Le Guide de Base du Professeur Débutant

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Sherlock le Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

@amethyste a écrit:Quand tu as 12 classes, soit environ 300 élèves chaque année, même si tu en retrouves certains des années précédentes, le plan de classe est vital pour arriver à les reconnaître. Razz
+1
Pour moi même avec mes 2 classes (stagiaire) c'est carrément vital aussi !!! boulet

Sherlock
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Madame_Prof le Mar 15 Aoû 2017 - 9:16

Il y a des classes avec lesquelles j'ai pu garder toute l'année le plan de classe qu'ils avaient eux-mêmes choisi (avec des changements mineurs pour cause de bavardages) et d'autres avec lesquelles il faut l'imposer, et qui le comprennent très bien (ils ne sont pas stupides, ils savent bien s'ils se tiennent correctement ou pas). 

amethyste et Sherlock, vous pouvez très bien avoir un plan de classe sans l'avoir fait / imposé. 

Elyas a raison, tout dépend de chacun... Faut faire comme on a envie / comme on le sent, et non comme écrit dans un bouquin (ce n'est pas une critique, les lectures peuvent donner des idées, permettre la réflexion).

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par LordSteven le Mar 15 Aoû 2017 - 9:20

Je vouvoie tout le monde, élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)
Pour le plan de classe, je ne suis pas dans les délires ESPE, mais pour une fois je suis d'accord, je laisse les élèves se placer où ils le souhaitent. En revanche ils ne bougeront plus de toute l'année. Je ne vois pas l'intérêt d'un plan de classe. Sur quels critères ? Pourquoi? Je l'ai fait un ou deux ans et je trouvais que cela rapportait rien', surtout pas un climat propice aux échanges. Et avec un peu d'entraînement et de mémoire, vous verrez que vous appre direz le nom de vos élèves aussi bien comme ça, à condition que leur place soit fixe.
Donc vous voyez Mlle Lavande, impossible de trancher, autant de réponses et autant d'avis divergents et légitimes.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par amethyste le Mar 15 Aoû 2017 - 9:21

@Madame_Prof a écrit:

amethyste et Sherlock, vous pouvez très bien avoir un plan de classe sans l'avoir fait / imposé. 

Elyas a raison, tout dépend de chacun... Faut faire comme on a envie / comme on le sent, et non comme écrit dans un bouquin.
Oui, on est d'accord, je l'ai fait au début, les élèves se plaçaient et je notais leur nom sur le plan. Maintenant, je vais au plus efficace pour moi, je prépare les plans à l'avance et je les fait s'asseoir dès le premier cours à la place désignée, je perds beaucoup moins de temps au 1er cours. Quand tu fais 12 fois la rentrée dans la semaine, pas envie de faire 12 fois la même chose   (J'avoue, c'est purement l'envie d'éviter de passer 10 mn à chaque fois à les laisser s'installer et à noter leur nom, mais je comprends tout à fait qu'on fasse différemment).
Je précise que je suis au collège et que je pense pas que j'agirais de même au lycée.

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein
                   
avatar
amethyste
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Isis39 le Mar 15 Aoû 2017 - 9:25

@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Kalliopé le Mar 15 Aoû 2017 - 9:29

J'ai décidé de vouvoyer mes élèves (en collège rep) car j'avais pris l'habitude de le faire avec mes étudiants durant mon passage dans le supérieur. Comme cela m'est désormais naturel, ma langue n'a jamais fourché et je ne me sens pas "ridicule" de vouvoyer mes élèves. Certains apprécient même, d'autres pas mais peu importe, ce n'est pas la question. Il faut faire comme on le sent.

Quant à savoir si cela aide les jeunes enseignants dans leur gestion de classe, difficile à dire... je n'ai pas eu l'impression d'être beaucoup testée (jeune et nouvelle dans l'établissement) et je n'ai pas eu de problème majeur de discipline (essentiellement des bavardages) mais comment savoir s'il en serait allé autrement si j'avais tutoyé les élèves ?
avatar
Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par LordSteven le Mar 15 Aoû 2017 - 9:37

@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.

Cela vous viendrait il a l'idée de tutoyer la boulangère que vous voyez tous les jours ? C'est peut être le cas, mais pas moi. Je suis aimable avec mes élèves et mes collègues comme avec la boulangère mais cela s'arrête là, je ne sors au restau qu'avec une seule collègue (et nous nous vouvoyons malgré tout)

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Eleven le Mar 15 Aoû 2017 - 9:42

@LordSteven a écrit:
@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.

Cela vous viendrait il a l'idée de tutoyer la boulangère que vous voyez tous les jours ? C'est peut être le cas, mais pas moi. Je suis aimable avec mes élèves et mes collègues comme avec la boulangère mais cela s'arrête là, je ne sors au restau qu'avec une seule collègue (et nous nous vouvoyons malgré tout)

Je comprends ta décision de vouvoyer tes collègues. J'ai fait ça la première année et après quelques mois, j'ai tutoyé. Quelques collègues se vexaient un peu pensant que je les prenais pour des "vieux" scratch

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Mlle Lavande le Mar 15 Aoû 2017 - 9:50

Vos remarques sont toutes intéressantes ! Very Happy

Je pencse que je pourrais vouvoyer assez naturellement les élèves, car comme LordSteven, je n'ai pas le tutoiement facile hors cercle de proches !
Ce dont j'ai une sainte horreur, ce sont les vendeurs de certains magasins, notamment de vêtements, qui viennent nous tutoyer sous prétexte que l'on est jeune. Evil or Very Mad

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?
avatar
Mlle Lavande
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Olympias le Mar 15 Aoû 2017 - 9:54

Vouvoiement systématique depuis le début. Aucun problème avec cela. C'est complètement naturel.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Sherlock le Mar 15 Aoû 2017 - 9:55

@Mlle Lavande a écrit:Vos remarques sont toutes intéressantes !  Very Happy

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Vouloir n'est pas pouvoir !
avatar
Sherlock
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par LordSteven le Mar 15 Aoû 2017 - 9:56

@Eleven a écrit:
@LordSteven a écrit:
@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.

Cela vous viendrait il a l'idée de tutoyer la boulangère que vous voyez tous les jours ? C'est peut être le cas, mais pas moi. Je suis aimable avec mes élèves et mes collègues comme avec la boulangère mais cela s'arrête là, je ne sors au restau qu'avec une seule collègue (et nous nous vouvoyons malgré tout)

Je comprends ta décision de vouvoyer tes collègues. J'ai fait ça la première année et après quelques mois, j'ai tutoyé. Quelques collègues se vexaient un peu pensant que je les prenais pour des "vieux" scratch

Je vous rassure, je vouvoie aussi les stagiaires lol bon maintenant peu de chances que mes collègues pensent que je les prends pour des vieux.... le pli est pris pour eux aussi et me vouvoient, et franchement cela évite bien des frictions.... à Mlle Lavande de faire son choix (j'adore j'ai l'impression de jouer au Cluedo )

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Olympias le Mar 15 Aoû 2017 - 9:57

@Sherlock a écrit:
@Mlle Lavande a écrit:Vos remarques sont toutes intéressantes !  Very Happy

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Vouloir n'est pas pouvoir !
Voilà voilà ...
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par LordSteven le Mar 15 Aoû 2017 - 9:58

@Mlle Lavande a écrit:Vos remarques sont toutes intéressantes !  Very Happy

Je pencse que je pourrais vouvoyer assez naturellement les élèves, car comme LordSteven, je n'ai pas le tutoiement facile hors cercle de proches !
Ce dont j'ai une sainte horreur, ce sont les vendeurs de certains magasins, notamment de vêtements, qui viennent nous tutoyer sous prétexte que l'on est jeune.  Evil or Very Mad

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Ils peuvent essayer et là vous êtes anti ESPE et vous dites: non Very Happy

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Isis39 le Mar 15 Aoû 2017 - 10:05

@LordSteven a écrit:
@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.

Cela vous viendrait il a l'idée de tutoyer la boulangère que vous voyez tous les jours ? C'est peut être le cas, mais pas moi. Je suis aimable avec mes élèves et mes collègues comme avec la boulangère mais cela s'arrête là, je ne sors au restau qu'avec une seule collègue (et nous nous vouvoyons malgré tout)

Je comprends votre position, mais ne voyez pas d'hypocrisie quand les collègues utilisent le tutoiement ! C'est votre jugement de valeur qui me gêne.
Et la boulangère n'est pas ma collègue... Dans un petit collège où l'on est à peine 20 et où l'on se connait depuis des années, ou l'on fait des sorties ensemble, le tutoiement semble naturel...
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par skindiver le Mar 15 Aoû 2017 - 10:10

Je n'arrive pas à vouvoyer mes élèves, ni mes collègues d'ailleurs.
Ca n'enlève en rien le respect que j'ai pour eux. Je tutoie très facilement.

Je ne vouvoie que mon chef dans mon lycée. Si des collègues me vouvoyaient je continuerais à les tutoyer.

Concernant le plan de classe je n'en fais pas. Je n'aime pas le coté figé et trop autoritaire d'un plan de classe.
avatar
skindiver
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Une passante le Mar 15 Aoû 2017 - 10:42

Lors de mon année de stage (en lycée), je suis arrivée (un peu tremblante) à ma première heure de cours fermement décidée à vouvoyer les élèves. Mais le tutoiement est sorti tout naturellement et ne m'a pas posé de problème.
Cette distance que cela instaure peut aussi nuire à la relation avec les élèves. Mais on apprend avec le temps que chacun enseigne aussi (et surtout ?) avec sa personnalité. On joue plus ou moins un rôle mais notre véritable nature transparaît quand même. Une de mes collègues vouvoie tous les lycéens, et cela passe très bien (pour elle et pour eux, qui la trouvent juste un peu froide et distante, mais, pour la connaître, c'est en effet sa personnalité).
Je ne vouvoie que les étudiants de BTS, parce que justement, ils sont étudiants, censés être des adultes. Et que dans le supérieur on vouvoie, tout simplement.
Pour le tutoiement entre collèges, cela me gêne quand je ne les connais pas et j'évite alors de dire "tu" ou "vous", mais quand je les ai vus plusieurs fois, on se connaît de vue, alors le tutoiement vient aussi naturellement (on est dans la même galère, ce qui n'est pas le cas avec la boulangère Wink ).
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Mlle Lavande le Mar 15 Aoû 2017 - 11:31

@Sherlock a écrit:
@Mlle Lavande a écrit:Vos remarques sont toutes intéressantes ! Very Happy

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Vouloir n'est pas pouvoir !

Ça coule de source, il faut juste que j'apprenne à être ferme ! abi

@LordSteven a écrit: à Mlle Lavande de faire son choix (j'adore j'ai l'impression de jouer au Cluedo )

J'accuse Mlle Lavande, dans la salle B122, avec la brosse de nettoyage du tableau.

@Une passante a écrit:Lors de mon année de stage (en lycée), je suis arrivée (un peu tremblante) à ma première heure de cours fermement décidée à vouvoyer les élèves. Mais le tutoiement est sorti tout naturellement et ne m'a pas posé de problème.
Cette distance que cela instaure peut aussi nuire à la relation avec les élèves. Mais on apprend avec le temps que chacun enseigne aussi (et surtout ?) avec sa personnalité. On joue plus ou moins un rôle mais notre véritable nature transparaît quand même. Une de mes collègues vouvoie tous les lycéens, et cela passe très bien (pour elle et pour eux, qui la trouvent juste un peu froide et distante, mais, pour la connaître, c'est en effet sa personnalité).
Je ne vouvoie que les étudiants de BTS, parce que justement, ils sont étudiants, censés être des adultes. Et que dans le supérieur on vouvoie, tout simplement.
Pour le tutoiement entre collèges, cela me gêne quand je ne les connais pas et j'évite alors de dire "tu" ou "vous", mais quand je les ai vus plusieurs fois, on se connaît de vue, alors le tutoiement vient aussi naturellement (on est dans la même galère, ce qui n'est pas le cas avec la boulangère Wink ).

Oui, je ne veux pas donner l'impression que je me force à vouvoyer ou tutoyer de toute façon, donc je pense commencer par le vouvoiement car ce serait plus naturel chez moi, et déstresser si je sors un "tu" inopiné Razz
avatar
Mlle Lavande
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par lalivrophile le Mar 15 Aoû 2017 - 12:55

@Mlle Lavande a écrit:
Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Je suis en collège. Les élèves se placent comme ils veulent au premier cours, mais ensuite ils ne bougent plus. Par contre, je les déplace à ma convenance, ils n'ont rien à dire. Ils sont prévenus en début d'année et ça tourne.
avatar
lalivrophile
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par LordSteven le Mar 15 Aoû 2017 - 13:29

@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:
@Isis39 a écrit:
@LordSteven a écrit:Je vouvoie tout le monde,  élèves et collègues, et l'on me fiche la paix. Je lai toujours fait, meme avec des 6eme dans un college difficile en etant prof debutant, et contrairement a Isis je n'ai jamais trouvé cela ridicule. Vous verrez que le vouvoiement se perd même en lycée et c'est dommage, nous ne sommes pas les amis des élèves (ni des collègues d'ailleurs donc pourquoi être hypocrite)

Tutoyer ne veut pas forcément dire considérer et traiter les élèves comme des amis. Et c'est pareil avec les collègues, rien d'hypocrite là-dedans.

Cela vous viendrait il a l'idée de tutoyer la boulangère que vous voyez tous les jours ? C'est peut être le cas, mais pas moi. Je suis aimable avec mes élèves et mes collègues comme avec la boulangère mais cela s'arrête là, je ne sors au restau qu'avec une seule collègue (et nous nous vouvoyons malgré tout)

Je comprends votre position, mais ne voyez pas d'hypocrisie quand les collègues utilisent le tutoiement ! C'est votre jugement de valeur qui me gêne.
Et la boulangère n'est pas ma collègue... Dans un petit collège où l'on est à peine 20 et où l'on se connait depuis des années, ou l'on fait des sorties ensemble, le tutoiement semble naturel...

C'est pour ça que j'ai précisé dans un précédent post: autant de messages, autant d'avis légitimes Smile
Je ne tutoie que ma famille (et encore, pas tous) et mes amis les plus proches - et paradoxalement une ou deux autres personnes que tout le monde vouvoie je suis un garçon paradoxal lol
L'important dans tout ça est que Mlle Lavande et les autres entrants se sentent à l'aise..... et je pense que la meilleure façon pour ça est de faire comme on le sent, les recettes toutes faites à la sauce ESPE... comment dire.... voudraient mettre tout le monde dans le même moule et c'est ça qui est dommage Sad

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
LordSteven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Mlle Lavande le Mar 15 Aoû 2017 - 13:32

@lalivrophile a écrit:
@Mlle Lavande a écrit:
Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Je suis en collège. Les élèves se placent comme ils veulent au premier cours, mais ensuite ils ne bougent plus. Par contre, je les déplace à ma convenance, ils n'ont rien à dire. Ils sont prévenus en début d'année et ça tourne.

Intéressant Smile Il faut faire des rotations j'imagine pour que ce ne soit pas toujours les mêmes au fond !
avatar
Mlle Lavande
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par lalivrophile le Mar 15 Aoû 2017 - 13:43

@Mlle Lavande a écrit:

Intéressant Smile Il faut faire des rotations j'imagine pour que ce ne soit pas toujours les mêmes au fond !

Mais certains aiment être au fond et parfois pas les plus gênants.
avatar
lalivrophile
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Narvyl le Mar 15 Aoû 2017 - 15:14

@Mlle Lavande a écrit:Lavande au rapport !  Razz

J'ai fini le bouquin hier soir et je l'ai trouvé très riche. Smile

Pour dire vrai, ce n'est qu'au fil de sa lecture que je me suis vraiment rendue compte de l'indigence de la formation que l'on nous sert en MEEF ; la plupart des thèmes traités dans le livre, qui me paraissent pourtant cruciaux quand on va enseigner, n'ont quasiment jamais été abordés durant mon M1... No

Du coup l'ouvrage m'a filé un paquet d'infos, j'ai pris pas mal de notes, et je me suis mise à cogiter pas mal, notamment parce que plusieurs points divergeaient avec ce qu'on a pu nous dire sporadiquement à l'ESPE.

Quelques questionnements :

• L'auteur présente le fait de vouvoyer les élèves comme pouvant être un moyen possible de garder une distance de forme dans le dialogue avec ses élèves, notamment quand on est jeune enseignant. A l'ESPE un de mes formateurs à qui nous avions posé la question nous avait dit que le vouvoiement était à proscrire car donnait une image d'autoritarisme et une vision passéiste du professeur.

• Le livre propose aussi la mise en place d'un plan de classe dès le début de l'année, tandis qu'encore une fois à l'ESPE on nous a dit qu'il fallait laisser les élèves se placer par affinités pour qu'ils se sentent à l'aise dans l'espace classe et osent participer...

Voici déjà deux débats là qui se posent pour moi, et je me demandais si on pouvait trancher les deux points de vue... heu

Voilà en tout cas merci encore pour le partage de ce livre instructif ! veneration

Pas de quoi ! Wink

En tout cas si tu mets en place un plan de classe, je te conseille de le faire dès le début !

Pour l'anecdote, durant mon année de stage, j'avais laissé placement libre au début (n'ayant jamais même entendu le mot "plan de classe" en un an en master MEEF, je n'avais même pas envisagé le principe avant la rentrée) et quand au bout de deux mois j'ai voulu faire plan de classe, la classe était outrée et ils ont joué la résistance par contestation.
J'ai finalement abandonné le plan de classe tant il me fallait à chaque cours les reprendre pour qu'ils s’assoient à la bonne place, et arrêtent de parler à leur ancien voisin maintenant à l'autre bout de la classe...

Cette année de T1, je l'ai mis en place dès le début et ils n'ont jamais contesté ! Smile
avatar
Narvyl
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Babarette le Mar 15 Aoû 2017 - 16:20

@Mlle Lavande a écrit:Vos remarques sont toutes intéressantes !  Very Happy

Je pencse que je pourrais vouvoyer assez naturellement les élèves, car comme LordSteven, je n'ai pas le tutoiement facile hors cercle de proches !
Ce dont j'ai une sainte horreur, ce sont les vendeurs de certains magasins, notamment de vêtements, qui viennent nous tutoyer sous prétexte que l'on est jeune.  Evil or Very Mad

Pour le plan de classe, l'option du placement libre mais fixe ma paraît intéressante, mais les élèves ne risquent-ils pas de vouloir changer sans arrêt au rythme des nouvelles amitiés et amourettes au fil de l'année ?

Est-ce grave, s'il n'y a pas de hurlements de type "Il m'a pris ma placeeeeeee!!!" ? Obliger à rester à côté deux élèves qui ne peuvent pas s'encadrer peut être source de nuisances importantes aussi.

Pour le plan de classe, il me paraît possible de dire aux élèves qu'il sera mis en place "si besoin" : si les élèves tiennent à leur liberté d'être à côté de leur meilleur copain, il éviteront de mériter un plan de classe. De toutes façons, ça n'est pas une recette qui marche ou qui foire à tous les coups, contrairement à ce que j'ai entendu à l'ESPE.

Fais comme tu sens donc. Si tutoyer tes élèves t'est difficile, ne les tutoie pas: on n'est jamais bon et droit dans ses bottes quand on agit contre sa nature.
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Madame_Prof le Mar 15 Aoû 2017 - 16:39

@Narvyl a écrit:
Pour l'anecdote, durant mon année de stage, j'avais laissé placement libre au début (n'ayant jamais même entendu le mot "plan de classe" en un an en master MEEF, je n'avais même pas envisagé le principe avant la rentrée) et quand au bout de deux mois j'ai voulu faire plan de classe, la classe était outrée et ils ont joué la résistance par contestation.
J'ai finalement abandonné le plan de classe tant il me fallait à chaque cours les reprendre pour qu'ils s’assoient à la bonne place, et arrêtent de parler à leur ancien voisin maintenant à l'autre bout de la classe...

Une classe outrée (tu parles Rolling Eyes) et contestataire, ça arrive pour des tas de raisons. Il faut alors réagir en conséquence, punir, leur rappeler qui décide, et maintenir ce qu'on a dit (et non abandonner...) Non ?

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Guide de Base du Professeur Débutant

Message par Babarette le Mar 15 Aoû 2017 - 16:47

+1000

Evidemment, quand on a des soucis d'autorité, on est bien embêté, mais quand on a décidé quelque chose, les élèves n'ont pas à s'y opposer, même si ça ne leur plait pas. Non parce que sinon, les miens faisaient un scandale quand j'écrivais un mot qui leur était inconnu au tableau, quand je leur mettais 0 pour travail non fait ou quand j'annonçais un contrôle, qu'est-ce qu'il aurait fallu faire? Les écouter et décider qu'ils ne travailleraient pas? Bien sûr, il faut s'efforcer d'être juste, mais ne surtout pas écarter telle ou telle manière de faire pour éviter de froisser les élèves: acheter la paix sociale n'a jamais été une bonne méthode éducative ou pédagogique.
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum