Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Petit pois le Mer 23 Aoû 2017 - 20:40

J'habite dans une petite ville à la pointe de Bretagne et pourrait aussi vous décrire la vie ici ou en la rendant idyllique (Une baie magnifique, des gens typiques ancrés dans leur territoire, un carnaval aussi, un patrimoine culturel très riche ...), ou en noircissant la tableau (La pluie ! Des impôts locaux exorbitants, une toute petite médiathèque, des chauvins, des canins, des radins, et tout le tintouin !).
Barbarette : tes commentaires ne donnent vraiment pas envie de se rendre à Nice, même en touriste.Y vis tu encore ? Heureusement, les autres commentaires savent présenter les choses différemment !
Chacun vit son territoire selon ses moyens, ses envies et son réseau familial et amical.
Si je visite un jour Nice, je me ferai mon opinion mais me garderai bien d'en tirer des généralités, surtout sur les Niçois !
Et puis, les territoires évoluent : ce qui étaient vrai hier ne le sera plus demain ... J'ai fait mes études dans une grande ville à 350 Km de chez moi. Je la trouvais horrible ! J'y suis retournée quelques années plus tard. J'ai eu une impression bizarre : tout semblait avoir changé : un tram avait éventré la principale avenue, mon troquet chéri était fermé, la majorité politique municipale avait changé, ma chambre d'étudiante m'est apparue encore plus craignos qu'à l'époque ! Et j'y ai passé un excellent séjour !

A part chez moi, si vous connaissez un autre Paradis sur Terre, je suis preneuse ! C'est juste pour savoir car je ne partirai pas d'ici Na !

Petit pois
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Pseudo le Mer 23 Aoû 2017 - 20:40

J'ai commencé ma carrière dans l'académie de Nice, après un stage en Normandie. Et j'ai fuis ! Je ne supportais pas les relations humaines, qui n'ont d'humaines que le nom là-bas. Le copinage, la magouille, l'administration très... particulière on va dire (les impôts locaux sont un sac de c****s innommable dont font les frais les nouveaux arrivants, et tout est plutôt à l'avenant. j'ai par exemple dû payer une facture télécom qui n'était pas à moi, pas à mon adresse mais à mon nom.) le racisme qui se porte haut, et touti quanti.
J'ai vécu là-bas des trucs qu'on ne vit que là-bas, ou en Afrique reculée, peut-être.
Bref, c'est un des seuls coins de France que j'ai souhaité quitter très très vite juste à cause des gens.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Babarette le Mer 23 Aoû 2017 - 20:50

@Petit pois a écrit:J'habite dans une petite ville à la pointe de Bretagne et pourrait aussi vous décrire la vie ici ou en la rendant idyllique (Une baie magnifique, des gens typiques ancrés dans leur territoire, un carnaval aussi, un patrimoine culturel très riche ...), ou en noircissant la tableau (La pluie ! Des impôts locaux exorbitants, une toute petite médiathèque, des chauvins, des canins, des radins, et tout le tintouin !).
Barbarette : tes commentaires ne donnent vraiment pas envie de se rendre à Nice, même en touriste.Y vis tu encore ? Heureusement, les autres commentaires savent présenter les choses différemment !
Chacun vit son territoire selon ses moyens, ses envies et son réseau familial et amical.
Si je visite un jour Nice, je me ferai mon opinion mais me garderai bien d'en tirer des généralités, surtout sur les Niçois !
Et puis, les territoires évoluent : ce qui étaient vrai hier ne le sera plus demain ... J'ai fait mes études dans une grande ville à 350 Km de chez moi. Je la trouvais horrible ! J'y suis retournée quelques années plus tard. J'ai eu une impression bizarre : tout semblait avoir changé : un tram avait éventré la  principale avenue, mon troquet chéri était fermé, la majorité politique municipale avait changé, ma chambre d'étudiante m'est apparue encore plus craignos qu'à l'époque ! Et j'y ai passé un excellent séjour !

A part chez moi, si vous connaissez un autre Paradis sur Terre, je suis preneuse ! C'est juste pour savoir car je ne partirai pas d'ici Na !

Ah, bah je ne prétends pas écrire un texte publicitaire pour une agence de voyage! Very Happy
Non, je me suis barrée joyeusement après ma prépa. J'en avais d'autant plus envie que les responsables de la fac de Nice nous ont vraiment traités comme de la bouse de dahu, alors je n'avais pas très envie de m'y rendre.
avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par titus06 le Mer 23 Aoû 2017 - 21:33

Je conseille à babarette et autres admiratrices de la Côte d'Azur de regarder Zone interdite ce soir. Elles vont adorer ... Smile
avatar
titus06
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Babarette le Mer 23 Aoû 2017 - 23:13

Ah nan hein !


avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Yoda35 le Dim 27 Aoû 2017 - 17:01

Bonjour à tous,

Alors tout d'abord merci pour vos nombreux témoignages. Je ne m'attendais pas à tant de retours en cette fin de période estivale.
Pour répondre à ProvençalGaulois, on peut trouver les stats sur le document pdf :

cache.media.education.gouv.fr/file/2013/82/4/DEPP_NI_2013_21_attractivite_academies_enseignants_second_degre_public_2012_272824.pdf

C'est l'une des académies où le plus de profs demandent à la quitter. Certes il y'a bien Créteil-Versailles : mais vus qu'on y est mutés d'office, normal de vouloir s'échapper ! D'où le paradoxe car si on y vivait mal les français n'iraient pas massivement là bas pour leur retraite. Donc je pense qu'on y vit très bien...à condition de pouvoir choisir exactement où l'on s'installe et de ne pas avoir trop de contraintes. Ce que peut faire un retraité mais pas un prof muté à la roulette russe sur un territoire aussi contrasté. Les retraités mettent l'immobilier sous pression ce qui au final fait fuir une partie de la population active.

Je ne crois pas non plus au bonheur suivant la région et chacun a ses centres d'intérêt. Moi je me verrais bien vivre dans le Haut Var par exemple mais c'est peut-être une version idéalisée du touriste. Je n'y ai d'ailleurs jamais rencontré un seul bouchon. Bon j'avoue que vu l'état des routes, être TZR dans ce coin c'est risqué.

Les désagréments qui reviennent sont : Difficile d'obtenir un poste en intra et de grandes chances d'être à Nice (avec pas mal de bahuts tendus), galère de se déplacer, une région un peu trop orientée tourisme-retraités et un coût du logement élevé lié à une forte densité urbaine ainsi qu'une forte chaleur.
Le cadre de vie est sublime mais je me dis de plus en plus qu'il vaut mieux en profiter pour les vacances. Et s'assurer une qualité de vie (= de la place pour vivre, déplacements faciles) le reste de l'année. Un critère qui n'est pas trop revenu dans vos remarques mais qui va être déterminant pour moi : la pollution de l'air. Excepté dans l'arrière pays où c'est nickel, la côte et aux alentours (donc là ou tout le monde s'entasse et où les profs sont mutés je pense) est en pôle position nationale (devant Paris) pour sa mauvaise qualité de l'air...
Je vous remercie encore pour vos nombreux retours

Yoda35
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Trams59 le Dim 27 Aoû 2017 - 17:24

Salut,

Je suis venu ici pour suivre mon compagnon, niçois de souche. L'année du mouvement, Nice était à égalité avec Créteil alors que Aix Marseille était inaccessible. Je n'ai pas lu les 4 pages en entier mais certains commentaires m'ont fait rire et d'autre bondir.

- La mentalité: certes il y a une mentalité ' Du Sud' mais il ne faut pas oublier que beaucoup sont des pièces rapportées venant d'autres régions. Dans mon quartier, les varois dit de ' souche' sont inexistants. Les logements sont très chers et la vie idem. Le kilo de tomate est aussi cher qu'à Paris, voir pire. Pardon si je me fais rouspéter, mais c'est la même chose quand on râle sur les Parisiens, sachant que la majorité des Parisiens sont des provinciaux qui ont émigré

Je ne suis pas fort en gueule, je peste contre la conduite ' à la niçoise' mais ce n'est pas pire qu'ailleurs.....

Le gros souci, ce sont les affectations: Certains pensent que hormis le littoral, point de salut. Le terme de 'arrière pays' fait bondir ma belle-famille. Comme si, en dehors du littoral, il n'y avait point de salut. On peut vivre dans des agglomérations de taille moyenne loin du désordre du littoral et avoir toutes les commodités. En revanche pour nous profs, c'est la galère:

Pour espérer avoir un poste fixe, il faut cumuler les points: enfants, rapprochement de conjoint, ancienneté, REP (?). 10 ans de TZR m'ont permis d'avoir un poste fixe dans le haut pays mais j'ai mangé mon pain noir. Il faut l'accepter....et le public n'est pas meilleur qu'ailleurs.

Souvent, les zones scolaires regroupent des zones rurales, défavorisées, parfois moins. Il faut gérer cette mixité sociale. Mais ce n'est pas pire qu'ailleurs....Et j'avoue, je m'éclate davantage avec ce public qu'avec des élèves favorisés blasés...

Le gros souci, ce sont effectivement les transports: Sur le littoral, les trains ne sont pas fiables, les autoroutes embouteillées ( merci l'embranchement Cannes- Mougins et l'A57 à l'entrée de Toulon). Dans le moyen pays, peu de bus, plus de trains. Dommage...les rares bus sont fiables et jamais en grève. La voiture s'impose. Sans voiture, un TZR est perdu....

Le climat? Ok le soleil toussa. Je me faisais la réflexion il y a 15 jours en repartant de Corse: Je regardais l'immatriculation des voitures en attente pour le Ferry. Je savais qu'ils rentraient vers des lieux où il faisait maxi 25°C. Moi je retrouverais mes 35°C, mon jardin grillé par mes 120 jours consécutifs sans pluie.

Honnêtement le soleil, passées les premières années - même pour un gars de la Somme comme moi-, on s'en fiche un peu. On le fuit ou on le remarque à peine après 15 ans, on finit par se plaindre dès qu'il pleut 5 minutes après des mois de sécheresse. Donc attention à l'éblouissement des premières années, on finit par se fondre dans le moule Smile

Une chose est certaine: je suis venu ici par hasard. J'ai crée un réseau social d'amis, de collègues mais si la vie faisait que j'étais seul, je remontrais sans souci, sans vergogne. Le soleil, c'est bien, l'ancrage à une terre, c'est mieux Smile

Pardon pour le hors-sujet et la digression Laughing
avatar
Trams59
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Enaeco le Dim 27 Aoû 2017 - 18:11

D'un point de vue purement statistique, on voit que Nice est une académie plutôt en bas de classement en ce qui concerne la "part des premiers voeux parmi les entrants".
Ca veut dire que déjà, il y a 20% qui viennent "par défaut", avec peut-être l'espoir de seulement patienter ici avant de muter dans leur voeu 1, pour leur retraite.

Après, une fois sur l'académie, on se rend parfois compte que le type de poste que l'on veut (littoral ou pas, lycée ou pas...) est parfois inaccessible et qu'on a signé pour 15 ans avant d'avoir un poste qui nous conviendrait et qu'on est contraint d'avoir une vie qu'on avait pas souhaité. Ca peut motiver à aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte...

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Zagara le Dim 27 Aoû 2017 - 18:14

Une amie s'est faite muter à Nice pour 1 an, histoire de vivre au soleil et de changer de l'air d'Île-de-France. Puis elle est revenue. Je me demande quelle est la part de professeurs "semi-touristes" dans l'académie de Nice, ce qui expliquerait une petite partie du turn-over.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par pi3rre le Mar 14 Nov 2017 - 16:13

Bonjour,
Je suis professeur documentaliste en LP depuis 6 ans en Champagne Ardennes et je suis très intéressé pour demander la mutation inter dans l'académie de Nice.
Je suis un amoureux de la montagne, que je connais bien pour le Mercantour et les préalpes d'Azur. Donc, deux questions :
- est-il possible pour le mouvement intra-académique d'obtenir un collège (voire un lycée) dans le Nord du Var (oui, ces villages reculés...) avec 130-150 points ?
- l'académie de Nice va-t-elle fusionner avec celle de Marseille pour les mutations (mon idée serait de faire un vœu cette année sur Nice cette année pour avoir un bonus l'an prochain sur Nice, pas sur Marseille) ?
Merci pour vos infos.

pi3rre
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Anaxagore le Mar 14 Nov 2017 - 16:15

A mon avis ce n'est pas la bousculade pour aller vers Saint Zacharie, ni vers Brignoles, mais bon faut voir.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par anthracite le Mer 15 Nov 2017 - 15:58

Pi3rre, j'ai regardé les barres de l'an passé pour une collègue (attention, ça ne garanti rien pour le mouvement de cette année) : en documentation, il fallait au minimum 229 points pour être affecté dans le département du var en poste fixe, 138 points sur zone de remplacement.
Apparemment, il y avait très peu de postes vacants. Les postes "pas chers" étaient au bord de la mer, Toulon/Fréjus, parce qu'il n'y avait que quelques postes dans les terres.
J'espère que ça te permettra d'y voir plus clair, mais n'hésite pas à contacter un syndicat qui pourra te donner des informations plus précises.

anthracite
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par dita le Mer 15 Nov 2017 - 18:43

@Babarette a écrit:

La ville est aussi le règne du chien: je n'ai jamais vu une ville aussi pleine d'excréments, sans compter les maîtres qui laissent leurs clebs gambader dans les parcs malgré les panneaux interdisant l'entrée aux canidés.
Oui, donc, d'après toi, il y a des chiens et des chiennes (cagoles). Tu n'aimes pas beaucoup les animaux, ce n'est pas jol joli, ça !
avatar
dita
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi tant de profs veulent-ils quitter l'académie de Nice ?

Message par Babarette le Mer 15 Nov 2017 - 22:11

Je ne traiterai jamais une femme de chienne.

Je n'ai rien contre les chiens en soi. Mais je n'aime pas marcher dans leurs déjections (ni les voir) et je n'apprécie pas de les voir bousiller des espaces verts. Mais quand je vois un chien, je n'ai pas envie de le zigouiller non, rassure-toi. 

En revanche, il est vrai que j'en ai eu très peur pendant longtemps et je les appréhende toujours un peu.
avatar
Babarette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum