Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Delim
Niveau 5

Mouvement et réforme territoriale

par Delim le Mer 23 Aoû 2017 - 15:38
La réforme territoriale a conduit à la fusion de nombreuses régions et à la création de "régions académiques" (regroupements de plusieurs académies sous la direction d'un "super recteur").
Un professeur enseignant dans l'ex-région Limousin, et qui désirerait muter en Gironde (ex-Aquitaine) pourra-t-il bientôt le faire dans le cadre d'un mouvement intra, sachant que ces deux territoires appartiennent à la "région académique" de Bordeaux? La question se justifie : le Limousin, à la suite de la fusion des régions, a été littéralement vidé d'une partie de ses richesses, les directions régionales sont parties à Bordeaux, une partie de l'emploi également (de nombreux cadres et ingénieurs travaillant jusqu'alors à Limoges -l'ancienne capitale régionale- ont quitté cette ville), une partie de la culture locale n'est plus soutenue, le Limousin est devenu une région de confins... Il serait normal que tout n'aille pas dans un seul sens, et que -si le Limousin dépend de Bordeaux- les professeurs enseignant en Limousin puissent facilement muter vers l'ex-Aquitaine.
La question peut également se poser pour les autres "grandes régions" : un professeur d'Amiens pourra-t-il muter plus facilement dans la région lilloise sans passer par un mouvement inter? Qu'en pensent les syndicats? Y a-t-il un projet, ou au moins une revendication allant dans ce sens?
Cordialement.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Daphné le Mer 23 Aoû 2017 - 16:23
Ce n'est pas à l'ordre du jour. Les académies restent encore ce qu'elles sont pour le mouvement.
Delim
Niveau 5

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Delim le Mer 23 Aoû 2017 - 20:33
Merci pour votre réponse. Je suis étonné de voir que les syndicats ne se saisissent pas de cette question, eux qui -sous Allègre- contestaient à raison la fin du mouvement national.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Daphné le Mer 23 Aoû 2017 - 20:35
Certains syndicats étaient pour la fin de ce mouvement national, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.
Les syndicats se sont saisis de cette question justement.
Pour l'instant pas de changement, les académies restent avec leurs limites actuelles, leurs barèmes intras.
Delim
Niveau 5

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Delim le Jeu 24 Aoû 2017 - 8:58
Je viens de lire un texte qui explique pourquoi la FSU est opposée à un mouvement commun aux régions qui ont fusionné. Les arguments sont recevables (risque accru de mutation à l'aveugle pour un entrant). Mais la situation actuelle, avec la fusion des régions, crée une injustice. Les syndicats devraient alors d'autant plus exiger le retour au mouvement national, tel qu'il existait avant 1998, et qui ne gênait personne.
http://19.snuipp.fr/spip.php?article1144
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Ingeborg B. le Jeu 24 Aoû 2017 - 9:46
@Delim a écrit:Je viens de lire un texte qui explique pourquoi la FSU est opposée à un mouvement commun aux régions qui ont fusionné. Les arguments sont recevables (risque accru de mutation à l'aveugle pour un entrant). Mais la situation actuelle, avec la fusion des régions, crée une injustice. Les syndicats devraient alors d'autant plus exiger le retour au mouvement national, tel qu'il existait avant 1998, et qui ne gênait personne.
http://19.snuipp.fr/spip.php?article1144
Attention à ne pas confondre le'mouvement du premier degré et le mouvement du second degré. Le rétablissement du mouvement national tel qu'il existait avant est une des revendications centrales du Snes.
avatar
Cicyle
Esprit éclairé

Re: Mouvement et réforme territoriale

par Cicyle le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:51
@Ingeborg B. a écrit:
@Delim a écrit:Je viens de lire un texte qui explique pourquoi la FSU est opposée à un mouvement commun aux régions qui ont fusionné. Les arguments sont recevables (risque accru de mutation à l'aveugle pour un entrant). Mais la situation actuelle, avec la fusion des régions, crée une injustice. Les syndicats devraient alors d'autant plus exiger le retour au mouvement national, tel qu'il existait avant 1998, et qui ne gênait personne.
http://19.snuipp.fr/spip.php?article1144
Attention à ne pas confondre le'mouvement du premier degré et le mouvement du second degré. Le rétablissement du mouvement national tel qu'il existait avant est une des revendications centrales du Snes.
trefle Pour que ça aboutisse…
Le mouvement en deux temps est une aberration totale. Je n'ai toujours pas compris son intérêt (à part pour l'administration centrale qui se décharge sur les rectorats).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum