière des titulaires. Je rappelle qu'une partie des candidats à la présidentielle voulaient réduire les dépenses de l’État en... ne renouvelant aucun contractuel à échéance de leur contrat (cf. débats de la primaire de droite). Impossible, sans doute à court terme, mais rester contractuel c'est supporter l'ensemble des inconvénients de la FP sans bénéficier des avantages.

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par BraRa le Dim 13 Aoû 2017 - 0:20

Salut, merci pour vos messages qui sont tous très intéressants.
En fait je pense que lors de mon expérience j'ai fait de nombreuses erreurs qui ont été fatales à la bonne gestion de classe parce qu'au fond je voulais faire autre chose mais je me rends compte maintenant que c'est ce que je voulais faire véritablement.
Par ailleurs, en tant que contractuel, j'avais l'impression d'être vu par mes collègues profs d'HG comme un "incompétent" du fait justement de ne pas avoir le concours.

BraRa
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Caroliine le Dim 13 Aoû 2017 - 0:56

Pour ce qui est du jugement par les pairs et surtout lorsqu'il est pesant, l'important est de se dire que ce statut est transitoire. Qu'on débute tous avec des lacunes plus ou moins importantes, que l'on compense plus ou moins rapidement... Que chacun a son parcours. Alors ceux qui préfèrent porter un regard négatif sur vous, dites vous qu'ils n'ont surtout pas eu le courage de vous accompagner ne serait-ce que par une attitude bienveillante... leur expérience devrait plutôt les porter vers cette voie....
-- Du côté des non titulaires, il faut aussi  être au clair avec cette situation c'est important pour bien l'assumer ( en tant que statut transitoire, commun à bons nombres de personnes....).
Accrochez-vous, cela en vaut tellement la peine...

Caroliine
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par BraRa le Dim 13 Aoû 2017 - 2:39

Merci beaucoup Caroline Smile

BraRa
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par VicomteDeValmont le Dim 13 Aoû 2017 - 3:28

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Contractuel cela peut être bien pour découvrir le métier ou préparer le CAPES à condition de ne pas être à temps plein. Sinon, à de rares exceptions près, contractuel dans la fonction publique d’État c'est la misère. Il faut déjà voir comment est "gérée" la carrière des titulaires. Je rappelle qu'une partie des candidats à la présidentielle voulaient réduire les dépenses de l’État en... ne renouvelant aucun contractuel à échéance de leur contrat (cf. débats de la primaire de droite). Impossible, sans doute à court terme, mais rester contractuel c'est supporter l'ensemble des inconvénients de la FP sans bénéficier des avantages.

Un contractuel est affecté dans son académie.
Un contractuel a une certaine marge de manoeuvre (surtout dans les académies et disciplines déficitaires) contrairement au TZR: refuser un poste, refuser une double affectation.

Un titulaire va là où on lui demande d'aller: souvent loin de chez lui pour le stage, souvent loin de chez lui pour l'année de T1 (et souvent ces deux "loin" sont différents) et il met souvent pas mal d'années avant d'être là où il le souhaite.

Je connais personnellement un certain nombre de contractuels qui n'ont aucune envie de passer le concours pour ces raisons.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par LaMaisonQuiRendFou le Dim 13 Aoû 2017 - 9:01

Des camarades qui voulaient absolument rester dans leur académie ont passé les concours du privé...

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Eleven le Dim 13 Aoû 2017 - 10:01

J'ai le même parcours que Brara (Master MEEF en poche, j'ai tenté le concours 2 fois jusqu'à l'oral), je n'ai que deux ans d'expérience mais je tiens quand même à écrire (j'ai peut-être eu de la chance pour l'instant) que j'ai eu des collègues très sympathiques dans ma matière (et dans les autres) et que jamais je ne me suis sentie inférieure parce que je n'avais pas le concours. Ils me conseillent tous de repasser ce CAPES (les CDE aussi) ce que je vais sûrement faire dans un an (en interne normalement).
Je rejoins Vicomte de Valmont, nous sommes plus "libres" que les TZR mais il ne faut pas oublier que nous sommes en permanence "éjectables" : un CDD peut ne pas être reconduit d'une année à l'autre en toute légalité.
En ce qui concerne le salaire, je ne me plains pas, surtout une année où j'étais à 19h. Ce statut n'est pas le plus parfait et je rejoins Caroline, c'est un statut "transitoire".

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : cinquièmes, sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 :
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par skindiver le Dim 13 Aoû 2017 - 10:28

@BraRa a écrit:Salut, merci pour vos messages qui sont tous très intéressants.
En fait je pense que lors de mon expérience j'ai fait de nombreuses erreurs qui ont été fatales à la bonne gestion de classe parce qu'au fond je voulais faire autre chose mais je me rends compte maintenant que c'est ce que je voulais faire véritablement.
Par ailleurs, en tant que contractuel, j'avais l'impression d'être vu par mes collègues profs d'HG comme un "incompétent" du fait justement de ne pas avoir le concours.

On en fait tous des erreurs!! Si tu étais rentré dans ma salle de classe lors de mon premier remplacement.... Tu es lâché dans l'arène sans aucune formation ni conseils donc tu fais comme tu peux... Tu te plantes, tu recommences en faisant autrement, tu fais encore des erreurs que tu ajustes au fur et à mesure...

Il y a des bahuts ou tu seras considéré comme le contractuel de service un peu nul, et d'autres ou tu seras un collègue à part entière. J'ai eu de la chance pendant mes années de contractuel de ne tomber que dans des établissements où les collègues dans l'ensemble étaient très bienveillants.

Lorsque tu auras ton CAPES et que tu seras stagiaire, ton expérience te sera bien utile!!
avatar
skindiver
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Cosmos le Dim 13 Aoû 2017 - 11:26

@VicomteDeValmont a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Contractuel cela peut être bien pour découvrir le métier ou préparer le CAPES à condition de ne pas être à temps plein. Sinon, à de rares exceptions près, contractuel dans la fonction publique d’État c'est la misère. Il faut déjà voir comment est "gérée" la carrière des titulaires. Je rappelle qu'une partie des candidats à la présidentielle voulaient réduire les dépenses de l’État en... ne renouvelant aucun contractuel à échéance de leur contrat (cf. débats de la primaire de droite). Impossible, sans doute à court terme, mais rester contractuel c'est supporter l'ensemble des inconvénients de la FP sans bénéficier des avantages.

Un contractuel est affecté dans son académie.
Un contractuel a une certaine marge de manoeuvre (surtout dans les académies et disciplines déficitaires) contrairement au TZR: refuser un poste, refuser une double affectation.

Dans certaines académies, les AFA sont aussi prioritairement données aux contractuels.
avatar
Cosmos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Eleven le Dim 13 Aoû 2017 - 11:37

@Cosmos a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Contractuel cela peut être bien pour découvrir le métier ou préparer le CAPES à condition de ne pas être à temps plein. Sinon, à de rares exceptions près, contractuel dans la fonction publique d’État c'est la misère. Il faut déjà voir comment est "gérée" la carrière des titulaires. Je rappelle qu'une partie des candidats à la présidentielle voulaient réduire les dépenses de l’État en... ne renouvelant aucun contractuel à échéance de leur contrat (cf. débats de la primaire de droite). Impossible, sans doute à court terme, mais rester contractuel c'est supporter l'ensemble des inconvénients de la FP sans bénéficier des avantages.

Un contractuel est affecté dans son académie.
Un contractuel a une certaine marge de manoeuvre (surtout dans les académies et disciplines déficitaires) contrairement au TZR: refuser un poste, refuser une double affectation.

Dans certaines académies, les AFA sont aussi prioritairement données aux contractuels.

Merci de le préciser !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : cinquièmes, sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 :
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stress contractuel en Histoire-Géographie

Message par Eleven le Dim 13 Aoû 2017 - 17:13

@tintin4444 a écrit:On ne refera pas le procès des mutations mais il faut bien des "prioritaires' Neutral . Les TZR sont au moins sur une zone avec paiement d'ISSR s'ils sont affectés hors etab de rattachement contrairement aux contractuels. Pour l'agreg, toi tu peux la passer, non le contractuel qui n'a pas un master.
En toute honnêteté, je préfère grandement être titulaire que contractuel. Pour en revenir à la situation de départ, je conseille à ce "jeune" de réfléchir sur ce qu'il veut maintenant plutôt qu'après x années de contractuel puis... passage au privé car plus de contrats.

Si, si, certains contractuels ont un master et j'ai même une amie qui a un doctorat !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : cinquièmes, sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 :
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum