Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LadyC
Empereur

Re: Une belle écriture au tableau

par LadyC le Dim 19 Nov 2017 - 19:46
@Rikki a écrit:Bravo ! Je sais que ce n'est pas facile : quand j'ai commencé comme maîtresse d'école, j'ai galéré pour améliorer ma propre écriture. Et quand je suis passée au CP, j'ai encore dû franchir une étape !
Ouhlà, je ne mérite pas de félicitations... Je n'ose imaginer ce que c'est de devoir être le modèle pour des CP veneration Cela m'effraierait !

@Hermiony a écrit:Personnellement, j'ai de plus en plus tendance à mixer scripte et cursive quand j'écris, ce qui donne des choses étranges...
Moi aussi j'ai cette tendance, mais je m'efforce de me soigner (surtout devant les élèves ; j'ai intérêt : je leur demande de choisir entre les deux, parce que je n'ai pas à deviner si leur double pont est un n, un m ou un double n, notamment en dictée Suspect).

ipomee : J'écris régulièrement ce mot, et c'est celui que je soigne le plus, justement parce que depuis le premier jour où je l'ai utilisé, j'ai été envahie par la crainte que la remarque ne se retourne contre moi, le comble ! Laughing
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Une belle écriture au tableau

par Rikki le Dim 19 Nov 2017 - 20:00
Moi aussi, j'ai eu une trouille bleue avant le CP ! Au début, je faisais mes modèles au Frixion, pour pouvoir effacer !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Nita
Empereur

Re: Une belle écriture au tableau

par Nita le Dim 19 Nov 2017 - 21:50
Tu fais 4 ponts ? (Et une prof de LC fait des majuscules en lieu et place des minuscules ? ) À la Lanterne, et vite !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
LadyC
Empereur

Re: Une belle écriture au tableau

par LadyC le Dim 19 Nov 2017 - 21:59
Embarassed Mais j'ai battu ma coulpe ; faut-il que je passe au fouet en plus ? (J'espère éviter la lanterne, tout de même pale)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Sophie 37
Niveau 8

Re: Une belle écriture au tableau

par Sophie 37 le Dim 10 Déc 2017 - 19:20
@ipomee a écrit:Pour l'anecdote, il y a longtemps, un élève m'a demandé ce que j'avais écrit dans la marge de sa copie.
C'était "illisible".
Embarassed

avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Une belle écriture au tableau

par Verdurette le Dim 10 Déc 2017 - 21:04
Une année, je me suis fait opérer de l'épaule droite , et j'ai passé deux mois avec le bras en écharpe, collé au corps, je devais écrire au tableau de la main gauche... c'était en CE1, heureusement, c'était moins embêtant qu'en CP ! mais pendant quelques semaines j'ai écrit moins bien que mes élèves !! Un peu cabossé et tout de travers !
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Dim 10 Déc 2017 - 21:12
@Verdurette a écrit:Une année, je me suis fait opérer de l'épaule droite , et j'ai passé deux mois avec le bras en écharpe, collé au corps, je devais écrire au tableau de la main gauche... c'était en CE1, heureusement, c'était moins embêtant qu'en CP ! mais pendant quelques semaines j'ai écrit moins bien que mes élèves !! Un peu cabossé et tout de travers !  

Oh, ça, c’est ce qu’il y a de plus dur, écrire avec sa mauvaise main.
Mais les enfants le comprennent si on leur explique, et sont très contents de faire mieux que la maîtresse (ou que la rééducatrice, je suis restée la semaine passée sans pouvoir écrire de la main droite, ce fut éprouvant pour moi, alors que je sais écrire de la gauche...)

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Une belle écriture au tableau

par ycombe le Dim 10 Déc 2017 - 22:57
@LadyC a écrit:Je profite de ce topic fort intéressant pour vous sonder : suis-je dramatiquement en tort (mes élèves sont terrrrrrriblement troublés) d'écrire mes doubles n écrit de manière enchaînée ? (quatre "ponts" d'affilée ; ils ne comprennent pas, y voient un m, il faut que je sépare mes deux n ; ce qui - je vous rassure - ne les empêche pas de m'écrire, eux, des m à quatre ponts, des n comme des m scriptes et inversement...)
S'il y a 4 ponts, pour moi c'est un m. J'ai eu du mal à compter les ponts en CP, j'en faisais 3 ou 4 suivant mon humeur (et pour moi, c'était pareil: une tâche avec des traits vers le bas, en nombre difficilement comptable. Oui, je suis un peu astigmate. Un peu beaucoup.).


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
henriette
Médiateur

Re: Une belle écriture au tableau

par henriette le Dim 10 Déc 2017 - 23:04
HS : Super sympa ton avatar, Verdurette ! aai

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Outroupistache
Niveau 1

Re: Une belle écriture au tableau

par Outroupistache le Mar 12 Déc 2017 - 2:53
Quelle angoisse en début de carrière, ces modèles d'écriture ! Encore aujourd'hui, je dois m'entraîner régulièrement à bien former mes lettres, parfois encore vérifier un détail, comme la présence d'une "queue" ou "jambe" - je ne connais pas le terme idoine - devant une lettre.

Mais s'il y a bien une difficulté que je n'ai jamais réussi à résoudre, c'est écrire droit au tableau... Sans ligne tracée préalablement, mon écrit s'envole, contrairement au proverbe ! Si vous avez des astuces à ce sujet, je prends volontiers.
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Mar 12 Déc 2017 - 9:26
@Outroupistache a écrit:Quelle angoisse en début de carrière, ces modèles d'écriture ! Encore aujourd'hui, je dois m'entraîner régulièrement à bien former mes lettres, parfois encore vérifier un détail, comme la présence d'une "queue" ou "jambe" - je ne connais pas le terme idoine - devant une lettre.

Mais s'il y a bien une difficulté que je n'ai jamais réussi à résoudre, c'est écrire droit au tableau... Sans ligne tracée préalablement, mon écrit s'envole, contrairement au proverbe ! Si vous avez des astuces à ce sujet, je prends volontiers.

Bienvenue ici, Outroupistache...
À mon avis, ton problème d’ecriture qui monte au tableau est dû plutôt à un problème visuel. Je m’explique: Le tableau est grand, nous sommes le nez dessus. Les bords hauts et bas du tableau ne nous paraissent pas parallèles, comme les voies du train semblent se rejoindre à l’infini.
Si tu te fies à tes yeux, tu crois écrire droit, mais en fait ton écriture monte.
Pour résoudre ton problème, à mon avis,  il faudrait que tu te fies plutôt à ton geste : si ta main reste calée à la même hauteur de base grâce à tes sensations, alors tu écriras droit.
Donc, en résumé : Ne pas se coller trop près du tableau, bien se déplacer latéralement et écrire devant soi, pas avec le bras qui s’écarte, et bien faire attention à notre position ressentie.

Sinon, hum, je suis un peu désolée, mais je préfère te dire que les lettres n’ont pas de jambe, ni de queue, ni même de trait d’attaque (le terme idoine). Seuls cas litigieux,  o et a quand elles sont précédées d’un s ou d’un q, le second cas étant tellement rare qu’on peut tout à fait le négliger.


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 9:57
@Ajupouet a écrit:Sinon, hum, je suis un peu désolée, mais je préfère te dire que les lettres n’ont pas de jambe, ni de queue, ni même de trait d’attaque (le terme idoine). Seuls cas litigieux,  o et a quand elles sont précédées d’un s ou d’un q, le second cas étant tellement rare qu’on peut tout à fait le négliger.
Je ne conteste pas que le tableau propose des graphies "simplifiées" propres à faciliter l'écriture des apprenants en difficulté mais je ne conseillerais pas ces règles à notre collègue. Evil or Very Mad

Les "e" sont de petites boucles
(et les "l" des grandes tant qu'on y est) ! Vade retro Satanas !

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Mar 12 Déc 2017 - 10:33
@Dhaiphi a écrit:
Les "e" sont de petites boucles [/i](et les "l" des grandes tant qu'on y est) ! Vade retro Satanas !

Donc, si je comprends bien, pour toi, un l n'est pas une grande boucle ? Il va falloir que tu m'expliques ce que c'est alors.

En tout cas, les traits d'attaque devant les lettres rondes n'ont aucune utilité. Ils compliquent l'écriture inutilement, et la ralentissent il me semble. Quelle raison peut-il y avoir d'en mettre ?



_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Outroupistache
Niveau 1

Re: Une belle écriture au tableau

par Outroupistache le Mar 12 Déc 2017 - 11:03
@Ajupouet a écrit:
@Outroupistache a écrit:Quelle angoisse en début de carrière, ces modèles d'écriture ! Encore aujourd'hui, je dois m'entraîner régulièrement à bien former mes lettres, parfois encore vérifier un détail, comme la présence d'une "queue" ou "jambe" - je ne connais pas le terme idoine - devant une lettre.

Mais s'il y a bien une difficulté que je n'ai jamais réussi à résoudre, c'est écrire droit au tableau... Sans ligne tracée préalablement, mon écrit s'envole, contrairement au proverbe ! Si vous avez des astuces à ce sujet, je prends volontiers.

Bienvenue ici, Outroupistache...

Merci pour ton accueil !

@Ajupouet a écrit:À mon avis, ton problème d’ecriture qui monte au tableau est dû plutôt à un problème visuel. Je m’explique: Le tableau est grand, nous sommes le nez dessus. Les bords hauts et bas du tableau ne nous paraissent pas parallèles, comme les voies du train semblent se rejoindre à l’infini.
Si tu te fies à tes yeux, tu crois écrire droit, mais en fait ton écriture monte.
Pour résoudre ton problème, à mon avis,  il faudrait que tu te fies plutôt à ton geste : si ta main reste calée à la même hauteur de base grâce à tes sensations, alors tu écriras droit.
Donc, en résumé : Ne pas se coller trop près du tableau, bien se déplacer latéralement et écrire devant soi, pas avec le bras qui s’écarte, et bien faire attention à notre position ressentie.

Tes remarques me paraissent tout à fait justes. J'ai effectivement tendance à la fois à me coller trop au tableau et à être économe en terme de déplacement latéral. Il faut que je sois plus attentive à cela.

@Ajupouet a écrit: Sinon, hum, je suis un peu désolée, mais je préfère te dire que les lettres n’ont pas de jambe, ni de queue, ni même de trait d’attaque (le terme idoine). Seuls cas litigieux,  o et a quand elles sont précédées d’un s ou d’un q, le second cas étant tellement rare qu’on peut tout à fait le négliger.

Merci pour cette règle, qui m'évitera bien des pertes de temps en vérification, bien que je sois un peu honteuse de l'apprendre si tard dans ma carrière ... L'écriture n'est vraiment pas le domaine que je maîtrise le mieux. Je me suis d'ailleurs commandé un cahier "apprentissage CP" de Dumont cette semaine, pour avoir toujours un modèle fiable sous les yeux. Si j'ai lu correctement ce forum, ce choix ne devrait pas être désavoué ! Smile

EDIT : Concernant les traits d'attaque, ma dernière interrogation en date ne concernait pas une lettre ronde mais le "t". Un collègue propose un modèle de t sans ce petit trait d'attaque (qui, j'imagine, porte un autre nom dans ce cas), ce qui m'a interpelée.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 11:55
@Ajupouet a écrit:Il va falloir que tu m'expliques ce que c'est alors.
Je vous concède que malgré le manque de régularité des exemples*, ils ne cèdent pas à la facilité qui consistent à l'exemple du "e" à réaliser les "l" comme des "e" de grande taille, ce que l'on peut voir trop souvent malheureusement. Sad

*je n'irai pas jusqu’à "modèles" qui doivent être normés et rigoureux.

En tout cas, les traits d'attaque devant les lettres rondes n'ont aucune utilité. Ils compliquent l'écriture inutilement, et la ralentissent il me semble. Quelle raison peut-il y avoir d'en mettre ?
Utilité, praticité, simplicité, facilité, voici les termes qui étayent votre démarche que je comprends mais que vous me permettrez de ne pas partager. Même les polices pour ordinateur ont plus d'exigence esthétique.  Sad


_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Une belle écriture au tableau

par Sapotille le Mar 12 Déc 2017 - 12:09


J'aime ce modèle à cause des oeilletons aux b, r, v et o ...

C'est ainsi qu'on m'a appris à écrire ... et puisque j'ai eu cette chance, je garde cette habitude !
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Mar 12 Déc 2017 - 12:22
@Dhaiphi a écrit:
@Ajupouet a écrit:Il va falloir que tu m'expliques ce que c'est alors.
Je vous concède que malgré le manque de régularité des exemples*, ils ne cèdent pas à la facilité qui consistent à l'exemple du "e" à réaliser les "l" comme des "e" de grande taille, ce que l'on peut voir trop souvent malheureusement. Sad

*je n'irai pas jusqu’à "modèles" qui doivent être normés et rigoureux.

En tout cas, les traits d'attaque devant les lettres rondes n'ont aucune utilité. Ils compliquent l'écriture inutilement, et la ralentissent il me semble. Quelle raison peut-il y avoir d'en mettre ?
Utilité, praticité, simplicité, facilité, voici les termes qui étayent votre démarche que je comprends mais que vous me permettrez de ne pas partager. Même les polices pour ordinateur ont plus d'exigence esthétique.  Sad


Concernant les polices de caractère informatisées, leur seule exigence est pratique : ils en ont besoin, de ces petites attaques, sinon les lettres ne sont pas liées, puisque les lettres sont dessinées et figées ce que n'est pas l'écriture manuscrite.
Mais je retiens la suite "les polices pour ordinateur ont plus d'exigence esthétique". Si les traits d'attaque sont une exigence esthétique, alors il ne sont là que pour faire joli. Ok !

Après, si vous écrivez comme sur le modèle informatisé présenté lorsque vous prenez des notes, je m'incline.

@Sapotille a écrit:

J'aime ce modèle à cause des oeilletons aux b, r, v et o ...

C'est ainsi qu'on m'a appris à écrire ...   et puisque j'ai eu cette chance, je garde cette habitude !

Mais moi aussi j'aime les écritures "à bouclettes"... Il n'y a juste pas besoin de les enseigner, ces bouclettes, elles sont parfaitement naturelles et viennent seules dès que l'enfant accélère un peu son écriture.

Bon, j'arrête là, ce n'est pas l'objet de ce fil.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 15:30
@Ajupouet a écrit:Mais je retiens la suite "les polices pour ordinateur ont plus d'exigence esthétique". Si les traits d'attaque sont une exigence esthétique, alors il ne sont là que pour faire joli. Ok !
Ce qui est pour vous peu de chose, je l'ai compris. Wink

Après, si vous écrivez comme sur le modèle informatisé présenté lorsque vous prenez des notes, je m'incline.
Je ne le prétends, ni même ne le regrette. J'ai la prétention de posséder plusieurs écritures adaptées chacune à leur utilisation.
Ce qui m'ennuie, c'est que l'on peut simplifier une "jolie" écriture régulière et normée à la prise de notes, l'inverse est bien plus délicat et c'est un euphémisme. Rolling Eyes

Il n'y a juste pas besoin de les enseigner, ces bouclettes, elles sont parfaitement naturelles et viennent seules dès que l'enfant accélère un peu son écriture.
Il n'y a rien de "naturel" dans le domaine qui nous intéresse mais du travail. Les gestes naturels sont ceux qui en demandent le plus.  Suspect

Bon, j'arrête là, ce n'est pas l'objet de ce fil.
J'entends que vous ne souhaitiez pas perdre davantage de votre temps que je sais précieux.
Ceci étant posé, nous sommes de plain pied dans "l'objet de fil". professeur


Dernière édition par Dhaiphi le Jeu 14 Déc 2017 - 12:11, édité 2 fois

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Mar 12 Déc 2017 - 17:07
Concernant les œilletons (les bouclettes que l’on trouve dans  le o, le b, le v, le r, le w, le f, le k, le s), je persiste et signe qu’ils ont toute leur place dans l’écriture et sont naturels : ce sont des changements de direction qui s’apparentent à des demi-tours. Ils sont naturels car même si non enseignés il apparaissent dans l’écriture avec la vitesse.
Il est contre productif que les enfants se focalisent dessus. Attendez le Ce2, les lettres seront parfaites, avec de jolis œilletons tout comme nous voulions.

Par contre, lorsque l’on considère les œilletons comme des ornements, ils dégénèrent souvent lors de l’accélération. Les o ressemblent alors à des a par exemple.

On voit par ailleurs bien que l’écriture du collégien moyen ne correspond plus du tout au modèle donné en CP. Le modèle de CP étant plus que transitoire, donnons aux enfants le modèle qui leur permettra ensuite d’avoir une écriture d’adulte belle et lisible.

Sinon, que pensez-vous de ces deux écritures ? Pensez-vous vraiment que la seconde soit une écriture au rabais ? Ce que je sais, c’est que la première va dans le mur, alors que la seconde a tout pour évoluer sainement.




_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Une belle écriture au tableau

par Sapotille le Mar 12 Déc 2017 - 17:16

C'est vraiment le même enfant ?

Ton enseignement produit vraiment des miracles !

Bravo!!! veneration

Et merci pour ces jolies boucles !
Outroupistache
Niveau 1

Re: Une belle écriture au tableau

par Outroupistache le Mar 12 Déc 2017 - 17:42
Incroyable, effectivement ! En combien de séances l'enfant a-t-il atteint ce résultat ?

Une question, néanmoins : je vois que les d et les t montent à 3 interlignes, dans l'écriture "rééduquée" comme dans les modèles de l'enseignant ou de l'enseignante.

Est-ce une nouvelle norme ? Une recommandation ? Par ici, j'ai toujours vu les t et les d à 2 interlignes.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 17:42
@Sapotille a écrit:C'est vraiment le même enfant ?
Tout à fait, bien chère Sapotille, assurons nous tout d'abord de cela. Wink

@Outroupistache a écrit: Par ici, j'ai toujours vu les t et les d à 2 interlignes.
Si l'on observe les "modèles" avec quelque peu d'attention, on en déduira qu'il ont été réalisés assez rapidement, ce qui fait qu'ils ne sont pas complétement normés.
Naturellement, le t et le d ne font que deux interlignes. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Outroupistache
Niveau 1

Re: Une belle écriture au tableau

par Outroupistache le Mar 12 Déc 2017 - 17:58
@Dhaiphi a écrit:
Naturellement, le t et le d ne font que deux interlignes. Wink

Je me permettais cette question apparemment idiote parce qu'il me semblait avoir lu, sans être totalement sûre de ma mémoire, qu'il était maintenant autorisé d' "harmoniser" la hauteur des lettres. Wink
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 18:12
@Outroupistache a écrit:qu'il était maintenant autorisé d' "harmoniser" la hauteur des lettres. Wink
Harmoniser, le terme est heureux. Un nouveau synonyme du verbe renoncer ?!  Razz abi


_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Une belle écriture au tableau

par Ajupouet le Mar 12 Déc 2017 - 18:17
Concernant la hauteur des t et d, effectivement, la norme française impose qu’ils fassent deux interlignes de haut, les lettres à hampes en faisant trois ( l, h, k, f ).
En rééducation, j’ai en face de moi un enfant avant tout. Si l’écriture est lisible, fluide, dans les lignes, je ne vais pas forcément insister sur le respect de la hauteur des d et t, surtout sur un enfant en grande difficulté avec l’écriture.
Cela dit, un t plus grand qu’un l entraine une difficulté de lecture, le e pouvant être confondu avec un l. Par contre, tant que le t est plus petit ou égal au l, cela reste lisible. De plus, dans d’autres pays francophones ces proportions ne sont pas les mêmes, d’autant que les lignages utilisés ne sont jamais du Seyes hors de France.
Donc, en résumé, pour une belle écriture à la française, les d et t font bien deux interlignes de haut.

Et, effectivement, c’est bien le même enfant. Mais Charly est un enfant véritablement exceptionnel qui a fini sa rééducation en trois séances (1 mois 1/2)
Il reste effectivement des imperfections dans son écriture, mais sincèrement, ce sont des détails à ce stade. Il améliorera son écriture grâce à son enseignante par la suite mais ne relève plus de la rééducation.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Une belle écriture au tableau

par Dhaiphi le Mar 12 Déc 2017 - 18:48
@Ajupouet a écrit:Donc, en résumé, pour une belle écriture à la française, les d et t font bien deux interlignes de haut.
 bounce  yesyes  aai

"Si l’écriture est lisible, fluide, dans les lignes, je ne vais pas forcément insister sur le respect de la hauteur des d et t, surtout sur un enfant en grande difficulté avec l’écriture."
Ne vous inquiétez pas, je suis naturellement en accord avec cela également.   Je ne suis pas totalement psycho-rigide, quoique...  Very Happy  

Et, effectivement, c’est bien le même enfant. Mais Charly est un enfant véritablement exceptionnel qui a fini sa rééducation en trois séances (1 mois 1/2)
A mon tour, je tiens à vous féliciter des résultats obtenus. aai
Toutefois, je ne pense pas que les problèmes de Charly venaient de la calligraphie enseignée en classe. Et toc ! Razz (pas obtus mais têtu professeur )

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Contenu sponsorisé

Re: Une belle écriture au tableau

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum